Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Des preuves que " Jéhovah " n'est pas le nom divin : les TJ sont égarés

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

Mouhammad

avatar


Accueil • Jéhovah • Esaïe 40:22 • Brooklyntower • La Foi • Le sang • Illusion • Pédophilie • Organisation et Conditionnement • Réciprocité • Finances • Watchtower/ONU • 1975 • 607 • 2034 • Chat • Hitler et Watchtower • Watchtower Immobilier • Barbara Anderson • Lettre d’un ancien • Les 3 réunions.... • Apostasie et illusion • Ils quittent Brooklyn! • Un grand C! • La génération • Les TJ de Suisse... • Le livre prédicateurs • Brooklyntower bibliothèque • Flash Power • Annuaires • Références • Videos • Friends • Contact/Assistance




<table align="center" cellpadding="0" cellspacing="0" width="752">
<tr>
<td bgcolor="#E9E8E8" height="140" width="200"><table align="center" bgcolor="#666666" cellpadding="0" cellspacing="0">
<tr>
<td width="150">

Le dossier qui prouve l'affiliation de la Watchtower à l'ONU

</td>
</tr>
</table>
</td>
<td height="200" width="350"><table align="center" bgcolor="#60667E" cellpadding="0" cellspacing="0" width="300">
<tr>
<td width="300">
Jéhovah et la compréhension
du Nom Divin YHWH



</td>
</tr>
</table>
</td>
<td height="140" width="202">






</td>
</tr>
</table>

<table align="center" border="0" width="743">
<tr>
<td width="737">

<table align="center" bgcolor="#E5E5E5" border="0" width="389">
<tr>
<td width="379">Dans la bible le nom Divin est de loin le plus répandu, pourtant nous ne savons pas le prononcer, pourquoi?

Est-ce que Dieu n'a pas été capable de nous transmettre sa prononciation?

Le nom Divin dans le nouveau testament



</td>
</tr>
</table>




<table align="center" border="0" width="737">
<tr>
<td width="388"><table align="center" bgcolor="#E5E5E5" border="0" width="154">
<tr>
<td width="144">
Exode 3:13-15

</td>
</tr>
</table>

<table border="0">
<tr>
<td width="378">
Moïse dit à L'Elohim : " Voici que, moi,
j'arriverai vers les fils d'Israël et je leur dirai : Le Dieu de vos
pères m'a envoyé vers vous ; et ils me diront : Quel est son nom? Que
leur dirai je?"
Elohim dit à Moïse . " Je Suis qui Je Suis ". Puis il dit : " Tu parleras ainsi aux fils d'Israël : Je Suis m'a envoyé vers vous ! "
Elohim dit encore à Moïse : " Ainsi tu diras aux fils d'Israël : YHWH,
le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, le Dieu de
Jacob, m'a envoyé vers vous. C'est mon nom pour toujours et c'est là
mon titre de génération en génération. (1)


</td>
</tr>
</table>
</td>
<td width="339">

</td>
</tr>
</table>

<table border="0" width="736">
<tr>
<td width="550">les témoins de jéhovah


<table border="0" cellspacing="0" width="543">
<tr>
<td width="541">Comment prononcer ce nom?

Tout d'abord, le "J" n'existe pas en hébreu, donc cela ne pourrait qu'être, éventuellement, "Yéhovah".

Néanmoins, cette prononciation qui commence à voir le jour au moyen-âge
est due à une interprétation fautive du tétragrame et de sa correction
massorétique.
La prononciation de ce nom s'était perdue au fil du temps et les
massorètes, qui introduisirent les voyelles et leur système de
correction "Ketiv" et "Qéré", consistant à mettre les consonnes du mot exact (le mot qui doit être lu) en marge du texte tout en laissant le mot initial dans le texte, mais en introduisant les voyelles du mot exact sous celui qui devait être corrigé dans le texte, ( par ex ; en introduisant les voyelles d'Adonaï sous le tétragramme) donnèrent de ce fait la prononciation "Yéhovah".
Dans d'autres passages où le Nom Divin est précédé d'Adonaï, ce sont les consonnes d'Elohim (le mot qui doit être lu) qui sont introduites en marges et les voyelles d'Elohim qui sont introduites sous le tétragramme, on obtient la prononciation suivante: "Yehwih".

(voir image et commentaire plus bas)

Nous n'entrerons pas dans les détails. Mais nous pouvons comprendre 2 choses.

1) La prononciation "Yéhovah" est due à une mauvaise interprétation de
la correction massorétique et constitue une prononciation hybride
résultant d'un croisement entres les voyelles d'Adonaï et les consonnes
du tétragamme.

2) Philologiquement, c'est-à-dire, selon la construction logique de la
langue hébraïque, la plupart des biblistes s'accordent pour dire que,
d'une manière générale, la prononciation "yéhovah" est la moins probable
possible. Ils ont plutôt tendance à pencher pour Yahvé ou plus
récemment pour "Yahou", tout en sachant que ce ne sont que des
suppositions.




<table bgcolor="#FFFFCC" cellpadding="0" cellspacing="0" width="534">
<tr>
<td width="162"><table bgcolor="#FFFFCC" border="0" width="153">
<tr>
<td height="133" width="147">

</td>
</tr>
</table>
</td>
<td width="356"><table bgcolor="#FFFFCC" border="0" width="362">
<tr>
<td height="123" width="356">
Selon la correction massorétique, lorsque le tétragramme est précédé d'Adonaï,ce sont les consonnes d'Elohim (le mot qui doit être lu)
qui sont introduites en marges et les voyelles d'Elohim qui sont introduites sous le tétragramme,on obtient la prononciation


hybridesuivante: "Yehwih".
C'est le cas du texte hébreu ci-dessus de Genèse 15/2

</td>
</tr>
</table>
</td>
</tr>
</table>
</td>
</tr>
</table>
</td>
<td width="176">


<table align="center" bgcolor="#E9E8E8" cellpadding="0" cellspacing="0" width="173">
<tr>
<td width="173">
Ketiv et Qéré d'YHVH


Pour les plus
érudits qui se demandent pourquoi le shewa composé sous l'aleph d'Adonaï
devient un shewa simple sous le yod d' YHVH



Il faut remarquer
que si on avait vraiment vocalisé le tétragramme avec les voyelles
d'Adonai (aDoNaY), soit a, o, a, cela aurait conduit à une forme très
fâcheuse : YaHoWaH. Sachant que howah signifie "calamité", un lecteur
inattentif qui aurait prononcé le tétragramme selon les supposées
voyelles d'emprunt aurait alors dit : "Yah est calam" blasphème passible
de la lapidation (Lév. 24:16).


</td>
</tr>
</table>
</td>
</tr>
</table>




<table align="center" bgcolor="#E9E8E8" border="0" width="564">
<tr>
<td width="558">
La seule chose que nous savons quand à la prononciation de ce nom,
c'est que nous ne savons pas comment le prononcer!!!

</td>
</tr>
</table>

<table border="0">
<tr>
<td width="727"> les témoins de jéhovah

</td>
</tr>
</table>

<table align="center" border="0" width="118">
<tr>
<td width="108">

Pourquoi?

</td>
</tr>
</table>

<table border="0">
<tr>
<td width="727"><table border="0" width="736">
<tr>
<td width="727">Nous
savons prononcer tous les mots dans la bible, y compris ceux qui
n'apparaissent qu'une fois, comme celui de "Yoasch" préposé aux réserves
d'huile sous le règne David; ce nom n'apparaît qu'une fois comme bien
d'autres (1 Chronique 27:28), mais en ce qui concerne Le Nom Divin qui
apparaît plus de 6000 fois nous ne sommes pas en mesure de savoir
comment le prononcer.



La
superstition et d'après l'organisation, une forme "d'apostasie ",
serait à l'origine de cette situation; néanmoins nous pouvons nous poser
ces questions.



<table align="center" bgcolor="#E9E8E8" cellpadding="0" cellspacing="0" width="491">
<tr>
<td width="481">La superstition et l'apostasie sont-elles plus fortes que l'Esprit Saint?


Dieu a pu nous faire parvenir une lettre de 1189 chapitres, mais la prononciation de son nom, il n'a pas pu....?

</td>
</tr>
</table>

Dans la bible, l'absence de connaissance à sa raison d'être et ne constitue pas un trou à boucher par une pseudo explication qui peut devenir avec le temps une vérité. Par exemple :


Nous
ignorons de quel fruit Adam et Eve ont mangé, ce n'est pas pour rien.
Si nous le savions, il y aurait aujourd'hui des personnes qui en
feraient un objet de superstition (de ce fruit) et d'autres un objet de
culte! Dans tous les cas, cette connaissance inutile éloignerait les
gens du bon sens biblique et de la chose importante, à savoir l'enjeu du
pêché adamique et, par conséquent, la faveur imméritée grâce au
sacrifice du Christ.



Ainsi,
l'absence de connaissance ne constitue pas un trou à boucher, mais un
espace qui nous permet de mieux voir ce que nous devons voir, à savoir,
ce qui est important.



Dans
le cas du Nom Divin, nous ignorons sa prononciation, mais nous savons
qu'il s'agit d'un verbe (conjugué à la 3ème personne du masculin
singulier de l'inacompli en hébreu et lié au verbe "être") ce qui
ressort du texte d'exode 3:13-15, on pourrait le traduire par "il est"
ou "il fait devenir".



Nous pourrions alors prier ainsi ;
"il est" nous te remercions pour la réunion qui vient de ........Ou alors; Merci à toi "il fait devenir" pour ce pain quotidien......



Ou alors puisque Dieu se révèle aussi par le nom "Je Suis", nous pourrions prier en disant "Je Suis" donne-nous la force ..... Ou alors ; "je suis qui je suis" nous te...."
Ou en hébreu; "èyè achèr èyè" (je suis qui je suis) nous t'implorons pour..., etc...



Il est vrai que les Israëlites usaient du Nom Divin, mais ils en connaissaient surtout le sens et sa signification profonde.


D'autres
part, lorsque l'on réfléchit à tout cela, nous voyons que quelle que
soit la manière d'exprimer ce nom que l'on choisirait, l'expression du
nom Divin est uniquement liée à nos cordes vocales qui nous permettent d'exprimer des syllabes..., donc un problème purement humain et que, en définitive, la réponse de Dieu à Moïse est une invitation à prendre le Nom Divin au sens spirituel, plutôt que sous l'angle charnel!
C'est pourtant exactement, cette vision charnelle du Nom Divin chez
les témoins de jéhovah qui amènent les individus à s'exprimer de la
sorte: "Jéhovah m'a donné une étude biblique hier...", " etc.. On
retrouvera aussi le nom divin sur les bulletins de versements postaux
des congrégations, etc... Finalement, on en vient à parler de jéhovah
comme on parlerait du copain du 3ème étage (que l'on aime bien et que
l'on respecte ) .
Néanmoins, nous comprenons que ce comportement vis-à-vis du Créateur de
l'univers est relativement infantile. Au-delà de tout cela, il y a
comme quelque chose de gênant; effectivement, on a l'impression que la
watchtower s'approprie le Nom Divin, comme une entreprise avec une
marque déposée.



<table align="center" border="0">
<tr>
<td width="712">Ainsi nous
comprenons que l'absence de connaissance en ce qui concerne la
prononciation du Nom Divin a sa raison d'être, et devrait permettre au
individus de s'attacher à la dimension spirituelle de ce Nom plutôt que
de sombrer dans une vision charnelle. Pour saisir ce qui a trait au Nom
Divin, il est important de se concentrer sur ce que nous savons et ne
pas aller au-delà par l'intermédiaire d'hypothèse qui resteront que des
hypothèses...


</td>
</tr>
</table>




<table align="center" bgcolor="#E9E8E8" cellpadding="0" cellspacing="0" width="403">
<tr>
<td width="397">
L' évolution de la compréhension spirituel du Nom Divin deviendra encore plus évidente avec la venue du Christ.

</td>
</tr>
</table>

"Il
est" ou "il fait devenir", a fait devenir toutes choses, les prophètes,
la réalisation prophétique et finalement son fils au sujet duquel nous
pouvons lire en Jean 1:1-2 :

"
AU COMMENCEMENT ETAIT LE VERBE, ET LE
VERBE ETAIT TOURNE VERS DIEU, ET LE VERBE ETAIT DIEU. IL ETAIT AU
COMMENCEMENT TOURNE VERS DIEU".
Ce texte faisant également référence à genèse chapitre 1. Rappelons aussi que YHWH est un verbe.

Nous voyons que Dieu " fait devenir" le Messie et se réalise également au travers de ce dernier pour le bien de l'humanité.
C'est aussi la raison pour laquelle nous ne trouvons pas le Nom Divin dans nouveau testament, parce que comme le dit très justement l'apôtre Pierre cité par Luc dans les actes des apôtres 4:12 :

"Il n'y a aucun salut ailleurs qu'en lui (Christ); car aucun nom sous le ciel n'est offert aux hommes (celui de Jésus Christ), qui soit nécessaire à notre salut"




<table bgcolor="#E9E8E8" border="0" width="729">
<tr>
<td width="723">Le nom de Jéhovah dans les écritures grecques chrétiennes



A ce sujet, la watchtower a décidé d'intégrer

le nom de Jéhovah dans les écritures grecques chrétiennes.Un
de ces arguments est, qu'il existe des manuscrits de l'ancien testament
en grec avec le tétragramme en hébreu. Ces manuscrits sont ceux de la
"septante". (A noter que la septante contient aussi les livres dit
"apocryphes", raison pour laquelle la plupart des traductions
catholiques les ont intégré...). Il est normal de trouver YHWH dans la
septante, puisque ce nom se trouve dans les manuscrits hébreu.
D'ailleurs le peuple juif a toujours mis en évidence le tétragramme
(YHWH), on le trouve pratiquement dans toute les synagogues!


Le fait
de trouver le tétragramme dans des manuscrits le la septante, alors que
dans un même temps (ou à la même époque) ceux du nouveau testament ne le
contiennent pas, devrait plutôt faire réfléchir la watchtower!
D'autant
plus que les rédacteurs du nouveau testament n'auraient pas été plus
"superstitieux" en ce qui concerne YHWH que les scribes juifs de
l'époque...
Pour ce qui est du nouveau testament, nous constatons que l'ensemble des
manuscrits grecs les plus anciens ne contiennent ni le tétragramme, ni
le Nom Divin. Nous avons pris ci-dessous l'exemple du Papyrus Bodmer II


aimablement transmis par la fondation Martin Bodmer de Genève.Ce dernier date du 2 ème siècle
et est un des plus anciens de l'évangile de jean à notre disposition.
Notons au passage la grande proximité entre la mort de l'âpotre, la
rédaction de son évangile et le manuscrit Bodmer II. Les 3 photos
représentent de gauche à droite: Jean 12/34-38 , Jean 12/38-42 , Jean 12/12-16 .
Ni
tétragramme, ni le Nom Divin n'apparaissent, alors que la watchtower
l'a mis dans sa "traduction du monde nouveau"...( Jean 12:13, Jean
12:38)
(webmaster: Attention au copyright )
Cliquez sur les images

</td>
</tr>

<tr>
<td width="723"><table align="center" border="0">
<tr>
<td width="137">

</td>
<td width="137">

</td>
<td width="137">

</td>
</tr>
</table>
</td>
</tr>
</table>

<table bgcolor="#E9E8E8" border="0" width="728">
<tr>
<td height="136" width="722">

Un autre exemple: Le manuscrit Bodmer XIX (Evangile de Matthieu, 4 ème siècle) en copte

aimablement transmis par la fondation Martin Bodmer de Genève.

L'image ci-dessous représente les textes de Matthieu 22:29 à 23:1.

Ni
tétragramme, ni le Nom Divin n'apparaissent, alors que la watchtower l'a
mis dans sa "traduction du monde nouveau"...( Matthieu 22:37,44) .
Cette façon de procéder est fortement présomptueuse et irrespectueuse à
l'égard des textes reçu et finalement de son Auteur..., un peu comme si
la watchtower, estimait que Dieu n'a pas bien fait son travail...
(webmaster: Attention au copyright )
Cliquez sur les images

</td>
</tr>

<tr>
<td height="21" width="722"><table align="center" border="0">
<tr>
<td width="137">

</td>
</tr>
</table>
</td>
</tr>
</table>




En
réalité les chrétiens ont plus qu'un nom ou un verbe, ils ont la
personnification de ce verbe ou son expression terrestre parfaite.
En nous unissant à Jésus Christ nous nous unissons de ce fait à YHWH.
La puissance spirituelle du Nom Divin YHVH se réalise actuellement au travers du Christ.


</td>
<td width="-1">

</td>
</tr>
</table>
</td>
</tr>
</table>



Le nouveau testament
révèle aussi cette relation que l'être humain peut avoir avec Dieu,
c'est-à-dire comme celle d'un enfant avec son père. C'est ce qu'a voulu
démontrer le Christ à plusieurs reprises. C'est également le cas dans la prière modèle qui commence ainsi; "Notre Père
qui est...", prière dans laquelle le Messie n'utilise pas le
tétragramme. Ce n'est pas pour rien, et pourtant il s'agit de la prière "modèle"...
Quand il s'exprime: "Que ton Nom soit sanctifié", il ne sous
entend pas l'usage aproximatif du Nom Divin, mais veut dire plutôt:
"Fais nous connaître qui tu es" (Voir la TOB), autrement dit, le
tétragramme ("il fait devenir") en action.



Nous avons tous eu
des parents, et chaque fois que nous appelons notre père charnel
"papa", celui-ci nous entend, se retourne, et nous prête attention parce qu'il reconnaît notre voix. Nous n'avons pas besoin de l'appeler par son prénom pour qu'il reconnaisse en nous un de ces enfants.




Il en va de même avec notre Père céleste; chaque fois que nous nous
adressons à lui, celui-ci se retourne et nous prête attention parce qu'il reconnaît notre foi.
C'est là toute la clé du nouveau testament pour ce qui est de la
relation entre l'être humain et Dieu. C'est également ce qui fait la
force du Christianisme équilibré et emprunt de bon sens, cette
simplicité inconditionnelle de la spiritualité. ( voir chapitre sur la
foi)


les témoins de jéhovah

</td>
</tr>
</table>




<table align="center" bgcolor="#E9E8E8" cellpadding="0" cellspacing="0" width="740">
<tr>
<td width="750">

  • En résumé, Le Nom Divin est essentiel et vital, dans son action, sa signification, bref dans sa puissance spirituelle.
  • Nous ne savons pas prononcer ce nom et toute initiative consistant à le faire serait une hypothèse
  • Le tétragramme n'apparaît nul part dans les manuscrits du Nouveau Testament
  • Une vision charnelle du Nom Divin engendre un culte charnel.
  • Pour comprendre le Nom Divin au travers de la bible il est important d'avoir une vision d'ensemble des écritures et surtout une traduction du nouveau testament qui soit impartiale.
  • La compréhension du Nom Divin passe par ce que nous avons a disposition et non par, ce que l'on pourrai avoir à disposition (par ex. des manuscrits du n.t. avec YHVH qui n'existent pas).
  • Si dans les
    écritures hébraïques, Dieu communique avec les hommes au travers de son
    nom (YHVH), dans le nouveau testament il communique au travers de Jésus
    Chist: "Il n'y a aucun salut ailleurs qu'en lui (Christ); car aucun nom sous le ciel n'est offert aux hommes (celui de Jésus Christ), qui soit nécessaire à notre salut" actes des apôtres 4:12


</td>
</tr>
</table>











1 connectés actuellement




Josué

avatar
Administrateur
c'est un site d'apostat .
en plus toi copié collé et des plus incompréhensible.ceci dit pour ta gouverne le sujet existe déjà.un de plus.
ici entre autre.
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/t483-jehovah-dans-la-bible

Mouhammad

avatar
"Un site d'apostat"
Et alors, les apostats sont maudits ? Ne me sors pas une citation de la Bible, JE. N'Y. CROIS. PAS. ok ? Il n'empêche que ces remarques sont pertinentes, et si tu es persuadé d'être dans la vérité, n'essaye pas de sortir du sujet mais réponds aux accusations POINT PAR POINT, avec des preuves, et SANS UNE SEULE CITATION DE LA BIBLE. Ou alors, tais-toi et avoue que ta religion est fausse jusqu'à preuve du contraire. POINT BARRE.

Josué

avatar
Administrateur
TU TE CALME DANS TES PROPOS
tu représentes très mal ta religion.
le nom de Dieu apparaît dans des centaines de manuscrits . il faut te faire une raison.

Les Hébreux prononçaient le Nom de leur Dieu יהוה. C'est là une évidence qu'une superstition postérieure a fait sombrer dans l'oubli. Non contents d'employer couramment le nom divin, les Hébreux l'incluaient dans de nombreux noms propres (dits noms théophores), tels Jean (יוחנן, Yohanan), Jérémie (ירמיהו, Yirmeyahou), Isaïe (ישעיהו, Yeshayahou), etc.
Les serments étaient prononcés via l'expression חי־יהוה, qui signifie littéralement "vie de YHWH", "aussi vrai que YHWH est vivant" (cf. par ex. Juges 8:19 ; voir aussi Matthieu 26:63) . C'est tout à fait comparable aux expressions modernes "sur la tête de..." !
Par ailleurs la Bible encourageait à employer le nom (cf. Deutéronome 6:13, 10:20) et condamnait ceux qui ne le faisaient pas (Jérémie 10:25).
De fait, la superstition voulant proscrire l'usage du Nom a émergé d'une interprétation erronée de deux versets : Exode 20:7 et Lévitique 24:16. Or l'expression d'Ex. 20:7 לשׁוא, généralement traduite par "en vain", signifie "à l'appui du mensonge", "en mentant" (cf. aussi Lévitique 19:12)
Dieu ordonnait donc de ne pas employer son Nom dans un serment mensonger ; il n'ordonnait pas de ne pas employer son Nom.

Josué

avatar
Administrateur
Lettres de Lachish

Date: 7ème siècle avant notre ère
Lachis (actuellement Tell ed-Duweir), dans l’ancien Israël, était une ville fortifiée, qui a eu une grande importance dans l’histoire de ce pays. Les fouilles ont révélé que cette cité aurait apparemment été détruite deux fois par le feu - approximativement en 618-619 et 609-607 avant notre ère. Entre 1935 et 1938, 21 tessons comportant des écritures ont été trouvées dans les cendres du second incendie. Ces tessons, également appelés ostraca (singulier : ostracon), étaient en fait des courriers envoyés par une avant-garde des forces judéennes et adressées à Ya’osh, un commandant militaire à Lachis. Le contexte de ces lettres est en rapport avec des menaces provenant de Nebuchadnezzar, le roi de Babylone. À cause de la révolte d’Israël, il marchait contre Jérusalem.
Nous pouvons lire dans la lettre numéro 4 :

“Puisse YHWH faire entendre à mon seigneur de bonnes nouvelles, ....Concernant tout ce pourquoi votre serviteur a été envoyé, il l’a faite. J’ai écris tout sur un papyrus conformément à l’ordre de mon seigneur. En ce qui concerne mon seigneur selon l’affaire de Bet Harafid, il n’y a là personne. Et Samachjahu – Semajahu, il a été pris et il a été envoyé à la ville. Et votre serviteur – je ne peux pas l’y envoyer comme témoin (aujourd’hui) mais il peut venir dans le courant de la matinée. (Il peut venir) Et il peut savoir que nous observons les signaux de feu provenant de Lachis, selon les signaux que m’a confié mon seigneur, parce que nous ne pouvons pas voir Azekah”.

- Nous montrons l’ostracon ci-dessous (image du haut)

Il est intéressant de noter que la Bible mentionne aussi cette situation en Jérémie 34 : 6, 7 : Jérémie le prophète dit alors à Tsidqiya le roi de Juda toutes ces paroles, à Jérusalem, 7 - tandis que les forces militaires du roi de Babylone combattaient contre Jérusalem et contre toutes les villes de Juda qui restaient, contre Lakish et contre Azéqa ; car celles-ci, les villes fortifiées, étaient celles qui restaient parmi les villes de Juda.

Mouhammad

avatar
Josué a écrit:TU TE CALME DANS TES PROPOS
tu représentes très mal ta religion.

Ne me crie pas dessus, que tu sois administrateur ne t'autorise rien.
Je ne respecte pas des sectaires, et ce jusqu'à ce qu'ils me prouvent qu'ils n'en sont pas !

le nom de Dieu apparaît dans des centaines de manuscrits . il faut te faire une raison.Les Hébreux prononçaient le Nom de leur Dieu יהוה. C'est là une évidence
qu'une superstition postérieure a fait sombrer dans l'oubli. Non
contents d'employer couramment le nom divin, les Hébreux l'incluaient
dans de nombreux noms propres (dits noms théophores), tels Jean (יוחנן,
Yohanan), Jérémie (ירמיהו, Yirmeyahou), Isaïe (ישעיהו, Yeshayahou), etc.
Les serments étaient prononcés via l'expression חי־יהוה, qui
signifie littéralement "vie de YHWH", "aussi vrai que YHWH est vivant"
(cf. par ex. Juges 8:19 ; voir aussi Matthieu 26:63) . C'est tout à fait
comparable aux expressions modernes "sur la tête de..." !
Par
ailleurs la Bible encourageait à employer le nom (cf. Deutéronome 6:13,
10:20) et condamnait ceux qui ne le faisaient pas (Jérémie 10:25).
De
fait, la superstition voulant proscrire l'usage du Nom a émergé d'une
interprétation erronée de deux versets : Exode 20:7 et Lévitique 24:16.
Or l'expression d'Ex. 20:7 לשׁוא, généralement traduite par "en vain",
signifie "à l'appui du mensonge", "en mentant" (cf. aussi Lévitique
19:12)
Dieu ordonnait donc de ne pas employer son Nom dans un serment mensonger ; il n'ordonnait pas de ne pas employer son Nom.

MAIS JE M'EN FICHE DE CES MANUSCRITS ! AS-TU LU CE QUE J'AI COPIE/COLLE ? DES ETUDES SCIENTIFIQUES ONT PROUVER QUE LE NOM "YHWH" NE SE PRONONCE PAS JEHOVAH ! ET QUE CETTE IMPORTANCE EST MOINDRE ! C'EST LA SIGNIFICATION, LE SYMBOLE ET NON LA PRONONCIATION QUI COMPTE SELON LA BIBLE :

"Il n'y a aucun salut ailleurs qu'en lui (Christ); car AUCUN NOM sous le ciel n'est offert aux hommes (celui de Jésus Christ), qui soit nécessaire à notre salut" actes des apôtres 4:12

TU COMPRENDS OU TU ES TROP ATTARDER POUR COMPRENDRE CE QUE JE DIS ?

Tu n'as pas de cerveau ou quoi ? TU VAS DIRECT PIOCHER TES REPONSES DANS LES PUBLICATIONS DE LA WT, CE NE SONT MÊME PAS TES PROPRES MOTS !
Sors de ce sujet, laisse des personnes intelligentes répondre, sérieusement !

Josué

avatar
Administrateur
voila la preuve.
Lettres de Lachish

pas de chance pour toi ce n'est pas une citation de la wt.
et calme toi dans tes remarques.ceci et mon derniers avertissements.



Dernière édition par Josué le Ven 17 Mai - 15:22, édité 1 fois

Mouhammad

avatar
Tu n'es bon qu'à gueuler et à donner des ordres et à copier/coller des choses que tu as apprises par coeur sur les publications de la WT, organisation de Satan. Tu es plein de préjugés. Tu n'arrives même pas à écrire correctement ou à argumenter. Dieu ne t'a pas donné de cerveau ou quoi ! Tous les TJ sont des abrutis comme ça ou quoi ?

Mouhammad

avatar
Josué a écrit:voila la preuve.
Lettres de Lachish

DANS CES PIERRES IL Y A ECRIT YHWH :
OR CE NOM YHWH NE SE PRONONCE PAS JEHOVAH ! ET J'EN AI DONNER DES PREUVES DANS MON DERNIER MESSAGE !
COMBIEN DE FOIS VAIS-JE ME RÉPÉTER ?
USE DE TON CERVEAU, MON DIEU !



Dernière édition par Mouhammad le Ven 17 Mai - 15:24, édité 1 fois

Josué

avatar
Administrateur
je te met au vert 3 jours pour mon respect des participants.

Josué

avatar
Administrateur
autre chose nous ne disons pas non plus que la forme Jéhovah est la forme exacte du nom de Dieu .mais c'est la forme la plus usité.ce nom existe sous cette forme dans des dizaine de traductions.

Josué

avatar
Administrateur
Tout ce qui existe porte un nom et tout ce qui a un nom porte un sens.
quel le sens du nom Allah ?

Psalmiste

avatar
Josué a écrit:je te met au vert 3 jours pour mon respect des participants.

Tu as eu raison de le mettre 3 jours au vert !

Feliks Kraspouët

avatar
Josué a écrit:Tout ce qui existe porte un nom et tout ce qui a un nom porte un sens.
quel le sens du nom Allah ?


Je suis d'accord avec toi, tout ce qui existe porte un nom. Personne n'a jamais nié que Dieu avait un nom. Mais pour ma part, je trouve que nous sommes indignes de le connaitre.

Allah a la même racine étymologique que Elohim. Il signifie Dieu. Voilà pourquoi je n'ai aucune difficulté à dire : Allahou akbar ! Dieu est le plus grand !

Josué

avatar
Administrateur
pourquoi alors le prophète Ézékiel
utilise plus de 50 fois cette expression.
(Ézékiel 6:13) 13 Et il faudra que vous sachiez que je suis Jéhovah [...]
Dieu n'est pas un nom propre.par contre Jéhovah si.d'ailleurs vous le chantez dans vos cantiques.ce n'est pas anodin.

Feliks Kraspouët

avatar
De même que je ne nie pas que Dieu a un nom, je ne nie pas que le tétragramme apparait dans l'Ancien Testament, il serait idiot de ma part de le faire. Et oui, Jéhovah apparait dans nos cantiques et oui, encore, ce n'est pas anodin.

Les TJ croient qu'il s'agit du nom de Dieu, les SDJ croient que cela ne se peut pas. C'est là toute la différence.

Psalmiste

avatar
Je tiens a rappeller que dans les cantiques mormons, ainsi que dans les "Ecritures" des mormons, on retrouve plusieurs fois le nom "Jéhovah" Smile

Feliks Kraspouët

avatar
Psalmiste, c'est ce que je viens de dire !

Inutile de nous dire que tu tiens à le rappeler comme si c'était quelque chose que j'aurais oublié de mentionner Laughing


Oui, un million de fois oui, Jéhovah apparait dans les écritures des Mormons, je ne l'ai jamais nié. Mais pour nous ce n'est pas Dieu. Et le fait que nous le croyons est une chose connue, nous ne l'avons jamais caché.

Josué

avatar
Administrateur
pas Dieu c'est faux car pour vous Jéhovah c'est Jésus.et Jésus c'est Dieu.
donc là est bien son nom.
une contradiction de plus a votre actif.

Invité


Invité
Bonjour, dans les écritures hébraïques on trouve :
(Je cite dans la Traduction du Monde Nouveau)
(Psaume 104:35) [...] Bénis Jéhovah, ô mon âme ! Louez Yah !

(Psaumes 105:45-106:1) Louez Yah ! 106 Louez Yah ! Rendez grâces à Jéhovah, car il est bon,

(Psaume 106:48) 48 Béni soit Jéhovah le Dieu d’Israël depuis des temps indéfinis et pour des temps indéfinis ; et tout le peuple doit dire : Amen ! Louez Yah !

(Psaume 111:1) 111 Louez Yah ! אJe louerai Jéhovah de tout [mon] cœur

(Psaume 112:1) 112 Louez Yah !

(Psaume 113:1, 2) 113 Louez Yah ! Faites entendre des louanges, ô serviteurs de Jéhovah, louez le nom de Jéhovah. 2 Que le nom de Jéhovah soit béni dès maintenant et pour des temps indéfinis.(Psaume 113:3) 3 Du soleil levant jusqu’à son couchant il faut que le nom de Jéhovah soit loué [...]

(Psaume 113:9) [...] Louez Yah !

(Psaumes 115:17-116:4) 17 Ce ne sont pas les morts qui louent Yah, ni aucun de ceux qui descendent au silence. 18 Mais nous, nous voulons bénir Yah dès maintenant et pour des temps indéfinis. Louez Yah ! 116 Oui, j’aime, car Jéhovah entend ma voix, mes supplications. 2 Car il a incliné vers moi son oreille, et durant mes jours j’appellerai. 3 Les cordes de la mort m’avaient encerclé et les angoisses du shéol m’avaient trouvé. Je trouvais détresse et chagrin. 4 Mais je me suis mis à invoquer le nom de Jéhovah : “ Ah ! Jéhovah, fais échapper mon âme ! ”

(Psaumes 116:19-118:1) Louez Yah ! 117 Louez Jéhovah, vous toutes, nations ; célébrez-le, vous tous, clans ! 2 Car sa bonté de cœur a été puissante envers nous ; et la fidélité de Jéhovah est pour des temps indéfinis. Louez Yah ! 118 Rendez grâces à Jéhovah, car il est bon, car sa bonté de cœur est pour des temps indéfinis.

(Psaume 135:1-3) 135 Louez Yah ! Louez le nom de Jéhovah, faites entendre des louanges, ô serviteurs de Jéhovah, 2 vous qui vous tenez dans la maison de Jéhovah, dans les cours de la maison de notre Dieu. 3 Louez Yah, car Jéhovah est bon.

(Psaume 135:21) Louez Yah !

(Psaumes 146:10-147:1) Louez Yah ! 147 Louez Yah, car il est bon d’exécuter des mélodies pour notre Dieu ; car cela est agréable — la louange convient.


(Psaumes 147:20-148:5)Louez Yah ! 148 Louez Yah ! Louez Jéhovah depuis les cieux, louez-le dans les hauteurs. 2 Louez-le, vous tous ses anges. Louez-le, vous toute son armée. 3 Louez-le, soleil et lune. Louez-le, vous toutes, étoiles de lumière. 4 Louez-le, cieux des cieux, et vous, les eaux qui êtes au-dessus des cieux. 5 Qu’ils louent le nom de Jéhovah ;

(Psaume 148:13) 13 Qu’ils louent le nom de Jéhovah,

(Psaumes 148:14-149:1)Louez Yah ! 149 Louez Yah !

(Psaumes 149:9-150:6) [...] Louez Yah ! 150 Louez Yah ! Louez Dieu dans son saint lieu. Louez-le dans l’étendue de sa force. 2 Louez-le pour ses œuvres de puissance. Louez-le selon l’abondance de sa grandeur. 3 Louez-le avec la sonnerie du cor. Louez-le avec l’instrument à cordes et la harpe. 4 Louez-le avec le tambourin et la ronde. Louez-le [au son] des cordes et du chalumeau. 5 Louez-le avec les cymbales au son mélodieux. Louez-le avec les cymbales retentissantes. 6 Que tout ce qui respire loue Yah ! Louez Yah !


(Psaume 5:11, 12) 11 Mais tous ceux qui se réfugient en toi se réjouiront ; pour des temps indéfinis ils pousseront des cris de joie. Tu barreras tout accès auprès d’eux, et ceux qui aiment ton nom exulteront en toi. 12 Car toi, tu béniras le juste, ô Jéhovah ! Comme d’un grand bouclier, d’approbation tu les entoureras.

(Psaume 22:22) 22 Je veux annoncer ton nom à mes frères ; au milieu de la congrégation je te louerai.

(Psaume 45:17) 17 Je veux mentionner ton nom dans toutes les générations à venir. C’est pourquoi les peuples te loueront pour des temps indéfinis, oui pour toujours.

(Psaume 54:6) [...] Je louerai ton nom, ô Jéhovah, car cela est bon.

(Psaume 68:4) 4 Chantez pour Dieu, exécutez des mélodies pour son nom ; élevez [un chant] pour Celui qui s’avance à travers les plaines désertiques en tant que Yah, qui est son nom ; et jubilez devant lui ;

(Psaume 69:36) 36 La descendance de ses serviteurs en héritera, et ce sont ceux qui aiment son nom qui y résideront.

(Psaume 79:6) 6 Déverse ta fureur sur les nations qui ne t’ont pas connu, et sur les royaumes qui n’ont pas invoqué ton nom.

(Psaume 80:18) [...]  et nous ne nous retirerons pas loin de toi. Puisses-tu nous garder en vie pour que nous invoquions ton nom.

(Psaume 83:17, 18) 17 Oh ! qu’ils soient honteux et troublés pour toujours, qu’ils deviennent confus et qu’ils périssent, 18 pour qu’on sache que toi, dont le nom est Jéhovah, tu es, toi seul, le Très-Haut sur toute la terre !

(Psaume 86:12) 12 Je te loue, ô Jéhovah mon Dieu, de tout mon cœur, je veux glorifier ton nom pour des temps indéfinis

(Psaume 91:14-16) 14 Parce qu’il a mis son affection sur moi, je vais aussi le faire échapper. Je vais le protéger parce qu’il a appris à connaître mon nom. 15 Il m’invoquera, et je lui répondrai. Je serai avec lui dans la détresse. Je le délivrerai et le glorifierai. 16 De la longueur des jours je le rassasierai, et je lui ferai voir mon salut.

(Psaume 99:3) 3 Qu’ils louent ton nom. Grand et redoutable, celui-ci est saint.

(Psaume 99:6) 6 Moïse et Aaron étaient parmi ses prêtres, et Samuel parmi ceux qui invoquaient son nom. Ils appelaient Jéhovah, et lui leur répondait.

(Psaume 102:15) 15 Les nations craindront le nom de Jéhovah, et tous les rois de la terre, ta gloire.

(Psaume 102:21) 21 pour que le nom de Jéhovah soit proclamé dans Sion et sa louange dans Jérusalem,

(Psaume 105:1) 105 Rendez grâces à Jéhovah, invoquez son nom, faites connaître parmi les peuples ses manières d’agir.

(Psaume 116:4) 4 Mais je me suis mis à invoquer le nom de Jéhovah : “ Ah ! Jéhovah, fais échapper mon âme ! ”

(Psaume 116:13) [...] J’élèverai la coupe du salut grandiose, et j’invoquerai le nom de Jéhovah.

(Psaume 116:17) 17 Je t’offrirai le sacrifice d’action de grâces, et j’invoquerai le nom de Jéhovah.

(Psaume 119:55) 55 Dans la nuit je me suis souvenu de ton nom, ô Jéhovah, pour garder ta loi.

(Psaume 119:132) 132 Tourne-toi vers moi et témoigne de la faveur à mon égard, selon [ta] décision judiciaire envers ceux qui aiment ton nom.

(Isaïe 12:4) 4 Oui, vous direz en ce jour-là : “ Rendez grâces à Jéhovah. Invoquez son nom [...]

(1 Chroniques 16:Cool 8 “ Rendez grâces à Jéhovah ; invoquez son nom, faites connaître parmi les peuples ses hauts faits.

(Isaïe 25:1) 25 Ô Jéhovah, tu es mon Dieu. Je t’exalte, je loue ton nom, [...]

(Isaïe 26:13) [...] Par toi seul nous ferons mention de ton nom.

(Isaïe 42:Cool 8 “ Je suis Jéhovah. C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre ni ma louange aux images taillées [...]

(Isaïe 47:4) 4 “ Il y a Quelqu’un qui nous rachète. Jéhovah des armées est son nom, le Saint d’Israël. ”

(Isaïe 56:6) 6 “ Et les étrangers qui se sont joints à Jéhovah pour le servir et pour aimer le nom de Jéhovah

Comment donc peux-ton appliquer ces versets sans nommer le Créateur ?
Si la prononciation du nom complet est perdue, pourquoi ne pas utiliser Yah qui était utilisée régulièrement par David par exemple. David était-il un idolâtre ?
Bonne journée,
Pierre

Josué

avatar
Administrateur
j'ais divisé le sujet car il dérivais dure.
le sujet et sur le nom de Jéhovah et pas sur ce qu'il représente selon les mormons.
la suite et ici
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/t5441-qui-est-jehovah

Josué

avatar
Administrateur
Maïmonide (1138-1204) universitaire juif, élabora une définition nouvelle et complète du judaïsme. Le point central de sa réflexion fut le nom de Dieu, le Tétragramme. Dans son ouvrage ( Le guide des égarés) il exposa le puissant raisonnement suivant.
Tout d’abord , le dieu des philosophes n’implique aucun cule , sinon une reconnaissance polie de son existence , car Dieu (Elohim) est sans nom et il est donc impossible d’établir une quelconque relation ave un tel type de dieu. Puis il démontre que le tétragramme, le nom lu distinctement ( shém hamephora) ,était justement le nom personnel de Dieu, différent de tout autre qualificatif divin comme A donay,Shadday,Elohim, etc , car de tels qualificatifs ou titres divins ( que l(on utilisait parfois Adonay, Eloim, Sabaoth,etc.) dans certaines bibles latines à cette époque ont une étymologie, ce qui n’est pas le cas du Tétragramme.
Maïmonide connaissait cependant le redoutable problème de la prononciation du Nom , car la tradition juive affirmait quelle avait été perdue. Il savait aussi que certains juifs croyaient à l’influence quasi magique des lettres ou de la bonne prononciation des noms divins.
Il mit tout d’abord en garde le lecteur contre la sottise et la perversité d’une telle conception , absolument contraire à l’essence de l’enseignement divin.
L’aspect remarquable de son argumentation réside dans le fait qu’il réussit à éviter la controverse sur un sujet si délicat.
Il affirma en effet qu’en fait c’était seulement le culte véritable qui avait été perdue ,et non la prononciation authentique du Tétragramme , car celle-ci était toujours possible suivant ses lettres.
Pour étayer cette idée fondamentale ( le culte véritable a de l’importance et non la prononciation véritable), il cita Sota 38 a pour prouver que le Nom est l’essence même de Dieu, raison pour laquelle il ne fallait pas le blaphémer.
Il cita ensuite Zekaria pour prouver l’unicité de ce nom, et un commentaire biblique connu (Sifre Nombres 6 :23-27) pour rappeler que les prêtres étaient dans l’obligation le peuple par ce nom uniquement.
Ensuite ,pour prouver que la prononciation ne posait aucun problème dans le passé, et ne comportait aucun aspect magique , il cita d’abord Kiddouchin 71 a, qui disait que ce nom était transmis par certains rabbins à leurs fils.
De plus selon Yoma 39b , cette prononciation était largement utilisé avant la prêtrise de Simon le Juste , ce qui prouve l’inanité des conceptions magiques , puisque à cette époque si le Nom était utilisé il n’avait aucun aspect surnaturel, excepté l’aspect spirituel.
Maïmonide insistait donc sur le fait ce qu’il fallait retrouver c’était la spiritualité liée à ce Nom , et non la prononciation exacte.

Josué

avatar
Administrateur
réponse de Félick
Josué a écrit:
Maïmonide (1138-1204) universitaire juif, élabora une définition nouvelle et complète du judaïsme.



Il serait surprenant qu'un universitaire juif vienne nous dire que Jéhovah est le nom de Jésus-Christ, tu ne crois pas, Josué ?

Josué

avatar
Administrateur
Je revient a Maïmoide qui pour lui la prononciation de Tétragramme qui pour lui ce qu'il fallait retenir c'est las spiritalité liée à ce nom ,et non la prononciation exacte.
Pour bien démonter cette notion capitale ,comprendre le sens et non le son véhiculépar ce nom.
Il cite un exemple pertinent.Exode 6:3 le texte nous indique qu'avant Moïse le Nom n'était pas connu; il s'agit bien évidemment du sens exacte de ce nom, et non de sa prononciation,car comment quelqu'un de raisonnable peut il croire qu'une bonne pronciation aurait pu pousser soudainement les juifs à l'action,à moins de supposer une action magique de ce nom ? Ce qui est en contradiction à la suite des événements?
Pour conclure il cite Exode 3:14 pour montrer que le nom èhyèh ashèr èhyèh qu'on peut traduire par ( Je serai qui Je serai)est avant tout un enseignement spirituel.Puisque le Tétragramme n'avait pas d'étymologie (scientifique),ce lien au verbe être haya exprimait avant tout une étymologie religieuse,c'est à dire un enseignement sur Dieu.

Josué

avatar
Administrateur
Il est intéressant de noter que Juda Hallévi (1075_1141) autre érudit juif donna les mêmes arguments dans son livre Le Kurzarique Maïmonide .il écrivait que la principale différence entre le dieu d4Abraham et le dieu d’Aristote était le Tétragramme ( L Kuzari IV :16 ) Il prouva que ce nom était le nom personnel de Dieu et qu’il signifiait ( Il sera avec toi ).
Pour démonter là encore que c’était la signification de ce nom qui était importante et non sa prononciation, il cite Exode 5 :2 où pharaon demandait à connaitre ce Nom : pas la prononciation qu’il utilisait, mais l’autorité de ce Nom.
source
J Hallévi. .le Kuzari,apologie de le religion méprisée .
collection ' les dix paroles) edition Verdier.

Josué

avatar
Administrateur
Ce grand classique de la littérature juive, que Juda Hallévi acheva au terme de sa vie, est une défense du judaïsme au cœur d’une Espagne médiévale où l’islam, le christianisme et la philosophie se disputent la prépondérance.
Déplorant le pouvoir de séduction qu’exerçaient au sein même du monde juif ces trois voies, l’auteur met en lumière la spécificité de la Loi de Moïse et déploie une ample interprétation de l’existence juive sur la terre d’Israël puis en exil.
La formule dialoguée du texte s’inspire de la conversion du roi des Khazars ou Kuzari tourmenté par le problème religieux. Ce dernier interroge tour à tour un philosophe, un théologien chrétien, et un théologien musulman. Déçu par leurs réponses, il se voit obligé de faire appel à un docteur de la minorité bafouée et vilipendée, un rabbin, qui finit par le convaincre. C’est ainsi que le monarque approfondit – en même temps que le lecteur – la connaissance du judaïsme.

Josué

avatar
Administrateur

Josué

avatar
Administrateur
Dans la deuxième moitié du Ier millénaire de n. è., les érudits juifs introduisirent un système de points représentant les voyelles absentes du texte consonantique hébreu. Lorsqu’ils rencontraient le nom de Dieu, au lieu d’insérer les signes vocaliques adéquats, ils en mettaient d’autres pour rappeler au lecteur qu’il devait dire ʼAdhonay (qui signifie “ Souverain Seigneur ”) ou ʼÈlohim (qui signifie “ Dieu ”).
Le Codex de Leningrad B 19A, du XIe siècle de n. è., vocalise le Tétragramme en Yehwah, Yèhwih, Yehwih et Yehowah. Le texte massorétique par C. Ginsburg vocalise le nom divin en Yehowah (Gn 3:14, note). Les hébraïsants estiment généralement que la prononciation “ Yahweh ” ou “ Yahvé ” est la plus vraisemblable. Ils font observer que la forme abrégée du nom est Yah (Jah sous sa forme latinisée), par exemple en Psaume 89:8 et dans l’expression Halelou-Yah (qui signifie “ Louez Yah ! ”) (Ps 104:35 ; 150:1, 6). Par ailleurs, les formes Yehô, Yô, Yah et Yahou, qu’on trouve entre autres dans l’orthographe hébraïque des noms Yehoshaphat, Yoshaphat et Shephatia, peuvent toutes être dérivées de Yahweh (Yahvé). Les transcriptions grecques du nom que firent les premiers écrivains chrétiens vont un peu dans le même sens, avec des orthographes comme Iabé et Iaoué, dont la prononciation en grec se rapproche de Yahweh. Néanmoins, les spécialistes sont loin d’être unanimes sur la question, certains défendant d’autres prononciations encore, comme “ Yahouwa ”, “ Yahouah ” ou “ Yehouah ”.
Puisqu’on ne peut pour l’instant être certain de la prononciation, il semble n’y avoir aucune raison de délaisser en français la forme bien connue de “ Jéhovah ” au profit d’une des autres prononciations proposées. Si on changeait, alors, pour être conséquent avec soi-même, il faudrait changer la graphie et la prononciation de bien d’autres noms figurant dans les Écritures : Jérémie deviendrait Yirmeyah, Isaïe Yeshaʽyahou et Jésus serait soit Yehôshouaʽ (comme en hébreu), soit Iêsous (comme en grec). Les mots ont pour fonction de transmettre des idées ; en français, le nom Jéhovah identifie le vrai Dieu, et transmet aujourd’hui cette notion de façon plus satisfaisante que n’importe quel autre substitut proposé.

Feliks Kraspouët

avatar
Josué a écrit:réponse de Félick
Josué a écrit:
Maïmonide (1138-1204) universitaire juif, élabora une définition nouvelle et complète du judaïsme.



Il serait surprenant qu'un universitaire juif vienne nous dire que Jéhovah est le nom de Jésus-Christ, tu ne crois pas, Josué ?





Et quel est le problème avec ma réponse, Josué ?

Je te rappelle qu'ici on parle du fait que les TJ sont égarés en pensant que Jéhovah est le nom de Dieu, n'est-ce pas le titre du sujet ?

Donc, crois-tu que chez un Juif, on trouvera des explications qui démontrent qu'effectivement, Jéhovah n'est pas le nom de Dieu ?



Logique implacable ! Wink

Josué

avatar
Administrateur

il ne se sont pas égaré.
en fait tu ne lis pas vraiement les réponses de tes interlicuteurs.
premièrement le nom de Jéhoval n'est un label déposé par les témoins de Jéhovah.
ce mot existe depuis des siécles.
deuxièment nous disont ceci.
Puisqu’on ne peut pour l’instant être certain de la prononciation, il semble n’y avoir aucune raison de délaisser en français la forme bien connue de “ Jéhovah ” au profit d’une des autres prononciations proposées.
si tu as une autre forme a proposé alors il faudra demander à tes dirigeants de changer les cantiques ou il question de louer Jéhovah.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Feliks bonjour.
Puisque selon ton message n°16 tu ne nies pas que le tétragramme apparait dans l'AT (PLUS DE 6000 FOIS) Segond l'a remplacé par l'Eternel,alors pour toi celui qui est nommé YHWH c'est qui? (toujours pas de réponse à moins que ce soit dans l'autre sujet)
Par exemple en Ps 2:2,7,11?
Maintenant pour rester dans le sujet comment comprendre que dans des ouvrages très connus du moyen âge les juifs utilisent la forme "Jéhovah" et vont jusqu'à dire que si ce nom est précédé d'un autre mot l'interdiction de le prononcer n'as plus sa raison d'être!

Regarde ce qui suit...

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR

BenFis

avatar
philippe83 a écrit:Feliks bonjour.
Puisque selon ton message n°16 tu ne nies pas que le tétragramme apparait dans l'AT (PLUS DE 6000 FOIS) Segond l'a remplacé par l'Eternel,alors pour toi celui qui est nommé YHWH c'est qui? (toujours pas de réponse à moins que ce soit dans l'autre sujet)
Par exemple en Ps 2:2,7,11?
Maintenant pour rester dans le sujet comment comprendre que dans des ouvrages très connus du moyen âge les juifs utilisent la forme "Jéhovah" et vont jusqu'à dire que si ce nom est précédé d'un autre mot l'interdiction de le prononcer n'as plus sa raison d'être!
...

La directive contenue dans ce livre a pour but d'éviter aux fidèles de prononcer le Nom de Dieu en vain, par inadvertance. C'est déjà une avancée, mais en fait, ce n'est pas le fond du problème, car les Chrétiens ont évidemment un modèle plus pertinent à suivre, à savoir celui du Christ.

On ne peut pas interdire de prononcer le Nom divin, mais en revanche, on peut croire que Jésus lui-même n'a pas trouvé judicieux de le faire, puisque en dehors peut-être des citations de la Torah, le Christ n'a jamais, à ma connaissance, prononcé le Tétragramme lorsqu'il parlait de son Père céleste.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Benfils salut.
Et quel est le nom de Dieu que cet ouvrage juif propose?
a+

Josué

avatar
Administrateur
BenFis a écrit:
philippe83 a écrit:Feliks bonjour.
Puisque selon ton message n°16 tu ne nies pas que le tétragramme apparait dans l'AT (PLUS DE 6000 FOIS) Segond l'a remplacé par l'Eternel,alors pour toi celui qui est nommé YHWH c'est qui? (toujours pas de réponse à moins que ce soit dans l'autre sujet)
Par exemple en Ps 2:2,7,11?
Maintenant pour rester dans le sujet comment comprendre que dans des ouvrages très connus du moyen âge les juifs utilisent la forme "Jéhovah" et vont jusqu'à dire que si ce nom est précédé d'un autre mot l'interdiction de le prononcer n'as plus sa raison d'être!
...

La directive contenue dans ce livre a pour but d'éviter aux fidèles de prononcer le Nom de Dieu en vain, par inadvertance. C'est déjà une avancée, mais en fait, ce n'est pas le fond du problème, car les Chrétiens ont évidemment un modèle plus pertinent à suivre, à savoir celui du Christ.

On ne peut pas interdire de prononcer le Nom divin, mais en revanche, on peut croire que Jésus lui-même n'a pas trouvé judicieux de le faire, puisque en dehors peut-être des citations de la Torah, le Christ n'a jamais, à ma connaissance, prononcé le Tétragramme lorsqu'il parlait de son Père céleste.

Jésus a la synagogue a lue un passage de livre d'Isaie. et se passage il y a le Tétragramme.donc il bien été obligé de le lire ?

Feliks Kraspouët

avatar
Josué a écrit:
il ne se sont pas égaré.
en fait tu ne lis pas vraiement les réponses de tes interlicuteurs. premièrement le nom de Jéhovah n'est un label déposé par les témoins de Jéhovah. ce mot existe depuis des siécles.
deuxièment nous disont ceci.

Puisqu’on ne peut pour l’instant être certain de la prononciation, il semble n’y avoir aucune raison de délaisser en français la forme bien connue de “ Jéhovah ” au profit d’une des autres prononciations proposées.

si tu as une autre forme a proposé alors il faudra demander à tes dirigeants de changer les cantiques ou il question de louer Jéhovah.




Josué, tu viens de démontrer dans ce message que tu ne lis pas mes messages ou pire, tu ne les comprends pas ou encore pire : tu n'en tiens pas compte !

Premièrement, le sujet n'est pas sur la prononciation ! Quand vas-tu enfin te le mettre dans le crâne ? Ici nous ne parlons que d'une seule chose : Jéhovah n'est pas le nom de Dieu ! C'est dans le titre : "Des preuves que Jéhovah n'est pas le nom divin : les TJ sont égarés". A chaque que tu parles de la prononciation, de la façon de l'écrire, de l'époque où ce nom est apparu, à chaque fois que tu fais tout cela, tu fais un hors-sujet et tu dérives.


Ensuite, je suis le premier à dire que nous employons le terme de Jéhovah et je l'ai déjà dit à plusieurs reprises, il apparait dans le Livre de Mormon, il apparait dans nos cantiques, tu n'as qu'à relire mes précédents messages.

Message n° 16 : "le tétragramme apparait dans l'Ancien Testament. Et oui, Jéhovah apparait dans nos cantiques".

Message n° 18 : "Oui, un million de fois oui, Jéhovah apparait dans les écritures des Mormons, je ne l'ai jamais nié".

Feliks Kraspouët

avatar
philippe83 a écrit:Feliks bonjour.
Puisque selon ton message n°16 tu ne nies pas que le tétragramme apparait dans l'AT (PLUS DE 6000 FOIS) Segond l'a remplacé par l'Eternel, alors pour toi celui qui est nommé YHWH c'est qui? (toujours pas de réponse à moins que ce soit dans l'autre sujet)



Philippe, si tu n'avais jamais entendu parler des mormons, ta question serait compréhensible.

YHWH = Jéhovah = Jésus-Christ.

Feliks Kraspouët

avatar
Josué a écrit:Jésus a la synagogue a lue un passage de livre d'Isaie. et se passage il y a le Tétragramme.donc il bien été obligé de le lire ?


Référence ?

Invité


Invité
Luc 4: 16Il vint à Nazareth, où il avait été élevé, et il se rendit à la synagogue, selon sa coutume, le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture, 17et on lui remit le livre du prophète Esaïe. Il déroula le livre et trouva le passage où il était écrit :
18L'Esprit du Seigneur est sur moi,
parce qu'il m'a conféré l'onction
pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ;
il m'a envoyé
pour proclamer aux captifs la délivrance,
et aux aveugles le retour à la vue,
pour renvoyer libres les opprimés,
19pour proclamer une année d'accueil de la part du Seigneur.
20Puis il roula le livre, le rendit au servant et s'assit. Les yeux de tous, dans la synagogue, étaient fixés sur lui. NBS
Or ce passage dit 61:1) ר֛וּחַ אֲדֹנָ֥י יְהוִ֖ה

BenFis

avatar
philippe83 a écrit:Benfils salut.
Et quel est le nom de Dieu que cet ouvrage juif propose?
a+
J'imagine que tu ne vas pas suspendre toute ta croyance à ce qui est écrit dans le premier livre venu.
Si tu veux, je peux aussi te faire quelques copier-coller de Bibles que je possède, dans lesquelles il est dit que la prononciation "Jéhovah" est erronée?

Mais je n'en vois pas l'utilité, sachant qu'on ne sait pas vraiment comment prononcer le Tétragramme. Alors, qu'on le transcrive par Jéhovah, Yahvé ou l'Eternel ne me pose personnellement aucun problème, sachant que de toutes manières je le prononce extrêmement rarement, que ce soit sous une forme ou sous une autre.

Soit dit en passant, avec les changements de rubriques qui ont eu lieu sur ce forum, je ne sais plus si le thème en cours est l'identité de Jéhovah, la prononciation de son nom, ou son usage dont on débat ici !!??

BenFis

avatar
Josué a écrit:
BenFis a écrit:
philippe83 a écrit:Feliks bonjour.
Puisque selon ton message n°16 tu ne nies pas que le tétragramme apparait dans l'AT (PLUS DE 6000 FOIS) Segond l'a remplacé par l'Eternel,alors pour toi celui qui est nommé YHWH c'est qui? (toujours pas de réponse à moins que ce soit dans l'autre sujet)
Par exemple en Ps 2:2,7,11?
Maintenant pour rester dans le sujet comment comprendre que dans des ouvrages très connus du moyen âge les juifs utilisent la forme "Jéhovah" et vont jusqu'à dire que si ce nom est précédé d'un autre mot l'interdiction de le prononcer n'as plus sa raison d'être!
...

La directive contenue dans ce livre a pour but d'éviter aux fidèles de prononcer le Nom de Dieu en vain, par inadvertance. C'est déjà une avancée, mais en fait, ce n'est pas le fond du problème, car les Chrétiens ont évidemment un modèle plus pertinent à suivre, à savoir celui du Christ.

On ne peut pas interdire de prononcer le Nom divin, mais en revanche, on peut croire que Jésus lui-même n'a pas trouvé judicieux de le faire, puisque en dehors peut-être des citations de la Torah, le Christ n'a jamais, à ma connaissance, prononcé le Tétragramme lorsqu'il parlait de son Père céleste.

Jésus a la synagogue a lue un passage de livre d'Isaie. et se passage il y a le Tétragramme.donc il bien été obligé de le lire ?
C'est probable, en effet, mais ce n'est qu'une simple conjecture non confirmée par la Bible.

Et puis même si c'était le cas, on ne peut que constater que selon les Evangiles ce Nom n'a pas été employé par Jésus dans la vie courante.

Est-ce que je suis le seul ici à constater ce point? Sinon, merci de me communiquer à l'occasion quelques versets qui démontrent le contraire. Idea

Josué

avatar
Administrateur
comment ça non confirmé?
il suffit de lire le passage dans les évangiles sur cette affaire.

BenFis

avatar
Josué a écrit:comment ça non confirmé?
il suffit de lire le passage dans les évangiles sur cette affaire.
Hé bien, il ne devrait pas être difficile pour toi de citer quelques passages où Jésus prononce le Tétragramme, en dehors des citations de l'AT bien évidemment. Par avance merci!

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
message Feliks n°37: YHWH=Jéhovah=Jésus-Christ.
Eh bien en Ps 2:2,7 c'est pas possible puisque YHWH n'est pas Jésus!
Ta croyance s'effrite.
a+

Feliks Kraspouët

avatar
Ma foi n'a jamais été aussi solide, tes efforts sont vains.

Josué

avatar
Administrateur
on ne te parle pas de ta foi mais de répondre a une question.
ce n'est pas un arguement ce que tu viens de dire.

Feliks Kraspouët

avatar
Josué a écrit:on ne te parle pas de ta foi mais de répondre a une question. ce n'est pas un arguement ce que tu viens de dire.


Je n'ai vu aucune question et les versets que m'a cités Philippe ne prouvent rien.

Psalmiste

avatar
Alors feliks, explique nous comment Jésus "est" Jéhovah en répondant au message de Philippe !!!
philippe83 a écrit:message Feliks n°37: YHWH=Jéhovah=Jésus-Christ.
Eh bien en Ps 2:2,7 c'est pas possible puisque YHWH n'est pas Jésus!
Ta croyance s'effrite.
a+

Josué

avatar
Administrateur

BenFis

avatar
Psalmiste a écrit:Alors feliks, explique nous comment Jésus "est" Jéhovah en répondant au message de Philippe !!!
philippe83 a écrit:message Feliks n°37: YHWH=Jéhovah=Jésus-Christ.
Eh bien en Ps 2:2,7 c'est pas possible puisque YHWH n'est pas Jésus!
Ta croyance s'effrite.
a+


Je me joins à ta demande.
Merci à Feliks de nous expliquer ce point.
(bien qu'on ne soit pas toujours pas dans la bonne rubrique pour ça !!!???) Shocked

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum