Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les différentes éditions TMN en français.

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 15 sur 15]

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Rappel du premier message :

Les différentes Traductions du Monde Nouveau en français


Cela commence en 1963 avec une couverture verte.

Elle ne contient encore que le Nouveau Testament.

En 1974 paraît enfin une Traduction du Monde nouveau, complète (AT & NT). La couverture verte reste :

La traduction du NT a changé, elle est passée du type protestant Louis Segond révisé à une traduction très littérale et prudente. A part quelques erreurs minimes, c'est la traduction en français la plus littérale qui soit.

En 1984 paraît une nouvelle ère de TMN, de couverture noire. Elle est traduite en français en 1995 dans sa meilleure version :

Le texte est encore différent, on est revenu à une lecture facile, et des interprétations selon la foi jéhoviste (pour lui donner un nom). "Un dieu" apparait dans Jean 1.1. Elle n'y était pas avant.
Elle est d'une typographie égale à la Pléiade, avec beaucoup de références. C'est une autre façon d'aborder l'étude.
La série noire va inonder le monde, traduisant pour l'Asie notamment.

En 2013, paraît aux Etats-Unis une nouvelle série, de couverture grise.

Elle transforme et révolutionne les traductions de la Bible dans le monde, adoptant le mode intuitif de nos médias, l'index n'est plus utile, on sait exactement quoi trouver de suite, et la présentation est très pédagogique, instructive. Le monde de la Bible est à vos mains, sous vos yeux, beaucoup de cartes, de couleurs, magnifique.
La traduction change encore un peu, on passe dans l'interprétation. Le but est d'évangéliser, clairement. A la conquête du monde entier qui aura enfin dans quasiment toutes les langues du monde, y compris en langues des signes, une traduction de la Bible.

Une oeuvre historique, du jamais vu en 2000 ans.

On sort de la TMN 2013 anglaise, sur papier, KO.
Quand on prend ensuite une Bible Segond 1910, j'ai l'impression d'avoir la King James de 1614, aussi mal imprimée, sinistre, difficile à lire, austère.
La Bible Osty me tombe des bras, elle a vieilli avec ses commentaires jamais renouvelés qui datent franchement.

La TMN 2013 anglaise se tient bien mieux en main, c'est l'outil fonctionnel qui n'avait pas été pensé.
Il me tarde de lire la version française et la chinoise, et la japonaise. Cela sera quelque chose !



Dernière édition par Marmhonie le Ven 10 Mar - 0:19, édité 2 fois


vulgate


VENT a écrit:
VENT a écrit:on passe carrément à coté de l'essentiel
vulgate a écrit:
Tu crois vraiment qu'en signalant cela, je passe à côté de l'essentiel ? Moi pas.
A+
Heuu oui tu passes vraiment à coté de l'essentiel, ça t'apporte quoi de plus de savoir que deux TMN françaises différentes sont traduites d'après une seule et même TMN anglaise ? ou que l'une (1987) a été partiellement révisée, alors que l'autre (1995) a été révisée en profondeur ?
Dans ce cas, ne discutons plus de rien et fermons le forum. Tu sembles oublier que nous sommes dans un sujet qui a pour but de parler des différentes TMN.

VENT a écrit:Est-ce que cela t'apporte une meilleur compréhension de la bible ?
En tout cas ça m'apporte une meilleure compréhension de la façon dont sont faites les différentes traductions, et c'est très utile quand on en discute avec des gens trop prompts à dénigrer la Bible.

VENT

avatar
vulgate a écrit:
Dans ce cas, ne discutons plus de rien et fermons le forum. Tu sembles oublier que nous sommes dans un sujet qui a pour but de parler des différentes TMN.
Ce forum parle de tout sauf des différentes TMN. Tu as vu qui a ouvert le sujet ? C'est le même qui ouvre des sujets sur l'oeuvre des Témoins de Jéhovah, dans un premier temps il parle en bien des TJ pour mieux dénigrer leur l'enseignement !

VENT a écrit:Est-ce que cela t'apporte une meilleur compréhension de la bible ?
vulgate a écrit:
En tout cas ça m'apporte une meilleure compréhension de la façon dont sont faites les différentes traductions, et c'est très utile quand on en discute avec des gens trop prompts à dénigrer la Bible.
Mais tu ne peux empêcher les gens de dénigrer la bible, bien que Jésus faisait des miracles ça n'empêchait pas ses interlocuteurs de le dénigrer, quand ils étaient de mauvaise foi Jésus ne leur répondait pas, un point c'est tout.

Matthieu 21:23 Or, après qu’il fut entré dans le temple, les prêtres en chef et les anciens du peuple s’avancèrent vers lui pendant qu’il enseignait, et ils dirent : “ Par quel pouvoir fais-tu ces choses ? Et qui t’a donné ce pouvoir ? ” 24 En réponse Jésus leur dit : “ Je vais, moi aussi, vous demander une seule chose. Si vous me la dites, moi aussi je vous dirai par quel pouvoir je fais ces choses. 25 Le baptême de Jean, d’où venait-il ? Du ciel ou des hommes ? ” Mais ils se mirent à raisonner entre eux, en disant : “ Si nous disons : ‘ Du ciel ’, il nous dira : ‘ Pourquoi donc ne l’avez-vous pas cru ? ’ 26 Et si nous disons : ‘ Des hommes ’, nous avons à craindre la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète. ” 27 Alors, répondant à Jésus, ils dirent : “ Nous ne savons pas. ” Il leur dit à son tour : “ Moi non plus je ne vous dis pas par quel pouvoir je fais ces choses.

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Le sujet n'est pas sur l'auteur du sujet qui au demeurant connaît bien la traduction du monde nouveau.

VENT

avatar
Mikael a écrit:Le sujet n'est pas sur l'auteur du sujet qui au demeurant connaît  bien la traduction du monde nouveau.
Pour sûr qu'il connaît bien la TMN !
Un jour il dit que traduire la TMN en chinois est fautif puisque selon lui il n'est pas possible de la traduire en chinois, et un jour il attend avec impatience que la nouvelle traduction soit traduite en chinois. Je m'aperçois depuis quelque temps qu'il tient un double langage.

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Il veut sûrement voir la différence qu'il y aura dans la nouvelle traduction en chinois.
Mais ne trompe pas de sujet et reste sur le théme de cette discussion ce qui sera profitable à tous le monde.

vulgate


VENT a écrit:
vulgate a écrit:
Dans ce cas, ne discutons plus de rien et fermons le forum. Tu sembles oublier que nous sommes dans un sujet qui a pour but de parler des différentes TMN.
Ce forum parle de tout sauf des différentes TMN.
A non, tu ne peux pas dire ça car dans ce sujet il est fortement question des différentes TMN. Il y a des pages et des pages qui le prouvent, ne serait-ce que concernant la TMN 1987. Tous ceux qui participent à ce sujet pourront te le dire.

VENT a écrit:
VENT a écrit:Est-ce que cela t'apporte une meilleur compréhension de la bible ?
vulgate a écrit:
En tout cas ça m'apporte une meilleure compréhension de la façon dont sont faites les différentes traductions, et c'est très utile quand on en discute avec des gens trop prompts à dénigrer la Bible.
Mais tu ne peux empêcher les gens de dénigrer la bible
Je n'ai rien dit de tel. Je dis seulement que plus on en sait mieux c'est pour en discuter. Après, le choix des gens c'est autre chose (1 Corinthiens 3:6).

vulgate


VENT a écrit:
Mikael a écrit:Le sujet n'est pas sur l'auteur du sujet qui au demeurant connaît  bien la traduction du monde nouveau.
Pour sûr qu'il connaît bien la TMN !
Un jour il dit que traduire la TMN en chinois est fautif puisque selon lui il n'est pas possible de la traduire en chinois, et un jour il attend avec impatience que la nouvelle traduction soit traduite en chinois. Je m'aperçois depuis quelque temps qu'il tient un double langage.
Notre ami Marmohnie aime souffler le chaud et le froid. Il faut le prendre comme il est. Il m'a dénigré la Bible de Dhorme à longueur de pages pour finir il n'y a pas longtemps par admettre que c'est une bonne traduction.

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
vulgate a écrit:Il m'a dénigré la Bible de Dhorme à longueur de pages pour finir il n'y a pas longtemps par admettre que c'est une bonne traduction.
Pour comprendre, il faut revenir aux fondamentaux, c'est --> ici <--

Autrement dit, sans bilinguisme, et sans commentaires, il est normal que la Bible rebute beaucoup de gens qui certes l'ont, mais n'en font rien.

Je crois que nous sommes d'accord sur ce point.

Une Bible sans commentaires, donc qui n'est pas d'Etude, est dangereuse, tous les prophètes juifs et Jésus-Christ l'expriment.

Sur Dhorme, il a traduit dans sa période la plus sombre de sa vie, puisqu'il venait de perdre la foi. Il a abandonné sa traduction parce qu'il ne croyait plus aux textes ni à Dieu. C'est le drame de cette traduction dont je n'ai pas eu de suite l'explication historique. Et quand on sait, alors évidemment on comprend pourquoi Edouard Dhorme nous a laissé un texte qui ne porte pas, c'est sec, brillant intellectuellement évidemment, mais disons-le, athée. C'est aussi la Bible préférée des athées, cela je l'avais de suite fait remarquer, et donc j'étais méfiant. Maintenant que je sais et partage avec vous son drame personnel, tout rentre dans l'ordre.

A votre service.

vulgate


Marmhonie a écrit:Et quand on sait, alors évidemment on comprend pourquoi Edouard Dhorme nous a laissé un texte qui ne porte pas, c'est sec, brillant intellectuellement évidemment, mais disons-le, athée.
Pourtant ça n'est pas du tout ce que je ressens en le lisant.

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
vulgate a écrit:
Marmhonie a écrit:Et quand on sait, alors évidemment on comprend pourquoi Edouard Dhorme nous a laissé un texte qui ne porte pas, c'est sec, brillant intellectuellement évidemment, mais disons-le, athée.
Pourtant ça n'est pas du tout ce que je ressens en le lisant.
C'est tout à fait autre chose.
Nous ne pouvons nous permettre d'être dans l'émotionnel devant les faits historiques et la formation d'un écrit.

Par exemple, on peut aimer Nietzsche, sans savoir qu'il fonde l'idéologie du nazisme, et que sa sœur recevra Hitler pour lui présenter les tous derniers travaux de son frère défunt sur les camps...

Il y a des gens qui croient dans le livre "Protocole des sages de Sion" qui est un faux éhonté, et voici comment des gens sincères participent dans la haine la plus totale avec naïveté.  

Edouard Dhorme eut un grand malheur dans sa vie, il perdit la foi. Et il fit sa traduction l'esprit et le coeur vide, dans un sentiment d'absurde. C'est terrible pour lui.

Quand on lit sa traduction, quelque chose ne va pas, mais quoi ? Il m'a fallu longtemps et de la chance pour apprendre ce fond que je n'arrivais pas à appréhender : c'est une œuvre impressionnante, mais l'Esprit n'y souffle pas.

Maintenant que tu sais, secret d'Eglise, lis ses commentaires, relis Genèse, tu devrais normalement te poser des questions sur sa sincérité de cœur.

Il y a des traductions (sans parler de l'hébreu et du grec original évidemment) qui nous touchent, non intellectuellement mais au plus profond de notre être, cette sensation de l'Esprit qui souffle fort.

La Bible Segond 1910 m'a toujours laissé froid. J'ai appris ensuite que c'est après la mort de Louis Segond une modification, et on sent que c'est lourd, alors qu'on devrait s'élever.

Par contre, quand je suis tombé sur la traduction bilingue de soeur Jeanne d'Arc (rien à voir avec la Jeanne d'Arc historique), quelle lumière soudaine sur St Jean et son Evangile. Ce qui n'était qu'un texte rasoir, maladroit, était soudain une merveille de théologie. Eh oui, "le disciple que Jésus aimait" se ressent fortement chez cette traductrice qui est dans Jean et y donne sa vie par amour pour son prochain.

Dhorme a fait son travail et l'a rangé dans un coin sans plus y prêter attention.

Sur son lit de mort, il s'est confessé et c'est ainsi qu'on sait. Ses derniers mots furent touchants, il ressentait de nouveau quelque chose de vrai, et il est mort.

Ce qui est assez malhonnête finalement de la part de Gallimard, propriétaire exclusif de Dhorme, c'est de refuser de présenter le traducteur dans son contexte de vie, une crise de foi et sa traduction dans l'athéisme ravageur.

Cette traduction n'a pas fait une seule conversion, et une quantité de dérives sectaires anormales. Cela aussi "parle". Ce n'est pas normal.

Grâce à toi, ami et aimant les Bibles, j'ai beaucoup appris et j'ai pris conscience de l'immense travail de Dhorme en profondeur, en ayant perdu son cœur d'enfant angélique qui reçoit des inspirations du Saint Esprit.

Je prends une petite Bible, anecdotique, la Traduction du Monde Nouveau 1974. Elle est gratuite, elle n'est pas belle, sans une amie TJ je ne l'aurais ni lu ni connu, et de suite, sa traduction littérale m'a porté sur des questions que je ne m'étais jamais posées.


C'était un exemple.

Personne ne diminue la Bible Dhorme qu'il faut avoir et lire, tu m'as totalement convaincu. Un grand merci.

vulgate


Je suis heureux d'être pour quelque chose dans le fait que tu aies pu renouer avec la Bible Dhorme. Que dire de plus, sinon que je n'ai ni ton "flair", ni tes connaissances pour discerner, à la lecture de la Bible de Dhorme, que quelque chose ne va pas, ou que la Bible Segond de 1910 peut laisser froid. Il faut dire que c'est avec une Segond 1910 que j'ai découvert la Bible. C'est probablement en partie pour ça qu'elle ne m'a pas laissé aussi froid que toi, même si depuis elle m'intéresse beaucoup moins qu'à l'époque en partie à cause de son français très démodé qui rend impossible la lecture de certains versets de cette Bible en public aujourd'hui. Je vais suivre ton conseil et relire la Bible Dhorme. A l'occasion nous pourrons en reparler.
Merci à toi pour tes nombreuses infos.

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Ajout du 4e Volume dans la Bible La Pléiade : Écrits intertestamentaires



Il y a désormais un 4e volume dans la Bible Dhorme : "Les Écrits intertestamentaires" qui est unique dans l'édition d'une Bible.

Avis personnel
Ouvrage INDISPENSABLE depuis les immenses découvertes de qqumran et des manuscrits de la mer morte. Certains sont traduits complètement en français d'après ces merveilleux originaux, les plus vieux au monde. Nous apprenons ainsi dans quel contexte évoluait la pensée juive et sommes de plus sûrs et assurés que c'est d'après les originaux, et non des copies de la Septante ou d'autres traductions de la Bible.
Les commentaires font l'éloge du londe bibliste.

Contenu des Livres du 4e volume
Écrits qoumrâniens : Règle de la Communauté - Rouleau du Temple - Écrit de Damas - Règlement de la Guerre - Hymnes - Psaumes pseudo-davidiques - Commentaires bibliques - Apocryphe de la Genèse - Fragments importants divers. Pseudépigraphes de l'Ancien Testament : Hénoch - Jubilés - Testaments des douze Patriarches - Psaumes de Salomon - Testament de Moïse - Martyre d'Isaïe - Oracles sibyllins - Apocalypse grecque de Baruch - Livre des secrets d'Hénoch - Livre des Antiquités bibliques - Quatrième Livre d'Esdras - Apocalypse syriaque de Baruch - Joseph et Aséneth - Testament de Job - Testament d'Abraham - Apocalypse d'Abraham - Paralipomènes de Jérémie - Vie grecque d'Adam et Ève - Apocalypse d'Élie.

Présentation
Dès 1956, la Pléiade s'ouvrait à la Bible en accueillant le premier volume de l'Ancien Testament, publié sous la direction d'Édouard Dhorme ; le second volume paraissait en 1959, puis le Nouveau Testament, traduit par Jean Grosjean et Michel Léturmy, en 1971.

Entre l'Ancien Testament et le Nouveau Testament vient aujourd'hui s'insérer un nouveau volume, celui des Écrits intertestamentaires. Par sa conception d'ensemble comme par son contenu, ce volume est sans équivalent en français ou en toute autre langue. Il réunit les principaux textes esséniens découverts à Qoumrân, près de la mer Morte, à partir de 1947, et les «pseudépigraphes» – parfois appelés «apocryphes» – les plus importants, comme Hénoch, les Jubilés, les Testaments des douze patriarches, et beaucoup d'autres. Dès 1950, André Dupont-Sommer avait affirmé avec une parfaite netteté le caractère essénien des documents que l'on venait de mettre au jour à Qoumrân et il avait aussitôt reconnu, avec une extrême pénétration, qu'il fallait attribuer à l'essénisme nombre des pseudépigraphes antérieurement connus. Ainsi l'origine essénienne probable de nombre de ces recueils justifie pleinement ce regroupement.

Les écrits qoumrâniens sont traduits sur les originaux hébraïques et araméens ; les «pseudépigraphes» – conservés le plus souvent en traduction de traduction – sont traduits des versions anciennes : grecque, latine, éthiopienne, syriaque, slave ou copte. Il n'était pas possible dans le cadre de cette édition de signaler toutes les variantes des versions dont on disposait, mais on s'est attaché cependant à en noter les plus significatives. En bas de page, des notes claires et abondantes éclairent le texte et indiquent les rapprochements qui s'imposent. Chacun des recueils est précédé d'une notice critique et d'une bibliographie.

L'introduction générale campe tout d'abord à grands traits les principaux faits de la période qui voit naître cet ensemble de textes. Elle rappelle d'autre part les difficiles questions d'ordre non seulement historique, mais aussi littéraire que pose ce vaste corpus. Enfin, deux index (l'un, des noms propres ; l'autre, des thèmes) facilitent la consultation de l'ouvrage.

Faut-il préciser que ce volume ne prétend à aucune valeur canonique? Il ne relève ni de la Synagogue ni d'aucune Église. André Dupont-Sommer aimait à en parler comme de la «Bible de l'humaniste». Il reste que ces Écrits intertestamentaires sont de la plus haute importance pour l'intelligence de l'Ancien Testament, qu'ils prolongent, et pour celle du Nouveau Testament, qu'ils annoncent.
Source

Josué

avatar
Administrateur

vulgate


Marmhonie a écrit:Ajout du 4e Volume dans la Bible La Pléiade : Écrits intertestamentaires



Il y a désormais un 4e volume dans la Bible Dhorme : "Les Écrits intertestamentaires" qui est unique dans l'édition d'une Bible.

Avis personnel
Ouvrage INDISPENSABLE depuis les immenses découvertes de qqumran et des manuscrits de la mer morte. Certains sont traduits complètement en français d'après ces merveilleux originaux, les plus vieux au monde. Nous apprenons ainsi dans quel contexte évoluait la pensée juive et sommes de plus sûrs et assurés que c'est d'après les originaux, et non des copies de la Septante ou d'autres traductions de la Bible.
Les commentaires font l'éloge du londe bibliste.

Contenu des Livres du 4e volume
Écrits qoumrâniens : Règle de la Communauté - Rouleau du Temple - Écrit de Damas - Règlement de la Guerre - Hymnes - Psaumes pseudo-davidiques - Commentaires bibliques - Apocryphe de la Genèse - Fragments importants divers. Pseudépigraphes de l'Ancien Testament : Hénoch - Jubilés - Testaments des douze Patriarches - Psaumes de Salomon - Testament de Moïse - Martyre d'Isaïe - Oracles sibyllins - Apocalypse grecque de Baruch - Livre des secrets d'Hénoch - Livre des Antiquités bibliques - Quatrième Livre d'Esdras - Apocalypse syriaque de Baruch - Joseph et Aséneth - Testament de Job - Testament d'Abraham - Apocalypse d'Abraham - Paralipomènes de Jérémie - Vie grecque d'Adam et Ève - Apocalypse d'Élie.

Présentation
Dès 1956, la Pléiade s'ouvrait à la Bible en accueillant le premier volume de l'Ancien Testament, publié sous la direction d'Édouard Dhorme ; le second volume paraissait en 1959, puis le Nouveau Testament, traduit par Jean Grosjean et Michel Léturmy, en 1971.

Entre l'Ancien Testament et le Nouveau Testament vient aujourd'hui s'insérer un nouveau volume, celui des Écrits intertestamentaires. Par sa conception d'ensemble comme par son contenu, ce volume est sans équivalent en français ou en toute autre langue. Il réunit les principaux textes esséniens découverts à Qoumrân, près de la mer Morte, à partir de 1947, et les «pseudépigraphes» – parfois appelés «apocryphes» – les plus importants, comme Hénoch, les Jubilés, les Testaments des douze patriarches, et beaucoup d'autres. Dès 1950, André Dupont-Sommer avait affirmé avec une parfaite netteté le caractère essénien des documents que l'on venait de mettre au jour à Qoumrân et il avait aussitôt reconnu, avec une extrême pénétration, qu'il fallait attribuer à l'essénisme nombre des pseudépigraphes antérieurement connus. Ainsi l'origine essénienne probable de nombre de ces recueils justifie pleinement ce regroupement.

Les écrits qoumrâniens sont traduits sur les originaux hébraïques et araméens ; les «pseudépigraphes» – conservés le plus souvent en traduction de traduction – sont traduits des versions anciennes : grecque, latine, éthiopienne, syriaque, slave ou copte. Il n'était pas possible dans le cadre de cette édition de signaler toutes les variantes des versions dont on disposait, mais on s'est attaché cependant à en noter les plus significatives. En bas de page, des notes claires et abondantes éclairent le texte et indiquent les rapprochements qui s'imposent. Chacun des recueils est précédé d'une notice critique et d'une bibliographie.

L'introduction générale campe tout d'abord à grands traits les principaux faits de la période qui voit naître cet ensemble de textes. Elle rappelle d'autre part les difficiles questions d'ordre non seulement historique, mais aussi littéraire que pose ce vaste corpus. Enfin, deux index (l'un, des noms propres ; l'autre, des thèmes) facilitent la consultation de l'ouvrage.

Faut-il préciser que ce volume ne prétend à aucune valeur canonique? Il ne relève ni de la Synagogue ni d'aucune Église. André Dupont-Sommer aimait à en parler comme de la «Bible de l'humaniste». Il reste que ces Écrits intertestamentaires sont de la plus haute importance pour l'intelligence de l'Ancien Testament, qu'ils prolongent, et pour celle du Nouveau Testament, qu'ils annoncent.
Source
Il ne faut cependant pas oublier que ces écrits pudiquement appelés intertestamentaires ne sont pas la Bible, même s'ils permettent au lecteur de se retrouver dans l'univers de la Bible et de Qumran. L'avant propos n'oublie pas de préciser que ce volume des écrits intertestamentaires "met à la disposition du public cultivé, soucieux de mieux comprendre les Ecritures juives et chrétiennes, une vaste littérature, riche d'exégèses, de doctrines et de spéculations, ce qui met l'accent sur la retenue qui s'impose dans la prise en compte des dits écrits.

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
La présentation que j'ai lu me plaît car elle est le reflet exact du 4e volume :
"Il reste que ces Écrits intertestamentaires sont de la plus haute importance pour l'intelligence de l'Ancien Testament, qu'ils prolongent, et pour celle du Nouveau Testament, qu'ils annoncent."

C'est bien ça. Ces écrits PROLONGENT l'AT et ANNOCENT le NT.

Toute Bible devait,avant Luther, posséder d'amples commentaires. La Bible de Jérusalem s'est dépossédée de tout, seules la Bible Fillion, en cours de réimpression, et celle du Chanoine Osty, ont des commentaires dignes d'une Bible, mais ils datent.

Toutes les traductions de la Bible disant "tenir compte des anuscrits de la mer morte et de Qumran", n'ont jams rien cité !

Pour ue fois que ce 4e volume de COMMENTAIRES, revient respecter les trois volumes de la Bible en apportant l'actualité des commentaires mis à jour, cela ait de La Pléiade la première Bible du 21e siècle avec de vrais commentaires et ses sources découvertes enfin traduites.

Le tout petit que je suis, ne demandait pas mieux.

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Les Bibles qui ont eu une mise à jour en passant au 21e siècle sont très rares en français. Ni Osty, ni la Traduction du Monde Nouveau, ni Jérusalem : rien.

Une seule Bible apporte un volume entier de sources nouvelles et de commentaires. Celle de Dhorme.

Il fallait le signaler !

vulgate


Marmhonie a écrit:La présentation que j'ai lu me plaît car elle est le reflet exact du 4e volume :
"Il reste que ces Écrits intertestamentaires sont de la plus haute importance pour l'intelligence de l'Ancien Testament, qu'ils prolongent, et pour celle du Nouveau Testament, qu'ils annoncent."

C'est bien ça. Ces écrits PROLONGENT l'AT et ANNOCENT le NT.
C'est un point de vue.

Marmhonie a écrit:Toute Bible devait,avant Luther, posséder d'amples commentaires. La Bible de Jérusalem s'est dépossédée de tout, seules la Bible Fillion, en cours de réimpression, et celle du Chanoine Osty, ont des commentaires dignes d'une Bible, mais ils datent.

Toutes les traductions de la Bible disant "tenir compte des anuscrits de la mer morte et de Qumran", n'ont jams rien cité !
Lorsque les traducteurs de la Bible disent tenir compte des manuscrits de la mer morte, prétendent-ils tenir compte de l'ensemble de ces manuscrits dans leurs commentaires ou parlent-ils de ceux qui sont vraiment bibliques (comme le rouleau d'Isaïe) et dont ils tiennent compte dans leur traduction ? Parce que, considérer les écrits intertestamentaires comme des commentaires de la Bible, ou du moins comme des commentaires fiables, c'est très exagéré. C'est comme si on disait la même chose du Talmud.

Marmhonie a écrit:cela fait de La Pléiade la première Bible du 21e siècle avec de vrais commentaires et ses sources découvertes enfin traduites.
En même temps, 1987, c'est pas le 21e siècle.

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
vulgate a écrit:Lorsque les traducteurs de la Bible disent tenir compte des manuscrits de la mer morte, prétendent-ils tenir compte de l'ensemble de ces manuscrits dans leurs commentaires ou parlent-ils de ceux qui sont vraiment bibliques (comme le rouleau d'Isaïe) et dont ils tiennent compte dans leur traduction ? Parce que, considérer les écrits intertestamentaires comme des commentaires de la Bible, ou du moins comme des commentaires fiables, c'est très exagéré. C'est comme si on disait la même chose du Talmud.
C'est une excellente remarque !
Comment pourrait-on savoir ? Tout ce que les traducteurs signalent, parfois, ce sont leurs sources qui tiennent en une ligne.
On ne sait rien...

Ce sujet met en évidence qu'au lieu de crier haut et fort que LA TMN serait fausse (en réalité, il y en a eu plusieurs, toutes différentes entre elles), on devrait prendre exemple sur les multiples pages des sources de la traduction du monde nouveau d'Étude 1995.C'est la plus complète.

Malheureusement, il est impossible que certaines sources aient été prises en compte, ou alors elles ont été citées mais refusées. On n'est pas plus avancé sur les raisons.

La Bible des Peuples ne mentionne pas qu'elle fut traduite d'après seulement une Septante. On tombe de haut.

Et les caprices des Bibles de Jérusalem qui changent selon chaque pape ?

Bible est un terme commercial
Bible est un terme purement cimmercial qui gère par an des centaines de millions d'euros pour chaque éditeur. Le numéro 1 mondial est... chinois !

On doit donc dire pour couper court avec ce commerce, "Les Saintes Écritures". Remarquez que la Watchtower n'utilise aucune expression commerciale, seulement "Écritures" ou "traduction" mais qui oblige à connaître les auteurs, restant anonymes en principe.

En principe seulement, car les divisions internes au sein de la Watchtower, et les changements de présidents, nous ont permis de connaître tous les traducteurs, jamais reniés en plus par la Watchtower.

Chaque traduction a son histoire, ses malheurs, ses échecs, ses drames. La Parole est divine, c'est entendu, mais les traductions ne sont qu'humaines, uniquement humaines.

Chacune contient ses petits mensonges, ses idéologies. C'est déjà beaucoup pour les étudier !

Josué

avatar
Administrateur
Il serait bien de rester sur le thème qui concerne la traduction du MN et pas la bible Dhorme.

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Heuu oui tu passes vraiment à coté de l'essentiel, ça t'apporte quoi de plus de savoir que deux TMN françaises différentes sont traduites d'après une seule et même TMN anglaise ? ou que l'une (1987) a été partiellement révisée, alors que l'autre (1995) a été révisée en profondeur ?
Faits historiques cachés aux non TJ
En effet, Benjamin Wilson, co-fondateur de l'Église de Dieu de la Foi abrahamique, un mouvement issu des christadelphiens, eut un rôle primordial sur le fondement même de la théologie de Russell (bien qu'il ne fit jamais partie de son groupe): en effet, la Bible dont Wilson fut l'auteur en 1864, The Emphattic Diaglott, fournit au groupe composé de Nelson Barbour et de Russell, par l'intermédiaire de leur collaborateur, Benjamin Keith, une nouvelle approche de la parousia de Jésus, mentionnée en Matthieu 24:27,37-39.

Ce mot grec, traduit par "venue" de la King James Version et jusque là compris comme tel par Russell, y était retranscrit par le mot "présence", permettant ainsi au pasteur de rationaliser son échec concernant 1874 tout en maintenant cette date; l'idée était désormais que le Christ était revenu invisiblement et se manifesterait au besoin par certains actes.

Par la suite, avec la permission des héritiers de Wilson, la Watch Tower publia la Diaglott dès 1902, et plus tard en 1927 elle le fit sur ses propres presses. Il est à noter que Wilson n'avait aucune qualification pour sa traduction de la Bible, ce qui signifie que celle-ci n'a été réalisée que pour justifier sa théologie; le fait que Russell l'ait appréciée aussi facilement, et ceci alors qu'elle faisait déjà l'objet de certaines critiques, était la preuve qu'il l'utilisa simplement parce qu'elle lui était profitable pour assoir ses propres croyances.
Serviteur.

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Josué a écrit:Il serait bien de rester sur le thème qui concerne la traduction du MN et pas la bible Dhorme.
Nullement la traduction de Dhorme, mais un quatrième volume des sources pour tout le monde des découvertes faites au 21e siècle.
Indispensable, les TMN en français s'arrêtent en 1995, il y a plus de 22 ans.
Et on attend toujours.

Josué

avatar
Administrateur
Mais il existe un sujet sur la traduction Dhorme il faut poster dans cette section pour en débattre.
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/t8629-la-bible-edouard-dhorme-et-les-elohim?highlight=dhorme

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
QUELLE BIBLE POSSIBLE POUR DIALOGUER EN PAIX AVEC LES TÉMOINS DE JÉHOVAH ?



Nous sommes dans un dialogue de sourd où nous n'obtenons pas des réponses à notre questionnement, quitte à se faire accuser de ne pas respecter la Bible.

Il faut trouver une solution. Un internaute a une intuition très pertinente  :
Il me semble que le Collège Central n'enseigne pas par exemple la résurrection de Jésus dans un corps de "chair et de sang"... je me trompe ?
C'est bien ça !

Les témoins de Jéhovah suivent les commentaires du Collège Central de la Watchtower
Source : www.jw.org/fr


On a dans le site JW.ORG toute l'argumentation qu'on oppose aux autres chrétiens, sans qu'on comprenne souvent pourquoi.

- Réponse de la Bible"
: si nous répondons autre chose, il est logique alors d'être accusé de "ne pas respecter la Bible".
Qui ne se soumet pas aux étranges conclusions du Collège Central, est anathème.

- Les corps de chair", inconnus du Nouveau Testament, sont importés du Collège Central. Enfin nous comprenons ce qu'on nous opposait sans nous citer les RÉFÉRENCES.


Inutile de poursuivre le constat des copiés/collés anonymes. Tout provient du site JW.ORG (par exemple : https://www.jw.org/fr/la-bible-et-vous/questions-bibliques/corps-de-jesus/ )


On peut juste se demander pourquoi jamais un seul témoin de Jéhovah ne nous a donné sa éférence, nous aurions de suite compris, sans plus argumenter : c'est la foi des témoins de Jéhovah.


Le dialogue est donc facile, en respectant leur foi très chrétienne, car les traduction du Monde Nouveau se suivent et ne se ressemblent pas.



Le dialogue passe par votre choix d'une traduction du Monde Nouveau, à vous de bien la choisir !


Nouveau Testament de la traduction du Monde Nouveau 1963, couverture verte. Littéraire, juste, avec des idées nouvelles pour la langue française. Collector.


Traduction du Monde nouveau 1974, complète (AT & NT), couverture verte. Traduction très littérale, fiable. Un must !


Traduction du Monde nouveau 1995, complète (AT & NT), couverture noire. Critiquée en de nombreuses langues (russe, chinois, français, pour ses multiples erreurs).


Traduction du Monde nouveau d'ÉTUDE 1995, complète (AT & NT), couverture brune. Toute la foi des témoins de Jéhovah y est parfaitement expliquée. Indispensable Bible d'ÉTUDE ! C'est bien la meilleure Bible d'étude.


Nouveau Testament interlinéaire grec/anglais, couverture violette. Traduction identique à celle interlinéaire de Maurice Carrez, sans aucune erreur !


Traduction du Monde nouveau 2013 couleur, complète (AT & NT), couverture grise.


Traduction du Monde nouveau d'ÉTUDE 2013 couleur, complète (AT & NT), couverture grise. En anglais. Conception révolutionnaire, la première Bible intelligente du 21e siècle ! Exceptionnelle qualité.


Future Traduction du Monde nouveau 2013 couleur, en français, attendue en 2017 avec impatience.

Patrice1633

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR

Tout simplement parce que La BIBLE  explique qu'il est ressuciter en tant qu'ESPRIT:


1 Pierre 3::18
18 ... ayant été mis à mort dans la chair, mais ayant été rendu à la vie dans l’ESPRIT.


C'est la raison pourquoi le collège mentionne que Jesus n'est pas ressuciter avec son corps de chaire  donc en fait c'est la BIBLE qui fait  haute autorité tout simplement ...

Tû comprend quoi de ce verset toi?

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Les différentes traductions du monde nouveau sont différentes dans leurs contenus




Il y a d'abord eu la SÉRIE VERTE, 2 TMN très différentes sur le Nouveau Testament.

Celle de 1963 ne traduit du reste que le Nouveau Testament, dans un style très classique proche de la Segond 1910 austère. La TMN 1974 est LITTÉRALE, et ne reprend pas le travail de traduction du Nouveau Testament de 1963 !

Puis vient la SÉRIE NOIRE, en 1995. Encore une autre traduction !

Cette fois, des fautes de sens apparaissent, des ajouts prétendus "explicatifs" qui ne respectent pas toujours les originaux. Ici apparaît pour la première fois dans Jean 1-1 : "et la Parole était UN dieu", inconnue dans la série verte ! Et pour cause, l'article n'y est pas !
Cette SÉRIE NOIRE, à mon avis maladroite et confuse, trouvera un écho défavorable dans de nombreuses autres langues. Ainsi en chinois c'est carrément inutilisable.

Enfin en 2013 paraît une nouvelle SÉRIE GRISE, couleur, de grand luxe, à la traduction anglaise et notamment coréenne excellente, moderne, dans un modèle et présentation pédagogique inconnu du monde des Bibles !


Parler de LA TRADUCTION DU MONDE NOUVEAU n'a aucun sens, les traducteurs avec le temps sont forcément différents, les traductions aussi grandement ! Tant qu'on n'a pas compris que les Témoins de Jéhovah étudient la Bible, et se perfectionnent au travers notamment de toutes les traductions, on n'a rien compris sur leurs œuvres admirables & courageuses.

Josué

avatar
Administrateur
Merci de cette bonne étude sur la traduction du MN. cheers

BenFis

avatar
Marmhonie a écrit:
Puis vient la SÉRIE NOIRE, en 1995. Encore une autre traduction !

Cette fois, des fautes de sens apparaissent, des ajouts prétendus "explicatifs" qui ne respectent pas toujours les originaux. Ici apparaît pour la première fois dans Jean 1-1 : "et la Parole était UN dieu", inconnue dans la série verte ! Et pour cause, l'article n'y est pas !
Cette SÉRIE NOIRE, à mon avis maladroite et confuse, trouvera un écho défavorable dans de nombreuses autres langues. Ainsi en chinois c'est carrément inutilisable.

Pour infos, la série noire comporte 2 versions importantes en langue française:
v1. de 1987 qui est une révision sur celle de 1974 (via l'édition anglaise de 1984)
v2. de 1995 que tu as décrite

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
BenFis a écrit:Pour infos, la série noire comporte 2 versions importantes en langue française:
v1. de 1987 qui est une révision sur celle de 1974 (via l'édition anglaise de 1984)
v2. de 1995 que tu as décrite
Totalement exact, merci d'apporter ces précisions.

On résume donc :
Cette SÉRIE NOIRE comporte 2 versions importantes en langue française:
1) l'édition peu courante de 1987 qui est une révision sur celle de 1974 (via l'édition anglaise de 1984). Elle fut tirée sous divers formats originaux, couverture souple plastique fin, et couverture similicuir avec des tranches dorées.
2) l'édition de 1995 qui a fait date pour sa traduction totalement différente des précédentes.
3) l'édition Bible d'ÉTUDE 1995 RÉVISÉE de couleur brune, grand format luxe, qui est la meilleure Bible d'Étude en français, gratuite, expliquant toute la foi des témoins de Jéhovah, du judaïsme et des premiers chrétiens. Une pure merveille supérieure à la Bible d'Étude Osty.



Dernière édition par Marmhonie le Sam 2 Déc - 15:43, édité 1 fois

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Les différentes Traductions du Monde Nouveau en français censurées par le malhonnête forum-religion.org québécois : attention !

Encore un sujet des témoins de Jéhovah qui a disparu après des années de messages consistants.
http://www.forum-religion.org/post1207672.html
Pourquoi ?
Quel immense gâchis...
Les témoins persécutés ici sont donc partis. Je compte sur Patrice1633 pour raviver la flamme avec ses compétences.

Tout a été sauvegardé --> ici <-- et actualisé en permanence.

La censure ne résoud rien, rappelons-le avec respect.

Les grands spécialistes des TRADUCTIONS DE LA BIBLE sont bien les témoins de Jéhovah, fascinés par l'étude constante de la Bible sous toutes ses traductions. Ils ont de plus leurs traductions du monde nouveau, sous différentes traductions, 1963, 1974, 1984, 1995 et 2013. Elles sont différentes.


Traduction du Monde nouveau d'ÉTUDE 1995, complète (AT & NT), couverture brune. Toute la foi des témoins de Jéhovah y est parfaitement expliquée. Indispensable Bible d'ÉTUDE ! C'est bien la meilleure Bible d'étude.


Nouveau Testament interlinéaire grec/anglais, couverture violette. Traduction identique à celle interlinéaire de Maurice Carrez, sans aucune erreur ! [color=red]Qui peut avec l'interlinéaire traduction du monde nouveau, dire que que la Watchtower toucherait aux textes originaux après ça ? Plus personne puisque c'est la meilleure édition des originaux avec commentaires savants, ce que n'offre pas Maurice Carrez.

____________________________________________________
Les différentes traductions du monde nouveau sont différentes dans leurs contenus

Il y a d'abord eu la SÉRIE VERTE, 2 TMN très différentes sur le Nouveau Testament.

Celle de 1963 ne traduit du reste que le Nouveau Testament, dans un style très classique proche de la Segond 1910 austère. La TMN 1974 est LITTÉRALE, et ne reprend pas le travail de traduction du Nouveau Testament de 1963 !

Puis vient la SÉRIE NOIRE, en 1995. Encore une autre traduction !

Cette fois, des ajouts explicatifs apparaissent.

Cette SÉRIE NOIRE comporte 2 versions importantes en langue française:
1) l'édition peu courante de 1987 qui est une révision sur celle de 1974 (via l'édition anglaise de 1984). Elle fut tirée sous divers formats originaux, couverture souple plastique fin, et couverture similicuir avec des tranches dorées de luxe.
2) l'édition de 1995 qui a fait date pour sa traduction totalement différente des précédentes, et la parution en version BIBLE D'ÉTUDE de niveau égal à la Bible Osty, mais gratuite et plus luxueuse !

Enfin en 2013 paraît une nouvelle SÉRIE GRISE, couleur, de grand luxe, à la traduction anglaise et notamment coréenne excellente, moderne, dans un modèle et présentation pédagogique inconnu du monde des Bibles !


Parler de LA TRADUCTION DU MONDE NOUVEAU n'a aucun sens, les traducteurs avec le temps sont forcément différents, les traductions aussi grandement ! Tant qu'on n'a pas compris que les Témoins de Jéhovah étudient la Bible, et se perfectionnent au travers notamment de toutes les traductions, on n'a rien compris sur leurs œuvres admirables & courageuses.

Passionnés de Bibles, lisez plusieurs traductions, et notamment la Bible d'Étude gratuite TMN qui est vraiment exceptionnelle par ses commentaires.
Source

Inconnu


La version 2013 va bientot arrivés en français. On ne peut plus avoir la version existante, toutes les commandes ont été annulés.

Bill


Marmhonie a écrit:

En 1974 paraît enfin une Traduction du Monde nouveau, complète (AT & NT). La couverture verte reste :


Bonjour Marmhonie

Si vous possédez cette Bible de 1974, (je ne la possède pas) pouvez-vous nous dire comment est traduit Lévitique 23: 21 dans cette Bible ? Merci d'avance.

BenFis

avatar
Bill a écrit:Bonjour Marmhonie

Si vous possédez cette Bible de 1974, (je ne la possède pas) pouvez-vous nous dire comment est traduit Lévitique 23: 21 dans cette Bible ? Merci d'avance.
Ca m'a intrigué de savoir quel pouvait être la raison de la citation de ce verset  :

...je pense avoir trouvé! Very Happy

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Et moi aussi... monkey

samuel

avatar
Administrateur
C'est quoi le problème concernant ce verset ?

Bill


Aucun, un internaute l'a demandé, alors, j'ai essayé de lui faire plaisir.

papy

avatar
Alors tu es satisfait  ?

BenFis

avatar
samuel a écrit:C'est quoi le problème concernant ce verset ?
On trouve le Nom Jéhovah dans la version TMN 1974, alors qu'il a disparu de la TMN 1995. Cette dernière rend le passage ainsi:
"Et vous devrez faire une proclamation ce même jour; il y aura une sainte assemblée pour vous. Vous ne pourrez faire aucune sorte de travail pénible. C’est une ordonnance pour des temps indéfinis, dans tous vos lieux d’habitation, pour vos générations." (Lévitique 23:21)

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
BenFis a écrit:On trouve le Nom Jéhovah dans la version TMN 1974, alors qu'il a disparu de la TMN 1995. Cette dernière rend le passage ainsi:
"Et vous devrez faire une proclamation ce même jour; il y aura une sainte assemblée pour vous. Vous ne pourrez faire aucune sorte de travail pénible. C’est une ordonnance pour des temps indéfinis, dans tous vos lieux d’habitation, pour vos générations." (Lévitique 23:21)
Il n'y a jamais eu le Nom divin dans ce verset, c'est facile de vérifier :
וּקְרָאתֶם בְּעֶצֶם ׀ הַיֹּום הַזֶּה מִקְרָא־קֹדֶשׁ יִהְיֶה לָכֶם כָּל־מְלֶאכֶת עֲבֹדָה לֹא תַעֲשׂוּ חֻקַּת עֹולָם בְּכָל־מֹושְׁבֹתֵיכֶם לְדֹרֹתֵיכֶם׃


Effectivement, dans la traduction du monde nouveau 1974 page 149, ils ont frauduleusement ajouté" Jéhovah".

"Et vous devrez publier ce même jour le saint rassemblement de Jéhovah pour vous. Vous ne pourrez faire aucun travail pénible d'aucune sorte. C'est une ordonnance jusqu'à des temps indéfinis dans tous vos lieux d'habitations, pour vos générations."

D'accord, grosse faute de la traduction du monde nouveau 1974.

Bill


papy a écrit:Alors tu es satisfait  ?

Oui Papy... mais ce n'est pas moi qui en avait besoin, comme j'ai écrit plus haut.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Bonjour Bill,
Tu devrais dire ce qu'il en est sur le passage de Lev 23:21 puisque tu sais maintenant l'explication qu'a donner la Tg du 15 11 1979 page 31 sur ce verset par rapport à un erratum. Je t'ai donner l'info hier sur le forum ou tu te présentes en tant que Liberté 1.
Merci d'avance.
ps: Ainsi vous verrez qu'il n'y a aucune fraude sur ce verset mais vous constaterez le pourquoi de la compréhension exacte de ce texte. Attention une fois de plus à vos jugements hâtifs contre la Tmn.
A+

Josué

avatar
Administrateur
Et voilà ce que dit cette TG.
*** w79 15/11 p. 31 Erratum ***

Dans la Traduction du monde nouveau, le terme hébreu יהיה (“il sera”), en Lévitique 23:21, a été lu à tort יהוה (“Jéhovah”). La première phrase de ce verset devrait donc se lire ainsi: “Et vous devrez proclamer ce même jour qu’il y aura un saint rassemblement pour vous.”

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Salut Jo,
Merci monkey

Josué

avatar
Administrateur
philippe83 a écrit:Salut Jo,
Merci monkey
Merci à toi d'avoir rappelé cette information. sxoxs

Inconnu


Josué a écrit:Et voilà ce que dit cette TG.
*** w79 15/11 p. 31 Erratum ***

Dans la Traduction du monde nouveau, le terme hébreu יהיה (“il sera”), en Lévitique 23:21, a été lu à tort יהוה (“Jéhovah”). La première phrase de ce verset devrait donc se lire ainsi: “Et vous devrez proclamer ce même jour qu’il y aura un saint rassemblement pour vous.”

Hello

Au moins on a l'explication alors..les frauduleusement de certains.....

C'est pas frauduleux d'effacer le Nom de Jéhovah pour remplacer par Eternel, Seigneur, Dieu?

Et personne n'a les textes originaux des évangiles, donc personne ne peut affirmer que le Nom de Jéhovah n'était pas dans les textes originaux ni dire que Jésus n'a jamais prononcé son nom. Sachant que le nom de Jésus signifie Jéhovah est salut.

Les textes retrouvés ne sont que des copies de copie. Ne pas prononcer le nom divin ou le remplacer par contre c'est toujours d'actualité...

BenFis

avatar
Dans le cas de Lévitique 23:21, introduire le Nom divin dans ce verset était, pour ainsi dire,  une 'erreur de copiste', comme il en existe dans de très nombreuses  versions des Ecritures.
Celle-ci ayant d'ailleurs été corrigée, il n'y a vraiment rien à dire de plus concernant  cette information.

Par contre, introduire Jéhovah dans le NT, comme on le trouve dans la TMN, est une action délibérée qui me semble bien plus problématique, car le motif est davantage théologique que justifié par les manuscrits.
Comme du reste, l'est aussi d'avoir remplacé le Nom de Dieu par Seigneur ou Dieu, dans l'AT, comme on le trouve dans la traduction Liturgique de l'ECR.
Donc là, les Catholiques et les TJ sont renvoyés dos à dos, les uns péchant par défaut et les autres par excès. Suspect

Pour ce qui est du terme nominatif 'L'Eternel', ce n'est pas une substitution du Nom divin,  mais une traduction française réalisée par Olivetan au XVIème siècle.

Bill


philippe83 a écrit:Bonjour Bill,
Tu devrais dire ce qu'il en est sur le passage de Lev 23:21 puisque tu sais maintenant l'explication qu'a donner la Tg du 15 11 1979 page 31 sur ce verset par rapport à un erratum. Je t'ai donner l'info hier sur le forum ou tu te présentes en tant que Liberté 1.
Merci d'avance.

Bonjour Philippe

Pas de soucis, je vais le copier/coller dans l'autre forum Kdo

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
philippe83 a écrit:Ainsi vous verrez qu'il n'y a aucune fraude sur ce verset mais vous constaterez le pourquoi de la compréhension exacte de ce texte. Attention une fois de plus à vos jugements hâtifs contre la Tmn.
Fraude était un terme injuste, pardon.

Je viens de citer ce passage officiel en hébreu. Il n'y a pas le Nom divin.

Par contre, il existe des fautes de copistes tardifs, révisés par les textes plus anciens des Manuscrits de la mer morte. Et on constate bien une lignée d'erreur d'un copiste initial, qui n'existe pas avant notre ère.

Toutes les grandes traductions de la Bible juive prennent leurs sources aux meilleurs originaux et les plus anciens. Et le Nom divin n'y est pas.

La traduction du monde nouveau 1974 procède du choix dit Ancien des manuscrits, savoir pour l'Ancien Testament du texte massorétique. Cela ne se fait plus depuis le début les années 1950.
*** w79 15/11 p. 31 Erratum ***
Errata de la Tour de Garde du 15/11/1979 page 31.
Dans la Traduction du monde nouveau, le terme hébreu יהיה (“il sera”), en Lévitique 23:21, a été lu à tort יהוה (“Jéhovah”). La première phrase de ce verset devrait donc se lire ainsi: “Et vous devrez proclamer ce même jour qu’il y aura un saint rassemblement pour vous.”
Merci Josué pour ce rappel.

Une traduction de la Bible répond à 4 critères :
1) choix des manuscrits
2) principe de traduction
3) niveau de langage et de vocabulaire employé
4) les outils d'étude.

Dans la traduction du monde nouveau 1974, on a :
1) un choix du 19e siècle des manuscrits, aujourd'hui complètement réfuté.
2) une correspondance formelle.
3) un langage au vocabulaire courant (moins de 4000 mots en français, ce qui est pauvre)
4) peu d'outils. Pas de parallèles, pas d'introduction pour chaque Livre.

La traduction du monde nouveau 1974 reste dans le texte français la plus fiable. Des erreurs existent. C'est cependant une excellente Bible.

Josué

avatar
Administrateur
Ce qui prouve que les rédacteurs de cette édition son honnête et ont rectifié le tir.

Patrice1633

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
C'est bien de voir que si nous faisons des erreurs de les admettrent, ce qu'ils ont fait ...

Bravo â l'équipe de traduction qui nous livrent les informations les plus juste qui sois ...

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 15 sur 15]

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum