Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Satanisme.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Satanisme. le Lun 16 Déc - 15:13

Josué

avatar
Administrateur
LES adolescents sont-ils vraiment intéressés par l’occultisme ? C’est ce qu’un groupe de chercheurs a essayé de savoir en interrogeant des élèves de 115 collèges et lycées. L’enquête a révélé ces statistiques éloquentes : plus de la moitié des sondés (54 %) se sont dits intéressés par l’occultisme et le surnaturel, un quart (26 %) se disant “ très intéressés ”.
Des chercheurs de l’Université d’Alaska, à Anchorage, écrivent ceci : “ Les articles de journaux et de revues traitant de la supposée explosion des cultes sataniques [...] ont proliféré ces dernières années. ” D’après des experts, les affirmations selon lesquelles le satanisme est répandu chez les jeunes manquent de preuves solides. Néanmoins, il ne fait aucun doute que de nombreux jeunes ont un penchant, ne serait-ce qu’épisodique, pour certaines formes de satanisme et d’occultisme.
‘ Qu’y a-t-il de mal à s’intéresser à l’occultisme ? ’ demanderont peut-être certains jeunes. Pour le savoir, voyons de quelles manières des jeunes en viennent à se laisser séduire par cette pratique.

2 Re: Satanisme. le Sam 1 Mar - 17:19

chico.

avatar
Depuis quelques années, on note un nouveau phénomène de société : l’attrait de certains adolescents pour le satanisme. Le phénomène est d’autant plus inquiétant par les dérives que les croyances au "Prince des ténèbres" peuvent engendrer. Ainsi, de nombreux adolescents rejoignent ou forment des groupes satanistes, certains dangereux car déviants, d’autres moins, mais troublants. La question se pose alors :

Pourquoi un tel intérêt pour un monde intangible et parallèle, peuplé par des entités spirituelles maléfiques et dirigé par un "ange déchu" ?
Psychologie de l’adolescent

L’adolescent du monde occidental est aux prises avec de nombreux paradoxes face auxquels son corps et sa psyché se débattent à la marge de deux mondes : l’enfance qu’il quitte et la vie adulte vers laquelle il tend. Premier paradoxe, l’adolescent est fragile du fait des nombreuses mutations dont il est sujet, mais se trouve également mu par des forces vives, au niveau corporel (transformation du corps) et psychique (réactivation des pulsions sexuelles par exemple).

Deuxième paradoxe, son environnement relationnel est capital pour lui, pourtant son discours ne rend compte bien souvent que de désirs d’autonomie et d’indépendance.

Au final, la problématique de l’adolescent se situe autour de deux axes majeurs :

- la séparation vers laquelle il tend en vue de l’individualisation et de la subjectivation,
- la question de la perte, perte d’objet, perte de l’amour premier (la mère notamment).

La séparation implique la perte puisque, pour investir d'autres objets, il faut être capable d'en désinvestir d'autres. Comme le disait Freud (1916), la "tâche" de l’adolescent est de se séparer de ses parents (au niveau œdipien) pour placer ses investissements sur de nouveaux partenaires. On voit alors apparaître l’importance de la bande de copains et des premières relations amoureuses. Le groupe remplit généralement la fonction d’établir des nouvelles identifications en cette période de crise identitaire.

Sur le plan cognitif, l’adolescent est à présent capable de pensée abstraite et de projection dans l’avenir. Il s’intéresse autrement au sens de la vie, à la mort, à ses origines mais aussi aux relations à l’autre et au sens que celles-ci prennent.

Il paraît évident que l’adolescence, au vu des transformations qu’elle engendre sur tous les plans (physique, pulsionnel, social, relationnel et cognitif), est une période de crise nécessaire et inévitable ; c’est pourquoi l’adolescence "normale" est généralement "bruyante" (caractérisée par ce qu’on appelle communément la crise d’adolescence). Au contraire, une adolescence silencieuse peut paraître plus inquiétante.

3 Re: Satanisme. le Ven 17 Mar - 13:39

Josué

avatar
Administrateur
Satanisme, armes... : le profil effrayant de l'auteur présumé de la fusillade à Grasse
Au lendemain de la fusillade dans un lycée des Alpes-Maritimes qui a fait quatorze blessés, on en sait davantage sur le profil du présumé tireur. Celui-ci ne faisait pas mystère de sa fascination pour les armes et les tueurs en série.
© Profil Facebook de Kyllian B.
Au lendemain de la fusillade dans le lycée Tocqueville de Grasse (Alpes-Maritimes), qui a fait 14 blessés, on en sait davantage sur le profil du principal suspect, un lycéen de 16 ans. Comme le montre ce reportage du JT de France 2, ce dernier ne faisait pas mystère sur les réseaux sociaux de sa fascination pour le morbide, le diable et les armes à feu.

A lire aussi - Fusillade dans un lycée de Grasse : le récit des évènements

Des images morbides sur son profil Facebook

L'adolescent, en première L dans le lycée, se prénomme Kylian B. Les quelques photos de lui paru dans les médias, et les récits de ses camarades qui parlent de lui en bien, tranchent avec son profil Facebook, où il publiait de nombreuses images sombres. Il a ainsi posté une vidéo où on le voit avec un masque de clown effrayant et un masque à gaz, portant dans sa main droite une arme, dont on ne sait si elle est factice ou non (voir photo). Il a également posté des photos de monstres et des références à la tuerie au lycée américain de Columbine en 1999.

Le 13 mars dernier, le lycéen avait changé sa photo de profil sur Facebook, comme le rapporte 20 minutes. Il s'agissait "d’un squelette terrifiant, entouré de têtes de mort, tenant dans la main droite un pistolet et dans la main gauche, une mitraillette." Trois jours plus tard, Kylian B. allait commettre la fusillade dans son lycée.

Il avait du mal à s'intégrer dans son lycée

Selon Christian Estrosi, président LR de la région Paca, l’adolescent pourrait souffrir de "problèmes psychologiques". Le ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, estime pour sa part qu’il s’agit de "l’acte fou d’un jeune homme fragile". "Il consultait des sites où l’on peut voir des tueries de masse. Il est passionné de satanisme. C’est quelqu’un de plutôt fragile. Il est décrit comme ayant eu du mal à s’intégrer dans ce lycée", a détaillé Dominique Rizet, journaliste police-justice de BFMtv. Selon les premiers éléments, un différend avec le proviseur du lycée pourrait avoir poussé l'adolescent à passer à l'acte.

Le lycéen est le fils d’un conseiller municipal de Grasse, élu sur la liste RBM/FN en 2014. Ce dernier a depuis rejoint l’équipe du maire LR de la commune, Jérôme Viaud, et est également coordinateur pour la région Paca du Rassemblement pour la France (RPF), un parti souverainiste.
http://www.planet.fr/societe-satanisme-armes-le-profil-effrayant-de-lauteur-presume-de-la-fusillade-a-grasse.1321748.29336.html?xtor=ES-10-%5BPlanet-Alerte-Infos%5D-20170317-%5BtestA%5D&gcltc=2&gcltl=3&gcnid=1321756

4 Re: Satanisme. le Ven 17 Mar - 15:25

papy

avatar
Cela nous montre le danger d'internet et que les parents devraient vérifié ce que font leurs enfants sur le net.

5 Re: Satanisme. le Dim 19 Mar - 8:44

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Le problème c'est que le logiciel contrôle parentale sur internet les jeunes arrivent à le détourner.
La seul chose éfficace c'est le contrôle des parents.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum