Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

le stress.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 le stress. le Sam 5 Fév - 15:31

Josué

avatar
Administrateur
on l'appel le' mal du siècle'.il martyrise le corps et l'esprit. le stress n'épargne personne.comment le vaincre?

2 Re: le stress. le Sam 5 Fév - 17:15

Aude

avatar
Admin a écrit:on l'appel le' mal du siècle'.il martyrise le corps et l'esprit. le stress n'épargne personne.comment le vaincre?

Pour vivre heureux, vivons caché Wink

3 Re: le stress. le Dim 6 Fév - 3:22

Josué

avatar
Administrateur
Odessa a écrit:
Admin a écrit:on l'appel le' mal du siècle'.il martyrise le corps et l'esprit. le stress n'épargne personne.comment le vaincre?

Pour vivre heureux, vivons caché Wink
a notre époque c'est assez dure de vivre caché et ceux qui le font sont stressé si ils ont de la visite.

4 Re: le stress. le Dim 6 Fév - 10:49

Aude

avatar
Admin a écrit:
Odessa a écrit:
Admin a écrit:on l'appel le' mal du siècle'.il martyrise le corps et l'esprit. le stress n'épargne personne.comment le vaincre?

Pour vivre heureux, vivons caché Wink
a notre époque c'est assez dure de vivre caché et ceux qui le font sont stressé si ils ont de la visite.

Faut les laisser dans la rue et ne pas leur ouvrir....Suspect lol!

Avoir son job chez soi, s'organiser comme ça nous convient le mieux et n'avoir de compte à rendre à personne
Et avec ça du stress y'a plus ou si peu...Basta...arrivederci.... cheers

5 Re: le stress. le Lun 7 Fév - 22:31

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Odessa a écrit:
Admin a écrit:
Odessa a écrit:

Pour vivre heureux, vivons caché Wink
a notre époque c'est assez dure de vivre caché et ceux qui le font sont stressé si ils ont de la visite.

Faut les laisser dans la rue et ne pas leur ouvrir....Suspect lol!

Avoir son job chez soi, s'organiser comme ça nous convient le mieux et n'avoir de compte à rendre à personne
Et avec ça du stress y'a plus ou si peu...Basta...arrivederci.... cheers
tout le monde ne réagit pas pareil concernant le stress.

6 Re: le stress. le Lun 7 Fév - 22:41

Aude

avatar
exact Razz

Pour certain le stress vient justement avec la situation que je décris comme idéale. Elle est idéale pour moi mais pas pour tout le monde.
Pour certains c'est l'inverse, être confiné chez soi, ne pas avoir de la compagnie est générateur de stress et même de crises d'anxiété.

Comme nous sommes tous si différent surtout qu'il n'y a pas qu'un stress mais de multiples forme de stress. Suspect

Ça se corse lol!

7 Re: le stress. le Jeu 10 Fév - 17:48

Josué

avatar
Administrateur
STRESS
ATTENTION, DANGER !

“ Je travaille à toute heure du jour et de la nuit. Souvent, à peine sorti d’un bloc opératoire, je dois me rendre dans un autre hôpital en quelques minutes à travers une circulation très dense. ” — Le docteur Peter Stuart (Afrique du Sud).

VOUS avez sûrement une idée de ce que ressent le docteur Stuart, même si votre stress à vous est dû à des situations complètement différentes. Quelle qu’en soit l’origine — embouteillages, tensions au foyer ou au travail, etc. —, le stress ne date pas d’aujourd’hui.

Il y a plus de 3 000 ans, un soldat rompu au combat a reconnu en toute franchise : “ Le tremblement entre en moi, et le frisson me couvre. ” (Psaume 55:5). Cet homme savait ce qu’était le stress. Jeune berger, il avait affronté un lion, un ours et un guerrier intimidant résolu à l’abattre. — 1 Samuel 17:4-10, 23, 24, 34-36, 41-51.


Certes, le stress en soi n’est pas mauvais. Il peut préparer à surmonter une difficulté. Il a permis à des personnes se trouvant face à un danger de mort d’accomplir des exploits dont elles ne se seraient jamais crues capables. Alors qu’on vous avait confié une tâche importante, le stress a peut-être provoqué en vous une décharge d’adrénaline* grâce à laquelle vous avez effectué votre travail dans les temps.

Des problèmes apparaissent toutefois lorsque le stress devient permanent et que l’organisme ne se détend jamais. “ Le stress est l’ennemi numéro un de la santé et du bien-être ”, fait remarquer une chercheuse. Si vous pensez avoir atteint le point de rupture ou si vous souhaitez éviter d’en arriver là, vous vous demandez probablement : ‘ Est-ce que je peux faire quelque chose pour être moins stressé ? ’

Heureusement, oui ! Beaucoup ont bénéficié d’une aide accessible à tous. Elle provient d’une source qui pourrait vous surprendre : la Parole de Dieu, la Bible. Même si ce livre n’est pas un guide de médecine, il en émane une sagesse pratique qui peut vous être utile. La Bible explique pourquoi le stress est si répandu à l’heure actuelle, et identifie les facteurs qui le provoquent ou qui y contribuent. Elle contient en outre des suggestions permettant de réduire et de gérer le stress.
http://www.watchtower.org/f/201006/article_01.htm

8 Re: le stress. le Jeu 18 Sep - 11:34

chico.

avatar

Selon des chercheurs américains, le sucre est plus dangereux pour la santé que le sel (Photo: DR)
D’après des chercheurs américains, de grandes quantités de sucre affectent l'hypothalamus, une aire dans le cerveau qui provoque une hausse du rythme cardiaque et de la pression sanguine. Ces dernières années, c’est plutôt le sel qui était incriminé pour les mêmes raisons, rapporte lundi 15 septembre le Daily Mail.

Les scientifiques de New York et du Kansas mettent en avant une récente étude menée sur 8670 Français adultes, qui n’a trouvé aucun lien de cause à effet entre le sel et la haute pression artérielle.

Des années durant, la population a été exhortée à diminuer la consommation de sel, pour ne pas dépasser l’équivalent d’une cuillère à café par jour (i.e. 5 ml). Selon des experts, le sodium augmenterait d’un quart les risques d’attaque et causerait trois millions de morts chaque année dans le monde.

Moins de sucre, «la meilleure stratégie diététique»

Mais dans un article publié dans l’American Journal of Cardiology, une équipe dirigée par le Dr James DiNicolantonio affirme que «c’est le sucre et non le sel qui pourrait être le facteur principal de la haute pression sanguine».

«Encourager les consommateurs à manger moins de sucre, et non moins de sel, pourrait être la meilleure stratégie diététique pour maîtriser la pression sanguine.»

D’après les chercheurs américains, un taux trop élevé de sucre affecte non seulement l’hypothalamus mais pousse aussi notre corps à produire plus d’insuline, une hormone qui accélère notre rythme cardiaque.

Le Dr DiNicolantonio, scientifique spécialisé dans la recherche cardiaque à Kansas City, vient ainsi contredire les experts qui ont affirmé que la réduction de la consommation de sel pourrait aider à lutter contre l’obésité et les maladies cardiaques.

(Tribune de Genève)

9 Re: le stress. le Mar 30 Sep - 8:29

samuel

avatar
Administrateur
Les gens trop stressés sont souvent grognons, désagréables ou distraits. Une équipe de l'EPFL a découvert un mécanisme qui explique comment le stress chronique peut s'attaquer aux fonctions sociales du cerveau.
Des chercheurs du Brain Mind Institute de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont mis en évidence un mécanisme synaptique fondamental qui explique la relation entre le stress chronique et la perte de sociabilité ou les troubles cognitifs. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature Communications.
Activée par le stress, une enzyme s'attaque à une molécule synaptique régulatrice dans le cerveau, la nectine-3. Telle des ciseaux, l'enzyme MMP-9 coupe les protéines d'adhésion cellulaire nectine-3, qui ne peuvent plus jouer leur rôle. Les sujets perdent leur sociabilité et présentent des troubles de la mémoire et de la compréhension.
Observations sur des rats
Les chercheurs, en collaboration avec des neuroscientifiques polonais, ont pu observer ce mécanisme chez des rats. Mais par des traitements externes, les sujets stressés ont pu retrouver une sociabilité et des aptitudes cognitives normales.
L'identification du mécanisme ouvre des cibles potentielles de traitement pour les troubles neuropsychiatriques liés au stress chronique, comme la dépression, expliquent les chercheurs lausannois, emmenés par le professeur Carmen Sandi. Ces MMP-9 sont également impliqués dans d'autres pathologies comme l'épilepsie.
(ats)

10 Re: le stress. le Sam 11 Oct - 3:19

Psalmiste

avatar
Ben justement, je suis stressé clac

11 Re: le stress. le Jeu 15 Sep - 9:07

samuel

avatar
Administrateur
Les e-mails : source de stress ?

Un homme consultant ses e-mails trois fois par jour et paraissant calme ; un autre homme consultant souvent ses e-mails et paraissant stressé
D’après une étude menée à Vancouver (Canada), il est possible de réduire son stress en ne consultant ses e-mails que trois fois par jour au lieu de le faire en permanence. Parlant des conclusions de cette étude, Kostadin Kushlev, qui a dirigé les recherches, dit : « Les gens trouvent difficile de résister à la tentation de consulter leurs e-mails alors qu’y résister réduirait leur stress. »

SUJET DE RÉFLEXION : Puisque nous vivons « des temps critiques, difficiles à supporter », ne devrions-nous pas chercher des moyens de réduire notre stress ? (2 Timothée 3:1).
http://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/102016165

12 Re: le stress. le Sam 17 Sep - 6:29

samuel

avatar
Administrateur
Hyperconnectés : le cerveau en surcharge

Les emails, premiers responsables du stress numérique au bureau
Grâce aux smartphones, ordinateurs et autres tablettes, nous sommes reliés au monde en continu. Mais ce déluge d'informations menace notre bien-être. Alliant témoignages de cadres victimes de burn out et explications de chercheurs en neurosciences, en informatique ou en sciences de l'information et de la communication, ce documentaire captivant passe en revue les dangers de cette surcharge sur le cerveau. Il explore aussi des solutions pour s'en prémunir, des méthodes de filtrage de l'information aux innovations censées adapter la technologie à nos besoins et à nos limites.

Infobesite : Le Cerveau En Surcharge ?
Chaque jour, cent cinquante milliards d'e-mails sont échangés dans le monde. Les SMS, les fils d'actualité et les réseaux sociaux font également partie intégrante de notre quotidien connecté, tant au bureau qu'à l'extérieur. Nous disposons ainsi de tout un attirail technologique qui permet de rester en contact avec nos amis, nos collègues, et qui sollicite sans cesse notre attention. Comment notre cerveau réagit-il face à cette avalanche permanente de données ? Existe-t-il une limite au-delà de laquelle nous ne parvenons plus à traiter les informations ? Perte de concentration, stress, épuisement mental, voire dépression... : si les outils connectés augmentent la productivité au travail, des études montrent aussi que le trop-plein numérique qui envahit nos existences tend à diminuer les capacités cognitives.

Un documentaire de Laurence Serfaty (France, 52'), diffusé sur ARTE le samedi 3 septembre à 22h20





13 Re: le stress. le Lun 31 Oct - 11:47

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
«Non, le psoriasis n’est pas dû au stress»
Par Cécile Thibert Mis à jour le 28/10/2016 à 18:46 Publié le 28/10/2016 à 18:46

Deux Français sur cinq pensent à tort que le psoriasis est une maladie psychologique, selon un sondage réalisé par l’association France Psoriasis.

À l’occasion de la 13ème Journée mondiale du psoriasis qui ce tient ce samedi 29 octobre, l’association France Psoriasis a testé les connaissances de 1054 personnes sur cette maladie qui touche 2,5 millions de personnes dans le pays. Parmi les 1054 participants au sondage, 91% ont déclaré connaître le psoriasis. Pourtant, leurs réponses ont trahi la persistance de fausses croyances sur cette maladie inflammatoire de la peau.
Parmi les personnes interrogées, 38% pensent en effet que le psoriasis est une maladie psychologique, tandis que près de la moitié affirme qu’il est possible d’en guérir. De même, la majorité (80%) ignore sa composante génétique et son caractère chronique (59%). Un petit nombre de personnes attribue cette maladie à un manque d’hygiène (6%) ou pense qu’elle est contagieuse (12%). Autant de préjugés tenaces qui nuisent à la qualité de vie des personnes concernées. Sur 611 malades interrogés, 27% ont déclaré cacher leur maladie ou en avoir honte.
» Psoriasis: comment le diagnostiquer?
«Il arrive régulièrement que des enfants non-diagnostiqués soient orientés vers un pédopsychiatre plutôt que vers un dermatologue, rapporte le Dr Emmanuel Mahé, chef du service de dermatologie du centre hospitalier Victor Dupouy à Argenteui (95). Or le psoriasis n’est pas lié au stress ou à la nervosité, mais avant tout aux gènes».
Combiner les traitements

La maladie est déclenchée par l’interaction entre certains gènes et des facteurs environnementaux, qui entraîne une réaction inflammatoire de la peau. Cela a pour effet le renouvellement accéléré et anormal des cellules de l’épiderme (kératinocytes). Le renouvellement de la peau, qui prend habituellement 28 jours, se fait alors en 5 à 7 jours. Ce phénomène est responsable de l’apparition de plaques rouges - le plus souvent sur les coudes, les genoux et le cuir chevelu - recouvertes de pellicules blanchâtres.
Pour l’heure, il n’existe pas encore de traitement permettant de guérir du psoriasis. Par contre, il est possible de soulager les démangeaisons, les douleurs et la desquamation incessante des plaques du patient. Différents types de traitements, fréquemment associés car complémentaires, existent. Les traitements locaux, tels que les dermocorticoïdes, les dérivés de la vitamine D et les rétinoïdes, permettent d’atténuer les démangeaisons et le grattage. Certains patients ont également recours à la photothérapie, mais le nombre de séances est cependant limité entre 150 et 200 séances pour une vie, afin de prévenir l’apparition de cancers cutanés à long terme. Enfin, des traitements systémiques (par voie orale ou injection) luttent plus en profondeur contre l’inflammation qui sous-tend la maladie.
«Aujourd’hui, nous sommes capables de soigner les patients, souligne le Dr Mahé. Mais pour cela, il faut passer le cap du médecin généraliste et se rendre chez un dermatologue». Attention cependant au rhumatisme psoriasique, maladie évolutive de l’appareil locomoteur, qui touche jusqu’à 30% des personnes atteintes de psoriasis cutané. «Si vous êtes atteint de psoriasis, il faut attirer l’attention de votre médecin sur le rhumatisme psoriasique, qui est du ressort de la rhumatologie.»

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum