Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Je suis déprimé : la Bible peut-elle m’aider ?

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Josué

avatar
Administrateur
Je suis déprimé : la Bible peut-elle m’aider ?


Réponse de la Bible
Oui, car la meilleure aide qui soit se trouve auprès de Dieu, car il « encourage », « réconforte » et « console » les déprimés (2 Corinthiens 7:6, Nouvelle Bible Segond, Segond 21, Traduction du monde nouveau).

Pour aider les déprimés, Dieu leur donne...
de la force. Dieu ne va pas vous réconforter et vous consoler en éliminant tous vos problèmes, mais en vous donnant la force de les endurer. Quand vous le prierez pour recevoir de la force, il vous exaucera (Philippiens 4:13). Il a le désir de vous écouter, vous pouvez en être sûr. On lit en effet dans la Bible : « Jéhovah est près de ceux qui ont le cœur brisé ; et il sauve ceux qui ont l’esprit écrasé » (Psaume 34:18). Pour tout dire, Dieu peut entendre votre appel à l’aide même si vous n’arrivez pas à mettre des mots sur ce que vous ressentez (Romains 8:26, 27).
des exemples encourageants. Un écrivain de la Bible a dit à Dieu : « Du fond du malheur, je fais appel à toi. » Cet homme déprimé a surmonté son grand découragement en se rappelant que Dieu ne veut pas que les humains soient écrasés par la culpabilité. C’est ce qu’indique la suite de sa prière : « Si tu gardes les fautes dans ta mémoire, qui pourra tenir debout ? Mais toi, tu peux pardonner, et ainsi, on te respectera » (Psaume 130:1, 3, 4, Parole de Vie).
un espoir. Non seulement Dieu nous apporte du réconfort dès aujourd’hui, mais en plus il nous promet de supprimer toutes les sources de détresse affective. Quand il réalisera sa promesse, « on ne se rappellera pas les choses anciennes [y compris la déprime et la dépression], et elles ne monteront pas au cœur » (Isaïe 65:17).
Remarque : Même s’ils sont persuadés que Dieu leur apporte une aide réelle, les Témoins de Jéhovah ont recours à des traitements médicaux pour soigner des maladies comme la dépression (Marc 2:17). Toutefois, ils ne recommandent aucun traitement en particulier ; ils estiment que c’est à chacun de choisir dans ce domaine.

Psalmiste

avatar
Très bon article Smile

samuel

avatar
Administrateur


[size=32]Je suis déprimé : la Bible peut-elle m’aider ?[/size]


00:00
[size=11]

02:17
[/size]

Télécharger



  • MP3



Réponse de la Bible

Oui, car la meilleure aide qui soit se trouve auprès de Dieu, car il « encourage », « réconforte » et « console » les déprimés (2 Corinthiens 7:6, Nouvelle Bible SegondSegond 21Traduction du monde nouveau).

Pour aider les déprimés, Dieu leur donne...


  • de la force. Dieu ne va pas vous réconforter et vous consoler en éliminant tous vos problèmes, mais en vous donnant la force de les endurer. Quand vous le prierez pour recevoir de la force, il vous exaucera (Philippiens 4:13). Il a le désir de vous écouter, vous pouvez en être sûr. On lit en effet dans la Bible : « Jéhovah est près de ceux qui ont le cœur brisé ; et il sauve ceux qui ont l’esprit écrasé » (Psaume 34:18). Pour tout dire, Dieu peut entendre votre appel à l’aide même si vous n’arrivez pas à mettre des mots sur ce que vous ressentez (Romains 8:26, 27).
  • des exemples encourageants. Un écrivain de la Bible a dit à Dieu : « Du fond du malheur, je fais appel à toi. » Cet homme déprimé a surmonté son grand découragement en se rappelant que Dieu ne veut pas que les humains soient écrasés par la culpabilité. C’est ce qu’indique la suite de sa prière : « Si tu gardes les fautes dans ta mémoire, qui pourra tenir debout ? Mais toi, tu peux pardonner, et ainsi, on te respectera » (Psaume 130:1, 3, 4, Parole de Vie).
  • un espoir. Non seulement Dieu nous apporte du réconfort dès aujourd’hui, mais en plus il nous promet de supprimer toutes les sources de détresse affective. Quand il réalisera sa promesse, « on ne se rappellera pas les choses anciennes [y compris la déprime et la dépression], et elles ne monteront pas au cœur » (Isaïe 65:17).

[size]
Remarque : Même s’ils sont persuadés que Dieu leur apporte une aide réelle, les Témoins de Jéhovah ont recours à des traitements médicaux pour soigner des maladies comme la dépression (Marc 2:17). Toutefois, ils ne recommandent aucun traitement en particulier ; ils estiment que c’est à chacun de choisir dans ce domaine.[/size]

Psalmiste

avatar
Les dépressions saisonnières sont hélas de retour Sad

Le manque de soleil, le changement d'heure, les températures plus fraiches, plus le reste, font que de nombreuses personnnes dépriment jour après jour Sad

Josué

avatar
Administrateur
Si votre adolescent se mutile
LE DÉFI
Vous découvrez que, depuis quelque temps, votre adolescente se blesse volontairement. « Pourquoi fait-elle cela ?, vous demandez-vous. Ma fille essaie-t-elle de se tuer ? »

Probablement pas. Néanmoins, si votre enfant se mutile *, il a besoin d’aide. Que pouvez-vous faire pour lui ? Tout d’abord, cherchez à comprendre ce qui pourrait être à l’origine de ce comportement inquiétant.

POURQUOI C’EST COMPLIQUÉ
L’automutilation est-elle une mode ? Il est vrai que certains jeunes se mutilent parce qu’ils savent que d’autres le font. Mais, même dans ce cas, cette pratique n’est pas une mode au sens où on l’entend habituellement. Pourquoi ? Parce que celui qui se mutile agit généralement en secret et a honte de ce qu’il fait. « Je ne voulais pas qu’on sache que je me coupais, témoigne Celia *, 20 ans. Je me débrouillais toujours pour cacher mes cicatrices. »

Est-ce un moyen d’attirer l’attention ? Pour certains, peut-être. Mais ceux dont nous parlons dans cet article cherchent plutôt à cacher ce qu’ils font. Ils ne se servent pas de leurs coupures ou de leurs bleus pour essayer d’impressionner les autres. D’un autre côté, une jeune fille qui se mutilait explique qu’elle aurait aimé que quelqu’un remarque ses blessures, ce qui lui aurait permis de recevoir de l’aide plus tôt.

Alors pourquoi certains recourent-ils à l’automutilation ? Les raisons sont complexes, mais dans tous les cas, le jeune qui y recourt ressent une souffrance affective qu’il a du mal à exprimer par des mots. Dans son livre Scarifications (angl.), Steven Levenkron, spécialiste de la santé mentale, décrit celui qui se mutile comme « quelqu’un qui s’est rendu compte que la douleur physique peut le soulager de sa douleur affective ».

Celui qui se mutile ressent souvent une souffrance affective qu’il a du mal à exprimer par des mots.
Que faire si vous vous sentez coupable ? Au lieu de vous appesantir sur les erreurs que vous avez peut-être commises dans l’éducation de votre enfant, concentrez-vous sur ce que vous pouvez faire pour l’aider.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE
Invitez votre adolescent à vous parler de ce qui le perturbe. Voici quelques suggestions qui vous y aideront.

Soyez réconfortant. Si votre adolescent vous confie qu’il se mutile, veillez à ne pas lui donner le sentiment qu’il vous choque ou vous horrifie. Parlez-lui calmement et de façon consolante. (Principe biblique : 1 Thessaloniciens 5:14.)

Adoptez une attitude non critique. Par exemple, demandez à votre enfant : « Je sais que tu n’es pas toujours bien dans ta peau ; qu’est-ce qui te met le plus mal à l’aise ? » ou « Qu’est-ce que je peux faire pour t’aider quand tu es angoissé ou déprimé ? » ou encore « Que voudrais-tu que je fasse pour que nous soyons plus proches l’un de l’autre ? ». Puis, écoutez-le sans l’interrompre. (Principe biblique : Jacques 1:19.)

Aidez votre adolescent à porter un regard équilibré sur lui-même. Comme ceux qui se mutilent se focalisent souvent sur leurs défauts, encouragez votre adolescent à voir ses qualités *. Proposez-lui par exemple de noter au moins trois choses qu’il aime chez lui. « Mettre par écrit mes points forts m’a aidée à prendre conscience que j’avais des qualités », explique Briana, une jeune femme de 24 ans.

Encouragez votre adolescent à prier Dieu. La Bible déclare : « Rejetez sur [Dieu] toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous » (1 Pierre 5:7). « Je me suis efforcée d’exprimer mes sentiments à Jéhovah Dieu, surtout quand j’étais tentée de me mutiler, dit Lorena (17 ans). Ça m’a aidée à redoubler d’efforts pour abandonner cette habitude. » (Principe biblique : 1 Thessaloniciens 5:17.)
https://www.jw.org/fr/publications/revues/g201308/si-adolescent-se-mutile/

Josué

avatar
Administrateur
RÉVEILLEZ-VOUS ! No 1 2017
La dépression chez les jeunes : comprendre et faire face

Selon des études, le nombre de dépressions diagnostiquées chez les jeunes augmente à une vitesse alarmante.

Face à ce problème, qu’est-il possible de faire ?

Ce numéro de Réveillez-vous ! propose des suggestions à l’intention des jeunes qui souffrent de dépression. Il contient aussi des conseils qui aideront leurs parents à leur apporter réconfort et soutien.
https://www.jw.org/fr/publications/revues/reveillez-vous-no1-2017-fevrier/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum