Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bien qu'il soit mort, il parle encore (Abel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Yirmeyah Jérémie

avatar
Art. Tour de Garde, 1er janvier 2013
Article complet et version MP3 : http://www.jw.org/fr/publications/revues/wp20130101/foi-d-abel/

Pourquoi je publie cet article sur ce forum, car il m'a fait réfléchir comment avec si peu d'évidence, un homme pouvait trouver la foi. Si donc Abel a réussit et il a vu la majesté, la fidélité et la justice de Dieu par sa création, par la parole infaillible de Dieu et par les chérubins, combien nous qui avons des paroles déjà écrite d'avance pour nous, devrions nous en réjouir. En outre, le royaume des cieux est grandiose et englobera la terre sous peu. Voulons-nous faire parti d'un tel royaume ? Quant à moi, la question est indiscutable, et la réponse est depuis bien longtemps oui.

Yirmeyah

------


ABEL surveille ses brebis qui paissent tranquillement à flanc de coteau. Il regarde dans le lointain et aperçoit une faible lueur. Il sait que là-bas une lame flamboyante tournoie encore et toujours, bloquant l’accès au jardin d’Éden. Ses parents, Adam et Ève, y ont vécu à une époque. Mais à présent, ni eux ni leurs enfants ne peuvent y entrer. La brise du soir ébouriffe la chevelure d’Abel tandis qu’il lève les yeux vers le ciel. Il pense à son Créateur. Le fossé qui s’est creusé entre Dieu et l’homme sera-t-il un jour comblé ? Tel est le plus cher désir d’Abel.

Aujourd’hui, Abel nous parle. L’entendez-vous ? C’est impossible, direz-vous. Ce fils d’Adam est mort depuis longtemps. Il ne reste plus rien de son corps, devenu poussière voilà près de 6 000 ans. De plus, la Bible dit que les morts « ne savent rien » (Ecclésiaste 9:5, 10). Sans compter qu’aucune parole d’Abel n’est rapportée dans la Bible. Comment donc peut-il nous parler ?

Sous l’inspiration divine, l’apôtre Paul a écrit : « Grâce à elle, bien qu’il soit mort, [Abel] parle encore » (Hébreux 11:4). Grâce à quoi Abel parle-t-il ? Grâce à sa foi. Abel est le premier humain à avoir manifesté cette qualité remarquable. Il a fait preuve d’une foi si forte que son exemple est vivant. Il constitue un modèle stimulant que nous pouvons suivre. C’est en tirant leçon de sa foi et en nous efforçant de l’imiter que nous entendons Abel nous parler.

Maintenant, que pouvons-nous apprendre d’Abel et de sa foi alors que la Bible parle si peu de lui ? La suite de l’article le révèle.
IL VIT AUX DÉBUTS DE L’HUMANITÉ

Abel est né à l’aurore de l’histoire humaine. Plus tard, Jésus a appelé l’époque d’Abel « la fondation du monde » (Luc 11:50, 51). Il parlait probablement du monde des humains pouvant espérer être rachetés du péché. Abel était le quatrième humain sur la terre, mais il semble qu’il a été le premier à être considéré par Dieu comme rachetable *. Il est clair qu’il n’a pas grandi dans le meilleur contexte qui soit.

Alors que le monde est à ses balbutiements, une atmosphère de tristesse pèse sur la famille humaine. Adam et Ève doivent être beaux et vigoureux. Mais ils ont commis une terrible erreur, et ils en ont conscience. Avant, ils étaient parfaits et la vie éternelle s’offrait à eux. Toutefois, ils se sont rebellés contre Jéhovah et ont été chassés de leur demeure paradisiaque. En plaçant leurs désirs au-dessus de toute autre chose, et même au-dessus des intérêts de leur descendance, ils ont perdu la perfection et la vie éternelle (Genèse 2:15–3:24).

Condamnés à vivre hors du jardin, Adam et Ève mènent une existence difficile. Ils appellent néanmoins leur premier enfant Caïn, littéralement « Chose produite ». Ève déclare alors : « J’ai produit un homme avec l’aide de Jéhovah. » Peut-être songe-t-elle à ce moment-là à la promesse que Jéhovah a faite en Éden : une certaine femme produira une « semence », laquelle détruira un jour l’être malfaisant qui les a égarés, elle et son mari (Genèse 3:15 ; 4:1). Ève s’imagine-t-elle être la femme de cette prophétie ? Croit-elle que Caïn est la « semence » promise ? Si tel est le cas, elle se trompe lourdement.

En outre, à supposer qu’elle et Adam élèvent Caïn dans cette vision des choses, ils flattent certainement son orgueil d’humain imparfait. Par la suite, ils ont un deuxième fils, mais cette fois-ci, aucune déclaration prétentieuse n’est rapportée. Ils l’appellent Abel, qui signifie sans doute « Vapeur » ou « Vanité » (Genèse 4:2). Ce choix témoigne-t-il d’attentes moins ambitieuses ? Placent-ils moins d’espoir en Abel ? On peut le penser.

Quoiqu’il en soit, ce récit est riche d’enseignements. Parents, flattez-vous par vos paroles et vos actions l’orgueil, l’ambition et les tendances égoïstes de vos enfants ? Ou leur apprenez-vous à aimer Jéhovah et à rechercher son amitié ? Nos premiers parents n’ont malheureusement pas assumé correctement leurs responsabilités. Cependant, tout espoir n’était pas perdu pour leur descendance.
COMMENT IL ACQUIERT LA FOI

À mesure que les deux garçons grandissent, Adam leur apprend vraisemblablement à travailler afin de pourvoir aux besoins de la famille. Caïn devient cultivateur, et Abel, berger.

Ce dernier acquiert par ailleurs quelque chose de bien plus important. Au fil des années, il développe la foi, cette magnifique qualité dont Paul parlera plus tard. Imaginez ! Il n’a personne pour lui servir d’exemple ! Comment donc en vient-il à avoir foi en Jéhovah ? Examinons trois éléments fondamentaux sur lesquels sa foi repose sans doute.
La création de Jéhovah.

Il est vrai que le sol est sous le coup d’une malédiction divine : il fait pousser épines et chardons qui rendent pénible l’agriculture. La terre produit néanmoins de la nourriture en abondance, comblant les besoins de la famille d’Abel. De plus, aucune malédiction ne pèse ni sur les animaux ; ni sur les montagnes, les lacs, les rivières ou les mers ; ni sur les cieux, les nuages, le soleil, la lune ou les étoiles. Partout où il pose les yeux, Abel constate combien sont profonds l’amour, la sagesse et la bonté de Jéhovah, le Créateur de toutes choses (Romains 1:20). En méditant avec reconnaissance sur la création, il affermit sa foi.

Abel prend certainement le temps de réfléchir posément à des sujets spirituels. Regardez-le s’occuper de son troupeau. Il doit parcourir de longues distances à pied. Il conduit ses bêtes dociles sur les collines, dans les vallées, à travers les rivières, constamment à la recherche du pâturage le plus vert, du meilleur point d’eau, du lieu de repos le plus abrité. De toutes les créatures que Jéhovah a faites, la brebis semble être la plus vulnérable, comme si elle avait été créée avec le besoin d’être guidée et protégée par l’homme. Abel ressent-il le besoin d’être guidé, protégé et choyé par Dieu, qui est bien plus sage et plus puissant que lui ? À n’en pas douter, il exprime souvent de telles pensées dans la prière, et sa foi continue à grandir.

Abel a trouvé dans la création une solide raison d’avoir foi en un Créateur plein d’amour.
Les prédictions de Jéhovah.

Adam et Ève ont dû expliquer à leurs fils pourquoi ils ont été expulsés du jardin d’Éden. Abel a donc de quoi méditer.

Jéhovah a dit que le sol serait maudit. Abel voit effectivement pousser épines et chardons, conformément à cette parole. Jéhovah a également annoncé qu’Ève souffrirait pendant les grossesses et les accouchements. Avec la naissance de ses frères et sœurs, Abel s’aperçoit certainement que, là encore, la prophétie s’accomplit. Jéhovah a vu à l’avance qu’Ève ressentirait un besoin exagéré d’amour et d’attention de la part de son mari, et qu’Adam, quant à lui, la dominerait. Abel est témoin de cette triste réalité. Dans chaque cas, il se rend compte que la parole de Jéhovah est entièrement fiable. En conséquence, il a de solides raisons d’avoir foi dans la promesse relative à une « semence » qui réparera un jour les dégâts causés depuis l’Éden (Genèse 3:15-19).
Les serviteurs de Jéhovah.

Abel ne trouve aucun modèle à suivre au sein de la famille humaine. Mais à cette époque, les humains ne sont pas les seules créatures intelligentes sur terre. Quand Adam et Ève ont été expulsés du jardin, Jéhovah a pris des dispositions pour que, ni eux ni leurs descendants, ne puissent y accéder. À l’entrée du Paradis, il a placé des chérubins, des anges de très haut-rang, ainsi que la lame flamboyante d’une épée qui tournoie sans arrêt (Genèse 3:24).

Petit garçon, Abel contemple ces chérubins matérialisés. Nul doute que leur apparence témoigne de leur immense puissance. Et cette « épée », qui flamboie et tournoie sans cesse, lui inspire également crainte et respect. Tandis qu’il grandit, observe-t-il de la lassitude chez ces chérubins ? Les voit-il quitter leur poste ? Pas une fois ! Jour et nuit, année après année, décennie après décennie, ces créatures puissantes et intelligentes restent à leur poste. C’est ainsi qu’Abel découvre que Jéhovah a des serviteurs justes et loyaux. Il remarque chez eux une fidélité et une obéissance à Jéhovah qu’il ne trouve pas dans sa famille. L’exemple des anges affermit sûrement sa foi.

Toute sa vie, Abel a pu voir que les chérubins étaient des serviteurs de Jéhovah fidèles et obéissants.

Grâce à sa création, à ses prédictions et à l’exemple de ses serviteurs, Jéhovah révèle qui il est. En méditant sur tout cela, Abel renforce sa foi. Vraiment, son exemple nous parle ! Jeunes, n’êtes-vous pas rassurés de savoir que vous pouvez développer une foi authentique en Jéhovah, peu importe le comportement de votre famille ? Les merveilles de la création, la Bible complète et les nombreux modèles de foi qui nous entourent nous fournissent un solide fondement sur lequel bâtir notre foi.
POURQUOI SON SACRIFICE EST MEILLEUR

Sa foi en Jéhovah grandissant, Abel cherche un moyen de l’exprimer par des actes. Mais qu’est-ce qu’un simple humain peut donner au Créateur de l’univers ? Il est clair que Dieu n’a pas besoin des cadeaux ni de l’aide des hommes. Au fil du temps, Abel saisit cependant cette vérité fondamentale : Si, animé de bons mobiles, il offre tout simplement à son Père céleste plein d’amour ce qu’il a de meilleur, il est sûr de lui faire plaisir.

Abel décide donc de sacrifier quelques bêtes de son troupeau. Il choisit les plus belles, les premières-nées. Il offre ce qu’il pense être les meilleurs morceaux. Dans le même temps, Caïn, qui recherche aussi la bénédiction et l’approbation de Dieu, se prépare à offrir des produits de sa récolte. Mais il n’a pas les mêmes mobiles qu’Abel. Cette différence se manifeste au moment où les deux frères présentent leur offrande.

Contrairement à Caïn, Abel a offert son sacrifice parce qu’il avait foi en Dieu.

Les deux fils d’Adam utilisent sans doute chacun un autel et du feu pour accomplir leur sacrifice. Peut-être le font-ils sous les yeux des chérubins, les seuls représentants vivants de Dieu sur la terre à cette époque. Et Jéhovah réagit ! On lit en effet qu’il « regardait avec faveur Abel et son offrande » (Genèse 4:4). Comment manifeste-t-il sa faveur ? Le récit ne le précise pas. Mais pour quelle raison Dieu approuve-t-il Abel ?

Pour son offrande ? Abel présente effectivement à Dieu des créatures vivantes et en verse le sang précieux, indispensable à la vie. A-t-il conscience de la valeur qu’un tel sacrifice prendrait ? Des siècles plus tard, Dieu se servira du sacrifice d’un agneau sans défaut pour représenter le sacrifice de son Fils parfait, « l’Agneau de Dieu » dont le sang innocent sera versé (Jean 1:29 ; Exode 12:5-7). Toutefois, la plupart de ces notions dépassent certainement la connaissance et la compréhension d’Abel.

Une chose est sûre : Abel offre le meilleur de ce qu’il a. Jéhovah regarde avec faveur non seulement l’offrande mais aussi l’homme. Abel agit parce qu’il aime Jéhovah et qu’il a une foi authentique.

Il en va tout autrement de Caïn. Jéhovah « ne regarda pas avec faveur Caïn et son offrande », lit-on en Genèse 4:5. Ce n’est pas l’offrande de Caïn qui est en cause. Par la suite, sous la Loi mosaïque, il sera permis d’offrir à Dieu le produit de la terre (Lévitique 6:14, 15). En fait, la Bible dit de Caïn : « Ses œuvres étaient mauvaises » (1 Jean 3:12). À l’évidence, il croit, comme nombre de nos contemporains, qu’une façade d’attachement à Dieu suffit. Les actes de Caïn laissent rapidement paraître son absence de foi authentique et d’amour pour Dieu.

Lorsqu’il discerne qu’il n’a pas obtenu la faveur de Jéhovah, Caïn cherche-t-il à tirer leçon de l’exemple de son frère ? Bien au contraire ! Il est dévoré par la haine. Jéhovah voit ce qui se passe dans le cœur de Caïn et, patiemment, il le fait raisonner. Il le prévient qu’il s’engage dans la voie du péché et lui promet que, s’il change d’attitude, il y aura « élévation » pour lui, c’est-à-dire qu’il obtiendra l’approbation divine (Genèse 4:6, 7).

Caïn fait fi de l’avertissement divin. Il invite plutôt son frère cadet sans méfiance à l’accompagner aux champs. Il se jette alors sur lui et le tue (Genèse 4:Cool. Abel devient en quelque sorte la première victime de persécution religieuse. Sa vie s’achève, mais pas son histoire...

Figurément parlant, le sang d’Abel crie vers Jéhovah, réclamant vengeance, et Celui-ci veille à ce que justice soit faite en punissant Caïn pour son meurtre (Genèse 4:9-12). Mais plus important encore, aujourd’hui, le récit concernant la foi d’Abel nous parle. Abel n’a peut-être vécu qu’une centaine d’années : une vie courte pour un humain de cette époque. Il a néanmoins mené une vie agréable à Dieu. Il est mort avec la conviction d’être aimé de son Père céleste, Jéhovah, et d’avoir son approbation (Hébreux 11:4). Soyons certains qu’il est en sécurité dans la mémoire infinie de Jéhovah, attendant d’être ressuscité sur une terre paradisiaque (Jean 5:28, 29). Ferez-vous sa connaissance dans le Paradis ? Cela sera possible si vous êtes déterminé à écouter Abel, qui « parle encore », et à imiter sa foi exemplaire.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Josué

avatar
Administrateur
La foi n'est pas l'apanage des intellectuel mais aussi des gens simple. comme Abel.

Yirmeyah Jérémie

avatar
Les gens intellectuels dénoncent la foi comme étant une béquille spirituelle, mais en fait, ils devraient dénoncer les religions comme étant une béquille spirituelle. La foi est basée sur des faits vérifiables et des constats qui prouvent l'existence de Dieu et de ses qualités, cela demande un raisonnement. Mais ô combien de religions sont absente de vraie foi et les gens ne font que croire aveuglément, sans réfléchir. La réaction des intellectuels n'est pas stupide, mais ils ignorent que la vraie religion existe.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Invité


Invité
Yirmeyah a écrit:Les gens intellectuels dénoncent la foi comme étant une béquille spirituelle, mais en fait, ils devraient dénoncer les religions comme étant une béquille spirituelle. La foi est basée sur des faits vérifiables et des constats qui prouvent l'existence de Dieu et de ses qualités, cela demande un raisonnement. Mais ô combien de religions sont absente de vraie foi et les gens ne font que croire aveuglément, sans réfléchir. La réaction des intellectuels n'est pas stupide, mais ils ignorent que la vraie religion existe.

Tu n'as jamais si bien dit puisque Dieu leur cache la verité aux intellectuels

Josué

avatar
Administrateur
Abel, par exemple, connaissait sûrement la promesse divine relative à la “ semence ” qui meurtrirait “ le serpent ” à la tête. Or, il eut des preuves tangibles que la sentence prononcée par Jéhovah contre ses parents en Éden s’était accomplie. Hors d’Éden, Adam et sa famille mangeaient du pain à la sueur de leur visage parce que le sol était maudit et qu’il produisait par conséquent épines et chardons. Abel constata probablement que le désir d’Ève était vers son mari et qu’Adam la dominait. Il entendit certainement sa mère parler des douleurs qui accompagnaient ses grossesses. En outre, l’entrée du jardin d’Éden était bel et bien gardée par des chérubins et par la lame flamboyante d’une épée (Gn 3:14-19, 24). Toutes ces choses constituaient une “ démonstration évidente ” et donnaient à Abel l’assurance que la délivrance viendrait par le moyen de ‘ la semence de la promesse ’. Aussi, poussé par sa foi, il ‘ offrit à Dieu un sacrifice ’, qui s’avéra être de plus grande valeur que celui de Caïn. — Hé 11:1, 4.

Josué

avatar
Administrateur
Caïn, à l’image de son offrande, se révéla décevant. Son frère, par contre, eut foi dans la promesse divine, ce qui l’incita à offrir en sacrifice à Jéhovah quelques premiers-nés de son petit bétail. Ainsi lisons-nous que, “ par la foi, Abel a offert à Dieu un sacrifice de plus grande valeur que celui de Caïn, foi grâce à laquelle témoignage lui a été rendu qu’il était juste ”. — Hébreux 11:4.
Abel n’avait pas simplement foi en Dieu ; cette foi-là, sans doute Caïn aussi l’avait-il. Abel avait foi dans la promesse de Dieu de susciter une Semence qui sauverait les humains fidèles. Quoiqu’il ne lui ait pas été révélé comment les choses se passeraient, il savait que quelqu’un allait devoir être meurtri au talon, ce qui l’avait, semble-t-il, amené à la conclusion qu’une effusion de sang serait nécessaire — la notion même du sacrifice. Abel offrit donc à la Source de la vie un don de vie et de sang. Probablement a-t-il agi ainsi en ayant en vue la réalisation de la promesse de Jéhovah et pour montrer qu’il l’attendait ardemment. Outre qu’elle fut l’élément qui plut à Jéhovah dans le sacrifice d’Abel, cette manifestation de foi a donné une certaine idée de ce qu’est fondamentalement un sacrifice, à savoir un moyen par lequel des humains pécheurs peuvent s’avancer vers Dieu pour obtenir sa faveur. — Genèse 4:4 ; Hébreux 11:1, 6.

Patrice1633

avatar
Au temps de nos premier parents ils n'avait aucun ecrit, aucune bible, et pourtant il y avait quand même quelque chose en quoi Abel pouvait mettre sa confiance, les parole de ses parents.

Vous avez des enfants en bas âges? Que font t'ils, il demande d'où ils viennent, comment ça se passait quand vous étiez jeune, vous pose des questions sur tout ce qui les entourent ...

Abel faisait la même chose et ses parents leurs on raconter ce qui c'est passer dans le jardin D'Eden ...
Les paroles que Jehovah leur on prononcer quand Jehovah a maudit le serpent:
Genèse 3:15
15 Je+ mettrai une inimitié+ entre toi+ et la femme+, entre ta semence*+ et sa semence+. Il*+ te+ meurtrira* à la tête+et tu+ le*+ meurtriras au talon+. ”


Abel n'avais pas vue ce qui c'etait passer avant lui mais avais foi dans les paroles de ses parents ... Et quand il alais se promener dans le bois il allais surement voir de proche les Anges qui guettais les portes du jardin D'Eden ...
Et il passais de nombreuses heures assis dans le gazon a voir les images dans sa tête defiler pour comprendre l'histoire de ses parent ...
A chaque jours il pouvait repenser et augmenter ca foi sur l'information qu'il avait à ce moment ...
Il comprenait qu'il y avait un Dieu, comprenait qu'il avait des actions à ne pas faire (de peché), que ses action font perdre quelques chose de beau car leur parent leur a expliquer comment c'était beau ce que Jehovah leur avait offert, et la, il comprend que plus tard, car la semence des parents (les enfant qui grandissent et accomplirais les promesse de Dieu) ce que ses parent on perdu serais réparer ... La porte du paradis la ou l'épée qui tournoyais entre les chérubins de Dieu pour en barrer l'accès serais enlever et permetterais d´y retourner ...

Imagine Abel se promenant avec son bâton et faisant paître ses moutons et s'amusait en faisant comme dans une piece théâtrale écrasant une roche et disant: 
"Et Jehovah t'écrase serpent maudit, haha" ... 
Ou encore, 
"Et Jehovah écrase le serpent tel que promis pour redonner le paradis a ses enfant obéissant ..."

Hihi, qu'il devait s'amuser Abel en pensant voir de ses propres yeux ce paradis retrouver promis par Dieu ...

Toute sa vie il remerciais ce Dieu vivant pour la vie qu'il avais, pour les promesses qu'il lui faisait prendre conscience qu'il devais "agir" et reconnaissait la suprématie de Dieu sur sa vie ...
Toute sa vie Abel fixais des yeux la récompense promise par Jéhovah de voir ce paradis qu'il n'a jamais vue ... Mais il vivais deja dans son paradis spirituel ...

La conduite d'Abel faisait plaisir a Jehovah de voir sa reconnaissance envers lui ... 
Et Jehovah lui démontrait quand Abel lui faisait des sacrifices ...

Patrice1633

avatar
Le tout premier Temoin de Jehovah, "Abel" a eu confiance dans la parole de Jehovah, et tout le long de sa vie il a attendu ce jour ou quelqu'un écraserais la tete du serpent qui a tuer son père et sa mère, à cause de la tromperie de ce serpent, "Abel" ne pourra plus revoir ses parents biologique ... Quand "Abel" retournais voir les Cherubins fidele qui montais la garde du Jardin D'Eden, il avais hate de voir ce parc, il a attendu toute sa vie, il a attendu le jour où l'épée tournoiante disparaisse et que les Cherubins le laisse entrer dans ce parc ...

Combien il sera content a la resurection d'attendre la réalisation des promesse complète sois réaliser ...
Pendant ce temps nos lui raconterons tout ce qu'il a fait ce serpent, et ce qu'il a fait a Jesus qui est venu pour réparer les dégâts que ce serpent a causer ...
Et il sera content d'apprendre qu'il est en prison et hors d'état de nuire ...

[size=34]20 Et j’ai vu un ange qui descendait du ciel avec la clé de l’abîme+ et une grande chaîne dans sa main. [/size]Et il a saisi le dragon+, le serpent originel+, qui est le Diable+ et Satan+, et il l’a lié pour mille ans. Et il l’a jeté dans l’abîme+, et il [l’]a fermé et scellé au-dessus de lui, pour qu’il ne puisse plus égarer les nations jusqu’à ce que les mille ans soient achevés. Après ces choses il doit être délié pour un peu de temps+.


Et nous attendrons avec lui que ces promesse sois réaliser, et que quelqu'un écrasera belle et bien la tete de ce serpent qui a causer tant de peine dans les vie des humains, dans ta vie a toi qui lit presentement, toute la misère que tu as dû subir dans ta vie, ho, combien il t'a fait pleuré dans ta vie ...


Bientôt "Abel" sera venger de celui qui a tuer ses parents qu'il a aimer, et lui même, "Abel" a été tuer par un des serviteur de ce serpent, Caïn ...

Révélation 20:10
10 Et le Diable+ qui les égarait a été jeté dans le lac de feu et de soufre, où [se trouvaient déjà] et la bête sauvage+ et le faux prophète+ ; et ils seront tourmentés jour et nuit à tout jamais.

Combien serons nous tous heureux avec "Abel" d'avoir marcher dans notre vie, tous ensemble en marchant avec la foi avec la vison des choses promises ...

Woofer


Patrice1633 a écrit:Le tout premier Temoin de Jehovah, "Abel" a eu confiance dans la parole de Jehovah, et tout le long de sa vie il a attendu ce jour ou quelqu'un écraserais la tete du serpent qui a tuer son père et sa mère, à cause de la tromperie de ce serpent, "Abel" ne pourra plus revoir ses parents biologique ... Quand "Abel" retournais voir les Cherubins fidele qui montais la garde du Jardin D'Eden, il avais hate de voir ce parc, il a attendu toute sa vie, il a attendu le jour où l'épée tournoiante disparaisse et que les Cherubins le laisse entrer dans ce parc ...


C'est dans la Bible ce passage ?

Josué

avatar
Administrateur
(Genèse 3:23, 24) [...] . 24 Ainsi il chassa l’homme et posta à l’est du jardin d’Éden les chérubins et la lame flamboyante d’une épée qui tournoyait sans arrêt pour garder le chemin de l’arbre de vie.

Woofer


Josué a écrit:(Genèse 3:23, 24) [...] . 24 Ainsi il chassa l’homme et posta à l’est du jardin d’Éden les chérubins et la lame flamboyante d’une épée qui tournoyait sans arrêt pour garder le chemin de l’arbre de vie.

Je connais ce passage, mais nulle part il est écrit:

Patrice1633 a écrit:il a attendu toute sa vie, il a attendu le jour où l'épée tournoiante disparaisse et que les Cherubins le laisse entrer dans ce parc...

samuel

avatar
Administrateur
Là c'est une explication et Abel a bien dû voir les chérubins.
Serais tu contre ce fait?

Josué

avatar
Administrateur
Commentaire de la bible annotée.
L’article les devant le mot chérubins prouve qu’il s’agit aux yeux de l’auteur d’êtres bien connus de ses lecteurs. Dans ce passage-ci, ils ne sauraient être envisagés simplement comme une représentation symbolique des forces divines qui vivifient la nature. Ils apparaissent comme des êtres réels, instruments de la justice et de la grâce divines, mais agissant par le moyen des forces de la nature. Il se passe quelque chose de semblable à ce qui eut lieu sur le Sinaï dans l’acte de la promulgation de la loi. Quand les écrivains du N. T. nous disent que la loi a été donnée à Israël par les anges, ils font évidemment allusion à ce qui est raconté Ex. 19, 16, que « le troisième jour au matin il y eut des tonnerres, des éclairs et une grosse nuée sur la montagne, avec un son de trompette dont tout le peuple était épouvanté. » 0n peut comparer également ce qui se passa, lorsque, sur l’ordre des deux anges qui visitèrent Lot à Sodome, le feu du ciel tomba sur les villes coupables et changea en une fournaise, puis en une mer salée cette plaine de Siddim qui, auparavant, « était comme un paradis. » Les expressions de notre verset décrivent sans doute une intervention céleste analogue ; peut-être se manifesta-t-elle sous la forme d’un orage dont les éclairs sillonnaient le ciel en tous sens, et qui fit sur nos premiers parents un effet d’autant plus terrible que c’était la première fois qu’ils étaient témoins d’un tel phénomène. Dans le Ps. 18, 8 et suivants, où l’intervention de l’Éternel qui vient détruire les ennemis de David, est représentée aussi sous l’image d’un orage, I’Éternel apparaît monté sur un chérubin lançant les éclairs comme ses flèches et répandant par torrents la grêle et le feu. Comp aussi Ps. 104, 4: « Il fait des vents ses anges et des flammes de feu ses ministres. » Le paradis terrestre, comme tel, disparut dans cette catastrophe ; car s’il eût existé, comment fut-il resté entièrement caché aux hommes durant les siècles suivants jusqu’au déluge ? Ainsi l’accès à l’arbre de vie demeure fermé à l’homme jusqu’au moment où retentira la trompette de l’archange, où les vivants seront transmués et où les morts ressusciteront glorifiés (#1Co 15:51, 52; 1Th 4:16, 17).

Woofer


samuel a écrit:Là c'est une explication et Abel a bien dû voir les chérubins.
Serais tu contre ce fait?

Non, mais j'ai l'habitude de ne pas aller au delà de ce qui est écrit (1 Corinthiens 4:6) mais, je ne suis pas du tout d'accord avec l'affirmation de Patrice No

Patrice1633 a écrit:
il a attendu toute sa vie, il a attendu le jour où l'épée tournoiante disparaisse et que les Cherubins le laisse entrer dans ce parc...

La Bible est très claire là dessus, personne n'est entré dans le parc après que Dieu en a chassé Adam et Ève.

Genèse 3:24
C'est ainsi qu'il chassa Adam; et il mit à l'orient du jardin d'Eden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l'arbre de vie.

Patrice1633

avatar
Personne n'est revenu dans le paradis woofer ...
Je dis pas qu'il est entrer, mais tout comme nous nous espérons aller dans ce paradis, le paradis que adam et Eve on perdu ... Ben oui je sais qu'il n'est plus la le paradis que nos premier parent on eux ...

Il y a une différence entre lire la bible et "vivre" la bible ...
La lire, les pharisiens la connaissait eux aussi, comme tu vois dans la bible il avait une réponse automatique car il l'a lisait eux aussi ... Mais seul les apôtre leur coeur etait toucher
Cain aussi connaisait les parole que Dieu avais dit au  serpent, car leur parent croyais bien que c'était ce fils cain qui écraserais la tete du serpent a ce moment ...
Cain et Abel connaisait tous deux les parole connaissait la Meme histoire, mais seul Abel a eu son coeur vraiment toucher ...

Pourquoi les pharisiens n'était pas dans la religion des apôtre?
Pourquoi Cain et Abel n'était pas dans la Meme religion non plus?

Leur visions des choses, leur amour apporter a l'enseignement, les action apporter à cette enseignement, de se representer la vison de cette enseignement ...
Vivre de cette enseignement ...

Cain a fait un sacrifice mécaniquement, pet etre pour la forme, en offrant ses restant, Abel offrit aussi a Jehovah des sacrifices, mais l'offrait de son coeur et les meilleur aussi ...

Woofer, vois si tu aurais venu a la réunion d'aujourd'hui a la salle du royaume tu aurais compris comment Abel, Abraham, et les autres on vue les vision de l'avenir ...
Mais pris de consolation, tu peut te le representer en lisant cette article de la tour de garde que nous avons regarder ce matin ...

Ils ont vue les choses promises
http://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/2015366

Patrice1633

avatar
Oublie pas. LOL, les pharisiens non plus ils n'allais pas plus loin que les écriture, sans penser, tu te souviens Jesus quand il faisait les miracle? Ils n'on pas remarquer les miracle ca ne leur a Meme pas toucher le coeur .... ??? Ils etait attacher a l'écriture, il voyais en Jesus un pecher d'avoir travailler le jour du sabbat ... ??? Hahahaha!

Devant leurs yeux ca c'est produit, un miracle woofer, et ils n'on rien vue .... WOW, fallais qu'ils se réveille ...



Dernière édition par Patrice1633 le Dim 19 Juil - 12:18, édité 1 fois

Woofer


Patrice1633 a écrit:Personne n'est revenu dans le paradis woofer ...
Je dis pas qu'il est entrer, mais tout comme nous nous espérons aller dans ce paradis

Tu devrais te relire Patrice Rolling Eyes

Patrice1633

avatar
Quel est ton espérance woofer?
Est-ce d'aller dans le paradis un jour?

Woofer


Patrice1633 a écrit:Quel est ton espérance woofer?
Est-ce d'aller dans le paradis un jour?

Oui, c'est mon espérance.

Patrice1633

avatar
Quel etait l'espérance d'Abel a ce moment?

Woofer


Patrice1633 a écrit:Quel etait l'espérance d'Abel a ce moment?

Voir Hébreux 11:4-16

Patrice1633

avatar
ok, je vais te poser une question. 
Selon toi, est-ce que Abel c'est poser des questions sur ce paradis que ses parents on perdu?
Ce peut-il que Abel et adam et Eve se sont réuni ensemble avec leur frère Cain aussi pour raconter l'histoire qu'ils leur sont arriver avant la naissance de leurs enfants?

Woofer


Patrice1633 a écrit:ok, je vais te poser une question. 
Selon toi, est-ce que Abel c'est poser des questions sur ce paradis que ses parents on perdu?
Ce peut-il que Abel et adam et Eve se sont réuni ensemble avec leur frère Cain aussi pour raconter l'histoire qu'ils leur sont arriver avant la naissance de leurs enfants?

Penses-tu un seul instant, que je puisse lire dans leurs têtes ? Je ne suis ni Dieu ni Le Christ voyons Shocked
Tu as de drôles de questions, à quoi ça va faire avancer le sujet, de savoir si Abel s'est réuni avec sa famille ? Rolling Eyes

Patrice1633

avatar
Voilà ce que l'on explique woofer ...
Si c'est ecrit dans la bible que une personne fait un long chemin en chameaux, les gens en reste  qu'aux ecrits ...
Il ne pense pas à la fatigue, etre au soleil, la chaleur, le paysage qu'il on vue autour d'eux, etc ...
Non!

C'est ecrit que il on parcouru un chemin en chameaux (point à la ligne).

Ils ne vive pas l'histoire, tu comprend ce que je veux dire?



Dernière édition par Patrice1633 le Dim 19 Juil - 12:58, édité 2 fois

Woofer


Patrice1633 a écrit:Voilà ce que l'on explique woofer ...

Quoi ? scratch

Patrice1633

avatar
Tu comprend ce que j'ai ecrit?

Woofer


Patrice1633 a écrit:Tu comprend ce que j'ai ecrit?

Non, tu es un vrai mystère pour moi, sois plus clair STP

Patrice1633

avatar
Comme la nous parlons d'Abel et de ses premiers parents, la bible dit de méditer sur ces choses, donc comment peut on faire?
C'est de se mettre dans la peau du personnage, la nous parlons d'Abel et ses parents au tout début de l'histoire, mais nous pouvons le faire pour Noé, Abraham, Jesus, etc .. Pour Jesus, penser à combien il etait difficile de recevoir des coup de fouet, la douleur, la vivre comme si c'était nous qui reçois ces coup de fouet, la douleur, le poid du poteau à apporter avec toute cette peau blesser, le poteau wui frotte sur les blessure etc ...

Tu comprend ce que je veux dire par vivre ce que nous lisons?

Woofer


Oui, mais je ne vois toujours pas où tu veux en venir.

Patrice1633

avatar
Quel information il avais Abel?

Le vécu de ses parents, la nature et les animaux autour de lui, les paroles que Dieu a dit au serpent que ses parent on surement expliquer à ses enfants, les anges qui gardais le jardin, leur fidélité a ces anges la, les parole qui se sont accomplie de Jehovah;
A savoir les douleurs que sa Meme a en enfantant Dieu avait dit qu'elle accoucherais dans la douleur, la difficulté de cultiver maintenant qu'ils ne sont plus dans le paradis ...

Avec ces information  tu peut te mettre dans la peau d'Abel et méditer, et comprendre qu'il devais se répéter dans ca tete l'histoire du serpent qui a fait peché adam et Eve ...

L'aversion qu'abel peut avoir maintenant pour ce serpent, Jehovah avais parler que dans la descendance de Eve il y aurais quelqun wui écraserais la tete de ce serpent, donc vengeance serais accompli etc ...

Ses parent leur ont parler du paradis qu'ils on perdu, combien c'était beau la bas, et que Parce qu'il on désobéis a Jehovah ils on perdu ce paradis. Abel se sens impliquer dans cette histoire, car le serpent lui a fait perdre son héritage, il n'a pas vue ce paradais, ce Jardin si magnifique ...

Donc non, je ne dit pas qu'il a vue ce paradis, mais qu'il attendait, il avais l'espérance de le vois, d'entrer dans ce paradis ... Tout comme toi et moi nous attendons de le voir aussi ...

Patrice1633

avatar
Imagine quand Abel sera ressuciter dans le paradis et qu'il attendra a la fin des milles ans et qu'il entende que le serpent est belle et bien écraser ... Qu'il auras ete jeter dans le lac de feu ...
Il en etait pas au courant de toute la connaissance que nous avons aujourd'hui, nous devrons lui montrer à lui aussi tout ce que Jehovah a fait et fera pour nous ...

Révélation 20:10
10 Et le Diable+ qui les égarait a été jeté dans le lac de feu et de soufre, où [se trouvaient déjà] et la bête sauvage+ et le faux prophète+ ; et ils seront tourmentés jour et nuit à tout jamais.

Il sera tres content, car toute sa vie il attendais cela ...
Imagine quand on sera assis par terre sur le bord d'un lac au coucher de soleil, et que nous lui lirons la bible, et que la parole de Dieu lui fera grand plaisir quand il lira ce verset :

Révélation 2:7
7 Que celui qui a une oreille entende ce que l’esprit+ dit aux congrégations : Au vainqueur+ j’accorderai de manger de l’arbre de vie+, qui est dans le paradis* de Dieu. ’

Ses parents lui avais expliquer que apres que le serpent les avait detourner leur attention sur l'arbre à ne pas manger, Jehovah leur avais bloquer l'accès au jardin et aussi a l'accès a l'arbre de vie ...

Et maintenant, il sera dans le paradis aillant droit de goûter a l'arbre de vie ...

Du paradis perdu au paradis retrouver!

Josué

avatar
Administrateur
On ne peut affirmer qu’Abel savait à l’avance comment s’accomplirait finalement la promesse divine consignée en Genèse 3:15, relative à la “ semence ” promise. Cependant, il y avait probablement beaucoup réfléchi et pensait que du sang allait devoir être versé, que quelqu’un allait devoir être ‘ blessé au talon ’, pour que l’humanité retrouve la perfection dont Adam et Ève jouissaient avant leur rébellion (Hé 11:4). Partant, son offrande des premiers-nés de son troupeau était certainement appropriée, ce qui contribua sans aucun doute à ce que Dieu l’agrée. À Celui qui donne la vie, Abel donna des vies, même si elles ne provenaient que du troupeau. — Voir Jn 1:36.
Jésus parle d’Abel comme du premier martyr, victime de la persécution religieuse et de l’intolérance de son frère Caïn. Il précise qu’Abel vécut à “ la fondation du monde ”. (Lc 11:48-51.) Le mot “ monde ” traduit le grec kosmos et désigne dans ce passage le monde des hommes. Le terme “ fondation ” rend le grec katabolê et signifie littéralement “ action de jeter en bas [de la semence] ”. (Hé 11:11, Int.) Par “ fondation du monde ”, Jésus faisait manifestement allusion à la naissance d’enfants à Adam et Ève, qui fondèrent ainsi un monde d’hommes. Paul inclut Abel dans la “ grande nuée de témoins ” de l’ère préchrétienne. — Hé 11:4 ; 12:1.

Patrice1633

avatar
Les deux premières créatures terestre peche, et meme leur fils Caïn suivent leur exemple ... Triste debut d'humanité ... Voilà la reconnaissance des créature terrestre pour tout le bien que Jehovah a préparer pour eux ...

Pendant des milliards d'année, Jehovah montre à son fils Jesus (la parole son nom à ce temps la) sa force, son amour et ses projets ...
Il lui montre ensuite qu'il veux remplir l'univers d'une beauté incroyable et d'une grandeur gigantesque ... Il crée les anges, et commence a s'occuper d'une planete en particulier; La terre.
Il y prépare la végétation, les animaux, et tout les créatures celeste son heureux de ce que Jehovah leur montre comme beauté ...

Il créa l'homme, l'enseigne aussi, la femme viens à ses coté, d'une beauté incroyable, tous sont remplis de joie de voir tout ce que fait Jehovah ... Ensuite, comme un disque jouant de la belle mélodie derape et voilà, plus de belle musique charmante ...
L'homme et la femme se rebelle contre le Créateur de toute choses ...
Meme que son premier fils Caïn n'as pas un coeur complet pour Jehovah ...

Abel entourer de tout ces transgresseur éprouvera de l'amour pour tout ce qu'il vois autour de lui et eu foi en Jehovah concernant la promesse de Jehovah de réduire a nean le serpent qui a tromper ses parents. Personne ne l'a enseigner, il a ete reconnaissant de lui meme, de tout son coeur. Il a reconnu que tout ce qui l'entoure ne viens pas du hasard, et qu'il devait remercier Dieu de ce qu'il pouvais profiter, à savoir :  "La vie".

Son amour pour Jehovah etait plus grand que tout, il aima Jehovah de tout son coeur, car il pensait constamment a Jehovah, ce qu'il a fait pour l'homme, et ce qu'il a promis, chaques jours il devait remercier Jehovah pour sa bonté, il devais surement le remercier pour des choses précises, comme la beauté d'une chutes d'eau, le lendemain pour la beauté des chants d'oiseaux en particulier du perroquets comme il est drôle de jouer et parler avec cet oiseau, le soir venu, regardais le coucher du soleil sur l'Euphrate, et le matin remercier Jehovah pour l'humour du singe qui le réveilla en lui mettant un doigt dans l'oreille ...

Jehovah qui scrute les cœurs des humains a vue qu'Abel avais quelques chose de bon en lui ...
Qu'il etait un humain rachetable, qu'Abel avais trouver la vérité sur les choses qui l'entourent et en étais reconnaissant ...

Abel est maintenant dans les souvenirs de Jehovah, Jesus en a parler en bien, et est surement dans le livre de vie de Jehovah ...

Abel se qualifie deja pour pouvoir manger du fruit de l'arbre de vie dont Jehovah invite tout les hommes a en manger plus tard ...

Révélation 2:7
7 Au vainqueur+ j’accorderai de manger de l’arbre de vie+, qui est dans le paradis* de Dieu. ’

samuel

avatar
Administrateur
La bible que Dieu et le Dieu des vivants et pas des morts.
Pour lui Abel est comme vivant bien que mort.

Patrice1633

avatar
ABEL ...

Quel force il avait, sans avoir personne sur terre qui puisse être un exemple pour lui, sans beaucoup d'information, il a ete capable d'être le premier humain qui puisse servir Dieu ...

Son Père Adam, a pu lui dire ce qu'il savait de Dieu, les paroles que Jehovah a dit au serpent, quand ils ont manger du fruit défendu ...

Alors de quoi ABEL c'est servi pour servir Jehovah?
Il a surement beaucoup observer autour de lui, et penser beaucoup ...
Raisonner sur ce qu'il avait comme information ...

Il avais
LA CRÉATION
LES PRÉDICTIONS DE JEHOVAH
ET LES SERVITEURS DE JEHOVAH

Pour le guider ...
La nature autour de lui, les prédictions de JEHOVAH, concernant la difficulter de récolter le sol, le grand desir de sa mère vers son père, les douleurs de l'enfantement, et il avait aussi les serviteur fidèle de JEHOVAH, à ce temps sur la terre, les "Anges" qui guettait le paradis avec l'épée qui tournoyais ...

Tout cela a donner la FOI en JEHOVAH ...
Avec si peu, un homme peu trouver Dieu ...
Imagine  aujourd'hui avec tout ce que nous avons ...

La méditation est très importante pour trouver la FOI ...
Sans elle, comme trouver la vérité?

Alors même aujourd'hui, seulement en pensant à la vie de ABEL, nous pouvons trouver la vérité, seulement en s'assisant et pendant ce que ABEL avait comme information, à se mettre dans la vie d'ABEL, et nous trouverons deja la paix de l'esprit, essaye le, tu verras, moi aussi je l'ai ressenti cette joie et cette paix intérieur seulement en pensant à la vie d'ABEL ...

La bible n'est pas un roman ...

On peut lire un livre sur l'amour, sans pour autant tomber amoureux ...

Josué

avatar
Administrateur

Josué

avatar
Administrateur
*** ia chap. 1 « Bien qu’il soit mort, il parle encore » ***
QU’EN PENSES-TU ?
• Pourquoi peut-on dire qu’Abel « parle encore » aujourd’hui ?
• Quelle leçon les parents peuvent-ils tirer des erreurs d’Adam et Ève ?
• Quel effet la création, les prédictions de Jéhovah et les chérubins ont-il eu sur Abel ?
• Comment comptes-tu imiter la foi d’Abel ?

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum