Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

De la bonne prononciation du Nom de Dieu et sa place dans la Bible

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Invité


Invité
Rappel du premier message :

Voici un commentaire que j'ai rédigé suite à la question posé par une personne sur la bonne prononciation du Nom de Dieu et sa place dans la Bible.
Fabien

...

Prenons les choses depuis le début.

Il est impossible de savoir comment le nom de Dieu était prononcé à l'origine - ça c'est clair - tout comme les autres noms des personnages bibliques.

Pour savoir s'il est plus important de dire Jéhovah ou Yahvé il faut se poser 2 questions : 1) "Que signifie YHWH à la lumière d'Exode 3:14 ?" et 2) "est-il vraiment important de savoir comment on le prononçait à l'origine ?".

Je m'occuperais de l'autre question fondamentale "doit-on le prononcer ?" plus loin.

Tout d'abord : "est-il vraiment important de savoir comment on le prononçait à l'origine ?"

Ma réponse est : non ! Pourquoi ?

Tout simplement parce que, comme nous le savons, nous n'avons qu'une faible connaissance de l'hébreu de l'époque de Moïse.

Ainsi même les noms tels qu'ils apparaissent dans le texte masorétique ne sont pas forcément conforme à l'hébreu original.

Le latin de St Jérôme nous a donné le noms en français que nous connaissons bien et ceux-ci nous conviennent.

Ainsi nous prononçons sans problème Moïse, Josué, tout comme en grec nous disons Jean ou Jésus bien que ces formes soient très éloignées des langues originales mais cela ne nous pose aucun problème.

Il est évident que Dieu qui a lui-même créé les langues ne voit aucun problème à ce que chacun prononce son nom dans celle qui lui est propre (d'autant que d'après Paul il y aurait une "langue des anges" donc fort probable que là-haut on prononce le nom encore autrement que dans l'hébreu original).

Maintenant : "Que signifie YHWH à la lumière d'Exode 3:14 ?"

La plupart des traducteurs jusqu'à une époque récente s'étaient calqués sur le modèle de la LXX, modèle que suivra St Jérôme.

Ainsi ils ont traduit l'hébreu "Ehyeh asher ehyeh" par "Je suis l'étant" en grec, "Je suis celui qui est (ou "suis")" en latin.

Mais un examen scientifique des mots prouve que l'hébreu doit être plutôt traduit par "Je serai ce que Je serai".

En lisant mon article "Exode 3:14 - Le temps d'un nom" vous trouverez toutes les références : http://alephetomega.blogspot.com/2010/0 ... n-nom.html

Le temps change radicalement le sens du nom divin et indique comment mieux le prononcer.

Si l'on choisi le présent "Je suis" alors on dira Yahvé qui signifie "il est".

Si l'on choisi le présent inaccompli "Je serai" alors on préférera Yéh(o)wah qui correspond à "il va être" et qui colle mieux avec "Je serai".

N'oublions pas que, jusqu'aux environ de 1910, on utilisait Jéhovah et qu'après que la critique ait proposé Yahvé, c'est ce nom là qui s'est imposé.

Cependant Yahvé s'est imposé sur la base de la traduction de "Ehyeh asher ehyeh" par "Je suis celui qui est".

Aujourd'hui presque tous les traducteurs s'accordent pour dire qu'il faut plutôt entendre "Je serai" et que le choix des traducteurs de la LXX était plutôt d'ordre philosophique, une interprétation basée sur l'idée que Platon se faisait de Dieu.

Les Témoins de Jéhovah ont préférés conserver Jéhovah pour des raisons pratiques et historiques.

1) Il correspond à la prononciation en usage depuis des siècle, 2) il est présent sous cette forme dans le texte massorétique, 3) C'était en 1931 toujours la forme Jéhovah qui était en usage dans les milieux protestant des pays anglophones et c'est toujours le cas (moins dans les milieux catholiques).

Aujourd'hui on peut, en plus des raisons pratiques et historiques, ajouter une raison scientifique.

Reste cette question "doit-on le prononcer ?"

C'est surement la question la plus importante qui elle-même en soulève d'autres : 1) "a-t-on le droit de le prononcer ?", 2) "les premiers chrétiens l'ont-ils prononcés ?" et 3) "peut-on le (re)placer dans le Nouveau Testament ?".

"A-t-on le droit de le prononcer ?"

Pour ma part je pense qu'il est tout à fait légitime d'employer le nom de Dieu et le prononcer à voix haute.

Premièrement parce que Dieu l'a révélé pour qu'il soit connu et employé.

La place qu'il occupe dans la Bible, on rencontre 6828 fois le tétragramme YHWH dans l'Ancien Testament, prouve que Dieu souhaite qu'on en fasse usage et qu'il le met lui-même à la première place.

On trouve par exemple des expressions comme : "Voici que moi j’ai juré par mon grand nom, a dit Jéhovah" (Jérémie 44:26).

Ce nom était connu des premiers hommes car on lit en Genèse 21:33 qu'Abraham "planta un tamaris à Béer-Shéba et y invoqua le nom de Jéhovah".

Par contre il ne lui révéla pas la signification de son nom : "Je suis Jéhovah. J’apparaissais à Abraham, à Isaac et à Jacob comme Dieu Tout-Puissant, mais en ce qui concerne mon nom de Jéhovah, je ne me suis pas fait connaître d’eux." (Exode 6:2)

C'est à Moïse qu'il le fit comme on le voit en Exode 3:14 où il se présente que s'appelant Jéhovah mais en en indiquant le signification "Je serai".

Tout semble prouver que c'est entre le 2ème siècle avant notre ère et surtout le premier siècle de notre ère que les Juifs prirent l'habitude de ne plus prononcer le nom de Dieu par crainte de commettre un péché, une règle qui apparue avec la naissance du judaïsme rabbinique lequel enseigna une tradition orale en plus de la Loi écrite.

C'est une interprétation d'Exode 20:7 qui déclare "Tu ne dois pas prendre le nom de Jéhovah ton Dieu de manière indigne".

Ainsi la prononciation originale du nom se perdit rapidement avec l'évolution des langues, d'autant que les Juifs parlaient plus volontiers l'araméen que l'hébreu biblique.

"les premiers chrétiens l'ont-ils prononcés ?"

Impossible de répondre avec certitude à cette question.

La seule chose dont nous pouvons être sûr c'est qu'ils le connaissaient puisque les premiers chrétiens étaient des Juifs et que les hommes en lisant les Livres Sacrés à la synagogue y rencontraient le nom divin.

D'ailleurs lorsque Jésus a lu le prophète Isaïe (61:1, 2) en Luc 4:16-19 il rencontra le nom divin.

L'a-t-il prononcé ou a-t-il simplement utilisé 'Adhonay ?

Difficile de répondre car le NT nous est parvenu en grec et celui-ci dit "Kurios" c'est à dire "Seigneur".

Soit on part du principe qu'il s'est soumis aux pratiques de son temps et a lu Seigneur, soit on se dit qu'il refusait les traditions imposées par les Pharisiens comme on le lit en Matthieu 15:6 "ainsi vous avez annulé la parole de Dieu à cause de votre tradition", et qu'il a surement prononcé le nom.

Cette deuxième option pourrait s'accorder avec Jean 17:6 où Jésus dit "J’ai manifesté ton nom aux hommes", le terme "manifester" en usage dans plusieurs traductions étant encore plus fort que "faire connaitre".

Mais il est aussi possible que Jésus et ses disciples aient fait un usage raisonnable du nom de Dieu afin de ne pas s'attirer les foudres des chefs du judaïsme.

Cela pourrait expliquer pourquoi le nom est absent du NT.

Le NT nous a été transmit en grec mais l'évangile de Matthieu fait exception à la règle car nous savons qu'il ne s'agit que d'une traduction d'un original hébraïque ou araméen.

En effet St Jérôme affirme que cet évangile "hébreu" était encore présent de son temps "dans la bibliothèque de Césarée du martyr Pamphilus", que "les Nazaréens de Berœa, ville de Syrie, se servaient encore du texte hébreu", et qu'il avait "eu par eux la facilité de le transcrire".

Matthieu cite une centaine de fois l'AT et il parait évident qu'il a recopié le texte hébreu tel que le lisait, même dans ses parties où le tétragramme figurait, notamment en 22:44 où il cite le Psaume 110:1 "Voici ce que Jéhovah déclare à mon Seigneur" et en 23:39 où il cite le Psaume 118:26 "Béni soit Celui qui vient au nom de Jéhovah".

Cela nous amène à une autre question : "peut-on le (re)placer dans le Nouveau Testament ?"

Et là, cela dépend du choix du traducteur.

Ou bien on se limite à traduire le NT tel qu'il nous a été transmis en grec, et là on ne trouvera que le mot "Seigneur" ou bien on décide de tenir compte de toutes les sources, notamment les citations de l'AT où le tétragramme figure, et les traductions hébraïques du NT datant pour les plus anciennes du 16ème siècle (c'est le choix des TdeJ).

Notons quand-même que le nom se trouve en grec dans l'expression "alléluia" (de l'hébreu "Hallelou-Yah", louez Yah) en Apocalypse 19:1, 3, 4 et 6.

Pour résumer je dirais :

Que la prononciation exacte du nom de Dieu ne peut être connue et qu'elle n'a aucune importance.

Qu'il est cependant important d'employer le nom.

Qu'on ne peut savoir avec certitude si Jésus et ses disciples l'ont employés mais qu'il est permis de le penser.

Qu'il était probablement présent dans la version originale de l'évangile de Matthieu.

Qu'on a le droit de le replacer dans le NT ou de se limiter à "Seigneur" selon le grec.

Épilogue :

Je pense pour ma part que l'abandon du nom de Dieu au profit de celui de Jésus est lié à l'insistance des chrétiens de la seconde génération (d'Ignace à Irénée) sur la divinité du Christ.

Cependant Irénée dans son "Contre les hérésies" vers 180 prouve qu'il connaissait le nom de Dieu lorsqu'il déclare au livre 2 que "dans l'hébreu primitif « Seigneur » se dit IAH".

Par contre il n'aime pas IAO, forme grecque dont on a retrouvé la trace dans un manuscrit de la LXX tiré de la Grotte 4 de Qoumrân, surement parce que les gnostiques en faisaient un mauvais usage (voir au livre 1).

Mais bon, tout indique que plus on a avancé dans le temps plus Jésus était mis en avant et tendait à remplacer son Père dans la divinité.

L'évangile de Jean a été écrite dans le contexte du rejet par des judéo-chrétiens de l'origine céleste de Jésus, pour eux il était, soit un homme ordinaire, soit le Fils de Dieu mais par adoption.

Mais la divinité du Christ a été surexploitée et a aboutie à la doctrine de la Trinité en moins de 2 siècles.

Ajoutons à tout cela qu'avec le temps on a remplacé le tétragramme dans les copies de la LXX par Kurios tout simplement parce que les copistes ne savaient pas ou plus lire ce tétragramme que la multiplication des exemplaires avait transformé en un mot illisible "ΠΙΠΙ" (PIPI) selon ce qu'affirme St Jérôme dans un lettre datant de 384.

A partir de là, plus de nom divin pour le Dieu d'Israël, il est remplacé par Jésus et la Sainte Trinité...


Invité


Invité
c'est qui ici celui qui est Alain425 ailleurs? Smile

Georges.


Bonjour,
frdrcclnt7 a écrit:c'est qui ici celui qui est Alain425 ailleurs? Smile
Allias Médico...
Cordailement.

Mikael


MODERATEUR
MODERATEUR
article très bien fait .
merci FABIEN.

pascall


Toute cette énergie pour absolument donner un nom à Dieu. Il n'y a bien qu'un seul Dieu, pourquoi lui donner un nom comme s'il y en avait plusieurs? Je ne suis pas contre, mes vos explications compliqués me donne mal a la tête, je préfère l'amour et la solidarité entre témoins.

Georges.


Bonjour,
pascall a écrit:Toute cette énergie pour absolument donner un nom à Dieu. Il n'y a bien qu'un seul Dieu, pourquoi lui donner un nom comme s'il y en avait plusieurs? Je ne suis pas contre, mes vos explications compliqués me donne mal a la tête, je préfère l'amour et la solidarité entre témoins.
Ce dont il faut tenir compte, c'est que certains aiment rechercher plus que d'autres.
Que chacun trouve son contentement dans son domaine.
Cordialement.

Invité


Invité
D'accord avec Foetus.

Mais pour répondre à Pascall :
En fait si nos détracteurs ne passaient pas leur temps à nous prouver que Jéhovah est un nom erroné, nous ne serions pas obligé de nous défendre.

Dire qu'il n'y a qu'un seul Dieu et cela suffit, nul besoin de lui donner un nom, ne me semble pas tout à fait juste.

D'abord comment lui-même se décrit en Exode 3:15 :

"Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘ Jéhovah le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’a envoyé vers vous. ’ C’est là mon nom pour des temps indéfinis et c’est là mon mémorial de génération en génération."

Et en Isaïe 42:8 :

"Je suis Jéhovah. C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre ni ma louange aux images taillées."

On voit l'importance de l'appeler par son nom.

C'est ce nom qui le différencie des fausses divinités.

Voyons un peu 1 Corinthiens 8:5 et 6 :

"Car, bien qu’il y ait ceux qu’on appelle “ dieux ”, soit au ciel, soit sur la terre, tout comme il y a beaucoup de “ dieux ” et beaucoup de “ seigneurs ”, 6 pour nous il y a réellement un seul Dieu le Père."

Il est vrai qu'aujourd'hui le paganisme n'est plus beaucoup pratiqué en occident (quoi qu'on note la présence d'animistes parmi les populations immigrées, énormément d'hindouistes et un néo-paganisme apparu surtout depuis 30 ans).

Mais il faut tenir compte du fait qu'il existe des peuples qui adorent plusieurs divinités, comme en Inde ou chez ceux pratiquant le bouddhisme tibétain (où il existe de nombreux esprits bons et de démons).

Pour eux un Dieu sans nom n'a pas beaucoup de sens.

Pour leur annoncer efficacement la Bonne Nouvelle il faut que nous le fassions connaitre comme lui s'est révélé.

Pour conclure je dirai que, bien que fondamentalement Jéhovah soit le Dieu adoré dans le judaïsme et l'islam, en le nommant par son nom nous marquons la différence qui existe entre la croyance chrétienne et les deux autres.

Amitiés. Fabien

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Et même nous sommes dans l'obligation de le faire connaître puisque c'est DIEU LUI-MÊME QUI LE DESIR selon Exode 9:16:"''afin que l'on publie (proclame) MON NOM PAR TOUTE LA TERRE.."(Segond 1910)

Sinon on ressemblerait aux Israélites de l'époque de Jérémie et pour lequel Dieu rejeta leur culte apostat parce qu'ils avaient entre autres " FAITS OUBLIER LE NOM DE DIEU A SON PEUPLE" selon Jérémie 23:27(Segond 1910)

On comprend dès lors pourquoi Jésus déclara au sujet de son Père selon Jean 17:6 "je leur ai fait CONNAITRE TON NOM "
et v 26:" je leur fait connaitre ton Nom ET JE LE FERAI CONNAITRE ENCORE"
Quand à Jéhovah lui-même,au sujet de son Nom,il dira en Jean 12:28:" Je l'ai glorifié ET JE GLORIFIERAI ENCORE"

Si Dieu le Père n'avait pas de Nom ces versets n'auraient donc aucun sens et lui-même n'attacherait pas autant d'importance à son Nom, alors qu'il apparait comme nul autre Nom dans la Bible à savoir: près de 7000 fois!!!!!
a+ Pascall.

Josué


Administrateur
et en plus DIEU comme nom n'a aucune signification spéciale alors que JEHOVAH en a une.

pascall


Fabien Girard a écrit:
En fait si nos détracteurs ne passaient pas leur temps à nous prouver que Jéhovah est un nom erroné, nous ne serions pas obligé de nous défendre.

Je voulais pas vous agressé, je pense bien que les témoins sont les plus proches de Dieu, mais ils s'occupe trop de détails et pas assez de l'amour, c'est pour ca que je ne me sens pas de venir toujours chez vous. Quand vous dite, les détracteur parle que Jéhovah ait un nom érroné, je veux bien, mais c'est quand meme vous qui vous vous appelé comme ca. Ils cherchent peut-être les pous dans votre tête, mais faut pas tout leur mettre sur le dos non plus...
:

"Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘ Jéhovah le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’a envoyé vers vous. ’ C’est là mon nom pour des temps indéfinis et c’est là mon mémorial de génération en génération."

Je comprends pas, c'est les fils d'ISrael à qui il parle pas aux chrétien de maintenant, et vous pouvez pas dire que vous portez son nom depuis des générations, comme les juifs, alors vous êtes des juifs qui portez le nom de Dieu depuis des générations ?


Et en Isaïe 42:8 :

"Je suis Jéhovah. C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre ni ma louange aux images taillées."

C'est bien ce que je dis, je sais peut-être pas bien m'exprimé, mais il dit à "aucun autre", car il se donne un nom parce que dans ce passage il croit qu'il y a d'autres dieux... Son nom a un sens que si, il existe d'autres dieu avec d'autres noms.

On voit l'importance de l'appeler par son nom.

Ben oui, face à d'autres dieux, mais la, il y en avait d'autres, maintenant il est tout seul

C'est ce nom qui le différencie des fausses divinités.

Vous disez la meme chose que moi, on donne un nom que quand il y en a d'autres, si il n'y a pas d'autres dieu alors pas besoin de donner un nom.


Voyons un peu 1 Corinthiens 8:5 et 6 :

"Car, bien qu’il y ait ceux qu’on appelle “ dieux ”, soit au ciel, soit sur la terre, tout comme il y a beaucoup de “ dieux ” et beaucoup de “ seigneurs ”, 6 pour nous il y a réellement un seul Dieu le Père."

je suis d'accord avec l'apotre, quand on pense qu'il y a des "dieux" entre guillement, alors on appelle plus dieu "Jéhovah" on l'appelle "Père"... car il n'a pas besoin de nom pour se différencier des fau dieux, il aurait besoin d'un nom si les autres, était des vrai dieux.



Pour eux un Dieu sans nom n'a pas beaucoup de sens.

Vous parlez des hindous et des polithéistes, mais la vérité ne s'applique pas au mensonge, on fait pas semblant d'être comme les menteurs. Si ils mentent en croyant à des faux dieux qui ont des noms, c'est pas pour çà qu'on donne un nom au Père, pour leur ressembler.

Pour conclure je dirai que, bien que fondamentalement Jéhovah soit le Dieu adoré dans le judaïsme et l'islam, en le nommant par son nom nous marquons la différence qui existe entre la croyance chrétienne et les deux autres.

Moi je crois pas, je vois que ceux qui donnait un nom au Seigneur, c'était les juifs, et les chrétiens comme tu l'a montré, ils ont appelé Dieu, Père comme dans Notre Père qui est au cieux, ou Seigneur, je sais plus où, mais je crois que plusieurs fois l'apotre, appelle Dieu Seigneur dans ses lettres et jamais il appelle Dieu "Jehovah". Comme je le dis je m'en fiche, du moment qu'on aime Dieu et son fils, et qu'on applique l'amour comme le font les Témoins, je pense pas que Dieu soit en colère, si on l'appelle Seigneur ou Jéhovah, mais quand j'ai dit çà à celui qui me fait l'étude j'ai vu qu'il s'est mis en colère, et la, pareil je vous vois être en colère, alors j'arrête parce que j'aime Dieu ou Jéhobah j'aime ses témoins, mais j'aimerai temps qu'ils passe plus de temps à pratiquer l'amour qu'à parler tout le temps de Bible.

Josué


Administrateur
pas besoin d'être juif pour porter et louer le nom de DIEU.

(Actes 2:20-21) [...] . 21 Et tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah sera sauvé. ’
la preuve ils viennent de toutes nations.

(Actes 15:13-14) [...] . 14 Syméôn a raconté minutieusement comment Dieu, pour la première fois, s’est occupé des nations pour tirer d’entre elles un peuple pour son nom [...]

pascall


(Actes 15:13-14) [...] . 14 Syméôn a raconté minutieusement comment Dieu, pour la première fois, s’est occupé des nations pour tirer d’entre elles un peuple pour son nom [...]


Ben oui, mais ce meme livre dit que les disciples sont été appelé chrétiens et pas yahevistes

Josué


Administrateur
pascall a écrit:
(Actes 15:13-14) [...] . 14 Syméôn a raconté minutieusement comment Dieu, pour la première fois, s’est occupé des nations pour tirer d’entre elles un peuple pour son nom [...]


Ben oui, mais ce meme livre dit que les disciples sont été appelé chrétiens et pas yahevistes
mon verset ne parle pas du mot chrétien que je sache et chretien n'est pas le nom de DIEU jusqu'a preuve du contraire. Very Happy

pascall


Je parle des Actes qui dit que les disciples se sont fait appelé chrétien et ton verset ne dit pas Yaheviste non plus, il dit rien du tout comme nom de Dieu...

Josué


Administrateur
pascall a écrit:Je parle des Actes qui dit que les disciples se sont fait appelé chrétien et ton verset ne dit pas Yaheviste non plus, il dit rien du tout comme nom de Dieu...
le verset parle d'un peuple pour son nom. quel est se nom ?
et le verset 14 du livre des actes et tiré d' Isaie.


(Isaïe 55:5) 5 Vois ! Tu appelleras une nation que tu ne connais pas, et ceux d’une nation qui ne te connaissaient pas accourront vers toi, à cause de Jéhovah ton Dieu, et pour le Saint d’Israël, car il t’aura embelli.

Invité


Invité
Cher Pascall,

Avant le peuple chrétien il y a celui d'Israël.

Celui-ci ne porte pas dans son nom celui de Dieu.

Pourtant c'est bien ce peuple qui nous a transmit la révélation du nom de Dieu.

Bon, arrêtons là cette discussion sans fin qui risque de nous mener à rien.

Si vous êtes d'accord bien sûr...

Fabien

pascall


Je suis d'accord pour arreter, et je suis d'accord avec vous, ni les chrétien, ni les israelites n'ont porté le nom de Dieu, alors "un peuple pour son nom" cela veut dire autre chose.

Josué


Administrateur
ça doit avoir une signification car autrement ses paroles n'auraient aucun sens.

pascall


qu'il allait être fier de ces nouveau fidèles, qui allait lui donner une bonne réputation

Josué


Administrateur
pascall a écrit:qu'il allait être fier de ces nouveau fidèles, qui allait lui donner une bonne réputation
et que le nom de DIEU ne devrait pas être blasphémer par une mauvaise conduite.


(Romains 2:24) 24 Car “ le nom de Dieu est blasphémé à cause de vous parmi les nations ” ; comme c’est écrit.

Georges.


Bonjour,
L’avez-vous remarqué ?
En Exode 3 : 14 dans le texte grec nous lisons ceci :
καὶ εἶπεν ὁ θεὸς πρὸς μωυσῆν ἐγώ εἰμι ὁ ὤν καὶ εἶπεν οὕτως ἐρεῖς τοῖς υἱοῖς ισραηλ ὁ ὢν ἀπέσταλκέν με πρὸς ὑμᾶς
ἐγώ εἰμι ὁ ὤν signifie littéralement : Je suis le fils de
ὁ ὢν signifie littéralement : le fils de
Cordialement.

Invité


Invité
Mon ami,

ὁ ὢν (o ôn) ne signifie-t-il pas plutôt : je suis l'étant (c'est à dire je suis l'existant, celui qui est) ?

Dans la phrase on trouve bien l'expression "fils de" par ces mots grecs "υἱοῖς ισραηλ" (fiois israël ou uiois israël),fils d'Israël.

Qu'en penses-tu ?

Fabien

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Idem en Apo 1:4, puisqu'on lit dans le NT Grec/Français de Maurice Carrez lit:""" ...paix de la part de l'étant (o ôn) et le il était (ô nv) et le venant et de la part des sept esprits.. et de Jésus Christ le témoin fidèle....."""""
Avez-vous remarqué que """"l' étant""" et """le il était""" n'est pas Jésus 'le témoin fidèle' (de qui d'ailleurs)???
a+

Georges.


Bonjour,
Je met ici la traduction Google Grec-Français

Google Traduction

Source :
grec

Cible :
français

Traduire du texte ou une page Web
Lire phonétiquement
o ó̱n
Traduction (grec > français)
le fils de

La question est alors : Pourquoi Google traduction traduit l'étant par le fils de ?

Pour Révélation 1 : 4, je réfléchis et je vous dirai ma pensée.

Cordialement.

samuel


Administrateur
Foetus. a écrit:Bonjour,
Je met ici la traduction Google Grec-Français

Google Traduction

Source :
grec

Cible :
français

Traduire du texte ou une page Web
Lire phonétiquement
o ó̱n
Traduction (grec > français)
le fils de

La question est alors : Pourquoi Google traduction traduit l'étant par le fils de ?

Pour Révélation 1 : 4, je réfléchis et je vous dirai ma pensée.

Cordialement.
je ne suis pas sur qu'un traducteur automatique rend bien le sens des mots.

Invité


Invité
Cher Foetus,

ὁ ὢν ça ne peut avoir d'autre sens que "le" + "étant".

c'est comme ça c'est de la grammaire !

ὁ c'est l'article et ὢν c'est le verbe εἰμί (être) à l'infinitif participe.

Page 249 de mon exemplaire de l'initiation au grec du NT de Wenham.

Google traduction ne marche pas avec tout, je le sais pour faire souvent des comparaisons quand j'écris en néerlandais.

Fabien

Georges.


Bonjour,
samuel a écrit:
Foetus. a écrit:Bonjour,
Je met ici la traduction Google Grec-Français

Google Traduction

Source :
grec

Cible :
français

Traduire du texte ou une page Web
Lire phonétiquement
o ó̱n
Traduction (grec > français)
le fils de

La question est alors : Pourquoi Google traduction traduit l'étant par le fils de ?

Pour Révélation 1 : 4, je réfléchis et je vous dirai ma pensée.

Cordialement.
je ne suis pas sur qu'un traducteur automatique rend bien le sens des mots.

J'avais pris le temps de traduire mot à mot Jean 8 : 58 sur Google traduction. J'étais un peu déconcerté par le résultat. Mais j'ai pu cependant constater que le résultat était correct en comparant avec une traduction inter-linéaire
Cordialement.

Georges.


Bonjour,
philippe83 a écrit:Idem en Apo 1:4, puisqu'on lit dans le NT Grec/Français de Maurice Carrez lit:""" ...paix de la part de l'étant (o ôn) et le il était (ô nv) et le venant et de la part des sept esprits.. et de Jésus Christ le témoin fidèle....."""""
Avez-vous remarqué que """"l' étant""" et """le il était""" n'est pas Jésus 'le témoin fidèle' (de qui d'ailleurs)???
a+
Je vous donne ma pensée sur Révélation 1 : 4 :
Le fils est bien celui
qui était : Il a eu une existence pré-humaine et a vécu en tant qu'homme.
qui est : Le fils est maintenant bien
vivant au ciel à la droite de son père.
qui vient : voir le verset 7  : Regardez ! Il vient avec les nuages, et tout œil le verra
et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, :

Georges.


Bonjour,
philippe83 a écrit:Idem en Apo 1:4, puisqu'on lit dans le NT Grec/Français de Maurice Carrez lit:""" ...paix de la part de l'étant (o ôn) et le il était (ô nv) et le venant et de la part des sept esprits.. et de Jésus Christ le témoin fidèle....."""""
Avez-vous remarqué que """"l' étant""" et """le il était""" n'est pas Jésus 'le témoin fidèle' (de qui d'ailleurs)???
a+
Je vous donne ma pensée sur Révélation 1 : 4 :
Le fils est bien celui
qui était : Il a eu une existence pré-humaine et a vécu en tant qu'homme.
qui est : Le fils est maintenant bien
vivant au ciel à la droite de son père.
qui vient : voir le verset 7  : Regardez ! Il vient avec les nuages, et tout œil le verra
et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, :
voir Révélation 3 : 1 “ Et à l’ange de la congrégation qui est à Sardes, écris : Voici les choses qu’il dit, celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles
et Révélation 4 : 6 Et j’ai vu, se tenant debout au milieu du trône et des quatre créatures vivantes et au milieu des anciens, un agneau comme tué, ayant sept cornes et sept yeux, [des yeux] qui représentent les sept esprits de Dieu qui ont été envoyés dans toute la terre.
Les sept esprits sont donc associés à la personne du fils.
et de la part de Jésus Christ, “ le Témoin fidèle ”, “ Le premier-né d’entre les morts ”, et “ Le Chef des rois de la terre ”. : Le fils est Jésus-Christ glorifié, élevé.
Révélation 1 : 1-7 peut donc totalement s'appliquer au fils.
Cordialement.

NIKOLAJ TJ/TJC


---beaucoup plus simple:

http://bibles.forumactif.com/t70-etude-prospective-sur-le-nom-divin

http://bibles.forumactif.com/

samuel


Administrateur
beaucoup plus simple aussi si tu nous donne l'explication ici . lol!

NIKOLAJ TJ/TJC


ÉTUDE PROSPECTIVE SUR LE NOM DIVIN

AHAVAH (1 Jean 4:8) [...] Dieu est amour.

Le mot Amour en Hébreu est : ahavah ((répétition d’accentuation des trois voyelles : a)) ; d’où la qualité principale et première du vrai Dieu que nous constatons dans 1 jean 4 :8.
Citation/Réf. *** Rbi8 p. 1676 1A Le nom divin dans les Écritures hébraïques ***
Genèse 2:4 : Le nom divin est un verbe : c’est le verbe hébreu הוה (hawah, “ devenir ”) à l’imparfait ((forme inaccomplie ou en cours d’accomplissement)) de la forme causative. Le nom divin signifie donc “ Il fait devenir ”. ((Un verbe dans toutes les langues se conjugue à tous les temps et exprime sa plénitude))

Le nom divin en abrégé se lit et s’écrit : YAH
Le nom divin complet peut donc se lire ainsi : par recomposition des consonnes et voyelles (apposées pour la phonétique du langage courant), comme le font chaque experts-traducteurs selon les langues usuelles contemporaines, et leurs expériences, et connaissances au moment de traduire:
: YAHAWAH soit : YAH (est) AMOUR, et/ou/, YAH (fait) DEVENIR (ou réalise en créant par Amour)
: YEHOWAH §§§
: YEHOVAH
: YAHWEH
DANS les Écritures hébraïques, (souvent appelées “ Ancien Testament ”), le nom de Dieu figure près de 7 000 fois sous la forme יהוה (à lire de droite à gauche). Il est donc représenté, en hébreu, par les quatre lettres Yôdh, Hé’, Waw et Hé’, généralement translittérées ainsi : YHWH. ((Sans les voyelles))
(La translittération est la traduction équivalente du mot à mot pour chaque langue)
Citation/Réf. *** Rbi8 p. 1677 1A Le nom divin dans les Écritures hébraïques ***

D’autre part, voici ce qu’on peut lire dans Introduction à l’Ancien Testament, par G. Archer (Saint-Légier 1978, p. 63) : “ Mais les [[des]] Juifs (...) commencèrent à ressentir des scrupules de prononcer le nom sacré, de peur de violer le troisième commandement. C’est pourquoi l’on se mit à substituer le titre ʼadōnāy (‘ Seigneur ’) à Yahweh lors de la lecture à haute voix. Pour signaler cette substitution, les Massorètes [[qui connaissaient une des façons de prononcer l’hébreux écrit en langage usuel]] placèrent les voyelles de ʼadōnāy sous les consonnes de Yahweh, ce qui donna §§§ yehōwāh, soit ‘ Jéhovah ’ [[forme latine par le J qui remplace le Y]]. [[YeHoWaH]] ”

Et on lit en note : “ Pour des raisons phonétiques, la première voyelle ‘ a ’ de adōnāy devient ‘ e ’ [[ou : é]] après le y dans yehōwāh. ”
(((Si la phonétique d’usage respectait la translittération, on devrait lire : YaHaWaH)))

---donc la prononciation du nom divin translittérale peut se lire simplement : YAHAWAH

[[…]] (…) ((…)) (((…))) commentaires insérés entre ces signes de ponctuations.

http://bibles.forumactif.com/

Psalmiste


Concernant le nom de Dieu "Jéhovah", il faut savoir que l'on le trouve à plusieurs endroits dans la bible Thmpson !

Je viendrais vous mettre dans la soirée, les pages de cette Bible que j'ai scannée !

Josué


Administrateur
Psalmiste a écrit:Concernant le nom de Dieu "Jéhovah", il faut savoir que l'on le trouve à plusieurs endroits dans la bible Thmpson !

Je viendrais vous mettre dans la soirée, les pages de cette Bible que j'ai scannée !
je posséde cette traduction et je ne l'avais pas remarqué ça doit être écrit en petit . Very Happy

Psalmiste


je posséde cette traduction et je ne l'avais pas remarqué ça doit être écrit en petit .


Lorsque j'aurais mis les pages scannées sur le forum, je te donnerais le lien Wink

Mikael


MODERATEUR
MODERATEUR
que devient notre ami pascall ?

Josué


Administrateur
Mikael a écrit:que devient notre ami pascall ?
étrange il ne participe plus depuis bien longtemps.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum