Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Buvez du café, vous serez moins déprimé !

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Michael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Buvez du café, vous serez moins déprimé !
Le 11/01/2013 à 09:53 - Aurélie Blaize, journaliste santé

Alors qu'ils menaient une étude sur le lien possible entre la consommation de boissons sucrées et le risque de dépression, des scientifiques américains ont découvert que le café pouvait avoir des effets positifs sur la santé mentale. Plus de 260 000 personnes de 50 à 70 ans ont été suivies pendant une dizaine d'années. Au total, 11 311 diagnostics de dépression ont été enregistrés. Les chercheurs se sont alors rendus compte que ceux ayant bu en moyenne 4 tasses de café par jour réduisaient leur risque de dépression de 10%. A l'inverse, le taux grimpait à 38% et 30% pour ceux buvant 4 canettes de jus multifruits par jour ou 4 canettes de sodas ! "Notre recherche suggère que délaisser les boissons sucrées, diminuer leur consommation ou les remplacer par du café non sucré, peut naturellement contribuer à réduire les risques de dépression" a déclaré le Dr Honglei Chen, auteur de l'étude. Des études supplémentaires doivent maintenant être réalisées pour confirmer ces résultats.


Source : American Academy of Neurology's 65th Annual Meeting via Eurekalert, Hold the diet soda? Sweetened drinks linked to depression, coffee tied to lower risk,

Michael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
J`ai un ami de 62 ans qui boit du café: Matin, midi, soir!
Une fois il était vraiment content d`apprendre une nouvelle sur moi et il est venu me dire: "Allons fête ca, vient chez moi buvons du café!" il était 9h45pm

bouboule


imaginamick a écrit:J`ai un ami de 62 ans qui boit du café: Matin, midi, soir!
Une fois il était vraiment content d`apprendre une nouvelle sur moi et il est venu me dire: "Allons fête ca, vient chez moi buvons du café!" il était 9h45pm


Quand même Mick !,.. il faut savoir faire la part des choses. Non seulement il ne faut pas abuser, mais la caféine n'est tres bonne non plus sur le systeme nerveux et le coeur pompe plus vite.... à observer la modération comme pour l'alcool.

Leur vertu est bonne que si on en abuse pas. Smile

Michael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
bouboule a écrit:
imaginamick a écrit:J`ai un ami de 62 ans qui boit du café: Matin, midi, soir!
Une fois il était vraiment content d`apprendre une nouvelle sur moi et il est venu me dire: "Allons fête ca, vient chez moi buvons du café!" il était 9h45pm


Quand même Mick !,.. il faut savoir faire la part des choses. Non seulement il ne faut pas abuser, mais la caféine n'est tres bonne non plus sur le systeme nerveux et le coeur pompe plus vite.... à observer la modération comme pour l'alcool.

Leur vertu est bonne que si on en abuse pas. Smile
J`ai pas mis les smileys( koa ) lol, c`est que cela m`a beaucoup etonné de voir quelqu`un accrod a cela tronch
Et cette article est mignon pour lui Sad
Moi je suis pas accrod, vous voulez que je vous dises: J`ai pas ete a la soiré lorsqu`il m`avait invité. Sinon j`aurais passé une nuit eveillé, disons blanche Neutral

Josué

avatar
Administrateur
2 tasses de café par jour pour lutter contre le cancer du sein

café,cancer du sein
Le café a déjà démontré plusieurs bienfaits pour la santé. Aujourd'hui, des chercheurs suisses de l'Université de Lund ont souligné son intérêt dans le traitement du cancer du sein.

Selon leurs analyses menées pendant 5 ans auprès de 600 femmes atteintes d'un cancer du sein, boire au moins deux tasses de café par jour pourrait lutter contre le cancer en réduisant de moitié le risque de récidives. Plus encore, quand la boisson est prise avec du Tamoxifene®, un médicament à affet hormonal prescrit pour bloquer l'évolution de la tumeur. Si Maria Simonsson, chercheuse ayant participé à l'étude, indique que la raison de de cet effet n'est pas clairement établie, elle pense probable le fait que le café active le Tamoxifene® et le rend plus efficace. Son équipe avait déjà montré que la consommation de café était associé à un risque plus faible de développer un cancer du sein. C'est un pas de plus qui vient d'être franchi et ils ne comptent pas s'arrêter là. "Nous aimerions en savoir plus sur la façon dont la façon de vivre peurt influer sur le traitement du cancer du sein" a indiqué Helena Jernstrom, professeur d'oncologie expérimentale à l'Université de Lund.
Source : "Coffee prevents early events in tamoxifen-treated breast cancer patients and modulates hormone receptor status" Cancer Causes Control (2013) 24:929–940, DOI 10.1007/s10552-013-0169-1

Josué

avatar
Administrateur
PLUS de 1 500 000 000 de tasses! C’est, selon une récente estimation, la quantité de café qui est consommée chaque jour dans le monde. Ce goût prononcé pour le café persiste en dépit des mises en garde répétées de scientifiques qui, depuis des années, ne cessent d’agiter devant les amateurs de petit noir une liste pléthorique de dangers qui vont des troubles cardiaques au diabète en passant par divers types de cancer. Comment expliquer une telle indifférence devant ces avertissements?
Au cours des 40 dernières années, les chercheurs ont publié plus de 500 rapports sur les effets du café. Toutefois, jusqu’à présent leurs conclusions ne sont guère... concluantes. Pourquoi? Tout d’abord parce que le café est un produit plus complexe qu’il n’y paraît. Une simple tasse peut contenir jusqu’à 500 substances chimiques naturelles. Or, la plupart des études se concentrent sur un seul composant: la caféine, connue pour ses propriétés stimulantes.
Il est des gens que la caféine empêche de dormir, rend irritables ou gêne pour se concentrer. Mais que dire des risques de cancer? Une revue de défense du consommateur (Which?) écrit: “Pour presque chaque étude montrant un lien possible [entre caféine et cancer], il s’en trouve une autre pour établir le contraire.” Rien d’étonnant donc à ce qu’un spécialiste londonien ait signalé qu’on n’enregistre “aucun arrêt du café pour raison médicale” dans la population. Par ailleurs, beaucoup savent que des produits comme le thé, le cacao et les boissons au cola contiennent eux aussi de la caféine. En fait, Which? fait observer qu’“à poids égal le thé renferme davantage de caféine que le café; mais il faut généralement moins de thé que de café pour préparer une tasse”.
Reste qu’il est quelques mises en garde que les amateurs de café voudront peut-être prendre en considération. Récemment, le Times de Londres s’est fait l’écho d’une découverte publiée aux Pays-Bas: “Les personnes qui consomment du café préparé en mélangeant directement l’eau bouillante et le marc peuvent présenter un taux de cholestérol supérieur de 10 % à celui des personnes qui ne boivent pas de café ou le boivent filtré.” Or, on sait le rôle joué par le cholestérol dans les maladies cardiaques. Dans un autre article, le Times citait ces propos d’un nutritionniste britannique de premier plan: ‘Ceux qui consomment régulièrement du café devraient toujours le boire frais et éviter de le faire bouillir ou de le laisser sur le feu.’
S’il est un point sur lequel les spécialistes se retrouvent, c’est sur la modération. Les médecins préconisent généralement de ne pas dépasser six tasses par jour. Les personnes qui ont des ennuis de santé — maladies cardiaques, troubles rénaux, hypertension — devraient se montrer plus raisonnables encore. Quant aux femmes enceintes et à celles qui allaitent, elles ne devraient pas boire plus d’une tasse par jour.

Josué

avatar
Administrateur
Boire du café réduirait les risques de suicide
café,psychologie,suicide
Selon des chercheurs de l'Université de Harvard (USA), le café pourrait diviser par deux le risque de suicide chez les adultes.
café suicide
Très apprécié des Français, le café est une boisson qu'il est généralement bon de consommer (toujours en restant modéré bien sûr). Des chercheurs de l'Université de Harvard le prouvent une nouvelle fois en anonçant qu'il pourrait réduire de moitié le risque de suicide chez les adultes. Dans leur étude, ils ont examiné les résultats de précédentes recherches sur ladite boisson, rassemblant 43 599 hommes suivis de 1988 à 2008, 73 820 femmes de 1992 à 2008 et 91 005 femmes de 1993 à 2007. Ce qui représente quand même plus de 2 millions de personnes ! A l'arrivée, ils ont remarqué que les risques de suicide chez une personne buvant 2 à 4 tasses de café caféiné par jour étaient divisés par deux en comparaison à ceux en buvant peu, pas du tout ou optant pour du décaféiné.
Pourquoi ?

La caféine ne se contente pas de stimuler notre système nerveux, elle agit aussi comme un antidépresseur léger en stimulant la production de certains neurotransmetteurs du cerveau : notamment la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline. Ce qui pourrait aussi expliquer la diminution du risque de dépression chez les buveurs de café. Un lien déjà établi dans de précédentes études.
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/cafe-reduirait-risques-suicide-798250.html#RguihF1M4UIAxXyD.99
Cela a été déjà été démontré par le passé mais le café peut agir comme un antidépresseur léger en stimulant la sécrétion de certains neurotransmetteurs du cerveau, notamment la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline. Voilà pourquoi ils diminueraient le risque de dépression chez les buveurs réguliers.

2 à 3 tasses par jour

Selon les scientifiques, il est inutile d'augmenter sa consommation de café à l'excès. "Dans l'ensemble, nos résultats suggèrent qu'il y a peu de bénéfices supplémentaires pour une consommation excédant 2 à 3 tasses ou 400g de caféine par jour" notent-ils. En France, on recommande généralement de ne pas dépasser 3 tasses.

La caféine ne se contente pas de stimuler notre système nerveux, elle agit aussi comme un antidépresseur léger en stimulant la production de certains neurotransmetteurs du cerveau : notamment la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline. Ce qui pourrait aussi expliquer la diminution du risque de dépression chez les buveurs de café. Un lien déjà établi dans de précédentes études.
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/cafe-reduirait-risques-suicide-798250.html#RguihF1M4UIAxXyD.99La caféine ne se contente pas de stimuler notre système nerveux, elle agit aussi comme un antidépresseur léger en stimulant la production de certains neurotransmetteurs du cerveau : notamment la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline. Ce qui pourrait aussi expliquer la diminution du risque de dépression chez les buveurs de café. Un lien déjà établi dans de précédentes études.
Read more at http://www.atlantico.fr/atlantico-light/cafe-reduirait-risques-suicide-798250.html#RguihF1M4UIAxXyD.99
Le 29/07/2013 - Aurélie Blaize, journaliste santé

Josué

avatar
Administrateur
Ce que votre type de café révèle de votre personnalité...

Café long, court, avec du lait... Une psychologue américaine fait le lien entre les types de café que l'on préfère et certains traits de notre personnalité.

cafe_petit©Fotolia.com
Vous préférez un expresso, un long, un "latte", ou encore un cappuccino ? D'après la psychologue clinicienne Ramani Durvasula, basée à Los Angeles, votre réponse en dirait long sur votre personnalité.

Les amateurs de café latte auraient besoin de confort, et le "nuage de lait" ne serait qu'une métaphore d'une tendance à vouloir adoucir l'amertume de la vie et dégagerait aussi une forte tendance à vouloir plaire aux autres.

Préférer un petit instantané (lyophilisé) révèlerait une attitute décontractée... et même un penchant pour la procrastination (remettre à plus tard ce que l'on doit faire).

Les amateurs de cappuccino auraient tendance à être plus obsessionnels que les autres.

Les consommateurs de café noir pur préfèrent les choses simples et sont généralement de nature calme et morose.

Ceux qui aiment le sucre (café glacé, café mélangé) seraient socialement audacieux.

Les buveurs de décaféinés ou café avec mousse auraient eux le souci du détail.

Le Dr Durvasula précise quand même que son enquête n'enferme personne dans une catégorie : "Nous ne sommes pas plus définis par nos consommations de café que nous ne le sommes par nos signes astrologiques." Cela reste donc des tendances, mais peut-être vous reconnaîtrez-vous dans l'un de ces "petits noirs".

Source : "You Are WHY You Eat: Change Your Food Attitude, Change Your Life".

Lire aussi : Ce que révèle votre parfum de glace préféré de votre personnalité

Mots clés Médisite:
café

Josué

avatar
Administrateur
Café : les dosettes sont-elles risquées ?
Dosettes et capsules de café tendent à remplacer de plus en plus le mythique filtre. Mais leurs composants chimiques ne mettent-ils pas notre santé en danger ? L'Institut 60 millions de consommateurs répond.

Mettez-vous votre santé en danger en utilisant des dosettes de café ? C'est la question que s'est posé l'Institut national de la consommation. Des analyses portant sur des cafés de marques différentes ont été réalisées en partenariat avec l'Anses. "Nous avons recherché, quantifié et comparé aux valeurs du café filtre traditionnel, une trentaine de contaminants chimiques, susceptibles de migrer de la dosette dans le café liquide" indique 60 millions de consommateurs. Verdict : "Concernant l’aluminium [...], nos résultats sont globalement rassurants : à raison d’environ quatre tasses expresso quotidiennes, on ne dépasse pas 0,3 % de la dose hebdomadaire tolérable. Sur les six autres métaux recherchés, aucun d’entre eux n’expose à plus de 0,8 % des doses tolérables" explique l'Institut dans son communiqué. Les composés organiques de la famille des phtalates ou du bisphénol A n'ont pas été détectés. Seul bémol : la détection de furane, un "cancérigène possible", dans tous les échantillons. Sur ce point, l'Anses précice qu'"aucune conclusion ne peut être établie, compte tenu des spécificités physico-chimiques de ce composé (notamment une volatilité très élevée)".

Et la teneur en caféine, alors ?

De manière générale, il est recommandé de ne pas abuser du café à cause de la teneur en caféine. Dans les analyses de 60 millions de consommateurs, aucun café testé n’exposait à des quantités supérieures aux recommandations. Cependant "il peut y avoir des variations de caféine allant du simple au triple entre deux types de capsules" souligne l'Institut. De même, il faut savoir que la concentration de caféine est plus élevée pour les "expressos" obtenus par une technologie "capsule" par rapport aux dosettes. Pour l'Anses, il vaut mieux éviter de consommer la même quantité de café "dosette" ou "capsule" que traditionnel.

En savoir plus : Résultats de l'étude sur les contaminants chimiques présents dans les dosettes et capsules de café

Mots clés Médisite:

chico.

avatar
La caféine pure, la nouvelle drogue qui inquiète
Par Célia Héron | Mis à jour à 09:40
Un Américain de 18 ans est mort d'une overdose de caféine au début du mois. La tendance est telle que les autorités US ont publié une alerte vendredi.

La poudre de caféine est en vente-libre sur internet. (Photo: amazon.com)
Comme beaucoup d'autres, c'est une fine poudre blanche qui prétend tenir mille promesses. Pour les jeunes en quête de performance, la caféine pure se vante d'apporter meilleure concentration, perte de poids, amélioration de l'activité sportive.

Pour les fêtards, elle promet de faire monter l'alcool plus vite et plus longtemps pour un sentiment d'euphorie unique.

Mais à la différence de nombreuses autres drogues, celle-ci est en vente libre aux Etats-Unis, et s'achète en ligne pour quelques dollars seulement, sans aucune limite d'âge. Certains l'ingèrent, certains la sniffent. Certains en sont morts.

Une tendance qui inquiète

Le 1er juillet, l'overdose d'un lycéen de l'Ohio juste avant sa cérémonie de remise de diplôme a choqué l'Amérique. Le jeune homme avait tout juste 18 ans.

Il s'agirait du dix-huitième décès lié à une overdose de caféine aux USA, selon des médias nord-américains citant un officier de police chargé de l'enquête. Ce dernier note que de nombreux autres cas pourraient ne pas avoir été identifiés comme tels - les niveaux de caféine dans le sang n'étant pas systématiquement relevés.

Dangereuse sous toutes ses formes

Si les vidéos d'ados hilares sniffant de la caféine se sont multipliées ces dernières années, le danger se cache aussi dans les boissons énergisantes.

Comme le notait déjà le Washington Post l'année dernière, les Américains raffolent de la caféine. La tendance au «Do It Yourself», (ndlr: «fait maison») a pu pousser les amateurs de boissons énergisantes à réaliser leurs propres concoctions.

Or la caféine pure en poudre est particulièrement dangereuse parce qu'il est si difficile de la doser. «Ces produits contiennent 100% de caféine. Une seule cuillère équivaut à environ 25 tasses de café», met en garde la FDA, l'autorité en matière d'alimentation aux Etats-Unis.

«C'est un stimulant très puissant et de très petites doses peuvent provoquer (...) une irrégularité du rythme cardiaque, un arrêt cardiaque et la mort», prévient encore l'agence qui demande aux parents d'être vigilants. En attendant, les ONG s'interrogent: A quand une régulation plus stricte d'un marché des boissons et compléments énergisants en pleine expansion?

Ci-dessous, une vidéo de la chaîne américaine Fox sur le sujet:

Caffeine Snorting01:13

FOX 29 News Philadelphia | WTXF-TV

(Tribune de Genève)

Josué

avatar
Administrateur
[size=30]Boire du café pourrait soigner les acouphènes[/size]

Selon une étude, la consommation quotidienne de caféine pourrait réduire l’incidence des acouphènes.

PUBLICITÉ
[size][size]
La liste des bienfaits du café pourrait bien s’allonger ! Selon des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital, à Boston (USA), la caféine serait associée à une limitation de l’incidence des acouphènes chez les personnes en souffrant.
15% de risques en moins
Pour cela, ils ont étudié les données de santé de plus de 65 000 femmes participant à la Nurses Health Study II, âgées de 30 à 44 ans et n’ayant pas d’acouphènes au début de l’étude en 1991. Les données déclarées par chacune d’elles concernant leur mode de vie et leurs antécédents médicaux ont été pris en compte, ainsi que la survenue et la fréquence des acouphènes par la suite.
Résultat ? 18 ans après le début des travaux, les scientifiques ont identifié plus de 5 000 cas d’acouphènes. Ils ont également constaté que les femmes buvant trois à quatre tasses de café quotidiennement, soit environ 450 à 599 mg de caféine par jour avaient 15% de risques en moins de souffrir d’acouphènes que celles buvant moins d’une tasse (soit 150 mg) chaque jour.
Si les chercheurs ne peuvent encore expliquer cette association, ils rappellent que la caféine représente un stimulant pour le système nerveux central. De plus, elle agit directement sur l’oreille interne.
L’étude a été publiée dans l’American Journal of Medicine.
Sur le même thème : La journée nationale de l'audition s'est penchée sur l'acouphène :[/size][/size]

samuel

avatar
Administrateur
Boire plusieurs tasses de café par jour réduirait le risque de sclérose en plaques, révèle ce vendredi 27 février une analyse d'études menées en Suède et aux Etats-Unis. Ses auteurs préconisent des recherches sur l'impact de la caféine sur les rechutes et les handicaps de cette maladie.
«La consommation de caféine a déjà été liée à une réduction du risque de la maladie de Parkinson et d'Alzheimer et notre étude montre aussi des effets protecteurs potentiels contre la sclérose en plaques», souligne la Dr Ellen Mowry, une neurologue de la faculté de médecine de l'université Johns Hopkins, principale auteure de l'analyse. Cette dernière a été publiée sur le site de l'académie américaine de neurologie.
Cela «conforte l'idée que cette substance pourrait avoir des effets bénéfiques pour le cerveau», a-t-elle ajouté.
Les chercheurs ont analysé une étude suédoise menée sur 1629 personnes atteintes de sclérose en plaques et 2807 autres sujets sains. Ils ont également étudié les données d'une recherche aux Etats-Unis, conduite sur 1159 personnes souffrant de cette maladie et 1172 autres qui étaient en bonne santé.
1,5 fois moins de risques.

Invité


Invité
boire un max de 4 tasse par jour est bien suffisant. Moi je prefere le thé car les ingrédient sont meilleurs pour la santé.

Josué

avatar
Administrateur
Moi je suis plus un buveur de café.

Josué

avatar
Administrateur

samuel

avatar
Administrateur
C'est une première dans l'Union européenne. L'Autorité européenne de sécurité des aliments recommande, mercredi 27 mai, que soient fixées des doses journalières au-delà desquelles l'ingestion de caféine peut être considérée comme à risque notamment en matière de troubles cardiovasculaires.

Les femmes enceintes particulièrement concernées
En effet, selon l'Autorité, la consommation de plus de 400 milligrammes de caféine par jour – soit plus de quatre expressos ou un mélange de café, sodas et boissons énergisantes – peut être nocive pour la santé. Pour un adulte, la dose journalière sans risque est fixée à 400 mg par jour, alors qu'un expresso en compte de 70 à 100 mg.

Mais cette dose est ramenée par l'Efsa à 200 mg pour les femmes enceintes, pour éviter des effets sur le foetus, et à 3 mg par kilo de poids corporel pour les enfants et adolescents. Ces derniers sont surtout exposés via leur consommation de boissons énergisantes et de sodas de type cola, a-t-il ajouté.

Le Danemark en tête des consommateurs européens
"Le risque pour la santé n'est pas énorme, mais il existe, le principal message est que les consommateurs doivent prendre en compte les différentes sources de caféine, outre que le café", a commenté un porte-parole de l'Autorité. "C'est la première fois que les risques liés à la caféine, toutes sources alimentaires confondues, ont été évalués au niveau de l'UE."

Dans sept des treize pays étudiés par l'Efsa, une partie de la population adulte consomme plus que la dose de 400 mg. Le Danemark, arrive en tête, avec un taux de 33% d'adultes abusant de caféine, suivi des Pays-Bas (17,6%), de l'Allemagne, (14,6%), de la Finlande (13,4%), de la Belgique (10,4%), de la Suède (9%) et de la France (5,8%).

samuel

avatar
Administrateur

Si vous aimez votre café serré cette étude, relayée par le journal anglais DailyMail va peut-être vous faire repenser votre consommation. Selon les chercheurs, la préférence pour les aliments et boissons amers comme le café, mais aussi les radis pourrait être associée à des traits de personnalité "anti-sociaux" et malveillants comme le sadisme ou la psychopathie.

Deux expériences similaires ont été menées sur 953 personnes d'en moyenne 35 ans, à qui l’on a présenté une liste d’aliments sucrés, salés, acides et amers. Les participants devaient noter chacun d'entre eux sur une échelle de 1 à 6.
Ceux-ci ont par la suite dû répondre à des questionnaires de personnalité pour mesurer leurs niveaux d’agressivité, de narcissisme, de machiavélisme et de psychopathie avec des questions de type : "Si on me provoque assez, puis-je me mettre a frapper quelqu’un ?", ou bien, " Ai-je tendance à manipuler les autres pour arriver à mes fins ?".

Josué

avatar
Administrateur
"Dans son dernier rapport scientifique sur la caféine, l'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) recommande de ne pas dépasser la dose de 400 mg de caféine par jour, dont 200 mg en une fois. Cela correspond en gros à quatre tasses de café", indique le Dr Astrid Nehlig, directrice de recherche à l'Inserm.
Au-delà de cette dose, des impacts négatifs sur la santé peuvent apparaître, avec des effets sur le sommeil, l'anxiété, la nervosité, des tremblements, des troubles du rythme cardiaque... "Mais ces effets dépendent beaucoup d'une sensibilité individuelle et génétique à la caféine. Et contrairement à ce que l'on pense souvent, le café n'est pas forcément mauvais pour le cœur, il aurait même plutôt un effet protecteur si l'on ne dépasse pas 3 à 5 tasses par jour", ajoute la spécialiste.
En savoir plus sur http://www.medisite.fr/conseils-nutritionnels-cafe-7-habitudes-dangereuses.968002.72.html?xtor=EPR-26-966949[Medisite-A-la-Une]-20151123#kFXskjt7MYDlCpdK.99

Josué

avatar
Administrateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum