Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Immersion chez les témoins de Jéhovah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Josué

avatar
Administrateur
Immersion chez les témoins de Jéhovah


MARLÈNE QUINTARD

Ils créent la polémique mais personne ne sait vraiment qui ils sont. Ce week-end, les témoins de Jéhovah se sont réunis à Dijon pour leur assemblée. Nous sommes allés à leur rencontre.

Qui sont les Témoins de Jéhovah ? Combien sont-ils dans le département ? Que font-ils ? Leur mouvement n’est pas considéré comme une secte par la loi française mais les affaires judiciaires, l’importance de la prédication, leur refus de la transfusion sanguine ou encore leur isolement social créent la controverse et en font une organisation à part. Pour connaître un peu plus ce mouvement énigmatique, nous avons assisté à une de leurs assemblées qui avait lieu le week-end dernier au palais des Congrès de Dijon.

À l’entrée, les indications annonçant la rencontre sont pour le moins discrètes. De simples panonceaux « Assemblée TJ » me guident vers l’arrière du bâtiment. On est bien loin des affiches habituellement destinées au grand public. D’ailleurs, leur site internet n’indiquait aucun horaire précis. Seulement les dates. La salle n’est pas des plus faciles à trouver mais les voitures garées sur le parking mettent sur la piste. À en croire les plaques d’immatriculation, la plupart des témoins de Jéhovah présents aujourd’hui viennent du département de Côte-d’Or ou de Saône-et-Loire. En montant enfin les escalators qui mènent au deuxième étage du hall 2, le bruit de la foule se fait entendre. Dans la salle, près de 1 500 personnes sont installées sur des chaises, Bible à la main. Tous se sont mis sur leur trente-et-un. Costume-cravate pour les hommes, robes pour les femmes.



Ils sont venus en famille

Les enfants, nombreux, sont également endimanchés pour l’occasion. Beaucoup dessinent ou colorient, sages, à côté de leurs parents. Les poussettes sont restées à l’arrière de la salle pour ne pas encombrer le passage. Un espace nursery a même été mis en place pour l’occasion. Car beaucoup sont venus en famille. Des couples avec enfants, des personnes âgées. Peu de jeunes. Tous se sont installés dans cette grande pièce sous un toit métallique parsemé de néons blafards. « L’assemblée est ouverte à tous », me rassure l’un des membres à l’accueil. Un homme en veston bleu guide les arrivants vers les rangées.

Sur l’estrade, des témoins de Jéhovah décryptent la Bible. Derrière eux, une affiche bleue sur laquelle est inscrit le thème de la rencontre : « La parole de Dieu est utile pour enseigner. » Les voix résonnent dans la salle. « Comment le pêcheur peut-il adoucir la face de Jéhovah ? », s’interroge une femme au micro. Elle y répond en citant différents versets de la Bible. Dans l’assemblée, chacun a la sienne, souvent sertie de cuir. Les membres tournent consciencieusement les pages jusqu’au verset mentionné. À côté de moi, une petite fille dessine. Son père m’invite à me déplacer de quelques chaises pour me rapprocher d’un couple. Étant l’une des rares personnes sans Bible, j’ai rapidement attiré les regards. La femme et l’homme que je suppose être son mari me proposent de suivre avec eux les versets cités. Ils ont une soixantaine d’années et ont rejoint le mouvement il y a plus de trente ans. Me sentant tout à fait novice en la matière, ils me guident avec bienveillance et, à voix basse, m’encouragent dans mes démarches vers le mouvement. L’homme propose de me mettre en relation avec des personnes pour mieux comprendre l’univers des témoins de Jéhovah. Sur l’estrade, la lecture et les commentaires s’enchaînent puis l’assemblée se lève. Les témoins sortent un livret et se mettent à chanter : « Jéhovah nous te craignons », entonnent-ils. J’entends la voix de ma voisine s’unir à celles des autres. À en croire le prospectus délivré à l’entrée, il s’agit du cantique 66. Le rassemblement a débuté en musique à 9 h 40 et doit se terminer un peu après 16 heures. Après le chant, vient la question de la prospection : « Pourriez-vous vous appliquer à votre enseignement à plein-temps ? », interroge le prospectus détaillant le programme. Une personne désignée comme « un pionnier » témoigne alors devant l’assemblée de sa volonté de se consacrer entièrement à l’évangélisation comme pour convaincre davantage les autres témoins de transmettre leur croyance au reste de la population. Je fais mine d’avoir reçu un message sur mon portable pour m’excuser et partir. La femme me prend doucement la main et me salue, souriante.


http://www.bienpublic.com/grand-dijon/2013/09/19/immersion-chez-les-temoins-de-jehovah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum