Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

51 personnes sont mortes lors de la tornade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Josué

avatar
Administrateur
Au moins 51 personnes sont mortes lors de la tornade qui a ravagé, lundi 20 mai, la ville de Moore, dans la banlieue d'Oklahoma City (sud des Etats-Unis), selon le bureau du médecin légiste cité par l'agence américaine Associated Press et la chaîne NBC News. Le bilan risque de s'alourdir au fil des heures. Au moins deux écoles et des centaines de maisons ont été détruites, dans la ville qui compte 55 000 habitants. Et vingt-quatre personnes d'une école sont portées disparues. Selon la chaîne locale KFOR/NBC, deux des personnes tuées seraient une mère et son bébé qui s'étaient réfugiés dans un congélateur.
http://www.francetvinfo.fr/video-une-gigantesque-tornade-devaste-la-region-d-oklahoma-city_328586.html#xtor=EPR-51-[alerteinfo]-20130521-[titre]-[]

Josué

avatar
Administrateur
aux dernières infos c'est 91 morts.

Josué

avatar
Administrateur
Voici une mise à jour sur Oklahoma j'ai reçu d'un membre de ce groupe. Merci Jim.
 
salutations,
 
Pieter & Suzan



 
Après avoir parlé avec les surveillants des circuits locaux et le RBC président aujourd'hui - Voici les dernières informations concernant les efforts de secours à la suite des grèves de la tornade de lundi:
...


1) Tous les éditeurs sont désormais comptabilisées

2) Une sœur a subi une fracture à la jambe et est traité dans un hôpital local, aucune
D'autres blessés ont été signalés

3) Pour nos compatriotes témoins - Quatre maisons ont été détruites, trois ont subi de graves dommages, 3 ont subi des dégâts modérés

4) Pas de Salles du Royaume signalent les dommages

5) Le RBC a mis en place son centre de secours et organiser les efforts visant à aider - la branche a fourni une orientation spécifique qui est suivi de près

6) Recouvrement RBC et les équipes d'évaluation sont déjà sur place pour commencer la tâche d'organiser et de reconstruction (pour l'instant, nous sommes les premiers équipages de toute organisation qui sont prêts à entrer dans la zone touchée et commencer l'effort pour récupérer des objets personnels et organiser les efforts de reconstruction)

7) Tous les besoins physiques et spirituels immédiats des familles touchées sont pris en charge

Cool La RBC fera appel bénévoles pour les efforts de secours à travers leurs canaux habituels de communication

9) Les amis puissent continuer à aider en priant pour tous dans la zone touchée

10) Les contributions matérielles sont mieux prises en contribuant à le World Wide travail



Bien que confronté à la tragédie, il est édification de voir comment Jéhovah a formé son peuple pour répondre si rapidement et de façon réfléchie. S'il vous plaît partager ces informations avec vos congrégations et rappellent les amis pour éviter la propagation de rumeurs ou information.Chers Amis de seconde main,

Josué

avatar
Administrateur
Moins de deux semaines après la tornade qui avait dévasté la ville de Moore (Oklahoma) et tué 24 personnes, de nouvelles tornades dans le Midwest américain ont fait samedi 14 morts, dont deux enfants. Le service médico-légal de l'Oklahoma a confirmé la mort de 11 personnes.

De nombreuses personnes ont été blessées dans des collisions et des têtes à queue de voitures et de poids lourds, selon les autorités. Les vents violents ont également fait de nombreux blessés : 87, selon le journal local The Oklahoman et d'importants dégâts. Selon les médias locaux, cinq tornades ont frappé la région d'Oklahoma City, avec des vents de 145 km/h accompagnés de fortes chutes de grêle. Ces tornades ont notamment entraîné des crues subites des cours d'eau, l'évacuation de l'aéroport d'Oklahoma City et des coupures de courant qui ont affecté plus de 170 000 personnes dans l'agglomération, selon les médias.

3 morts dans le Missouri

Dans le Missouri voisin, les autorités ont enregistré trois morts, décédés dans les crues importantes provoquées par les orages. Le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, qui s'est rendu sur place pour évaluer les dégâts, a pressé les habitants de son État d'éviter de marcher ou de conduire dans les zones inondées. "Le Missouri a été frappé par plusieurs séries d'orages importants au cours des dernières semaines, et les dangereuses intempéries de la nuit dernière font suite à plusieurs journées de fortes pluies", a-t-il déclaré. "Parce que beaucoup de cours d'eau et de rivières sont sortis de leur lit, nous devons rester vigilants à la fois pour surveiller et faire face aux inondations dans tout l'État. Cela reste une situation dangereuse", a-t-il dit.

Les services météorologiques ont levé l'alerte d'urgence pour les tornades, mais maintenu les alertes pour inondations et orages.

Début officiel de la saison des ouragans

Avec 1 200 tornades en moyenne par an, les États-Unis sont le pays qui subit le plus grand nombre de tornades au monde. Elles sont particulièrement fréquentes dans les États des grandes plaines, la "tornado alley", ce couloir au centre des États-Unis où se rencontrent des masses d'air antagonistes.

La saison des ouragans dans l'Atlantique, une menace pour la côte est américaine, le golfe du Mexique et les Caraïbes, a officiellement commencé samedi. Elle pourrait s'avérer particulièrement active cette année, selon les experts en météorologie américains. L'eau étant "anormalement" chaude dans l'océan Atlantique cette année, écrivent des scientifiques de l'université du Colorado, les chances d'un ouragan majeur sur les côtes américaines concernées (est et sud) s'élèvent à 95 %.
http://www.lepoint.fr/monde/nouvelles-tornades-meurtrieres-aux-etats-unis-02-06-2013-1675409_24.php

Josué

avatar
Administrateur
Les Philippines se préparent à l’arrivée du typhon le plus violent au monde.
Les Philippines se préparent ce jeudi à l’arrivée de Haiyan, le typhon le plus violent à s’être formé cette année sur la planète, incitant l’archipel, habitué aux tempêtes, à procéder à des évacuations de masse.


Selon les autorités, les rafales pourraient dépasser les 300 km à l’heure à terre et causer de graves dégâts dans le centre et le sud du pays.

«Le cyclone tropical Haiyan peut avoir un impact humanitaire très important», a averti le Système de coordination et d’alerte mondial sur les catastrophes, géré conjointement par les Nation unies et la Commission européenne.

Près de 16 millions de personnes, dont 12 au Philippines, se trouvent sur sa trajectoire, ajoute-t-il sur son site internet. Le Laos et le Vietnam seront traversés par la tempête dimanche.

«C’est un typhon très dangereux. Les responsables locaux (aux Philippines) savent quelles sont les zones les plus vulnérables et ont demandé à ce qu’elles soient évacuées», a déclaré à l’AFP Glaiza Escullar, de l’agence nationale de météorologie.

En outre, il n’y a quasiment pas de montagnes sur sa trajectoire, qui auraient permis d’atténuer sa force rapidement, a ajouté le météorologue.

Des rafales de 333 km/h enregistrées au dessus du pacifique
Haiyan, qui se trouve au-dessus de l’océan Pacifique, enregistrait aujourd’hui des vents réguliers de 278 km/h et des rafales de 333 km/h, selon le centre de surveillance conjoint des typhons de la Marine américaine.

Chaque année, les Philippines sont balayées par une vingtaine de grosses tempêtes ou typhons, généralement entre juin et octobre.

Haiyan, dont le front excède les 600 km, devrait frapper les zones touchées par un séisme mi-octobre, qui avait tué quelque 200 personnes, dans le centre des Philippines. Environ 5.000 personnes, dont le logement a été détruit, s’abritent encore sous des tentes.

«Le gouverneur de la province a ordonné aux responsables locaux de s’assurer que ces personnes vivant sous des tentes et ceux habitant dans des zones vulnérables aux inondations soient évacuées», a indiqué à l’AFP l’administrateur de la province de Bohol, Alfonso Damalerio.

Des évacuations ont également été ordonnées dans les zones les plus basses de l’île de Mindanao (sud).

Il est prévu que Haiyan touche l’île de Samar (à 600 km au sud-est de Manille) vendredi matin. Plusieurs destinations prisées des touristes, telles que Boracay et Bohol, se trouvent sur le trajet de la tempête.

par AFP le 07/11/2013 à 12:38

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Ils ne sont pas gatés dans ce pays. c'est souvant que ce genre de chose leurs arrivent.

Josué

avatar
Administrateur
Le super typhon Haiyan fait au moins 100 morts aux Philippines
Ce typhon est l'un des plus violents depuis des décennies.
Par Francetv info avec AFP
Mis à jour le 09/11/2013 | 07:20 , publié le 09/11/2013 | 07:20

Au moins 100 morts dans une seule ville. Les autorités philippines ont donné samedi 9 novembre un premier bilan du passage du super typhon Haiyan sur l'archipel. Ce bilan devrait grimper puisqu'il ne concerne que Tacloban, la capitale de l'île de Leyte, une ville de 220 000 habitants sur la trajectoire du typhon. De nombreuses villes sont injoignables pour le moment dans cette région où vivent 4 millions de personnes

Aucun contact n'a par exemple été établi avec la ville portuaire de Guiuan (40 000 habitants), point d'entrée du typhon sur les Philippines. "Nous avons des informations faisant état d'immeubles effondrés, de maisons rasées et de glissements de terrain. Mais nous ne pouvons pas dire avec certitude l'étendue des dégâts", a déclaré le chef de la Croix Rouge des Philippines, Gwendolyn Pang.

Des vents à 315 km/heure
Le gouvernement a dépêché samedi matin 15 000 soldats vers ces zones les plus touchées par Haiyan. Il a notamment envoyé des avions C130 chargés de matériel de secours et de communication, des hélicoptères et des unités d'infanterie par camion et à pied.

Le typhon, doté d'un front de 600 km, a frappé les provinces orientales de Leyte et Samar, avec des vents atteignant des pointes de 315 km/heure, devenant ainsi le typhon le plus violent enregistré cette année sur la planète et l'un des plus forts à jamais avoir atteint les terres depuis des décennies. Il devrait toucher les côtes vietnamiennes dimanche.

Jeff Masters, météorologue américain chez Weather Underground, une entreprise privée de météorologie, a indiqué cette semaine que Haiyan était "le plus puissant cyclone à toucher terre de l'Histoire". Il a été classé en catégorie 5, la plus élevée. Le typhon le plus violent de 2012, Bopha, avait frappé les Philippines, laissant quelque 2 000 personnes mortes ou disparues sur Mindanao, une île du sud du pays.

samuel

avatar
Administrateur
Le passage sur les Philippines d'un des plus puissants typhons à avoir jamais touché terre a provoqué la mort de plusieurs centaines de personnes, selon le ministre de l'Energie Jericho Petilla qui s'est rendu sur les lieux samedi, sur la côte orientale de l'archipel,
"Le plus puissant cyclone à toucher terre de l'Histoire"
Haiyan s'est abattu vendredi matin sur la côte orientale du centre de l'archipel, traversant les îles de Leyete et de Samar, avec des vents atteignant des pointes de 315 km/heure. Plus de quatre millions de personnesvivent sur les zones qu'il a survolées, a précisé le gouvernement philippin.
Il s'agit du typhon le plus violent de l'année dans le monde et l'un des plus puissants jamais connus. Jeff Masters, météorologue américain chez Weather Underground, une entreprise privée de météorologie, a indiqué cette semaine que Haiyan était "le plus puissant cyclone à toucher terre de l'Histoire". Il a été classé en catégorie 5, la plus élevée. Le précédent record remonte à 1969, lorsque l'ouragan Camille avait touché le Mississipi.
Haiyan continuait sa route samedi au-dessus de la mer de Chine du Sud, vers le Vietnam, où les autorités ont commencé l'évacuation de quelque 100.000 personnes dans les provinces de Danang et Quang Ngai(centre), avant son arrivée prévue dimanche.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/video-typhon-hayan-aux-moins-une-centaine-de-morts-aux-philippines_1298239.html?xtor=EPR-181-[XPR_Quotidienne]-20131109--112153216@269535235-20131109132018#Y0MM5g3EF1vQsvlg.99

Josué

avatar
Administrateur
Pourquoi tant de catastrophes naturelles ?

LES catastrophes en tout genre ne cessent d’alimenter l’actualité. Elles font de plus en plus de victimes. Le Centre de recherche sur l’épidémiologie des désastres, un organisme belge, signale que pour la seule année 2010 on a recensé 373 catastrophes qui ont fait au moins 296 000 victimes.

Le nombre de catastrophes répertoriées a lui aussi augmenté notablement ces dernières décennies. Par exemple, entre 1975 et 1999, il était largement inférieur à 300 chaque année. Par contre, entre 2000 et 2010, la moyenne approchait les 400 par an. Peut-être vous demandez-vous : “ Pourquoi y a-t-il tellement de catastrophes en ce moment ? ”

Même si dans certaines langues on parle d’“ actes de Dieu ”, Dieu n’est en réalité pour rien dans ces tragédies qui touchent tant d’humains actuellement. Cela dit, la Bible a bel et bien annoncé que notre époque serait marquée par des catastrophes. C’est le cas en Matthieu 24:7, 8, passage qui cite les paroles de Jésus : “ Il y aura des disettes et des tremblements de terre dans un lieu après l’autre. Toutes ces choses sont un commencement de douleurs. ” Pourquoi a-t-il prédit de tels événements, et que signifient-ils pour nous ?

Jésus, le Fils de Dieu, répondait à une question qui lui avait été posée : “ Quel sera le signe [...] de l’achèvement du système de choses ? ” (Matthieu 24:3). Il a mentionné plusieurs situations qui se produiraient, dont les tragédies citées plus haut. Puis il a prononcé cette déclaration lourde de sens : “ Quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche. ” (Luc 21:31). Ces catastrophes naturelles sont donc très significatives : elles annoncent des changements considérables qui vont se produire sous peu.

Des facteurs aggravants
D’accord, diront certains, mais en admettant que Dieu n’est pour rien dans ces catastrophes, est-ce quelqu’un d’autre ou quelque chose d’autre qui les provoque ? Pour comprendre la situation, il faut tenir compte d’une réalité essentielle que nous rappelle la Bible : “ Le monde entier se trouve au pouvoir du méchant. ” (1 Jean 5:19). Ce passage révèle que ce n’est pas Dieu qui est responsable des conditions affligeantes qui règnent dans le monde. Dans bien des cas, c’est son ennemi, le “ méchant ”, autrement dit celui que la Bible appelle “ le Diable ”. — Révélation 12:9, 12.

Animé par son ambition égoïste, cet ennemi de Dieu considère les humains comme des fournitures jetables. Et puisque le monde entier se trouve en son pouvoir, il a instillé à l’humanité la même mentalité. C’est d’ailleurs ce que souligne la Bible quand elle annonce que “ dans les derniers jours [...] les hommes seront amis d’eux-mêmes, amis de l’argent, arrogants, orgueilleux ”. (2 Timothée 3:1, 2.) Il n’est pas surprenant que l’on retrouve ces caractéristiques, qui sont celles du Diable, ainsi que d’autres comportements impies dans le système mondial qu’il a créé. L’ennemi de Dieu pousse les gens à se comporter en égoïstes et à exploiter avidement les ressources naturelles de la terre, quitte à mettre en danger la vie des autres.

Quelle incidence l’avidité du système actuel a-t-elle sur les catastrophes naturelles ? “ Les populations se concentrent bien trop souvent dans des zones à risque, comme les plaines inondables, explique un rapport des Nations unies. Par ailleurs, la destruction des forêts et des zones humides limite la capacité de l’environnement à résister aux caprices de la nature. À tous ces facteurs s’ajoute la menace d’un changement climatique planétaire combiné à une élévation du niveau de la mer en raison des concentrations de gaz à effet de serre [...] produits par l’activité humaine. ” Même si en grande partie cette “ activité humaine ” contribue prétendument au progrès économique, elle n’est autre que le fruit de la mentalité égoïste et avide qui imprègne l’humanité.

De nombreux spécialistes estiment par conséquent que cette activité humaine inconsidérée a accentué les effets dévastateurs des catastrophes. Les humains ont en réalité servi d’instruments au Diable en soutenant un système qui les rend plus vulnérables aux catastrophes.

Il s’avère donc que de nombreux désastres sont imputables à une activité humaine irréfléchie : certaines catastrophes auraient eu des conséquences bien moins tragiques si le contexte local avait été différent. En effet, en bien des régions, les effets des catastrophes ont été considérablement accentués par les agissements d’individus sans scrupules, ou parce que les inégalités économiques ou sociales inhérentes au système actuel ont poussé des populations à s’installer dans des zones à risque. Naturellement, il est des cas où les souffrances ne peuvent être imputées au manquement ou à la négligence d’autrui ; ne l’oublions pas, “ chacun peut avoir de la malchance ”. — Ecclésiaste 9:11, Bible en français courant.

Mais que pouvez-vous faire pour anticiper une catastrophe ? Évoquons à présent diverses mesures de précaution.

chico.

avatar
Aux dernières c'est 1200 morts.

Josué

avatar
Administrateur
Conférence climat de Varsovie: le cyclone Haiyan "donne à réfléchir"
Par LEXPRESS.fr, publié le 11/11/2013 à 11:37

190 pays sont réunis à Varsovie pour la 19ème conférence climat de l'ONU qui vise à contenir le réchauffement de la planète. Le cyclone Haiyan, le plus puissant cyclone à avoir touché terre, est un avertissement, selon l'ONU.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/conference-climat-de-varsovie-haiyan-donne-a-reflechir_1298474.html?xtor=EPR-181-[XPR_Quotidienne]-20131111--112153216@269712750-20131111150940#IIvU52EzWlPQ0OXC.99

Josué

avatar
Administrateur
Par Francetv info avec AFP
Mis à jour le 11/11/2013 | 21:56 , publié le 11/11/2013 | 21:56



La ville a été frappée de plein fouet. Le puissant typhon Haiyan, qui a ravagé les Philippines, vendredi, a fait au moins 10 000 morts dans la seule ville de Tacloban, annonce l'ONU, lundi 11 novembre. Ce constat laisse craindre un bilan encore plus lourd dans le pays. "Les autorités locales estiment que près de 10 000 personnes ont été tuées dans une seule et même ville", a déclaré la chef des opérations humanitaires de l'ONU, Valerie Amos.

A l'estimation de Tacloban, il faut ajouter celle sur les autres îles de l'archipel touchées par Haiyan. A Samar, par exemple, les autorités ont compté 300 décès mais 2 000 disparus, dimanche. "Nous nous attendons au pire. Au fur et à mesure que l'accès à certains sites se débloque nous découvrons toujours plus de morts", a déclaré John Ging, directeur des opérations de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU. Selon le diplomate, 660 000 personnes ont dû quitter leur domicile.

L'ONU a d'ores et déjà débloqué 25 millions de dollars de son fonds d'urgence et Valerie Amos, ainsi que le gouvernement philippin, doivent lancer mardi un appel aux dons, vraisemblablement pour plusieurs centaines de millions de dollars.

Josué

avatar
Administrateur
salle du royaume détruite.

chico.

avatar
Le bilan n'est pour le moment que provisoire.

Josué

avatar
Administrateur
Les pires tempêtes dans le monde depuis 2005
Par Christine Talos, avec AFP. Mis à jour à 08h44
Voici un rappel des tempêtes et cyclones les plus dévastateurs ces dernières années alors que le super-typhon Haiyan qui a ravagé les Philippines, s'annonce comme l'une des pires catastrophes d'Asie.
http://www.tdg.ch/monde/Les-pires-tempetes-dans-le-monde-depuis-2005/story/15806811

danylou

avatar
Et ce n'est pas fini car d'après les chercheurs et les personnes qui se penchent sur le réchauffement climatique , nous devrions nous attendre à des dérèglements climatiques sans précédent et dans tous les pays , même les nôtres , des grandes tempêtes , des pluies diluviennes , des grands froids et des chaleurs inexpliquées ......Et pas dans quelques années mais maintenant , heureusement que nous avons l'espérance que Jéhovah va bientôt intervenir sinon ce sera la fin de notre civilisation ou vivre dans des conditions abominables
PS: voir 7/7"" information"" voir ""notre planète "" on y résume les prévisions des météorologues du monde entier
Fraternellement DANYLOU      

samuel

avatar
Administrateur
oui c'est vraiment les derniers jours.

danylou

avatar
Nouvelles de nos frères et sœurs des Philippines




" />


Sad beyond words.
Many of our brothers and sisters are affected. Up to 37 fellow Witnesses are confirmed dead in just one congregation alone. Many are still missing. We need all your prayers and practical help for the Filipinos!


Sad-delà des mots.
 Beaucoup de nos frères et sœurs sont touchés. Jusqu'à 37 autres témoins sont morts confirmés dans une seule congrégation seul. Beaucoup sont encore portées disparues. Nous avons besoin de toutes vos prières et une aide pratique pour les Philippins!


Fatima Salomon Brothers Bonjour ,

En date d'hier , il ya 32 morts confirmés dans une Salle du Royaume seul comme nos frères évacués là, mais très triste qu'ils étaient piège sur lui pour l'onde de tempête aussi haut que 20 pieds de l'eau de mer . La plupart des enfants étaient les victimes. Salle du Royaume était situé près de la mer, s'il vous plaît voir ci-joint emplacement "A" de KH .

Cette information a été donnée par nos frères est allé à Tacloban City de la province de Samar, à la recherche d' une survie et aider les autres ont besoin d'aide .

Toujours pas d'électricité et pas de signal pour les communications. Et il faut des mois pour rétablir l'électricité et de la communication . La plupart des routes ont été endommagées , limitée pour quelque sauvetage et de secours biens à venir dans le quartier le plus dévasté.

Comment pouvons- nous vous aider? Conseillé pour seulement monétaire :
Si vous souhaitez connaître le compte tour de guet , vous pouvez me PM ..

IL Y A 10 heures · 2 ..





Josué

avatar
Administrateur
oui prions pour nos fréres et soeurs de ce pays touché par cette catastrophe.

Josué

avatar
Administrateur
Médecins et autorités philippines redoutent une crise sanitaire majeure dans les zones frappées par le typhon Haiyan. La ville ravagée de Tacloban est confrontée à des épidémies dues à la présence de cadavres et au manque d'eau potable.

Les sinistrés traversent les décombres pour enterrer leurs parents ou leurs amis, tués lors du passage du typhon. "Je ne peux plus dormir, elle était une si bonne mère", confie un homme qui vient d'enterrer sa mère. Les cadavres sont placés dans des sacs mortuaires mais, trop nombreux, ils gisent à même le sol, le long des routes.

Les sinistrés se protègent des odeurs avec des masques. Le travail immense d'identification des cadavres ne fait que commencer. Les rescapés blessés ou malades risquent un autre problème, puisque les hôpitaux sont débordés et sont, pour certains, à court de médicaments.
http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/typhon-haiyan/video-le-travail-d-identification-des-morts-ne-fait-que-commencer-aux-philippines_457086.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20131113-[lestitres-coldroite/titre1]-[]

Josué

avatar
Administrateur
Le message suivant est tiré frère Bert Hoefnagels ... - WorldNewsMedia ya 44 minutesWorldNewsMedia
Chers amis,
C'est juste une petite mise à jour, car nous savons que vous attendez tous de nous entendre.
Bert et 3 autres frères sont cette semaine à l'Île de Bohol. C'est là que le tremblement de terre de 7,2 a 2 semaines. Ils ont eu des entretiens avec tous les frères et rencontré les familles des 3 frères qui sont morts dans le séisme.

il ya 8 Salle du Royaume détruit et un autre 7 ont besoin de réparations. En outre, il ya environ 200 maisons qui ont besoin d'être réparés ou même reconstruire. Les maisons y sont faites principalement sur ​​une couche de blocs creux avec du bois de noix de coco sur le dessus, de sorte que ne peut pas résister à un tremblement de terre de cette taille. Ils ne pouvaient pas louer un endroit pour s'installer, alors maintenant nous utilisons le parking de la salle Uni. Nous pouvons utiliser les frères des équipes de construction Salle du Royaume pour aider. De la dernière tempête "Pablo" Nous avons un bon système pour reconstruire des maisons rapide. Certains de nos frères locaux sont capables de faire le travail eux-mêmes et ils seront aidés avec des matériaux de construction.

C'était jusqu'à vendredi dernier ...

Puis le coup de super typhon. Pour l'île de Bohol, il a fait apporter beaucoup de pluie et il faisait tempête, mais pas aussi forte que prévu. Elle a ajouté quelques maisons à la liste des réparations, mais pas grand-chose.

Maintenant, le reste du pays, c'est une autre histoire. Vous pourriez avoir vu à la télévision qu'il ressemble à une zone de guerre véritable. communication est très difficile que les lignes électriques et les sites cellulaires sont en baisse. Les surveillants de circonscription sont à visiter les frères et les anciens locaux prennent soin de leur sheep.Tomorrow un frère de le Comité de Direction ira visiter la région Taclooban pour voir ce qui doit être fait.

Cette tempête est venue à notre époque de la Convention de district. Un bon nombre de haut-parleurs Bethel sont bloqués dans les aéroports. D'autres sont arrivés pour trouver les assemblées annulées et les lieux se sont dans des centres d'évacuation par le gouvernement.

Metro Manila avec elle près de 19 millions de personnes, a échappé à la tempête complètement. Ils ont été nettoyer les gouttières et drainage-moyens pendant des jours. Certaines des zones basses eu canots pneumatiques de secours pour l'évacuation qui leur est donné, comme nous nous attendions à de fortes inondations là aussi. nous avons obtenu une partie de la tempête, mais la pluie n'était pas assez pour les inondations.

J'aimerais pouvoir vous en dire plus, mais nous n'avons pas plus d'informations à ce moment.

Philippines reçois toujours beaucoup de typhons pendant la saison des pluies, mais les gens semblent ne jamais perdre leur sourire. Jéhovah va aider nos frères comme il l'a toujours fait.

C'est tout pour le moment.

Pour tous mes beaux amis philippins, s'il vous plaît envoyé aucun boîtes balikbayan. Nous ne vous apprécier préoccupation, mais à ce moment, en raison des travaux de rénovation de grande envergure qui se déroulent à Bethel, nous ne pouvons pas gérer les biens de secours. plupart des besoins sont axés sur la reconstruction et l'alimentation de nos frères. Cela prendra beaucoup de soutien financier. avoisinant un tel financement peuvent être envoyées à la Direction générale et est donc souhaité, destinés à Disaster Relief Philippines.

Nous vous aimons,

Bert et Jeanine.

Josué

avatar
Administrateur

Philippines : la lutte pour la survie des rescapés du typhon
Le Point.fr - Publié le 14/11/2013 à 06:47
Après les heures terrifiantes passées à tenter d'échapper aux vagues géantes, les habitants vivent au ralenti dans un pays dévasté.
Ceux qui ont sauvé leur vie, agrippés à des câbles ou terrés dans des abris en béton lors du passage du typhon Haiyan sur le centre des Philippines, pensaient avoir déjoué le sort : mais pour beaucoup, la lutte pour survivre ne faisait que commencer. Après les heures terrifiantes passées sous des vents hurlants à tenter d'échapper aux vagues géantes s'abattant sur les maisons, les églises et les écoles où les habitants croyaient être à l'abri, les rescapés affrontent depuis plusieurs jours un désastre au ralenti, mais tout aussi éprouvant. Ils errent dans un paysage dévasté, manquent d'eau, de nourriture et de soins médicaux, et les coups de feu résonnent régulièrement.

Sur une route près de l'aéroport de Tacloban (centre), une des villes les plus meurtries par Haiyan, Nelson Matobato, 34 ans, et sa femme, Karen, 29 ans, ont passé la nuit dans un cyclo-pousse. À leur côté, un cercueil de fortune renferme les corps de leurs deux fillettes, de sept et cinq ans. Leurs deux fils, de quatre ans et trois mois, sont portés disparus. "L'eau est arrivée à 7 heures et notre maison a été submergée tout de suite", raconte Nelson, une bougie de mauvaise cire brûlant près de lui. "À 9 heures, nous étions sur le toit. Et puis nous avons tous été emportés lorsque la maison s'est effondrée. Nous ne pouvions rien faire."

Son voisin, Dennis Daray, est assis sur la route, à proximité, avec à ses pieds un sac blanc qui enveloppe le corps de sa soeur. Il attend que les autorités viennent pour récupérer les cadavres. "Les autorités doivent les prendre. Ça commence à sentir", déclare-t-il d'une voix blanche. Angeline Conchas et sa fille de sept ans se sont retrouvées piégées au 2e étage de leur immeuble lorsque les eaux ont brusquement monté. Elles se sont accrochées à un câble électrique pour parvenir à un endroit surélevé et échapper aux flots. "Heureusement que les circuits électriques avaient sauté, sinon nous serions mortes", dit-elle.

Maladies contagieuses

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu'un nombre important de survivants souffrent de blessures qui doivent être soignées. La chaleur et l'humidité qui règnent sur les Philippines facilitent les infections, qui peuvent vite dégénérer, voire s'avérer mortelles, dans les conditions actuelles. Les maladies contagieuses risquent de vite se répandre au sein des rares endroits où les survivants s'entassent, et les médecins craignent notamment les épidémies de diarrhée, à cause du manque d'eau potable.

Même les soins de santé élémentaires risquent d'être difficiles à prodiguer, note l'OMS. Ainsi 12 000 naissances sont prévues au cours des 30 jours à venir parmi les 11,3 millions de Philippins affectés par le typhon. Corazon Rubio, une médecin de Tacloban, a survécu au typhon, mais elle se dit terrifiée par ce qui s'est déroulé ensuite. "Ce sont les pillages qui me font peur", dit-elle à l'AFP. Selon les psychiatres, des habitants se livrent au pillage pour répondre à une situation de stress intense et de désespoir, car ils ont tout perdu.

D'autres le font sans doute par nécessité économique. L'Organisation internationale du travail (OIT) estime que trois millions de Philippins ont perdu le moyen de gagner leur vie. La moitié sont des personnes déjà très pauvres, des pêcheurs ou de petits agriculteurs. Le tourisme, autre secteur clé pour l'économie des Philippines, va sans aucun doute être lui aussi affecté. Mais pour le moment, les habitants cherchent d'abord à se nourrir, se vêtir et s'abriter la nuit. "Nous demandons de la nourriture à nos voisins parce que l'aide n'est pas encore là. Nous mangeons une seule fois par jour", déclare Cecilia Beltran, 47 ans, une mère de famille de trois enfants qui fait la queue devant la mairie de Tacloban. "Notre maison n'est plus là. Nous vivons dans une tente. Nous avons récupéré des pots dans les décombres et les avons lavés, ainsi que des vêtements. Nous n'avons plus rien."

Josué

avatar
Administrateur
Par Francetv info avec AFP
Mis à jour le 15/11/2013 | 07:27 , publié le 15/11/2013 | 06:42

Combien le typhon Haiyan a-t-il fait de victimes aux Philippines ? Le bilan humain reste sujet à caution. Alors que l'ONU évoque 4 460 morts, vendredi 15 novembre, le gouvernement philippin conteste ce chiffre. Francetv info fait le point.

Selon l'ONU, 4 460 morts
"Au 13 novembre, le gouvernement a rapporté que 4 460 personnes sont mortes", a indiqué vendredi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha).

Interrogée sur la source de ce chiffre, la porte-parole locale de l'Ocha, Orla Fagan, a précisé que l'ONU l'avait reçu mercredi de l'unité opérationnelle régionale du Conseil national pour la réduction et la gestion des catastrophes naturelles.

Manille avance un chiffre autour de 2 500 morts
Malgré l'annonce de l'ONU, le porte-parole du Conseil national pour la réduction et la gestion des catastrophes naturelles, Reynaldo Balido, a insisté sur le fait que le bilan officiel était toujours de 2 360 morts. Il a qualifié le chiffre de l'ONU de "pas vrai".

Le président philippin, Benigno Aquino, avait estimé mardi que le bilan définitif devrait se chiffrer autour de 2 500 morts. L'ONU avait précédemment évoqué la mort possible de 10 000 personnes dans la seule ville de Tacloban, capitale de l'île de Leyte, l'une des plus touchées par le typhon.

Josué

avatar
Administrateur
Un groupe de bénévoles de Témoins de Jéhovah médecins quitté Manille mardi pour aider les victimes du typhon à Tacloban, Samar et Leyte. Ils ont effectué près de 200 kg de fournitures médicales, notamment des antibiotiques. Nous leur souhaitons beaucoup de succès dans leur voyage.
Source:http://ireport.cnn.com/docs/DOC-1060363
L'e-mail suivante a été reçue via une sœur à Brooklyn. - WorldNewsMedia Hier Bonjour les amis, En réponse à beaucoup d'entre vous qui sont préoccupés par nos frères et sœurs et parents aux Philippines à la suite du typhon Yolanda / Haiyan, j'ai le texte suivant de signaler que c'est à peu près aussi précis que nous pouvons obtenir en ce moment. S'il vous plaît gardez à l'esprit que l'information devient disponible, la situation va changer. Aussi, je me fie à l'information qui a été donnée à moi par Jona, membres et autres personnes de la famille elle, y compris un frère dans notre congrégation dont la femme est en vie à Cebu. Depuis hier (lundi) soir, Jona a reçu un rapport d'un frère qui visite la succursale des Philippines à Quezon City sur une base presque quotidienne. Selon lui, il ya un nombre non confirmé de 34 frères morts du typhon. Ce rapport a été modifié par la branche, qui a publié un rapport de 26 morts confirmés. Tous avaient cherché refuge dans une Salle du Royaume à Tacloban, et ont été tués lorsque l'onde de tempête a balayé le bâtiment loin. Beaucoup d'autres sont portées disparues et une recherche approfondie est en cours pour localiser les survivants et les victimes. La zone principale de décès et s'étend de destruction long d'un chemin d'est en ouest dans le centre du pays, dans les Visayas centrales de la province de Leyte où la tempête première a touché terre à Iloilo dans l'ouest, puis à Palawan quelques centaines de miles dans le Mer de Chine méridionale. Pour vous donner une idée, les Philippines sont de la taille de la Californie et de même, c'est de long du nord au sud. Si la tempête avait frappé la Californie, il aurait conclu à Death Valley, à l'est et a voyagé vers l'ouest à travers Bakersfield et sorti près de Morro Bay. Angeles serait équivalent à juste au nord de Sacramento, Manille à San Francisco, GenSan à San Diego et Tacloban juste à l'ouest de Las Vegas. l'île de Cebu et Cebu City a également subi beaucoup de dommages, destructions, morts et blessés, mais les rapports sont incomplets puisque le principal centre d'attention a été Tacloban, Leyte Province. Nous ne disposons pas encore de rapports de Iloilo ou tout autre endroit. Dans tous les Visayas, il n'ya pas d'électricité, un service de téléphone cellulaire peu ou pas, le pillage a dépouillé les domaines de l'alimentation et de l'essence et la loi martiale est en vigueur. Dès que j'entends quelque chose de plus, je vais vous laisser vous savez tous. Le bilan officiel partir de 8 h HNE était aujourd'hui plus de 1700. On s'attend à ce sommet 10.000. Beaucoup de Témoins de Jéhovah pourraient être parmi ce nombre puisque tout le monde a été pris en compte et la recherche continue. Beaucoup d'entre vous ont posé des questions sur la famille de Jona. Ses parents vivent à General Santos City (communément appelé GenSan) à l'extrémité sud du pays, sur l'île de Mindanao. Ils ont connu beaucoup de pluie et des vents de force tropicales, mais elles sont très bien et n'ont pas de dommages. Le reste de sa famille, et où nous habitions alors que j'étais il ya à Angeles City, à 60 miles au nord de Manille sur l'île de Luzon. Être protégé dans une vallée centrale et entouré de montagnes, ils ont eu des vents tropicaux uniquement de la force et beaucoup de pluie et des inondations mineures, ce qui est considéré comme normal pour la région. Tout le monde il est beau. Dans le même temps, certains ont demandé à la meilleure façon de faire un don à l'effort de secours. Voici ma suggestion: si vous envoyez un chèque à la branche philippine, il faudra au moins une semaine pour y arriver, peut-être deux. Ensuite, il faudra au moins 45 jours pour le chèque à effacer et les fonds ne seront pas disponibles pendant deux mois. Si vous mettez une croix dans la case de contribution locale marquée "Work Worldwide," il sera envoyé à Patterson à la fin du mois. Cela prendra aussi du temps. Si vous envoyez un chèque directement à Patterson, comme notre part sur ​​la réunion de service cette semaine permet, ils peuvent câbler l'argent directement à la branche philippine et l'argent seront disponibles presque immédiatement. Rappelez-vous, c'est ma suggestion de mon expérience personnelle après avoir vécu aux Philippines pendant près d'un an. Vous devez confirmer cela en demandant à votre comité de service congrégation pour une orientation plus précise. Je continue à essayer d'obtenir des rapports provenant d'autres parties du pays. S'il vous plaît garder tout le monde dans la zone touchée dans vos prières.WorldNewsMedia

Josué

avatar
Administrateur
Philippines : la mobilisation internationale reste insuffisante
HENRIK LINDELL
Au lendemain du passage du super typhon sur les Philippines, l'aide humanitaire est acheminée pour secourir les Philippins sinistrés. Mais elle reste insuffisante face à l'étendue des besoins.

Les grandes organisations internationales, dont l’ONU, ont fait preuve d'une vraie réactivité. Parmi les agences onusiennes, le Programme alimentaire mondial a sans doute été le plus rapide en faisant acheminer 40 tonnes d’aide humanitaire consistant essentiellement en biscuits protéinés. L’Unicef, elle, aurait fait venir dès mardi 12 novembre un avion cargo de 60 tonnes de tentes et de médicaments.

Parmi les Etats contributeurs d’aide, le plus actif est l'ancienne puissance américaine. Washington a envoyé deux avions Hercules ainsi que 90 « marines » pour aider à la sécurisation des voies d’acheminement de l’aide. La superpuissance a aussi promis des hélicoptères, des avions et des navires. Le Canada, fidèle à sa tradition humanitaire, a promis une aide de 4 millions d’euros aux ONG qui interviennent pour secourir les survivants.

Parmi les grands bailleurs de fonds, on trouve aussi, bien sûr, l’Union européenne. Pour le moment, la Commission européenne a annoncé le déblocage d’urgence de 3 millions d’euros, un montant qui devrait être revu à la hausse. En plus de cette aide européenne humanitaire, plusieurs gouvernements des 28 ont décidé des contributions spécifiques. Le plus grand fournisseur d’aide semble être la Grande-Bretagne, qui a d’emblée promis une « enveloppe de secours » de 9,6 millions de dollars. L’Allemagne, elle, a envoyé quelques 23 tonnes d'équipement de secours et elle a fait venir des équipes de secours qui seraient déjà à l'œuvre sur place. La France a dès ce week-end envoyé « 10 tonnes de fret » avec notamment des tentes, selon le quai d’Orsay.

Josué

avatar
Administrateur
MANILLE, Philippines -Super Typhoon Haiyan (appelé Yolanda aux Philippines) , l'une des tempêtes les plus fortes jamais toucher terre , déchirée par les Philippines le 8 Novembre 2013.

En date du 13 Novembre 2013, la succursale Philippines des Témoins de Jéhovah à Manille a indiqué que 27 témoins ont été confirmées mortes . Plus de 100 maisons des témoins et cinq lieux de culte ont été détruits.



Le Conseil d'administration des Témoins de Jéhovah coordonne la réponse internationale en cas de catastrophe à partir de leur siège mondial à Brooklyn, New York. Dans le cadre de ces ententes, la succursale Philippines a fait des efforts pour fournir nourriture, d'eau , de médicaments et d'autres fournitures dans les zones touchées. Plus tard le dimanche Novembre 10, une dizaine de fourgons remplis de fournitures de secours avaient été livrés , avec des camions supplémentaires sont expédiés le jour suivant.

La région a eu peu de temps pour se remettre du séisme de magnitude 7,2 qui a secoué les Philippines le 15 Octobre 2013, tuant 218 personnes. Les rapports indiquent que le tremblement de terre massif coûté la vie à trois des Témoins de Jéhovah , l'un dans un glissement de terrain et deux autres quand leurs maisons se sont effondrées . Le tremblement de terre est venu sur les talons du typhon Nari , qui a frappé les Philippines le 12 Octobre 2013, tuant au moins 13 personnes .

Le Conseil d'administration des Témoins de Jéhovah se soucie pour les dépenses liées à leurs efforts de secours en utilisant les fonds donnés à leur travail dans le monde entier . Le Conseil d'administration évalue également le besoin de bénévoles qualifiés, et travaille avec son réseau mondial de succursales à fournir du personnel qualifié pour aider avec le travail de secours aux sinistrés en coopération avec les autorités locales et d'autres organismes de secours .

Dean Jacek , un porte-parole pour les Témoins de Jéhovah dans les Philippines , a déclaré: "Nous sommes tous profondément attristés par la perte en vies humaines causées par ces catastrophes récentes. Il ya un grand besoin de réconfort en vue de la destruction , ainsi que le traumatisme des victimes. Nous continuerons à faire de notre mieux pour fournir des secours en cours et l'assistance spirituelle à nos amis et voisins. "

Josué

avatar
Administrateur
Malgrés des dégats de leur salle ils se réunissent qund même.

Josué

avatar
Administrateur
Le message suivant est le frère Bert Hoefnagels

Chers amis,

C'est juste une brève mise à jour, puisque nous savons que chacun d'entre vous attendent de nous entendre

Bert et 3 autres frères sont cette semaine sur l'île de Bohol. C'est là qu'il a été le tremblement de terre de 7,2 il ya deux semaines. Ils ont eu des entretiens avec tous les frères et rencontré les familles des trois frères qui sont morts dans le tremblement de terre.

Il ya 8 Etage du Royaume détruits et 7 autres réparations nécessaires. Il ya environ 200 maisons qui ont besoin d'être réparés ou reconstruits. Les maisons y sont pour la plupart faites de briques couche bois de cocotier creux sur le dessus, de sorte qu'il ne peut pas résister à un tremblement de terre de cette taille. Ils ne pouvaient pas louer un endroit pour s'installer, donc nous utilisons maintenant l'aire de stationnement à la Salle du Royaume. Nous pouvons utiliser l'équipement Brothers Uni construction Hall pour aider. Depuis la dernière tempête "Pablo" Nous avons un bon système de reconstruire rapidement des maisons. Peu de nos frères locaux sont capables de faire le travail eux-mêmes et pour les aider dans les matériaux de construction.

C'était jusqu'à ce que vendredi dernier ...

Alors Je reçois le super typhon. l'île de Bohol Car il a apporté beaucoup de pluie et la tempête qu'il a fait, mais pas aussi forte que prévu. ajouté quelques maisons à la liste des réparations, mais pas beaucoup.

maintenant le reste de l' pays, c'est une autre histoire. Vous pourriez avoir vu à la télévision qui ressemble à une zone de guerre réelle. communication est très difficile, car les lignes électriques et les téléphones cellulaires ne fonctionnent pas. surintendants de circuits sont en visite aux frères et les anciens locaux prennent soin de son troupeau. Demain, un Comité de Direction de frère se rendra dans la région Tacloban pour voir ce qui doit être fait.

Cette tempête a eu lieu à notre époque de la Convention de district. locuteurs Bethel Assez sont bloqués dans les aéroports. D'autres sont venus pour trouver réunions et lieux annulés transformés en centres d'évacuation par le gouvernement.

J'aimerais pouvoir en dire plus, mais nous n'avons aucune information pour le moment.

Philippines obtiennent toujours beaucoup de typhons pendant la saison des pluies, mais les gens semblent ne jamais perdre leur sourire. Jéhovah aider nos frères comme il l'a toujours fait.

Josué

avatar
Administrateur
MANILLE, Philippines-Super Typhoon Haiyan (appelé Yolanda aux Philippines), l'une des tempêtes les plus fortes jamais toucher terre, déchirée par les Philippines le 8 Novembre 2013
En date du 13 Novembre 2013, les Philippines filiale des Témoins de Jéhovah à Manille a indiqué que 27 témoins ont été confirmées mortes. Plus de 100 maisons des témoins et cinq lieux de culte ont été détruits.

L'administration des Témoins de Jéhovah coordonne la réponse internationale en cas de catastrophe à partir de leur siège mondial à Brooklyn, New York. Dans le cadre de ces ententes, la succursale Philippines a fait des efforts pour fournir nourriture, d'eau, de médicaments et d'autres fournitures dans les zones touchées. Plus tard le dimanche Novembre 10, une dizaine de fourgons remplis de fournitures de secours avaient été livrés, avec des camions supplémentaires sont expédiés le jour suivant.
La région a eu peu de temps pour se remettre du séisme de magnitude 7,2 qui a secoué les Philippines le 15 Octobre 2013, tuant 218 personnes. Les rapports indiquent que le tremblement de terre massif coûté la vie à trois des Témoins de Jéhovah, l'un dans un glissement de terrain et deux autres quand leurs maisons se sont effondrées. Le tremblement de terre est venu sur les talons du typhon Nari, qui a frappé les Philippines le 12 Octobre 2013, tuant au moins 13 personnes.
L'administration des Témoins de Jéhovah se soucie pour les dépenses liées à leurs efforts de secours en utilisant les fonds donnés à leur travail dans le monde entier. Le Conseil d'administration évalue également le besoin de bénévoles qualifiés, et travaille avec son réseau mondial de succursales à fournir du personnel qualifié pour aider avec le travail de secours aux sinistrés en coopération avec les autorités locales et d'autres organismes de secours.
Dean Jacek, un porte-parole des Témoins de Jéhovah dans le Philippines, a déclaré: "Nous sommes tous profondément attristés par la perte en vies humaines causées par ces catastrophes récentes. Il ya un grand besoin de réconfort en vue de la destruction, ainsi que le traumatisme des victimes. Nous continuerons à faire de notre mieux pour fournir des secours en cours et l'assistance spirituelle à nos amis et voisins ".

Relations avec les médias (s):
international: JR Brown, Bureau de l'information publique, tél. +1 718 560 5000

chico.

avatar
C'est une leçon de courage qui est donné ici!



danylou

avatar
On nous a lu la lettre émanant du collège central ce dimanche à la réunion , nous sommes très triste de ce qui arrive à nos pauvres frères et sœurs dans de tels contrées et selon les météorologistes se ne sont que le début des grosses calamités que la terre attend d'ici peu , même nous dans nos pays nous devons nous attendre à des changements climatique énormes
Jéhovah n'attendra pas que sa terre soit détruite (Révélation 11:18) alors prenons courage notre délivrance est proche . Prions pour tous nos frères et sœurs dans le chagrin
Amicalement Danylou

Josué

avatar
Administrateur
Le 13 novembre 2013, le siège des Témoins de Jéhovah des Philippines à Manille a annoncé le décès de 27 Témoins. Plus de 100 habitations ainsi que 5 lieux de culte ont été détruits.


Le Collège central des Témoins de Jéhovah coordonne depuis le siège mondial des Témoins à Brooklyn (États-Unis) les actions qu’ils mènent à l’échelle internationale pour faire face à la catastrophe. Le siège national des Philippines, qui participe à ces opérations, fait tout son possible pour approvisionner les zones sinistrées en nourriture, en eau, en médicaments, etc. Le dimanche 10 novembre, une dizaine de camions remplis de produits de première nécessité sont arrivés, et d’autres ont pris la route le lendemain.

Les Philippines n’ont eu que peu de temps pour se remettre du tremblement de terre de magnitude 7,2 qui a secoué l’archipel le 15 octobre 2013, faisant 218 morts. Les rapports indiquent que ce puissant tremblement de terre a coûté la vie à trois Témoins de Jéhovah. Un Témoin est mort en raison d’un glissement de terrain et deux autres à cause de l’effondrement de leur maison. Ce séisme a suivi de près le typhon Nari, qui a touché les Philippines le 12 octobre 2013 et tué 13 personnes.

Pour couvrir les dépenses liées aux opérations de secours, le Collège central des Témoins de Jéhovah utilise des fonds provenant des dons faits en faveur de l’œuvre mondiale des Témoins. Il évalue les besoins en volontaires qualifiés. Il collabore également avec l’ensemble des sièges nationaux pour envoyer des hommes et des femmes expérimentés qui participeront aux opérations de secours. Ces volontaires coopèrent avec les autorités locales et les autres organisations humanitaires.

Dean Jacek, porte-parole des Témoins de Jéhovah aux Philippines, a déclaré : « Nous sommes profondément attristés par la perte de tant de vies humaines. La population a grand besoin de réconfort, car les dégâts sont considérables et les victimes traumatisées. Nous allons faire tout notre possible pour continuer d’apporter du secours et une aide spirituelle à nos amis et à nos voisins. »
http://www.jw.org/fr/actualites/par-region/asie/philippines/supertyphon-haiyan/

Josué

avatar
Administrateur
MISE À JOUR: - Miss_Moneypenny Aujourd'hui 13h38 5h du matin, mon échelon de téléphone, ses Yangyang, un frère fiable qui travaillent en étroite collaboration avec le Comité de secours aux sinistrés, et il m'a informé que les deux membres de la RDC t ogether avec 4 autres frères et sœurs sont venant par bateau à partir de Ormoc City à Leyte et sera amarré au quai Carmen, à environ 17 kilomètres de la maison. Les deux RDC est de partir de la photo à droite, Bro. Dan Ceballos et à côté de lui est Bro. Roland Gemino. Ils ont travaillé dur à Ormoc City l'un des plus durement touchés dans Leyte comme Tacloban. Ils doivent être à Cebu avant 12 heures que la branche a appelés pour une réunion. Nous les invitons pour un petit déjeuner dans un hôtel, Coco Palms, tout près de notre lieu. Ils étaient si heureux qu'enfin ils peuvent manger vrai petit déjeuner pendant presque une semaine maintenant. Ils nous ont dit que dans Ormoc, ils sont toujours manger des sardines avec beaucoup de soupe et un peu de riz. Ils nous ont raconté leurs expériences heureuses et en encourageant alors que nous avons notre petit déjeuner. Ils nous ont dit à propos de la triste situation dans Ormoc et Tacloban City. Ils nous ont même dit comment Jéhovah aider à monter à bord du bateau pour Cebu. Le capitaine se plaignent de la surcharge du bateau, mais ils plaidé et ils sont d'accord, ils seront cachés dans la salle pleine de cafards. Lorsque la Garde côtière est arrivé à vérifier le bateau, ils agissent comme des visages si affamés et la Garde côtière ne disent jamais un mot et on les laissa aller. Ils doivent être à Cebu car il y aura une réunion avec le représentant de la branche. 17 novembre 2013. , posté dans Fb par un frère de Lapu-Lapu City,

samuel

avatar
Administrateur
Vivement le le monde nouveau pour que ses malheurs disparaissent.

Josué

avatar
Administrateur

Josué

avatar
Administrateur

Josué

avatar
Administrateur
Les pluies diluviennes ont continué à s'abattre sur le nord de l'Angleterre, dimanche 27 décembre. Jamais le nord de l'Angleterre n'avait connu de telles inondations. Des villes entières submergées, des centaines d'habitants pris au piège qu'il a fallu évacuer en urgence.

La faute au réchauffement climatique, selon Cameron
Par endroit les digues autour des rivières ont lâché. Pour le Premier ministre britannique, pas de doute, c'est le réchauffement climatique qui est en cause. "Nous faisons face à de plus en plus d'épisodes météo intenses, d'inondations. Ce qui est exceptionnel et n'arrivait qu'une fois par siècle semble arriver de plus en plus régulièrement", remarque-t-il.

L'armée a été appelée en renfort et va envoyer davantage de troupes notamment dans le York et le Lancashire où l'alerte rouge est maintenue. Il y a à peine un mois, des inondations monstres avaient déjà frappé le nord-ouest du pays.

Le JT
http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/grande-bretagne-alerte-aux-inondations_1241647.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20151228-[lestitres-coldroite/titre6]

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Josué a écrit:La faute au réchauffement climatique, selon Cameron.
Cameron ne fait rien pour récupéter ces terres paysannes abandonnées qui, n'étant plus travaillées, saturent aussitôt en flaques immenses au lieu de laisser l'eau de pluie nourrir la terre.

Ces aberrations écologiques pour le seul profit économique coûtera finalement plus cher à l'Angleterre et tant mieux, puisque Cameron veut que l'Angleterre quitte l'Europe ! Ils payeront donc tout seul sans plus aucune aide. Normal.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum