Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Une nouvelle Bible, Traduction du monde nouveau

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Martur


MODERATEUR
MODERATEUR
Rappel du premier message :

Lors de la réunion annuelle au siège mondial, nos compagnons du collège central ont présenté une version mise à jour de la Bible Traduction du Monde nouveau en anglais.
la New World Translation avait 60 ans et bien besoin d'un dépoussiérage au niveau du vocabulaire.

C'est une version donc révisée et moderne, avec appendice, mini-comment raisonner, et mouls illustrations qui est disponible pour nos frères anglophones.
Il est prévu d'adapter cette révision de traduction dans beaucoup de langues.

A cela s'ajoute une application pour smartphone et tablette (Android, iOS et Windows phone Cool appelé JW LIBRARY (je vous laisse chercher) qui permet de consulter cette version, la version de référence, la Kingdom Interlinear, la Living Bible, la ASV et la King James.

Le texte de l'année 2014 est : Que ton Royaume Vienne (Mathieu 6:10)
un texte adapté pour le centenaire de la présence du Christ je trouve Very Happy


epourkwapa


Bonjour,

Psalmiste a écrit:
Martur a écrit:
Psalmiste a écrit:Chouette, ça va me faire 1 bible de plus dans ma collection (lol) Smile
Celle-là sera gratuite au moins.
Et oui, et de nos jours, c'est rare de trouver quelque chose de gratuit Smile
Tous devraient s'efforcer de mettre dans le tronc au moins la piécette de la veuve ! Qu'en dites-vous ?

Psalmiste


epourkwapa a écrit:Bonjour,

Psalmiste a écrit:
Martur a écrit:Celle-là sera gratuite au moins.
Et oui, et de nos jours, c'est rare de trouver quelque chose de gratuit Smile
Tous devraient s'efforcer de mettre dans le tronc au moins la piécette de la veuve ! Qu'en dites-vous ?
Oui tu as parfaitement raison !

Je dis que cette version est gratuite dans le sens qu'elle n'a pas de prix contrairement aux autres versions. Maintenant c'est certain que la réalisation de cette version a un cout !

Josué


Administrateur
mais si il est possible de faire une nouvelle traduction c'est bien grace aux dons fait par les fréres et soeurs.

Martur


MODERATEUR
MODERATEUR
à NOS dons, tu peux te mettre dans le lot Smile

Josué


Administrateur
Une édition révisée des Saintes Écritures. Traduction du monde nouveau
11 OCTOBRE 2013 | INTERNATIONAL

Au cours d’un rassemblement spécial qui s’est tenu le 5 octobre 2013, les Témoins de Jéhovah ont annoncé la parution d’une édition révisée des Saintes Écritures. Traduction du monde nouveau en anglais. L’actuel Comité de traduction a tenu compte de l’évolution de la langue : certaines tournures ont été actualisées et certaines expressions bibliques clarifiées, pour que le texte soit plus facile à lire et à comprendre. Se fondant sur une étude minutieuse des manuscrits de la mer Morte et d’autres manuscrits anciens, le texte révisé fait apparaître le nom de Dieu à six endroits de plus : Juges 19:18 ; 1 Samuel 2:25 ; 6:3 ; 10:26 ; 23:14 ; 23:16. Une version PDF de l’édition imprimée ainsi qu’une version électronique incluse dans la nouvelle application JW Library sont téléchargeables gratuitement depuis www.jw.org.

Josué


Administrateur
en anglais uniquement pour le moment.
http://www.jw.org/en/online-help/jw-library?wtlocale=F

samuel


Administrateur
Bonjour
vue la lettre qui a été lue hier a la salle,la traduction en Français n'est pas pour tout de suite.dommage.

Josué


Administrateur
50 ans séparent l'annonce de traduction de la bible.

vulgate


samuel a écrit:Bonjour
vue la lettre qui a été lue hier a la salle,la traduction en Français n'est pas pour tout de suite.dommage.
C'est à dire, combien de temps ?

Josué


Administrateur
Un certain temps. Very Happy en fait nous ne le savont pas.

Josué


Administrateur
la voila en Russe et Espagnole.

Martur


MODERATEUR
MODERATEUR
Hooooo ! Super ! Où tu as trouvé ça ?

Josué


Administrateur
ici
http://webmail1m.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=185688&check=&SORTBY=1

Martur


MODERATEUR
MODERATEUR
Euh, je n'ai pas accès à ta messagerie, hoho, logiquement.

Josué


Administrateur
a bon pourtant ele fonctionne bien pour moi.

Psalmiste


Savez vous quelle difference il y aura entre l'ancienne et la nouvelle version ?

Josué


Administrateur
je ne lis pas l anglals pour faire la comparaison.

samuel


Administrateur
Les Témoins de Jéhovah publient leur toute nouvelle édition révisée de la Bible en grand format

NEW YORK. S’efforçant depuis toujours de rendre la Bible accessible au plus de gens possible, les Témoins de Jéhovah publient leur édition révisée des Saintes Écritures. Traduction du monde nouveau en grand format (en anglais). Dans un premier temps, cette édition, imprimée aux États-Unis et au Japon, sera tirée à 424 000 exemplaires.

Les Témoins ont fait paraître une révision de la Traduction du monde nouveau au format standard lors d’un évènement spécial qui a été retransmis les 5 et 6 octobre 2013 dans 31 pays. Il s’agit de la révision la plus détaillée depuis 1984. Le 7 octobre 2013, les Témoins ont rendu cette traduction de la Bible accessible via une application multiplateforme (JW Library), qui totalise déjà 1,4 million de téléchargements. L’édition révisée de la Traduction du monde nouveau est également disponible dans divers formats électroniques sur www.jw.org.


Quel que soit son format, l’édition révisée de la Traduction du monde nouveau comporte près de 60 000 références marginales, qui ont pour but d’aider le lecteur à mieux comprendre le contexte des récits bibliques. Elle contient aussi des schémas en couleur, des cartes des pays bibliques et des tableaux donnant des informations sur la vie quotidienne aux temps bibliques. Un appendice examine notamment les principes de la traduction de la Bible, et l’histoire de sa rédaction et de sa préservation.

Dans l’édition de la Traduction du monde nouveau de 1984, le nom personnel de Dieu figurait déjà quelque 7 000 fois dans le texte. Cependant, la révision de 2013 tient compte de recherches récentes portant sur le nom de Dieu dans les manuscrits bibliques les plus anciens. S’appuyant sur un examen plus fouillé des Rouleaux de la mer Morte et d’autres manuscrits, l’édition révisée de la Traduction du monde nouveau comporte six occurrences supplémentaires du nom divin. Elles figurent en Juges 19:18 et en 1 Samuel 2:25 ; 6:3 ; 10:26 ; et 23:14, 16. L’appendice étudie en profondeur l’utilisation du nom divin en hébreu et en grec anciens, ainsi que sa transcription dans des traductions de la Bible en plusieurs dialectes et langues modernes.

Cela fait très longtemps que les Témoins impriment, distribuent et traduisent la Traduction du monde nouveau, qui est très estimée par les biblistes pour son exactitude. Le texte complet de cette traduction est d’abord paru en anglais en 1961. En 1963, le New York Times signalait que la Traduction du monde nouveau serait disponible en six autres langues, comme annoncé lors d’un grand rassemblement organisé par les Témoins au Yankee Stadium. Depuis, les Témoins ont produit cette traduction en plus de 120 langues. Ces dernières années, le Comité de traduction a décidé de réviser la Traduction du monde nouveau pour tenir compte de l’évolution de la langue et clarifier certaines expressions bibliques, la rendant plus facile à lire et à comprendre. L’édition révisée de la Traduction du monde nouveau reflète ces progrès en matière de traduction de la Bible.

« C’était extraordinaire de recevoir les premières éditions de la Traduction du monde nouveau il y a plus de 50 ans, et c’est encore plus extraordinaire d’avoir aujourd’hui la toute dernière édition révisée, explique J. Brown, porte-parole des Témoins de Jéhovah à leur siège mondial. Nous désirons rendre les Saintes Écritures compréhensibles pour tout le monde, en utilisant une langue exacte, digne et moderne. »

Josué


Administrateur
la traduction en Français n'est toujours pas disponible mais il existe une brochure qui contient l'index qui a le format de l'ancienne traduction que l'on peut insérer .

Josué


Administrateur
Maintenant en portugais.

Patrice1633


Au début des TJ, ils prenais les bibles des autre religions, par la suite afin de se séparer de la chretienneté ils on commencer à produire des bibles, mais pour cela, ils devais commencer par "traduire" les écritures afin d'avoir une bible qui reflète la parole de Jehovah, suivez l'évolution de ce beau travail diriger par Jehovah ... 

Charger de traduire "les déclarations" de Jéhovah! -- Romains 3:2
http://www.jw.org/fr/temoins-de-jehovah/activites/edition/video-traduire-declarations-sacrees-de-dieu/

chico.


Ou ils achetaient les droits d'auteurs et faisait imprimer ses bibles.

samuel


Administrateur
anglaise révisée de 2013 de la Traduction du monde nouveau

AU FIL des années, Les Saintes Écritures. Traduction du monde nouveau ont fait l’objet de plusieurs révisions. Mais la révision anglaise de 2013 est d’une ampleur sans précédent. Par exemple, le texte compte près de dix pour cent de mots en moins. Des expressions clés ont été révisées. Les textes de certains chapitres sont maintenant disposés comme des poèmes, et l’édition standard a été enrichie de notes explicatives. Il serait impossible de passer en revue tous les changements dans cet article. Mais parlons des plus marquants.

Quelles expressions clés ont été révisées ? Comme indiqué dans l’article précédent, les traductions des termes « shéol », « hadès » et « âme » ont été révisées. Mais ce ne sont pas les seuls termes à avoir été remplacés.

Par exemple, l’équivalent anglais du terme « empalé » a été remplacé par les tournures « attaché sur un poteau » ou « cloué sur un poteau », pour que le lecteur ne se méprenne pas sur la façon dont Jésus a été mis à mort (Mat. 20:19 ; 27:31). « Dérèglement » a été remplacé par « conduite effrontée », une expression restituant l’idée de mentalité méprisante que renferme le terme grec. Un autre terme anglais qui aurait pu être compris à tort par « souffrir longtemps » a été remplacé par « patience », dont le sens est plus proche du terme original. « Orgies » a été remplacé par « fêtes débridées », une expression plus compréhensible de nos jours (Gal. 5:19-22). Le terme traduit par « bonté de cœur » a été plus justement rendu par « amour fidèle », ce qui restitue le sens de ce terme biblique souvent associé à la « fidélité » (Ps. 36:5 ; 89:1).

Certains termes généralement traduits de la même manière autrefois le sont à présent en fonction du contexte. Par exemple, l’hébreu ʽôlam, précédemment traduit par « temps indéfinis » dans la plupart des cas, peut aussi évoquer l’éternité. Vois en quoi cela permet d’affiner la traduction de versets comme Psaume 90:2 ou Mika 5:2, dans lesquels l’hébreu ʽôlam n’exprime pas la même nuance.

Les Écritures comportent de nombreuses occurrences des termes hébreu et grec traduits par « semence », un mot qui désigne soit une graine soit une descendance. De précédentes éditions de la Traduction du monde nouveau les rendent invariablement par « semence », notamment en Genèse 3:15. Toutefois, l’usage de « semence » au sens de « descendance » n’étant plus courant en anglais, l’édition révisée a opté pour « descendance » en Genèse 3:15 et dans des versets parallèles (Gen. 22:17, 18 ; Rév. 12:17). D’autres occurrences ont été traduites autrement, en fonction du contexte (Gen. 1:11 ; Ps. 22:30 ; Is. 57:3).

Pourquoi avoir révisé nombre d’expressions traduites littéralement ? L’appendice A1 de l’édition de 2013 dit qu’une bonne traduction de la Bible se doit de « restituer le sens exact d’un mot ou d’une expression lorsqu’une traduction littérale en déformerait ou en obscurcirait le sens ». Quand les tournures idiomatiques de la langue de départ gardent tout leur sens dans une langue d’arrivée, elles sont traduites littéralement. Ainsi, dans de nombreuses langues, l’expression « scruter les cœurs » de Révélation 2:23 reste claire. Par contre, dans ce même verset, l’expression « scruter les reins » n’est pas facile à comprendre. Les traducteurs ont donc remplacé « reins » par « pensées les plus intimes », ce qui restitue le sens du terme original. De même, en Deutéronome 32:14, l’expression idiomatique « la graisse des rognons du blé » est traduite de façon plus claire par « blé de première qualité ». Et dans bien des langues, la tournure « être incirconcis des lèvres » est loin d’être aussi claire que la tournure « avoir du mal à s’exprimer » (Ex. 6:12).

Pourquoi les expressions « fils d’Israël » et « garçons privés de père » sont-elles aujourd’hui traduites par « Israélites » et « orphelins de père » ? En général, l’hébreu recourt au genre masculin ou féminin selon qu’il est question d’un homme ou d’une femme. Toutefois, certains termes masculins peuvent désigner des individus des deux sexes. Par exemple, le contexte de certains versets montre que l’expression « les fils d’Israël » désigne à la fois des hommes et des femmes. À présent, elle est donc généralement traduite par « les Israélites » (Ex. 1:7 ; 35:29 ; 2 Rois 8:12).

De façon similaire, dans de précédentes éditions de la Traduction du monde nouveau, le nom hébreu masculin signifiant « fils » en Genèse 3:16 est traduit par « enfants ». Suivant cette logique, la traduction de ce nom a été révisée en Exode 22:24. On y lit à présent : « Vos enfants [« fils », en hébreu] seront orphelins de père. » Pareillement, « garçon privé de père » est devenu « enfant privé de père », ou simplement « orphelin » (Deut. 10:18 ; Job 6:27). Cette façon de faire est semblable à celle de la Septante. Notons également qu’en Ecclésiaste 12:1, « aux jours de ta jeunesse » a remplacé « au début de ta vie d’homme adulte ».

Pourquoi la traduction de nombreux verbes hébreux a-t-elle été simplifiée ? Le verbe hébreu a deux états principaux : l’imparfait, qui marque une action continue, et le parfait, qui exprime une action achevée. Dans de précédentes éditions de la Traduction du monde nouveau, un verbe hébreu à l’imparfait était systématiquement traduit par un verbe associé à une expression comme « se mettre à », « entreprendre de » ou « continuer à ». Cela permettait d’évoquer la continuité ou la répétition d’une action *. Par ailleurs, pour montrer qu’une action décrite par un verbe hébreu au parfait était achevée, ces éditions y associaient des tournures comme « certainement » ou « à coup sûr ».

La révision de 2013 n’emploie ces expressions auxiliaires que si elles apportent une nuance. Par exemple, il n’est pas nécessaire de préciser que Dieu a dit à plusieurs reprises : « Que la lumière paraisse. » C’est pourquoi dans l’édition révisée, le verbe « dire » qui, en hébreu, est à l’imparfait, n’est pas exprimé dans une forme marquant l’action continue (Gen. 1:3). Par contre, Jéhovah a manifestement appelé Adam à plusieurs reprises. C’est pourquoi, en Genèse 3:9, la forme marquant l’action continue a été conservée. D’une manière générale, les verbes ont été traduits plus simplement. La traduction met en valeur l’action plutôt que son caractère achevé ou inachevé. Ce choix présente l’intérêt de restituer, dans une certaine mesure, le style concis de l’hébreu.

Un chapitre à présent disposé en vers dans la Traduction du monde nouveau révisée
Conformément au style poétique de certaines portions du texte original, davantage de chapitres sont maintenant disposés en vers.
Pourquoi davantage de chapitres sont-ils disposés comme des poèmes ? De nombreuses parties de la Bible ont été rédigées dans un style poétique. Dans les langues modernes, c’est souvent par la rime que le poète s’exprime. Mais dans la poésie hébraïque, les procédés les plus importants du point de vue de la forme sont le parallélisme et le contraste. Le rythme est obtenu non par des rimes, mais par un agencement logique des idées.

De précédentes éditions de la Traduction du monde nouveau disposaient le texte des livres de Job et des Psaumes en vers pour montrer qu’à l’origine, ils étaient destinés à être chantés ou récités. Ce procédé met en valeur les éléments poétiques, ce qui produit une mise en relief et facilite la mémorisation. Dans l’édition de 2013, les Proverbes, le chant de Salomon et quantité de chapitres des livres prophétiques sont également disposés en vers pour indiquer qu’ils ont été rédigés dans un style poétique et pour mettre en valeur les parallélismes et les contrastes. Par exemple, en Isaïe 24:2, chaque ligne contient un contraste et s’ajoute à la précédente pour accentuer l’idée selon laquelle personne ne peut se soustraire au jugement de Dieu. Cet agencement du texte montre que le rédacteur biblique ne se contentait pas de se répéter. Il recourait à une technique de poésie pour insister sur le message de Dieu.

En hébreu, la différence entre la prose et la poésie n’étant pas toujours très nette, la façon de disposer un même passage peut varier d’une traduction à l’autre. Les traducteurs déterminent quels versets seront disposés en vers. En effet, certains versets sont écrits en prose, mais dans un langage poétique, et recourent librement au langage imagé, au jeu de mots et au parallélisme pour accentuer une idée.

Une nouveauté de l’édition révisée, la partie « Contenu du livre », est particulièrement utile dans le poème intitulé Chant de Salomon pour discerner quel personnage prend la parole.

Quelle influence l’étude de manuscrits dans la langue originale a-t-elle eue sur la révision ? La première Traduction du monde nouveau a été réalisée à partir du texte hébreu massorétique ainsi que du texte grec de Westcott et Hort, qui fait autorité. Depuis, l’étude de manuscrits bibliques anciens s’est poursuivie, ce qui a éclairé certains versets bibliques. Des copies des Rouleaux de la mer Morte sont devenues consultables. Un plus grand nombre de manuscrits grecs a été étudié. Beaucoup de ces manuscrits sont accessibles sous format électronique. Il est donc plus facile d’analyser les différences entre les manuscrits pour déterminer quelle version du texte hébreu ou grec est la plus conforme au texte original. Le Comité de traduction de la Bible du monde nouveau a tiré parti de ces avancées pour étudier certains versets, ce qui a donné lieu à quelques changements.

Par exemple, en 2 Samuel 13:21, la Septante contient l’équivalent de cette déclaration : « Mais il ne voulait pas vexer son fils Amnôn, parce qu’il l’aimait, parce que c’était son fils premier-né. » De précédentes versions de la Traduction du monde nouveau ne contiennent pas ces paroles, parce qu’elles ne figurent pas dans le texte massorétique. Toutefois, elles figurent dans les Rouleaux de la mer Morte. Elles ont donc été incluses dans la révision de 2013. Pour des raisons semblables, le nom de Dieu a été réintroduit cinq fois dans le premier livre de Samuel. L’étude de textes grecs a également entraîné un changement de l’ordre des idées en Matthieu 21:29-31. Certains changements se fondent donc sur le témoignage de l’ensemble des manuscrits plutôt que sur la stricte adhésion à un seul texte grec de référence.

Ce ne sont là que quelques-uns des changements qui rendent la Traduction du monde nouveau plus claire et plus agréable à lire pour beaucoup de ceux qui la considèrent comme un cadeau offert par le Dieu de communication.

Patrice1633


Dans notre Etude de la TG de cette semaine nous parlons justement de la TRADUCTION de la bible.

Les paragraphe 7,8 je les aimes énormément sur le nom de Jehovah ..

On peu aller voir sois-meme sur ce lien ...
http://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/402015922

Je colle ici ces 2 paragraphes:

7 Les vrais chrétiens attachent une grande importance au nom Jéhovah. À ce sujet, l’appendice de l’édition révisée de 2013 de la Traduction du monde nouveau et le Guide d’étude de la Parole de Dieu donnent des informations mises à jour. Le Comité de traduction de la Bible du monde nouveau comprend que le nom Jéhovah correspond à la forme causative du verbe hébreu hawah et signifie « Il fait devenir* ». Par le passé, nos publications ont établi un lien entre cette compréhension et Exode 3:14 qui dit : « Je deviendrai ce qu’il me plaît de devenir » (voir note TMN). C’est ce qui a mené à la conclusion présentée dans l’édition de 1984 (édition de 1995 en français), qui précise que le nom divin signifie Il « se fait devenir Celui qui réalise des promesses* ». Mais l’appendice A4 de l’édition révisée de 2013 et la partie 1 du Guide d’étude de la Parole de Dieu expliquent : « Bien que le nom Jéhovah inclue cette idée, il ne se limite pas à ce que Jéhovah choisit de se faire lui-même devenir. Il englobe aussi ce que Jéhovah fait que sa création devienne pour l’accomplissement de son dessein. »

8 Jéhovah fait donc de sa création ce qu’il veut qu’elle devienne. Conformément à la signification de son nom, il a fait que Noé devienne un constructeur d’arche ; Betsalel, un maître artisan ; Guidéôn, un guerrier victorieux ; et Paul, un apôtre des nations. Oui, le nom de Dieu revêt beaucoup de sens pour son peuple. Et en aucun cas le Comité de traduction de la Bible du monde nouveau ne voudrait en minimiser l’importance en le retirant de la Bible.

Son nom exprime qu'il a son grand projet dans son esprit et qu'il vas réaliser tout ce qu'il a besoin pour arriver a ce beau projet, que nous avons tous une place à accomplir dans ce grand projet qu'est le "Royaume de Dieu"

samuel


Administrateur
J'aime bien bien cette étude sur la traduction du monde nouveau.

gnosis


MODERATEUR
MODERATEUR
samuel a écrit:J'aime bien bien cette étude sur la traduction du monde nouveau.

Excellente, j'attends la partie qui parle du nom divin avec impatience.

Patrice1633


Oui, moi aussi, j'ai très hâte ...
Toute personne qui publie un livre aiment mentionner son nom, mettre sa signature dans son livre, se décrire ...

Le créateur aussi, il nous fait connaître son nom, encore plus il nous montre que dans son nom, il nous inclus aussi, car il fait réaliser son grand projet et dans son grand projet nous en sommes inclus ...
Nous avons notre place dans son projet qui a pour titre ...

"Le royaume de Dieu"

Marmhonie


MODERATEUR
MODERATEUR
Patrice1633 a écrit:Le créateur aussi, il nous fait connaître son nom,
Oui, enfin à partir d'Exode 3-14. Quand à Jésus-Christ il ne l'a jamas appelé que du surnom Abba, Papa en araméen.
Et il fallut attendre le 13e siècle catholique pour que le moine dominicain Raymundus Martini latinise le Nom divin perdu d'origine dans sa prononciation hébraïque authentique entendue pour la 1ère fois par Moïse.
Donc, soit c'est un dogme chez vous contre tout bon sens, soit une plaisanterie, mais enfin Jéhovah n'a jamais été Son Nom divin. Depuis quand YHWH parla latin à Moïse.

Parfois vous êtes très studieux avec la Bible et c'est magnifique, parfois comme les mormons, vous semblez croire n'importe quoi.. C'est dommage parce que cela vous discrédite.

Ah, les dogmes, ces poisons des maisons mères, pour les catho le Vatican et pour les TJ la Watchtower : quelles prisons impitoyables qui veulent régenter tout de votre vie. Y compris en allant contre l'Histoire et la raison et les découvertes archéologiques.

C'est ainsi, Jéhovah est un nom 100% catholique que vous avez pris sans même rappeler que c'est une création catholique de Raymundus Martini, et non l'hébreu entendu par Moïse.

Patrice1633


A toi de comprendre à ta façon Marmhonie ...
Moi j'aime la bible ...

En fait, comme je disait l'autre fois, je ne prend pas tout pour du cash, j'écoute ce que l'on m'explique mais il faut "absolument" que j'en sois convaincu pour accepter une croyance ...
La croyance c'est ma croyance ...

Les gens peuvent croire au soucoupe volante, moi j'ai ma croyance, même si 10000 personnes m'affirmerais le contraire ...
Il faut "méditer" pour comprendre, mais pas méditer les yeux virer en envers assis en petit indien les mains sur le côté en grognant "Hhhaaooouuummmmm" ...
Mais avec mon "esprit", ma tete ...

Nous avons regarder quelques verset, on a élaboré et tu crois ce que tu crois ...
Quand tu dit t'a version de ce que tu comprend, je plonge mes penser pour voir s'il en est bien comme cela, car je n'ai pas la vérité absolu, mais il faut la trouver ....

Méditez

Mais il y a un peuple sur terre qui est approuver par le Createur, à chacun de le trouver ...

Marmhonie


MODERATEUR
MODERATEUR
Patrice1633 a écrit:A toi de comprendre à ta façon Marmhonie ...
Moi j'aime la bible ...
Alors ne va pas acheter du bio au magazin proche de chez toi, mais cultive ton jardin comme Jéhovah y a placé Adam et Éve, et plus tard Jésus quand il se rendit au jardin des oliviers pour y vivre sa Passion.

A la vérité, tu aimes les traductions, nuance énorme !

C'est ma Bible de chevet, grec et hébreu.


Si tu aimes vraiment la Bible, tu te mettras au travail, tu seras heureux de réciter la prière de Jésus en araméen, bref tu vas devenir authentique.

Pour le moment tu rêves beaucoup encore. Mais pourquoi pas puisque d'autres font le travail à ta place.

C'est ça qui me gênerait, moi j'y suis allé voir directement dans les textes et cela a changé carrément ma vie.

Entre celui qui regarde un film et celui qui le vit dans la réalité, il y a le même monde qu'entre le sportif devant sa TV et celui qui s'entraîne à en baver tous les jours.

Et pas de baratin avec moi : quand on veut, on peut !

C'est juste une question de volonté et de caractère endurci à souffrir, à se battre pour sortir brillamment des études et partir faire des tours du monde.

On ne vit pas du tout dans le même monde. Et tant mieux, tu ne pourrais pas tenir, trop fragile.
Je prie pour tton bonheur et ta protection.

Patrice1633


Je te souhait de passer une belle journée Marmhonie ...

gnosis


MODERATEUR
MODERATEUR
Bonjour Marmhonie

Oui, enfin à partir d'Exode 3-14. Quand à Jésus-Christ il ne l'a jamas appelé que du surnom Abba, Papa en araméen.

Si les serviteurs du passé imparfaits dans l'AT le prononçait et toi-même tu le reconnait et ceux-ci avait la bénédiction et la faveur de Jéhovah. Pour quel motif le Christ , fils de Dieu, ne l'aurait pas prononcé? N'avait-il pas la bouche assez sainte?


Et il fallut attendre le 13e siècle catholique pour que le moine dominicain Raymundus Martini latinise le Nom divin perdu d'origine dans sa prononciation hébraïque authentique entendue pour la 1ère fois par Moïse.

Certains spécialistes le pensent, d'autre pas comme Nehemia Gordon.  Mais peu importe, si de nombreuses bibles aujourd'hui l'on adopté et la langue française à fait la même chose, pourquoi devrions nous le refuser ?!!

En français c'est un nom qui est parfait!!! Connais-tu un autre nom en français pour indiquer le créateur du ciel ou de la terre? moi je n'en connais pas!!! Lorsqu'on me dit "Jéhovah" je pense à notre créateur, toi tu penses quoi? à une table?!!! Absolument pas, donc en langue française il est parfait, peut importe la prononciation exacte qu'il avait au temps d’Israël.


Parfois vous êtes très studieux avec la Bible et c'est magnifique, parfois comme les mormons, vous semblez croire n'importe quoi.. C'est dommage parce que cela vous discrédite.

Ce n'est pas des affirmations qu'il faut Marmhonie, mais des arguments. C'est la force des argument qui nous ont fait partir du catholicisme.

Ah, les dogmes, ces poisons des maisons mères, pour les catho le Vatican et pour les TJ la Watchtower : quelles prisons impitoyables qui veulent régenter tout de votre vie. Y compris en allant contre l'Histoire et la raison et les découvertes archéologiques.

Chez nous il n'y a pas de dogme, si nous professons un enseignement c'est tout simplement que nous le retenons basé sur la bible, le jour que nous avons une meilleur compréhension sur un certain point, nous n’hésiterons pas à le substituer,  l'important est de pouvoir adhérer toujours plus aux saintes écritures. Nous avons substituer la définition du terme "génération" nous pourrions substituer tout autre choses,  nous sommes libre comme le vent, par contre le catholicisme est esclave de leurs dogmes, toute découverte, tout raisonnement sera frustré par leurs dogmes, ils seront esclaves à jamais de leurs dogmes.

D'ailleurs toi même tu ne peux professer un enseignement contraire aux dogme du catholicisme, les retiens tu une "prison" ? c'est impossible pour un catholique , sinon tu ne fais plus partie de l’église catholique, car il y a excommunication latae sententiae sans qu'il soit besoin d'une décision express de l'autorité compétente (code de droit canon). Tu ne peux mettre un seul dogme en doute!!! Sinon excommunication, elle est automatique, sans que personne n'intervienne!!!


Moi par contre je peux penser différemment de notre "esclave" du Christ, car celui-ci reconnait qu'il n'est pas infaillible, et je peux même en parler avec certains de mes frères, l'important ce sont les motifs du cœur et de ne pas créer de secte et de division au sein de notre église .

Je peux mettre en doute certains points de celui-ci, tout en sachant attendre, mais je ne mets pas en doute qu'il est l'oeuvre de Dieu.

A+



Dernière édition par gnosis le Sam 13 Fév - 12:40, édité 3 fois

Marmhonie


MODERATEUR
MODERATEUR
Mais cher Gnosis ta confusion est grande quand tu me dis que Jéhovah est un nom parfait en français, parce que ce n'est pas justement du français mais du latin médiéval, par Raymond Martin qui était un moine dominicain IBÈRE, espagnol si tu préfères, mais qui parlait uniquement en latin..
Or Moïse n'a jamais entendu du latin médiéval !

Enfin' jamais Raymundus Martini n'a dit que ce nom était parfait, du tout, c'est juste la romanisation catholique officialisée par la suite, entre plusieurs choix possibles.

Ce n'est par Son Nom, c'estbsa romanisation latine. C'est comme la romanisation Confucius du chinois 孔子, Kong Zi. Tu vois bien que c'est sans rapport.

gnosis


MODERATEUR
MODERATEUR
Marmhonie a écrit:Mais cher Gnosis ta confusion est grande quand tu me dis que Jéhovah est un nom parfait en français, parce que ce n'est pas justement du français mais du latin médiéval, par Raymond Martin qui était un moine dominicain IBÈRE, espagnol si tu préfères, mais qui parlait uniquement en latin..
Or Moïse n'a jamais entendu du latin médiéval !

Enfin' jamais Raymundus Martini n'a dit que ce nom était parfait, du tout, c'est juste la romanisation catholique officialisée par la suite, entre plusieurs choix possibles.

Ce n'est par Son Nom, c'estbsa romanisation latine. C'est comme la romanisation Confucius du chinois 孔子, Kong Zi. Tu vois bien que c'est sans rapport.


Que veut dire selon toi "parfait" Marmhonie? Ma chemise est parfaite!!! Un véhicule est parfait pour rouler sur une route mais certainement pas pour naviguer.
Selon l'objectif que tu te proposes toute réalité devient parfaite, le marteau est parfait pour planter des clous mais certainement pas pour manger.
Quand je te dis "Jehovah" à quoi tu penses? A une table?!! certainement pas, tu penses au créateur du ciel et de la terre, peut importe la prononciation d'origine ou latine. L'objectif qu'il se propose est atteint.
Connais tu un autre nom pour indiquer le créateur du ciel et de la terre en langue Francaise?
Les dictionnaires Français que nous indique t-il, pour notre pays?
En Italie c'est GEOVA, en français c'est quoi?

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Bonsoir Marmhonie.
Et depuis quand le nom de 'Moise',était entendu par le peuple hébreu à son époque?
a+

Rene philippe


MODERATEUR
MODERATEUR
Marmhonie a écrit:Mais cher Gnosis ta confusion est grande quand tu me dis que Jéhovah est un nom parfait en français, parce que ce n'est pas justement du français mais du latin médiéval, par Raymond Martin qui était un moine dominicain IBÈRE, espagnol si tu préfères, mais qui parlait uniquement en latin..
Or Moïse n'a jamais entendu du latin médiéval !
Mon cher Marmonne, je te sens un peu "négatif" en ce moment, peut-être ton moral ? Puis-je dégager quelque chose de tes différentes interventions ?

1) Jéhovah dévoile ce qu'il veut, quand il veut, à qui il veut
2) il le fait en son temps, époque, peuple, circonstances
3) il le fait comme il veut, en latin, grec, chinois, ou bantou
4) il utilise qui il veut, sans que ce "qui" puisse se vanter d'être important, ni non plus que NOUS décidions que c'est "grâce à lui que...
5) comme on l'a vu dans la Tour de Garde d'hier, aujourd'hui pour certains, non seulement son nom signifie qu'il se fait devenir, mais aussi qu'il NOUS fait devenir ce qu'il veut pour attendre son dessein. Encore une fois, nous (humains qui que nous soyons) n'avons aucune importance, ni par notre travail, mérite, savoir. Le seul mérite que nous pouvons avoir c'est que Jéhovah nous ait jugé digne de le représenter et de le servir.

gnosis


MODERATEUR
MODERATEUR
Mon cher Marmonne, je te sens un peu "négatif" en ce moment, peut-être ton moral ?

Ce que j’espère c'est qu'il ne perde pas sa Joie, sa situation n'est pas facile car il se trouve entre deux positions religieuses souvent très différentes. Nous lui témoignons toute notre affection et nous l’apprécions énormément.  Kdo

Rene philippe


MODERATEUR
MODERATEUR
gnosis a écrit:
Mon cher Marmonne, je te sens un peu "négatif" en ce moment, peut-être ton moral ?

Ce que j’espère c'est qu'il ne perde pas sa Joie, sa situation n'est pas facile car il se trouve entre deux positions religieuses souvent très différentes. Nous lui témoignons toute notre affection et nous l’apprécions énormément.  Kdo
Bien sûr cher Gnosis, il le sait que nous l'aimons et l'apprécions énormément; que Jéhovah le bénisse

Josué


Administrateur
Et Michel a le courage de nous défendre contre vent et marré.

gnosis


MODERATEUR
MODERATEUR
Sa situation n'est pas facile, car lorsqu'il se trouve avec des opposants son sentiment de justice le pousse à nous défendre car il n'admet pas le mensonge et le fait que notre peuple soit discrédité injustement,

mais d'un autre coté il ne partage pas toute notre doctrine, ce même sentiment se retourne contre nous lorsque nous évoquons un enseignement qu'il ne peut admettre d'un point de vue doctrinaire, alors il se heurte avec notre croyance et parfois cela l'irrite.

Peut-être qu'un jour il basculera de notre coté.

Si je me trompe qu'il puisse me pardonner Kdo

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum