Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

un arrêté royal modifiant le règlement actuel du Comité consultatif sur la liberté religieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Josué

avatar
Administrateur
Gouvernement de Espagne.-Espagne a approuvé vendredi par le Conseil des ministres, sur proposition de la ministre de la Justice, Alberto Ruiz-Gallardón, un arrêté royal modifiant le règlement actuel du Comité consultatif sur la liberté religieuse pour inclure plus de religions, à savoir , qui sont devenus profondément enracinée dans les dernières années - les Mormons, Témoins de Jéhovah, les bouddhistes et orthodoxes -. . De plus, sa présidence est attribuée au ministre de la justice
de l 'Loi sur la liberté religieuse a une composition tripartite et la Commission mixte dans le cadre des représentants de l'Administration d'Etat, les églises, dénominations et communautés religieuses - maintenant : catholiques, juifs, musulmans et protestants - et les personnes d'une compétence reconnue dans le domaine.
depuis le précédent règlement de 2001, ont atteint l'état profondément enracinée en Espagne: l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (2003) , les Témoins de Jéhovah chrétiens (2006), le bouddhisme (2007) et l'Eglise orthodoxe (2010).
Pour intégrer ces églises à la Commission consultative sur le lieu de leur donner effet aux dispositions de la loi organique la liberté religieuse, l'arrêté royal approuvé vendredi l'organe consultatif fournira une nouvelle tripartite conjointe.
Par conséquent, si, jusqu'à présent, chacun de ses membres avaient un vote de cette réforme, chacun des trois secteurs de la Commission doivent être égal au temps de voter, mais ils n'ont pas le même nombre de membres, maintenant ainsi sa nature conjointe.
De même, le décret royal définit plus précisément les fonctions de la Commission, atteignant ainsi un développement plus détaillé de sa mission de conseiller le gouvernement et l'administration publique dans toutes les questions relatives à la mise en œuvre de la loi sur la liberté religieuse.
Par ailleurs, le président de la commission est attribuée à la ministre de la Justice et la figure de vice est créé, assumera le chef de la direction de la coopération juridique internationale et des relations avec les Confessions, Ange Llorente. Son fonctionnement sera structuré plénière, la Commission permanente et des groupes de travail temporaires à mettre en place sur proposition du Président ou du

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum