Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Apocalypse.la 1 er guerre mondiale.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Apocalypse.la 1 er guerre mondiale. le Mer 19 Mar - 15:58

Josué

avatar
Administrateur


Le sacrifice d’une génération entière aurait-il pu être évité ? Plus de 500 heures d'archives cinématographiques, souvent inédites et mises en couleurs, qui vous emmènent sur les champs de bataille, dans la tête des gouvernants et des soldats, mais aussi dans le quotidien des civils à l’arrière...

http://webmail1m.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=193542&check=&SORTBY=1

Josué

avatar
Administrateur
Depuis six mille ans la guerre

Depuis six mille ans la guerre
Plait aux peuples querelleurs,
Et Dieu perd son temps à faire
Les étoiles et les fleurs.

Les conseils du ciel immense,
Du lys pur, du nid doré,
N'ôtent aucune démence
Du coeur de l'homme effaré.

Les carnages, les victoires,
Voilà notre grand amour ;
Et les multitudes noires
Ont pour grelot le tambour.

La gloire, sous ses chimères
Et sous ses chars triomphants,
Met toutes les pauvres mères
Et tous les petits enfants.

Notre bonheur est farouche ;
C'est de dire : Allons ! mourons !
Et c'est d'avoir à la bouche
La salive des clairons.

L'acier luit, les bivouacs fument ;
Pâles, nous nous déchaînons ;
Les sombres âmes s'allument
Aux lumières des canons.

Et cela pour des altesses
Qui, vous à peine enterrés,
Se feront des politesses
Pendant que vous pourrirez,

Et que, dans le champ funeste,
Les chacals et les oiseaux,
Hideux, iront voir s'il reste
De la chair après vos os !

Aucun peuple ne tolère
Qu'un autre vive à côté ;
Et l'on souffle la colère
Dans notre imbécillité.

C'est un Russe ! Egorge, assomme.
Un Croate ! Feu roulant.
C'est juste. Pourquoi cet homme
Avait-il un habit blanc ?

Celui-ci, je le supprime
Et m'en vais, le coeur serein,
Puisqu'il a commis le crime
De naître à droite du Rhin.

Rosbach ! Waterloo ! Vengeance !
L'homme, ivre d'un affreux bruit,
N'a plus d'autre intelligence
Que le massacre et la nuit.

On pourrait boire aux fontaines,
Prier dans l'ombre à genoux,
Aimer, songer sous les chênes ;
Tuer son frère est plus doux.

On se hache, on se harponne,
On court par monts et par vaux ;
L'épouvante se cramponne
Du poing aux crins des chevaux.

Et l'aube est là sur la plaine !
Oh ! j'admire, en vérité,
Qu'on puisse avoir de la haine
Quand l'alouette a chanté.

Josué

avatar
Administrateur
la suite.

chico.

avatar
J'ai vue les deux premiers épisodes.ils racontaient dans le premier commet était le monde avant la guerre et comment il à changé aprés.

Carl Michel


Josué a écrit:

Le sacrifice d’une génération entière aurait-il pu être évité ?

Avec ce que nous savons maintenant de cette guerre, non, on sait qu'elle n'aurait pas pu être évitée. Mais être dans une situation pareille aujourd'hui...peut-être!?

Josué

avatar
Administrateur
certains industriels voulaient cette guerre.

Josué

avatar
Administrateur
Les buts de guerre de la Première Guerre mondiale ont été établis après le début du conflit. Ils reflètent ce que les gouvernements et de l'opinion publique des États belligérants veulent atteindre sur le plan territorial, politique ou économique. Les concepts de but de guerre, de raison de guerre ou d'origine de la guerre n'ont la plupart du temps pas été différenciés. Bien que les buts de guerre affichés ou tenus secrets recouvrent en partie des exigences extrêmes comme des annexions, l'entrée en guerre ne peut être uniquement expliquée à travers ces buts. Toutefois, il y a des cas où raison de guerre et buts de guerre se recouvrent, comme c'est par exemple cas pour l'Italie, la Roumanie ou la Bulgarie.
Pendant la Première Guerre mondiale, après le déclenchement du conflit, sont venues se greffer sur le casus belli de départ des revendications de guerre qui n'ont vu le jour et ne se sont modifiées que durant le conflit. Le professeur Ernst Rudolf Huber estime que « du point de vue des buts de guerre annexionnistes, on ne peut formuler le reproche ni pour l'une ni pour l'autre des parties d'être entrées dans la guerre, vu le fondement de cette dernière, comme dans une guerre de conquête1 ». Pendant et après la guerre, la responsabilité de la guerre et les buts de guerre ne sont considérés que comme étant les deux faces de la même médaille, bien que le lien étroit entre ces deux aspects ne soit qu'une apparence2. Les buts de guerre sont aussi des armes de guerre, en particulier pour les Alliés occidentaux qui les utilisent aussi dans ce sens3.
sources wiki

Josué

avatar
Administrateur
Dernier épisode.

Josué

avatar
Administrateur
L’année 1914, au jour le jour.
Site de la semaine soumis le 08/04/2014 par Véronique Dumas
Ce site évoque l’actualité, au jour le jour, des mois précédant la déclaration de guerre.

1914dernieresnouvelles.arte.tv
Depuis le 7 janvier 2014, sur tous les supports numériques, ce webdocumentaire franco-allemand de Bruno Masi, agréé par la Mission du Centenaire, présente chaque jour une photographie plongeant le visiteur dans l’ambiance de cette année-là. Chacune d’entre elles est complétée par des informations diverses qui l’enracine dans son contexte historique : synthèses d’articles de l’époque, notices rédigées par un comité d’historiens, liens et documentation sonore. Par exemple, à la date du 22 mars, vous découvrirez une photographie de l’inauguration de la nouvelle Bibliothèque royale à Berlin. Guillaume II, peut-on lire, a choisi à dessein de jour qui celui de l’anniversaire de son grand-père, Guillaume Frédéric Louis de Hohenzollern, cinquième roi de Prusse et premier empereur allemand. Une manière de rendre hommage à sa propre généalogie.
Le + : le contenu évolutif qui montre bien la montée vers la Grande Guerre ; il est possible bien sûr de consulter l’ensemble des photographies mises en ligne. Un site simple, facile à utiliser. Bravo pour ce gros travail de documentation sur l’avant-guerre et pour le traitement volontairement journalistique rendant le contenu plus proche et vivant. Des contenus spécifiques sont également en ligne sur les réseaux sociaux. Ce site fait écho au documentaire "14, des armes et des mots" qui sera diffusé sur Arte, tous les mardis du 29 avril au 13 mai 2014, à 20h50.
Le - : rien à relever.

Par Véronique Dumas
http://www.historia.fr/web/site-de-la-semaine/l-annee-1914-au-jour-le-jour-08-04-2014-122606

Josué

avatar
Administrateur
La Guerre 1914 -1918 - Halluin (37) Les Conséquences de la Première Guerre Mondiale.


1) Les conséquences de la guerre.
L'Europe ne peut sortir de ces cinq années de guerre intacte. Les conséquences sont bien évidemment humaines économiques et politiques.
Le bilan humain.
Avec 9 millions de morts, la première guerre mondiale donne à l'Europe un des plus triste record de son histoire militaire. L'Allemagne, La France et la Russie concentrent à eux trois 60% des pertes. En France ou en Allemagne ce sont entre 20 et 25% des hommes entre 20 et 30 ans qui disparaissent au combat. Les conséquences sont multiples et en premier lieu, ces morts entraînent un vieillissement de la population et privent ces pays de naissances qu'auraient pu engendrer ces hommes s'ils n'étaient pas morts.


Le contexte de guerre entraînant encore plus vers le bas l'effondrement de la natalité. Entre 1914 et 1918, le déficit de naissances dépasse le million de naissances. Le déséquilibre entre le nombre de femmes et celui des hommes s'en trouve accentué ( 115 femmes pour 100 hommes).
Le bilan économique et social
La guerre a un coût, les dépenses engendrées pour soutenir l'effort de guerre ont été financé par des emprunts et en augmentant la quantité de monnaie en circulation. Ceci a pour conséquences une très forte augmentation des prix ( inflation ). Entre 1914 et 1919, le mark perd 90% de sa valeur et le franc 75%.

La France qui a été occupé par les allemands a subit de lourdes destructions avec 400 000 immeubles ou usines détruits et 3 millions d'hectare de terre agricole rendues inutilisable à la suite des bombardements.

Les femmes ont remplacé les hommes dans les usines et n'entendent pas retourné à leurs travaux ménagés comme si rien ne s'était passé. De nombreuses association se créent en Europe et parviennent à obtenir notamment le droit de vote pour les femmes. En France il faudra attendre 1945.

A ces transformations et bouleversements s'ajoutent l'émergence de nouveaux courants philosophiques et artistiques comme le surréalisme et l'expressionnisme qui illustrent la réalité de façon acide.

Surréalisme : rejette toute représentation logique au profit du rêve et de l'instinct et de la révolte. ( vers 1922 en France ).

Expressionnisme : tente de montrer de façon la plus expressive possible la réalité vécue par l'artiste. ( dès 1914 en Allemagne ).

2) La naissance d'une nouvelle Europe.

Un certain nombre de Traité vont être conclus au lendemain de la guerre donnant naissance à une nouvelle Europe, sans que la Russie ou les pays vaincus n'aient eu leur avis a donné.

Ces conférences de paix sont fortement influencées par le Président des États-Unis Thomas Wilson et ses 14 points élaborés des Janvier 1918.

Le traité principal est celui de Versailles entre la France et l'Allemagne qui prévoit la restitutions par l'Allemagne de l'Alsace et de la Lorraine, du versement par l'Allemagne de réparations financières à la France pour les destructions matériels et le préjudice moral, soit une somme de 66 milliards de marks or sur les 132 milliards du montant total des réparations versées aux pays vainqueurs. La Rhénanie, la plus forte région industrielle de l'Allemagne, est démilitarisé et occupée militairement par la France à partir de 1923, l'Allemagne versant irrégulièrement les réparations.

D'autres traités signés jusqu'en Août 1920 façonnent le nouveau visage de l'Europe centrale.

Les traités sont signés mais ils ne soulèvent guère l'enthousiasme général. En Allemagne le montant des réparations est jugée exorbitant, on parle de "diktat" à propos du Traité de Versailles. En Europe centrale le découpage des nouvelles frontières est contesté et entraîne de nouvelles tensions.

La Société des Nations ( "S.D.N." ) créée à l'initiative du Président Wilson ne reçoit pas le soutien du Sénat américain lors de sa création et ce dernier refusant par la même occasion la ratification du Traité de Versailles.

Carte de l'Europe à la fin de l'année 1923.

La guerre est finie. Les différents traités de paix conclus mais l'Europe n'est pas plus stable au début de 1921 qu'elle ne l'était avant 1914. les problèmes de nationalités qui ont amené le déclenchement de la guerre sont toujours aussi présents même si la redéfinition des frontières cachent pour l'instant une situation explosive.

Les relations entre la France et l'Allemagne s'améliore dès 1924, avec un allègement des réparations et une garanties de versements, à la conférence de Locarno en 1925, la reconnaissance par l'Allemagne des frontières ouest avec la France et en 1926 l'entrée grâce à la France de l'Allemagne à la S.D.N.

samuel

avatar
Administrateur
Tous les jours il trouvé des bombes et des obus.ce qui prouve que cette guerre peut encore faire des morts.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum