Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

"Je te conseille d'acheter de moi de l'or" Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Coeur de Loi


Pro. 8.7 :
Car ma bouche proclame la vérité, Et mes lèvres ont en horreur le mensonge;
8.8
Toutes les paroles de ma bouche sont justes, elles n'ont rien de faux ni de détourné;
8.9
Toutes sont claires pour celui qui est intelligent, et droites pour ceux qui ont trouvé la science.
8.10
Préférez mes instructions à l'argent, et la science à l'or le plus précieux;

---

Ré. 3.17 :
Parce que tu dis : "Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien", et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu,
18
je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies.

---

L'or symbolise ici la vérité de la science, la connaissance prouvée et vérifiée qui est symbolisée par l'épreuve du feu, qui est l'épreuve des faits.

Jésus conseil à un ange de se procurer auprès de lui de la science afin qu'il puisse voir et sortir de sa misère, car il ne voit même pas sa situation malheureuse.

Josué


Administrateur
La congrégation de Laodicée avait un mauvais point de vue sur les biens matériels. Jésus a déclaré : “ Tu dis : ‘ Je suis riche et j’ai acquis des richesses et je n’ai besoin de rien ’, mais [...] tu ne sais pas que tu es misérable, et pitoyable, et pauvre, et aveugle, et nu. ” Ce n’était pas leur richesse qui avait plongé les Laodicéens dans une condition spirituelle si pitoyable. C’était la confiance qu’ils plaçaient dans cette richesse plutôt qu’en Jéhovah. Cet état d’esprit, qui les rendait tièdes sur le plan spirituel, allait leur valoir d’être ‘ vomis ’ de la bouche de Jésus. — Révélation 3:14-17.
À l’inverse, Paul a félicité les chrétiens hébreux pour le bon état d’esprit qu’ils avaient manifesté lorsqu’ils avaient subi une persécution. Il a dit : “ Vous avez eu de la compassion pour ceux qui étaient en prison et vous avez accepté avec joie le pillage de vos biens, sachant que vous avez, vous, une possession meilleure et durable. ”

samuel


Administrateur
Elle était riche matériellement mais pauvre spirituellement d'où la remarque de Jésus .

Josué


Administrateur
. Il existe un remède — “ un collyre ” — contre la cécité spirituelle : les enseignements et la discipline de Jésus. Si nous souhaitons conserver une saine vision spirituelle, il nous faut accepter cette direction, puis nous y soumettre, ainsi qu’aux autres enseignements contenus dans la Bible. Nous voudrons par ailleurs adopter un état d’esprit semblable à celui de Christ et imiter son exemple (Philippiens 2:5 ; 1 Pierre 2:21). Le collyre n’est pas gratuit. Jésus précisa qu’il fallait le lui acheter. Notre temps et nos efforts en sont le prix.

Coeur de Loi


Proverbes 8.10 :
Préférez mes instructions à l'argent, Et la science à l'or le plus précieux;

L'or de Jésus serait une science qui vaut de l'or.

jc21


La TMN de 95 (qui est une excellente traduction) heu dit en Proverbes 8:10

10 Prenez ma discipline et non pas l’argent, la connaissance plutôt que l’or de choix+

La connaissance de Jésus est supérieure à toutes les sciences de ce monde.

Josué


Administrateur
Les dons que la sagesse confère à ceux qui l’écoutent sont plus précieux que l’or, l’argent ou les coraux. Quels sont-ils ? “ Moi, la sagesse, je réside avec la finesse et je trouve la connaissance de la capacité de réflexion. La crainte de Jéhovah signifie la haine du mal. Arrogance et orgueil, voie mauvaise et bouche perverse, je les hais vraiment. ” — Proverbes 8:12, 13.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum