Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sola Scriptura (l'écriture seule)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 9]

1 Sola Scriptura (l'écriture seule) le Ven 6 Sep - 23:08

Coeur de Loi


Rappel du premier message :

Sola Scriptura (l'écriture seule)

C'est pour dire qu'on base sa foi uniquement sur la Bible contrairement à ceux qui utilisent en plus la tradition et les dogmes de leur Église.



---

Cela a permis de se débarrasser de certaines hérésies de Babylone la grande. Mais les persécutions et les guerres de religion empêchaient la liberté de comprendre la Bible, il a fallut plus de temps et de paix pour que l'hérésie la plus grande tombe, celle même de Babylone la grande : la Trinité.

1 Ti. 2.3 :
Cela est beau et agréable aux yeux de notre Sauveur, Dieu,
4
qui veut que toutes sortes d’hommes soient sauvés et parviennent à une connaissance exacte de la vérité.
5
Car il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, un homme, Christ Jésus,


101 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Ven 20 Déc - 18:33

étudiant de la bible


que pensez vous de cet vidéo .


http://www.youtube.com/watch?v=8j2ZN-g12Hc

102 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Ven 20 Déc - 18:50

chico.


pourtant Paul dit en subtence que Christ et la fin de la loi .car la loi était un tuteur menant à Jésus , Jéskus étant venu plus besoin de ce tuteur. 
Il me semble que ça se trouve dans GAlates.

103 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Sam 21 Déc - 11:04

étudiant de la bible


que faut il comprendre dans ces passages et qu'as été abolit au juste ?????
puisque Jésus dis lui meme qu'il n'est pas venu abolir la loi mais l'accomplir .
que pas un iota de la loi ne disparaitrait ???
la loi est juste bonne et parfaite , ce qui fut abolit est le commandement de la loi et les sacrifices .

104 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Sam 21 Déc - 12:18

Josué


Administrateur
que veut dire le mot accomplir selon toi ?

105 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Dim 22 Déc - 10:51

étudiant de la bible


pratiquer observer

106 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Dim 22 Déc - 10:59

Josué


Administrateur
prend le dictionnaire ppur avoir la définition.

107 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Dim 22 Déc - 11:47

étudiant de la bible


non regarde seulement ce que Jésus as fait .
il est le seul a avoir observer toute la loi de A à Z

8 Nous savons que la Loi est bonne, mais à condition d’être utilisée en accord avec son but.
9 Il faut savoir ceci : la Loi n’est pas faite pour ceux qui font le bien, mais pour les malfaiteurs et les rebelles, pour les gens qui méprisent Dieu et les pécheurs, pour ceux qui n’ont ni respect ni scrupule à l’égard de ce qui est sacré, ceux qui tueraient père et mère, les assassins,
10 les débauchés, les homosexuels, les marchands d’esclaves, les menteurs, les gens sans parole et, d’une manière générale, pour tous ceux qui commettent des actions contraires à l’enseignement authentique que vous avez reçu.
11 Cet enseignement est conforme à la Bonne Nouvelle qui m’a été confiée et qui révèle la gloire du Dieu bienheureux.

romains 7:7 Qu’est–ce à dire ? La loi serait–elle péché ? Certes non ! Mais je n’ai connu le péché que par la loi. Ainsi je n’aurais pas connu la convoitise si la loi n’avait dit : Tu ne convoiteras pas.



Romains 13:10 L’amour ne fait aucun tort au prochain ; l’amour est donc le plein accomplissement de la loi.

tous ce que Jésus as accomplis est conforme a la loi de DIEU .
il as observer tous les commandements ;

108 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Dim 22 Déc - 15:23

Josué


Administrateur
en fait tu fuis car tu ne veux pas savoir la définition du mot accomplir.

109 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Dim 22 Déc - 17:30

Psalmiste


Concernant le mot "accomplir" que l'on retrouve dans le verset de Matthieu 5.17 que cite étudiant de la bible, il faut s'avoir qu'en grec biblique il se dit "pleroo", et signifie entre autre "achever" !

Donc lorsque Jésus dit en Matthieu 5.17 qu'il est venu accomplir la loi, cela signifie bien qu'il est venu l'achever.

Or quand quelque chose est achevé, il n'y a plus lieu de le continuer.


* Si vous disposez du logiciel bible online (sans quoi ils sont disponible sur internet), je vous invite à vérifier par vous même la définition du mot accomplir ("pleroo" en grec) : il s'agit du Strong numéro 4137 !

REMARQUE : Les Strongs ne sont pas l'oeuvres des TJ ; de plus ils sont très utilisés dans le domaine évangelique !

110 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Dim 22 Déc - 18:47

Josué


Administrateur
Donc ce qui est achever et terminer, c'est d'une simplicité évangélique à comprendre.
Nous ne somme plus sous la loi mais sous la grâce , ce qui n'est pas la même chose.

111 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Dim 22 Déc - 19:02

Psalmiste


Josué a écrit:Donc ce qui est achever et terminer, c'est d'une simplicité évangélique à comprendre.
Nous ne somme plus sous la loi mais sous la grâce , ce qui n'est pas la même chose.

Ben oui, comme tu le dis, ce qui est achevé est terminé !

Et c'est la raison pour laquelle l'apotre Paul dit en Rom 10.4 que Christ est la fin de la loi !

112 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Lun 23 Déc - 9:19

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Et c'est pour cette raison, selon Rom 7:7, que notre ami etb à citer au message 107,que l'on met sur un même pied d'égalité la loi et les 10 commandements puisque Paul précise: ...Ainsi je n'aurais pas connu la convoitise SI LA LOI n'avait DIT : Tu ne ne CONVOITERAS PAS"
Or personne ne peux ignorer que PAUL ICI CITE l'un des 10 commandements! """tu ne convoitera pas!Exode 20:17!
Donc la Loi et les 10 commandements sont mis ici sur un même pied d'égalité.
D'ailleurs il nous suffit de lire Héb 4:3,6-7 pour comprendre qu'observer le sabbat au sens littéral n'a plus sa raison d'être!
Eh oui ""seul l'Ecriture "" mais certains ne l'a comprendront pas! seul les perspicaces...Daniel 12:10
a+

113 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Lun 23 Déc - 12:29

étudiant de la bible


donc si le shabbat pour toi n'as plus raison d'être tu peux travailler 24 heure sur 24 puisque c'est abolit , bénéfice pour les grand de se monde .
plus un jour de repos pour ta famille tu croie que c'est bien , puisque il y plus de jour de repos pour toi dans la bible ????
qu'est ce que tu fait le dimanche a la salle du royaume , tu as bien remplacer le jour de repos par le dimanche païen ???
d'un coté tu ne fête pas Noel mais tu observe le jour païen du dimanche sa colle pas ??

114 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Lun 23 Déc - 12:51

Psalmiste


Voici 1 commentaire sur le sabbat :







115 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Lun 23 Déc - 15:11

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
etb...
Si tu veux observer les jours, les mois, les années comme le combat Paul en Gal 4:10 en précisant même qu'il a peur d'avoir à cause de cela travailler en vain puisque certains voulaient continués d'observer ces coutumes de la Loi juive à toi de voir.
Pour notre part c'est tous les jours qui nous faisons tout pour servir Dieu et lui rester fidèle! C'est tous les jours que nous essayons avec nos familles de nous comporter comme il se doit malgré notre imperfection et c'est tous les jours et non pas seulement un jour(le dimanche) dans la semaine que nous étudions les choses profondes de Dieu par l'examen de la Bible soit individuellement soit en famille soit par les réunions!
Ne t'inquiète donc pas pour nous.
Nous nous réunissons le samedi pour notre réunion de fin de semaine et le lundi soir pour notre réunion de la semaine car nous sommes plusieurs congrégations dans une même salle du royaume et le dimanche matin en générale nous allons prêcher.
Donc comme tu le vois nous sommes très occupés dans le culte! par contre je ne comprend pas pourquoi tu dis que """""nous observons le dimanche qui est un jour paiën""

Parce que pour nous c'est tous les jours et non un jour particulier que nous servons Dieu dans ""son repos"" conformément à Heb 4:3 ,6-7.Tu peux d'ailleurs nous expliquer ces versets stp?
Que signifie" rentrer dans le jour de repos de Dieu"? Si à l'époque le sabbat était une obligation chrétienne encore établie Paul n'aurait pas dit d'y entrer puisqu'ils suivaient selon toi DEJA cette ordonnance...à moins qu'il parlait plus du sabbat mais d'autres choses pour rentrer dans ce fameux repos de Dieu! Aller etb explique-nous les choses à ce sujet...
A+

116 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Lun 23 Déc - 15:33

chico.


Je trouve pas mal de mauvais fois de la part d'étudiant de la bible. 
Ce qui est accompli est terminer pas besoin d'y revenir.

117 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Lun 23 Déc - 15:46

Psalmiste


chico. a écrit:Je trouve pas mal de mauvais fois de la part d'étudiant de la bible. 
Ce qui est accompli est terminer pas besoin d'y revenir.

Et oui, et c'est ce que je dis dans mon message 109 !

118 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Lun 23 Déc - 16:20

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Et allons un peu plus loin dans le raisonnement...
Puisque notre ami se veut d'observer le sabbat parce que selon lui il n'a jamais été aboli alors si un jour il ramasse du bois le jour du sabbat (panne électrique) pour chauffer et lui et sa famille que devrait- t-il lui arriver selon Nombres 15:32-36?
Et puis si il observe le sabbat etb devrait aussi observer toute la loi qui tournait autour du sabbat à savoir observer la 7ème année(Deut 14:28; 15:1,2,12), la cinquantième(le jubilé) selon Lev 25.

Notons aussi en passant que Tertullien dans son( De Idolatria c.4,sec 4;c.14 ) du 3 ème siècle précise:"Nous nous occupons absolument pas des sabbats, des nouvelles lunes, et des fêtes auxquels Dieu a pris plaisir dans le passé."

Voilà pourquoi en Col 2:16,17 après avoir parlé de ne pas jugé au sujet du manger du boire, des sabbats, d'une nouvelle lune,d'une fête Paul précise:"""C'ETAIT L'OMBRE DES CHOSES A VENIR"""

"""C'était""" donc...etb si tu veux vivre encore sous cette ordonnance PASSEE à toi de voir mais nous nous suivons le principe d'Heb 4:3,6,7!
a+


119 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Lun 23 Déc - 16:56

Josué


Administrateur
celui qui veux observer la loi doit l'observer toute.

120 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Lun 23 Déc - 19:18

Psalmiste


Josué a écrit:celui qui veux observer la loi doit l'observer toute.

La Bible dit bien en Jacques 2.10 (Bible en français courant) : "Car si quelqu'un pèche contre un seul commandement de la loi, tout en observant les autres, il se rend coupable à l'égard de tous."

121 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 4:02

étudiant de la bible


il faut arrêter de dire n'importe quoi .
faire l'interdiction de ramasser du bois et de faire du feu le jour de chabbat est constituer comme un travail c'est dans se sens qu'il faut le comprendre et non pas comme vous l'expliquez , car sur l'autel brulait bien un feu meme le jour du shabbat ????
on sait que derrière ceux qui reproche aux autre l'observance du Shabbat se cache l'antisémitisme .

Lévitique 6:12-13
Et quant au feu qui est sur l'autel, on l'y tiendra allumé; il ne s'éteindra pas. Le sacrificateur y allumera du bois tous les matins; il arrangera l'holocauste sur le feu, et y fera fumer les graisses des sacrifices de prospérités.
Le feu brûlera continuellement sur l'autel; il ne s'éteindra pas.

122 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 4:20

étudiant de la bible



Exode 31, 14

« Vous observerez le Shabbat car c’est pour vous une Chose sainte.
Celui qui le profanera sera puni de mort. »
Exode 31, 14

Le vrai problème, c’est que les docteurs de la Loi avaient voulu le préciser dans les moindres détails et c’est ainsi qu’ils avaient décrits 39 travaux interdits de pratiquer ce jour-là.

La première accusation contre Yeshoua se trouve dans l'Évangile de Marc 2, 23-28, après avoir égrené des épis de blé.

Que s’est-il passé ?

C’est en marchant, tout en écoutant les enseignements de Yeshoua, que les disciples, ayant faim, prennent ces épis pour se nourrir.
Les Pharisiens qui avaient dressé une liste de travaux « interdits » le Shabbat les reprennent à ce sujet.
La réponse de Yeshoua montre que lui, l’Epoux et le Maître du Shabbat était le seul à pouvoir parler avec autorité sur la manière d’observer ce Saint Jour, et que ces règlements décidés par les hommes, non seulement n’ont aucune autorité face à D.ieu, mais encore ont placé un joug, un esclavage sur les hommes au lieu de la bénédiction que D.ieu voulait.

Voilà pourquoi en citant le prophète il dira :
« Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit :
ce peuple M’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de Moi.
C’est en vain qu’ils M’honorent,en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. »

Yeshoua précise que le Shabbat a été créé pour les besoins de l’homme afin qu’il se repose de ses journées de travail, et qu’il soit dans la communion avec D.ieu le jour établi par D.ieu de toute éternité.

Pour les Pharisiens l’homme devait se plier aux exigences de leur liste de travaux interdits le Shabbat, alors que pour Yeshoua c’est le Shabbat qui avait été fait pour l’homme et c’est là le véritable sens de l’observance du Shabbat dans l’amour de D.ieu : afin de calmer la faim des disciples il était permis de glaner des épis même un Jour de Shabbat.
La seconde accusation se trouve en Marc 3, 1-5, Yeshoua étant accusé d’avoir guéri le shabbat à la synagogue.
Ce que montre ici Yeshoua c’est que faire du bien le Jour du Shabbat en soulageant les souffrances est non seulement permis, mais encore la manifestation de l’amour et de la justice.
En Matthieu 12, 11-12, les Pharisiens ne trouvent rien à redire sur le sauvetage d’un animal en détresse, alors que là, ils accusent Yeshoua d’avoir guéri un être humain : drôle de justice dont fait preuve la nature humaine !
En fait Yeshoua n’a en rien violé le Shabbat mais il est accusé par certains Pharisiens de l’avoir fait.
Mais il s’en défend en argumentant à partir de l’Ecriture, tantôt de la Torah, tantôt de la tradition et du bon sens. D’ailleurs, lorsqu’il se trouvera devant le Sanhedrin, jamais il ne sera accusé d’avoir profané le Shabbat.
Yeshoua respecte le Shabbat mais il s’oppose à l’interprétation littérale démesurée de certains Pharisiens qui faisaient passer la lettre avant l’esprit de la lettre : le Shabbat a été fait pour l’Humanité toute entière en tant que Bénédiction et non pour établir une liste interminable de choses permises et de choses interdites, changeant ainsi la Bénédiction en Malédiction.
Yeshoua n’a jamais critiqué la Torah et il s’y est encore moins opposé : ce qu’il a critiqué c’est l’attitude de certains vis-à-vis de la Torah et ce à quoi il s’est opposé c’est au légalisme hypocrite de certains Pharisiens.
Ni l’égrènement des épis ni les guérisons lors du Shabbat ne peuvent être retenus pour prétexter une désobéissance de Yeshoua au respect du Shabbat. Les Pharisiens autorisaient d’ailleurs les guérisons en ce Jour Saint en cas de danger de mort et la seule restriction était de ne pas utiliser de moyen mécanique.

Ce que Yeshoua a fait, c’est d’avoir magistralement résumé la Torah et les Prophètes dans la double Loi de l’Amour de D.ieu et de son prochain, telle que la Torah le précisait déjà dans le Sfer Vayikra, le livre du Lévitique, mais qui avait quelque peu été oubliée :


Lévitique 19, 3

Si un étranger vient séjourner avec vous dans votre pays, vous ne l’opprimerez point.
Vous traiterez l’étranger en séjour parmi vous comme un indigène du milieu de vous ;
vous l’aimerez comme vous-mêmes, car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte. Je suis l’Éternel, votre Dieu.

Lévitique 19, 33

Il faut affirmer avec autorité que les 1ers croyants en Yeshoua étaient tous des Juifs et que leur désir le plus ardent était d’aller annoncer la Bonne Nouvelle à leurs frères Juifs tout en restant Juifs et sans vouloir fonder une nouvelle religion.

La Communauté messianique de Jérusalem était constituée d’un groupe de Juifs qui faisaient partie intégrante du Judaïsme.
Plus tard, Paul lui-même, lors de ses voyages missionnaires allait d’abord parler aux Juifs dans les synagogues et seulement après il allait vers les païens.

Jamais les Juifs croyants ne s’étaient faits appeler Chrétiens, ils étaient Juifs et le restaient !
Le Livre des Actes des Apôtres nous enseigne que la prédication de la Parole était d’abord destinée aux Juifs, que ce soit en terre d’Israël ou dans la diasporah.

Le souci des apôtres Juifs, à partir du moment où ils comprirent que D.ieu voulait aussi accorder le salut aux païens (vision de Pierre), c’était de savoir ce qu’il fallait leur enseigner au sujet des textes de la Torah, et des prophètes etc…

En dehors de ce que précise Actes 15 et des 4 choses qu’ils doivent observer (s’abstenir des souillures des idoles, de l’impudicité, des viandes étouffées et du sang), il n’est pas fait mention des 10 Commandements parce que cela était évident.

Actes 15,19

« C’est pourquoi je suis d’avis qu’on ne crée pas des difficultés à ceux des païens qui se convertissent à Dieu, mais qu’on leur écrive de s’abstenir des souillures des idoles, de l’impudicité, des animaux étouffés et du sang.
Car, depuis bien des générations, Moïse a dans chaque ville des gens qui le prêchent,
puisqu’on le lit tous les jours de shabbat dans les synagogues ».
Actes 15, 19

Le souci des Juifs est ici récompensé puisque les païens seront aussi enseignés le Shabbat par la lecture et les commentaires des écrits de Moïse et des prophètes :

Actes 13, 27

« Hommes frères, fils de la race d’Abraham, et vous qui craignez Dieu, c’est à vous que cette Parole de salut a été envoyée. Car les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont méconnu Jésus, et, en le condamnant, ils ont accompli les paroles des prophètes qui se lisent chaque shabbat ».
Actes 13, 27

A Antioche, « presque toute la ville » était rassemblée 2 Shabbats à la suite pour écouter Paul annoncer la Parole de D.ieu dans la synagogue

Actes 13, 14 ; 42-46.

Ne croyez-vous pas que c’était là, l’occasion rêvée pour annoncer le changement du Shabbat au Dimanche si tel avait été le cas ?

Voyons un autre texte : Actes 16 : 12-15 : là, le récit de Paul et Silas observant le Shabbat à Philippes.
Une lecture soigneuse de ce texte montre qu’il était coutumier pour les gens de s’assembler au bord d’une rivière à chaque Shabbat :




Actes 16 : 12-15




« De là nous allâmes à Philippes…
Nous passâmes quelques jours dans cette ville.
Le Jour du Shabbat, nous nous rendîmes, hors de la porte, vers une rivière, où nous pensions que se trouvait un lieu de prière.
Nous nous assîmes, et nous parlâmes aux femmes qui étaient réunies.
L’une d’elles, nommée Lydie, marchande de pourpre, de la ville de Thyatire,
était une femme craignant Dieu, et elle écoutait.
Le Seigneur lui ouvrit le coeur, pour qu’elle fût attentive à ce que disait Paul.
Lorsqu’elle eut été baptisée… ».

De toute évidence, Paul et ceux qui l’accompagnaient observaient le Shabbat à chaque semaine. Cela exigeait qu’ils trouvent l’endroit où l’assemblée se réunissait régulièrement : oui, Paul observait le Shabbat.

Pourtant, c’est un Shabbat à Thessalonique que des Juifs et des Grecs crurent à la Bonne Nouvelle, assemblés dans la synagogue pendant 3 Shabbats de suite en présence de Juifs et de Grecs : Actes 17, 1-4

Et il agit de même à Corinthe Actes 18, 1-11 envers Juifs et Grecs et toujours pas un mot d’un jour nouveau d’adoration qui serait le Dimanche :




Actes 18, 1-11





« Paul discourait dans la synagogue chaque Shabbat,
et il persuadait des Juifs et des Grecs. »

Ce passage est remarquable parce qu’il nous montre que Paul travaillait la semaine et il s’arrêtait le 7ème jour pour observer le Shabbat, tout comme Lydie la marchande de pourpre.
Paul est resté 18 mois c'est-à-dire 78 Shabbats à Corinthe au cours desquels, semaine après semaine il enseignait dans la synagogue la Parole de D.ieu.
Après que certains Juifs se fâchèrent, Paul n’enseigna plus qu’aux païens seulement - et pourtant il continua de leur enseigner le Jour du Shabbat.
Paul a enseigné aux Juifs et aux païens à chaque Shabbat et il travaillait les six autres jours en accord avec « Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage »

Si Paul observait aussi le dimanche, il aurait couramment profané l’autre aspect du commandement du Shabbat, n’ayant travaillé que cinq jours.

Voilà pourquoi, les gens des nations de ce temps-là, savaient que la Loi de D.ieu était aussi pour eux, comme cela est précisé en Ésaïe 51, 4 :




Ésaïe 51, 4






« La Loi sortira de Moi et J’établirai Ma Loi pour être la lumière des peuples » .

Et voilà pourquoi ils gardaient aussi le Shabbat. Le mot Shabbat figure 105 fois dans le Tanah (tous les écrits de la Première Alliance), et 62 fois dans la Nouvelle Alliance : combien de fois figure le mot Dimanche ?

Les textes de la Nouvelle Alliance mentionnent 8 fois le 1er jour de la semaine sans jamais dire qu’il est béni, sanctifié ou choisi par D.ieu pour être respecté ou honoré comme jour d’adoration. Matthieu 28, 1 ; Marc 16, 1-2 ; 9 ; Luc 24, 1 ; Jean 20, 1 ; 19 ; 1 Corinthiens 16, 1-2 ; Actes 20 : 7

Si le Shabbat était mort définitivement, ou même remplacé par un autre jour comme celui du Dimanche, pourquoi les épîtres de Paul, apôtre des incirconcis, ou le Livre des Actes qui raconte les voyages missionnaires de Paul n’en disent pas un mot ?

Pourquoi un tel silence ?

Tout simplement parce que rien n’a changé quant à ce Jour Saint du Shabbat de l’Eternel.

Ce qui a changé, pour les croyants nés de nouveau, Juifs ou non Juifs, remplis de l’Esprit Saint, c’est la manière de le vivre, un jour de fête, un jour de joie, un jour de bonheur, un jour de communion toute particulière avec son D.ieu Créateur et Sauveur (loin du joug de la tradition des hommes).

Savez-vous que durant les 1000 ans avec le Seigneur sur terre, le Shabbat sera gardé et célébré par toute chair, comme le mentionne le prophète Isaïe (66 : 22-24).
Croyez-vous que pendant cette période paradisiaque l’Eternel instaurerait de nouveau quelque chose qu’Il aurait aboli ?

Bien sûr que non ! Alors, permettez-moi de poser une question :

Pourquoi donc, certains croyants issus du monde païen, sont oublieux pour la grande majorité de ce Jour Saint et pourquoi lui ont-ils préféré le Dimanche, qu’ils appellent même Jour du Seigneur et pourquoi le fait de reconnaître Yeshoua comme son Sauveur et Messie pour un Juif d’abord, pour un non Juif ensuite, cela signerait-il l’abrogation du Shabbat et de toute la Torah, et son remplacement par le Dimanche ?

La connaissance de l’identité du Messie ne change en rien l’observance de la Torah, il s’agit pour le peuple élu de la révélation de la personne du Mashiah, le Fils de D.ieu et de son œuvre expiatoire avec le Don de l’Esprit, après la révélation du Sinaï et le don de la Torah.
Hélas, pour beaucoup, l’expression « Christ est la fin de la Loi », Romains 10, 4 signifie, plus du tout de lois, de préceptes, d’ordonnances, de règles, de prescriptions à observer, etc.
Mais alors, attention, car voulant vivre la vie libre de l’Esprit, on peut rapidement se trouver « hors la loi » de D.ieu, c’est à dire hors la loi tout court !
Yeshoua nous a accordé l’accès au Royaume de D.ieu, mais cet accès, cette liberté de vie qu’il nous a conquise par sa mort et sa résurrection ne doit pas être un prétexte pour vivre sans loi ou selon notre propre loi.
Non, dans ce : « Christ est la fin de la loi », il faut comprendre que ce qui a cessé par la venue du Messie, c’est uniquement le principe de la justification par l’observance de la Loi, la justification qu’apportait la Loi au travers des divers types de sacrifices d’expiation.

Le mot grec traduit par « fin » est le mot « Telos », et ce mot a 2 sens :

•fin, dans le sens de stoppé, cessé, terminé, conclu,
•fin dans le sens de but atteint, fin en soi, objectif atteint, aboutissement, mission accomplie, apothéose, couronnement.


C’est évidemment, ce deuxième sens qu’il nous faut appliquer à ce verset, et l’on comprend alors mieux la suite du discours de Yeshoua, face à Kfar Nahum, au sommet du mont des béatitudes, ou plus exactement du mont des bénédictions et des malédictions, quand il proclame avec force et autorité :
« Je ne suis pas venu pour abolir mais pour accomplir ».
Plerosaï = accomplir, remplir, rendre fécond
Katalusaï = abolir, détruire, délier, renverser.

Le mot « montagne » en Hébreu se dit « har », le mot « enceinte, grossesse » se dit « harah » et le mot « parents »« horim » : Yeshoua, sur cette montagne, va, comme une maman, accoucher de la Torah afin que toute la foule la reçoive comme des parents qui viennent de donner la vie à un fils 1er né ! se dit

Ce que proclame Yeshoua en s’adressant à la foule juive de Galilée pour la rassurer,
c’est que
NON, il ne renverse pas la Torah,
NON, il ne la vide pas de son contenu,
mais
OUI, il la confirme encore plus et même,
OUI il y ajoute pour la remplir jusqu’à ras bord.

En prenant un autre langage, Yeshoua n’est pas venu pour avorter de la Torah dont il était « enceinte », mais pour en « accoucher », non pour donner la mort à la Torah mais bien pour lui donner la vie !

Qu’y ajoute-t-il ?

La loi de la Sainte Torah ne sera plus simplement observée par des actes extérieurs mais elle sera observée par des actions motivées par l’amour de D.ieu qui siège dans nos cœurs.

Désormais la Torah n’est plus la Loi, mais la Loi du cœur, la Loi d’amour, la Loi de vie, et cette Loi d’amour exprimée ainsi révèle pour chaque croyant l’amour de la LOI :

voilà tout simplement mais ô combien magistralement ce qu’exprime le rabbin Juif Yeshoua, et beaucoup de croyants continuent hélas d’obéir à ce qu’on exprimé et continuent d’exprimer les théologiens non Juifs : qui faut-il croire ?

En Yeshoua, la Loi du dehors a été digérée et assimilée en dedans, et désormais, de même que le bon pain nourrit tout le corps par ses glucides, ses protides et ses lipides, la Torah, le Pain de vie, apportera à l’être tout entier, corps âme et esprit, tous les bienfaits promis par D.ieu.

Tout ceci étant résumé par les fameuses paroles de Yeshoua :
« Vous avez entendu qu’il a été dit par les Anciens…
Et Moi Je vous dis … »
Je vous dis quoi ? …

N’accomplissez pas par automatisme, n’obéissez pas d’une manière légaliste, allez au-delà de la lettre du commandement, découvrez l’esprit qui doit vous animer pour obéir, alors vous accomplirez la Loi du Messie dont le moteur est l’esprit d’amour, amour pour D.ieu, amour pour son prochain, oui, accomplissez d’abord la Loi dans votre cœur, alors vous verrez comme il est aisé, bon et agréable de l’accomplir en action.
Yeshoua n’a ni exterminé la Torah pour en proposer une nouvelle, ni rejeté le Judaïsme pour fonder le Christianisme.
Toujours dans cette épître aux Romains Paul ajoute :



Romains 10, 6






« Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi… »et il cite Deutéronome 30.

Ce verset semble encore en opposition avec la Loi-Torah, simplement à cause de cette conjonction « mais » : Paul semblerait dire en effet qu’il y aurait 2 chemins distincts pour atteindre la justice de D.ieu 2 chemins qui s’opposent :

•la justice qui vient de la Torah
•la justice qui vient de la foi.


Ce tout petit mot « mais » tend à les opposer ce qui, dans l’esprit antisémite d’une certaine théologie, peut facilement amener à cette conclusion : la Loi - Torah est mauvaise « mais », au contraire, ou à l’opposé, à l’inverse, la foi, donc l’Evangile est bon, et continuer ainsi cette guerre entre Loi et Grâce, Ancien Testament et Nouveau Testament, Juifs et Chrétiens.

Jamais, ni Moïse, ni Yeshoua, ni Paul n’ont pensé ou parlé ainsi.

Là encore le mot rendu en Français par « mais » est une mauvaise traduction, qu’elle ait été volontaire ou non.

Si le mot signifiait « mais », « au contraire », « à l’inverse » etc… on utiliserait un autre mot grec « ella ».

Or ici, c’est le mot grec « de » qui lui signifie tout simplement « et », « aussi », « qui plus est ».
Ce mot « de » implique une idée de continuation et d’amplification de la pensée mais jamais d’opposition.
Ce que Paul dit, ce n’est pas qu’il y ait 2 chemins pour atteindre la justice de D.ieu, mais que la justice provenant de la Torah ne peut être effective et efficace que si elle est manifestée par la foi en Yeshoua.
Nous verrons un peu plus loin comment s’exprime vraiment l’apôtre.

Soyons donc vigilants, et faisons attention !

Il faut partir de la Torah pour arriver !
Et combien ne sont jamais partis de la Torah et pensent être arrivés !

Paul est parti de quelque part et il est arrivé quelque part, et ce quelque part, c’est la Torah, sur la route de laquelle il a rencontré le Messie qui la lui a fait vivre alors, cette Torah, dans toute sa plénitude.

Oui, sans l’ombre d’un doute, Paul est un pur-sang étalon,
Juif à 100 % et Messianique à 100 % !

Les hommes ont tronqué et déformé son message pour répondre à leur fin, et leur propre fin antisémite justifie tous les moyens, des traductions fallacieuses aux théologies hérétiques en passant par les Croisades, l’Inquisition, les Pogromes, la Shoah et autres techniques d’épuration ethnique.

Croyez-vous que ce mot Croisades renferme pour un Juif le symbole de la culture de la chevalerie ou l’image trop souvent répétée de bains de sang ?

Paul enseigne en fait que la justice de la Loi n’est efficace que si elle vient aussi et en même temps que la justice venant de la foi.
Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende !
Ce que Yeshoua a fait est bien plus grand, c’est harmoniser la pensée et le cœur avec l’action de la main.
Par l’accès à la Nouvelle Alliance, Yeshoua apporte un plus, c’est à dire un approfondissement, une intériorisation, une sublimation de la Torah : il n’a rien aboli, il n’a rien changé, comment lui, la Parole de D.ieu faite chair aurait-il pu se contredire ?

Le drame, de beaucoup de croyants, c’est d’agir sans toujours savoir pourquoi ils agissent de telle ou telle manière.
Le monde est rempli d’habitudes, de coutumes, de rituels, de traditions, de superstitions et peu d’individus connaissent réellement l’origine réelle des choses.

Il en est de même dans le monde religieux où l’on préfère agir comme les autres, comme nos parents et grands-parents ont fait plutôt que de se poser les questions sur l’origine biblique ou non de telle ou telle pratique religieuse.

C’est plus facile de faire « comme les autres », fondu dans la masse et cela semble même plus sécurisant, c’est la « loi du grand nombre » et après tout on se rassure en se disant, « des millions et des millions de gens ne peuvent pas tous ensemble se tromper sur la même chose !

Et l’observance du Dimanche par près de 2 milliards de Chrétiens en est l’exemple le plus flagrant, toutes dénominations confondues : sans savoir « pourquoi », sans savoir « quelle est l’origine » de cette pratique, on observe le Dimanche qu’on appelle pour beaucoup le « Jour du Seigneur » !

L’Ecriture Sainte nous explique par la bouche du prophète Daniel quand et par qui le changement se ferait, le jour viendrait où les hommes changeraient les temps et la Loi.

Daniel 7, 25

« Il prononcera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la loi ; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps »

Nous comprenons que des 4 grands empires dont parle le texte, le 4ème est l’Empire Romain, symbolisé par les 10 cornes, desquelles sortira « une petite corne » ayant une « grande apparence ».
Il s’agit en fait d’un royaume beaucoup plus petit mais bien plus puissant pourtant, dominant sur les autres : chacun aura reconnu une puissance religieuse hiérarchique non pas titanesque mais vaticanesque !
Or c’est à partir de là que la sainte doctrine s’est vue modifiée, à propos du Shabbat et de la Torah en général.

En effet, c’est très tôt que le courant politique d’un Christianisme qui ne l’était que de nom seulement a voulu s’émanciper par rapport à toutes les racines juives qui l’avaient engendré, et c’est là l’origine d’une violente rupture, d’une terrifiante cassure, d’une épouvantable déchirure dans le mépris le plus total et l’orgueil le plus fou.
Le but était de montrer que ce que l’on appelle dès lors le Nouveau Testament provoquait cette rupture avec tout ce que l’on appelait désormais Ancien Testament pour montrer la supériorité du Nouveau par rapport à l’Ancien.
C’est là en fait que l’antisémitisme et l’anti-judaïsme Chrétien voyaient le jour : il fallait impérativement se couper du tronc originel et se déraciner volontairement.
Le Shabbat est un commandement divin ainsi qu’une révélation, et c’est par réaction que l’on imposa le Dimanche, comme d’autres, plus tard encore, les Musulmans, par réaction vis à vis des Juifs et des Chrétiens instaureront le Vendredi comme jour d’adoration.

Les premiers Chrétiens, ex païens, participaient dans les synagogues au culte du Shabbat, et à aucun moment il n’est précisé que pour les nouveaux convertis issus du paganisme, leur Jour Saint spécifique serait autre que le Shabbat.

Au contraire, nous voyons que leur instruction sur la Torah se fait le Jour du Shabbat avec tous les autres Juifs, croyant ou non au Nazoréen comme Messie, dans les synagogues :


123 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 11:29

Josué


Administrateur
comment tu comprends ce verset ?
(Romains 10:3, 4). 4 Car Christ est la fin de la Loi, pour que tout homme qui exerce la foi ait la justice.

124 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 12:04

étudiant de la bible


la loi condamne bien le péché ?
si comme tu le dis la loi as été abolit , les paien ne sont meme pas condamner puisqu'il n'y as plus de loi ?
tu peux voler tuer sans problème , il n'y a plus de loi pour te condamner ??
la fin de la loi n'est pas l'abolition des 10 commandements qui sont la loi , mais le salut par la foi en Yeshoua et l'abolition des sacrifice puisqu'il est lui même l'agneau immolé pour nos péché .
il n'as pas abolit la loi , as certains endroit il l'as meme renforcer , il as dit , il est écris que , moi je vous dit que .

125 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 12:16

Josué


Administrateur
tu réponds a coté de la plaque.
c'est la loi de Moïse qui n'est plus car le chrétien et sous la grâce.je vois que pour toi c'est difficle à comprendre.
les Dix Commandements revêtaient-ils un caractère universel, de sorte qu’ils allaient demeurer indéfiniment en vigueur et être observés par des non-Israélites? En aucun cas. Ce code de lois ne fut pas transmis à la congrégation chrétienne lorsque celle-ci fut formée des siècles plus tard. La Bible en fournit la raison quand elle dit que “le Christ est la fin de la Loi”. (Romains 10:4.) Qu’est-ce que cela signifie?
Prenons un exemple: En 1912, le record du monde de saut en hauteur (en extérieur) était de 2,01 mètres. Soixante-quinze ans plus tard, en 1987, il avait été porté à 2,43 mètres. Il y a cependant une hauteur limite au-dessus de laquelle l’homme ne pourra plus franchir la barre. Le champion qui atteindra cette limite effacera du même coup tous les records précédents. On pourra également dire de lui qu’il est “la fin” de ces records. Appliquons maintenant cette image aux Dix Commandements.
En instituant “la Loi”, qui inclut les Dix Commandements ainsi que plus de 600 autres lois et ordonnances, et en la donnant aux Israélites, Dieu a défini le but ultime de l’homme, la perfection. Il a, pour ainsi dire, placé la barre le plus haut possible. Les normes de moralité de cette Loi divine étaient tellement élevées que seul un homme parfait pouvait les respecter. Nous lisons en Ecclésiaste 7:20: “Car il n’y a pas d’homme juste sur la terre qui fasse continuellement le bien et ne pèche pas.”
La barre, les normes de justice de Dieu, était donc placée trop haut pour les Israélites imparfaits. L’apôtre Paul explique pourquoi: “Elle [la Loi] a été ajoutée pour rendre les transgressions manifestes, jusqu’à ce que vienne la postérité [le Messie ou Christ] à qui la promesse avait été faite.” (Galates 3:19). Grâce à la Loi, Dieu montrait aux Israélites qu’ils étaient tous des transgresseurs imparfaits, donc incapables d’être déclarés justes par leurs œuvres.
Dans ce contexte, Paul écrit en Galates 3:24: “Ainsi donc, la Loi est devenue notre tuteur menant à Christ, afin que nous soyons déclarés justes en raison de la foi [en lui].” Aux temps bibliques, un tuteur accompagnait un enfant jusque chez son enseignant; il pouvait également discipliner l’enfant et lui inculquer les règles de conduite.
Les Dix Commandements, ainsi que le reste de la Loi, préparaient donc les Israélites à la venue du Messie vers qui ils les guidaient. Quand il est venu sur la terre et a vécu au milieu des Juifs, Jésus est demeuré parfaitement obéissant à la Loi jusqu’à sa mort; il est devenu “la fin de la Loi”. En conséquence, Dieu a ôté cette barre et l’a remplacée par quelque chose de meilleur. Désormais, les Juifs se voyaient proposer “comme don gratuit” la possibilité d’être finalement “déclarés justes par sa faveur imméritée, grâce à la libération moyennant la rançon payée par Christ Jésus”. — Romains 3:24.
Paul a également écrit: “Vous n’êtes pas sous la loi, mais sous la faveur imméritée”, et aussi: “Si vous êtes conduits par l’esprit, vous n’êtes pas sous la loi.” — Romains 6:14; Galates 5:18.

126 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 13:51

Psalmiste


étudiant de la bible a écrit:il faut arrêter de dire n'importe quoi .
faire l'interdiction de ramasser du bois et de faire du feu le jour de chabbat est constituer comme un travail c'est dans se sens qu'il faut le comprendre et non pas comme vous l'expliquez , car sur l'autel brulait bien un feu meme le jour du shabbat ????
on sait que derrière ceux qui reproche aux autre l'observance du Shabbat se cache l'antisémitisme .

Lévitique 6:12-13
Et quant au feu qui est sur l'autel, on l'y tiendra allumé; il ne s'éteindra pas. Le sacrificateur y allumera du bois tous les matins; il arrangera l'holocauste sur le feu, et y fera fumer les graisses des sacrifices de prospérités.
Le feu brûlera continuellement sur l'autel; il ne s'éteindra pas.


Tu dis vraiment n'importe quoi  No 

Comment pourrions nous etre antisemites, et faire connaitre Jésus (qui était Juif) à ceux qui ne le connaissent pas ??

127 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 13:54

Psalmiste


Etudiant de la bible me fait "rire", car il se fait passer pour 1 messianique, et sur son avatar il y a le tétragramme YHWH.

Or par respect pour Dieu, les messianiques (comme les juifs) ne disent pas "YHWH", mais disent "D.ieu" !

128 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 13:56

Josué


Administrateur
Et sais tu pourquoi ils écrivent D.ieu de cette maniére ?

129 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:00

Psalmiste


Josué a écrit:Et sais tu pourquoi ils écrivent D.ieu de cette maniére ?

Non je ne sais pas, mais je peux me renseigner, car je connais 1 évangeliques messianique !

130 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:15

étudiant de la bible


psalmiste tu dis vraiment n'importe quoi les Messianiques connaissent très bien le tétragramme .
ils ne disent pas DIEU mais Hélohim .
souvent dans les discutions le tétragramme est mentionner , alors c'est encore une invention TJ et une manipulation .

http://messianique.forumpro.fr/t1928-yeshoua-jesus-est-yhwh-la-bible-l-affirme

Josué tous ceux des nations qui suivait la loi avaient leurs place au seins du peuple hébreux et recevaient les bénédictions de DIEU lier a l'observance de la loi .
Jésus n'as jamais changer de religion , il étais juif et as observer toute la loi y compris les fetes de l'Eternel .

131 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:19

Psalmiste


Mais ARRETE, tu n'es même pas messianique !!!

132 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:20

Josué


Administrateur
non il y pas deux nations mais qu'un seul peuple élue .il ne faut pas dire n'importe quoi!
(1 Pierre 2:9, 10) 9 Mais vous, vous êtes “ une race choisie, une prêtrise royale, une nation sainte, un peuple [destiné à être] une propriété particulière, pour que vous annonciez les vertus ” de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa prodigieuse lumière. 10 Car autrefois vous n’étiez pas un peuple, mais vous êtes maintenant le peuple de Dieu ; vous étiez ceux à qui on n’avait pas fait miséricorde, mais vous êtes maintenant ceux à qui on a fait miséricorde.
il bien dit une nation sainte et pas deux.

133 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:33

étudiant de la bible


psalmiste je n'est pas besoin d'appartenir a tel ou tel mouvement .
pour en partager ma foi , se sont des frères et de sœur en Jésus christ .
Psalmiste en ce qui concerne les méssianique je partage la meme foi en ce qui concerne Israel , je crois que le shabbat ne fut pas abolit et les Messianiques ne croie pas en la trinité , il croie au DIEU UN . et ont des lien étroit avec les juifs et les évangéliques .
les étudiants de la bible eux reconnaissent les assemblées messianiques ;
je n'est pas besoins de l'étiquette pour évangéliser ou prier étudier ou avoir un culte commun avec des frères et sœurs

134 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:36

Psalmiste


étudiant de la bible a écrit:psalmiste je n'est pas besoin d'appartenir a tel ou tel mouvement .
pour en partager ma foi , se sont des frères et de sœur en Jésus christ .
Psalmiste en ce qui concerne les  méssianique je partage la meme foi en ce qui concerne Israel , je crois que le shabbat ne fut pas abolit et les Messianiques ne croie pas en la trinité , il croie au DIEU UN . et ont des lien étroit avec les juifs et les évangéliques .
les étudiants de la bible eux reconnaissent les assemblées messianiques ;
je n'est pas besoins de l'étiquette pour évangéliser ou prier étudier ou avoir un culte commun avec des frères et sœurs

Tu dis encore 1 fois n'importe quoi  No 

Bien sur que les messianiques croient en la trinité !

J'ai 1 ami messianique, et j'ai discuté des heures avec lui sur le thème de la divinité de Jesus !

135 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:39

Josué


Administrateur
Psalmiste a écrit:
Josué a écrit:Et sais tu pourquoi ils écrivent D.ieu de cette maniére ?

Non je ne sais pas, mais je peux me renseigner, car je connais 1 évangeliques messianique !
Voila ce que le livre juif du Pourquoi? volume un dit.

136 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:40

Psalmiste


Ton image est flou Josué !

Je n'arrive pas à la lire !

137 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:42

Josué


Administrateur
Psalmiste a écrit:Ton image est flou Josué !

Je n'arrive pas à la lire !
ok je la refait.

138 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:46

Psalmiste


Ok

139 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:47

étudiant de la bible


les messianique ne sont pas tous des Juifs , il y a des gens des nations et des évangélique parmi eux ?

VII. LE JUDAISME MESSIANIQUE

Nous reconnaissons que ceux qui font partie du peuple juif, (descendants physiques d'Abraham au travers d'Isaac et de Jacob, soit par la lignée du père soit par celle de la mère) et qui mettent leur foi dans le Messie d'Israël, Yéshoua, continuent d'être juifs, conformément aux Ecritures (Romains 8:28-29). Les gentils qui mettent leur foi en Yéshoua sont greffés sur l'olivier juif de la foi (Rom.11:17-25) devenant ainsi des fils et des filles spirituels d'Abraham (Gal.3:28-29).
Nous observons et célébrons les fêtes juives, données par Dieu à Israël, lesquelles trouvent leur accomplissement dans et au travers du Messie Yéshoua. Nous croyons au vrai "Judaïsme Biblique" manifesté par la foi des croyants du premier siècle, et nous voulons mettre en pratique, et établir la continuité de la foi dans le seul vrai Dieu, révélé au travers des Ecritures, et manifesté finalement dans le Fils de Dieu, Yéshoua le Messie. Nous croyons que le salut a toujours été donné "par la foi", et que les oeuvres de la loi ou les bonnes oeuvres, n'ont jamais sauvé personne (Gen. 15:6, Rom. ch.2-6, Eph. 2:8-9, Héb.11:6,39)
Nous reconnaissons que le corps des croyants de La Nouvelle Alliance se compose de Juifs et de Gentils qui ont reçu Yéshoua Le Messie comme Le Rédempteur promis. Le "mur de séparation" a été renversé et maintenant, nous adorons le Dieu d'Israël ensemble (1 Cor.12:13, Eph.2:13,14)

140 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:49

Psalmiste


1) Tu n'es pas messianique !

2) Cette discution à pour but de parler de l'Ecriture seule (sola scriptura) !

141 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:52

Josué


Administrateur
Psalmiste a écrit:Ton image est flou Josué !

Je n'arrive pas à la lire !
voila

ce livre est écrit par le professeur A J Kolatch.

142 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 14:55

Psalmiste


Josué a écrit:
Psalmiste a écrit:Ton image est flou Josué !

Je n'arrive pas à la lire !
voila

ce livre est écrit par le professeur A  J Kolatch.

Je te remercie Josué pour ce scanne Smile

Etrange que le "messianique" du forum ne dise pas D.ieu ?

143 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mar 24 Déc - 17:48

chico.


L'auteur du livre n'est pas un juif messianique me semble t'il ?

144 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mer 25 Déc - 8:50

étudiant de la bible


sur les Messianiques ne croient pas en la trinité comme les autre dénominations le mot trinité ne figure pas dans la bible .

Yéshoua (Jésus) Est Ehad avec Son Père !
Elohim Est Ehad = Une Union car Il Est aussi Pluriel, il n'y a pas besoin d'union si il n'y a qu'une Seule Personne, autrement si YHWH était unique et non UN on parlerait alors de Yahid dans le Tenack et non de Ehad, le Shema dit que YHWH Est Ehad.
le mot Trinité ne se trouve pas dans La Bible mais Dieu est Pluriel, c'est une Vérité Biblique, Le Père et Le Fils Sont Dieu mais Le Père n'est pas Le Fils et le Fils n'est pas Le Père mais Ils Sont Dieu, Ils Sont Un (Ehad),


dictionnaire encyclopédique du judaïsme

https://i83.servimg.com/u/f83/11/07/26/63/cam00114.jpg

145 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mer 25 Déc - 9:40

chico.


Les messianiques évangéliques disent que Jésus et Dieu de même que l'esprit saint.

146 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mer 25 Déc - 10:04

étudiant de la bible


quoi qu'il en soit Hélohim est un pluriel et non un singulier aprés ont peu interpréter comme ont veux .
la parole est aussi DIEU et la parole est Jésus ne peux etre dissocier de DIEU , mais cet parole s'est manifester par mis nous en Jésus Christ , cet parole étais Jésus mais venais de DIEU , deux personne mais un DIEU unique .
tel ma main qui as une ombre ma main est réel et l'ombre de ma main aussi , les deux ne sont pas sans l'un sans l'autre et l'un est soumis a l'autre ;
Jésus n'est pas un créature comme les anges le sont , il est de nature Divine , il est le Fils mais n'est pas le Père et il est sortis du Père donc de nature Divine , contrairement a Satan qui est une créature .

147 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mer 25 Déc - 10:26

chico.


Jésus et la parole de Dieu en tant que porte parole ou représentent Dieu.
Jamais Jésus ne se présente comme étant Dieu.

148 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mer 25 Déc - 10:55

Psalmiste


FAUX !!!

Les messianiques croient en la trinité (j'ai 1 ami messianique).

149 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mer 25 Déc - 10:59

chico.


Psalmiste a écrit:FAUX !!!

Les messianiques croient en la trinité (j'ai 1 ami messianique).
Notre ami nous prend pour des demeurés.ce mouvement est trinitaire.

150 Re: Sola Scriptura (l'écriture seule) le Mer 25 Déc - 21:57

étudiant de la bible


DIEU :
Nous croyons que le "SHEMA",
Écoute Israël, l'Éternel notre Dieu, l'Éternel est un" (Deut.6:4), enseigne que Dieu est dxa(EHAD), comme cela est ainsi déclaré : une unité composée, existant de toute éternité en une unité plurale (Gen.1:1, Elohim : Dieu)

voila ce que croient les messianiques ;

baptiser au nom du Père du Fils et du Saint Esprit , cela veux dire baptiser en DIEU en YHWH .

si tu a si temps écoute cette vidéo .

http://www.youtube.com/watch?v=vtmYE0w5C_o

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 9]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum