Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Où sont les femmes ?

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

1 Où sont les femmes ? le Mer 13 Mai - 17:58

Josué

avatar
Administrateur
Rappel du premier message :

Où sont les femmes ?
Virginie Larousse - publié le 06/05/2015

© wikistrike

La photographie de l’événement a de quoi laisser perplexe. L’université islamique de Qassim (Arabie saoudite) a organisé, il y a quelque temps, une conférence sur « la place des femmes dans la société ». Excellente idée, quand on sait les chantiers à mener pour favoriser l’émancipation des femmes dans ce pays où elles n’ont même pas le droit de conduire. Sauf qu’aucune femme n’a été autorisée à y assister, et encore moins à prendre part aux débats. Sur la photo souvenir de la conférence, donc, un parterre d’hommes vêtus d’une tunique blanche et coiffés du traditionnel keffieh. On aurait presque envie de rire, si le sujet n’était pas aussi grave.

D’où vient cette vision rétrograde de la femme dans le royaume wahhabite ? Pas vraiment de l’islam – du moins, apparemment pas de l’islam des origines, de celui prêché par Mahomet. Le Prophète de l’islam aimait les femmes. Il les tenait en estime. C’est ainsi qu’il avait désigné une femme, Umm Waraqa, pour conduire la prière dans un quartier de Médine, et qu’il invitait ses compagnons à s’instruire auprès de son épouse Aïcha. De là à dire que Mahomet était un féministe, il y a un pas que je me garderai de franchir : ce qualificatif serait anachronique pour une époque aussi lointaine – le VIIe siècle – et une culture aussi éloignée de la nôtre. Si le Coran porte la marque d’une indéniable volonté d’améliorer le sort des femmes – avec la possibilité donnée aux femmes d’hériter, de divorcer… –, le livre sacré de l’islam contient également des versets nettement moins avant-gardistes, à commencer par celui qui autorise les hommes à frapper leur épouse.

Cependant, force est de constater que les grandes traditions religieuses, y compris le bouddhisme tibétain, tiennent systématiquement les femmes en position d’infériorité… Je ne pense donc pas que le sort peu enviable réservé à la gent féminine dans de nombreux pays musulmans soit imputable à l’islam en tant que tel. Il reste qu’une étude réalisée par le Forum économique mondial sur l’égalité des sexes dans le monde montre qu’en 2014, les quinze derniers pays du classement ont tous l’islam pour religion majoritaire. Pourquoi ce problème est-il si prégnant en terre d’islam ? Sans doute en grande partie à cause du refus farouche de lire le texte sacré de manière distanciée. Car c’est bien une telle lecture, dans la tradition judéo-chrétienne, qui a permis aux femmes de gagner leur autonomie, même si la situation n’y est pas encore parfaite.

Heureusement, toutes les musulmanes ne vivent pas en Arabie saoudite, et l’obscurantisme n’est pas une fatalité. Certains pays musulmans – en particulier la Tunisie et le Maroc – ont enregistré d’indéniables avancées en matière de droits des femmes, et de plus en plus d’initiatives fleurissent, y compris de la part des hommes. En mars dernier, des hommes afghans ont ainsi défilé en burqa dans les rues de Kaboul, en signe de solidarité pour celles à qui l’on impose ce vêtement. Preuve que la femme peut encore croire en l’homme. |
http://www.lemondedesreligions.fr/mensuel/2015/71/ou-sont-les-femmes-06-05-2015-4642_215.php


51 Re: Où sont les femmes ? le Mer 6 Juin - 14:43

chico.

avatar
Il y a bien un petit vent de changement dans ce pays.

52 Re: Où sont les femmes ? le Ven 22 Juin - 13:47

chico.

avatar
[size=40]L'Arabie saoudite autorise les femmes à conduire: pourquoi c'est une révolution[/size]
Par Challenges.fr le 22.06.2018 à 11h10

Dans quelques jours, l’Arabie saoudite vivra un moment historique : les femmes seront autorisées à prendre le volant. La décision, prise par le gouvernement en septembre dernier, sera effective le 24 juin 2018. Des changements sociétaux concrets qui s’accélèrent et qui ne sont pas près de s’arrêter comme le raconte l'universitaire saoudienne Hoda al-Helaissi.




La décision prise par le gouvernement en septembre dernier d'autoriser les femmes à conduire sera effective le 24 juin 2018.
AMER HILABI / AFP





Par Hoda al-Helaissi, universitaire saoudienne et l'une des premières femmes membres de l'Assemblée consultative de la Choura
L'Arabie saoudite s'est lancée dans une transition historique sans précédent, plaçant la jeunesse, les femmes et l'économie au centre des réformes de modernisation que connait le pays. Le 24 juin prochain, les femmes de mon pays auront le droit de conduire. En septembre 2017, le roi Salmane avait annoncé que cette interdiction serait levée en juin 2018, dans le cadre d'un programme de réformes mis en œuvre par son fils, le prince héritier Mohammed ben Salmane.

Obtenir le droit de conduire était une question de temps


Aujourd'hui, en Arabie saoudite, environ 70% de la population a moins de 30 ans. Cette jeunesse de la société saoudienne s'accompagne par une réalité économique de plus en plus marquée. Les jeunes veulent travailler, acquérir un logement qui leur ressemble et à un prix abordable. Pour cela, même en se mariant, ils ont besoin de deux salaires. Sans oublier que 60% des femmes en Arabie saoudite suivent des études universitaires supérieures, et, cherchant à utiliser leurs diplômes, elles veulent poursuivre une carrière. A l'heure actuelle, 22% des femmes travaillent, une part qui devrait atteindre les 30 % en 2030.
Ainsi, cette autorisation répond à une véritable logique économique. Cela va largement contribuer à l'économie du pays en facilitant la participation des femmes à la vie active, en les aidant à se lancer dans l'entreprenariat où elles ont déjà commencé à laisser leurs marques, ainsi qu'à trouver un emploi dans le secteur privé ou dans le secteur public. Cela permettra aussi de faire des économies, les coûts dédiés à leurs chauffeurs réduits, elles pourront allouer ce budget récupéré à d'autres activités !
Si elle était inévitable, cette réforme arrive au bon moment. Dans les années 50 et 60, lors des premières années de découverte du pétrole qui a permis au pays de bâtir son infrastructure, la société commence à se développer. Il s'agissait d'un pays très pauvre, désertique, inconnu à l'ouest où la population était nomade. Il s'agissait surtout d'une population très traditionnelle dont l'éducation était fondamentalement religieuse. Octroyer le droit de conduire aux femmes dans les années 70 ou 80 aurait été impossible. Cela aurait été mal accueilli par la population. Plusieurs éléments doivent être pris en considération dans le développement réussi d'une société, à savoir les mentalités, les traditions et l'histoire. Nous ne pouvons pas tout bousculer, au risque d'un retour en arrière.

Aujourd'hui, ces changements sociétaux sont acceptés avec ardeur dans le Royaume, car ils répondent aux questions centrales de notre société, et arrivent à point nommé. Loin d'être le fruit du hasard, ils font partie de l'évolution normale pour un pays en développement.  

Tout sauf une mesure isolée


[size=16]Et cette avancée n'est pas une mesure isolée. Il y a quelques semaines, par exemple, le gouvernement a approuvé une loi qui pénalise le harcèlement sexuel. Cette dernière prévoit des peines de prison susceptibles d'atteindre cinq ans et une amende de 300 000 rials (70 000 euros). En comparaison, ce n'est qu'en 1997 que la Grande-Bretagne a fait passer une loi similaire, en 2012 en France et en 2016 en Allemagne. Avec de plus en plus de femmes sur le marché du travail, cette loi était nécessaire. Elle va également permettre de faciliter la vie des femmes en entreprise – et dans la société en général.

Au-delà des réformes d'autonomisation de la femme mises en place, l'éducation a toujours joué un rôle central en Arabie saoudite. En 1962, quand les premières écoles publiques pour filles ont ouvert leurs portes, seulement 2 % des filles savaient lire et écrire. Aujourd'hui, elles sont 97%. En tant que vice-directrice de la Faculté de Langues et de Traduction à l'Université du Roi Saoud à Riyad pendant vingt-quatre ans, j'ai pu être témoin de l'évolution des Saoudiennes. Il y a vingt ans, elles étaient à peine entendues, aujourd'hui je les vois entrepreneuses, fortes et indépendantes. A l'époque, un quart des filles de la classe était marié en première année d'université, une part qui triplait à la fin de leur cursus. Vingt ans plus tard, en dernière année de cursus, à peine une étudiante est mariée.
Les Saoudiennes ont une voix et des rêves, elles prennent une place de plus en plus importante dans notre société et dans notre vie économique. Et cela n’est pas près de s’arrêter.


[/size]

53 Re: Où sont les femmes ? le Dim 24 Juin - 10:41

Josué

avatar
Administrateur
[size=62]Arabie saoudite : après la fin de l'interdiction, des femmes au volant dans les rues de Ryad[/size]
Une femme saoudienne et ses amis célèbrent sa première visite dans une rue principale de la ville de Khobar en route vers le Royaume de Bahreïn le 24 juin 2018. ((HUSSAIN RADWAN / AFP))

Aussitôt après la fin de l'interdiction, des femmes ont commencé à sillonner au volant les avenues éclairées de la capitale Ryad. Certaines avaient mis à fond la stéréo de leur véhicule.


Par L'Obs
Publié le 24 juin 2018 à 07h32




Elles vont pouvoir appuyer sur le champignon, quand et où elle le souhaitent. L'interdiction aux femmes de conduire qui était en vigueur depuis des décennies en Arabie saoudite a été levée dimanche 24 juin. Mettant fin à une interdiction unique au monde, l'Arabie saoudite autorise les femmes à conduire depuis dimanche 00h00 heure locale, une réforme historique pour le royaume ultraconservateur.
Aussitôt après l'expiration de l'interdiction, des femmes ont commencé dans la nuit à sillonner au volant les avenues brillamment éclairées de la capitale Ryad et d'autres villes du royaume. Certaines avaient mis à fond la stéréo de leur véhicule.



"C'est un événement historique pour chaque femme saoudienne", a déclaré Sabika al-Dosari, une présentatrice de la télévision saoudienne, avant de traverser la frontière avec le Bahrein à bord d'une berline.
"C'est une grande réussite", a dit un prince saoudien, le milliardaire Al-Walid ben Talal, dans une vidéo où l'on voit sa fille Reem en train de conduire un 4x4 tandis que ses petites-filles applaudissent sur la banquette arrière.
"Maintenant les femmes ont leur liberté", a déclaré le prince dans cette vidéo diffusée sur Twitter.

[size=42]"Les femmes vivent dans un système patriarcal"[/size]


Annoncé en septembre 2017, ce changement historique inspiré par le prince héritier Mohammed ben Salmane fait partie d'un vaste plan de modernisation du riche pays pétrolier. L'interdiction de conduire était devenue le symbole du statut inférieur des Saoudiennes, décrié à travers le monde.
On s'attendait à ce que des milliers de conductrices prennent le volant dès dimanche, une journée attendue depuis longtemps par les Saoudiennes et qui, pour beaucoup, pourrait faire entrer dans une nouvelle ère la société de ce royaume régi par une version rigoriste de l'islam.
"C'est un pas important et une étape essentielle pour la mobilité des femmes", a commenté Hana al-Khamri, auteure d'un livre à paraître sur les femmes dans le journalisme en Arabie saoudite. Et d'estimer :
"Les femmes en Arabie saoudite vivent dans un système patriarcal. Leur donner le volant aidera à défier les normes sociales et de genre qui entravent la mobilité, l'autonomie et l'indépendance".
Pour beaucoup de femmes, saoudiennes ou expatriées, cette mesure permettra de réduire leur dépendance à l'égard des chauffeurs privés ou des hommes de leurs famille, entraînant du même coup des économies financières.
"C'est un soulagement", a déclaré à l'AFP Najah al-Otaibi, analyste au centre de réflexion pro-saoudien Arabia Foundation.
"Les Saoudiennes éprouvent un sentiment de justice. Pendant longtemps, elles se sont vu refuser un droit fondamental qui les a maintenues confinées et dépendantes des hommes, rendant impossible l'exercice d'une vie normale", explique-t-elle.


[size=42]Des auto-écoles pour femmes[/size]


En juin, le royaume a délivré les premiers permis de conduire à des femmes. Certaines ont échangé leur permis étranger contre un permis saoudien après avoir passé un test.
Quelque trois millions de femmes pourraient se voir attribuer un permis et commencer à conduire d'ici 2020, selon le cabinet de consultants PricewaterhouseCoopers.
Des auto-écoles pour femmes ont vu le jour dans des villes comme Ryad et Djeddah. Certains Saoudiennes apprennent même à dompter des motos Harley Davidson, dans des scènes inimaginables il y a encore un an.
Beaucoup de Saoudiennes ont partagé sur les réseaux sociaux leurs projets pour dimanche, annonçant qu'elles accompagneraient leur mère boire un café ou manger une glace, une expérience à priori banale ailleurs dans le monde mais qui paraît exceptionnelle pour le pays.
Pendant des décennies, les conservateurs se sont servis d'interprétations rigoristes de l'islam pour justifier l'interdiction de conduire, certains allant même jusqu'à dire que les femmes ne sont pas assez intelligentes pour être au volant.
Sur le plan économique, les retombées peuvent être bénéfiques, selon des experts. La levée de l'interdiction devrait stimuler l'emploi des femmes, et, selon une estimation de Bloomberg, ajouter 90 milliards de dollars à l'économie d'ici à 2030.
Mais nombre de femmes craignent de rester la cible des conservateurs dans un pays où les hommes gardent le statut de "tuteurs" et décident à leur place.
En effet, les Saoudiennes doivent sortir voilées et restent soumises à de strictes restrictions : elles ne peuvent ni voyager, ni étudier, ni travailler sans l'autorisation de leur mari ou d'un homme de leur famille, ni manger seules dans un restaurant.
Le gouvernement a récemment pris des mesures contre les abus masculins en punissant le harcèlement sexuel de cinq ans d'emprisonnement et d'une amende de 300.000 rials (69.000 euros).

[size=42]"Une vague incessante de répression"[/size]


Sous l'impulsion du prince Mohammed, devenu héritier du trône il y a un an, le pays a aussi autorisé l'ouverture des salles de cinéma et les concerts mixtes, signe de son intention de revenir à un "islam modéré".
Mais l'enthousiasme créé par l'annonce des réformes semble entaché par une répression contre les militantes qui se sont entre autres longtemps opposées à l'interdiction de conduire.
Selon les autorités, sur 17 personnes dernièrement arrêtées, neuf sont toujours en prison. Elles sont accusées d'avoir porté atteinte à la sécurité du royaume et d'avoir aidé les "ennemis" de l'Etat saoudien.
Des journaux progouvernementaux ont publié à la Une des photos de certaines de ces personnes, accompagnées du mot "Traîtres".
Human Rights Watch (HRW) a indiqué cette semaine que deux autres militantes, Nouf Abdelaziz et Maya al-Zahrani, avaient été arrêtées, dénonçant "une vague incessante de répression".
(Avec AFP)

54 Re: Où sont les femmes ? le Dim 24 Juin - 16:30

samuel

avatar
Administrateur
L'interdiction faite aux femmes de conduire, en vigueur depuis des décennies en Arabie saoudite, a été levée dimanche, et des conductrices, émues et fières, ont aussitôt commencé à circuler dans Ryad, évoquant un sentiment de liberté, même si de lourdes discriminations persistent.

Mettant fin à une interdiction unique au monde, l'Arabie saoudite autorise les femmes à conduire depuis dimanche 00H00, une réforme historique à l'échelle de ce royaume ultraconservateur de 32 millions d'habitants.

Aussitôt après, des femmes ont commencé dans la nuit à sillonner au volant les avenues éclairées de la capitale Ryad et d'autres villes. Certaines avaient mis à fond la stéréo de leur véhicule.

"C'est un événement historique pour chaque Saoudienne", a déclaré Sabika al-Dosari, une présentatrice de la télévision saoudienne, avant de traverser la frontière avec le Bahrein à bord d'une berline.

"Je me sens libre comme un oiseau", a dit à l'AFP Samar Almogren, animatrice TV au volant de son véhicule dans la nuit de Ryad.

"C'est une grande réussite", a également commenté le milliardaire Al-Walid ben Talal, dans une vidéo où l'on voit sa fille Reem en train de conduire un 4x4 tandis que ses petites-filles applaudissent sur la banquette arrière.

"Maintenant les femmes ont leur liberté", a déclaré ce prince saoudien dans cette vidéo diffusée sur Twitter.

"Sentiment de justice"
Annoncé en septembre 2017, ce changement historique inspiré par le prince héritier Mohammed ben Salmane fait partie d'un vaste plan de modernisation du riche pays pétrolier. L'interdiction de conduire était devenue le symbole du statut inférieur des Saoudiennes, décrié à travers le monde.

On s'attend à ce que des milliers de conductrices prennent le volant dimanche, une journée attendue depuis longtemps par les Saoudiennes et qui, pour beaucoup, pourrait faire entrer dans une nouvelle ère la société de ce royaume régi par une version rigoriste de l'islam.

"C'est un pas important et une étape essentielle pour la mobilité des femmes", a commenté Hana al-Khamri, auteure d'un livre à paraître sur les femmes dans le journalisme en Arabie saoudite.

"Les femmes en Arabie saoudite vivent dans un système patriarcal. Leur donner le volant aidera à défier les normes sociales et de genre qui entravent la mobilité, l'autonomie et l'indépendance", estime-t-elle.

Pour beaucoup de femmes, saoudiennes ou expatriées, cette mesure permettra de réduire leur dépendance à l'égard des chauffeurs privés ou des hommes de leurs famille, entraînant du même coup des économies financières.

"C'est un soulagement", a déclaré à l'AFP Najah al-Otaibi, analyste au centre de réflexion pro-saoudien Arabia Foundation.

"Les Saoudiennes éprouvent un sentiment de justice. Pendant longtemps, elles se sont vu refuser un droit fondamental qui les a maintenues confinées et dépendantes des hommes, rendant impossible une vie normale", explique-t-elle.

Impact économique

55 Re: Où sont les femmes ? le Lun 25 Juin - 7:35

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
En fait c'est la classe aisé qui en prophéte pour le moment.

56 Re: Où sont les femmes ? le Mar 26 Juin - 15:42

Yacoub

avatar
Mikael a écrit:En fait c'est la classe aisé qui en prophéte pour le moment.
Tu veux dire:
c'est la classe aisée qui en profite pour le moment
ou tu fais un jeu de mot subtil entre prophète et profite.

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

57 Le statut de la femme le Sam 30 Juin - 1:30

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour tout le monde

Quelle le statut de la femme dans le christianisme ?

.

http://www.aimer-jesus.com

58 Re: Où sont les femmes ? le Sam 30 Juin - 8:11

Manassé

avatar
Talab-al-ilm a écrit:Bonjour tout le monde

Quelle le statut de la femme dans le christianisme ?

.
Dans la bible, on peut voir que les femmes pouvaient avoir leur propre commerce, pouvaient acheté des propriétés, il ya même eu des femmes prophetes !

59 Re: Où sont les femmes ? le Sam 30 Juin - 13:00

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour Manassé

Est ce que tu peux me donner les références ?

.

http://www.aimer-jesus.com

60 Re: Où sont les femmes ? le Sam 30 Juin - 19:09

Manassé

avatar
Talab-al-ilm a écrit:Bonjour Manassé

Est ce que tu peux me donner les références ?

.
Avec plaisir, 


Juges 4:4 Or Débora, une prophétesse, la femme de Lappidoth, jugeait Israël à cette même époque.

Luc 2:36 Or il y avait Anne, une prophétesse, la fille de Phanouël, de la tribu d’Asher (cette femme était très avancée en âge, et elle avait vécu avec un mari pendant sept ans depuis sa virginité,

Exode 15:20 Alors Miriam la prophétesse, la sœur d’Aaron, prit un tambourin dans sa main ; et toutes les femmes se mirent à sortir avec elle, avec tambourins et danses.

Et puis il y a le proverbe de la femme capable

Proverbes 31:16 Elle a pensé à un champ et l’a alors acquis ; du fruit de ses mains elle a planté une vigne.

Proverbes 18:18 Elle a senti que son commerce est bon ; sa lampe ne s’éteint pas la nuit.

61 Re: Où sont les femmes ? le Sam 30 Juin - 20:30

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour Manassé

D'après la Bible, la femme ne peut enseigner : Première Épître de Paul à Timothée Chapitre : 2 Verset : 12

Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme; mais elle doit demeurer dans le silence.

À méditer ...

.

http://www.aimer-jesus.com

62 Re: Où sont les femmes ? le Sam 30 Juin - 20:57

Manassé

avatar
Talab-al-ilm a écrit:Bonjour Manassé

D'après la Bible, la femme ne peut enseigner : Première Épître de Paul à Timothée Chapitre : 2 Verset : 12

Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme; mais elle doit demeurer dans le silence.

À méditer ...

.
Je connais très bien se verset
Oui, il n est pas permis à la femme d'enseigner la religion à un homme ! 
Quel rapport avec le statue social de la femme ....?
scratch
Ta propre réponse n'a rien à voir avec ta question !

63 Re: Où sont les femmes ? le Sam 30 Juin - 22:27

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Talab-al-ilm a écrit:Bonjour Manassé

D'après la Bible, la femme ne peut enseigner : Première Épître de Paul à Timothée Chapitre : 2 Verset : 12

Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme; mais elle doit demeurer dans le silence.

À méditer ...
Après avoir médité, j'ai décidé de consulter ce verset en ne le sortant pas du contexte  Shocked

2 Ti 2:11 : Que la femme apprenne en silence, en toute soumission. 12 Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ou de dominer sur l’homme, mais qu’elle soit dans le silence. 13 Car Adam a été formé le premier, Ève ensuite. 14 Et Adam n’a pas été trompé ; mais la femme, ayant été complètement trompée, est tombée dans la transgression. 15 Cependant elle sera préservée grâce à la maternité, à condition qu’elles demeurent dans la foi et l’amour et la sanctification, avec du bon sens.

Je t'invite aussi à méditer sur ces versets cités dans le contexte, et non sortis pour leur faire dire autre chose.

64 Re: Où sont les femmes ? le Dim 1 Juil - 0:28

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour Rene philippe

Je n'ai rien sortie du contexte, j'ai pris le verset tel quel dans la Bible. Merci de le confirmer en citant le passage au complet car ça dit bien ce que ça dit.

http://www.aimer-jesus.com

65 Re: Où sont les femmes ? le Dim 1 Juil - 10:34

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Talab-al-ilm a écrit:Bonjour Rene philippe

Je n'ai rien sortie du contexte, j'ai pris le verset tel quel dans la Bible. Merci de le confirmer en citant le passage au complet car ça dit bien ce que ça dit.
Sortir quelque chose du contexte signifie citer des mots, des phrases, pour appuyer une affirmation, sans tenir compte de la signification de ces mots ou de ces phrases prises dans un ensemble. Tu dis ne rien avoir sorti du contexte sous prétexte que, je te cite : "j'ai pris le verset tel quel dans la Bible." Bien sûr, les versets sont vrais mais ne sont pas de simples mots alignés ne signifiant rien. Quand tu manges un couscous, tu ne prends pas un pois-chiche au bout de ta fourchette en disant : que ce couscous est bon ! il te faut remettre ce pois-chiche dans le contexte du plat entier, qui lui, effectivement, est excellent (j'en ai mangé un vendredi). Bien sûr, le pois-chiche est bon, on peut le déguster, voir qu'il est parfumé, tendre, chaud, mais ajoutes-y un peu de semoule, de carotte, de navet, complète le avec un morceau d'agneau et un bout de merguez, et tu m'en diras des nouvelles. Le contexte Talab-al-ilm, le contexte Wink


66 Re: Où sont les femmes ? le Dim 1 Juil - 16:24

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour Rene philippe

Oui le contexte est important. Si je comprend bien, la Bible dit que le femme peut enseigner aux hommes ?

.

http://www.aimer-jesus.com

67 Re: Où sont les femmes ? le Dim 1 Juil - 16:56

Bill


Talab-al-ilm a écrit:Bonjour Rene philippe

Oui le contexte est important. Si je comprend bien, la Bible dit que le femme peut enseigner aux hommes ?

.

Tout dépend du contexte, les femmes ne peuvent pas enseigner les hommes dans les églises par exemple.

1 Corinthiens 14

33 car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Eglises des saints, 34 que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d'y parler; mais qu'elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi.


Mais elles peuvent enseigner leurs enfants à la maison, ce qui est le cas de la grand-mère et de la mère de Timothée.

2 Timothée 1

4 me rappelant tes larmes, et désirant te voir afin d'être rempli de joie, 5 gardant le souvenir de la foi sincère qui est en toi, qui habita d'abord dans ton aïeule Loïs et dans ta mère Eunice, et qui, j'en suis persuadé, habite aussi en toi.

68 Re: Où sont les femmes ? le Sam 7 Juil - 10:15

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Les musulmans connaissent très mal la bible,ce qui n'empêche pas malheureusement qu'ils veulent l'expliquée.

69 Re: Où sont les femmes ? le Sam 7 Juil - 23:49

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour Mikael

Très content de te lire.

C'est plutôt que les musulmans n'aboutisse pas toujours au même résultat d'interprétation que les témoins de Jéhovah car nous utilisons les différents outils pour comprendre la Bible.

Donc, c'est la raison pour laquelle je vous demande quelles sont les outils d'exégèses que les témoins de Jéhovah utilisent pour comprendre la Bible ?

Wa Salam

.

http://www.aimer-jesus.com

70 Re: Où sont les femmes ? le Dim 8 Juil - 8:30

chico.

avatar
Les musulmans utilisent la bible que quand un verset va dans leurs sens et oublient le contexte.
Et le contexte dit quoi a propos des paroles de Paul ?

71 Re: Où sont les femmes ? le Dim 8 Juil - 8:55

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Je rappel quand même que le sujet parle sur les femmes musulmane et pas des femmes chrétiennes .
Talibans détourné le sujet car cela ne lui plaît pas de parler de là conditions des femmes en Islam.
Il vrais qu'elle n'est pas très enviable.

72 Re: Où sont les femmes ? le Dim 8 Juil - 14:21

Lechercheur


La femme musulmane à t-elle le droit d'enseigner le Coran a ses enfants ?

73 Re: Où sont les femmes ? le Dim 8 Juil - 14:49

Josué

avatar
Administrateur
'Abdullah ibn 'Umar rapporte que le prophète (salallahu 'alayhi wasalam) a dit : « Chacun de vous est un berger et chacun de vous est responsable de son troupeau. L'imam est un berger et il est responsable de son troupeau. L'homme est un berger dans sa famille et il est responsable de son troupeau. La femme est une bergère dans la maison de son époux et elle est responsable de son troupeau. Le serviteur est un berger qui a charge des biens de son maître et il est responsable de son troupeau. Ainsi, chacun d'entre vous est un berger et chacun est responsable de son troupeau. » (Bukhari et Muslim). 

Les parents doivent nécessairement s'entraider dans l'éducation de leurs enfants.
Et si l'un néglige sa responsabilité, il y aura un manque d'un côté, sauf si Allah veut (qu'il en soit autrement).

Cette explication ne dit pas que la peut enseigner le Coran a ses enfants.

74 Re: Où sont les femmes ? le Dim 8 Juil - 20:39

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour Josué

Faire apprendre le Saint Coran à autrui fait partie des recommandations du Prophète (‘alayhi salat wa salam). En effet, le célèbre hadith rapporté par Al Boukhari selon ‘Uthman (qu’Allah l’agrée) dans lequel le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Coran et qui l’enseigne ensuite » soulève à lui seul le grand mérite d’apprendre la Parole Sainte et de l’enseigner incha Allah. Sachant que nous devons veiller à bien éduquer nos enfants qui sont les adultes de demain incha Allah, il va de soi que leur enseigner le Coran fait partie intégrante de nos devoirs en tant que musulman.

.

http://www.aimer-jesus.com

75 Re: Où sont les femmes ? le Dim 8 Juil - 20:49

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour

Charger une femme d’enseigner aux hommes

http://www.dar-alifta.org/ViewFatwa.aspx?ID=445&LangID=3

.

http://www.aimer-jesus.com

76 Re: Où sont les femmes ? le Lun 9 Juil - 15:50

Josué

avatar
Administrateur
Mais le Coran il dit quoi exactement?

77 Re: Où sont les femmes ? le Mar 10 Juil - 11:35

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour Josué

Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés. Sourate 16: verset 125

.

http://www.aimer-jesus.com

78 Re: Où sont les femmes ? le Mar 10 Juil - 14:09

Manassé

avatar
Talab-al-ilm a écrit:Bonjour Josué

Faire apprendre le Saint Coran à autrui fait partie des recommandations du Prophète (‘alayhi salat wa salam). En effet, le célèbre hadith rapporté par Al Boukhari selon ‘Uthman (qu’Allah l’agrée) dans lequel le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Coran et qui l’enseigne ensuite » soulève à lui seul le grand mérite d’apprendre la Parole Sainte et de l’enseigner incha Allah. Sachant que nous devons veiller à bien éduquer nos enfants qui sont les adultes de demain incha Allah, il va de soi que leur enseigner le Coran fait partie intégrante de nos devoirs en tant que musulman.

.
Rien n'indique qu'il y avait des femmes quand ces paroles ont été prononcé.

D'ailleurs au vu du nombre de femmes imams, il est flagrant que la femme ait le droit d'enseigner dans l'islam...

79 Re: Où sont les femmes ? le Mar 10 Juil - 14:11

Josué

avatar
Administrateur
Mais ses propos ne sont pas du Coran mais d'un imam.

80 Re: Où sont les femmes ? le Mer 11 Juil - 3:32

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour

En Islam, la femme peut enseigner mais ne peut pas accéder au poste de l'Imama tout comme dans le christianisme.  Il est connu que les deux religions ont comme base le patriarcat.

.

http://www.aimer-jesus.com

81 Re: Où sont les femmes ? le Mer 11 Juil - 16:41

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Les femmes en Islam sont quand même beaucoup bridées.
Il suffit de voir ce qui ce passe en Arabie Saoudite.

82 Re: Où sont les femmes ? le Ven 13 Juil - 16:23

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Ça y est; j'ai trouvé sa place :

http://laplacedesfemmes44-2013.over-blog.com/2013/12/iii.-la-repr%C3%A9sentation-de-la-femme-%C3%A0-travers-la-publicit%C3%A9.html

Embarassed

83 Re: Où sont les femmes ? le Ven 13 Juil - 18:00

Bill


Mikael a écrit:Les femmes en Islam sont quand même beaucoup bridées.
Il suffit de voir ce qui ce passe en Arabie Saoudite.

C'est vrai que...

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum