Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

quel est l'origine du ramadan?

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 quel est l'origine du ramadan? le Sam 30 Avr - 8:49

Josué

avatar
Administrateur
la question est dans le titre.
si un musulman pouvait répondre ça serai très bien.



Dernière édition par Admin le Lun 2 Mai - 8:45, édité 1 fois

yasin


tu parles du ramadan?

Josué

avatar
Administrateur
yasin a écrit:tu parles du ramadan?
oui je l'avais mal écrit.

4 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 3 Mai - 11:14

samuel

avatar
Administrateur
cette fête existait bien avant l'islam . les musulmans l'ont repris a leur compte sont origine est surement païenne.

5 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 3 Mai - 15:58

yasin


samuel a écrit:cette fête existait bien avant l'islam . les musulmans l'ont repris a leur compte sont origine est surement païenne.



c'est toi le païen, le jeûne était prescrit depuis bien des lustres, si je disais que jésus a copier moïse pour le jeûne tu dirais quoi? Dieu nous a bien dit dans le coran que le jeûne nous a été prescrit comme a ceux d'avant

6 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 3 Mai - 16:12

Josué

avatar
Administrateur
LE ramadan prend ça soure ou c'est la question et nous attendons ta réponse .personne ne ta posé des question sur JESUS ou Moïse.pourquoi détournes tu le sujet ?

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Admin a écrit:LE ramadan prend ça soure ou c'est la question et nous attendons ta réponse .personne ne ta posé des question sur JESUS ou Moïse.pourquoi détournes tu le sujet ?
C'est ça manière de fonctionner .
nous demandons l'origine du ramadan .la question est simple .

8 Re: quel est l'origine du ramadan? le Ven 6 Mai - 14:40

samuel

avatar
Administrateur
Mikael a écrit:
Admin a écrit:LE ramadan prend ça soure ou c'est la question et nous attendons ta réponse .personne ne ta posé des question sur JESUS ou Moïse.pourquoi détournes tu le sujet ?
C'est ça manière de fonctionner .
nous demandons l'origine du ramadan .la question est simple .
pas si simple que cela car il ne nous répond pas.

9 Re: quel est l'origine du ramadan? le Ven 6 Mai - 16:11

Josué

avatar
Administrateur
[img] [/img]
Le Monde des religions MAIS-Juin 2011 page 14.

10 Re: quel est l'origine du ramadan? le Lun 28 Juil - 10:26

samuel

avatar
Administrateur
Ramadan : les musulmans de France unis pour fêter l'Aïd-el-Fitr
Le Point.fr - Publié le 27/07/2014 à 21:33 - Modifié le 28/07/2014 à 06:20
Ils célébreront dans l'unité ce lundi l'Aïd-el-Fitr, qui marque la fin du mois sacré de jeûne, a annoncé le Conseil français du culte musulman.


à partir de 1€[img]http://logi8.xiti.com/get.ad?xts=188560&ati=INT-194-[Button]&type=AT&rn=1&url=http://www.lepoint.fr/images/myad.gif[/img]
[b]



Ils étaient divisés pour déterminer le début du ramadan. Les musulmans de France fêteront dans l'unité ce lundi l'Aïd-el-Fitr, qui marque la fin du mois sacré de jeûne, a annoncé dimanche soir le Conseil français du culte musulman (CFCM). "Conformément aux données que les pays musulmans nous ont transmises aujourd'hui, nous avons décidé unanimement que le jour de l'Aïd-el-Fitr serait demain lundi", a annoncé le président du CFCM, Dalil Boubakeur à la Grande Mosquée de Paris, dont il est le recteur.

Le CFCM, créé en 2003 pour représenter auprès des autorités l'islam de France mais affaibli par des querelles internes et des oppositions externes, a annoncé sa décision à l'issue d'une courte et symbolique "nuit du doute", qui doit permettre l'observation de la Lune - le calendrier musulman étant lunaire. L'instance rejoint ainsi les choix déjà annoncés par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF, proche des Frères musulmans) et les représentants de la communauté turque, tous partisans de la détermination des dates par le calcul astronomique, et non par l'observation lunaire. 

La Grande Mosquée de Paris pense à Gaza

Avant le début du ramadan, les représentants de la première communauté musulmane d'Europe (entre 3,5 et 5 millions de membres selon les estimations) avaient offert une image de division. Le CFCM avait fixé le début du mois de jeûne au 29 juin, tandis que plusieurs centaines de mosquées et associations de sensibilité turque ou liées à l'UOIF avaient invité leurs fidèles à commencer à jeûner la veille. Le mois de ramadan durant 29 ou 30 jours, il n'était pas improbable que toutes les parties s'accordent, comme ce fut déjà le cas en 2013, sur une date commune pour l'Aïd-el-Fitr.

Cette "fête de la rupture" du jeûne tombe le premier jour du mois dit de "chawwal", qui fait suite au ramadan. Le fidèle est alors invité à une prière à la mosquée en début de matinée (à 9 heures à la Mosquée de Paris), à s'acquitter de l'aumône de la rupture du jeûne (Zakat el-Fitr, qui est de 5 euros par personne cette année en France) et de rendre visite à des proches et amis pour leur présenter des voeux de santé et bonheur.

Le CFCM a saisi cette occasion pour assurer les Français "de toutes convictions" de ses "prières fraternelles" afin que "notre nation vive dans davantage de paix". Dans un communiqué séparé, la Grande Mosquée de Paris a "imploré Allah" pour qu'il "soulage tous ceux qui souffrent par les terribles épreuves qui les frappent, notamment à Gaza".

11 Re: quel est l'origine du ramadan? le Lun 28 Juil - 20:03

chico.

avatar
C'est ce soir que le ramadan se termine.

12 Le jeûne dans la Bible le Lun 28 Juil - 21:45

Talab-al-ilm

avatar
Au nom d'Allah, l'infiniment Miséricordieux, Le Très Miséricordieux. Que la prière et bénédiction soient sur son messager, Mohammad, le dernier des prophètes. Amen

Bonjour

L'origine du Ramadan c'est la Bible, la plupart des prophètes ont enseigné le jeûne Alhamdoulillah :

«Voici le jeûne auquel je prends plaisir : »  Esaïe chapitre 58: verset 6

« on publia un jeûne devant l'Éternel pour tout le peuple de Jérusalem et pour tout le peuple venu des villes de Juda à Jérusalem. » Jérémie chapitre 36 : verset 9

« Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre. » Daniel chapitre 9 : verset 3

« ils jeûnèrent en ce jour jusqu'au soir, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d'actions de grâces devant l'Éternel. » Juges chapitre 20 : verset 26

« Moi aussi, je jeûnerai de même avec mes servantes, puis j'entrerai chez le roi, malgré la loi; et si je dois périr, je périrai. »  Esther chapitre 4: verset 16

« Sonnez de la trompette en Sion! Publiez un jeûne, une convocation solennelle! » Joël  chapitre 2: verset 15

«Et moi, quand ils étaient malades, je revêtais un sac, J'humiliais mon âme par le jeûne, Je priais, la tête penchée sur mon sein. » Psaumes  chapitre 35 : verset 13

Quand aux chrétiens qui sont contre le jeûne, ils sont également contre la bible car  la Bible elle- même enseigne le jeûne.

Fraternellement Talab al ilm

Wa Salam

.

http://www.aimer-jesus.com

13 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 29 Juil - 3:23

Psalmiste

avatar
Désolé, mais les versets que tu cites n'ont rien à voir avec le ramadan !

De plus c'est étrange que tu cites la bible pour soutenir une pratique islamique, car pour les musulmans la bible est falsifié, et remplie d'erreurs. Donc citer un livre contenant soi-disant des erreurs afin de prouver une pratique religieuse que tu estimes comme étant juste, je trouve cela gonflé de ta part.

14 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 29 Juil - 10:03

samuel

avatar
Administrateur
Pour ou moi le ramadan est un faux jeûne car mangé le soir après le couché du soleil n'est pas un rais jeûne.rien à voir vécu le jeûne selon la bible.

15 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 29 Juil - 10:44

Psalmiste

avatar
A 200 mètres de chez moi se trouve une mosquée assez grande, et la pluspart des musulmans qui la fréquentent vivent la nuit et dorment le jour durant le ramadan. Ce n'est donc pas très difficile de "jeûner" en ayant ce rythme de vie :/

16 Le jeûne du Ramadan le Mer 30 Juil - 4:00

Talab-al-ilm

avatar
Au nom d'Allah, l'infiniment Miséricordieux, Le Très Miséricordieux. Que la prière et bénédiction soient sur son messager, Mohammad, le dernier des prophètes. Amen

Bonjour   Psalmiste

De plus c'est étrange que tu cites la bible pour soutenir une pratique islamique, car pour les musulmans la bible est falsifié, et remplie d'erreurs. Donc citer un livre contenant soi-disant des erreurs afin de prouver une pratique religieuse que tu estimes comme étant juste, je trouve cela gonflé de ta part.

J'ai justement déjà répondu à cette fameuse objection dans le topic suivant juste ici : http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/t6927-est-ce-que-la-bible-est-la-parole-de-dieu

Fraternellement Talab al ilm

Wa Salam

.

http://www.aimer-jesus.com

17 Le jeûne du Ramadan le Mer 30 Juil - 4:05

Talab-al-ilm

avatar
Au nom d'Allah, l'infiniment Miséricordieux, Le Très Miséricordieux. Que la prière et bénédiction soient sur son messager, Mohammad, le dernier des prophètes. Amen

Bonjour  

Revenons à notre sujet principal

Comment les chrétiens des premiers siècles pratiquraient le Carême ?

Fraternellement Talab al ilm

Wa Salam

.

http://www.aimer-jesus.com

18 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mer 30 Juil - 18:08

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Quel est le sens du jeûne du mois de Ramadan pour les musulmans ? 
CRÉÉ LE 07/07/2014 / MODIFIÉ LE 08/07/2014 À 10H45

[th][/th][th][/th]

 [url=http://www.lavie.fr/ami/envoi.php?envoiami_id=54665&envoiami_titre=Quel est le sens du je%26ucirc;ne du mois de Ramadan pour les musulmans %3F%26nbsp;] [/url]
© Bernat Armangue/AP/SIPA
Chaque année, le 9e mois du calendrier lunaire, les adultes musulmans sont appelés à jeûner. Comment fonctionne ce calendrier lunaire ? Que signifie ce jeûne pour les croyants ?  Les explications de Ghaleb Bencheikh, islamologue et théologien, président de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix. Vidéo en partenariat avec la formation en ligne Agapan(1) du collège des Bernardins.


 
 

19 Le jeûne du Ramadan le Jeu 31 Juil - 4:09

Talab-al-ilm

avatar
Au nom d'Allah, l'infiniment Miséricordieux, Le Très Miséricordieux. Que la prière et bénédiction soient sur son messager, Mohammad, le dernier des prophètes. Amen

Bonjour  

Vous avez sautez volontairement une pertinente question. Avant de repartir, il faut reculer d'un poste en arrière.

Fraternellement Talab al ilm

Wa Salam

.

http://www.aimer-jesus.com

20 Re: quel est l'origine du ramadan? le Jeu 31 Juil - 10:48

Josué

avatar
Administrateur
le jeûne du ramadan n'est pas vraiment un jeûne puisque le soir c'est la fête.
le jeûne c'est une privation de tout.
Abstinence de toute nourriture pour une période limitée. Correctement motivés, les jeûnes constituaient une expression de tristesse pieuse et de repentir au sujet de péchés commis (1S 7:6 ; Yl 2:12-15 ; Yon 3:5). Ils convenaient également lorsqu’on rencontrait un grand danger, lorsqu’on avait extrêmement besoin de la direction divine, dans l’épreuve et devant la tentation, ou encore quand on se livrait à l’étude, à la méditation ou à la réflexion sur les desseins de Dieu (2Ch 20:3 ; Ezr 8:21 ; Est 4:3, 16 ; Mt 4:1, 2). On ne jeûnait pas pour s’infliger une forme de punition, mais pour s’humilier devant Jéhovah (Ezr 8:21 ; 9:5 ; voir aussi 1R 21:27-29).

21 Re: quel est l'origine du ramadan? le Jeu 31 Juil - 11:00

samuel

avatar
Administrateur
J'ai travaillé avec un musulman .l'été c'est pas facile car il ne pouvait pas boire même un verre d'eau.
Ceci dit même si ce n'est pas toujours facile pour les musulmans je trouve que ce n'est pas un vrais jeûne comme le recommande l'ancien testament.

22 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 14 Oct - 18:07

Josué

avatar
Administrateur
L’Aïd Al-Adha et l’Humanité
26 SEPTEMBRE 2014
tags: aid el kebir, islam, musulman
Le jour de l’Aïd approche – aux alentours du 5 Octobre 2014. C’est un événement qu’on ne peut résumer au sacrifice d’un mouton. L’Aïd al Adha est une fête pour se rappeler de l’Amour de Dieu. Dans un premier temps, celui que nous Lui portons car nous ne nous sacrifions pas sans Le reconnaître, sans lui obéir en d’autres termes sans l’aimer. Et dans un second temps, l’amour qu’Il nous porte car nous savons qu’Il nous le rend bien.

Je comprends aussi à travers l’acte de sacrifice du mouton que notre situation est comparable à celle d’Ibrahim… En effet, l’épreuve de sacrifier son fils pour l’amour de Dieu est rude certes, mais Ibrahim n’a pas renoncé à la commettre. Les épreuves que nous traversons ici bas, en France ou ailleurs, sont analogues. Face à la maladie, à la mort d’un proche, aux guerres, à la difficulté de nos études, nos engagements pris et même à la tentation de la procrastination il faut agir. Nous devons être à la hauteur de ce que Dieu attend de nous qui n’est pas du tout la fatalité. Défendre l’idée selon laquelle nous sommes incapables d’agir ou qu’il est impossible sous prétexte que Dieu nous a destiné cette épreuve c’est exprimer ses faiblesses, sa paresse. Tous les prophètes avaient une mission à mener, tous ont été pourchassés et menacés de mort. Tous ont rencontrés des difficultés considérables et ont traversés des épreuves malaisées et dangereuses. Malgré cela, aucun n’a abandonné. Nous sommes sur leur pas lorsque nous traversons une épreuve quelle qu’elle soit et nous devons réagir comme ils l’ont fait, avec sérénité, sagesse et confiance en Dieu.

L’Aïd est un rappel annuel qui peut nous faire changer d’état d’esprit en un autre plus jovial pour tout le monde. Cette fête nous demande d’être meilleur que la veille ou l’année précédente. De nombreuses personnes prennent conscience de l’épreuve qu’a dû subir Ibrahim et du retour merveilleux dont Dieu lui a fait grâce. Nous devons donc nous éloigner des personnes qui peuvent être nuisibles et nous entourer de gens qui nous amènerons vers quelque chose de positif. Le fils d’Abraham est un exemple dans cette situation. Sa réaction lorsqu’il apprend l’injonction de Dieu est respectable. »Père, répondit le fils, fais ce qui t’est ordonné. Tu me trouveras, si Dieu veut, parmi ceux qui supportent l’épreuve » Mais l’épreuve est double, elle concerne lui et son père. De même, les épreuves que nous traversons, les difficultés qui nous rencontrons touchent forcément d’autres personnes avec nous. Les membres de nos familles, nos ami(e)s…

En plus de l’enseignement de surmonter les difficultés et souffrances de la vie le message de l’Aïd est qu’il faut se convaincre que la vie est belle. Que ce n’est pas un long fleuve tranquille, certes il faudra ramer et tout le monde peut et sait le faire. Nous pouvons sortir d’une difficulté dans laquelle nous sommes comme les prophètes sont sortis des difficultés qu’ils ont rencontrés. Dieu n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité (Coran II, 286). Dans tous les cas il faut rester modeste et juste dans nos vies et ne pas, à la première difficulté, remettre en cause l’existence de notre Créateur… L’homme ne se lasse pas d’implorer le bien. Si le mal le touche, le voilà désespéré, désemparé. Et si nous lui faisons goûter une miséricorde de Notre part, après qu’une détresse l’ait touché, il dit certainement : « Cela m’est dû ! Et je ne pense pas que l’Heure se lèvera un jour (Coran XLI, 49)

Ce court article a quelques références religieuses cependant, comme l’indique le titre, il peut s’adresser à tout le monde. Je souhaite que tout être, tout lecteur sente une joie de le lire, y trouve un signe, une réponse à des questions, une solution à ses épreuves. Et les difficultés de la vie concernent toute l’Humanité j’irai même jusqu’à dire tout être vivant. Sourions à celui qui n’a pas le morale de sourire… Le bonheur, la bonne humeur, l’optimisme se transmettent. N’hésitons pas à les chercher.

Pour finir, l’acte du sacrifice est tellement susceptible, dans notre société, d’être mis à mal par des personnes qui ne comprennent pas la force de celui-ci que notre patience sera mis à l’épreuve ! On peut dire que l’Aid Al Adha, ou littéralement fête du sacrifice, va au delà du sacrifice de l’animal. L’Aid Al Adha, c’est se sacrifier soi-même, lors des épreuves, pour notre bien, celui de notre entourage et pour Dieu¨.

23 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 16 Juin - 21:58

samuel

avatar
Administrateur
Le ramadan commencera jeudi 18 juin en France, annonce le Conseil français du culte musulman, mardi. Il devrait se terminer autour du 17 juillet. Les fidèles de la deuxième religion de France débuteront le ramadan tous en même temps, puisque les partisans de l'observation lunaire ont fait le même choix que les adeptes du calcul astronomique, pour déterminer les dates du ramadan. Ces derniers avaient fixé de longue date au 18 juin le début du jeûne 2015.

En France, où vit la première communauté musulmane d'Europe, le ramadan est un rite massivement suivi, avec plus de 70%, voire 80% de jeûneurs, selon les études.

Durant ce mois sacré, les musulmans sont invités à s'abstenir de boire, de manger et d'avoir des relations sexuelles, des premières lueurs de l'aube – dès que l'on peut "distinguer un fil blanc d'un fil noir", prescrit le Coran – jusqu'au coucher du soleil. Soit pendant dix-huit heures environ (de 3h50 jusqu'à presque 22 heures) la première semaine, avec les jours les plus longs et un risque de températures élevées.

24 Re: quel est l'origine du ramadan? le Jeu 18 Juin - 3:27

Patrice1633

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Quelques sois ta conviction religieuse je respecte cette personne qui a foi, toi qui lit ce message, je suis fière d'examiner d'autre religion, d'autres pensée religieuse, car la personne qui as foi en une puissance supérieur merite d'être ecouter, nous croyons en quelqu'un de supérieur a nous, nous croyons en un Dieu très haut, même si nous avons chacun nos croyance, tous merite le respect et l'écoute de l'autre ...

Toi qui as la chance de voir ce message, sois sûr que même si nous n'avons pas la meme conviction religieuse nous te respectons et désirons parler dans le calme et écoute de ce que tu veux partager avec nous ...
Sois sûr que tu peu nous expliquer ton point de vue, nous aussi nous avons notre éducation religieuse, peut être que nous n'aurons pas la meme pensée, mais sois sûr que nous ne te jugeons pas ...
Partage avec nous stp et soyons heureux dans nos partage ...
Merci cher etre humain ...

25 Re: quel est l'origine du ramadan? le Jeu 18 Juin - 7:29

Josué

avatar
Administrateur
Belles paroles de respect de la foi des autres.

26 Re: quel est l'origine du ramadan? le Ven 17 Juil - 9:37

Josué

avatar
Administrateur
ÉMIRATS ARABES UNIS
Sous les tentes du ramadan
Par Louise Gamichon, envoyée spéciale - publié le 16/07/2015

Durant le mois de jeûne, des tentes blanches sont plantées aux quatre coins d'Abu Dhabi. À la tombée de la nuit, chacun peut venir y rompre le jeûne et partager un repas. Une tradition de générosité particulièrement prégnante aux Émirats arabes unis.



Les pâtisseries et gâteaux viennent clore le s'hour. Ils sont accompagnés d'un thé. tentes ont ;es devant aux Chaque tente peut accueillir 700 personnes. Des boîtes contenant des repas sont distribuées gratuitement Dans chacune des boîtes distribuées, on trouve de l'eau, des dattes, une salade, de la soupe, un plat et un fruit. traditionnel dans une famille émiratie. La cuisine locale est largement empreinte des traditions culinaires d'autres pays, notamment de l'Inde.
Les pâtisseries et gâteaux viennent clore le s'hour. Ils sont accompagnés d'un thé

Les rues d'Abu Dhabi, vers 18 heures, se remplissent. La fin du jour approche, les gens se rassemblent pour partager la rupture du jeûne – iftar (1) - au coucher du soleil. Ils peuvent se rendre à de multiples endroits : des tentes blanches sont plantées devant les mosquées, en pleine ville et dans les maisons individuelles.

Sous les pavillons en toile épaisse, chacun peut trouver un peu de fraîcheur et de quoi s'alimenter, qu'il soit croyant ou non. Vers 19 heures, des dattes et de l'eau sont distribuées pour rompre le jeûne. Ensuite, les musulmans vont effectuer la prière du maghreb (prière du crépuscule), avant de se retrouver pour un repas appelé le s'hour (2).

Sous la tente des femmes

Les mosquées fournissent une partie de ces repas qui sont inclus à leur budget. La grande mosquée Zayed offre ainsi entre 15 et 18 000 repas par jour dans la douzaine de tentes plantées au pied de l'édifice. Sur le sol, des bandes de plastique sont déposées en guise de nappes avant d'y aligner des boîtes en carton contenant des dattes, une salade, une soupe, un plat et un fruit, accompagnés de bouteilles d'eau sucrée et de briques de jus.

Ces chapiteaux climatisés accueillent 700 personnes chacun. Une vingtaine de bénévoles installent les boîtes et guident les personnes venues manger afin qu'elles s'installent. Dans les tentes réservées aux femmes, les photographies sont interdites. On y voit beaucoup de femmes voilées, de différentes nationalités, et de nombreux enfants. « Beaucoup de personnes qui ont peu de moyens se retrouvent ici », explique une bénévole. « Pas toutes, bien sûr. Il y a aussi très certainement des non-musulmans. Mais cela n'a pas d'importance. Ce repas est ouvert à tous », commente-t-elle.

À peine la tombée du jour annoncée, la plupart des participantes boivent beaucoup d'eau. La journée, les températures atteignent 51 degrés. Le taux d'humidité peut s'élever à 80 %. C'est donc du manque d'eau, plus que de nourriture dont souffrent les jeûneurs.

Devant les mosquées sont également dressés des chapiteaux de l'association Croissant rouge. Cet organisme – équivalent de la Croix rouge – est particulièrement mobilisé par la distribution de nourriture durant le ramadan. Les dons aux associations sont assez largement assurés par les Émiratis qui ont de gros moyens, et ils sont assez nombreux dans ce riche État pétrolier. Ils ne se contentent pas de signer des chèques, mais organisent également des distributions de nourriture dans les cours de leurs demeures, ou sous des tentes au cœur de la ville.

J'irai dîner chez vous

Des particuliers aussi installent des chapiteaux devant chez eux. Chacun fournit des repas à hauteur de ses moyens. Karim, chauffeur pakistanais musulman d'une vingtaine d'années venu aux Émirats pour travailler, se rend ainsi chaque soir chez son voisin. Il emporte avec lui des boîtes en plastique qu'il remplit à sa guise durant une heure, le temps moyen d'épuisement des stocks sur les tables. Les cuisines de la maison ont fonctionné toute la journée pour fournir une grande quantité de nourriture. Karim ne déboursera pas un dirham – la monnaie locale – pour se nourrir durant le mois de ramadan. Une économie importante pour ce travailleur étranger qui dépense au moins la moitié de son salaire pour se loger. Il emporte un repas pour son colocataire pakistanais dans la banlieue d'Abu Dhabi.

De l'hospitalité avant toute chose

Ce geste d'offrir de la nourriture revêt une importance particulière aux Émirats arabes unis. Il correspond à l'un des cinq piliers de l'islam, l'aumône (zakat), mais aussi à une hospitalité typiquement bédouine. « Nous apportons une attention particulière à nos invités. Lorsque nous attendons douze personnes à dîner, nous préparons de quoi en recevoir vingt-quatre. Il faut que chacun des convives puisse venir accompagné lui aussi », nous indique une éminente émiratie. Comme d'usage, elle se lève et remplit elle-même une assiette pour ses convives. « L'invité est la personne la plus importante. Elle passe avant la famille », souligne l'hôte.

Son buffet de s'hour est bien garni. On y trouve des soupes, des salades d'avocat et de fraises, des plats typiques comme le harees, une pâte composée de viande hachée, de blé et d'eau. Cette spécialité est réservée aux grandes occasions. Elle demande un temps de préparation très long et une grande force physique : il faut régulièrement la tourner lorsqu'elle mijote. Le harees s'assaisonne avec du citron ou du sucre selon les goûts. Le repas se termine avec des pâtisseries et du thé. >>Le s'hour est pris rapidement. Passer des heures à table ne fait pas partie de la culture émiratie. Tout ce qui reste des immenses plats est ensuite servi dans les tentes, devant les maisons.

Après le thé qui clôt le s'hour, un nouvel appel à la prière résonne (ishaa). À leur retour, les convives boivent un jus de fruit, puis discutent ou jouent aux cartes (sans mises d'argent). Ces rassemblements peuvent durer jusqu'au petit matin. Les invités prennent alors une collation et se rendent à la première prière vers 4 heures.

Le rythme des journées est fortement modifié durant le ramadan. À Abu Dhabi, les bureaux ouvrent entre 9 et 10 heures durant cette période, contre 7 ou 8 heures le reste de l'année. Les journées de travail sont généralement interrompues vers midi, au plus tard à 13 heures. Les habitants du pays vont chercher un peu de fraîcheur avant de reprendre leur activité en fin de journée, lorsque le thermomètre descend entre 35 et 40 degrés.

Jusqu'à 2020, le ramadan aura lieu pendant les périodes les plus chaudes de l'année. Mais la chaleur sera vite oubliée la nuit, autour d'un repas convivial ou d'une partie de cartes.



(1) Iftar. Également appelé ftour, notamment au Maroc ou en Algérie, ce mot désigne la rupture du jeûne au coucher du soleil. Généralement, les musulmans mangent des dattes et boivent de l'eau. Aux Émirats arabes unis, on sert du café à la cardamome, un rituel important dans la tradition bédouine.

(2) S'hour. Ce repas spécifique à la période de ramadan désigne le dîner qui suit la rupture du jeûne dans les pays du Golfe. Au Maghreb, le s'hour désigne le repas pris juste avant le coucher.

27 Re: quel est l'origine du ramadan? le Lun 6 Juin - 8:00

Josué

avatar
Administrateur
Le ramadan débute lundi en France
Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a dévoilé, dimanche cette date. L'Aïd El-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui suit le ramadan, aura lieu autour du 5 juillet, chaque mois durant 29 ou 30 jours dans le calendrier musulman.
Le ramadan, mois sacré de jeûne dans l'islam, commence lundi 6 juin, a annoncé dimanche le Conseil français du culte musulman (CFCM). Cette période de jeûne, quatrième pilier de l'islam, intervient cette année pendant l'Euro 2016 de football (10 juin-10 juillet) et durant les épreuves du baccalauréat, qui débutent le 15 juin.

Réuni dimanche à la grande mosquée de Paris, "en présence de dignitaires religieux et de représentants de fédérations musulmanes", le CFCM a fixé au 6 juin le "premier jour du mois sacré du ramadan pour l'an 1437 de l'Hégire" (année utilisée dans le calendrier musulman et qui compte entre 354 et 355 jours), a indiqué son président Anouar Kbibech dans un communiqué.

70% à 80% de jeûneurs chez les musulmans français

L'islam est la deuxième religion de France. Le ramadan est un rite massivement suivi par les musulmans français, avec plus de 70%, voire 80% de jeûneurs, selon les études. Durant ce mois sacré, les musulmans sont invités à s'abstenir de boire, de manger et d'avoir des relations sexuelles, des premières lueurs de l'aube jusqu'au coucher du soleil.

Des dispenses appelant des compensations - par un jeûne différé - sont prévues pour les voyageurs, les malades, les personnes âgées, les femmes enceintes ou venant d'accoucher. L'Aïd El-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui suit le ramadan, aura lieu autour du 5 juillet, chaque mois durant 29 ou 30 jours dans le calendrier musulman.
http://www.francetvinfo.fr/societe/religion/le-ramadan-debute-lundi-en-france_1485857.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20160606-[lestitres-coldroite/titre5]

28 Re: quel est l'origine du ramadan? le Lun 6 Juin - 17:46

Josué

avatar
Administrateur
Il semblerait que le ramadan ne sert strictement à rien selon hadith

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Le jeûne n'est pas de s'abstenir de manger et de boire, certes le jeûne est de s'abstenir des futilités et des obscénités ainsi si quelqu'un t'insulte ou agit avec toi avec ignorance alors dit: Certes je jeûne, certes je jeûne ». (Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1082)
Je ne sais pas si nos amis musulmans savent et ou connaissent ce hadit?

29 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 7 Juin - 8:20

Josué

avatar
Administrateur
ISLAM
À quoi sert le ramadan?
publié le 30/08/2011
Le ramadan est sans doute l’un des piliers les plus connus de l’islam. Il est considéré comme obligatoire, au même titre que la shahâda (profession de foi qui atteste qu’il n’y a de dieu que Dieu et que Muhammad est son messager), la salât (la prière, à la fréquence de cinq par jours), la zakât (aumône annuelle) et le hajj (pèlerinage aux lieux saint de la ville de la Mecque). Au temps du prophète (VIIème siècle), un jour de jeûne (Achoura) avait d’abord lieu pendant la même période que le jeûne juif de Yom Kippour, avant que des brouilles entre les deux communautés ne poussent Muhammad à choisir un autre temps d’abstinence, plus étendu et plus contraignant. C’est depuis, ramadan, le neuvième mois du calendrier lunaire musulman.

Abstinence

La période de jeûne commence au début de la nouvelle lune, et s’achève au début du cycle lunaire suivant. Les savants musulmans observent l’astre à l’œil nu ou à l’aide d’instruments optiques pour déclarer l’ouverture ainsi que l’achèvement du ramadan, ce qui laisse toujours une incertitude quant aux dates exactes, car même si les calculs astronomiques permettent de connaître précisément le jour de la nouvelle lune, la tradition exige que l’astre soit observable par l’œil humain. Ainsi cette année, puisque le croissant de lune du nouveau cycle n'était pas visible le 29 mais seulement le 30 août dans la plupart des pays du monde, la fin officielle du ramadan a lieu aujourd'hui 30 août.

Le ramadan est -bien sûr- d’abord un mois où le croyant (la croyante) s’abstient de manger et de boire, de fumer ainsi que d’avoir des relations sexuelles tout au long de la journée. Les jeunes enfants, les personnes âgées, les malades et les femmes enceintes ne sont pas, compte tenu de leur état, tenus de respecter le jeûne. Avant le lever du soleil (entre 04h30 et 5h du matin cette année en Europe), le croyant se lève pour se nourrir et s’hydrater pour la journée et effectue la première prière. Un peu après le coucher du soleil ("lorsqu’il n’est plus possible de distinguer le fil noir du fil blanc" dit la tradition), la journée s’achève avec la rupture du jeûne, généralement au moyen d’une datte et d’un verre de lait ou d’eau, en disant bismillah ("au nom de Dieu").

Piété et dévotion

Un repas copieux (l’iftar) est ensuite pris, généralement en famille ou à la mosquée. Une cinquième et ultime prière a lieu au début de la nuit (entre 22h et 23 h), avant que le cycle ne reprenne le jour suivant. Deux fêtes fondamentales sont célébrées pendant le mois de ramadan : Laylat al-Qadr ("La nuit du destin") et Aïd al-Fitr. La nuit du destin - qui se situe généralement vers la fin du mois de jeûne - est considérée comme une des nuits les plus saintes de l’année, et correspond à la première nuit de révélation du Coran par l’archange Gabriel au prophète Muhammad. A cette occasion, de nombreux musulmans prient une partie ou toute la nuit et se recueillent dans les mosquées.

Aïd al-Fitr est la fête de fin du ramadan, le premier jour du mois lunaire suivant, et constitue une des plus grandes fêtes dans tout le monde musulman. Des visites aux parents et amis sont effectuées, des grands repas sont organisés, des présents sont offerts aux enfants et les gens se vêtissent de beaux habits. Le dernier jour du ramadan est également l’occasion d’offrir une aumône spéciale (zakât al-fitr) pour les nécessiteux et les indigents. Au-delà des aspects techniques et purement physiques du jeûne, le mois du ramadan est aussi un mois de profonde piété et de dévotion. De nombreux croyants, parfois moins fervents le reste de l’année, profitent de cette occasion pour se rendre dans les mosquées et prier. Il est conseillé aux musulmans de réciter le Coran dans sa totalité, au rythme de 1/30ème par soir.

L'intention du croyant

Une place toute particulière est attribuée à l’intention du croyant : ainsi, pour que le jeûne soit "accepté", ou "validé" par Dieu, il est indispensable que le croyant le fasse avec sérieux, dévotion et non pas de manière mécanique ou détachée. Le sens spirituel du jeûne, qui vise à purifier, à se tourner tout entier vers Dieu, à se détacher des biens matériels afin de se rappeler de l’essentiel grâce à une discipline stricte est fondamental. C’est également l’occasion de se tourner vers les autres, de manifester son amour, son altruisme et sa générosité envers ses proches. Enfin, le ramadan est la période où les musulmans du monde entier sont en communion, se réunissent dans les mosquées, et tournent leur être tout entier vers Allah, "celui qui fait miséricorde, le Miséricordieux".

http://www.lemondedesreligions.fr/actualite/a-quoi-sert-le-ramadan-30-08-2011-1803_118.php

30 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mer 8 Juin - 9:21

Josué

avatar
Administrateur
Surmédiatisation du Ramadan : l’Islam est-il devenu religion d’Etat en France ?
IN IDÉES, PLUS PROCHE DE VOUS / BY ALEXANDRE SIMONNOT / ON 6 JUIN 2016 AT 16 H 44 MIN /
http://www.medias-presse.info/surmediatisation-du-ramadan-lislam-est-il-devenu-religion-detat-en-france/55851#32hy7ubLJJMPsI6W.99

31 Re: quel est l'origine du ramadan? le Dim 12 Juin - 19:00

Josué

avatar
Administrateur
Fraudeur dans le tramway, il évoque... le ramadan.
Deux jeunes hommes ont été placés en garde à vue jeudi après un contrôle mouvementé : sans ticket, ils ont assuré qu'ils n'avaient pas à être contrôlés lors du ramadan. Ils sont en attente d'une convocation devant le tribunal.

Un contrôle d’identité sur un passager d’un tramway démuni d’un titre de transport a dégénéré, jeudi, à la station Comédie à Montpellier, dans l'Hérault. C'est le site infosH24 qui a révélé l'affaire ce week-end.

Le ton est monté
Des agents ont voulu verbaliser un homme de 23 ans qui venait d’emprunter la ligne 1 du tramway sans ticket. Celui-ci s’est emporté et a refusé de donner son identité pour que les agents remplissent la contravention. Il a certifié que les contrôles dans le tramway étaient interdits pendant le ramadan pour justifier son infraction.

Le ton est monté. Un autre homme de 21 ans est venu se mêler aux échanges en prenant partie pour l’usager verbalisé. Les contrôleurs ont été menacés de mort.

Les deux jeunes hommes ont été interpellés et placés en garde à vue. Eux nient les outrages. Le plus vieux transportait sur lui 18 grammes de résine de cannabis. Ils seront convoqués devant le parquet prochainem

32 Re: quel est l'origine du ramadan? le Dim 12 Juin - 19:29

samuel

avatar
Administrateur
Le tram doit être gratuit pendant le ramadan , mais sûrement pas la vente de la drogue.
Drôle façon de pratiquer le ramadan.

33 Re: quel est l'origine du ramadan? le Jeu 16 Juin - 8:05

samuel

avatar
Administrateur
Un Tunisien en situation irrégulière, qui avait violemment giflé la serveuse d'un bar de Nice parce qu'elle avait servi de l'alcool pendant le ramadan, a été condamné mercredi 15 juin à huit mois de prison ferme. Il a été écroué. Le tribunal correctionnel de Nice a assorti sa peine d'une interdiction de territoire pendant trois ans et l'a condamné à verser 1 000 euros à la victime.

Dans le box, Ali E., 32 ans, crâne rasé sur les côtés et vêtements de sport, jugé en comparution immédiate, a essuyé une larme qui n'a pas ému la procureure de la République. Celle-ci avait requis deux ans de prison ferme et une interdiction du territoire de trois ans. "Dans cette période très particulière, on l'a entendu réitérer des propos inadmissibles !" a-t-elle fustigé.

Dans la salle du tribunal, la plaignante, une serveuse d'origine tunisienne, accompagnée par son patron, ne s'est pas démontée en racontant la scène du 6 juin dernier. "[Ali E.] m'a demandé pourquoi je servais de l'alcool pendant le ramadan. Je lui ai répondu : 'Je fais mon travail'", a-t-elle expliqué. Des propos confirmés par le prévenu.



Sur les images vidéo enregistrées par l'établissement, on voit deux individus discuter avec la serveuse. Ali la pointe du doigt au niveau de son visage, puis les deux hommes s'éloignent, décrit le président du tribunal. Ali revient seul et lui inflige immédiatement "une grosse gifle" au niveau de la pommette, poursuit le président. Le coup, qui ressemble à un véritable coup de poing, projette violemment la femme à terre. La serveuse s'en est sortie avec un hématome important à l'arcade sourcilière.

"Le mobile est culturel"

"Aux policiers, vous avez dit : 'Je lui disais qu'elle n'était pas sur le bon chemin'", a poursuivi le président. "Je ne lui ai pas dit cela, je lui ai dit qu'elle était une fille sale, ça veut dire une pute", a rectifié Ali E. dans le box. La serveuse a estimé que le Tunisien l'avait menacée de pendaison ou d'égorgement, des propos semble-t-il corroborés par une photo où l'on voit Ali porter sa main sur sa gorge. Le prévenu a pour sa part assuré que la femme l'avait insulté, provoquant sa réaction violente. L'homme a raconté aux policiers : "Je lui ai dit que si j'étais à sa place, je me mettrais une corde au cou."

Quelques jours avant l'agression, Ali E. avait aussi déclaré au patron du bar : "Il ne faut pas servir d'alcool pendant le ramadan, sinon tu verras ce qui peut t'arriver." Mais le patron, d'origine tunisienne, pensant à une allusion à une "vengeance divine", ne s'en était pas ému. "Je n'ai pas affaire à un terroriste, à un islamiste. Le mobile est culturel", a-t-il estimé mercredi, notant qu'Ali E. lui avait dit qu'il ne respectait pas lui-même le ramadan, buvait des bières et fumait des joints.

L'avocate d'Ali E. a également décrit "une position culturelle primaire" de son client, en écartant toute radicalisation religieuse. L'homme, installé illégalement en France depuis cinq ans, s'était soustrait à une obligation de quitter le territoire prononcée en décembre 2014.

34 Re: quel est l'origine du ramadan? le Lun 4 Juil - 19:54

Josué

avatar
Administrateur
Le Conseil français du culte musulman annonce que la fête de la rupture du jeûne, l'Aïd el-Fitr, se tiendra mercredi en France
L'Aïd el-Fitr ou Aïd el-Seghir (petite fête) est l'une des deux dates les plus solennelles du calendrier musulman avec l'autre Aïd, Aïd el-Kébir ou Aïd el-Adha, la grande fête ou fête du sacrifice.Les musulmans de France fêteront l'Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque la fin du mois sacré de ramadan, mercredi 6 juillet. Cette annonce a été faite à l'issue d'une courte et très symbolique cérémonie de "nuit du doute" à la Grande Mosquée de Paris, lundi 4 juillet.

L'Aïd el-Fitr ou Aïd el-Seghir (petite fête) est l'une des deux dates les plus solennelles du calendrier musulman avec l'autre Aïd, Aïd el-Kébir ou Aïd el-Adha, la grande fête ou fête du sacrifice.

Cette année, cette célébration tombe par ailleurs le premier jour de rattrapage du bac. En Ile-de-France, les candidats musulmans au baccalauréat qui seront concernés pourront ainsi, s'ils le souhaitent, passer leurs épreuves de rattrapage un jour plus tard que prévu, a annoncé lundi le directeur de la Maison des examens dans la région. Cette disposition est prévue par la réglementation.
http://www.francetvinfo.fr/societe/religion/le-conseil-francais-du-culte-musulman-annonce-que-la-fete-de-la-rupture-du-jeune-l-aid-el-fitr-se-tiendra-mercredi-en-france_1531367.html#xtor=EPR-51-[le-conseil-francais-du-culte-musulman-annonce-que-la-fete-de-la-rupture-du-jeune-l-aid-el-fitr-se-tiendra-mercredi-en-france_1531367]-20160704-[bouton]

35 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 5 Juil - 11:09

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
L’Aïd El Fitr, la fête marquant la fin du mois de Ramadan sera célébrée,
Zakat Al Fitr

A la fin du mois sacré de ramadan, les musulmans s’acquittent d’une aumône destinée aux personnes dans le besoin appelée zakat al fitr qui doit obligatoirement être donnée avant la prière de l’aïd.

Le compagnon Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) a dit :

« Le Messager d’Allah (Paix et bénédictions sur lui) a imposé l’Aumône de la rupture du jeûne, car elle purifie le jeûneur des paroles futiles et indécentes, de même qu’elle est une nourriture pour les pauvres. Celui qui l’accomplit avant la prière, elle sera une Zakat acceptée, quant à celui qui la donne après la prière, elle ne sera qu’une aumône ordinaire »

[Hadith Hassan (bon) rapporté par Ibn Madja et Abou Daoud]

Prière de l’Aïd el Fitr

Trois choses sont recommandées aux musulmans avant de se rendre à la prière de l’Aïd el Fitr 2016 :

1) Prendre un bain rituel (ghousl)

2) Manger quelque chose avant de sortir

3) Se rendre au lieu de prière (mosquée ou moussala) à pied dans la mesure du possible ainsi que de changer de chemin au retour.




Après la prière, les fidèles se félicitent les uns les autres et invoquent Allah le très haut d’accepter leur jeûne et leurs prières du ramadan en disant : « Taqabbal-Allahou minna wa minkoum » qui signifie » qu’Allah agrée nos bonnes actions et les vôtres »

https://www.youtube.com/watch?v=hGEdOIMj3lo

36 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 5 Juil - 11:47

samuel

avatar
Administrateur
Pourquoi changer de chemin au retour de la mosquée ?

37 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 5 Juil - 12:56

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
samuel a écrit:Pourquoi changer de chemin au retour de la mosquée ?
Je n'en sais strictement rien il faudrait qu'un musulman y répondre.

38 Re: quel est l'origine du ramadan? le Ven 26 Mai - 15:23

Josué

avatar
Administrateur
Début du ramadan en France, mois sacré pour les musulmans
Publié le vendredi 26 mai 2017 à 07h24 à Paris (AFP)

Mois "de la piété et du partage", le ramadan débute samedi en France, a annoncé jeudi le Conseil français du culte musulman (CFCM).

La grande mosquée de Paris, coeur historique de l'islam en France, a accueilli une courte cérémonie symbolique lors de laquelle le CFCM a annoncé la date d'entrée en ramadan, mois lunaire qui compte 29 ou 30 jours, dont les rites de jeûne, de prières et de convivialité sont très suivis par les fidèles.

Souhaitant aux Musulmans de France "un heureux mois du jeûne, mois de la piété et du partage", le CFCM a saisi "cette occasion pour assurer l'ensemble de nos concitoyens de toutes confessions, de toutes origines et de toutes conditions, de ses prières fraternelles pour que notre Nation vive dans la paix, l'unité et la solidarité".

Soulignant le haut niveau de la menace terroriste, en France et en Europe, "comme en témoigne le dernier attentat abject perpétré à Manchester", l'UMF (Union des mosquées de France), a appelé "toutes les mosquées de France à l'extrême vigilance, notamment en ce mois où elles accueillent davantage de fidèles".

Le ramadan suscite un ensemble de pratiques socio-religieuses très populaires, avec selon des études 70% à 80% d'observants parmi les quatre à cinq millions de fidèles estimés en France.

Ces dernières années, les grandes fédérations ont recherché l'unité entre elles et avec les principaux pays musulmans, de la péninsule arabique au Maghreb, sur cette question des dates qui a parfois viré au casse-tête.

Elles veulent ainsi éviter la division parmi les fidèles du Prophète, qui aurait prescrit dans un hadith (commentaire oral): "Ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et ne rompez le jeûne que lorsque vous le verrez aussi".

Comme le croissant n'était pas visible jeudi, le ramadan débutera samedi, comme l'avaient déjà prévu les partisans du calcul astronomique à l'avance. A l'instar des mosquées liées à la Turquie, dont le chef de file Ahmet Ogras sera dès juillet président du CFCM, ou au mouvement Musulmans de France (ex-UOIF, issu des Frères musulmans).

- Dimension festive -

Durant le ramadan, un des piliers de l'islam, les croyants sont invités à s'abstenir de boire, de manger et d'avoir des relations sexuelles, de l'aube - dès que l'on peut "distinguer un fil blanc d'un fil noir" dit le Coran - jusqu'au coucher du soleil.

Le jeûne est prescrit aux musulmans pubères, mais des dispenses sont prévues pour les voyageurs, les malades, les personnes âgées, les femmes enceintes ou venant d'accoucher. Des compensations sont possibles pour les personnes empêchées ou dispensées (jeûne effectué ultérieurement, dons aux nécessiteux...).

La question est particulièrement sensible chaque fois où, comme cette année, une partie du ramadan tombe sur les jours les plus longs de l'année, entraînant un jeûne éprouvant pour l'organisme. Pour la troisième année consécutive, le ramadan coïncidera aussi avec les examens, dont le bac, ce qui cependant ne pose pas de problèmes insurmontables aux candidats, de l'avis des cadres musulmans.

Dans une quête d'ascèse et de purification, le fidèle peut méditer le Coran, participer à des veillées de prière - avec le renfort de nombreux "récitateurs" venus de l'étranger - et se montrer généreux avec les plus démunis. C'est la période où d'importants dons sont consentis aux mosquées et salles de prières, au nombre de 2.500 en France.

La dimension sociale, conviviale voire festive est très importante après l'"iftar", repas quotidien de rupture du jeûne. Les familles observantes cuisinent davantage durant ce mois, ce qu'a bien compris la grande distribution, qui multiplie les opérations spéciales (catalogues, rayons dédiés). En 2012, un cabinet de marketing estimait que les emplettes moyennes d'un foyer augmentaient de 30% durant cette période.

Le ramadan s'achève par l'Aïd el-Fitr, la "fête de la rupture du jeûne", autour du 25 juin cette année.
http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/debut-du-ramadan-en-france-mois-sacre-pour-les-musulmans-5927bc1dcd702b5fbecaa3ea

39 Re: quel est l'origine du ramadan? le Dim 28 Mai - 18:19

Josué

avatar
Administrateur
Le mois du ramadan, une aubaine pour le marché halal en France
L'économie du marché halal, en plein essor en France, est dopée par le ramadan, mois de jeûne, qui débute ce samedi.
Chaque année, durant la période du ramadan, la consommation de produits halal bondit en France. Selon l'agence de communication ethnique Solis, les dépenses alimentaires des ménages augmenteraient de 40% pendant le ramadan: dîners en famille ou entre amis, les musulmans français en profitent pour se retrouver autour de plats traditionnels. Cette propension plus forte des ménages à consommer est notamment entretenue par une offre plus abondante des points de vente.
Pour l'occasion, les moyennes et grandes surfaces adaptent leur offre alimentaire et multiplient les opérations promotionnelles. Les grandes enseignes lancent des campagnes de marketing ciblées autour des produits phares du ramadan que sont les dattes, les feuilles de brick ou le lait fermenté. Ce mois de jeûne est notamment marqué par une présence massive des marques des grands groupes alimentaires, qui profitent souvent d'une plus grande visibilité pour lancer leurs nouveaux produits, exposés dans des rayons halal étendus.
Selon l'enquête Horizons Shoppers de l'agence Solis, 62% des personnes interrogées originaires du Maghreb disent avoir constaté des offres spéciales durant le mois du ramadan en 2015. De même, 52% déclarent avoir reçu dans leur boîte aux lettres un prospectus d'une grande surface avec des offres spécifiques. Les consommateurs peuvent également profiter d'une offre non alimentaire, comme une vaisselle spécialement dédiée. Par ailleurs, les restaurants proposant de la nourriture halal sont souvent très prisés pour rompre le jeûne, le soir venu.
Un chiffre d'affaires de 5,5 milliards d'euros en 2013

En l'espace de dix ans, le marché halal a connu une croissance exponentielle en France. Son chiffre d'affaires dépassait les 5,5 milliards d'euros en 2013, selon Solis France: 4,5 milliards s'expliquaient par le panier de consommation des ménages, et 1 milliard était dépensé dans la restauration rapide extérieure. Le développement récent de ce marché, dont le chiffre d'affaires augmente de 10 à 15% par an, s'explique notamment par une demande en pleine expansion.
Le halal est devenu un véritable business. Les moyennes et grandes surfaces adoptent une véritable stratégie de développement pour être présentes sur ce marché aux côtés des boutiques et épiceries traditionnelles. Les produits halal bénéficient d'une plus grande visibilité à travers des campagnes de publicité plus fréquentes et des rayons dédiés au sein des supermarchés.
Par ailleurs, le marché du halal s'est largement étendu au cours de ces dernières années. D'abord concentré autour de la viande halal, il s'est ensuite développé sur d'autres produits alimentaires. Aujourd'hui, les consommateurs peuvent également acheter des produits de consommation non alimentaires halal: entre cosmétiques et produits ménagers, le périmètre du halal s'est considérablement élargi en France. Les produits élaborés gagnent des parts de marché. Un business s'est construit autour d'une grande diversité de produits et de services (tourisme halal, finance halal...). Mais la viande continue de représenter le coeur du marché: elle représente à ce jour 85% de la consommation halal.
http://www.lefigaro.fr/conso/2017/05/27/20010-20170527ARTFIG00010-le-mois-du-ramadan-une-aubaine-pour-le-marche-halal-en-france.php

40 Re: quel est l'origine du ramadan? le Lun 29 Mai - 11:28

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Le Ramadan n'est pas un jeûne, attention à votre santé physique et mentale



Avez-vous déjà pratiqué un jeûne ? Un jeûne ayant de réelles vertus thérapeutiques, dépuratives, voire, selon vos croyances, spirituelles ? Si oui, vous savez déjà que le Ramadan n’est pas un jeûne. C’est même exactement l’inverse…

Quelle que soit la façon de considérer la question, qu’elle soit spirituelle, médicale ou physiologique, le Ramadan auquel se livrent le musulman n’est pas un jeûne. C’est au mieux, d’un simple point de vue technique, une privation quotidienne d’eau et de nourriture pendant 12 à 15 heures, privation essentiellement placée sous le signe de l’impatience et de l’hypoglycémie agacée.

De la “pénitence” du jeûne véritable, du bénéfice escompté même d’une simple diète, il ne demeure en effet dans le Ramadan que l’attente crispée d’une libération à courte échéance, celle qui autorise, dès le soir venu, tous les débordements, tous les excès et, en fait de jeûne, la goinfrerie la plus absolue.

«Le ramadan, c’est la période fastueuse où on s’éclate en cuisine. Dès la rupture du jeûne, le festin, commence» dit cette musulmane qui n’a pas sa langue dans sa poche (Libération).

. . …..Dans beaucoup de pays musulmans, le mois de Ramadan est donc paradoxalement devenu synonyme de consommation à outrance : les gens y mangent beaucoup plus qu’à n’importe quelle autre époque de l’année, et la période est marquée par la fièvre consommatrice qui frappe les ménagères en prévision des repas particulièrement riches des nuits ramadanesques.

“Le ramadan est l’occasion pour beaucoup d’une prise de poids notoire et de la multiplication de festivités nocturnes.” (afrik.com)
“Pendant le Ramadan, le seul Dieu, c’est la bouffe : ce mois de discipline religieuse est devenu un mois d’auto-complaisance absolu et d’hédonisme vorace ” (north-of-africa.com)

Ce paradoxe majeur d’un “jeûne” vécu sur l’alternance rapide entre privation et gloutonnerie se renforce d’une deuxième hypocrisie soigneusement entretenue : la stoïque restriction d’eau et de nourriture de la journée est pour une large part une orgueilleuse façade qui se lézarde au moindre examen.

“Je trouve qu’il y a beaucoup d’hypocrisie” témoigne Akimath, (Sénégal), “la plupart des gens ne font pas le ramadan avec sérieux ! Les gens se cachent pour manger et font semblant de jeûner en public… On dirait que faire le ramadan est plutôt une question d’honneur. Personnellement, je ne suis pas surprise quand je vois des gens manger. Je préfère ça aux cachotteries”

A ce sujet, on lit également avec un intérêt tout particulier le témoignage de ce professeur français au Maroc :
A Ramadan, des collègues [marocains] venaient souvent le matin prendre un petit déjeuner consistant. Ou dans l’après midi, un en-cas, du café et des œufs au plat, chez moi ou chez une autre collègue française, car ils n’osaient le faire chez eux. Mes amies françaises et moi (…) étions peinées de voir des adultes devoir se cacher comme des enfants mangeant un pot de confiture. Au fur et à mesure de mes années passées au Maroc, les changements sont devenus très perceptibles. En 1973, mes élèves mangeaient en se cachant à peine dans les toilettes, ceux de 1995 arrivaient dès le premier jour, faussement épuisés de la première nuit précédant le premier jeûne, en se traînant avec un jeu de cartes dans les mains. Tout au long de ma carrière, j’ai du affronter l’immense paresse, le fallacieux prétexte de Ramadan, transformé par tous en un mois supplémentaire de vacances qui cachent leur nom. On fait semblant de travailler, on fait semblant de jeûner, on ne travaille plus, on dort, on n’écoute plus, on geint, on saute les cours de fin de journée, mais on veille , on joue aux cartes, on se promène tard en ville (…)Moi-même je jeûnais pour montrer que si l’on veut le faire, on le fait sans ce battage despotique ! (…). Je rappelais à mes élèves que les chrétiens avaient le carême. Et ceux qui voulaient le faire le faisaient dans la plus grande discrétion, sans cette ostentation. Je suggérais que ceux qui faisaient Ramadan en renâclant ou en pleurnichant, n’avaient pas à le faire puisqu’ils témoignaient par leur attitude qu’ils n’en avaient aucune envie. Les élèves poussaient des hauts cris : comment ? Eux marocains, musulmans n’avaient pas envie de faire Ramadan ! Mais je me fourvoyais !

Qu’il était dur de les faire se regarder avec vérité, avec lucidité : ils étaient comme la société, toujours en train de se mentir à eux-mêmes, de porter le masque, de refuser de se poser des questions, de savoir qui ils étaient, ce qu’ils voulaient, d’affronter leur propre réalité : ils étaient musulmans sans discuter, sans réfléchir à ce que cela les engageait, ils étaient musulmans comme on est grand, petit, frisé ou châtain ! Il y avait, comme chez certains de mes amis marocains de faculté, le même aveuglement.

Je me rappelle de l’un d’entre eux qui dormait toute la journée et à qui nous passions les cours pour qu’il les recopie pendant la nuit : je lui dis, sous le sceau du bon sens me semblait-il : “mais en fait tu as juste inversé ton rythme de vie ; je ne vois aucune différence, ni d’épreuve du jeûne là dedans !”… Je l’avais offusqué !

Les singeries du ramadan actuel n’ayant donc rien à voir avec une quelconque spiritualité – fut elle de mauvaise aloi -, c’est sous un angle purement “culturel”, celui d’une affirmation identitaire, qu’il faut envisager cette pratique.

“Pour une grande majorité de gens, c’est un rite identificatoire”, estime la sociologue Leila Babes. “Le ramadan marque davantage une appartenance culturelle et affective à une communauté” ajoute-t-elle.

Cette affirmation identitaire, qu’en bonne logique on aurait espéré voir se résorber au fil des années (et au fil de l’”intégration”), cette affirmation, donc, ne fait d’ailleurs que croître. Les prescriptions religieuses sont maintenant un enjeu dès l’école :

Le mois de carême musulman est une occasion de tension dans beaucoup d’écoles, de collèges et de lycées. Massivement suivie, pratiquée par des enfants de plus en plus jeunes (depuis le cours préparatoire), l’observance du jeûne est manifestement l’objet de surenchères entre organisations religieuses, qui aboutissent à l’émergence puis à la diffusion de prescriptions de plus en plus draconiennes. (Rapport Obin, 2004)

Il faut donc bien dire que la permanence des traditions musulmanes, leur conservation farouche, en notre “très chrétienne” Europe, par des populations présentes sur notre sol depuis au moins trois générations, signe d’évidence et au minimum un divorce. Mieux, un refus.

“Non, ils ne veulent pas s’assimiler. Ni s’intégrer, ni s’associer. Ils veulent les droits sans les devoirs. Les papiers sans l’identité. Ils veulent pour eux les avantages de notre société et pour nous les obligations et interdits de leur coutume. Ils ne sont pas des hôtes mais des occupants.” (Libre Journal de la France courtoise)

41 Re: quel est l'origine du ramadan? le Lun 29 Mai - 11:30

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Ramadan, la grossesse d’Allat !


Cycle lunaire et cycle menstruel féminin
Le calendrier musulman ou calendrier hégirien (hijri) est un calendrier lunaire, basé sur une année de 12 mois lunaires de 29 à 30 jours chacun (pour être précis : 29,53059 jours solaires). Une année hégirienne est donc plus courte qu’une année grégorienne d’environ onze jours. Les païens ont souvent fait le rapprochement entre les cycles lunaires et les cycles menstruels féminins, de durée similaire.

Ramadan également orthographié ramadhan ou ramazan, (arabe : رَمَضَان ou Ramaḍān) est le neuvième mois du calendrier musulman
Au cours de ce mois, les musulmans adultes ne mangent pas, ne boivent pas, et n’entretiennent pas de relations sexuelles tant que la lune n’est pas visible. Le début du mois est basé sur l’observation du premier croissant visible après la nouvelle lune.

Le 9ème mois de Ramadan correspond au 9ème mois de la grossesse de la déesse-mère Allat
 La fête de fin du Ramadan célébrer l’accouchement de la déesse. Pendant le jeûne, il n'est alors possible de manger et copuler qu’en présence de la lune, c’est-à-dire d’Allat.

42 Re: quel est l'origine du ramadan? le Lun 29 Mai - 11:52

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
C'est faux de dire que le ramadan est un vrais jeûne car les musulmans se rattrapent en mangeant le soir après le couché du soleil .

43 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 30 Mai - 8:56

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Mikael a écrit:C'est faux de dire que le ramadan est un vrais jeûne car les musulmans se rattrapent en mangeant le soir après le couché du soleil .
C'est ce qu'on vient de dire !
Marmhonie a écrit:Le Ramadan n'est pas un jeûne, attention à votre santé physique et mentale

Avez-vous déjà pratiqué un jeûne ? Un jeûne ayant de réelles vertus thérapeutiques, dépuratives, voire, selon vos croyances, spirituelles ? Si oui, vous savez déjà que le Ramadan n’est pas un jeûne. C’est même exactement l’inverse…

44 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mar 30 Mai - 15:08

Josué

avatar
Administrateur
Qu'est-ce que le ramadan ?
Par la rédaction du Monde des Religions - publié le 30/05/2017

Ce jeûne commémore la révélation du Coran au prophète Mahomet (sourate 2, 185). Voici, en huit points, le sens de ce mois sacré.

Prépération de la rupture du jeûne à Karachi (Pakistan).
© Fareed Khan AP

Le ramadan fait partie des cinq piliers de l'islam, les prescriptions qui incombent impérativement aux musulmans. Il est considéré comme obligatoire, au même titre que la shahâda (profession de foi qui atteste qu’il n’y a de dieu que Dieu et que Muhammad est son messager), la salât (la prière, à la fréquence de cinq par jour), la zakât (aumône annuelle) et le hajj (pèlerinage aux lieux saints de La Mecque).

De quand date le ramadan   ?

Le mot ramadan signifie, en arabe, « grande chaleur » et désigne le 9e mois du calendrier musulman. Dans la société arabe préislamique, il nommait un mois sacré de trêve qui avait, peut-être, une lointaine parenté avec les périodes sacrées du christianisme (carême) ou du judaïsme. Il pouvait aussi correspondre à une nécessaire inactivité civile et militaire en période de canicule. Le 27e jour du ramadan commémore la « nuit du destin », quand l’ange Gabriel serait apparu pour la première fois au prophète Mahomet afin de lui révéler le Coran.

Ce mois a donc une signification proprement musulmane, ainsi que des origines probablement polythéistes, un peu comme les fêtes chrétiennes sont issues du judaïsme et de la religion cananéenne, voire romaine, ou de célébrations païennes (Pâques est une ancienne fête de printemps et Noël une célébration du solstice d’hiver).
Au temps du Prophète (VIIe siècle), un jour de jeûne (l'Achoura) avait d’abord lieu pendant la même période que le jeûne juif de Yom Kippour, avant que des brouilles entre les deux communautés ne poussent Mahomet à choisir un autre temps d’abstinence, plus étendu et plus contraignant. C’est, depuis, ramadan, le neuvième mois du calendrier lunaire musulman.

Quand commence le ramadan ?

Le 9e mois étant mobile (il avance de dix jours chaque année), la « grande chaleur » peut parfois être célébrée… en plein hiver. La période de jeûne commence au début de la nouvelle lune, et s’achève au début du cycle lunaire suivant. Les savants musulmans observent l’astre à l’œil nu ou à l’aide d’instruments optiques pour déclarer l’ouverture ainsi que l’achèvement du ramadan – ce qui laisse toujours une incertitude quant aux dates exactes, car même si les calculs astronomiques permettent de connaître précisément le jour de la nouvelle lune, la tradition exige que l’astre soit observable par l’œil humain.
Que dit le Coran ?

La sourate 2, 185-187 précise :

« Le Coran a été révélé durant le mois de Ramadan.

C'est une Direction pour les hommes ;

une manifestation claire de la Direction et de la Loi.

Quiconque d'entre vous verra la nouvelle lune,

jeûnera le mois entier. Celui qui est malade ou celui

qui voyagera jeûnera ensuite le même nombre de jours.

Dieu veut la facilité pour vous, il ne veut pas,

pour vous, la contrainte.

Achevez cette période de jeûne ; exaltez la grandeur

de Dieu qui vous a dirigés (…). »

Quelles obligations s'imposent au croyant ?

Le ramadan est d’abord un mois où le/la croyant(e) s’abstient de manger et de boire, de fumer ainsi que d’avoir des relations sexuelles tout au long de la journée. Les jeunes enfants, les personnes âgées, les malades et les femmes enceintes ne sont pas, compte tenu de leur état, tenus de respecter le jeûne. Avant le lever du soleil (entre 4 h 30 et 5 h du matin cette année en Europe), le croyant se lève pour se nourrir et s’hydrater pour la journée et effectue la première prière. Un peu après le coucher du soleil (« l orsqu’il n’est plus possible de distinguer le fil noir du fil blanc », dit la tradition), la journée s’achève avec la rupture du jeûne, généralement au moyen d’une datte et d’un verre de lait ou d’eau, en disant « Bismillah » (« Au nom de Dieu »).

Un repas copieux (l’iftar) est ensuite pris, généralement en famille ou à la mosquée. Une cinquième et ultime prière a lieu au début de la nuit (entre 22 h et 23 h), avant que le cycle ne reprenne le jour suivant.

Quels sont les moments clés ?

Deux fêtes fondamentales sont célébrées pendant le mois de ramadan : Laylat al-Qadr (« La nuit du destin ») et Aïd al-Fitr. La nuit du destin – qui se situe généralement vers la fin du mois de jeûne – est considérée comme une des nuits les plus saintes de l’année, et correspond à la première nuit de révélation du Coran par l’archange Gabriel au prophète Mahomet. À cette occasion, de nombreux musulmans prient une partie ou toute la nuit et se recueillent dans les mosquées.

Aïd al-Fitr est la fête de fin du ramadan, le premier jour du mois lunaire suivant, et constitue une des plus grandes fêtes dans tout le monde musulman. Des visites aux parents et amis sont effectuées, des grands repas sont organisés, des présents sont offerts aux enfants et les gens se vêtissent de beaux habits. Le dernier jour du ramadan est également l’occasion d’offrir une aumône spéciale (zakât al-fitr) pour les nécessiteux et les indigents.

Au-delà des aspects techniques et purement physiques du jeûne, le mois du ramadan est aussi un mois de profonde piété et de dévotion. De nombreux croyants, parfois moins fervents le reste de l’année, profitent de cette occasion pour se rendre dans les mosquées et prier. Il est conseillé aux musulmans de réciter le Coran dans sa totalité, au rythme de 1/30 e par soir.


Quel est le sens spirituel du jeûne ?

Une place toute particulière est attribuée à l’intention du croyant : ainsi, pour que le jeûne soit « accepté », ou « validé » par Dieu, il est indispensable qu’il soit pratiqué avec sérieux et dévotion, et non de manière mécanique ou détachée. Le sens spirituel du jeûne, qui vise à purifier, à se tourner tout entier vers Dieu, à se détacher des biens matériels afin de se rappeler de l’essentiel grâce à une discipline stricte est fondamental. C’est également l’occasion de se tourner vers les autres, de manifester son amour, son altruisme et sa générosité envers ses proches. Enfin, le ramadan est la période où les musulmans du monde entier sont en communion, se réunissent dans les mosquées, et tournent leur être tout entier vers Allah, « celui qui fait miséricorde, le Miséricordieux ».

En quoi le ramadan est-il différent du carême   ?

Le carême (du latin quadragesimus) est une période de 40 jours avant Pâques. Il commémore la retraite de Jésus 40 jours dans le désert, allusion aux 40 ans passés par le peuple juif dans le Sinaï lors de l'Exode d'Égypte. Les obligations du carême ont beaucoup évolué au cours de l'histoire. Elles comportaient au Moyen Âge de strictes exigences de jeûne et d'abstinence sexuelle. Aujourd'hui, seuls le mercredi des Cendres et le vendredi saint comportent, en France, une proposition de jeûne pour les adultes. Comme le ramadan, le carême est un temps de prière et de partage. Mais son origine religieuse est distincte.

Combien de musulmans pratiquent le ramadan ?

D'après le ministère de l'Intérieur, il y aurait en France 5 à 6 millions de musulmans. Selon un sondage Ifop/La Croix réalisé en 2011, 71 % des musulmans en France déclarent suivre le jeûne du ramadan, soit 11 % de plus que dans le même sondage réalisé en 1989.


Pour aller plus loin
Trois clés pour comprendre l'Aïd el-Fitr

Dossier du Monde des Religions : Saveurs interdites – les interdits alimentaires dans les religions
Docuhttp://www.lemondedesreligions.fr/une/qu-est-ce-que-le-ramadan-30-05-2017-6346_115.phpmentaire de Rachid Djaïdani, Une heure avant la datte, sur le site d’Arte,

45 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mer 31 Mai - 7:51

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Venant du "Monde des religions", on ne trouvera pas meilleure propagande pour l'Islam, on l'a déjà dit. Il est dommage qu'on poste ici des copiés/collés sans lire les messages. Ce n'est pas ainsi que vit un forum, là c'est superficiel.

46 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mer 31 Mai - 7:57

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Cette revue n'est pas financé par l'Islam que je sache !

47 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mer 31 Mai - 14:19

Josué

avatar
Administrateur
Fermeture de cafés et restaurants durant ramadan: La société civile tunisienne se mobilise
HuffPost Tunisie | Par Yassine Bellamine
E-mail
Publication: 29/05/2017 21h53 CEST Mis à jour: 29/05/2017 21h53 CEST RAMADAN TUNISIE RESTAURANTS
Le Collectif pour la défense des libertés individuelles, regroupant de nombreuses ONG ont pointé du doigt lundi, l'absence de garantie de la liberté de conscience en Tunisie concrétisée notamment par l'article 6 de la Constitution.

Dans ce communiqué, le collectif appelle les autorités publiques à "respecter et garantir les libertés de croyance et de conscience notamment durant le mois de Ramadhan" après avoir pris acte de "du fait qu’au mois de Ramadhan de chaque année, les autorités édictent des règlements et des circulaires organisant la fermeture au public des espaces de café et de restauration".



En effet, plusieurs cafés et restaurants ont été contraints de fermer au courant de la journée de dimanche notamment à Sidi Bou Saïd El Menezah et Ennasr créant un tollé sur les réseaux sociaux.


Selon le collectif, il s'agit de "procédés contraires à la Constitution en ce qu’ils restreignent de manière flagrante l’exercice des libertés de conscience et de croyance de l’article 6 de la Constitution et portent atteinte ouvertement à l’énoncé de l’article 49 selon lequel seule la loi détermine les restrictions aux droits et libertés sans que cela ne porte atteinte à leur essence".

Une pétition a même été mise en ligne demandant l'annulation de la note circulaire de 1981 issue du gouvernement Mzali de juillet 1981 qui, selon le texte de la pétition, "après sa parution, avait été annulée sur décision du chef de l’Etat, à l’époque, Habib Bourguiba".

Le Collectif pour la défense des libertés individuelles a également appelé à ce "que ces documents – s’ils existent - soient portés à la connaissance de toutes et de tous et indiquons, à ce propos, que le collectif a pris l'initiative de saisir les autorités concernées afin de lui permettre d'y accéder, de les diffuser et d’exercer, le cas échéant, son droit de recours en justice".

Lundi, le gouverneur de Tunis a démenti selon plusieurs médias être à l'origine de cette demande.

Pour sa part le président de la délégation spéciale de Sidi Bou Saïd, Khalil Cherif a nié la fermeture de cafés à Sidi Bou Saïd précisant que "les commerces touristiques ont eu une autorisation" rapporte le site Kapitalis. Selon lui, "les commerces touristiques ont eu une autorisation" indiquant que "plusieurs cafés sont restés fermés, car le retour sur investissement est faible, vu le faible nombre de clients".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

48 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mer 31 Mai - 15:16

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Mikael a écrit:Cette revue n'est pas financé par l'Islam que je sache !
Quel rapport avec le sujet ? Aucun.
Merci de rester concentré sur le sujet ^_^

Le sujet est : Quelle est l'origine du Ramadan ?

C'est une origine païenne lunaire du temps de la grossesse de la déesse lunaire. On en a bien précisé l'origine.

L'actualité du ramadan est hors-sujet et ne nous intéresse pas puisque l'Islam combat depuis ses 1300 ans d'existence la Bible, Jéhovah, les chrétiens.

49 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mer 31 Mai - 16:08

Josué

avatar
Administrateur
Du calme stp.

50 Re: quel est l'origine du ramadan? le Mer 31 Mai - 16:28

Josué

avatar
Administrateur
Face à la chasse aux non-jeûneurs, de Adel Elmi, une plainte peut être envisagée contre lui, avance un avocat
HuffPost Tunisie | Par Rihab Boukhaya
En faisant la chasse aux non-jeûneurs, Adel Elmi n'est pas à son premier fait d'arme. Parcourant la ville de l'Ariana avec un huissier de justice, il traque les cafés ouverts et menace de porter plainte contre le propriétaire pour infraction aux préceptes de la Chariaa et à la loi (vidéo ci-dessous).
Et si Adel Elmi était lui-même dans l'illégalité en traquant les salons de thé ouverts? "Tout citoyen a la possibilité d'emmener un huissier de justice avec lui pour constater un fait matériel, ce constat peut constituer une preuve pour instituer la culpabilité ou l'innocence de quelqu'un, d'autant plus qu'il s'agit d'un espace public donc on ne peut pas lui objecter l'argument de la propriété individuelle et de la vie privée", a expliqué Fadoua Braham, avocate, au HuffPost Tunisie.

Cependant, selon quelle assise juridique Adel Elmi peut porter sa plainte? "On parle souvent de la circulaire Mzali de 1981 mais elle est désuète et contraire à la Constitution. Les articles du code pénal relatifs à l'attentat à la pudeur et autres sont assez larges et ambigus pour englober plusieurs cas de figures certes, mais leur application ne doit nullement contredire la Constitution qui est la norme suprême", a-t-elle ajouté.
Contacté par le HuffPost Tunisie, l'avocat et membre de la coalition de la société civile pour les droits et les libertés, Oussema Helal évoque un harcèlement à l'encontre des propriétaires des salons de thé, dénué de toute légalité et qui s'apparente plus à un "show".

"Seul le pouvoir administratif a le droit de le faire en se basant sur un texte juridique clair et en envoyant une correspondance au propriétaire, qui peut constituer un fondement juridique pour une éventuelle plainte contre l'administration. Or, il n'y a aucun texte légal qui le permet", a expliqué Helal.

Qu'en est-il des salons de thé fermés justement par les forces de l'ordre? Intervenu sur les ondes de Shems FM, le délégué principal Kamel Saoudi a nié l'existence d'une campagne visant la fermeture des salons de thé pendant Ramadan, arguant respecter la liberté de religion consacrée dans la Constitution mais tout en nuançant: "on doit aussi respecter les autres (les jeûneurs) mais nous contrôlons juste le degré d'application de la loi par les salons de thé", a-t-il affirmé.

Oussema Helal s'inquiète quant à lui que le prétexte du respect des sentiments religieux soit un paravent pour bafouer les libertés individuelles garanties par la Constitution: "Le délégué de la Marsa parle d'une circulaire visant à préserver les sentiments religieux et le respect de la religion. Ceci est une transgression de la Constitution, la circulaire ne peut nullement restreindre les libertés, ni changer les statuts juridiques des personnes. Si elle existe, elle peut être attaquée devant la justice administrative", a-t-il ajouté.

L'avocat révèle par ailleurs que des plaintes devant le tribunal administratif ont été déposées par certains propriétaires de salons de thé, fermés par les forces de l'ordre.

Quant à Adel Elmi, Helal indique que chaque propriétaire de salon de thé, menacé par lui, peut porter plainte à son encontre pour avoir fait obstacle à la liberté de travail, ce qui constitue un délit, punissable par la loi.

À noter que le Collectif pour la défense des libertés individuelles, regroupant de nombreuses ONG, a pointé du doigt, lundi, l'absence de garantie de la liberté de conscience en Tunisie concrétisée notamment par l'article 6 de la Constitution.

Dans ce communiqué, le collectif appelle les autorités publiques à "respecter et garantir les libertés de croyance et de conscience notamment durant le mois de Ramadan.

LIRE AUSSI: Fermeture de cafés et restaurants durant ramadan: La société civile tunisienne se mobilise
Alors que chaque année, lors du Ramadan, la problématique du piétinement des libertés individuelles se pose, la justice constitutionnelle, supposée veiller au respect dudit droit peine à voir le jour. "Alors que c'est à elle d'asseoir concrètement et d'ancrer les libertés", a conclu Fadoua Braham.
http://www.huffpostmaghreb.com/2017/05/30/tunisie-adel-elmi-plainte_n_16880424.html?utm_hp_ref=maghreb

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum