Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'agonie la mort imminente et la souffrance

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Invité


Invité
Quand l'agonie s'achève, qu'il ne reste plus que deux ou trois jour à vivre et que rien ne soulage la souffrance, et que la personne veut mourir, que faites-vous ?

Josué

avatar
Administrateur
florence_yvonne a écrit:Quand l'agonie s'achève, qu'il ne reste plus que deux ou trois jour à vivre et que rien ne soulage la souffrance, et que la personne veut mourir, que faites-vous ?
on laisse cela aux mains de DIEU.

Invité


Invité
Admin a écrit:
florence_yvonne a écrit:Quand l'agonie s'achève, qu'il ne reste plus que deux ou trois jour à vivre et que rien ne soulage la souffrance, et que la personne veut mourir, que faites-vous ?
on laisse cela aux mains de DIEU.

Et que faite vous pour faire cesser la souffrance ?

Aude

avatar
florence_yvonne a écrit:Quand l'agonie s'achève, qu'il ne reste plus que deux ou trois jour à vivre et que rien ne soulage la souffrance, et que la personne veut mourir, que faites-vous ?

On sort l'artillerie lourde, Kalachnikov, bazooka et cotéra et cotéra ..... Very Happy

Mais attention, pas de blessés pp

Josué

avatar
Administrateur
Odessa a écrit:
florence_yvonne a écrit:Quand l'agonie s'achève, qu'il ne reste plus que deux ou trois jour à vivre et que rien ne soulage la souffrance, et que la personne veut mourir, que faites-vous ?

On sort l'artillerie lourde, Kalachnikov, bazooka et cotéra et cotéra ..... Very Happy

Mais attention, pas de blessés pp
et aux dégâts collatéraux. Very Happy

Invité


Invité
Admin a écrit:
Odessa a écrit:
florence_yvonne a écrit:Quand l'agonie s'achève, qu'il ne reste plus que deux ou trois jour à vivre et que rien ne soulage la souffrance, et que la personne veut mourir, que faites-vous ?

On sort l'artillerie lourde, Kalachnikov, bazooka et cotéra et cotéra ..... Very Happy

Mais attention, pas de blessés pp
et aux dégâts collatéraux. Very Happy

Ma sœur a demandé l'euthanasie par augmentation du dosage de morphine qui était totalement inefficace à calmer sa douleur.

Aude

avatar
C'est encore en polémique en France cette histoire d'euthanasie.
Mais une personne agonisante peut demander à être plongée dans le coma artificiel, je connais une soeur en phase terminale de cancer qui a opté pour cette formule. Elle est décédé dans le mois qui a suivi et au moins elle ne souffrait plus.

Invité


Invité
Odessa a écrit:C'est encore en polémique en France cette histoire d'euthanasie.
Mais une personne agonisante peut demander à être plongée dans le coma artificiel, je connais une soeur en phase terminale de cancer qui a opté pour cette formule. Elle est décédé dans le mois qui a suivi et au moins elle ne souffrait plus.

Ma sœur est décédée dans la nuit qui a suivi sa décision

samuel

avatar
Administrateur
acharnement thérapeutique et a revoir me semble t'il.

chico.

avatar
Face aux questionnements que soulève la FIV, un couple chrétien pourra trouver utile de réfléchir aux implications d’un autre problème médical : le devenir d’un être cher qui est en phase terminale et qui est maintenu en vie artificiellement, par exemple à l’aide d’un appareil de ventilation assistée. Les chrétiens ne peuvent accepter qu’un malade soit laissé sans soins ; à la lumière des principes énoncés en Exode 20:13 et Psaume 36:9, ils tiennent la vie en haute estime. Voilà ce qu’on pouvait lire dans Réveillez-vous ! du 8 août 1974 : “ Parce qu’elles respectent le point de vue de Dieu sur le caractère sacré de la vie, leur propre conscience et les lois du gouvernement, les personnes qui désirent conformer leur vie aux principes bibliques ne recourront jamais à l’euthanasie ‘ positive ’. ” L’euthanasie positive, ou active, consiste en effet à mettre délibérément fin à la vie du patient. Cela dit, dans certains cas, sans traitement de maintien en vie, le patient mourrait. Se pose alors pour sa famille la question de la prolongation ou non des traitements de maintien en vie.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum