Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.

anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

EN VRAI, QU"EST-CE QU'UN APOSTAT AU SENS BIBLIQUE ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 4]

Lepetiqohéleth


Rappel du premier message :

Paix et miséricorde divines,

Mon cher frère Agecanonix nous avait récemment mis en garde contre les apostats sur internet. Je pense qu'il avait raison. Cependant, je pense qu'il est bien qu'on comprenne ce qu'est réellement un apostat au sens biblique du terme.

A vos méninges !

http://www.jehovahyhwh.org/

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Tu as bien fait Lhominjust en cela tu as suivi le passage de 2 jean 9-11 a+ et que Jéhovah te guide

VENT

avatar
Foetus. a écrit:Bonjour,
La question est si j'ai bien compris : "Pouvons-nous émettre une idée opposée à celle du Collège Central sans pour autant être un apostat ?"

Alors :
A ) Quelles sont les relations personnelles que nous entretenons avec Dieu ? La réponse à cette question est pour nous un véritable indicateur.

Aa ) Nous n'avons pas de bonnes relations avec Dieu. Dans ce cas, par rapport à une incompréhension de notre part sur un sujet quelconque, il vaut mieux que nous posions une question au lieu d'émettre une affirmation.

Ab ) Nous avons de bonnes relations avec Dieu. Dans ce cas, il est peu probable que nous apostasions en émettant une affirmation. Mais de toute façon, nos bonnes relations avec Dieu crée en nous un esprit bienveillant.

B ) Il appartient au Collège Central d'apporter la preuve qu'il est bien envoyé par Dieu.
Exode 4 : 1-5Cependant Moïse répondit et dit : “ Mais supposons qu’ils ne me croient pas et n’écoutent pas ma voix, car ils vont dire : ‘ Jéhovah ne t’est pas apparu. ’ ” Alors Jéhovah lui dit : “ Qu’est-ce que tu as dans ta main ? ” À quoi il dit : “ Un bâton. ” Il dit alors : “ Jette-le à terre. ” Il le jeta donc à terre, et [le bâton] devint un serpent ; et Moïse fuyait de devant lui. Mais Jéhovah dit à Moïse : “ Avance ta main et saisis-le par la queue. ” Il avança donc sa main et le saisit, et il devint un bâton dans sa paume. “ C’est, on le cite, afin qu’ils croient que Jéhovah le Dieu de leurs ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, t’est apparu. ”

Cette preuve se voit aujourd'hui dans les comportements et actions.
S'opposer à des personnes qui ont des comportements et actions soutenues par la parole de Dieu est toujours un risque, il convient de le savoir.

Cordialement.
Je ressort ce sujet histoire de mieux comprendre ce qu'est l'apostasie, et s'il appartenait bien au Collège Central d'apporter la preuve qu'il était bien envoyé par Dieu pour publier la tour de garde de 2004 ? comme l'affirme foetus au paragraphe (b) ci-dessus, vu que les 120 ans d'attente de Noé portait à confusion pour certain ? et interprétation (sous entendu) pour les autres ?





Yirmeyah Jérémie

avatar
L'apostasie selon la Bible ne fait référence aucunement à qui on est, à quoi l'on croit, ou si la personne était juive ou pas. L'apostasie était : l'enseignement, ou l'invitation à une pratique, qui n'était pas celle de Dieu, ou la participation à une telle pratique, TOUT EN SACHANT que cela déplaît à Jéhovah.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

VENT

avatar
Yirmeyah a écrit:L'apostasie selon la Bible ne fait référence aucunement à qui on est, à quoi l'on croit, ou si la personne était juive ou pas. L'apostasie était : l'enseignement, ou l'invitation à une pratique, qui n'était pas celle de Dieu, ou la participation à une telle pratique, TOUT EN SACHANT que cela déplaît à Jéhovah.

Alors ça veut dire quoi ça ? :
B ) Il appartient au Collège Central d'apporter la preuve qu'il est bien envoyé par Dieu.

Cette preuve se voit aujourd'hui dans les comportements et actions.
S'opposer à des personnes qui ont des comportements et actions soutenues par la parole de Dieu est toujours un risque, il convient de le savoir.

Moi je comprend ceci dans le message de Foetus :

C'est le Collège centrale qui se dit être envoyé par Dieu.

Ensuite sa phrase suivante est insinueuse, parce que si elle reconnaît que Cette preuve se voit aujourd'hui dans les comportements et actions, elle laisse entendre que s'opposer à des personnes qui ont des comportements et actions (sous entendu "soit disant") soutenues par la parole de Dieu est toujours un risque, il convient de le savoir.

Est-ce qu'un tel discours peut plaire à Dieu ?

(c'est moi qui souligne en bleu)

Yirmeyah Jérémie

avatar
LE collège central n'est pas un envoyé de Dieu ? D'ailleurs le collège central n'est pas composé uniquement de oints. C'était le cas il y a environ 10 ans, mais plus maintenant.

On reconnaît l'arbre à ses fruits !

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Josué

avatar
Administrateur
quel est le rapport avec le collège central le sujet sur la définition du mot apostat?

Yirmeyah Jérémie

avatar
Je n'ai pas compris non plus.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

VENT

avatar
Je voudrais savoir si un frère a le droit de mettre en doute les écrits du collège central sans être considéré comme un apostat, c'est tout.

Yirmeyah Jérémie

avatar
Je crois qu'il peut douter, et même avoir une opinion différente, voire même croire à autre chose (de ce qui n'est pas élémentaire), mais il doit garder cela pour lui, sinon cela pourrait être de l'apostasie.

Si par exemple, un frère des années 40 condamnaient les fumeurs et disaient que cela était interdit par les écritures, cela n'étant pas enseigné, il se serait trouvé en opposition, même si quelques années plus tard, le collège central se mit à dénoncer le tabac. il aurait même pu être excommunié. Toutefois, il n'aurait pas eu tort de le croire.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

VENT

avatar
Yirmeyah a écrit:Je crois qu'il peut douter, et même avoir une opinion différente, voire même croire à autre chose (de ce qui n'est pas élémentaire), mais il doit garder cela pour lui, sinon cela pourrait être de l'apostasie.
Oui en effet ça se comprend.

Si par exemple, un frère des années 40 condamnaient les fumeurs et disaient que cela était interdit par les écritures, cela n'étant pas enseigné, il se serait trouvé en opposition, même si quelques années plus tard, le collège central se mit à dénoncer le tabac. il aurait même pu être excommunié. Toutefois, il n'aurait pas eu tort de le croire.
Là je suis un peu plus septique, parce que si ce frère le démontre bible en main, il n'a pas à être excommunier parce que le collège central ne la pas encore enseigné.
Plutôt étonnant ? il serait donc considéré comme un apostat ?


Josué

avatar
Administrateur
Yirmeyah a écrit:Je crois qu'il peut douter, et même avoir une opinion différente, voire même croire à autre chose (de ce qui n'est pas élémentaire), mais il doit garder cela pour lui, sinon cela pourrait être de l'apostasie.

Si par exemple, un frère des années 40 condamnaient les fumeurs et disaient que cela était interdit par les écritures, cela n'étant pas enseigné, il se serait trouvé en opposition, même si quelques années plus tard, le collège central se mit à dénoncer le tabac. il aurait même pu être excommunié. Toutefois, il n'aurait pas eu tort de le croire.
oui et vouloir prôner ses idées peuvent être dangereux pour la foi des autres.

VENT

avatar
Josué a écrit:
oui et vouloir prôner ses idées peuvent être dangereux pour la foi des autres.
Alors quelle est la différence entre prôner ses idées basées sur la bible comme l'exemple que Yrmeya a donné au sujet du tabac, et prôner ces même idées venant du collège centrale comme enseignement de la bible ?

Josué

avatar
Administrateur
drôle de réponse ! Shocked

Yirmeyah Jérémie

avatar
L'esclave fidèle et avisé est celui qui donne la nourriture en temps voulu, et c'est ainsi que l'unité tien à travers la terre. Tu sais que concernant la croyance à propos de la génération de 1914 qui ne passerait pas, le collège central s'est penché sur la question pendant plus de 10 ans avant de changer l'idée. Est-ce si grave de croire quelque chose qui n'est peut-être pas exact ? Non, du moment que le message divin reste le même et que nos mobiles penchent vers Jéhovah. Si une chose n'est pas dévoilée, c'est que Jéhovah n'en juge pas pertinent que cela le soit pour le moment.

De même, pour la croyance à propos de la prophétie du cri "paix et sécurité", cela fait plus de 20 ans que le collège central attend de voir quoi dire. Il n'y a pas de réponse toute faite, et surtout, quand il y a erreur, cela cause tant de préjudice, que lorsque corrigée, au moins, il faut éviter de revenir en arrière.

La seule et unique chose qui compte : c'est le nom de Jéhovah, qu'il soit connu et glorifié. Jéhovah a bénit des hommes qui avaient plusieurs femmes à cause de leur faiblesse, des hommes qui ne connaissait pas la Loi, des hommes qui ont fêter des fêtes païennes, qui adoraient parfois d'autres dieux. Ce n'est pas parce que quelqu'un fume qu'il sera maudit, du moins, pas avant que ce plat de nourriture ne soit déservit.

Souviens-toi qu'au premier siècle, certains trébuchaient à cause des aliments voués aux idoles, et à cause des aliments qui étaient considérées auparavant comme impures. Même après les changements, les frères et soeurs qui agissaient de sorte que cela feraient trébucher les autres étaient coupable, bien qu'en fait ils avaient droit de manger ces aliments.

J'ai pour mon dire que si quelqu'un comprend quelque chose qui n'est pas dévoilé, alors qu'il use de jugement pour savoir à qui il en parlera et se réserve de dire que cela est sûr. Alors peut-être certains l'appuieront, mais cela ne deviendra pas un enseignement avant que cela soit le temps.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Pierrick


Issue du livre Etude Perspicace :


En grec, ce nom (apostasia) dérive du verbe aphistêmi, qui signifie littéralement “ s’éloigner de ” ; il a le sens de “ désertion, abandon ou rébellion ”.

Toutefois, dans les Écritures grecques chrétiennes, il est utilisé essentiellement à propos de défections religieuses, pour parler de quelqu’un qui renonce à la vraie cause, qui cesse d’adorer et de servir Dieu, et qui, par conséquent, renie ce qu’il professait auparavant et abandonne totalement ses principes ou sa foi.

Dans leurs avertissements, les apôtres mentionnent quelques-unes des causes de l’apostasie : le manque de foi (Hé 3:12), le manque d’endurance dans les persécutions (Hé 10:32-39), l’abandon des justes principes moraux (2P 2:15-22), l’attention accordée aux “ paroles trompeuses ” de faux enseignants ou aux “ paroles inspirées trompeuses ” (2P 2:1-3 ; 1Tm 4:1-3 ; 2Tm 2:16-19 ; voir aussi Pr 11:9), et le désir ‘ d’être déclaré juste par le moyen de la loi ’. (Ga 5:2-4.) Bien qu’ils soutiennent toujours avoir foi dans la Parole de Dieu, les apostats renoncent à servir Jéhovah, parfois en prenant à la légère l’œuvre de prédication et d’enseignement que celui-ci a confiée aux disciples de Jésus Christ (Lc 6:46 ; Mt 24:14 ; 28:19, 20). Il arrive aussi qu’ils prétendent servir Dieu alors qu’ils rejettent ses représentants, son organisation visible, puis qu’ils se mettent à “ battre ” leurs anciens compagnons pour entraver leur œuvre (Jude 8, 11 ; Nb 16:19-21 ; Mt 24:45-51). Les apostats cherchent souvent à faire des disciples (Ac 20:30 ; 2P 2:1, 3). Ceux qui abandonnent ainsi volontairement la congrégation chrétienne font désormais partie de “ l’antichrist ”. (1Jn 2:18, 19.)

Il est évident qu’il y a une différence entre ‘ tomber ’ par faiblesse et ‘ faire défection ’, ce qui constitue une apostasie. Cette dernière sous-entend l’abandon net et volontaire du chemin de la justice (1Jn 3:4-8 ; 5:16, 17). Que sa cause apparente soit d’ordre intellectuel, moral ou spirituel, l’apostasie constitue une rébellion contre Dieu et un rejet de sa Parole de vérité. — 2Th 2:3, 4 ;


Je pense que tout est clair Smile
Un apostat n'est pas un pécheur par faiblesse (fornicateur, idolatre, ...), mais quelqu'un qui cherche à entraîner les autres dans sa propre faiblesse et dans son opposition à Dieu et à son Organisation Terrestre.

samuel

avatar
Administrateur
"Pierrick"]Issue du livre Etude Perspicace


Je pense que tout est clair Smile
Un apostat n'est pas un pécheur par faiblesse (fornicateur, idolatre, ...), mais quelqu'un qui cherche à entraîner les autres dans sa propre faiblesse et dans son opposition à Dieu et à son Organisation Terrestre.
tout à fait et depuis que je suis témoins je n'ais encore jamais vue un apostat revenir sur ses fausse idées et de ce fait de faire amande honorable.

Pierrick


Idem.
Par contre ils font beaucoup de dégâts dans les congrégations s'ils ne sont pas extirpés.

Certains Apostats ont servis Jéhovah pendant des années parfois avec des responsabilités très importantes. (je pense à ce frère oint membre du Cc)
C'est la preuve que nous devons tous prendre garde à nous même.

samuel

avatar
Administrateur
Pierrick a écrit:Idem.
Par contre ils font beaucoup de dégâts dans les congrégations s'ils ne sont pas extirpés.

Certains Apostats ont servis Jéhovah pendant des années parfois avec des responsabilités très importantes. (je pense à ce frère oint membre du Cc)
C'est la preuve que nous devons tous prendre garde à nous même.
que celui qui est debout...tu connais la suite.

VENT

avatar
Yirmeyah a écrit:L'esclave fidèle et avisé est celui qui donne la nourriture en temps voulu, et c'est ainsi que l'unité tien à travers la terre. Tu sais que concernant la croyance à propos de la génération de 1914 qui ne passerait pas, le collège central s'est penché sur la question pendant plus de 10 ans avant de changer l'idée. Est-ce si grave de croire quelque chose qui n'est peut-être pas exact ? Non, du moment que le message divin reste le même et que nos mobiles penchent vers Jéhovah. Si une chose n'est pas dévoilée, c'est que Jéhovah n'en juge pas pertinent que cela le soit pour le moment.

De même, pour la croyance à propos de la prophétie du cri "paix et sécurité", cela fait plus de 20 ans que le collège central attend de voir quoi dire. Il n'y a pas de réponse toute faite, et surtout, quand il y a erreur, cela cause tant de préjudice, que lorsque corrigée, au moins, il faut éviter de revenir en arrière.

La seule et unique chose qui compte : c'est le nom de Jéhovah, qu'il soit connu et glorifié. Jéhovah a bénit des hommes qui avaient plusieurs femmes à cause de leur faiblesse, des hommes qui ne connaissait pas la Loi, des hommes qui ont fêter des fêtes païennes, qui adoraient parfois d'autres dieux. Ce n'est pas parce que quelqu'un fume qu'il sera maudit, du moins, pas avant que ce plat de nourriture ne soit déservit.

Souviens-toi qu'au premier siècle, certains trébuchaient à cause des aliments voués aux idoles, et à cause des aliments qui étaient considérées auparavant comme impures. Même après les changements, les frères et soeurs qui agissaient de sorte que cela feraient trébucher les autres étaient coupable, bien qu'en fait ils avaient droit de manger ces aliments.

J'ai pour mon dire que si quelqu'un comprend quelque chose qui n'est pas dévoilé, alors qu'il use de jugement pour savoir à qui il en parlera et se réserve de dire que cela est sûr. Alors peut-être certains l'appuieront, mais cela ne deviendra pas un enseignement avant que cela soit le temps.
Merci Yrmeya d'avoir expliqué cela, parce que moi je suis incapable d'expliquer ça, pourtant c'est exactement ce que je ressent dans ta réponse.
Tu es le seul à répondre à mes questions que ce soit en MP ou sur le forum.

Bien sûr j'apprécie également les autres réponses de Samuel et Pierrik qui se complètent.

J'espère qu'on ne va pas encore me répondre que je pose des questions dont je connais les réponses.

En voila encore une question :
Pourquoi je pose des questions dont je connais les réponses ?

je crois que j'ai ma dose pour aujourd'hui.

samuel

avatar
Administrateur
je crois que j'ai ma dose pour aujourd'hui.
alors repose toi bien.

VENT

avatar
Merci Very Happy

humblebrebis


Bonjour à tous, je suis nouveau sur ce forum.
Je suis tombé par hasard sur cet article très intéressant traitant de l'apostasie.
Ce thème est assez récurant et plutôt sensible, car les apostats sont un réel danger pour les congrégations.
Personnellement j'ai toujours eu peur des sujets qui traitait de cela, même s'il faut en parler et donner des avertissements.
Ma crainte est en quelques sorte une peur de la "chasse aux sorcières" aveugle suivi de haine.
Des apostats, il y en a c'est sur! Mais faut-il qualifier comme apostat tous ceux qui discutent haut et fort d'un point de vue de la société (biblique ou pas!).
Même si c'était le cas, nous avons un exemple dans la bible: le problème de la circoncision au premier siècle!
Le problème a été soulevé, débattu, la question tranché à Jérusalem.
Et malgré cela, du fait que certain était encore attachés au Judaïsme, l’apôtre Paul continu d’insister sur "la circoncision de coeur", dans l'amour.
Magnifique exemple il me semble.

De plus, au sein même du collège centrale, pour pouvoir revenir sur certaines explications, grâce à de nouvelles lumières, il faut bien qu'un des membres expose une autre façon de voir ou soulève un point précis qui pourrait être en opposition avec un autre?
Pour être revenu sur certaines explications cela a dû se passer.
Cela n'en fait pas des apostats pour autant il me semble!

J'ai en tête un verset très intéressant, 2 Timothée 4:2:
"prêche la parole, fais-le avec insistance en époque favorable, en époque difficile, reprends, réprimande, exhorte, avec toute patience et avec [art d’]enseigner"

Voilà, pour moi, si un de nos compagnons se posent des questions, il me semble qu'il est bon que chacun cherche a gagné son frère par un bon enseignement empreint de patience, sans l'accusé de suite d'apostat au risque de le perdre parfois pour toujours!

Rappelez-vous Paul était Saul de Tarse! et pourtant Jéhovah l'a choisit.
Celui qu'on croit (avec notre jugement d'homme imparfait) apostat un jour sera peut-être de nouveau notre compagnon demain, qui sommes-nous pour le jugé?

Je ne suis pas naïf quant aux ennemies de Jéhovah, mais je trouve que le pardon, l'amour et la prière pour nos ennemies que Jésus nous a enseigné est quelque fois un peu oublié.

VENT

avatar
heuuu il y a une différence entre un apostat et un ennemis. Il n'y a pas de repentance pour un apostat.
Il n'y a pas non plus à prier pour un apostat.

humblebrebis


Un apostat peut devenir un ennemi.
Pour la repentance, je laisse le jugement à Jéhovah!
Ce n'est pas mon rôle.

Pierrick


Dieu ne nous guide pas directement personnellement et individuellement.
Nous n'avons pas à remettre en question les enseignements et les ordonnances de l'esclave fidèle et avisé.

Il n'y avait pas tout les chrétiens à la réunion pour la question de la circonsition, mais seulement quelques uns 'choisis'.
L'esclave fidèle et avisé cherche la vérité à la lumière de la Bible.
Nous devons suivre l'esclave sans mettre en doute ses enseignements. Chercher à les 'corriger' ou les 'dénigrer' publiquement reviens à de l'apostasie.

Par contre, expliquer à un étudiant ou à un de nos frères la raison de tel ou tel enseignement est quelque chose qui bâtit. Ce frère sera t il inculpé d'apostasie pour autant ? Non, par contre, si malgré les explications empreintes d'amour et tirée des écritures et de l'enseignement de l'esclave ce frère continuait dans son dénie et cherché à semer un esprit de discorde chez ses coreligionnaire il deviendrait un apostat.

VENT

avatar
Un apostat "est" un ennemi, pour qui il n'y a pas de pardon de Jéhovah, sinon ce n'est pas un apostat mais une brebis égaré.

Yirmeyah Jérémie

avatar
Pierrick a écrit:
Nous devons suivre l'esclave sans mettre en doute ses enseignements. Chercher à les 'corriger' ou les 'dénigrer' publiquement reviens à de l'apostasie.

Jéhovah ne nous demande pas d'être stoique ou incapable de réfléchir, mais plutôt de comprendre et d'Accepter. Il est normal que nous puissions douter de certaines choses, mais sois Jéhovah nous donnera raison, soit il nous aidera à le comprendre. C'est pourquoi ta deuxième phrase est vraie, on ne doit jamais enseigner quelque chose de nouveau, car nous serons désapprouver de cette façon.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Pierrick


C'est pour çà que la première phrase était nuancée par le seconde ...

Josué

avatar
Administrateur
humblebrebis a écrit:Un apostat peut devenir un ennemi.
Pour la repentance, je laisse le jugement à Jéhovah!
Ce n'est pas mon rôle.
un apostat est déjà un ennemi c'est pas qu'i peut le devenir.il ne faut pas confondre un apostat avec un opposant qui lui s'oppose par préjugés ou mauvaise compréhension nous concernant.

humblebrebis


Bien sur qu'un apostat est un ennemi, je répondais à Modérateur.
Je voulais simplement souligné l'enseignement de Jésus quand il demande de "prier pour nos ennemis".
Doit-on choisir nos ennemis, les classifiés pour ne pas avoir à prier pour eux?
Mon "amour pour mon prochain" ne le conçoit pas comme cela.

Josué

avatar
Administrateur
humblebrebis a écrit:Bien sur qu'un apostat est un ennemi, je répondais à Modérateur.
Je voulais simplement souligné l'enseignement de Jésus quand il demande de "prier pour nos ennemis".
Doit-on choisir nos ennemis, les classifiés pour ne pas avoir à prier pour eux?
Mon "amour pour mon prochain" ne le conçoit pas comme cela.
mais pas pour un apostat.tu comprends la nuance ?

samuel

avatar
Administrateur
je suis pas sur que Paul disait qu'il fallait prier pour ce personnage.

(2 Timothée 4:14-15) 14 Alexandre le chaudronnier m’a causé de nombreux torts — Jéhovah lui rendra selon ses actes —, 15 et toi aussi, méfie-toi de lui, car il s’est très fortement opposé à nos paroles.

humblebrebis


Je ne peux pas te répondre pour ce cas précis, ici il n'en est pas question, il n'est sujet que de méfiance.
La suite dans le verset 16 est intéressante aussi.
16 Dans ma première défense, personne ne se trouvait à mes côtés, mais tous m’ont abandonné — que cela ne soit pas porté à leur compte

Encore une exhortation au pardon il me semble.

Une chose est sur en Matthieu 5:44:
Et là c'est quand même Jésus qui parle!
"Cependant moi je vous dis : Continuez d’aimer vos ennemis et de prier pour ceux qui vous persécutent".

Quant on entend dans les congrégations qu'un tel ou un tel se posent des questions, a des pensées apostates, j'aime rappeler que même si c'est vrai on doit aider tous le monde dans un esprit de douceur et de pardon, de prier pour tous, même nos ennemis!

Je comprend que l'on est un sentiment de colère, voir plus, envers ceux qui sont réellement des apostats.
Mais quelques fois le sentiment de haine qui se dégage des propos vis à vis des apostats me dérange un peu par rapport à l’enseignement de Jésus.

Josué

avatar
Administrateur
je ne suis pas sur que tu a bien compris la nuance qu'il y a entre un apostat et un ennemi.un apostat cumule les deux savoir l'apostasie et en plus il devient un ennemi.un ennemi n'est pas un apostat.
tien j'ai trouve cela sur le nouveau dictionnaire biblique ( protestant)
Dans le grec classique, le terme désigne une révolte ou une défection politique. #2Th 2.3 l’emploie pour décrire la grande rébellion contre Dieu, qui est un signe de la fin des temps. C’est l’abandon de Dieu ou de la foi (#1Ti 4.1; Hé 3.12), qui peut être encouragé par de faux docteurs (#Mt 24.11). Après une apostasie délibérée, il n’est plus possible de revenir à Dieu (#Hé 6.4-6; 10.26s.).

Copyright LLB
si il n'est plus possible de revenir ça ne sert à rien de prier pour lui.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
l'ami intime de Jésus à savoir l'apôtre Jean à déclarer sans retenu ce qui suit concernant celui qui ne demeure pas dans l'enseignement....

2 Jean 2:10,11:"Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils.SI QUELQU'UN VIENT A VOUS ET N'APPORTE PAS CETTE DOCTRINE NE LE RECEVEZ PAS DANS VOTRE MAISON ET NE LUI DITES PAS :SALUT CAR CELUI QUI LUI DIT :SALUT!PARTICIPE A SES MAUVAISES OEUVRES."(Segond 1910)

Alors si on ne peut le recevoir, ni lui dire:Salut!, pour ne pas participer à ses oeuvres mauvaises,à quoi sert-il de prier pour lui?

D'ailleurs à un moment donné le peuple d'Israel était tellement tombé bas dans l'apostasie que Jéhovah demanda à Jérémie d'agir ainsi.....
"Et toi n'intercède pas en faveur de ce peuple, N'élève pour eux ni supplications ni prières,Ne fais pas des instances auprès de moi CAR JE NE T'ECOUTERAI PAS."
Jérémie 7:16 (Segond 1910)

Donc on ne peut prier pour celui qui s'est rebellé contre Jéhovah volontairement et qui est devenu membre de l'esclave méchant qui bat ses anciens compagnons d'esclavages(Mat 25:48-51)en tant qu'apostat acharné!
a+

agecanonix

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Il ne faut pas confondre excommunication et apostasie.
Déjà, s'il y a deux mots, c'est qu'il y a deux sens.
Un excommunié est un pécheur non repentant. Et parmi les péches il y a l'apostasie.
Ainsi, un adultère non repentant n'est pas un apostat forcement. Il le deviendra s'il professe une autre doctrine.
Il y a des excommuniés qui savent qu'ils ont péché mais qui ne veulent ou ne peuvent pas changer. Pour eux le CC a raison mais ils ne veulent plus suivre les principes de la bible.
l'apostasie sous entend une opposition sur la doctrine. Un enseignement autre que celui de la bible.

Si tu es excommunié pour avoir commis l'adultère, tu seras donc un excommunié et tu deviendras un excommunié apostat le jour où tu expliqueras que l'adultère n'est pas un péché, ou que la bible ne condamne pas l'adultère.. Dans ce cas, tu enseignes une autre doctrine..

Lepetiqohéleth


Paix, faveur et miséricorde divines

Philippe83 et Agecanonix ont bien parlé.

MERCI

http://www.jehovahyhwh.org/

VENT

avatar
A la différence que le sujet n'est pas sur l'excommunication mais sur L'APOSTASIE

agecanonix

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Effectivement mais on apprend souvent beaucoup de choses quand on sait dire ce que n'est pas l'objet de la recherche.

VENT

avatar
C'est comme quand je cherche un objet que je n'arrive pas à trouver, et qu'en cherchant je retrouve un autre objet que j'avais perdu Very Happy

humblebrebis


Et Salomon?
Bien que Salomon eût incliné son cœur loin de Jéhovah, il “ se coucha avec ses ancêtres et il fut enterré dans la Cité de David son père.”
Si l'un de nous faisais la moitié du centième de ce qu'a fait Salomon, en parallèle du culte pour Jéhovah, pour de faux dieux, je n'ose pas imaginer vos réactions!

Josué

avatar
Administrateur
jusqu'a preuve du contraire même si Salomon à péché contre Jéhovah il n'a pas apostasié pour autant.
ou veux tu en venir exactement?
tu veux justifier quoi ou qui ?

Yirmeyah Jérémie

avatar
Si c'est vraie qu'une apostasie délibérée est un péché impardonnable, il ne faut pas oublier que seule Jéhovah en est le juge. Il n'y a que Jéhovah et le pécheur qui peuvent savoir.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Josué

avatar
Administrateur
Yirmeyah a écrit:Si c'est vraie qu'une apostasie délibérée est un péché impardonnable, il ne faut pas oublier que seule Jéhovah en est le juge. Il n'y a que Jéhovah et le pécheur qui peuvent savoir.
et tant que l'apostat ne change pas et meure avec ses idées?

VENT

avatar
Le jugement appartient à Jéhovah, que l'apostat meure ou non.

Josué

avatar
Administrateur
VENT a écrit:Le jugement appartient à Jéhovah, que l'apostat meure ou non.
mais il a été déjà jugé par sa congrégation qui la excommunier.

Yirmeyah Jérémie

avatar
Sauf que si tu es une personne qui a quitté Jéhovah et l'a connu très bien, et qu'alors, volontairement, tu commets le péché de parler contre lui et tenter de lui nuire, tu commets le péché impardonnable. Nous nous ne pouvons pas savoir si cette personne le fait pleinement conscience ou parce qu'elle est malade ou bien d'autres raison... Mais elle, elle sait. C'est parce que sa conscience l'accuse de ce péché qu'elle continuera à apostasier volontairement avec vigueur et haine, car cette personne n'A plus du tout d'espérance.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Yirmeyah Jérémie

avatar
Josué a écrit:
VENT a écrit:Le jugement appartient à Jéhovah, que l'apostat meure ou non.
mais il a été déjà jugé par sa congrégation qui la excommunier.

La congrégation ne fait que juger si cette personne est un risque pour la congrégation ou pas sur la base de : est-il repentant ou pas ...

Les anciens ne sont que des humains après tout, ils se trompent bien souvent aussi (dans leur interprétation), surtout s'ils se penchent sur leur perception, leur opinion, leur vision, leur impression.. Même parfaitement épanché sur Jéhovah, aucun ancien ne lira jamais les coeurs, il aura au mieux, une vaste impression.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Josué

avatar
Administrateur
Les anciens sont dans la mins droite de Jésus ne l'oublie pas et ont reçue autorité de lui.et je ne suis pas sur qu'ils puissent se tromper sur un cas d'apostasie.

VENT

avatar
Bien sûr que les anciens ont les capacités spirituelles pour juger de l'excommunication d'un cas d'apostasie. Mais seul Jéhovah a le pouvoir de juger si l'apostat se repentira ou non.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum