Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Que dit la bible sur l'homosexualité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Mikael


MODERATEUR
MODERATEUR

Que dit la Bible au sujet de l’homosexualité ?

RÉCEMMENT, la Cour suprême des États-Unis a déclaré légal le mariage homosexuel sur l’ensemble du territoire américain. En Europe, il est légal dans plusieurs pays et fait encore débat dans d’autres. Certains pourraient donc se demander : « Que dit la Bible sur le mariage gay ? »

La Bible ne se prononce pas expressément sur la légalité du mariage entre des personnes de même sexe. Mais voici une question essentielle à se poser : Que dit la Bible au sujet de l’homosexualité ?

Sans même avoir examiné la Bible, beaucoup pensent connaître la réponse — mais leurs réponses se contredisent ! Certains disent que la Bible s’oppose aux homosexuels. D’autres prétendent que le commandement biblique d’aimer son prochain autorise n’importe quel comportement sexuel (Romains 13:9).

QUE DIT LA BIBLE ?

Laquelle de ces affirmations vous semble exacte ?

La Bible condamne les pratiques homosexuelles.
La Bible tolère les pratiques homosexuelles.
La Bible encourage l’homophobie (discrimination ou hostilité envers les homosexuels).
RÉPONSES :

VRAI. La Bible dit que les « hommes qui couchent avec des hommes [...] n’hériteront [pas] du royaume de Dieu » (1 Corinthiens 6:9, 10). Cela s’applique aussi aux femmes (Romains 1:26).
FAUX. La Bible enseigne que les relations sexuelles sont réservées à un homme et une femme qui sont mariés ensemble (Genèse 1:27, 28 ; Proverbes 5:18, 19).
FAUX. Bien que la Bible condamne les pratiques homosexuelles, elle n’encourage pas les discriminations, les agressions homophobes, ou toute autre sorte de maltraitance à l’égard des homosexuels (Romains 12:18 [1]).
Que croient les Témoins de Jéhovah ?

Les Témoins de Jéhovah croient que le code moral de la Bible est la meilleure référence qui soit en matière de mode de vie et ils choisissent de respecter ce code (Isaïe 48:17 [2]). Cela signifie qu’ils refusent toutes formes d’immoralité sexuelle, dont l’homosexualité (1 Corinthiens 6:18 [3]). C’est le mode de vie que les Témoins choisissent, et c’est leur droit.

Les Témoins de Jéhovah s’appliquent à suivre la Règle d’or en traitant les autres comme eux-mêmes voudraient être traités.
Dans le même temps, les Témoins de Jéhovah s’efforcent de « poursuiv[re] la paix avec tous » (Hébreux 12:14). Bien qu’ils refusent les pratiques homosexuelles, ils n’imposent leur point de vue à personne. Ils ne commettent pas d’actes homophobes, ni ne s’en réjouissent. Les Témoins de Jéhovah s’appliquent à suivre la Règle d’or en traitant les autres comme eux-mêmes voudraient être traités (Matthieu 7:12).

La Bible encourage-t-elle les préjugés ?

Certains disent que la Bible encourage les préjugés contre les homosexuels et que ceux qui suivent son code moral sont intolérants. « La Bible a été écrite à une époque où les gens étaient étroits d’esprit, affirment-ils. Aujourd’hui, on accepte les gens de toutes races, nationalités et orientations sexuelles. » Pour eux, refuser l’homosexualité est du même ordre que rejeter une personne à cause de sa couleur de peau. Ce raisonnement est-il valable ? Pas vraiment. Pourquoi ?

Parce qu’il y a une grande différence entre refuser les pratiques homosexuelles et rejeter les personnes homosexuelles. La Bible dit que les chrétiens doivent respecter toutes sortes de personnes (1 Pierre 2:17 [4]). Mais cela ne veut pas dire que les chrétiens doivent accepter toutes sortes de pratiques.

Prenons une comparaison : Supposons qu’à vos yeux, le tabac soit nocif, et même répugnant, et qu’un de vos collègues soit fumeur. Est-ce qu’on vous jugera étroit d’esprit simplement parce que votre vision du tabac est différente ? Le fait que lui fume et vous non veut-il dire que vous avez des préjugés contre lui ? Si votre collègue exigeait que vous changiez votre vision du tabac, n’est-ce pas lui qui serait étroit d’esprit et intolérant ?

Les Témoins de Jéhovah choisissent de suivre le code moral de la Bible. Toutefois, même s’ils n’approuvent pas les actes que la Bible interdit, ils ne tournent pas en ridicule ni ne maltraitent les personnes qui ont des pratiques différentes des leurs.

Le point de vue de la Bible est-il cruel ?

Qu’en est-il des personnes qui ont des penchants homosexuels ? Sont-elles nées ainsi ? Si oui, ne serait-il pas cruel de dire qu’il est mal qu’elles agissent selon leurs désirs ?

La Bible n’aborde pas la question de l’origine biologique de l’homosexualité, même si elle admet que certaines tendances humaines sont profondément enracinées. En revanche, elle déclare que pour plaire à Dieu, il faut abandonner certaines pratiques — y compris les pratiques homosexuelles (2 Corinthiens 10:4, 5).

Certains pourraient dire que le point de vue de la Bible est cruel. Mais cette opinion part du principe que nous devons céder à nos pulsions et que nos pulsions sexuelles en particulier sont si puissantes qu’elles ne doivent pas — et même ne peuvent pas — être maîtrisées. À l’inverse, la Bible traite les humains avec dignité, affirmant qu’ils peuvent résister à leurs désirs. Contrairement aux animaux, ils peuvent choisir de ne pas obéir à leurs pulsions (Colossiens 3:5 [5]).

Prenons une comparaison : Des spécialistes disent que certains traits de caractère, comme l’agressivité, peuvent avoir une cause biologique. La Bible n’aborde pas expressément la question de l’origine biologique de l’agressivité, mais elle admet que certains individus sont « sujet[s] à la colère » et « enclin[s] à la fureur » (Proverbes 22:24 ; 29:22). Pourtant, la Bible dit aussi : « Laisse la colère et abandonne la fureur » (Psaume 37:8 ; Éphésiens 4:31).

Rares sont les personnes qui ne seraient pas d’accord avec ce conseil ou qui diraient qu’il est cruel vis-à-vis de ceux qui ont des tendances agressives. D’ailleurs, même les spécialistes qui pensent que l’origine de la colère est dans le patrimoine génétique se donnent du mal pour aider les gens à maîtriser de telles tendances.

Les Témoins de Jéhovah adoptent une position semblable à l’égard de toute pratique qui s’oppose aux normes bibliques, dont les rapports hétérosexuels entre deux personnes qui ne sont pas mariées ensemble. Dans de tels cas, le conseil biblique suivant s’applique : « Que chacun de vous sache se rendre maître de son propre vase [ou : « corps », Bible du Semeur] dans la sanctification et l’honneur — non pas dans des désirs sexuels avides » (1 Thessaloniciens 4:4, 5).

« C’est là ce qu’étaient certains d’entre vous »

Mikael


MODERATEUR
MODERATEUR
L’homosexualité : est-ce mal ?
« En grandissant, mon attirance pour les garçons a été une des choses les plus difficiles contre lesquelles j’ai dû lutter. Je pensais que ces sentiments seraient juste passagers mais ils me tourmentent encore aujourd’hui » (David, 23 ans).

David est un jeune chrétien qui veut plaire à Dieu. Mais peut-il lui plaire alors qu’il ressent de l’attirance pour des personnes du même sexe que lui ? Que pense Dieu de l’homosexualité ?

Qu’en dit la Bible ?
Cela veut-il dire que... ?
Que dire de... ?
Qu’en dit la Bible ?
Ce que les gens pensent de l’homosexualité peut varier selon les cultures ou les époques. Mais les chrétiens ne se laissent pas influencer par l’opinion générale ; ils ne sont pas « emportés çà et là par tout vent d’enseignement » (Éphésiens 4:14). Ce sont plutôt les normes exposées dans la Bible qui déterminent leur façon de considérer l’homosexualité ou, de façon générale, n’importe quel comportement.

La norme biblique concernant les pratiques homosexuelles est claire. La Parole de Dieu dit :

« Tu ne dois pas coucher avec un mâle comme on couche avec une femme. C’est une chose détestable » (Lévitique 18:22).
« C’est pourquoi Dieu les a livrés, selon les désirs de leur cœur, [...] à des désirs sexuels honteux, car leurs femelles ont changé l’usage naturel de leur corps en celui contre nature » (Romains 1:24, 26).
« Ne vous égarez pas. Ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni hommes qu’on entretient à des fins contre nature, ni hommes qui couchent avec des hommes, ni voleurs, ni gens avides, ni ivrognes, ni insulteurs, ni extorqueurs n’hériteront du royaume de Dieu » (1 Corinthiens 6:9, 10).
En réalité, les normes divines sont valables pour tout le monde ; que l’on soit homosexuel ou hétérosexuel. En fait, nous devons tous faire preuve de maîtrise dès l’instant où nous nous sentons poussés à adopter une conduite qui déplaît à Dieu (Colossiens 3:5).

Cela veut-il dire que... ?
Cela veut-il dire que la Bible encourage l’homophobie ?

Non. En fait, la Bible n’encourage à haïr personne, quelle que soit son orientation sexuelle. Elle nous dit plutôt de « poursuiv[re] la paix avec tous », indépendamment de leur mode de vie (Hébreux 12:14). Les agressions homophobes, ou toute autre sorte de maltraitance à l’égard des homosexuels, sont donc des comportements condamnables.

Cela veut-il dire que les chrétiens doivent se prononcer contre les lois autorisant le mariage homosexuel ?

Selon la Bible, la norme établie par Dieu pour le mariage est l’union d’un homme et d’une femme (Matthieu 19:4-6). Cependant, débattre des lois humaines sur le mariage homosexuel est une question de politique et non de moralité. La Bible demande aux chrétiens de rester politiquement neutres (Jean 18:36). Par conséquent, les chrétiens ne soutiennent pas les lois gouvernementales en lien avec le mariage homosexuel ou avec les pratiques homosexuelles, mais ils ne se prononcent pas non plus contre elles.

Que dire de... ?
Que dire d’une personne qui pratique l’homosexualité ? Peut-elle changer ?

Oui. C’est justement ce qu’ont fait certaines personnes du Ier siècle ! Après avoir dit que ceux qui pratiquent l’homosexualité n’hériteront pas du Royaume de Dieu, la Bible précise : « Et pourtant c’est là ce qu’étaient certains d’entre vous » (1 Corinthiens 6:11).

Cela veut-il dire que ceux qui avaient mis fin à leurs pratiques homosexuelles n’ont plus jamais ressenti de désirs homosexuels ? Non. La Bible dit : « Revêtez-vous de la personnalité nouvelle qui, grâce à la connaissance exacte, se renouvelle » (Colossiens 3:10). Tout changement se fait dans le temps.

Que dire d’une personne qui veut appliquer les normes divines mais qui a encore des désirs homosexuels ?

Quels que soient ses désirs, une personne peut faire le choix de ne pas les entretenir ni de les satisfaire. La Bible dit : « Continuez à marcher par l’esprit et vous n’accomplirez aucun désir charnel » (Galates 5:16).

As-tu remarqué que le verset ne dit pas que la personne n’aura aucun « désir charnel » ? Si elle se fortifie spirituellement en lisant la Bible et en priant régulièrement, elle aura la force de résister à ces désirs.

C’est ce qu’a constaté David, mentionné en introduction, particulièrement après avoir parlé de son combat à ses parents. « Je me suis libéré d’un poids énorme, a-t-il confié. Et si je leur en avais parlé avant, j’aurais certainement mieux profité de mon adolescence. »

Se conformer aux normes de Jéhovah rend finalement plus heureux. Nous sommes convaincus que ses normes sont « droit[e]s, réjouissant le cœur » et qu’« à les garder il y a une grande récompense » (Psaume 19:8, 11).
https://www.jw.org/fr/la-bible-et-vous/familles/adolescents/jeunes-s-interrogent/homosexualite-est-ce-mal/

chico.


Sur cette question la bible et clair elle condamne cette pratique.

Marmhonie


MODERATEUR
MODERATEUR
chico. a écrit:Sur cette question la bible et clair elle condamne cette pratique.
Justement, ce n'est pas aussi simple. Un homosexuel ou un enfant naît avec les deux sexes, est livré ainsi à sa nature, tout comme le diabétique ou l'aveugle de naissance, ou le handicapé mental.

Un homosexuel peut être très chaste et recevoir les grâces abondantes de Dieu qui le destine à la contemplation, à devenir un très bon prêtre ou un(e) saint(e) homme/femme.


Et en retour, des gens biens sous tous les rapports peuvent sombrer dans le crime, la drogue, le satanisme ou le vice.


Alors, ne jetons pas l'anathème sur la nature de la personne affublée ainsi de naissance mais sondons les cœurs purs.
David avait bien par la suite fauté gravement mais il fit une sincère repentance. Saul assista avec un cœur de pierre à la lapidation de St Étienne, premier martyr chrétien. Et pourtant, et pourtant, Dieu sur la route de Damas l'appela et il devint St Paul, admirable saint.


Que nous réserve Dieu, aujourd'hui, demain, et à l'heure de notre mort ?
Prions.

jc21


Comme David, l'apotre Paul, on peut changer et regretter notre conduite passée.

Éphésiens 4​:​
22 [à savoir] que vous devez rejeter la vieille personnalité qui correspond à votre conduite passée et qui se corrompt selon ses désirs trompeurs ; 23 mais que vous devez être renouvelés dans la force qui anime votre intelligence 24 et revêtir la personnalité nouvelle qui a été créée selon la volonté de Dieu dans une justice et une fidélité vraies.

2 Samuel 12 :
13 Alors David dit à Nathân : “ J’ai péché contre Jéhovah. ” Mais Nathân dit à David : “ Jéhovah, de son côté, laisse réellement passer ton péché. Tu ne mourras pas. 14 Toutefois, parce que, par cette chose, tu as vraiment traité Jéhovah sans respect, le fils aussi, qui vient de te naître, mourra à coup sûr. ”


Psaume 51 :
9 Cache ta face devant mes péchés,
et efface toutes mes fautes.
10 Crée en moi un cœur pur, ô Dieu,
et mets au-dedans de moi un esprit nouveau, ferme.


2 Corinthiens 7​:​10
10 Car la tristesse qui vient de Dieu produit une repentance [qui conduit] au salut et qu’on n’a pas à regretter ; mais la tristesse du monde produit la mort.

Mikael


MODERATEUR
MODERATEUR
Marmhonie a écrit:
chico. a écrit:Sur cette question la bible et clair elle condamne cette pratique.
Justement, ce n'est pas aussi simple. Un homosexuel ou un enfant naît avec les deux sexes, est livré ainsi à sa nature, tout comme le diabétique ou l'aveugle de naissance, ou le handicapé mental.

Un homosexuel peut être très chaste et recevoir les grâces abondantes de Dieu qui le destine à la contemplation, à devenir un très bon prêtre ou un(e) saint(e) homme/femme.

Et en retour, des gens biens sous tous les rapports peuvent sombrer dans le crime, la drogue, le satanisme ou le vice.


Alors, ne jetons pas l'anathème sur la nature de la personne affublée ainsi de naissance mais sondons les cœurs purs.
David avait bien par la suite fauté gravement mais il fit une sincère repentance. Saul assista avec un cœur de pierre à la lapidation de St Étienne, premier martyr chrétien. Et pourtant, et pourtant, Dieu sur la route de Damas l'appela et il devint St Paul, admirable saint.

Que nous réserve Dieu, aujourd'hui, demain, et à l'heure de notre mort ?
Prions.
Tu donnes la un cas figure rare d'une erreur de la nature.Et meme dans ce cas de figure , une personne peut changer et ce mettre aux normes de Jehovah concernant l'hommosexualté.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum