Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Haro sur le gaspillage alimentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Haro sur le gaspillage alimentaire le Ven 4 Sep - 10:55

Josué

avatar
Administrateur
Haro sur le gaspillage alimentaire
NICOLAS FORQUET
CRÉÉ LE 01/09/2015 / MODIFIÉ LE 03/09/2015 À 09H44

Une convention vient d’être signée entre l’État et les grandes enseignes pour redistribuer les invendus. Une initiative qui questionne aussi nos comportements.

Les petites mains s’activent telles des abeilles dans une ruche. Une demi-douzaine de bénévoles trient avec énergie les viennoiseries récoltées le matin même dans un supermarché de la banlieue parisienne. Une quinzaine d’autres remplissent à un rythme soutenu des sacs plastique de denrées alimentaires. La scène se déroule fin août, au sous-sol de l’église SaintHippolyte, dans le XIIIe arrondissement de la capitale. C’est l’un des huit centres de distribution d’Août secours alimentaire en Île-de-France. Tout au long du mois estival, l’association s’est employée à satisfaire les besoins de bénéficiaires toujours plus nombreux, à une période où la plupart des associations interrompent leur service.

Josué

avatar
Administrateur
Gaspillage alimentaire : des solutions pour la grande distribution
Par des actions simples et aux coûts minimes, les grandes surfaces pourraient réduire de 300 000 tonnes par an le gaspillage alimentaire, selon l'Ademe.
PAR MARYLOU MAGAL
Publié le 18/11/2016 à 12:01 | Le Point.fr
L'Ademe propose une série d'actions simples aux grandes surfaces pour réduire le gaspillage et les pertes alimentaires, et ... faire des économies. L'Ademe propose une série d'actions simples aux grandes surfaces pour réduire le gaspillage et les pertes alimentaires, et ... faire des économies. © AFP/ Mychele Daniau
Dans le monde, une personne sur neuf souffre de la faim. Selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), 795 millions de personnes ont souffert de sous-alimentation chronique sur la période 2014-2016. Au même moment, dans les pays développés, l'ensemble des pertes et des gaspillages alimentaires est considérable. Dans une étude de mai 2016, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) révèle que tous les ans 10 millions de tonnes de produits sont perdues ou gaspillées, d'une valeur théorique de 16 milliards d'euros, tout au long de la chaîne alimentaire, qui va de la production à la consommation. Et c'est lors de cette ultime étape que les pertes et gaspillages sont les plus élevés.
L'établissement public s'est donc concentré sur la grande distribution. L'Agence propose aux grandes enseignes des actions relativement simples et peu coûteuses qui leur permettraient de réduire de 300 000 tonnes par an la perte et le gaspillage sur les 1,4 million au total, et d'économiser ainsi 700 millions d'euros. Dix entreprises de distribution, parmi lesquelles Leclerc et Carrefour, ont accepté de participer à l'étude et ont mis en place plusieurs initiatives sur une durée de 3 mois. Bilan : une réduction du taux de gaspillage de 22 % sur l'ensemble des magasins. En étendant ces résultats à l'ensemble de la grande distribution, le gaspillage pourrait être réduit de 300 000 tonnes par an.
Haro sur le libre-service

Que propose concrètement l'Ademe ? Analyser les historiques de vente sur les promotions pour adapter les futures commandes et ainsi générer le moins de gaspillage possible. Au rayon des fruits et légumes, le gaspillage tient à la fois à la surcharge des rayons et aux manipulations des clients, qui abîment les produits. En supprimant le libre-service, avec la mise en place d'une vente assistée, le gaspillage, selon l'étude, pourrait ici être réduit de 30 %. L'Ademe insiste également sur la nécessité de sensibiliser les consommateurs qui, en surmanipulant les produits, sont en grande partie responsables de ce gaspillage.
Pour y parvenir, le ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer et l'Ademe ont lancé la seconde vague de la campagne « Ça suffit le gâchis ! » dont l'objectif est d'impliquer collectivités, entreprises et consommateurs avec des conseils concrets.
http://www.lepoint.fr/societe/gaspillage-alimentaire-des-solutions-pour-la-grande-distribution-18-11-2016-2083980_23.php?M_BT=52544877662&m_i=9%2BDWwi3u6Tm9B3jhDch%2BZlNe1O7wPeOdgPLv2Oo__pn5FxzUun6qf2cPApYcDECH71U5Qpx13g255tEr%2BASyio6Xtv999g#xtor=EPR-6-[Newsletter-Mi-journee]-20161118

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum