Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Entre lire et étudié, il y a un long chemin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Josué

avatar
Administrateur
Entre lire et étudié, il y a un long chemin.
C'est la même différence entre voir et observer. Le détective de Sir Arthur Conan Doyle, Sherlock Holmes, utilisait (quoique c'était le professeur Joseph Bell qui l'utilisait réellement) la méthode connue aujourd'hui comme l'induction.
L'induction, c'est un raisonnement qui se propose de chercher des lois générales à partir de l'observation de faits particuliers, sur une base probabiliste.

En fait, on peut lire la Bible entièrement, en n'ayant rien compris pour autant.
Cet article n'a pas pour but d'enseigner quoi que ce soit, car la plupart des choses ici exposées (quoique pas toutes) ne sont que des probabilités. Mais l'article montre ce qu'on peut sortir d'un seul chapitre de la Bible. Et son but principal est d'encourager les lecteurs de La Parole de Dieu à analyser de plus en plus la Bible.
Il est préférable de lire peu, mais étudié pour en tirer du profit, que de lire beaucoup et ne rien en tirer de la lecture. Ceci s'applique a la lecture de la Bible également.
Finalement, a quoi cela peut-il servir? A beaucoup de choses, et cela serait trop long a dire en un seul article, mais je vais me contenter de faire la citation de William Phelps, professeur d’université du XXe siècle : “ Toute personne qui possède une connaissance approfondie de la Bible est vraiment cultivée. [...] Je crois que la connaissance de la Bible sans études supérieures a bien plus de valeur que des études supérieures sans Bible. ”

Adam n'ignorait pas l'existence du feu
Jéhovah Dieu lui dit a Adam : " À la sueur de ton visage tu mangeras du pain jusqu’à ce que tu retournes au sol, car c’est de lui que tu as été pris. Car tu es poussière et tu retourneras à la poussière. ” (Genèse 3:19)
Jéhovah parlerait-il de quelque chose qu'Adam ignorait l'existence? Évidement non. Comment expliquer alors que Dieu lui parle "du pain", si ce n'est par le fait qu'Adam connaissait l'existence du feu, et de ce fait, du pain également? Ceci est fort probable, voir même, certain.
Cela nous étonne donc pas que des années plus tard, Abel, le fils d'Adam, est apporté "quelques premiers-nés de son petit bétail" en offrande a son Dieu (Genèse 4:4).

Adam et Ève sont devenues des dieux
Voici la promesse de Satan faite a Ève (en utilisant néanmoins la 2ème personne du pluriel) : " Dieu sait que, le jour même où vous en mangerez, vos yeux ne manqueront pas de s’ouvrir et, à coup sûr, vous serez comme Dieu, connaissant le bon et le mauvais. ” (Genèse 3:5)
En fait, ceci n'était pas un mensonge. Les yeux d'Adam et Ève n'ont pas manquer de s'ouvrir, et ils ont connu "le bon et le mauvais". Mais ils ont aussi été des dieux, au sens relatif bien sur, comme leurs avait promit le Serpent. Pourquoi? Parce qu'ils ont choisi leurs indépendance, ont préférer vivre une vie axé uniquement dans leurs petite personne, et n'ont plus voulu suivre les tendres principes de leurs Créateur.
Et c'est pour cette raison que Jéhovah a dit a ses anges : “ Voici que l’homme est devenu comme l’un de nous en connaissant le bon et le mauvais ” (Genèse 3:22) L'expression "comme l'un de nous" montre bien qu'aux yeux de Jéhovah, ils étaient des dieux.
Ceci ne devrait pas nous surprendre, car la Bible dit que même le ventre peut être le dieu d'une personne, dans le sens qu'il peut devenir le centre d'attention d'un individu (Philippiens 3:19).

Ève prit l'autorité ; Adam n'assumait plus son rôle de chef de famille
On s'aperçoit que c'est toujours "et il se mit à dire à la femme", "mais la femme dit au serpent", "cependant le serpent dit à la femme" ...etc.
Et on peut se demander : Où était l'homme? Que faisait-il? Pourquoi Ève ne demandait pas l'avis d'Adam? Pourquoi Satan n'a pas parler avec Adam?
En fait, ce qui est probable, c'est qu'entre Adam et Ève, ça n'allait pas bien du tout. Ève avait le pouvoir, ou l'autorité, sur Adam. Et on comprend alors le ton assez rude d'Adam envers Ève quand il a dit a Jéhovah Dieu : "La femme que tu as donnée " (Genèse 3:12).

Concernant les problèmes entre Adam et Ève, ont constate une deuxième chose : leurs spiritualité avait fortement chuté avant même que Satan n'intervienne.
Selon les propos d'Ève, le fait de manger de l'arbre "de la connaissance du bon et du mauvais" ou non n'était pas un ordre, sinon simplement une information, rien de plus. Entre autres, Jéhovah n'était pas sûr de ce qu'il disait. Peut être qu'il changera d'avis avec le temps!
Ève déclara au Serpent, que Jéhovah avait DIT de ne pas en manger (Genèse 3:3), alors qu'en réalité, Dieu avait IMPOSER UN ORDRE (Genèse 2:16). Voyez-vous comment Ève avait minimiser les choses?
De toute façon, le fait que la spiritualité d'Adam et Ève allait mal avant même de pêcher est en accord avec ce que dit la Bible (voir Jacques 1:14, 15).

Satan prit du fruit de l'arbre "de la connaissance du bon et du mauvais" avant les autres
On pourrait se demander pourquoi Ève a-t-elle cru si facilement les paroles du Serpent, quand il dit : “ Vous ne mourrez pas du tout. " (Genèse 3:4). Pourquoi en effet? Pourquoi une femme avec un cerveau qui fonctionnait a 100% a été trompé si facilement?
La Bible dit que "la femme vit que l’arbre était bon pour la nourriture" (Genèse 3:6). De quelle façon a-t-elle vu cela? Les mots hébreux qui se traduisent par "l’arbre était désirable à regarder", se traduisent littéralement par “ pour donner de la sagesse (de l’intelligence, de la prudence) ”. (Genèse 3:6). On pourrait donc déduire que le serpent avait manger du fruit avant Ève.
Si la déduction est correcte, cela expliquerait pourquoi Ève a été trompé en croyant qu'elle n'allait pas mourir, pour la raison que le Serpent avait manger du fruit devant elle et été encore vivant (pire encore, pour Ève le serpent était maintenant plus intelligent, car il parlait aussi).

Il n'y avait qu'un seul chemin qui conduisait au Jardin d'Eden
La Bible dit: "Ainsi il chassa l’homme et posta à l’est du jardin d’Éden les chérubins et la lame flamboyante d’une épée qui tournoyait sans arrêt pour garder le chemin de l’arbre de vie." (Genèse 3:24)
A ma connaissance, la Bible ne dit pas que Dieu posta des chérubins dans un autre endroit. Et puis, ont peut constater que la Bible dit que les chérubins gardaient "le chemin". On en déduit facilement qu'un seul et unique chemin ne pouvait conduire jusqu'au Jardin d'Eden.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum