Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

bible SEGOND.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

1 bible SEGOND. le Lun 28 Fév - 17:24

Josué

avatar
Administrateur
Rappel du premier message :

Louis Segond (1810-1885), pasteur et traducteur de la Bible portant son nom, et le centenaire de la première révision de cette même traduction, dite «Segond 1910». Depuis plus de 100 ans, la Bible Segond a été imprimée et diffusée à des millions d’exemplaires en France, mais aussi, et surtout, dans toute la francophonie.
On peut s’étonner que cet anniversaire soit passé inaperçu, au regard de l’impact de la Bible Segond dans le protestantisme de langue française depuis plus de cent ans. Son succès et sa pérennité ne sont pas le fruit du hasard. Comme l’écrivait le professeur Samuel Amsler, «cette traduction est le chef-d’œuvre d’un des meilleurs hébraïsants protestants de l’époque contemporaine, dont le sens très remarquable de la langue française impressionne aujourd’hui encore».
Pour la seule année 2009, c’est environ 700 000 Segond 1910 qui ont été diffusées dans le monde, notamment dans de grands pays francophones comme la République démocratique du Congo ou la Côte d’Ivoire. La Société biblique haïtienne, à elle seule, en a vendu et distribué plus de 66 000 exemplaires. Et ces chiffres de diffusion vont croissants.
Malgré la concurrence d’autres traductions plus modernes, et en dépit d’une langue devenue difficile et d’un vocabulaire parfois désuet, la Segond 1910 est entrée de plain-pied dans le 3e millénaire. C’est une Bible mondialisée et numérisée, davantage diffusée en Afrique et aux Amériques (Antilles, Haïti, Canada) que dans la vieille Europe, et largement disponible sur tous les nouveaux supports numériques, puisqu’elle est libre de droits.
La Bible Segond a tellement façonné la piété des protestants de langue française qu’elle n’a jamais pu être vraiment supplantée par d’autres traductions. Des révisions successives ont permis de faire évoluer sa langue et corriger les erreurs de traduction. La «santé» de la vieille Segond, tient donc aussi à sa postérité : ses «enfants» – comme la révision de 1978 dite «Bible à la Colombe» – et «petits-enfants», la NBS (Nouvelle Bible Segond), éditée par la Société biblique française en 2002, et plus récemment la Segond21 (le 3e millénaire !) éditée par la Société biblique de Genève en 2007.
Bien au-delà de la sphère chrétienne, la Bible Segond participe plus que jamais au rayonnement et au développement de la langue française. Cette influence est méconnue. En Afrique ou en Haïti, par exemple, elle est souvent le seul livre que l’on possède, un réservoir inépuisable d’histoires, de conseils, de prières. C’est avec elle que se fait l’apprentissage de la lecture. Il y a quelques années, une dame haïtienne me racontait que dans son pays les amoureux courtisaient les jeunes filles en leur récitant des versets du Cantique des Cantiques appris par cœur dans leur Bible Segond. Son fiancé d’alors lui écrivait aussi des lettres d’amour avec le même procédé. Vérification faite, cette habitude est toujours en vigueur !
Louis Segond (1810-1885)
traducteur de la Bible

Jean-Jacques Louis Segond naît le 3 octobre 1810 à Plainpalais, dans la commune de Genève, dans une famille plutôt modeste. Son père est cordonnier, français et de confession catholique, ayant servi dans l’armée napoléonienne. Sa mère est une protestante genevoise.
Après ses études secondaires, Louis Segond entame à partir de 1830 un brillant cursus en théologie qui le mène de Genève à Strasbourg, en passant par l’Allemagne. Il se passionne pour «les langues orientales, l’exégèse, l’archéologie et la critique sacrée». Élève de grands biblistes et orientalistes de l’époque, il obtient un doctorat en 1836.
De 1840 à 1864, Louis Segond est pasteur près de Genève. Parallèlement, il publie des ouvrages d’érudition ou de vulgarisation biblique.
En 1864, la Compagnie des Pasteurs de Genève le charge officiellement de préparer une nouvelle traduction de l’Ancien Testament, dans un délai de six ans et demi. Travailleur infatigable et érudit, il remet sa version achevée, dans les temps, le 6 janvier 1871. Louis Segond gardera toujours une grande indépendance vis-à-vis de la commission chargée de superviser son travail. En 1880, il publie également sa traduction du Nouveau Testament. Entre-temps, il est nommé professeur d’hébreu et d’Ancien Testament à l’Académie de Genève. C’est là qu’il meurt en 1885.
De son vivant déjà, la traduction connaît un rapide succès. Elle est adoptée par nombre de pasteurs et d’églises protestantes. Mais Segond reçoit aussi de sévères critiques des milieux conservateurs. On l’accuse d’avoir attenté à l’inspiration des Écritures, de ne pas rendre justice dans sa traduction aux prophéties messianiques de l’Ancien Testament. La traduction de Segond venait bousculer une tradition séculaire : la plupart des Bibles éditées ou diffusées par le protestantisme français alors étaient des révisions de versions antérieures, en particulier celle du pasteur Ostervald parue en 1744.
Louis Segond avait stipulé qu’après sa mort, les éditeurs seraient libres de retoucher sa traduction. C’est ainsi que la Société biblique britannique et étrangère, soucieuse de diffuser la Bible en langue française, préparera la nouvelle édition de 1910, avec des modifications mineures. C’est aussi l’adjonction de références parallèles, en tête des paragraphes et en colonnes, qui contribuera au succès de cette nouvelle Segond. L’écrivain Paul Claudel en était un lecteur assidu !
Bernard Coyault, Secrétaire général de l’Alliance biblique française
Louis Segond à propos de sa traduction« Quant à la traduction même, je l’ai faite scrupuleusement sur le texte hébreu, en m’aidant des ressources philologiques et exégétiques les plus accréditées. Mais, si j’ai voulu qu’elle fût avant tout l’expression fidèle de l’original, je n’ai pas cru qu’il fût permis pour cela de manquer à la correction et à la clarté que réclame notre langue. Ce n’est pas au moyen de termes surannés, de locutions hors d’usage, de phrases d’un littéralisme obscur, que la couleur biblique se maintient plus intacte, et que le parfum oriental se fait sentir plus pur. Saisir la pensée jusque dans ses moindres nuances, et lui trouver un moule qui la reproduise fidèlement, sans braver les règles et le génie de la langue française : voilà l’idéal. Je n’ai rien négligé pour ne pas rester trop en arrière. »
Chrestomathie biblique (préface), 1864


101 Re: bible SEGOND. le Mar 4 Oct - 13:07

vulgate


Mikael a écrit:Bonjour Vulgate , tu ne possèdes pas le CD-ROM Watchtower Library ?
Si, j'en ai un mais il est ancien, il doit manquer beaucoup de choses.

102 Re: bible SEGOND. le Mar 4 Oct - 13:10

vulgate


philippe83 a écrit:Salut Vulgate.
Veuille m'excuser de répondre à la place de gnosis.
L'article qu'il a proposé est tiré de la Tg du 15/02/1976 pp 126,127.
A+
Salut, et merci pour l'info. Je dois l'avoir sur mon CD-ROM malgré son ancienneté.

103 Re: bible SEGOND. le Mar 4 Oct - 13:20

samuel

avatar
Administrateur
Oui tu dois l'avoir,tu cherches sur revues et tour de garde et l'année donné par Philippe.

104 Re: bible SEGOND. le Mar 4 Oct - 14:43

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
philippe83 a écrit:Salut Vulgate.
Veuille m'excuser de répondre à la place de gnosis.
L'article qu'il a proposé est tiré de la Tg du 15/02/1976 pp 126,127.
A+
Si tu ne l'as pas, on peut te faire un copié collé

105 Re: bible SEGOND. le Mar 4 Oct - 14:58

vulgate


samuel a écrit:Oui tu dois l'avoir,tu cherches sur revues et tour de garde et l'année donné par Philippe.

Rene philippe a écrit:
philippe83 a écrit:Salut Vulgate.
Veuille m'excuser de répondre à la place de gnosis.
L'article qu'il a proposé est tiré de la Tg du 15/02/1976 pp 126,127.
A+
Si tu ne l'as pas, on peut te faire un copié collé
ça ne sera pas nécessaire, j'ai trouvé. Encore merci pour l'info.



Dernière édition par vulgate le Mar 4 Oct - 15:00, édité 1 fois

106 Re: bible SEGOND. le Mar 4 Oct - 14:59

Josué

avatar
Administrateur
C'est bien. cheers

107 Re: bible SEGOND. le Lun 17 Oct - 19:43

Josué

avatar
Administrateur
Pour ceux qui possède la bible Segond 21 en ligne.

http://us11.campaign-archive2.com/?u=a584a2b74eb4900a7cc389d95&id=e9770b902a&e=82dc9bd8ca

108 Re: bible SEGOND. le Lun 17 Oct - 20:15

vulgate


Josué a écrit:Pour ceux qui possède la bible Segond 21 en ligne.

http://us11.campaign-archive2.com/?u=a584a2b74eb4900a7cc389d95&id=e9770b902a&e=82dc9bd8ca
Quel est son prix ?

109 Re: bible SEGOND. le Lun 17 Oct - 20:18

samuel

avatar
Administrateur
Mais c'est gratuit il me semble il faut simplement télécharger cette bible.

110 Re: bible SEGOND. le Lun 17 Oct - 20:37

vulgate


samuel a écrit:Mais c'est gratuit il me semble il faut simplement télécharger cette bible.
C'est assez surprenant pour une Bible si récente, d'autant que la version avec notes d'étude archéologiques et historiques est sortie l'année dernière.

111 Re: bible SEGOND. le Mar 18 Oct - 8:49

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Cette version est disponible sur pour tablette sur App Store.
Voilà un exemple d'une page.

112 Re: bible SEGOND. le Sam 22 Oct - 10:48

vulgate


Mikael a écrit:Cette version est disponible sur pour tablette sur App Store.
Voilà un exemple d'une page.
Et elle est gratuite ?

113 Re: bible SEGOND. le Sam 22 Oct - 17:01

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Oui je l'ai téléchargé.
Très bien fait .

114 Re: bible SEGOND. le Lun 24 Oct - 12:30

vulgate


Mikael a écrit:Oui je l'ai téléchargé.
Très bien fait .
Ok. Mais c'est uniquement pour tablette ou aussi pour PC ?

115 Re: bible SEGOND. le Lun 24 Oct - 13:05

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
La tu me poses une colle !
Essaie de le téléchargement sur ton ordinateur.

116 Re: bible SEGOND. le Lun 24 Oct - 13:22

vulgate


Mikael a écrit:La tu me poses une colle !
Essaie de le téléchargement sur ton ordinateur.
Ok, je vais essayer.

117 Re: bible SEGOND. le Lun 24 Oct - 15:00

Josué

avatar
Administrateur
C'est possibleen ligne.
http://www.enseignemoi.com/bible/?gclid=Cj0KEQjw4rbABRD_gfPA2-uQqroBEiQA58MNdGAULCwYxSvTTMoLKUXv4G1ciqF7ZgvxJFUs39T6vR0aArN08P8HAQ

118 Re: bible SEGOND. le Lun 24 Oct - 17:51

vulgate


Josué a écrit:C'est possibleen ligne.
http://www.enseignemoi.com/bible/?gclid=Cj0KEQjw4rbABRD_gfPA2-uQqroBEiQA58MNdGAULCwYxSvTTMoLKUXv4G1ciqF7ZgvxJFUs39T6vR0aArN08P8HAQ
Merci Josué. C'et pas le logiciel dont parlait Mikael mais c'est toujours intéressant d'avoir un site comme celui ci. Souvent ça évite de devoir sortir les Bibles palier.

119 Re: bible SEGOND. le Lun 24 Oct - 17:59

samuel

avatar
Administrateur
Le logiciel est disponible que sut une tablette aparamment.

120 Re: bible SEGOND. le Lun 24 Oct - 18:37

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Ça se trouve facilement :

http://www.ebay.fr/itm/LA-SAINTE-BIBLE-Ancien-Nouveau-Testament-1892-Segond-Oltramare-Protestantisme-/361761682724?hash=item543aad3524:g:VnkAAOSw-CpX996X

121 Re: bible SEGOND. le Lun 24 Oct - 18:44

Josué

avatar
Administrateur
Rene philippe a écrit:Ça se trouve facilement :

http://www.ebay.fr/itm/LA-SAINTE-BIBLE-Ancien-Nouveau-Testament-1892-Segond-Oltramare-Protestantisme-/361761682724?hash=item543aad3524:g:VnkAAOSw-CpX996X
Merci mais il question du logiciel d'étude de la Segond 21 , pas en livre.

122 Re: bible SEGOND. le Ven 4 Nov - 8:28

gnosis

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Bonjour, Marmhonie, pas de polémique simplement une réponse.


Déjà merci enfin de reconnaître cet AJOUT qui change complètement le sens du Prologue de Jean. 
À force que toutes les observations sur les traductions, convergent dans lles TMN sur cet ajout fautif, tout va bien. 

L'important, c'est de reconnaître. Il n'y a pas si longtemps, les TJ étaient très combattifs pour affirmer l'existence de cet article,


Tu devrais faire une recherche sur l’helléniste E. C. Colwell qui publia en anglais un article intitulé “Une règle précise sur l’utilisation de l’article dans le Nouveau Testament grec”.


tout comme dans les années 70, 80, 90 & 2000, vous étiez très combattifs pour fixer la date précise du retour éthérique du Christ et la fin de ce monde. 

Oui et nous le sommes toujours , nous essayons de comprendre le sens des prophéties au vue des événements mondiaux.
Cette génération ne passera pas..... le signe.....le figuier

Mathieu 24: 32-34 “ Or, apprenez ceci du figuier [pris] comme exemple : Dès que sa jeune branche devient tendre et qu’elle pousse des feuilles, vous savez que l’été est proche. 33 De même vous aussi, quand vous verrez toutes ces choses, sachez qu’il est proche, aux portes. 34 Vraiment, je vous le dis : Non, cette génération ne passera pas que toutes ces choses n’arrivent.

La situation est bien plus grave (puisque tu parles de notre collège centrale) pour la chrétienté qui s'est endormit spirituellement en pensant que le maître tarde:

“ Mais si jamais ce mauvais esclave dit dans son cœur : ‘ Mon maître tarde ’, (Matthieu 24:48)


Le pécheur dans les Écritures n'est pas celui qui fixe une date ou une période dans laquelle Dieu interviendrait, mais celui qui dit "mon seigneur sera en retard", d'ailleurs il est défini comme un esclave mauvais.

Quel a été le résultat de la chrétienté, elle ne reconnaît pas le signe et se retrouve avec une masse de fidèles qui a perdu le sens de l'urgence et c'est entièrement endormi.

À force, vous êtes obligés de reconnaître votre histoire, les graves erreurs des présidents précédents, les abus,

Les abus d'un point de vue de Dieu aurait été de dire que notre maître tarde exactement comme a fait la chrétienté (car tu parles si souvent et avec légèreté de notre collège central). L'erreur aurait été de nous empoisonné d'un point de vue spirituel et de nous endormir spirituellement. Croit-moi les Témoins de Jéhovah sont loin de cette situation


et c'est bien parce que ce ne sont que des humains, et ce d'autant plus qu'il est bien écrit dans toute Bible que personne ne connaît ni le temps ni l'heure. 

“ Quant à ce jour-là et à cette heure-là, personne ne les connaît, ni les anges des cieux ni le Fils, mais seulement le Père. (Matthieu 24:36)

Où est-il écrit dans ce verset qu'il est un péché de tenter d'identifier le jour de Jéhovah ou  la période? Nulle part!!!
Je vois simplement qu'il est écrit que seul Jéhovah le connaît.
Entre autre, il est écrit dans le livre des Actes au chapitre chapitre 1 que les les apôtres voulaient décider en quelques sorte l'intervention de Dieu. Il ne nous appartient pas de décider quand Dieu doit intervenir. Mais cela ne veut pas dire que nous ne devrions pas essayer d'identifier ce jour ou cette période. Sinon, ce serait en contradiction avec d'autres passages cités par Jésus, Cette génération ne passera pas..... le signe.....le figuier.
Mais tu dis vrai, par sagesse aujourd'hui nous n’établissons aucune date. Les abus d'un point de vue de Dieu aurait été de dire que notre maître tarde exactement comme a fait la chrétienté


Et puis comme partout, il y a des courants internes chez les TJ aussi. Certains préfèrent étudier la Bible et en étantbtrop présomptueux, se rendent compte que des choses ne vont pas, ou qu'ils n'ont aucune compétence élémentaire en latin par exemple.

Où vois tu dans l'Écriture que nous devrions savoir le latin pour apprendre les desseins de Jéhovah, boh ... Jésus a parlé aux pêcheurs, les agriculteurs, les gens de la terre.

En ce temps-là, Jésus dit alors : “ Je te loue publiquement, Père, Seigneur du ciel et de la terre, parce que tu as caché ces choses aux sages et aux intellectuels, et que tu les as révélées aux tout-petits. (Matthieu 11:25)


Que Jésus est le nom latin romain catholique, idem pour Jéhovah, c'est du latin médiéval et Moïse au buisson ardent n'a pas entendu du latin qui n'existait pas encore.


Le nom de "Jéhovah" aujourd'hui est un nom français bien attesté par les dictionnaires français, nous ne nous soucions peu sur son origine. En ce qui concerne le fait que "Jéhovah" n'est pas le nom qui a été utilisé dans le buisson ardent, tout les Témoins de Jéhovah le savent, Tu ne dis certainement pas une chose nouvelle. Même si je dois dire que certains spécialistes soutiennent que la forme «Jéhovah» est la forme correcte quand le nom est lu selon ses lettres.


Et toutes les mouvances chrétiennes ont des problèmes avec la Bible qui ne dit pas tout, qui est incomplète quand on lit les références à des textes qui nous sont d'évidence perdus. Tout a été compilé par les Pères Apostoliques. Si donc ils mentent ou ont manipulé, vous êtes avec nos manuscrits, dans le même état que nous. 


Je pense que tu veux dire les Pères de l'Église en général, et non seulement les pères apostoliques. Les Pères apostoliques bien proches des apôtres ont écrit très peu. La lecture de leurs œuvres (pères de l’église) franchement je les trouve très imprégnées par la philosophie, peut-être pour eux il était chose normale vouloir convertir les masses les plus instruits dans leur temps. Si je dois en tirer une conclusion, devoir utiliser la philosophie pour la conversion des masses,  cela à été l'instrument qui a provoqué la chute du christianisme.

Si donc ils mentent ou ont manipulé, vous êtes avec nos manuscrits, dans le même état que nous.

Pas nécessairement, Dieu a conservé son nom dans l'Ancien Testament, ce qui nous a servi à l'introduire à nouveau dans le nouveau testament où il avait été enlevé. Nous remercions la providence de notre créateur.

Tant que vous défiez, sans vous-même approfondir en étudiant par vous-même tel passage, vous suivez les yeux fermés les erreurs qui se poursuivent. 

Je suis d'accord avec toi, tu fais allusion au catholiques qui ne disposent pas de la liberté d'expression à l'égard des dogmes, sous peine d'excommunication. Alors que nous témoins de Jéhovah nous pouvons tout mettre en doute, la seule chose que nous ne mettons pas en doute est que notre collège est l'instrument de Dieu. Chez nous, il n'y a pas de dogmes, et comme Paul dit si bien personne "est seigneur de notre foi".


La raison exige un questionnement indépendant, ce que très peu de TJ osent faire parcevque visiblement vous avez peur d'être mal vu. 


Je ne connais pas la religion dont tu parles, tu dois certainement confondre le fait de ne
pas troubler la foi des faibles et de ne pas créer des sectes et des divisions au sein de notre église.
Il est vrai que pour nous l'unité est une force. Mais je peux parler de ma compréhension personnelle sur un certain enseignement qui n'est pas nécessairement en harmonie avec celui de notre "collège centrale" avec un frère d'une certaine maturité, en proposant l'enseignement d'une manière positive sans pour autant mettre en doute l'autorité et la crédibilité de notre "esclave". Je répète nous pouvons tout mettre en doute, la seule chose que nous ne mettons pas en doute est que notre collège est l'instrument de Dieu.


Sujet très pertinent et positif.

C'est vrai, sujet positif et pertinent. Pourquoi ne pas demander à des Témoins de Jéhovah, comment ils vivent leur religion ?!!
Toi qui dis de nous défendre ça peut peut-être te servir!!!

123 Re: bible SEGOND. le Ven 4 Nov - 9:53

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Cher Gnosis,

Vous m'avez écrit ce post en Message Personnel. Je vous y ai répondu respectueusement.
Un peu surpris de voir votre MP maintenant public, les internautes n'étant pas des sujets de discussion.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum