Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

quel est l'origine du ramadan?

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

1 quel est l'origine du ramadan? le Sam 30 Avr - 8:49

Josué

avatar
Administrateur
Rappel du premier message :

la question est dans le titre.
si un musulman pouvait répondre ça serai très bien.



Dernière édition par Admin le Lun 2 Mai - 8:45, édité 1 fois


51 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 6 Juin - 8:24

Josué

avatar
Administrateur
Au cœur du ramadan tunisien, les non-jeûneurs se rebiffent
En Tunisie, le mouvement Mouch Bessif (« Pas contre notre volonté ») veut affirmer le droit des non-jeûneurs, au nom de la « liberté de conscience » inscrite dans la Constitution.

Par Frédéric Bobin (Tunis, correspondant)

LE MONDE Le 06.06.2017 à 06h37
LETTRE DE TUNIS
C’est un rideau rouge, un brin fripé à force d’être empoigné. A l’extérieur, les rues de Tunis vidées par le ramadan étalent leur torpeur. A l’intérieur, il y a de la fumée, des odeurs de café noir et le chuintement des pailles aspirant les verres de citronnade. Au cœur de la capitale, ce petit bar niché dans une ruelle est ouvert mais discrètement. On ne sait jamais. Le rideau de la porte vitrée abrite des regards. C’est qu’en ce mois saint, consommer avant l’iftar (la rupture du jeûne au coucher du soleil) est une affaire sensible, parfois risquée.

Le 1er juin, quatre jeunes de Bizerte, à l’ouest de Tunis, ont été condamnés à un mois de prison pour avoir mangé dans un jardin public en pleine journée. Comme le code pénal en Tunisie est silencieux sur le jeûne, l’incrimination retenue a été celle d’« outrage public à la pudeur ». Le lendemain, deux artistes de Sousse ont été à leur tour arrêtés après que la police a trouvé une bouteille de vin vide dans le coffre de leur voiture.

Parfois, les plus zélés des policiers font irruption dans les cafés ouverts et verbalisent les patrons en vertu d’obscures prescriptions administratives jamais publiées. Quand la poigne s’abat trop sévèrement, l’État rectifie le tir. Quatre policiers avaient ainsi été limogés en juin 2015 pour être intervenus trop brutalement contre des cafés restés ouverts.

L’ambivalence de la Constitution
La menace est donc là, sourde, récurrente, imprévisible. Derrière le rideau rouge froissé, Abdelkrim Ben Abdallah – il n’a cure de divulguer son identité – sirote sans complexe son café à trois heures de l’après-midi. Barbe et tignasse bouclée, le jeune est l’image de la jeunesse bohème qui fréquente l’estaminet. Les sièges sont des banquettes de train et les murs sont maculés de dessins et graffitis, œuvre collective de consommateurs libres d’y apposer leurs songes.

Abdelkrim, informaticien et ancien blogueur dissident sous Ben Ali,...

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/06/06/au-c-ur-du-ramadan-tunisien-les-non-jeuneurs-se-rebiffent_5139151_3212.html

52 Re: quel est l'origine du ramadan? le Jeu 17 Mai - 14:30

chico.

avatar

[size=32]Qu'est-ce que le ramadan ?[/size]


Par la rédaction du Monde des Religions - publié le 30/05/2017
Le ramadan commence demain jeudi 17 mai. Ce jeûne commémore la révélation du Coran au prophète Mahomet (sourate 2, 185). Voici, en huit points, le sens de ce mois sacré.


Prépération de la rupture du jeûne à Karachi (Pakistan).
©️ Fareed Khan AP


 
Le ramadan fait partie des cinq piliers de l'islam, les prescriptions qui incombent impérativement aux musulmans. Il est considéré comme obligatoire, au même titre que la shahâda (profession de foi qui atteste qu’il n’y a de dieu que Dieu et que Muhammad est son messager), la salât (la prière, à la fréquence de cinq par jour), la zakât (aumône annuelle) et le hajj (pèlerinage aux lieux saints de La Mecque).
  
De quand date le ramadan   ?

Le mot ramadan signifie, en arabe, « grande chaleur » et désigne le 9e mois du calendrier musulman. Dans la société arabe préislamique, il nommait un mois sacré de trêve qui avait, peut-être, une lointaine parenté avec les périodes sacrées du christianisme (carême) ou du judaïsme. Il pouvait aussi correspondre à une nécessaire inactivité civile et militaire en période de canicule. Le 27e jour du ramadan commémore la « nuit du destin », quand l’ange Gabriel serait apparu pour la première fois au prophète Mahomet afin de lui révéler le Coran.
Ce mois a donc une signification proprement musulmane, ainsi que des origines probablement polythéistes, un peu comme les fêtes chrétiennes sont issues du judaïsme et de la religion cananéenne, voire romaine, ou de célébrations païennes (Pâques est une ancienne fête de printemps et Noël une célébration du solstice d’hiver).
Au temps du Prophète (VIIe siècle), un jour de jeûne (l'Achoura) avait d’abord lieu pendant la même période que le jeûne juif de Yom Kippour, avant que des brouilles entre les deux communautés ne poussent Mahomet à choisir un autre temps d’abstinence, plus étendu et plus contraignant. C’est, depuis, ramadan, le neuvième mois du calendrier lunaire musulman.
 

Quand commence le ramadan ?
Le 9e mois étant mobile (il avance de dix jours chaque année), la « grande chaleur » peut parfois être célébrée… en plein hiver. La période de jeûne commence au début de la nouvelle lune, et s’achève au début du cycle lunaire suivant. Les savants musulmans observent l’astre à l’œil nu ou à l’aide d’instruments optiques pour déclarer l’ouverture ainsi que l’achèvement du ramadan – ce qui laisse toujours une incertitude quant aux dates exactes, car même si les calculs astronomiques permettent de connaître précisément le jour de la nouvelle lune, la tradition exige que l’astre soit observable par l’œil humain.
 
Que dit le Coran ?
La sourate 2, 185-187 précise :
« Le Coran a été révélé durant le mois de Ramadan.
C'est une Direction pour les hommes ;
une manifestation claire de la Direction et de la Loi.
Quiconque d'entre vous verra la nouvelle lune,
jeûnera le mois entier. Celui qui est malade ou celui
qui voyagera jeûnera ensuite le même nombre de jours.
Dieu veut la facilité pour vous, il ne veut pas,
pour vous, la contrainte.
Achevez cette période de jeûne ; exaltez la grandeur
de Dieu qui vous a dirigés (…). »
 

Quelles obligations s'imposent au croyant ?
Le ramadan est d’abord un mois où le/la croyant(e) s’abstient de manger et de boire, de fumer ainsi que d’avoir des relations sexuelles tout au long de la journée. Les jeunes enfants, les personnes âgées, les malades et les femmes enceintes ne sont pas, compte tenu de leur état, tenus de respecter le jeûne. Avant le lever du soleil (entre 4 h 30 et 5 h du matin cette année en Europe), le croyant se lève pour se nourrir et s’hydrater pour la journée et effectue la première prière. Un peu après le coucher du soleil (« l orsqu’il n’est plus possible de distinguer le fil noir du fil blanc »,dit la tradition), la journée s’achève avec la rupture du jeûne, généralement au moyen d’une datte et d’un verre de lait ou d’eau, en disant « Bismillah » (« Au nom de Dieu »).
Un repas copieux (l’iftar) est ensuite pris, généralement en famille ou à la mosquée. Une cinquième et ultime prière a lieu au début de la nuit (entre 22 h et 23 h), avant que le cycle ne reprenne le jour suivant.
 

Quels sont les moments clés ?
Deux fêtes fondamentales sont célébrées pendant le mois de ramadan : Laylat al-Qadr (« La nuit du destin ») et Aïd al-Fitr. La nuit du destin – qui se situe généralement vers la fin du mois de jeûne – est considérée comme une des nuits les plus saintes de l’année, et correspond à la première nuit de révélation du Coran par l’archange Gabriel au prophète Mahomet. À cette occasion, de nombreux musulmans prient une partie ou toute la nuit et se recueillent dans les mosquées.
Aïd al-Fitr est la fête de fin du ramadan, le premier jour du mois lunaire suivant, et constitue une des plus grandes fêtes dans tout le monde musulman. Des visites aux parents et amis sont effectuées, des grands repas sont organisés, des présents sont offerts aux enfants et les gens se vêtissent de beaux habits. Le dernier jour du ramadan est également l’occasion d’offrir une aumône spéciale (zakât al-fitr) pour les nécessiteux et les indigents.
Au-delà des aspects techniques et purement physiques du jeûne, le mois du ramadan est aussi un mois de profonde piété et de dévotion. De nombreux croyants, parfois moins fervents le reste de l’année, profitent de cette occasion pour se rendre dans les mosquées et prier. Il est conseillé aux musulmans de réciter le Coran dans sa totalité, au rythme de 1/30 e par soir.
 

Quel est le sens spirituel du jeûne ?
Une place toute particulière est attribuée à l’intention du croyant : ainsi, pour que le jeûne soit « accepté », ou « validé » par Dieu, il est indispensable qu’il soit pratiqué avec sérieux et dévotion, et non de manière mécanique ou détachée. Le sens spirituel du jeûne, qui vise à purifier, à se tourner tout entier vers Dieu, à se détacher des biens matériels afin de se rappeler de l’essentiel grâce à une discipline stricte est fondamental. C’est également l’occasion de se tourner vers les autres, de manifester son amour, son altruisme et sa générosité envers ses proches. Enfin, le ramadan est la période où les musulmans du monde entier sont en communion, se réunissent dans les mosquées, et tournent leur être tout entier vers Allah, « celui qui fait miséricorde, le Miséricordieux ».
 

En quoi le ramadan est-il différent du carême   ?
Le carême (du latin quadragesimus) est une période de 40 jours avant Pâques. Il commémore la retraite de Jésus 40 jours dans le désert, allusion aux 40 ans passés par le peuple juif dans le Sinaï lors de l'Exode d'Égypte. Les obligations du carême ont beaucoup évolué au cours de l'histoire. Elles comportaient au Moyen Âge de strictes exigences de jeûne et d'abstinence sexuelle. Aujourd'hui, seuls le mercredi des Cendres et le vendredi saint comportent, en France, une proposition de jeûne pour les adultes. Comme le ramadan, le carême est un temps de prière et de partage. Mais son origine religieuse est distincte.
 
Combien de musulmans pratiquent le ramadan ?
D'après le ministère de l'Intérieur, il y aurait en France 5 à 6 millions de musulmans. Selon un sondage Ifop/La Croix réalisé en 2011, 71 % des musulmans en France déclarent suivre le jeûne du ramadan, soit 11 % de plus que dans le même sondage réalisé en 1989.
 
Pour aller plus loin
Trois clés pour comprendre l'Aïd el-Fitr 
Dossier du Monde des Religions : Saveurs interdites – les interdits alimentaires dans les religions 
 

53 Re: quel est l'origine du ramadan? le Jeu 17 Mai - 17:41

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Le ramadan commence aujourd'hui .

54 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mer 23 Mai - 15:09

Yacoub

avatar
PBSL avait observé que les chrétiens jeûnaient pendant 40 jours, que les juifs jeûnaient pendant 10 jours. Au début, il calqua le jeune islamique sur le jeûne juif puis suite à sa brouille avec les juifs, il décida que ce sera pendant le ramadan et que ça durera 30 ou 29 jours

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

55 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mer 23 Mai - 17:39

Lechercheur


La bible ne dit pas que les chrétiens doivent jeûner 40 jours.
Ou tu as été chercher cette injonction sur le jeûne des chrétiens?

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum