Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Du samedi 27 au dimanche 28 octobre 2012 - N'oubliez pas, on change d'heure !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

jeremie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR

N'oubliez pas, on change d'heure ce week-end !

La France et les autres pays de l'Union européenne reculent leurs horloges d'une heure dans la nuit de samedi à dimanche 28 octobre.

Ce dispositif a été mis en place après le choc pétrolier en France, et depuis 1998, les dates du passage à l'heure d'été, le dernier dimanche de mars, et à celle d'hiver, le dernier dimanche d'octobre, ont été harmonisées dans l'UE.

Ainsi, dimanche à 3 heures (heure d'été, celle en cours actuellement) en France il sera 2 heures (heure d'hiver).

Le décalage par rapport à l'heure GMT se réduira à "+ une heure" pour les cinq prochains mois, contre GMT+2 de fin mars à fin octobre.

article complet ici

http://www.temoinsdejehovah.org

Josué

avatar
Administrateur
merci de ce rappel.

Psalmiste

avatar
Petit cours de ch'ti Wink

Pour tertous qui se posent à chaque fos eul'grinde question lorsqui vint l' temps ed'changi d'heure :  "Ein avinche ou bien ein arcule ?"        
Té veux un truc pour t'in rappeler...
Ravise bin.
...en OCTOBRE : cha finit par RE donc on recule la t'chiote aiguille
...en AVRIL : ça qu'minche par AV donc on avinche cette t'chiote aiguille.
Ta tout compris ? Ché bin..hein !!!

Josué

avatar
Administrateur
il ne faut oublier de changer l'heure le Samedi soir 31.

Josué

avatar
Administrateur
pas oublier de changer l'heure se soir.

Psalmiste

avatar
Et oui, on passe à l'heure d'hivers !!!

Josué

avatar
Administrateur
j'aime pas trop ce changement.

Psalmiste

avatar
Moi non plus...

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Moi si car on dort mieux= 1 heure de plus:sleep: clap
a+ 

Josué

avatar
Administrateur
mais la nuit tombe une heure plus tôt.

Josué

avatar
Administrateur
Ce week-end, on passe à l'heure d'hiver. Dans la nuit de samedi à dimanche 27 octobre, à 3 heures du matin, il faudra reculer sa montre d'une heure. Un changement qui permet de "gagner" une heure de sommeil, mais qui peut provoquer des dérèglements du comportement. "Nous avons une horloge interne très bien réglée, et ces changements d'heure modifient notre rythme biologique. Mais le passage à l'heure d'hiver est plutôt bien toléré, contrairement au passage à l'heure d'été", explique à francetv info Sylvie Royant-Parola, psychiatre spécialiste du sommeil et présidente du Réseau Morphée.

Stress, irritabilité, difficultés à trouver le sommeil et angoisses : pour les plus fragiles, le passage à l'heure d'hiver n'est tout de même pas anodin. Francetv info vous donne six conseils pour bien l'appréhender.

1Préparez-vous la veille
Si vous êtes sujet au stress, l'idée de devoir régler l'heure de tous vos appareils électroniques peut vous angoisser. Anticipez ! Si la plupart d'entre eux (ordinateur, télévision, lecteur DVD, téléphone portable) passent tout seuls à l'heure d'hiver, n'oubliez pas les montres et autres horloges, comme celle du four à micro-ondes. Autre avantage, vous habituez votre organisme au changement d'heure avant même qu'il ne survienne. Et si cela ne suffit pas à calmer vos angoisses, préparez la veille au soir la table du petit-déjeuner et vos vêtements. Des petits gestes anodins qui vous permettront de commencer la journée sereinement.

2Couchez-vous plus tard
Changer d'heure dans ce sens convient parfaitement à tous ceux qui ne sont pas du matin. Si vous faites partie des "couche-tôt", ce passage à l'heure d'hiver sera un peu plus compliqué, car vous vous coucherez plus tard et vous réveillerez plus tôt. Donc forcez-vous, dès vendredi, à vous coucher une heure plus tard, pour ne pas vous réveiller aux aurores dimanche matin.

3Dormez mieux
Il suffit parfois de pas grand-chose pour un sommeil de qualité. Veillez à dîner léger et tôt. L'idéal est de manger équilibré, au moins deux ou trois heures avant d'aller vous coucher. Ce repas a une véritable influence sur nos nuits. Les aliments à base de glucides lents, comme les pommes de terre, le riz, le pain ou les pâtes sont bénéfiques, car ils favorisent la régulation des apports au cours de la nuit. Les fritures, graisses cuites, la viande rouge et les sucres rapides sont en revanche à bannir le soir.

Exit aussi les excitants tels que le café, le thé, le Coca-Cola ou la vitamine C après 16 heures. Ils retardent l'endormissement et favorisent les réveils nocturnes, tout comme l'alcool. Attention aussi à la cigarette, la nicotine étant un stimulant aux mêmes effets.

Pratiquez une activité physique – mais évitez les cours de fitness juste avant d'aller au lit. Notre organisme a besoin d'un peu de temps avant de pouvoir diminuer le rythme cardiaque.

4Faites-vous aider par votre smartphone ou votre réveil
L'hiver, les journées sont courtes et notre moral s'en ressent. Dur dur de se réveiller alors qu'il fait encore nuit. Mais la technologie fait bien les choses et peut faciliter vos matins. Certains réveils simulent l’aube en augmentant progressivement la luminosité pendant plusieurs minutes avant de sonner. Ils promettent un réveil (presque) naturel, qui permet de chasser la déprime et démarrer la journée en pleine forme. De la même manière, de nombreuses applications pour smartphones proposent de vous réveiller dans la phase la moins profonde de votre sommeil pour vous assurer un éveil détendu et un repos optimal.

Josué

avatar
Administrateur
Heure d'été : n'oubliez pas d'avancer l'heure de votre horloge cette nuit !

Patrice1633

avatar
Ha nous Ca fsit deja 2 semaines que in a avancer l'heure.
D'où la raison que normalement nous avions 6H de difference et la juste 5H, ce qui m'avais mélanger, mais la je comprend mieux, lol

Josué

avatar
Administrateur
Ce dimanche 30 octobre, nos montres passent à l'heure d'hiver. Et comme chaque année, nous nous poserons les mêmes questions.
Tous les six mois c’est la même histoire. À l’approche de la date butoir, vos proches, vos collègues de bureau ou votre boulanger se fendent d’un petit rappel : "attention ! Ce week-end on change d’heure !". Feignant de maîtriser toutes les subtilités de ce bouleversement horaire, nous sommes traversés par un tas d’interrogations que l’on n'ose exprimer devant notre entourage. Planet.fr dresse la liste de ces questions futiles que l’on se pose immanquablement et, en bonus, vous livre les réponses qui en découlent.

1. "C’est ce week-end ?!?"

Oui, aussi bête que cela puisse paraître, cette question accompagne généralement toutes les conversations autour du passage à l’heure d’été ou d’hiver. Pourtant, il n’y a pas de quoi être étonné. Chaque année nous faisons pivoter nos aiguilles exactement aux mêmes périodes à savoir, le dernier dimanche d’octobre pour le passage à l’heure d'hiver et le dernier dimanche de mars pour le passage à l’heure estivale.

2. "On gagne ou un perd une heure ?"

Celle-là, vous risquez de l’entendre de nombreuses fois ce week-end… Pourtant, là aussi, aucune surprise car c’est pareil chaque année. Pour le passage à l’heure d’hiver on dit que l’on "gagne" une heure de sommeil dans la mesure où les horloges sont retardées de 60 minutes entre minuit et quatre heures du matin. Donc lundi matin, vous vous lèverez une plus tard que d’habitude... Et inversement pour l'heure d'été !

3. "Non mais à quoi ça sert déjà ?"

Bonne question ! Si nous changeons d’heure, c’est pour faire des économies d’énergie en optimisant notre exposition à la lumière naturelle. L’idée, avoir moins recours aux éclairages artificiels en été. Lorsque l’on passe à l’heure d’hiver, on retourne juste à l’heure normale, qui avait cours avant le passage à l’heure d’été.

4. "Et ça marche ?"

Cette question fait débat. Il semble en réalité que ces changements semestriels ne produisent pas les effets escomptés. Un rapport de la commission européenne de 2007 estime que les économies d’énergie réalisées grâce à l’heure d’été ne sont "pas considérables".

En outre, un rapport remis au Sénat en 1997 énonçait que "les avantages annoncés ou attendus du changement semestriel de l’heure ne sont pas suffisamment importants pour compenser les inconvénients ressentis par les populations", notamment concernant les problèmes de sommeil et le rythme biologique. De plus, les Français sont 59% à considérer que le changement d’heure ne permet pas de réaliser de réelles économies…

5. "Quel impact sur l’organisme ?"

Selon certains chronobiologistes, l’impact lié au changement d’heure est plus néfaste qu’un décalage horaire classique résultant d’un voyage entre plusieurs fuseaux. En outre, le nombre d’infarctus augmenterait de 5% la semaine succédant au changement d’heure nous apprend 20Minutes. Les spécialistes mettent également en garde contre le syndrome de dépression automnale observé à cette période ainsi que des troubles (sommeil, appétit, infection virale) pouvant affecter les petits enfants et les bébés. Pour le Dr Marc Schwob, "le changement d’heure est une aberration".

samuel

avatar
Administrateur
Dans la nuit de samedi à dimanche, les Français devront reculer leurs horloges d’une heure. Une pratique controversée.

«Est-ce qu'on dort plus ou on dort moins ?» Comme dans le sketch de Gad Elmaleh , la fameuse question que tout le monde se pose deux fois dans l'année est de retour ce week-end ! Dans la nuit de samedi à dimanche, à 3h du matin il sera en fait 2h. Donc, oui, nous dormirons une heure de plus MAIS, dès dimanche, il fera aussi nuit plus tôt. Nous rentrons ainsi dans la fameuse période où il fait nuit quand on sort du boulot.

Cette période est à l'origine de ce que l'on appelle la « dépression saisonnière ». Prouvé par différentes études scientifiques, le manque de luminosité entraînerait sur plus d'un Français sur 10 des symptômes de dépression et de grande fatigue.

Economies d'éclairage

Le changement d'heure date de 1976. A l'époque, le slogan pour annoncer cette grande réforme venue d'Allemagne est : "En France, on n'a pas de pétrole mais on a des idées." En effet, en réponse au choc pétrolier, l'idée est de réaliser des économies d'énergies en changeant l'heure d'hiver. Selon le dernier rapport de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), changer d'heure deux fois par an permet de réaliser des économies d'éclairage. Le gain estimé serait de 440 gigawattheures (GWH) chaque année.

Pourtant, plusieurs associations réclament l'arrêt des changements d'heure, arguant que les économies réalisées sont minimes. L'association "La méridienne" estime que cette économie ne représente qu'1% des 513.000 GWH dépensés annuellement.

Pour l'Association contre l'heure d'été double (ACHED), le résultat serait même pire et mauvais pour le réchauffement de la planète. "On économise un peu d'énergie d'éclairage le soir... mais il y a des surconsommations du même ordre de grandeur : le matin pour le chauffage et le soir pour le trafic", analyse l'ACHED.

Hausse des accidents de la route

La Délégation à la sécurité et à la circulation routière (DSCR) alerte aussi les usagers de la route sur l'augmentation des accidents à cette période. "Les heures de pointe du matin et du soir, 7h-10h et 17h-19h, sont les plus accidentogènes en hiver", précise la DSCR. "Le recul d'une heure a une conséquence importante sur les heures d'éclairement : la nuit tombe alors plus tôt dans la journée, au moment de la sortie des classes ou des trajets de fin de journée professionnels", ajoute la DSCR.

Ce sont les piétons les principales victimes de ces accidents. Ces cinq dernières années le nombre d'accidents corporels des piétons en novembre est supérieur de 3,1% aux mois d'octobre. Pour la seule tranche horaire 17h-19h, cette augmentation est de 40%.

Selon l'Observatoire national interministériel de Sécurité routière, ce surplus d'accidents serait «une conséquence du temps d'éclairage réduit, les piétons étant difficilement perçus par les autres usagers, alors qu'ils ont l'impression d'être vus», explique la DSCR.

Les Français pas convaincus

Selon un sondage OpinionWay pour le site Ooreka.fr, seuls 17% des Français sont favorables au passage à l'heure d'hiver, contre 54% qui déclarent y être défavorables. 69% disent que le passage à l'heure d'hiver a des répercussions sur leur sommeil et leur humeur notamment. De même, une majorité d'entre-eux (56%) doutent de l'utilité même du changement d'heure et que la mesure permette de réaliser des économies d'énergie.

Aujourd'hui presque tous nos appareils nous indiquant l'heure sont connectés et donc changent automatiquement au point que peut-être certains ne s'en rendront pas compte. Pour les autres, n'oubliez pas de reculer vos horloges d'une heure dès dimanche matin et de profiter du temps clément ce week-end pour emmagasiner le maximum de soleil possible afin d'éviter la "dépression saisonnière".

A CHYPRE, IL Y AURA DÉSORMAIS DEUX FUSEAUX HORAIRES
Lorsque les Chypriotes se réveilleront dimanche, leur île sera non seulement divisée, comme depuis plus de 40 ans, par une zone-tampon administrée par l'ONU, mais ils se retrouveront en plus dans deux fuseaux horaires différents.

Car si les montres reculeront d'une heure dans le sud chypriote grec, l'heure restera inchangée dans le nord chypriote turc.

En septembre, la Turquie a en effet décidé de mettre définitivement fin au passage à l'heure d'hiver. La République turque de Chypre du Nord (RTCN, autoproclamée et reconnue seulement par Ankara) l'a suivie, étant liée à la Turquie par les secteurs bancaire, aérien et des affaires.

Mais la République de Chypre, en accord avec les membres de l'Union européenne dont elle fait partie, va elle changer d'heure à l'aube dimanche...

Une campagne pour attirer l'attention sur cette différence horaire d'une heure - en vigueur du 30 octobre jusqu'en avril - a été lancée sur les réseaux sociaux.

Les Chypriotes sont appelés à se photographier dimanche avec le coucher de soleil en arrière-plan et à publier leur photo avec le hashtag #UnitedByHope (Unis par l'espoir) et le slogan "Divisés par l'heure, unis par l'espoir".


En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0211443058036-la-polemique-sur-le-changement-dheure-est-de-retour-2038854.php?e9eLtscrStIkgdiw.99#xtor=RSS41

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
troubles du sommeil, surtout chez les plus jeunes

En France, ce dispositif existe depuis 1976. Trois ans après le choc pétrolier, l'idée était de réaliser des économies d'énergie en faisant coïncider les horaires d'activité avec l'ensoleillement pour limiter l'utilisation de l'éclairage artificiel.

Mais les changements d'heure suscitent aussi des critiques en raison de leurs conséquences sur le sommeil. "La littérature scientifique montre que le changement d'heure peut induire des troubles du sommeil, de la vigilance, des accidents de la route, des dépressions, des suicides, et des infarctus du myocarde", écrit ainsi l'Inserm, vendredi, dans un communiqué. Les enfants et les personnes âgées, en particulier, peuvent ainsi mettre une semaine à s'adapter.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum