Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les TJ, la Bible et l'alcool

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

1 Les TJ, la Bible et l'alcool le Ven 24 Mai - 8:30

Feliks Kraspouët

avatar
Rappel du premier message :

J'ai ouvert il y a peu un sujet sur ce forum, car je souhaitais savoir pourquoi les TJ ne fumaient pas et où dans la Bible il était dit que cela leur est interdit. La réponse la plus pertinente a été celle-ci : "Faire attention à la vie que Dieu nous donne la chance de vivre, car elle lui appartient. C'est lui qui possède le don de vie. Fumer est toxique et mortel. La maîtrise de soi, or si un homme est soumis à une dépendance, il n'a pas la pleine maîtrise de son âme, par conséquent il va en lutte avec Jéhovah qui exige une dévotion complète. Or une partie est voué au tabac. [...] Plusieurs versets viennent à l'appui, dont celui sur la souillure de la chair, l'autre sur la maîtrise de soi".



Maintenant, je me pose une autre question. Tout ces arguments avancés pour interdire le tabac, ne pourraient-ils pas être avancés pour interdire l'alcool ? L'alcool n'est-il pas toxique et mortel ? Boire de l'alcool ne diminue-t-il pas la maitrise de soi ? Ne peut-il donc pas créer une forte dépendance ? L'alcool ne souille-t-il pas la chair (cirrhose, haleine de chacal) ?


51 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Ven 24 Mai - 19:52

Josué

avatar
Administrateur
LES boissons alcoolisées offrent deux visages : l’un gai, et l’autre triste. La Bible dit que l’alcool en quantité modérée peut réjouir le cœur de l’homme (Psaume 104:15). Mais elle indique aussi que, telle la morsure d’un serpent venimeux, il peut causer du tort, voire la mort (Proverbes 23:31, 32).
ON DISTINGUE trois types de consommation d’alcool — l’usage à risque, l’usage nocif et la dépendance — qui présentent des dangers. L’usage à risque, tel que le définit l’OMS, désigne “ une consommation régulière d’alcool faisant courir le risque de conséquences nuisibles ”, tant physiques que psychiques ou sociales. Il peut s’agir d’une consommation supérieure aux seuils définis par les autorités médicales ou imposés par la loi. L’usage nocif, appelé aussi abus d’alcool, se définit par l’existence avérée de dommages physiques ou psychiques, mais sans qu’il y ait encore dépendance. Quant à la dépendance, on l’a définie comme “ la perte de la liberté de s’abstenir de consommer ”. Une personne dépendante éprouve un désir irrépressible de boire qui la maintient dans son vice malgré les divers problèmes que cela lui suscite. Privée d’alcool, elle souffre de manque.
Quels que soient votre âge, votre sexe ou votre nationalité, vous n’êtes pas à l’abri des dangers de l’alcool. Comment l’alcool agit-il au juste sur le corps ? De quelle façon l’abus d’alcool dégrade-t-il la santé ? Quelle dose d’alcool est généralement considérée comme sans danger ?
L’ALCOOL EST-IL BON POUR LE CŒUR ?
Des scientifiques pensent que des composés présents dans le vin rouge (les polyphénols) bloquent l’action d’une substance responsable de la constriction des vaisseaux sanguins.
De plus, on a observé un lien entre la consommation d’alcool en général et une augmentation du taux de “ bon ” cholestérol. La consommation d’alcool diminue aussi la formation de caillots.
Toutefois, l’alcool procure ce genre de bienfaits quand on en boit de petites quantités réparties sur toute la semaine, plutôt qu’une grande quantité en une seule fois au cours d’une soirée bien arrosée. La consommation de plus de deux verres par jour est associée à une augmentation de la tension artérielle. L’excès d’alcool augmente le risque d’attaque cérébrale, provoque un gonflement du cœur et perturbe le rythme cardiaque. Ces troubles, et d’autres encore, l’emportent sur les bienfaits que procure au système cardiovasculaire l’alcool à petites doses. Comme quoi, trop d’une bonne chose, c’est trop !

52 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Ven 24 Mai - 20:04

Feliks Kraspouët

avatar
Josué a écrit:Des scientifiques pensent que des composés présents dans le vin rouge (les polyphénols) bloquent l’action d’une substance responsable de la constriction des vaisseaux sanguins.

Les polyphénols constituent une famille de molécules organiques largement présente dans le règne végétal. On en trouve dans le raisin mais aussi dans les fruits rouges, le chocolat, les agrumes, le thé vert, les pommes, les oignons, etc.

53 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 7:39

Invité


Invité
Bonjour,
Est-ce que quelqu'un produit du vin ici ? Moi oui !
Pour l'anecdote, je ne bois pas d'alcool (ou de façon très exceptionnel) parce que je n'aime pas ça.
Le taux d'alcool est lié au taux de sucre dans le jus de raisin. Jusqu'à preuve du contraire donc, il n'y a aucune raison que le vin de Noé ou à tout autre moment de l'histoire humaine ait été moins alcoolisé.
On pourrait d'ailleurs avancer l'argument contraire tout simplement parce que les vins produits sous un climat méditerranéen sont plus alcoolisés, le raisin étant naturellement plus sucré !
D'autre part, au temps de Jésus, les grecs et les romains pratiquaient le passerillage (technique consistant à faire sécher le raisin afin d'obtenir un taux de sucre et d'alcool plus élevé)et n'hésitaient pas à ajouter du sucre avant fermentation sous forme de miel ou de figue ! Le vin produit dans l'antiquité était donc très fort en alcool, ce qui permettait de le conserver.
Les riches romains dégustaient des millésimes vieux de 100 ans.
Bonne journée à tous,
Pierre

54 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 8:18

Josué

avatar
Administrateur
né de nouveau a écrit:Bonjour,
Est-ce que quelqu'un produit du vin ici ? Moi oui !
Pour l'anecdote, je ne bois pas d'alcool (ou de façon très exceptionnel) parce que je n'aime pas ça.
Le taux d'alcool est lié au taux de sucre dans le jus de raisin. Jusqu'à preuve du contraire donc, il n'y a aucune raison que le vin de Noé ou à tout autre moment de l'histoire humaine ait été moins alcoolisé.
On pourrait d'ailleurs avancer l'argument contraire tout simplement parce que les vins produits sous un climat méditerranéen sont plus alcoolisés, le raisin étant naturellement plus sucré !
D'autre part, au temps de Jésus, les grecs et les romains pratiquaient le passerillage (technique consistant à faire sécher le raisin afin d'obtenir un taux de sucre et d'alcool plus élevé)et n'hésitaient pas à ajouter du sucre avant fermentation sous forme de miel ou de figue ! Le vin produit dans l'antiquité était donc très fort en alcool, ce qui permettait de le conserver.
Les riches romains dégustaient des millésimes vieux de 100 ans.
Bonne journée à tous,
Pierre
la vérité est dans le vin.proverbe bien connu.

55 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 9:24

Feliks Kraspouët

avatar
Josué a écrit:La bible ne parle pas de tabac, mais de drogue et le tabac est une drogue.



Cette phrase a été prise dans le sujet consacré au tabac.



Josué a tout à fait raison de dire que le tabac est une drogue.



Mais l'alcool n'est-il pas une drogue ? J'attends vos commentaires.

56 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 9:33

Josué

avatar
Administrateur
l'acool peut devenir une drogue si l'on en abuse.
maintenant trouve moins un seul verset dans le nouveau testament qui dit qu'il ne faut pas boire du vin ?

57 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 9:58

Invité


Invité
La différence fondamentale entre le tabac et l'alcool c'est que, sauf cas exceptionnel, boire un verre de vin ne rend pas dépendant de l'alcool alors que la première cigarette entraîne une dépendance !

58 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 10:35

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Le Ps 104 qui parle de la bonté de Dieu dans sa création déclare aux versets 14,15:"Il a fait germer l'herbe pour le bétail et les plantes pour les besoins de l'homme Afin que la terre produise de la nourriture LE VIN QUI REJOUIT LE COEUR DE L'HOMME et FAIT PLUS QUE L'HUILE RESPLENDIR SON VISAGE et le pain qui soutient le coeur de l'homme..."
Ainsi loin de condamner l'usage du vin le Psalmiste le rattache à la joie et la bonne santé comme un produit de la création.

Feliks n'est-ce pas cette pensée que reprend la section D/A 59:17-20?
A+

59 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 10:45

VENT

avatar
né de nouveau a écrit:La différence fondamentale entre le tabac et l'alcool c'est que, sauf cas exceptionnel, boire un verre de vin ne rend pas dépendant de l'alcool alors que la première cigarette entraîne une dépendance !
Et surtout la consommation du tabac n'a aucun intérêt,alors que la consommation modéré du vin bien sûr, apporte des bienfaits à l'organisme,comme je l'ai déjà dit dans mon message N°13.

60 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 12:02

Feliks Kraspouët

avatar
1. Tous les bienfaits qu'apporte le vin se trouve ailleurs, sans les inconvénients du vin.

2. Il est faux de dire que la première cigarette apporte une dépendance et je suis bien placé pour le savoir. Le tabac et le vin sont à mettre sur le même plan.

3. L'alcool est une drogue dure et c'est, de plus, la seule drogue dont le manque peut tuer.

4. La Bible montre de nombreux exemples où des personnes prises d'alcool ont commis des choses que Dieu désapprouve. Psaumes 78:65, Proverbes 4:17, Proverbes 23:32, Habacuc 2:15-16.

5. Le vin que l'on buvait il y a 2000 ans ne dépassait pas 3° et quand c'était le cas, la Bible ne l'appelle plus vin mais vin mêlé. Le vin contient plus d’alcool aujourd’hui qu’il n’en a jamais contenu dans toute son histoire. Avant les années 1980, les vins affichaient un taux d’alcool entre 11° et 12,5°, très peu d’entre eux dépassaient les 13°. Aujourd’hui, il est difficile de trouver des vins sous la barre des 13° et dans n'importe quel coin dans le monde. Lorsque vous trouvez une référence au vin, dans la Bible, pensez alcool à 3°. Le vin que l'on boit aujourd'hui est qualifié de vin mêlé, boisson forte ou enivrante dans la Bible, et la Bible les désapprouve.

6. Dans les Epîtres et l’Apocalypse, les phrases comportant le mot vin sont toujours les phrases négatives, d’interdiction, d’avertissement, ou de restriction, même dans le cas médical pour Timothée. Le vin n’est jamais présenté dans le Nouveau Testament sous une lumière favorable.




En résumé, voilà ce que dit la Bible sur l'alcool.



L’alcool, étant une drogue, peut être un médicament. Une fois que vous êtes guéri, le traitement s'arrête.

Les anciens n’appréciaient pas la fermentation dans leur vin.

Les personnes ayant des postes de responsabilité n’ont pas le droit aux produits enivrants.

Le chrétien consacré à Dieu n’a pas droit aux produits enivrants.

La personne sage (qui cherche le chemin de Dieu, Proverbes 1:7) s’écartera des produits enivrants.

Les prophètes (pasteurs/prédicateurs) qui encouragent la consommation des produits enivrants ne sont pas envoyés par Dieu, ce sont des faux prophètes.

Ne pas boire des produits enivrants est honorable et fait partie d’une vie de séparation ou de consécration à Dieu. Une telle position personnelle a l’approbation de Dieu, comme par exemple les fils de Récab et Daniel qui furent bénis pour s'être abstenus d'alcool. Pouvez-vous me donner un seul exemple dans toute la Bible d'une personne qui a été bénie par Dieu pour avoir bu de l'alcool ?





Si après tout cela, vous persistez à penser que la Bible encourage la consommation de vin, alors j'abandonne.

61 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 15:24

BenFis

avatar
Feliks Kraspouët a écrit:...
Si après tout cela, vous persistez à penser que la Bible encourage la consommation de vin, alors j'abandonne.
Sans encourager la consommation de vin, la Bible ne l'interdit pas.

Tous les interdits sont le fait des religions qui après avoir interprété le texte (comme tu sembles le faire justement d'ailleurs), enlèvent à leurs fidèles une part de décision que seule leur conscience doit leur dicter.
Les Pharisiens n'agissaient-ils pas de la même manière? Suspect

62 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 15:38

Josué

avatar
Administrateur
le vin n'esp non plus jugé défavorablement dans le nouveau testament.Jésus en a bu de même que ses apôtres en fait du ne sais plus quoi dire de vrais concernant le vin.
ça en devient risible.

63 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 17:13

Feliks Kraspouët

avatar
Josué a écrit:ça en devient risible.


Bah écoute, si je te fais rire, c'est déjà ça ! Laughing


Content d'avoir illuminé ta journée !

64 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 25 Mai - 18:15

Josué

avatar
Administrateur
c'est surement le vin qui réjoui le coeur de l'homme

65 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Dim 26 Mai - 7:57

Invité


Invité
Feliks Kraspouët a écrit:
5. Le vin que l'on buvait il y a 2000 ans ne dépassait pas 3° et quand c'était le cas, la Bible ne l'appelle plus vin mais vin mêlé. Le vin contient plus d’alcool aujourd’hui qu’il n’en a jamais contenu dans toute son histoire. Avant les années 1980, les vins affichaient un taux d’alcool entre 11° et 12,5°, très peu d’entre eux dépassaient les 13°. Aujourd’hui, il est difficile de trouver des vins sous la barre des 13° et dans n'importe quel coin dans le monde. Lorsque vous trouvez une référence au vin, dans la Bible, pensez alcool à 3°. Le vin que l'on boit aujourd'hui est qualifié de vin mêlé, boisson forte ou enivrante dans la Bible, et la Bible les désapprouve.
Bonjour Feliks,
C'est du grand n'importe quoi !
La seule chose vraie est que le taux d'alcool monte aujourd'hui en raison du réchauffement climatique et donc du fait que les raisins sont plus sucrés. Mais ce qui est dit ici correspond aux vins faits en Europe et non en Israël !
Comme je l'ai déjà écrit, les peuples de l'antiquité connaissaient déjà la chaptalisation avec du miel ou des figues, ils connaissaient déjà le passerillage. Ils produisaient des vins alcoolisés afin de pouvoir les conserver.
Pour ma part, moi qui ne fais qu'un petit vin titrant les 11 degrés dans les grandes années, je sais les difficultés à conserver un vin ayant peu d'alcool et encore, contrairement aux pays chauds, j'ai la chance de pouvoir le mettre au frais !
Bonne journée,
Pierre


66 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Dim 26 Mai - 11:26

Josué

avatar
Administrateur
dire que le vin dans les temps biblique et un peu léger comme argument.Si c'est le cas Noé en a bu des litres.
de même que ceux qui sont mentionnés ici.
(Proverbes 23:29-35) 29 Pour qui le malheur ? Pour qui le malaise ? Pour qui les disputes ? Pour qui l’inquiétude ? Pour qui les blessures sans raison ? Pour qui l’obscurcissement des yeux ? 30 Pour ceux qui s’attardent auprès du vin, pour ceux qui entrent pour scruter le vin mélangé. 31 Ne regarde pas le vin quand il paraît [bien] rouge, quand il pétille dans la coupe, [quand] il glisse facilement. 32 À sa fin il mord comme un serpent, et il sécrète du poison comme une vipère. 33 Tes yeux verront des choses étranges, et ton cœur exprimera des choses perverses. 34 À coup sûr, tu deviendras comme quelqu’un qui est couché au cœur de la mer, oui comme quelqu’un qui est couché au sommet d’un mât. 35 “ On m’a frappé, mais je ne suis pas devenu malade ; on m’a battu, mais je ne l’ai pas su. Quand me réveillerai-je ? Je continuerai à en chercher encore. ”

67 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Dim 26 Mai - 20:36

samuel

avatar
Administrateur
Un vin de 4 dégrés ou plus reste un vin.il ne faut pas ergoter inutilement
personne ne doit imposer son point de vue .si une personne veut pas en boire c'est sa conscience, si une autre veut en boire c'est sa conscience aussi.
un aliment ne nous recommande pas auprès de Dieu.c'est ce que nous dit Paul dans l'épître aux Romains.

68 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Mar 28 Mai - 14:08

chico.

avatar
En fait boire ou ne pas boire du vin reste une histoire de conscience. la a l'interdire c'est le pas qu'on franchis les SDD mais ce n'est pas un commandement de Dieu mais des hommes.

69 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Jeu 30 Mai - 15:45

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
La bible n'interdit pas l'usage modéré de l'alcool,l'interdit est allé plus loin de que ce disent les écritures.

70 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Ven 31 Mai - 13:57

Martur

avatar
La TG d'août 2013 parle de ce sujet

71 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Ven 31 Mai - 15:13

Josué

avatar
Administrateur
Martur a écrit:La TG d'août 2013 parle de ce sujet
je ne vois pas l'article qui parle sur l'alcool.

72 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 8 Juin - 12:44

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
maintenant que le vin est tiré, il y plus personne pour le boire. miam

73 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 8 Juin - 16:49

Josué

avatar
Administrateur
Mikael a écrit:maintenant que le vin est tiré, il y plus personne pour le boire. miam
il y plus de vin ,donc plus de participant. Very Happy

74 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 8 Juin - 21:14

VENT

avatar
Josué a écrit:
Mikael a écrit:maintenant que le vin est tiré, il y plus personne pour le boire. miam
il y plus de vin ,donc plus de participant. Very Happy

ptdr

75 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Dim 9 Juin - 5:39

Martur

avatar
Josué a écrit:
Martur a écrit:La TG d'août 2013 parle de ce sujet
je ne vois pas l'article qui parle sur l'alcool.

Mea culpa, c'est le Réveillez-vous

76 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Dim 9 Juin - 8:38

Josué

avatar
Administrateur
Martur a écrit:
Josué a écrit:
Martur a écrit:La TG d'août 2013 parle de ce sujet
je ne vois pas l'article qui parle sur l'alcool.

Mea culpa, c'est le Réveillez-vous
ok.

77 Re: Les TJ, la Bible et l'alcool le Sam 15 Juin - 10:18

Josué

avatar
Administrateur
Une autre preuve que les normes de Jéhovah sont bénéfiques est qu’il condamne l’ivrognerie. Il désapprouve même ceux qui ‘ s’adonnent à beaucoup de vin ’. (1 Timothée 3:3, 8 ; Romains 13:13.) Nombre de personnes qui ne tiennent aucun compte des normes de Dieu sous ce rapport souffrent de maladies causées ou aggravées par l’abus de boisson. Faisant fi des conseils bibliques sur la modération, certains ont pris l’habitude de boire beaucoup “ pour se détendre ”. L’abus d’alcool a des conséquences nombreuses : perte du respect, tension des relations familiales ou éclatement de la famille, revenus gaspillés, perte de son emploi (Proverbes 23:19-21, 29-35). Les normes de Jéhovah concernant l’usage des boissons alcooliques ne sont-elles pas une protection ?

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum