Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La Mecque pélérinage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La Mecque pélérinage. le Dim 14 Nov - 14:13

Josué

avatar
Administrateur
Publié le 14/11/2010 à 09:45 AFP 2
La Mecque: les pèlerins se rassemblent à Mina au premier jour du hajj

Le nombre total des pèlerins n'a pas été encore annoncé, certaines estimations évoquant quelque 2,5 millions de fidèles. Selon les autorités, 1,7 million de musulmans ont obtenu un visa pour le hajj, auxquels s'ajoutent 200.000 fidèles du royaume saoudien et de la région du Golfe autorisés à effectuer le rite.

2 Re: La Mecque pélérinage. le Lun 15 Nov - 14:29

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Plus de deux millions de musulmans ont commencé lundi à se rassembler sur le mont Arafat, moment fort du pèlerinage annuel de La Mecque dont les rites entamés la veille se poursuivaient sans incident. Les fidèles se sont dirigés par dizaines de milliers dès le lever du jour vers le mont Arafat, également appelé "Jebal al-Rahma" (mont de la Miséricorde), une colline d'où le prophète Mahomet a donné son dernier sermon il y a plus de 14 siècles. En bus ou à pied, les fidèles parcouraient lentement, par un temps clément, la dizaine de kilomètres séparant le mont Arafat de la vallée de Mina, où le pèlerinage a commencé samedi par une journée de prières et de recueillement.

Le ministre saoudien de l'Intérieur, le prince Nayef Ben Abdel Aziz, a annoncé que 1,8 million de pèlerins étaient arrivés de l'étranger, "un nombre record" selon lui, auxquels s'ajoutent quelque 200.000 permis de hajj accordés aux fidèles du royaume saoudien et des autres monarchies du Golfe. Mais des dizaines de milliers de pèlerins illégaux ont réussi à s'infiltrer à Mina malgré les barrages de police, établis autour de cette vallée pour parer à toute infiltration de personnes non autorisées à effecteur le hajj.

En milieu de journée, les fidèles participent à une prière collective dans la mosquée de Namera, bâtie sur le site où Mahomet avait prié en effectuant le pèlerinage. Les pèlerins passent ensuite le reste de la journée à prier et à implorer longuement le pardon de Dieu sur le mont Arafat, symbole de l'attente du jour du Jugement dernier. Au coucher du soleil, les fidèles commenceront à affluer vers la vallée de Mouzdalifah, à quelques kilomètres de là, pour y passer la nuit. Mardi, ils regagneront Mina pour immoler une bête, généralement un mouton, en souvenir du sacrifice que faillit accomplir Abraham en voulant tuer son fils sur ordre de Dieu. Ce rituel marque le début de la grande fête d'Al-Adha.

3 Re: La Mecque pélérinage. le Lun 29 Nov - 17:48

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
La Kaaba (Ka'ba, ka'aba)


Mot arabe signifiant "cube, dé à jouer" (Lat. Cubus, gr Kubos (dé)) Edifice cubique. Ses dimensions sont de 10x12 m à la base, et de 15 m de hauteur. Il est situé au milieu de la mosquée Masjid al-Haram, à la Mecque en Arabie Saoudite. Il est surmonté d'une plate-forme et recouvert d'un voile noir. L'édifice actuel qui date du VIIe siècle, est en pierre grise et en marbre. Ses quatre coins sont orientés selon les points cardinaux. La grande porte en cuivre est partiellement masquée par un rideau orné de versets du Coran en lettres dorées. La Pierre Noire est scellée dans le mur oriental et entourée d'un cercle d'argent.
[img] [/img]

4 Re: La Mecque pélérinage. le Ven 3 Déc - 9:04

Josué

avatar
Administrateur
Le Coran dit formellement que c'est le premier temple de l'univers. Le musulman croit qu'Adam trouva un temple à la place de la Kaaba actuelle et qu'il fit quarante pèlerinages des Indes à ce temple. (Le problème c'est que par définition il n'y avait personne avant Adam Qui avait donc construit ce temple ?..)

Adam construisit la Kaaba mais elle fut détruite par le Déluge et replacée dans la quatrième région du ciel. Abraham reçut l'ordre de la reconstruire, ce qu'il fit avec l'aide d'Ismaël. Alors qu'il cherchait une pierre pour marquer l'angle de la construction, Ismaël rencontra l'ange Gabriel qui lui donna la Pierre Noire qui, en ce temps là, était plus blanche que le lait. Ce n'est que plus tard qu'elle noircit au contact des péchés de ceux qui la touchaient (autre version : au contact d'une femme impure). Ce récit n'est évidemment qu'une adaptation de la légende juive de la Jérusalem céleste.

5 Re: La Mecque pélérinage. le Ven 3 Déc - 13:00

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Ou les musulmans vont chercher ça car la bible ne dit rien de tout ça ?

6 Re: La Mecque pélérinage. le Lun 13 Déc - 16:51

Josué

avatar
Administrateur
[img] [/img]

7 Re: La Mecque pélérinage. le Mer 15 Déc - 20:36

Josué

avatar
Administrateur
D'après la tradition, Mahomet, lorsqu'il investit la Kaaba, ordonna la destruction de toutes les idoles, sauf une : une icône mariale qu'il protégea de ses mains. Maryam, mère du prophète Jésus, Isâ (Issa), est donc vénérée partout par les musulmans.

L'une des légendes prétend que dieu aurait ordonné à ses anges, tournant autour d'une maison bâtie sous son trône, d'aller construire sur la terre une demeure similaire afin que ses "créatures" puissent aussi en faire le tour. Une autre affirme que dieu aurait ordonné à Adam de faire le pèlerinage à La Mecque , endroit où il aurait retrouvé Eve, très précisément sur le mont Arafat voisin. Une troisième légende avance que l'arche de Noé aurait tourné, quarante jours durant, autour de l'emplacement de la ka'ba avant d'aller échouer sur le mont Arafat.

8 Re: La Mecque pélérinage. le Mer 15 Déc - 23:16

Invité


Invité
Le Coran dit formellement que c'est le premier temple de l'univers. Le musulman croit qu'Adam trouva un temple à la place de la Kaaba actuelle et qu'il fit quarante pèlerinages des Indes à ce temple. (Le problème c'est que par définition il n'y avait personne avant Adam Qui avait donc construit ce temple ?..)
Oui avant Adam personne d'autre...
Enfin dans ces religions chacun essaient de tirer la couverture à sois c'est comme les églises et Lourdes Very Happy le paradis de l'argent sur les pauvres gens qui se laissent prendre au piege Very Happy
Dommage qu'on voit tres petit on arrivent pas à lire. affraid

9 Re: La Mecque pélérinage. le Jeu 16 Déc - 15:29

Josué

avatar
Administrateur
jordan (Mer 15 Déc 2010 - 23:16) a écrit:
Le Coran dit formellement que c'est le premier temple de l'univers. Le musulman croit qu'Adam trouva un temple à la place de la Kaaba actuelle et qu'il fit quarante pèlerinages des Indes à ce temple. (Le problème c'est que par définition il n'y avait personne avant Adam Qui avait donc construit ce temple ?..)
Oui avant Adam personne d'autre...
Enfin dans ces religions chacun essaient de tirer la couverture à sois c'est comme les églises et Lourdes Very Happy le paradis de l'argent sur les pauvres gens qui se laissent prendre au piege Very Happy
Dommage qu'on voit tres petit on arrivent pas à lire. affraid
tu as raison ses religions ont beaucoup de point commun.

10 Re: La Mecque pélérinage. le Ven 25 Sep - 17:37

Josué

avatar
Administrateur
Du côté de la Mecque, ça tend au pire

France/Monde
Le pèlerinage de la Mecque tourne à l’hécatombe et les djihadistes n’y sont pour rien. Aucune tour n’est tombée, le 11 septembre, mais une grue mal arrimée devant la Grande Mosquée. Résultat : 109 morts. Le “hadj” 2015, qui prétend accueillir deux millions de fidèles, s’ouvrait ainsi dans les larmes et le sang. Son annulation ne vient pourtant à l’esprit de personne. Ce serait ignorer de lourds impératifs religieux… et économiques. Imagine-t-on Lourdes fermer ses portes le 15 août pour un banal accident de chantier ? Vaille que vaille, on maintient donc le cap. Et hier, au premier jour de l’Aïd, le pire est advenu. Une terrible « bousculade » a prématurément envoyé au paradis d’Allah une foule de croyants. Le bilan reste provisoire et risque d’approcher le macabre « record » établi en 1990. Cette année-là, 1426 marcheurs périrent asphyxiés dans un tunnel menant au site.

Le nouveau drame s’est déroulé lors d’un rituel qui consiste à caillasser l’effigie de Satan. La faute au diable, alors ? L’Arabie saoudite a beau pointer l’indiscipline « de pèlerins d’origine africaine », sa propre logistique se trouve mise en cause. L’Iran la taxe « d’irresponsabilité » et de manquements graves à la sécurité.

Une fois encore, sur fond de sainte pagaille, les autorités saoudiennes paraissent incapables d’organiser un événement international. Elles auront l’occasion de se rattraper bientôt, avec l’exécution publique d’Ali al-Nimr, jeune opposant chiite voué au sabre. S’agissant de décapiter, au moins, le Royaume ne manque pas de savoir-faire.

Par Gilles DEBERNARDI

11 Re: La Mecque pélérinage. le Mar 1 Aoû - 13:36

Josué

avatar
Administrateur
Le pèlerinage à la Mecque est devenu un enjeu de la guerre diplomatique qui, depuis près de deux mois, oppose le Qatar à l’Arabie saoudite et à ses alliés. Prévu à la fin du mois d’août, le hajj, l’un des cinq piliers de l’islam, s’annonce en effet délicat pour les croyants qatariens.

Les frontières terrestres et maritimes sont fermées, les liaisons aériennes suspendues et les échanges économiques gelés entre le Qatar et l’Arabie saoudite depuis que celle-ci, imitée par le Bahreïn, l’Égypte et les Émirats arabes unis, a rompu ses relations avec l’émirat gazier, lundi 5 juin. Aussi, les Qatariens ne sont pas les bienvenus sur le territoire saoudien. Comment, dans ces conditions, ces derniers pourraient-ils accomplir leur pèlerinage à la Mecque, que tout musulman est censé réaliser une fois dans sa vie s’il en a les moyens ?

Inquiétudes du Qatar

Doha a exprimé de telles inquiétudes, dimanche 30 juillet, refusant de se contenter des garanties saoudiennes selon lesquelles les pèlerins qatariens seront les bienvenus à la Mecque, mais ne pourront s’y rendre par la compagnie Qatar Airways. Dans un communiqué, le ministère des affaires islamiques du Qatar a ainsi indiqué que l’Arabie saoudite « a refusé de communiquer au sujet des garanties de sécurité des pèlerins (qatariens, NDLR) et de leur assistance pour leur hajj ». Il a ajouté vouloir « connaître les entités haut-placées compétentes en Arabie saoudite, capables d’offrir ces garanties (de sécurité, NDLR) et exprime ses regrets de voir la politique mêlée à l’un des piliers de l’islam, ce qui pourrait empêcher de nombreux musulmans d’accomplir ce devoir sacré ».

L’Arabie saoudite indignée

De telles déclarations ont piqué au vif l’Arabie saoudite et ses alliés, où elles ont été interprétées comme un appel à « internationaliser » la gestion du hajj. Assurée par des descendants du prophète jusqu’à l’avènement de la monarchie Saoud, dans les années 1930, l’organisation de cet événement religieux d’une ampleur sans précédent – la Mecque accueille plus de trois millions de pèlerins chaque année – est, depuis, entre les mains de Riyad. Mais régulièrement, cette distribution des rôles est contestée. « Cela donne à l’Arabie saoudite une prérogative très importante au sein de l’islam alors qu’elle n’en représente qu’une fraction minoritaire », explique Sylvia Chiffoleau, chargée de recherche en histoire contemporaine au CNRS et auteure de Le voyage à la Mecque, un pèlerinage mondial en terre d’islam (1).

À LIRE : Un pèlerinage à la Mecque plus sécurisé mais plus critiqué

De nombreux pays musulmans ne s’identifient pas au wahhabisme, version rigoriste de l’islam sunnite qu’observe l’Arabie saoudite et à laquelle le hajj offre une occasion unique de s’exprimer. « Dans l’organisation du pèlerinage, il y a une forme d’incitation à se conformer au wahhabisme, visible notamment dans le contrôle de la façon de réaliser les rituels », ajoute Sylvia Chiffoleau.

Cette empreinte wahhabite nourrit la contestation. « Des voix de plus en plus nombreuses, en Indonésie notamment, réclament une internationalisation de la gestion du hajj, par une structure dont la forme reste à définir », poursuit la chercheuse.

Le hajj, source de légitimité pour l’Arabie saoudite

Dans le même temps, l’organisation du hajj étant un défi immense, qui implique des mesures de sécurité pour éviter les bousculades meurtrières (plus de 2 000 personnes sont mortes ainsi en 2015), mais aussi de prévention sanitaire pour éviter la propagation des virus, l’Arabie saoudite en retire une forte légitimité. Pour cette raison, elle se montre sensible à la moindre contestation de sa prérogative, ce qui explique l’interprétation des propos qatariens comme un appel à « internationaliser » la gestion du hajj.

« Aucune démarche n’a été faite pour discuter du hajj à un niveau international », a soutenu le ministre qatarien des affaires étrangères, cheikh Mohamed ben Abderrahmane al-Thani en répondant à la mise en garde de son homologue saoudien, qui a prévenu que tout appel à une internationalisation du hajj reviendrait à « déclarer la guerre à Riyad ».

Marianne Meunier
http://www.la-croix.com/Religion/Islam/Le-pelerinage-Mecque-nouvelle-pomme-discorde-entre-lArabie-saoudite-Qatar-2017-07-31-1200866802?from_univers=lacroix

12 Re: La Mecque pélérinage. le Mer 2 Aoû - 6:45

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Même là les musulmans ne sont pas d'accord et manque de concorde entre eux.

13 Re: La Mecque pélérinage. le Mer 30 Aoû - 12:21

Josué

avatar
Administrateur
Plus de deux millions de musulmans réunis pour le pèlerinage à La Mecque
Publié le mercredi 30 août 2017 à 09h00 à La Mecque (Arabie saoudite) (AFP)

Plus de deux millions de musulmans venus des quatre coins du monde entament mercredi le grand pèlerinage à La Mecque: un parcours en plusieurs étapes qui se déroule au coeur de la première ville sainte de l'islam et dans ses environs.

Les autorités saoudiennes ont mobilisé d'importants moyens et se sont dites prêtes à parer à toute éventualité alors qu'il y a deux ans une gigantesque bousculade avait fait près de 2.300 morts.

"Chaque fois, ce sont de nouvelles émotions", affirme Tidjani Traoré, consultant dans la fonction publique originaire du Bénin.

Au fil des ans, "il y a eu des innovations en terme d'organisation et d'accueil des pèlerins. Aujourd'hui par exemple, les tentes sont climatisées", ajoute-t-il en assurant effectuer son 22e pèlerinage à l'âge de 53 ans.

De l'esplanade de la Grande mosquée aux sept minarets, les pèlerins convergent à pied vers la Kaaba, construction cubique enveloppée d'une lourde étoffe de soie noire brodée au fil d?or de versets coraniques. C'est dans sa direction que les musulmans du monde entier se tournent pour prier et autour de laquelle les pèlerins effectuent les sept tours rituels (tawâf).

Les fidèles se rendront ensuite à Mina, à cinq kilomètres à l'est de La Mecque, où s'amassent des centaines de milliers de pèlerins avant d'entamer jeudi à l'aube l'ascension du mont Arafat, le moment fort du pèlerinage.

- Mobilisation des forces de sécurité -

Sur l'esplanade de la Grande mosquée, appelée en arabe Masjid al-Haram (la mosquée sacrée), des brumisateurs rendent la chaleur plus supportable. Assis à l'ombre d'arbres ou de ponts en béton armé, des fidèles attendent patiemment l'appel de la prochaine prière. D'autres, plus téméraires, poursuivent leur marche, protégés par un tapis de prière ou un petit parapluie fixé sur la tête par un bandeau élastique.

Plusieurs fois dans la journée, des équipes bien rodées d'employés, majoritairement asiatiques, nettoient l'esplanade, à coups de jets d'eau.

Cette année, le pèlerinage est marqué par le retour des fidèles iraniens, absents l'an dernier.

La bousculade meurtrière de 2015 avait fait 464 victimes iraniennes et, quelques mois plus tard, Ryad et Téhéran avaient rompu leurs relations après l'exécution d'un dignitaire chiite en Arabie et l'attaque de missions diplomatiques saoudiennes en Iran.

"Assurer la sécurité des pèlerins est notre priorité", a insisté mardi le général Mansour Al-Turki, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Selon lui, plus de 100.000 membres des forces de sécurité ont été déployés sur les différents sites du pèlerinage.

Le hajj intervient aussi dans un contexte de crise diplomatique entre l'Arabie saoudite et ses alliés d'un côté, et le Qatar de l'autre. Les premiers reprochent au petit émirat gazier son soutien à des groupes extrémistes et son rapprochement avec l?Iran, grand rival régional de Ryad.

Le boycott imposé au Qatar depuis le 5 juin, qui comprend notamment la fermeture des liaisons maritimes et aériennes, a empêché de nombreux Qataris de venir au hajj cette année, même si Ryad a assoupli les conditions d'entrée par la voie terrestre à deux semaines du pèlerinage.

- En fauteuil roulant -

Le grand rassemblement religieux intervient également à un moment où le groupe jihadiste Etat islamique (EI) recule dans ses fiefs irakiens et syriens mais continue à répandre la terreur, notamment au Moyen-Orient et en Europe.

A quelques pas de la Kaaba, Fatiya Taha, 67 ans, ne cache pas sa joie. "J'espérais faire ce pèlerinage depuis quatre ans", assure la doyenne d'un groupe d'Egyptiennes, enfoncée dans son fauteuil roulant.

Mardi, avant même le début des premiers rites du pèlerinage, les allées marchandes ne désemplissaient pas. Une jeune femme installée à la table d'un grand glacier prie, assise, les mains croisées posées sur les genoux. Des effluves de musc embaument les allées. Gandouras, farachas et jellabas --tenues traditionnelles dans les pays d'origine des pèlerins-- aux couleurs chatoyantes font fureur.

Le pèlerinage est incontestablement une source de revenus pour le royaume saoudien.

Le plan de réformes économiques "Vision 2030", dessiné dans un contexte de chute du prix du pétrole, comprend l'essor du tourisme religieux. Selon des chiffres officiels, le nombre de pèlerins venus de l'étranger est en augmentation par rapport à 2016.
http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/plus-de-deux-millions-de-musulmans-reunis-pour-le-pelerinage-a-la-mecque-59a662a9cd70d65d25af658d

14 Re: La Mecque pélérinage. le Jeu 31 Aoû - 14:57

Josué

avatar
Administrateur
Grand pélerinage à La Mecque : pourquoi les musulmans tournent-ils autour de la Kaaba ?
L.LI. Publié le mercredi 30 août 2017 à 11h36 - Mis à jour le jeudi 31 août 2017 à 11h09

1/14 © REPORTERS
EN IMAGES : Grand pélerinage à La Mecque : pourquoi les musulmans tournent autour de la Kaaba ?
Des millions de musulmans entament le pèlerinage à La Mecque
Deux millions de musulmans sont attendus à La Mecque pour le grand pèlerinage
Ouverture saoudienne en direction du Qatar avant le pèlerinage de La Mecque
INTERNATIONAL Ce mercredi, des millions de musulmans venus des quatre coins du monde entament leur grand pèlerinage. Ce parcours en plusieurs étapes commence par la visite de la première ville sainte de l'islam : La Mecque. Située à l'est de l'Arabie Saoudite, elle se trouve non loin de la Mer Rouge. Le pèlerinage, ou Hadj, est un voyage spirituel, un acte d'adoration envers Dieu, un moment d'unité et d'échanges entre les musulmans.

Les conditions pour participer au pèlerinage

Une fois par an, au début du mois lunaire musulman, les croyants se rassemblent pour partir en pèlerinage à La Mecque. Ce "voyage" est l'un des cinq piliers de l'islam, soit, les cinq actes que doivent accomplir tout croyant dans sa vie. Il est obligatoire de réaliser le Hadj au moins une fois dans sa vie. Les conditions pour y participer : être musulman, pubère, sain d'esprit et avoir la capacité financière de le faire. Les femmes doivent être accompagnées de leur mari ou d'un homme de leur famille.

Tout musulman doit porter un habit composé de deux pagnes blancs, l'ihram, qui est la traduction d'un état de consécration rituelle.


© afp

Aux origines

Le pèlerinage s'inspire d'une tradition antérieure à l'islam, plus précisément à l'an 9 du calendrier musulman, une année charnière dans la religion car elle correspond au moment où le prophète Mohammed décide de rompre avec le judaïsme et le polythéisme.

Comment cela se déroule-t-il ?

Depuis l'esplanade de la Grande mosquée, les pèlerins se dirigent vers les sept minarets et convergent ensuite à pied vers la Kaaba, une construction cubique enveloppée d'une lourde étoffe de soie noire brodée au fil d'or de versets coraniques. Celle-ci est faite de pierre grise et de marbre. Ses quatre coins sont orientés selon les points cardinaux. La Kaaba est un symbole important dans l'Islam puisque c'est vers elle que se dirigent les musulmans pour prier, peu importe où ils se trouvent dans le monde.
Deux millions de musulmans vont effectuer sept tours rituels dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, le tawâf, également appelé la circumambulation. Il est recommandé de réaliser trois tours rapides et quatre tours lents. La déambulation débute à l'angle sud-est de la Kaaba, où se trouve la Pierre noire. A chaque tour, le pèlerin doit toucher de la main droite ou embrasser cette pierre en prononçant "Allah akbar". Mais vu l'affluence, il est quasiment impossible de le faire. Les croyants lèvent donc la main en signe de passage. Pendant cette marche, les pèlerins récitent des versets coraniques. C'est un moment de recueillement.

Pourquoi tourner sept fois autour de la Kaaba ?

La Kaaba est liée au terme qibla qui signifie la direction en langue arabe. Les musulmans n'adorent pas la Kaaba, elle représente simplement la direction vers laquelle prier. La signification des sept tours reste vague. Plusieurs explications sont apportées à cette circumambulation. Pour certains, les sept tours du tawâf ont pour objectif de "rendre l'âme propre" à travers les sept étapes de l'âme, la dernière étape étant la plénitude. D'autres y voient l'image du monothéisme, tout le monde tournant autour d'un point central, d'un seul dieu. Une autre symbolique est celle des sept allers-tours d'Adjara (ou Agar) seconde épouse du prophète Ibrahim, entre Safa et Marwa pour prévenir son mari qu'Ismaël, leur fils, était assoiffé à cause de la chaleur du désert. C'est alors que l'ange Gabriel est apparu pour leur procurer de l'eau. Cette histoire symbolise la marche et l'errance d'Adjara à la recherche d'eau pour son fils Ismaël dans le désert.

Ce trajet constitue d'ailleurs l'une des étapes du grand pèlerinage avec les puits de Zamzam, Mina et l'ascension du mont Arafat.

A la fin de leur voyage, les croyants retournent à la Kaaba pour le tawaf d'adieu.

Un rassemblement religieux ponctué de crises diplomatiques

Un tel rassemblement entraîne irrémédiablement un dispositif important d'organisation et de sécurité. En 2015, une gigantesque bousculade avait fait près de 2.300 morts, dont 464 victimes iraniennes. L'Iran avait dès lors décidé de rompre les relations avec l'Arabie Saoudite.

Plus récemment, le boycott imposé au Qatar a notamment impliqué la fermeture des liaisons maritimes et aériennes. De nombreux Qataris n'ont dès lors pas pu se rendre à La Mecque pour le hajj.
http://www.lalibre.be/actu/international/grand-pelerinage-a-la-mecque-pourquoi-les-musulmans-tournent-ils-autour-de-la-kaaba-59a6708fcd706e263fae619b

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum