Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Un champignon anti-chikngunya.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Un champignon anti-chikngunya. le Jeu 21 Aoû - 15:04

chico.

avatar
SANTÉ
Un champignon anti-chikungunya a été découvert en Argentine
Mis à jour à 10:15
Des scientifiques argentins ont découvert un champignon capable de détruire les larves de moustiques vecteurs de la dengue et du chikungunya, deux maladies contre lesquelles il n'existe pas de vaccin homologué.






Apparu d'abord en Afrique et en Asie, le chikungunya - transmis par le moustique-tigre - est une maladie virale qui provoque de fortes fièvres et des douleurs articulaires. Elle peut être fatale pour des personnes affaiblies.
Le champignon Leptolegnia chapmanii peut se développer dans différents milieux, dans des eaux pures ou souillées, quelle que soit la température, pour un coût modique, selon les travaux de 10 chercheurs de l'Université nationale de La Plata, près de Buenos Aires.
Le champignon a un pouvoir mortel sur les larves de 15 variétés de moustiques, dont ceux qui propagent le virus du chikungunya et de la dengue.
L'objectif des scientifiques est désormais d'élaborer un liquide ou une pastille qui «pourrait être introduit dans l'eau pour que le champignon s'y développe et élimine les larves» et convertir le champignon «en insecticide biologique à grande échelle» pour contrôler la propagation des virus, a expliqué Juan Garcia, qui dirige les recherches.
Fortes fièvres et des douleurs articulaires
Un vaccin prometteur contre le virus du chikungunya mis au point par des chercheurs américains a été testé pour la première fois chez l'homme, selon une étude publiée vendredi dans la revue médicale britannique The Lancet.
Apparu d'abord en Afrique et en Asie, le chikungunya est une maladie virale qui provoque de fortes fièvres et des douleurs articulaires. Elle peut être fatale pour des personnes affaiblies.
Véhiculé par des moustiques, le virus a depuis le milieu des années 2000 atteint le sud de l'Europe et est en passe de se développer sur le continent américain, avec une épidémie qui frappe depuis plusieurs mois les Caraïbes.
La dengue, surnommée «grippe tropicale», est une infection virale transmise par les moustiques. Son incidence a progressé de manière spectaculaire au cours des dernières décennies, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui estime à 100 millions le nombre annuel de cas de dengue dans le monde. Désormais, la moitié de la population mondiale environ est exposée au risque de la maladie, selon l'OMS.
(afp)

2 Re: Un champignon anti-chikngunya. le Jeu 21 Aoû - 18:35

Josué

avatar
Administrateur
l'avenir nous le dira.

3 Re: Un champignon anti-chikngunya. le Jeu 11 Sep - 14:52

samuel

avatar
Administrateur
AMÉRIQUE LATINE
L'OMS appelle à lutter contre la dengue et la fièvre chikungunya
Mis à jour à 09:25
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle tous les pays de la région «dans lesquels est présent le moustique qui transmet la dengue et le chikungunya à redoubler d'efforts pour réduire la présence de ce vecteur».




L'Organisation panaméricaine de la Santé (OPS), branche régionale de l'OMS, a appelé ce jeudi 11 septembre les pays d'Amérique latine à redoubler d'efforts pour lutter contre la dengue et la fièvre chikungunya. Cette déclaration intervient au moment où l'épidémie d'Ebola décime l'Afrique de l'Ouest.
Pour la seule année 2014 «près de 850'000 cas de dengue ont été enregistrés sur tout le continent américain et plus de 470 personnes (en) sont mortes», a rappelé l'OPS, qui dépend de l'Organisation mondiale de la Santé.
Concernant la fièvre chikungunya, «depuis la confirmation de la transmission autochtone (de la maladie) en décembre de l'année dernière jusqu'au 5 septembre de cette année, quelque 650'000 cas et 37 décès liés à cette maladie ont été recensés», ajoute l'OPS.
Dans ce contexte, l'OPS appelle tous les pays de la région «dans lesquels est présent le moustique qui transmet la dengue et le chikungunya à redoubler d'efforts pour réduire la présence de ce vecteur».
Moustiques vecteurs
Les maladies contagieuses de la dengue et du chikungunya sont dues à des virus transmis par un moustique du genre Aedes aegypti, présent dans tous les pays du continent américain. Les seuls Etats qui, pour l'heure, n'ont enregistré aucun cas de dengue sont le Canada, le Chili continental et l'Uruguay.
Le premier cas de fièvre chikungunya en Amérique latine a été confirmé en décembre 2013.
La directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, avait indiqué en juillet que la situation épidémiologique du chikungunya en Amérique latine était «vraiment sérieuse».
(ats)

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum