Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

église copte brimée en Egypte.

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

1 église copte brimée en Egypte. le Mer 24 Nov - 11:31

Josué

avatar
Administrateur
Rappel du premier message :

Plus de 200 Coptes (chrétiens d'Égypte) ont lancé mercredi des pierres contre les forces de police et protesté au Caire contre le refus des autorités de les laisser achever la construction d'une nouvelle église, ont rapporté des témoins et des sources proches des services de sécurité.

Au moins 13 manifestants ont été interpellés lors d'échauffourées survenues dans le quartier de Gizeh, au Caire, dit-on de même source. Plusieurs policiers et manifestants ont été blessés lors de la confrontation, et un manifestant chrétien a été tué, a-t-on indiqué de source médicale. Des dizaines de policiers avaient bouclé le secteur et ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Les chrétiens coptes, qui représentent 10 % des 79 millions d'habitants de l'Égypte, se plaignent fréquemment du traitement qui leur est réservé dans ce pays à très forte dominante musulmane. Les permis de construire une église sont souvent la source de tensions, les Coptes déclarant ne pas jouir d'une liberté d'ériger des lieux de culte aussi grande que les musulmans.

source Le POINT.


51 Re: église copte brimée en Egypte. le Lun 10 Avr - 14:29

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Merci de ne pas nous prendre pour des niais qui n'auraient jamais étudié le Coran moderne, et les plus vieux corans très différents, en arabe.

On a un pape François qui ignore la langue arabe, ce n'est pas un érudit comme son prédécesseur Benoît XVI. François est islamophile, c'est sa vie privée. Benoît XVI condamnait en savant les sourates de la période médinoise, à raison !

Bien sûr, au nom du Coran moderne tardif du X siècle, en concordance avec la création de la Sîra et des millions de hadiths, les plus applicatifs du texte sont les salafistes, par définition.

Attention, tout salafiste n'est pas un méchant, aucun rapport. Les journalistes et les politiques entretiennent une ambiguïté indigne et raciste, c'est aussi très clair.

Et Allah est plus savant.

52 Re: église copte brimée en Egypte. le Mar 11 Avr - 8:26

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
En fait les musulmans d'Egypte aimeraient que tous les chrétiens du pays partent , comme cela leur pays sera vraiment saint.

53 Re: église copte brimée en Egypte. le Mar 11 Avr - 8:41

Josué

avatar
Administrateur
Les Coptes d'Egypte, première communauté chrétienne du Moyen-Orient
Publié le lundi 10 avril 2017 à 07h45 à LE CAIRE (EGY) (AFP)


Les Coptes d'Egypte, cibles d'un attentat qui a fait au moins 15 morts dimanche à Tanta dans le Delta du Nil, représentent la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l'une des plus anciennes.

Près de 10% des 90 millions d'Egyptiens appartiendraient à la communauté copte dans un pays où les musulmans sunnites représentent une immense majorité.

Les Coptes remontent à l'aube du christianisme, à l'époque où l'Egypte est intégrée à l'empire romain puis à l'empire byzantin après la disparition de la dernière dynastie pharaonique des Ptolémées, d'origine grecque. Le mot "copte" a d'ailleurs la même racine que le terme "Égyptien" en grec ancien.

Leur déclin commence avec les invasions arabes du VIIe siècle et l'islamisation progressive du pays.

Les Coptes sont présents dans tout le pays, avec des concentrations plus fortes en Moyenne-Egypte. On les trouve également dans toutes les catégories sociales, des éboueurs misérables du Caire ("zabbaline") aux grandes familles patriciennes comme les Boutros-Ghali.

Faiblement représentés au gouvernement, les Coptes s'estiment tenus à l'écart de nombreux postes de la justice, des universités ou encore de la police.

Ils déplorent également une législation très contraignante pour l'édification des églises, alors que le régime pour les mosquées est très libéral.

Le 11 décembre, un attentat suicide revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a visé en pleine célébration une église copte du Caire, faisant 29 morts.

Le 1er janvier 2011, un attentat non revendiqué avait fait 23 morts, en grande majorité chrétiens, à la sortie d'une église copte après la messe du Nouvel An à Alexandrie, deuxième ville du pays.

La montée d'un islam rigoriste aggrave le sentiment de marginalisation des Coptes, surtout depuis la chute du président Hosni Moubarak le 11 février 2011.

Le 8 mars 2011, 13 personnes sont tuées lors d'affrontements entre musulmans et Coptes dans le quartier déshérité de Moqattam au Caire.

Deux mois plus tard, des affrontements entre musulmans et Coptes font 15 morts et plus de 200 blessés dans le quartier populaire d'Imbaba au Caire où une église est attaquée et une autre incendiée.

La minorité chrétienne a subi les représailles d'islamistes radicaux qui lui ont reproché d'avoir soutenu l'éviction en juillet 2013 de l'islamiste Mohamed Morsi, le seul président élu démocratiquement d'Egypte, un an tout juste après son accession au pouvoir.

Depuis l'été 2013, plus de 40 églises ont été incendiées ou endommagées, ainsi que des dizaines d'écoles, de maisons et de commerces appartenant à des Coptes, selon Human Rights Watch, qui accuse les forces de l'ordre d'avoir été absentes lors de ces attaques confessionnelles.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.
http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/les-coptes-d-egypte-premiere-communaute-chretienne-du-moyen-orient-58eb1c0bcd70e80512c2aa88

54 Re: église copte brimée en Egypte. le Mer 12 Avr - 16:08

Josué

avatar
Administrateur
Attentats en Egypte: L'église copte de Louvain sous surveillance depuis des mois
BELGA Publié le lundi 10 avril 2017 à 14h20 - Mis à jour le lundi 10 avril 2017 à 14h21
Attentats en Egypte contre des églises: le président déclare l'état d'urgence
L'EI revendique les deux attentats contre des églises coptes égyptiennes: 36 morts
FLANDRE
La police locale de Louvain a pris il y a plusieurs mois déjà des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité de la paroisse copte orthodoxe de la ville universitaire flamande. Au lendemain de deux attentats contre des églises coptes égyptiennes, il n'est pas prévu d'accroître ces mesures, a indiqué lundi Stefanie Gille, porte-parole de la police de Louvain. "Au sein du corps de police, quelqu'un est en contact permanent avec les responsables de cette paroisse. Jusqu'ici, il n'y a pas eu de demandes pour de nouvelles mesures. Ces derniers mois, nous n'avons pas non plus été avertis de problèmes ou incidents", a précisé la porte-parole.

La police locale de Louvain ne souhaite pas donner de détails sur les mesures de sécurité actuellement d'application, mais il s'agit notamment de surveillance policière accrue.
http://www.lalibre.be/regions/flandre/attentats-en-egypte-l-eglise-copte-de-louvain-sous-surveillance-depuis-des-mois-58eb7885cd70812a655969a5

55 Re: église copte brimée en Egypte. le Jeu 13 Avr - 19:50

Josué

avatar
Administrateur
http://www.lemonde.fr/proche-orient/video/2017/04/12/qui-sont-les-coptes_5110358_3218.html

56 Re: église copte brimée en Egypte. le Ven 14 Avr - 10:26

Josué

avatar
Administrateur
Une autre vidéo sur le coptes.

Le 9 avril, un double attentat a fait quarante-quatre morts dans des églises coptes à Tanta et à Alexandrie, en Egypte. Au total, ce sont quarante églises et des dizaines d’écoles, de maisons et de commerces coptes qui ont été attaqués depuis 2013.
Les coptes forment la plus importante communauté chrétienne du Proche-Orient. En Egypte, ils sont entre 8 et 10 millions, soit environ 10 % de la population. Pourquoi sont-ils aujourd’hui particulièrement ciblés par les attentats ? Pour le comprendre, il faut remonter dans les années soixante-dix. A cette époque, des tensions accompagnées de violences voient le jour et se poursuivent jusqu’à aujourd’hui.
LE MONDE
http://www.lemonde.fr/proche-orient/video/2017/04/12/qui-sont-les-coptes_5110358_3218.html

57 Re: église copte brimée en Egypte. le Jeu 20 Avr - 8:41

Josué

avatar
Administrateur
Chrétiens d’Orient : les régions peuvent-elles faire des dons à des associations confessionnelles ?
Claire Lesegretain, le 18/04/2017 à 16h58 Envoyer par email
Après les attentats en Égypte, certaines collectivités territoriales de France se mobilisent pour envoyer de l’argent à l’Œuvre d’Orient, afin de venir en aide aux coptes.
Par un communiqué du 12 avril, trois jours après les attentats meurtriers dans les églises coptes de Tanta et d’Alexandrie, le dimanche des Rameaux, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA) a annoncé un don de 200 000 € à l’Œuvre d’Orient. Fondée il y a plus de cent-soixante ans, cette organisation d’Église est entièrement dédiée au soutien des chrétiens d’Orient.

« Nous ne pouvons rester insensibles face aux larmes de l’Égypte, lit-on dans ce communiqué. Notre devoir de solidarité exige des actes à la hauteur des enjeux de civilisation auxquels nous rappelle la mémoire des 45 morts de ce dimanche, qui sont tous des Égyptiens innocents. »

Dans un autre communiqué, l’Œuvre d’Orient remercie « tout particulièrement » Christian Estrosi et Renaud Muselier, respectivement président et président délégué de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA), pour « l’aide exceptionnelle accordée dans l’urgence », et s’engage à utiliser ces sommes pour les victimes égyptiennes et leur famille.

A LIRE : Les coptes d’Égypte, ébranlés par les attentats mais toujours debout

La protection des populations vulnérables

De son côté, la région Auvergne-Rhône-Alpes (ARA) annonce sur son site Internet qu’elle va débloquer une « aide exceptionnelle de 50 000 € pour les organisations régionales engagées dans la protection des populations vulnérables, le soutien aux victimes et la reconstruction de leur cadre de vie ». Selon le cabinet de Laurent Wauquiez, président (LR) de la région ARA, les organisations régionales en question sont surtout « Saint-Irénée et la Croix-Rouge ».

« Les chrétiens d’Orient incarnent la diversité religieuse et culturelle, la fraternité et la solidarité, la liberté de croire et de penser que les fanatiques islamiques veulent éradiquer », explique Laurent Wauquiez sur le site. Considérant que « cette situation tragique ne va malheureusement pas s’arrêter du jour au lendemain », il en appelle à la mobilisation de « tous les acteurs » et souhaite que la région « s’engage pour une action de soutien à long terme et fédère tous ceux qui agissent sur le terrain ».

Auprès des réfugiés chrétiens irakiens

Le conseil régional d’ARA est en effet en contact avec la Fondation Saint-Irénée, créée en 2010 par le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, pour soutenir les initiatives de solidarité et d’éducation, notamment auprès des réfugiés chrétiens irakiens.

Mais les régions ont-elles le droit de faire des dons à des associations confessionnelles ? Oui, assure-t-on à « Régions de France » (RF, l’ancienne ARF), ceci est autorisé « depuis la loi du 16 juillet 2014, lorsqu’il s’agit de causes humanitaires ou d’aide au développement à l’international ».

« Cela ne pose pas de problème car ces associations certes confessionnelles s’adressent indifféremment à toutes les populations en souffrance », répond-on au cabinet de Laurent Wauquiez.

Toutefois, ces dons, avant d’être versés, doivent être votés en commission permanente des conseils régionaux. Ce qui devrait se faire le 30 juin pour la région PACA et soit les 11-12 mai soit les 22-23 juin pour la région ARA.

Signature d’une convention tripartite

Par ailleurs, la région PACA annonce dans son communiqué du 12 avril, un projet de « signature prochaine d’une convention tripartite avec le Consulat d’Égypte à Marseille et l’Œuvre d’Orient ».

Quant à Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient, il s’est rendu la semaine dernière au Caire pour manifester la solidarité des chrétiens de France avec leurs frères égyptiens. Il a participé notamment aux célébrations des jeudi, vendredi et samedi saints avec les patriarches et les communautés coptes.

Claire Lesegretain
http://www.la-croix.com/Religion/Laicite/Chretiens-dOrient-les-regions-peuventelles-faire-des-dons-a-des-associations-confessionnelles-2017-04-18-1200840389

58 Re: église copte brimée en Egypte. le Jeu 27 Avr - 15:22

Josué

avatar
Administrateur
La visite du pape en Égypte, une lueur d’espoir pour les coptes
AZIZ EL MASSASSI, AU CAIRE (ÉGYPTE) publié le 24/04/2017
Victime des attaques de l’État islamique et d’autres extrémistes, la plus importante communauté chrétienne d’Égypte voit dans la visite officielle du Pape au Caire les 28 et 29 avril prochain un signe de solidarité
Dans d’autres circonstances, la visite officielle du pape François au Caire les 28 et 29 avril prochains n’aurait pas eu la même importance pour les coptes d’Égypte. La plus importante communauté chrétienne d’Égypte et du monde arabe reste fidèle à son propre pape copte orthodoxe, le pape d’Alexandrie et Patriarche du Siège de Saint-Marc, Tawadros II. Mais avec la dernière série d’attaques revendiquées par l’État islamique ayant ciblé des citoyens ou des églises coptes, faisant au moins 85 morts depuis décembre 2016, la venue du pape François est perçue comme un grand soutien politique du représentant de l’Église catholique à l’échelle mondiale.
« Traditionnellement, les coptes d’Égypte ne reconnaissent au pape rien de plus que l’autorité d’un chef d’État étranger, explique Emad Thomas, théologien et auteur d’un essai sur La présence et la civilisation des chrétiens arabe (publié en arabe en Égypte). Mais cette visite devient historique en Égypte car la plus grande figure religieuse au monde, représentant plus d’un milliard de catholiques à travers la planète, se tiendra aux côtés des coptes persécutés, notamment à travers la rencontre avec le pape Tawadros II lors d'une messe. »
Les séculaires questions théologiques

Les relations entre le Vatican et le patriarcat d’Alexandrie restent historiquement tendues en raison des divergences spirituelles voire politiques. Si la prétention du Saint Siège à représenter les chrétiens du monde entier ou ses velléités d’ingérence dans les affaires des chrétiens d’Orient avaient tendance à excéder le clergé traditionnel local, les désaccords portent aujourd’hui essentiellement sur de séculaires questions théologiques, notamment le dogme de la Trinité, les orthodoxes rejetant la conception catholique selon laquelle le Saint Esprit procède du Père et du Fils, considérant pour leur part qu’il ne procède que du Père...
Depuis les années 2000, le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens mène un dialogue théologique entre les catholiques et les orthodoxes sur ces questions. Un mouvement amorcé dans les années 1970, période de rapprochement entre les deux parties. « Le 10 mai 1973 représente pour nous une date historique avec la première visite d’un pape copte au Vatican », souligne le père Thomas de l’église orthodoxe d’Al Kosseya, située à Assiout, une ville de Haute-Égypte abritant une importante communauté copte. Paul VI et Chenouda III, alors pape copte orthodoxe d’Alexandrie, avaient déclaré s’être « rencontrés dans le désir d’approfondir les relations entre nos Églises et de trouver les moyens concrets de surmonter les obstacles existant sur la voie de notre réelle coopération au service de notre Seigneur Jésus-Christ ». Le pape Jean-Paul II s’est rendu au Caire en février 2000.
Nous nous réjouissons de voir le pape François et le pape Tawadros II réunis une nouvelle fois.

Le 10 mai est depuis devenu une journée spéciale célébrant la fraternité catholico-copte. « Cette date célèbre la pérennité de nos bonnes relations et la venue du pape François quelques jours avant cet anniversaire constitue un immense geste de solidarité envers notre communauté, après les terribles événements que les coptes ont traversé ces derniers mois. Nous nous réjouissons de voir le pape François et le pape Tawadros II réunis une nouvelle fois. »
Ce dernier s’est, dès son accession au trône papal d’Alexandrie, en novembre 2012, illustré dans le dialogue entre les deux Églises. Le 10 mai 2013, Tawadros II devient le deuxième pape copte orthodoxe à se rendre au Saint Siège. Cette première excursion hors d’Égypte n’est pas n’anodine : elle s’inscrit dans une crainte généralisée parmi les chrétiens alors que les Frères musulmans ont accédé au pouvoir dans une Égypte secouée de convulsions politiques après le printemps arabe de 2011.
Une communauté toujours la cible d'attaques

La chute du président islamiste Mohamed Morsi en juin 2013 ne calme pas les inquiétudes des coptes. Au contraire. Les attaques ciblées d’extrémistes musulmans contre cette communauté, tenue en partie responsable des manifestations ayant conduit au coup d’État militaire contre les Frères musulmans, ont redoublé en particulier dans les régions reculées de Haute et Moyenne Égypte. Avec cette fois la menace de l’État islamique en Égypte, et la crainte d’un scénario à l’irakienne, la venue du Pape François prend une ampleur considérable.
La personnalité et les prises de position iconoclastes du pape François rendent sa visite d’autant plus attendue. Certains fidèles coptes n’hésitent pas à dénoncer le dévouement, parfois poussé à l’extrême, de leur pape Tawadros II au régime du président égyptien Abdel Fattah Al Sissi, accusé de ne pas protéger suffisamment la minorité chrétienne.
« C’est une accusation injuste, estime le père Rafik, porte-parole de l’Église catholique d’Égypte. Il ne faut pas oublier que le pape François est non seulement le représentant d’une Église bien plus importante à l’échelle mondiale et qu’il occupe de surcroît une fonction de chef d’État. À côté, la marge de manœuvre du pape Tawadros II reste très limitée dans le cadre égyptien, en particulier dans les circonstances actuelles. »
http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/la-visite-du-pape-en-egypte-une-lueur-d-espoir-pour-les-coptes-24-04-2017-81638_16.php

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum