Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'automutilation

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 19]

1 L'automutilation le Sam 9 Avr - 14:04

Psalmiste

avatar
Rappel du premier message :

Regardez svp cette vidéo, et dites moi ce que vous en pensez.

* Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=vgxjVQLskbc&feature=related


Si je vous demande votre avis, c'est parce que ça me concerne directement !

Voici mon bras en Juin 2009 :






En fonction de vos réponses, je développerais le sujet.

Merci d'avance !




PS : Je vous demande votre avis pour m'aider... Donc si "l'avis" que vous souhaitez me donner est du genre : "il faut être parano pour faire ça", ou encore "ceux qui font cela c'est parce qu'ils le veullent bien", merci de vous en abstenir !

* C'est suite à ce qu'1 personne de ce forum m'a dit hier, que je tenais à préciser cette chose !


101 Re: L'automutilation le Mar 26 Avr - 13:57

Psalmiste

avatar
Je te remercie Samuel Wink

102 Re: L'automutilation le Mar 26 Avr - 14:37

Psalmiste

avatar
J'ai 1 question à vous poser :

L'hopital étant 1 lieu public, a-t-on le droit de "prêcher" aux infirmières, médecin, voisin de chambre, etc..." ?

Est-il aussi possible de mettre sur notre table de nuit, notre Bible, sans que l'on nous fasse savoir que nous ne pouvons faire cela, du fait que la bible est 1 livre religieux ?

103 Re: L'automutilation le Mar 26 Avr - 14:42

Josué

avatar
Administrateur
Psalmiste a écrit:J'ai 1 question à vous poser :

L'hopital étant 1 lieu public, a-t-on le droit de "prêcher" aux infirmières, médecin, voisin de chambre, etc..." ?

Est-il aussi possible de mettre sur notre table de nuit, notre Bible, sans que l'on nous fasse savoir que nous ne pouvons faire cela, du fait que la bible est 1 livre religieux ?
c'est pas des plus conseillé mais concernant livres et publications tu a le droit de les avoir dans ta chambre.

104 Re: L'automutilation le Mar 26 Avr - 17:14

Psalmiste

avatar
Ah ok !

Ben là j'ai juste ma Bible, mais je viens de distribuer 12 invitations pour le discours spécial de dimanche.

J'en ai laissé 1 à chaque étage de l'hopital (au niveau des cabines téléphoniques, et aux endroit où les personnes attendent.

* C'est l'invitation qu'il y'avait au dons de l'invitation au Mémorial. Je l'ai scannée, et je les imprimé. J'y ai rajouté ces 3 adresses :

www.watchtower.org
www.temoinsdejehovah.org
www.jw.org

Comme ça le message rentre là où il n'a pas l'habitude de rentrer Wink

105 Re: L'automutilation le Mar 26 Avr - 17:28

Josué

avatar
Administrateur
il n'est pas conseillé de laissé des revues dans les salles d'attentes a moins de demander la permission.

106 Re: L'automutilation le Mar 26 Avr - 17:34

Psalmiste

avatar
Ce ne sont pas des revues, mais juste des invitations Wink

De plus, je sais très bien que si je dois demander la permission, on ne me la donnera pas !

Donc comme le dit la Bible en "2 Tim 4.2" :

Prêche la parole, fais-le avec insistance en époque favorable, en époque difficile, reprends, réprimande, exhorte, avec toute patience et avec [art d’]enseigner.

107 Re: L'automutilation le Mar 26 Avr - 19:07

Lepetiqohéleth


Paix, faveur et miséricorde divines,

Psalmiste a écrit:Ce ne sont pas des revues, mais juste des invitations Wink

De plus, je sais très bien que si je dois demander la permission, on ne me la donnera pas !

Donc comme le dit la Bible en "2 Tim 4.2" :

Prêche la parole, fais-le avec insistance en époque favorable, en époque difficile, reprends, réprimande, exhorte, avec toute patience et avec [art d’]enseigner.

Justement, à propos de 2 Tim. 4:2, dans ta personnalité, acceptes-tu facilement les réprimandes ou du moins quelle est ta réaction face à une réprimande ?

http://www.jehovahyhwh.org/

108 Re: L'automutilation le Mar 26 Avr - 20:09

Psalmiste

avatar
J'avoue que de ce coté là, j'ai du mal à encaisser... Mais bon, Dieu ne sera pas contre le fais que je distribue dans 1 lieu public des invitations pour venir écouter sa Parole, n'est-ce pas ?

De plus si je les distribue à l'hopital, c'est parce que pour le moment, je ne peut pas aller les distribuer ailleurs !

109 Re: L'automutilation le Mar 26 Avr - 20:39

Lepetiqohéleth


Non, ma question n'a pas de rapport avec les invitations. Mais c'est pour mieux comprendre les troubles dont tu souffres. Est-ce que comme tu as du mal à encaisser des réprimandes ou reproches, cela a tendance à te pousser à l'automutilation ?

http://www.jehovahyhwh.org/

110 Re: L'automutilation le Mar 26 Avr - 21:30

Psalmiste

avatar
Oui, ça peu me pousser à l'automutilation lorsque l'on me fait 1 remarque désagréable ou 1 reproche. Car je parts du principe que c'est comme 1 jeu d'échecs, je t'explique :

Si l'on me fait 1 reproche (justifié ou non) je ne vais pas spécialement osé répondre ou réagir face à la personne qui me réprimande. Du coup je me fais volontairement mal, en faisant comprendre par la suite à la personne que si je me suis automutilé, c'est à cause de ce qu'il m'a dit, ou de ce qu'il a fait !

D'ou le fait que je dis que c'est 1 peu comme aux échecs, car pour avoir la reine de l'autre (toucher mon adversaire ; celui qui me réprimande), je dois sacrifier des pions de mon jeu, et les pions que je sacrifie, c'est mon bras que je brule à l'acide chloridrique !

Conclusion : les personnes que je connais, et qui savent ce que je fais, mettent des gants pour me dire ce qu'ils ont à me dire, sans quoi, ils ont après sur la conscience de m'avoir envoyé à l'hopital !

J'avoue moi même que c'est 1 peu tordu comme raisonnement, mais ça à le mérite de marcher...

111 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 4:44

Lepetiqohéleth


Paix, faveur et miséricorde divines,

Et si on te conseille, y es-tu plus réceptif ?

http://www.jehovahyhwh.org/

112 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 8:06

Psalmiste

avatar
Bonjour lhomnijust,

Disons que si vos conseils sont assaisonnés de sel, comme le demande Col 4.6, alors ça ira Wink

113 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 8:24

Psalmiste

avatar
Pour info, je passe au bloc dans l'après midi (normallement) pour y recevoir ma greffe. Fini donc pour moi mes longues promenades dans les couloires de l'hopital, car c'est sur la cuisse que l'on va me prélever la peau pour me la mettre au bras, donc pour marcher, c'est pas le top (snif, snif Sad )

114 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 10:53

Psalmiste

avatar
Voici la photo de ma brulure après que l'on m'a retiré la peau nécrosé :



115 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 12:29

Psalmiste

avatar
Pour en finir je viens de voir le Dr, et il va me faire la greffe demain !!!

116 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 15:05

Aude

avatar
Conclusion : les personnes que je connais, et qui savent ce que je fais, mettent des gants pour me dire ce qu'ils ont à me dire, sans quoi, ils ont après sur la conscience de m'avoir envoyé à l'hopital !

Tu fais fausse route.

1) Les personnes n'ont rien sur la conscience, même si elles te laissent tranquille par la suite. Elles te prennent juste pour quelqu'un de très excessif avec qui on ne peut pas converser normalement. ( Je ne veux pas dire non plus qu'elles t'ont dit des choses acceptables pour autant )

2) Tu fais le vide autour de toi. Tu compliques ton relationnel et rien ne te dis qu'indirectement cela ne se retourne pas contre toi par la suite.

3) Tu ne maîtrises pas la situation en ce sens que tu es vaincu et non vainqueur comme tu le crois. Tu n'as aucun pouvoir sur les autres même s'ils s'éloignent de toi ou te parles en pensant leurs mots. Tu es vaincu doublement car tu te places en situation d'infériorité.

Conclusion: tu souffres pour rien et tu réussiras à sortir de cet engrenage le jour ou tu accepteras l'idée que ce que tu fais est tout à fait inutile.

L'erreur c'est de croire que tu peux exercer un pouvoir sur les autres à travers ta souffrance car ce n'est pas le cas.
Concentre ton esprit sur cela pour t'en sortir.
Et de plus c'est urgent de t'en sortir car il y a des chances qu' un jour tu paies le tord que tu fais à ton organisme.
Les brûlures surtout quand elles sont importantes imposent un transfert de potassium qui fatigue le coeur et entrave son fonctionnement. Concentre ton esprit sur cela aussi.
Plutôt que de réfléchir au mal que te font les autres à travers leurs paroles, réfléchis au mal que tu te fais à court et long terme.

117 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 15:55

Josué

avatar
Administrateur
oui car il peut y avoir un point de non retour.

118 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 17:41

Psalmiste

avatar
Que veux-tu dire par "il peut y avoir 1 point de non retour" ?

Je sais maîtriser tout de même la situation, et ne pas aller au-delà du raisonnable !

119 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 17:44

Josué

avatar
Administrateur
Psalmiste a écrit:Que veux-tu dire par "il peut y avoir 1 point de non retour" ?

Je sais maîtriser tout de même la situation, et ne pas aller au-delà du raisonnable !
tout simplement qu'un jour tu iras surement trop loin.

120 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 17:47

Psalmiste

avatar
Mais non, ne t'inquiète pas Wink

121 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 17:55

Josué

avatar
Administrateur
Psalmiste a écrit:Mais non, ne t'inquiète pas Wink
tu connais le proverbe a force de jouer avec le feu on se brûle ? Very Happy

122 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 18:02

Psalmiste

avatar
Oh, mais en plus tu fais de l'humour Smile

Ben moi j'arrive à me bruler sans feu !!!


Tiens, 1 devinette :

Connais-tu 1 feu qui ne brule pas ?

* La réponse est 1 "argument" évangélique pour "prouver" que les morts qui se trouveraient sois-disant en enfer ne se consument pas !

123 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 18:38

Aude

avatar
Psalmiste a écrit:Que veux-tu dire par "il peut y avoir 1 point de non retour" ?

Je sais maîtriser tout de même la situation, et ne pas aller au-delà du raisonnable !

Raisonnable !!! affraid

Ou vois-tu qlq chose de raisonnable la dedans fiston ?

124 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 20:44

Psalmiste

avatar
Ou vois-tu qlq chose de raisonnable la dedans fiston ?

En employant le mot "raisonnable", je voulais dire que je sais jusqu'où je peux aller, autrement dit je sais où se situe la zone rouge à ne pas dépasser.

Maintenant pour rester dans le domaine de l'automutilation, je me suis fait 1 certain raisonnement qui je le sais est plus que spécial Sad

Il (mon raisonnement) est tellement à tirer par les cheveux, que je ne peux même pas vous en parler, vous ne comprendriez pas, et de plus, bien qu'ayant ce raisonnement, je ne me cache pas que j'en ai honte.

D'ailleur, la honte du raisonnement que je me suis fait pourrait même m'empêcher d'en parler à 1 psy, car je sais d'avance ce qu'il dirait : "Il dirait celui-là il n'est pas tout juste" !

Mais bon, y'a pas de danger que j'en parle à 1 psy, car à l'hopital on soigne la conséquence (la brulure) et non la cause du problème (la racine du mal) !


Et pour conclure, je ne vous cache pas que j'ai peur de sortir ce week end ou lundi, puis de recommencer 2 jours plus tard, car ce que je vais vous dire est tout aussi bête que mon raisonnement que je me suis fait et dont je n'ose pas parler, mais pour en finir, je ne suis pas si mal que ça à l'hopital... Là au moins je vois du monde (contrairement à chez moi), la je suis chouchouter (nourrie, loger, blanchie), je n'ai rien à faire car on m'apporte le repas dans ma chambre, et en plus pendant que je suis hospitalisé j'ai 1 bon pretexte pour ne pas devoir aller au pôle emploi qui me fait si peur !!!

125 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 22:12

Aude

avatar
je suis chouchouter (nourrie, loger, blanchie), je n'ai rien à faire car on m'apporte le repas dans ma chambre, et en plus pendant que je suis hospitalisé j'ai 1 bon pretexte pour ne pas devoir aller au pôle emploi qui me fait si peur !!!

Mais mon pauvre enfant, que vas-tu faire à pôle emploi ? C'est n'importe quoi!

Comment veux- tu sortir de ce circuit infernal si tu dois subir le stress d'un job éventuel que tu ne te sens pas en mesure d'assumer ?

Avant de penser à te charger d'un emploi faut te reconstruire c'est clair.
As-tu ouvert un dossier MDPH ?
A ce stade tu dois avoir droit à une assistance même si c'est provisoire. La MDPH verse bien des pensions aux drogués - qui utilisent la pension pour se shooter alors .....
Te gène pas pour chercher de l'aide ds leurs services, ils sont là pour ça. Et laisse tomber pôle emploi.


126 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 22:41

Psalmiste

avatar
Mais mon pauvre enfant, que vas-tu faire à pôle emploi ?

Tu sais, lorsque tu es convoqué, tu n'as pas trop le choix d'y aller, car si tu n'y vas pas tu es radié, et si tu es radier tu ne touches plus rien !

Donc je fais comment pour vivre si je n'ai plus 1 sous ???


As-tu ouvert un dossier MDPH ?


C'est quoi ça ???
Est ce 1 truc pour les personnes handicapées ???
Si c'est le cas, alors ça ne me concerne pas, car je ne suis pas handicapé, mais juste atteint de toc, dont l'automutilation !


A ce stade tu dois avoir droit à une assistance même si c'est provisoire. La MDPH verse bien des pensions aux drogués - qui utilisent la pension pour se shooter alors .....
Te gène pas pour chercher de l'aide ds leurs services, ils sont là pour ça.

Pour recevoir de l'aide, encore faut-il savoir où et à qui s'adresser, car tu sais, bien que mon médecin, le pole emploi, le psy, etc, savent ce que je fais, il n'y en a jamais 1 qui m'a proposer la moindre aide dans le domaine administratif... La seul chose qu'ils disent c'est : "Mais voyons monsieur, quelle idée de faire cela ???" !
Donc tu vois, ça vol bas Sad

En plus de ça, lorsque j'étais anorexique certaines personnes disaient que je faisais du cinéma, que je jouais la comédie (pourtant je vomissais jusqu'à ma bile, et je ne te parle pas des effets des laxatifs). Donc je sais que certains risque de dire que si je me brule le bras à l'acide chloridrique (3ème degré) au point de devoir être greffé, c'est juste pour manipuler mon entourage, pour pouvoir toucher 1 allocation !!!

127 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 22:46

Josué

avatar
Administrateur
mais si c'est reconnue comme maladie ça peut surement d'aider.

128 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 22:52

Psalmiste

avatar
Alors pourquoi personne ne m'en a jamais parlé ?

Ni le psy, ni le médecin généraliste, ni le pole emploi à qui je n'arrête pas de leur dire que je ne le fais pas exprès de ne pas réussir à trouver 1 emploi !!!

Est-ce parce que ça fait mal au conseil régional (ou à je ne sais qui) de devoir payer 1 allocation ???

129 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 22:52

Josué

avatar
Administrateur
*** g 1/06 p. 10-11 Pourquoi est-ce que je me fais mal ? ***
Pourquoi est-ce que je me fais mal ?
“ Je me suis fait de telles entailles aux poignets qu’on a dû me recoudre. J’ai dit au médecin que je m’étais coupée avec une ampoule électrique, et c’était vrai ; mais ce que je n’ai pas dit, c’est que je l’avais fait exprès. ” — Sandra, 23 ans.
“ Mes parents voient bien mes coupures, mais seulement celles qui ne sont pas trop profondes, qui ressemblent à des égratignures. [...] Parfois, ils en remarquent une nouvelle, alors j’invente une explication. [...] Je ne veux pas qu’ils sachent. ” — Arielle, 13 ans.
“ J’ai commencé à me mutiler à 11 ans. Je savais que le corps humain est précieux pour Dieu, mais même ça, ça ne m’arrêtait pas. ” — Jennifer, 20 ans.
CONNAISSEZ-VOUS quelqu’un comme Sandra, Arielle ou Jennifer ? Ce pourrait être un camarade de classe, un frère, une sœur ou vous-même. Rien qu’aux États-Unis, on estime que des millions de personnes, dont beaucoup de jeunes, se font mal exprès : ils se coupent, se brûlent, se font des bleus, s’écorchent, etc.
Ils se font mal exprès ? Autrefois, on aurait attribué un tel comportement à une mode excentrique ou à une secte bizarre. Mais ces dernières années, l’automutilation a fait de plus en plus parler d’elle. Les témoignages de ceux qui reconnaissent se mutiler se sont multipliés. “ Tous les médecins disent que le phénomène prend de l’ampleur ”, déclare Michael Hollander, directeur d’un centre de soins aux États-Unis.
L’automutilation est rarement fatale, mais elle est dangereuse. Prenez le cas d’Élizabeth. “ Je me blesse au rasoir, déclare-t-elle. J’ai été hospitalisée deux fois. Un jour, j’ai dû aller aux urgences à cause d’une coupure profonde. ” Comme beaucoup d’autres, Élizabeth a continué de se mutiler jusqu’à l’âge adulte. “ Je le fais depuis l’âge de 15 ans, et aujourd’hui, j’en ai 30 ”, confie-t-elle.
Connaissez-vous quelqu’un qui s’est laissé prendre à l’automutilation ? Vous, peut-être ? Si oui, pas de panique. Il est possible de recevoir de l’aide. Nous verrons comment dans notre prochain numéro. Mais d’abord, il serait bien de définir le type de personnes qui se mutilent et de comprendre pourquoi elles le font.
Des profils divers
Il est difficile de classer les automutilateurs dans une seule et même catégorie. Certains sont issus de familles en difficultés ; d’autres, au contraire, de foyers stables et heureux. Quelques-uns sont en échec scolaire ; mais, pour un grand nombre, ce sont d’excellents élèves. Souvent, ils ne laissent pour ainsi dire rien transparaître de leur problème. En effet, une personne dans la détresse ne le manifeste pas toujours. La Bible déclare : “ Même dans le rire le cœur peut être dans la douleur. ” — Proverbes 14:13.
Il existe aussi différents degrés dans l’automutilation. Par exemple, une étude révèle que la fréquence de l’acte peut varier d’une fois par an à deux fois par jour. On notera que les garçons se mutilent plus qu’on ne le pensait. Toutefois, le problème touche essentiellement les adolescentes.
Malgré la diversité de leurs profils, les automutilatrices ont certains points communs. Une encyclopédie de la jeunesse explique : “ Les adolescentes qui se mutilent sont souvent désemparées, ont du mal à confier leurs sentiments, se sentent isolées ou exclues, ont peur et se sous-estiment. ”
Bien sûr, certains diront que cette description peut correspondre à presque tous les jeunes en proie aux craintes et aux incertitudes liées à l’adolescence. Mais le combat que mène l’automutilatrice est particulièrement dur. Incapable de mettre des mots sur ses émotions et d’en faire part à un confident, elle se sent submergée par la pression scolaire, les exigences du travail ou les conflits familiaux. Elle n’entrevoit aucune solution et pense n’avoir personne à qui parler. La tension paraît insupportable. Finalement, elle découvre quelque chose : en se faisant mal physiquement, elle semble trouver un soulagement à sa souffrance affective et elle a le sentiment de pouvoir continuer à vivre, au moins pour le moment.

130 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 23:02

Psalmiste

avatar
Ton article commence par ces mots :

Je me suis fait de telles entailles aux poignets qu’on a dû me recoudre.

Ce n'est pas que je cherche à me plaindre, ou à faire mon interressant, ou encore à amoindrir l'acte de se faire des entailles sur le poignet, le bras, ou ailleurs, mais à mon niveau c'est bien pire. Moi c'est des brulure au 3ème degré, et lorsque je fais cela, ce n'est pas d'1 fil ou d'1 agraffe que j'ai besoin pour me recoudre, mais carrement d'une greffe de peau !

T'as vu les photos, tu vois bien que ce n'est pas juste 1 petit bobo que l'on soigne avec 1 peu de mercure ocrome et 1 pansement, la preuve, ça fait déjà 1 semaine que je suis hospitalisé, et je vais certainement y rester encore tout le week end !

131 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 23:25

Psalmiste

avatar
L'article dit :

Toutefois, le problème touche essentiellement les adolescentes.

Ben non, la preuve, je ne suis pas 1 ado, j'ai 33 ans !!!

132 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 23:30

Aude

avatar
Psalmiste a écrit:Alors pourquoi personne ne m'en a jamais parlé ?

Ni le psy, ni le médecin généraliste, ni le pole emploi à qui je n'arrête pas de leur dire que je ne le fais pas exprès de ne pas réussir à trouver 1 emploi !!!

Est-ce parce que ça fait mal au conseil régional (ou à je ne sais qui) de devoir payer 1 allocation ???

Tu n'as pas frappé à la bonne porte, peu de toubib se mouillent à remplir un dossier COTOREP. Mais ça se trouve il faut chercher un médecin humain et pas un ramasse fric. Quitte à aller ds le département d'à côté. Faut pas te décourager. Invalide à 60% tu toucherais 650€. Invalide ça ne veut pas dire fauteuil roulant, ça englobe toutes les pathologies aussi bien physiques que psychiques.

Allez vas-y mon gars bats toi avec les bonnes armes

Wink

133 Re: L'automutilation le Mer 27 Avr - 23:41

Psalmiste

avatar
Oui mais tu me vois aller chez 1 médecin que je ne connais pas, et lui dire en gros :

"Bonjour docteur, je viens vous voir car je m'automutile, et je souhaite que vous me remplissiez 1 dossier pour que je puisse avoir allocation, car vos collègues médecins n'ont pas voulu me la remplir !!!"

134 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 7:24

Josué

avatar
Administrateur
Psalmiste a écrit:Oui mais tu me vois aller chez 1 médecin que je ne connais pas, et lui dire en gros :

"Bonjour docteur, je viens vous voir car je m'automutile, et je souhaite que vous me remplissiez 1 dossier pour que je puisse avoir allocation, car vos collègues médecins n'ont pas voulu me la remplir !!!"

mais tu peux le dire sur une autre forme.tu as des droits a toi de les faire connaître.

135 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 8:38

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
comme la dit Odessa tu as des droits et la cotorep et fait pour ça. la balle est dans ton camp.
ceci dit bon courage pour ton opération.

136 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 21:32

Lepetiqohéleth


Paix, faveur et miséricorde divines,

Psalmiste, j'ai pris du temps à réfléchir sur ton cas. J'en ai même parlé avec ma chère et tendre afin qu'elle y réfléchisse également.
Nous avons compris que tu es un être exceptionnel. Exceptionnel, parce qu'il faut avoir une bonne dose de courage pour se mutiler autant. Toi même tu te vantes que tu arrives à faire plus fort que les cas cités dans Réveillez-vous !. La preuve du côté exceptionnel de ton cas, c'est que en à peine un mois, ton message a été lu plus de 600 fois, loin devant la plupart des sujets ! Passons pour les performances.

J'ai choisi de te dire les choses avec franchise tout en pesant autant que faire se peut mes mots dans un esprit de douceur. Mon but, sache le, n'est pas de t'écraser. Mais au contraire, je veux que tu éprouves du plaisir à servir ton Créateur et à fréquenter les frangins de ta congrégation.

Mais avant de continuer, je souhaite que tu me dises si je peux aller plus loin dans ma démarche d'entraide fraternelle.

Ton frère dans la foi, Lhominjust.

http://www.jehovahyhwh.org/

137 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 21:37

Psalmiste

avatar
Bonjour à tous,

Voila, je suis passé au bloc ce matin pour ma greffe, et tout c'est bien passé.

Etant extremement fatigué suite à l'anéstésie, j'ai dormis toute l'après midi, et ça m'a fait le plus grand bien.

La je vais bien, et je n'ai aucune douleur.

Ce soir j'ai le Dr qui est venu dans ma chambre, et il m'a dit que je quitterais le service demain, pour aller à la clinique psychologique. Je n'étais pas très favorable pour y aller, mais ayant dans la soirée discuté avec 1 ancien de ma congrégation, il m'a conseillé d'y aller pour mon bien. De plus, l'un des anciens de l'une des congrégations de ma ville est aussi en dépression, et est aussi dans 1 clinique de ce genre. Du coup, je me dis que si les anciens ont la sagesse d'y aller, je dois prendre modèle sur eux !

Mon ami TJ (l'ancien) m'a aussi apporté de la lecture (les derniers périodiques). Je vais donc pouvoir tranquillement lire cela Smile

Puis je profite de mon hospitalisation pour étudier ma bible, car ayant mon ordi avec moi, j'ai mon logiciel WTL + la Bible online.

Donc bien que me trouvant à l'hopital, je ne m'ennuie pas !


A+

138 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 21:48

Aude

avatar
Psalmiste a écrit:Oui mais tu me vois aller chez 1 médecin que je ne connais pas, et lui dire en gros :

"Bonjour docteur, je viens vous voir car je m'automutile, et je souhaite que vous me remplissiez 1 dossier pour que je puisse avoir allocation, car vos collègues médecins n'ont pas voulu me la remplir !!!"


Evidemment tu ne peux pas aborder un médecin de cette manière. Il faut déjà le laisser te découvrir et l'amener à comprendre tes problèmes. Ce ne sera pas évident.

139 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 21:48

Psalmiste

avatar
Bonsoir Lhominjust Smile

Oui, tu peux aller plus loin, maiss parcontre ne crois pas que je me vante de ce que je fais, car ce n'est pas le cas !

Si j'ai dis que le fait de se bruler au 3ème degré avec de l'acide chloridrique est plus grave que de s'entailler le bras, ce n'est pas pour faire "1 compétion extremiste", ni pour faire mon interressant, ou pour faire le malin, mais uniquement parce que c'est la vérité !

Ensuite, ce n'est pas le courage qui me pousse à faire ça... Au contraire, je n'aime pas l'avouer, mais je ne peux pas non plus me mentir à moi même, mais l'automutilation est 1 faiblesse, et non 1 courage !

Non, y'a pas de quoi être fièr de ce que je fais, mais si je choisis d'en parler, c'est parce que des tas de personnes (plus que ce que l'on peut croire) ont le même trouble, et qui sait si mes messages ne donneront pas envie à ceux qui en souffre, d'oser en parler librement et sans tabou !

Amitié Wink

140 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 21:58

Psalmiste

avatar
Bonsoir Odessa,

Tu dis :

Evidemment tu ne peux pas aborder un médecin de cette manière. Il faut déjà le laisser te découvrir et l'amener à comprendre tes problèmes. Ce ne sera pas évident.

Demain je quitte l'hopital pour aller dans 1 clinique psychologique pour me reposer. Je vais donc voir des médecins, des psy, et des infirmiers. Je vais donc pouvoir bien leur exposer mon cas, mais tu sais, concernant cette fameuse allocation que je peux peut être avoir le droit, j'en ai 1 peu (même beaucoup) honte !

Car premièrement j'ai l'impression de faire l'aumone, et bien que n'étant pas fièr, j'ai tout de même de la fièreté (de la bonne fièrté, pas de l'orgueil). Puis ensuite cette allocation a pour nom AAH. Or sais tu ce que veux dire "AAH" ? Ca veux dire "Allocation Adulte Handicapée" !

Or en ce qui me concerne, je me sent déjà inférieur aux autres, donc je n'ai pas spécialement envie de porter en plus l'étiquette HANDICAPEE !!!

Tu sais, c'est humiliant de porter cette étiquette Sad


Amitié !

141 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 22:07

Aude

avatar
Psalmiste a écrit:Bonsoir Odessa,

Tu dis :

Evidemment tu ne peux pas aborder un médecin de cette manière. Il faut déjà le laisser te découvrir et l'amener à comprendre tes problèmes. Ce ne sera pas évident.

Demain je quitte l'hopital pour aller dans 1 clinique psychologique pour me reposer. Je vais donc voir des médecins, des psy, et des infirmiers. Je vais donc pouvoir bien leur exposer mon cas, mais tu sais, concernant cette fameuse allocation que je peux peut être avoir le droit, j'en ai 1 peu (même beaucoup) honte !

Car premièrement j'ai l'impression de faire l'aumone, et bien que n'étant pas fièr, j'ai tout de même de la fièreté (de la bonne fièrté, pas de l'orgueil). Puis ensuite cette allocation a pour nom AAH. Or sais tu ce que veux dire "AAH" ? Ca veux dire "Allocation Adulte Handicapée" !

Or en ce qui me concerne, je me sent déjà inférieur aux autres, donc je n'ai pas spécialement envie de porter en plus l'étiquette HANDICAPEE !!!

Tu sais, c'est humiliant de porter cette étiquette Sad


Amitié !

Ou est le problème ? Moi et mes fils sommes pris en charge par la MDPH et c'est bien pratique. Avec notre maladie musculaire cela nous permet d'avoir des cartes de priorité car souvent on ne peut pas marcher longtemps, ou faire des efforts longtemps.
Cela ne nous empêche pas de travailler et de nous assumer tant bien que mal.
Le fait que tu passes au statut d'invalide ne regarde que toi, tu n'es pas obligé de le crier sur les toits. C'est du domaine de la vie privée.

142 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 22:09

Psalmiste

avatar
Bonsoir Mikael,

Tu me dis :

comme la dit Odessa tu as des droits et la cotorep et fait pour ça.

Cotorep = handicapée !
Or, psychologiquement parlant, c'est 1 étiquettetrès dure à porter tu sais !
En plus, je ne suis pas du genre à me plaindre devant 1 médecin, dans le but de toucher de l'argent !

Amitié !

143 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 22:13

Psalmiste

avatar
Ou est le problème ?

Ben j'ai tout simplement honte !

144 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 23:06

Aude

avatar
Psalmiste a écrit:
Ou est le problème ?

Ben j'ai tout simplement honte !

Quand on en arrive aux extrémités ou tu en es, je crois que ça importe peu en fait d'être MDPH, l'essentiel étant de sortir de tes problèmes le plus vite possible.

Et en plus y'a pas de honte a avoir, pour plusieurs raisons:

1) Jéhovah ne nous a pas crée pour aller travailler à l'usine, au bureau..pour aller au collège ou au lycée.
Il avait prévu les parents pour enseigner les enfants et un travail pour des familles unies au grand air dans un cadre naturel.
On se bétonne ds des villes assourdissantes, on s'isole psychologiquement et on se demande pourquoi certains ne tiennent pas le rythme .......Pourtant, ça se comprend, non?
2) On dégénère depuis plus de 6000 ans et si certains sont plus fragilisés que d'autres, ils n'y peuvent rien. Ils n'ont pas choisi leur patrimoine génétique & co. Donc pas à se culpabiliser pour ça, la vie est déjà bien assez compliquée comme ça, non?
3) Je te signale pour finir qu'on paie des impôts pour profiter de se genre de services quand cela devient nécessaire, alors y'a pas lieux de s'en priver. Ils sont mis en place pour ça.
Si cela te gène de le dire, tu gardes ça pour toi. Et de toute façon ce n'est pas des choses à dire.

Imagine tu commences à dire je suis reconnu invalide à des mauvaises langues ( ô combien nombreuses!!) Elles vont te cracher à la figure je ne sais quel venin pour te culpabiliser et toi tu vas retourner te tailler ou te brûler pour leur expliquer qu'elles n'ont pas à juger...Tu ne vas jamais t'en sortir. Au bout du compte ce sera un autre motif pour ne pas avancer.

Garde ça pour toi va, ça ne regarde personne. Il faut aussi apprendre à filtrer nos paroles pour qu'elles ne se retournent pas contre nous.
Crois-en mon expérience d'invalide Wink

145 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 23:20

Psalmiste

avatar
Jéhovah ne nous a pas crée pour aller travailler à l'usine, au bureau..pour aller au collège ou au lycée.
Il avait prévu les parents pour enseigner les enfants et un travail pour des familles unies au grand air dans un cadre naturel.

Oui mais 1 Thess 3.10 dit :

Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus !


Si cela te gène de le dire, tu gardes ça pour toi. Et de toute façon ce n'est pas des choses à dire.

Imagine tu commences à dire je suis reconnu invalide à des mauvaises langues ( ô combien nombreuses!!) Elles vont te cracher à la figure je ne sais quel venin pour te culpabiliser et toi tu vas retourner te tailler ou te brûler pour leur expliquer qu'elles n'ont pas à juger...

Oui mais les gens posent des questions, du genre : "Tu fais quoi dans la vie ?"

Que répondre alors ?
Car si on ne leur dit pas que l'on a 1 maladie, et que l'on touche 1 aide de l'état, on ne vas pas non plus leur mentir en disant : "J'ai telle activité professionnel" !

146 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 23:36

Aude

avatar
Oui mais 1 Thess 3.10 dit :

Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus !

Ça ne s'applique pas à ce genre de cas.


Oui mais les gens posent des questions, du genre : "Tu fais quoi dans la vie ?"

Que répondre alors ?
Car si on ne leur dit pas que l'on a 1 maladie, et que l'on touche 1 aide de l'état, on ne vas pas non plus leur mentir en disant : "J'ai telle activité professionnel" !

Perso je ne réponds pas aux gens qui se permettent de me tenir des interrogatoires, c'est tjrs des gens malsains. Qlq'un de sain ne se mêle pas inconsidérément de la vie privée des autres.
Je les pièges ds leur propres indiscrétions et je m'en débarrasse comme ça.


Wink

147 Re: L'automutilation le Jeu 28 Avr - 23:43

Psalmiste

avatar
Ben des fois c'est pas méchant lorsque des personnes posent des questions, c'est uniquement parce qu'elles s'interressent à nous.

148 Re: L'automutilation le Ven 29 Avr - 0:26

Aude

avatar
Psalmiste a écrit:Ben des fois c'est pas méchant lorsque des personnes posent des questions, c'est uniquement parce qu'elles s'interressent à nous.

Peut-être, quoique .....mais quand on est ds une situation hors standard, on se place tjrs sur un terrain glissant à parler de ses problèmes. Et vu que toi tu ne supportes plus d'être jugé et condamné, le mieux et de ne pas tendre ce genre de perche aux autres. Pour ne pas risquer de relancer l'engrenage. Couper le mal à la racine comme on dit.

Par expérience tu dois savoir que ce n'est pas ta situation qui cloche mais bien ce que les autres en pensent sur la base de leur bêtise épaisse ou de leur intolérance.Alors pourquoi leur parler? Parle juste à ceux qui te comprennent vraiment et méfies-toi de ceux qui font semblant de te comprendre juste pour te faire parler.

Saches tout de suite qu'il y a un véritable racisme envers les invalides , nourrit par la jalousie. Jalousie de savoir qlq'un empocher 650 ou 675 € je sais plus au juste à rester chez lui pendant qu'eux bossent à plein temps pour avoir à peine plus. Haine et jalousie exacerbée. Autant rester discret, c'est la meilleur des armes.

149 Re: L'automutilation le Ven 29 Avr - 0:37

Psalmiste

avatar
Saches tout de suite qu'il y a un véritable racisme envers les invalides , nourrit par la jalousie. Jalousie de savoir qlq'un empocher 650 ou 675 € je sais plus au juste à rester chez lui pendant qu'eux bossent à plein temps pour avoir à peine plus. Haine et jalousie exacerbée. Autant rester discret, c'est la meilleur des armes.


Oui je me doute bien que cela doit leur faire mal au ventre !

En même temps, si aujourd'hui je suis comme ça, c'est à cause que ceux qui auraient du m'aider pendant mon enfance (mes parents, les profs, les élèves, etc) ne l'ont pas fait !

Donc si leur argent qu'ils donnent aux impots peut me permettre de toucher 1 petit quelque chose, ça me fera moins mal de l'accepter (si j'y ai le droit).

150 Re: L'automutilation le Ven 29 Avr - 8:09

Lepetiqohéleth


Paix, faveur et miséricorde divines,

Prompt rétablissement et bonne convalescence.

Pour aller plus loin, peux-tu répondre à quelques questions ? Je te conseille de prendre un papier et de répondre immédiatement par "oui" ou "non" ou "je ne sais pas" ou en reprenant juste la partie qui t'intéresse dans la question sans chercher à deviner quelle est la stratégie qui se profile derrière tout ça. C'est-à-dire réponds en considérant que chaque question est posée par une personne différente qui la pose spontanément et sur une période plus ou moins longue.
Quand tu me répondras sur le forum, réponds juste le minimum sans chercher à justifier pourquoi tu as répondu comme cela (ce n'est pas le but)

1) Quand tu te prépares pour aller à un bureau ou faire les courses, attaches-tu de l'importance à une mise bien soignée, attaches-tu de l'importance à ton apparence extérieure, genre bien coiffé, bien "pimpant" ? Ou au contraire, désinvolture totale, genre comme à la maison, short, tee-shirt, baskettes ?

2) Dans une salle d'attente, as-tu une gêne et baisses-tu la tête jusqu'à ce qu'on appelle ton nom ou arrives-tu à regarder chaque personne afin de comprendre quelles sortes de personnes t'entourent ?

3) Dans une nouvelle congrégation, arriverais-tu à faire des commentaires dès ta première réunion ou te faut-il plusieurs semaines avant de pouvoir le faire ?

4) Préfères-tu des chemises à manches courtes ou longues ?

5) T'importe-t-il peu de faire des oeuvres de bienfaisance dans l'ombre comme au grand jour ? Ou veilles-tu à ne le faire que quand on te voit pas ?

6) Que penses-tu des gens qui portent des piercings ?

7) Si tu perds ton chemin, arrives-tu d'interpeller le premier venu pour te renseigner, ou choisis-tu d'abord le genre de personnes à qui tu t'adresser, ou encore préfères-tu la solution : " Je me débrouille seul, quitte d'arriver en retard ou me perdre ! " ?

Cool Préfères-tu l'ancien qui te conseille en te prenant par l'épaule et qui te dis illico le point sur lequel tu devrais travailler, ou l'ancien distant certes, mais qui d'abord te cajole par de belles paroles pour ensuite te dire le point sur lequel tu dois veiller ?

9) Si tu avais le choix entre "s'éclater dans une fête foraine" (manèges et autres) ou regarder un film au cinéma, vers lequel des deux irais-tu sans réfléchir ?

10) Dans ta congrégation, si on te demandait de choisir entre "régler le micro au pupitre" et remplir les fiches d'attribution des élèves à partir d'un programme déja établi, vers lequel ton choix se porterait-il ?

11) Quelle est ta couleur préférée ?

Voilà donc pêle-mêle quelques questions qui m'aideraient à avancer dans la manière dont je veux t'aider ?

http://www.jehovahyhwh.org/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 19]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum