Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La bague de mariage

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 16:43

Alistair


La bague de mariage aussi appelée "Alliance" a votre avis c'est une forme de paganisme ou pas ?

A vos clavier.

2 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 16:45

Psalmiste

avatar
Oh je pense qu'il ne faut pas voir le paganisme partout !

3 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 16:48

Coeur de Loi

avatar
On peut toujours avoir des surprises, il faut voir...

4 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 16:51

Alistair


Oh je pense qu'il ne faut pas voir le paganisme partout !

C'est une très bonne réponse parce que tu sais sans doute que le CC met en cause certaine "traditions" dans la cérémonie du mariage parce que justement ce serais paiens.

Donc je demande l'"Alliance", les mots ont un sens, l'"Alliance" est-ce une forme de paganisme ou pas ?

5 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 16:52

Psalmiste

avatar
En tout cas, tous les TJ que je connais possèdent 1 alliance.

6 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 16:53

Alistair


D'arbord il faudrais répondre à cette question > > D'où vient le bague, ou l'"Alliance, de mariage ?

7 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 16:59

Psalmiste

avatar
Aucune idée !!!

8 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 17:01

Alistair


J'ai la réponse moi. Cool

9 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 17:01

Psalmiste

avatar
As-tu fais 1 recherche à ce sujet dans les publications de la société ?

10 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 17:03

Psalmiste

avatar
Ben si tu as la reponse, pourquoi nous poses-tu la question ???

11 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 17:08

Alistair


Ben si tu as la reponse, pourquoi nous poses-tu la question ???

Pour avoir vos avis pardis. Razz

Mais j’attends que nos amis Josué et Yirméyah poste avant de vous dire la réponse. Cool

12 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 17:13

Psalmiste

avatar
Et d'où tiens tu ta réponse ?

D'une publication de la WT ?

13 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 17:20

Alistair


Et d'où tiens tu ta réponse ?

D'une publication de la WT ?

Peut-être mais je répondrais pas à ces questions. Razz

Ne t'inquiete pas il n y aura rien de choquant, mais ca ammèneras une autre réflexion, mais plutot que de poster la dites réflexion comme ça je préfère l'amèner par une petite succession de raisonnements. Cool

14 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 17:30

Psalmiste

avatar
Bof... Je doute fortement que Josué et les autres auront envie de jouer au jeu des devinettes !

Si tu as la reponse a ta question, alors c'est bien, mais en ce qui me concerne, je trouve ça 1 peu bete de poser 1 question en sachant que tu connais la reponse !

Tu sais, Josué, moi, et les autres, ont vient surtout ici pour repondre aux catholiques, aux evangeliques, etc...

Donc je ne sais pas si tu trouveras beaucoup de personnes qui vont s'embeter à te repondre... Car je te le redis : Tous les TJ que je connais et qui sont mariés portent 1 alliance !

Je doute donc fortement que les TJ vont jetter leurs bagues sous pretexte que tu as trouvé quelque chose de sois disant pas clair la-dedans !

En ce qui me concerne, je pense ne plus rien avoir a dire sur ce sujet !

Bonne nuit Wink

15 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 17:45

Alistair


Psalmiste, puisque tu es si impatient voilà la réponse. Smile

" Évidemment, l’usage de l’anneau nuptial retiendra davantage notre attention, car il ne concerne pas des choses de moindre importance, mais le mariage que le chrétien considère fort justement comme sacré aux yeux de Dieu. En fait, la question n’est pas tellement de savoir si l’anneau nuptial fut utilisé en premier lieu par des païens, mais plutôt si, à l’origine, cet usage faisait partie de pratiques de la fausse religion et s’il comporte encore aujourd’hui cette signification religieuse. Comme nous l’avons vu, les faits historiques ne permettent pas de tirer une conclusion précise à ce sujet.

Certains disent qu’une alliance est un gage d’amour et d’attachement éternels entre les conjoints. Cependant, le nombre croissant de divorces dans de nombreux pays où les personnes mariées portent généralement une alliance montre que cette signification est plus imaginaire que réelle. Néanmoins, dans les pays où le port de l’alliance est courant, la majorité des gens, y compris les chrétiens, considèrent qu’il s’agit d’un signe extérieur indiquant que celui qui la porte est marié. En d’autres endroits, une personne mariée indique sa situation d’une manière différente, les femmes portant par exemple un vêtement d’un certain style.

Bien sûr, le port de l’alliance n’est absolument pas exigé du chrétien. Celui-ci peut décider de ne pas porter d’alliance, par motif de conscience, par goût personnel, à cause de son prix ou d’une coutume locale, ou pour une autre raison encore. Cependant, un autre chrétien décidera de montrer qu’il est marié en portant une alliance. En résumé, il s’agit d’une décision personnelle que chacun doit prendre en tenant compte de sa conscience. "

Tu en penses quoi ?

16 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 18:44

Psalmiste

avatar
J'en pense que personnellement je ne vois pas d'inconvéniant à ce que l'on porte 1 alliance.

17 Re: La bague de mariage le Dim 5 Aoû - 21:29

Yirmeyah Jérémie

avatar
Tiré de w72 15/7, je ne peux m'empêcher de remarquer l'omission, comme si rien n'était, d'un paragraphe des plus pertinents. À se demander l'honnêteté de la question.

Voici donc le texte intégral, avec les parties manquantes :

De nombreux chrétiens sincères ont soulevé cette question parce qu’ils désirent rejeter toute coutume qui pourrait être désapprouvée par Dieu. Certains d’entre eux connaissent la déclaration du prélat catholique John H. Newman, qui écrivit : “L’usage des temples, celui de les dédier à des saints particuliers, (...) les habillements sacerdotaux, la tonsure, la bague de mariage, l’habitude de se tourner vers l’Est, à une époque plus reculée, les images, peut-être le chant ecclésiastique, et le Kyrie Eleison, sont tous d’origine païenne, et sanctifiés par leur adoption dans l’Église.” (Développement de la doctrine chrétienne, traduction de L. Boyeldieu d’Auvigny, 1846). Les faits démontrent qu’un grand nombre des pratiques religieuses courantes énumérées par Newman ont été tirées du culte païen ; mais cela est-il vrai de l’anneau nuptial ?

En réalité, les points de vue sont contradictoires à propos de son origine. Considérons quelques exemples : “À l’origine (...) l’anneau était un lien, utilisé pour attacher l’épouse captive.” (For Richer, for Poorer). “L’anneau est somme toute un substitut moderne de la pièce d’or ou d’un autre objet de valeur avec lequel un homme achetait littéralement sa femme au père de celle-ci.” (The Jewish Wedding Book). “On suppose que l’anneau nuptial est d’origine romaine et qu’il vient de l’ancienne coutume consistant à utiliser des anneaux pour ratifier des accords.” (American Cyclopædia). “On a avancé diverses explications sur le rapport existant entre l’anneau et le mariage. Il apparaît que l’anneau nuptial était porté par les Juifs avant l’ère chrétienne.” — The International Cyclopædia.

On voit donc que l’origine exacte de l’anneau nuptial est incertaine. Quand bien même il aurait été utilisé en premier par les païens, cela en interdirait-il l’usage au chrétien ? Pas nécessairement. Beaucoup de vêtements et d’autres objets utilisés aujourd’hui viennent de pays païens. La division actuelle du temps en heures, en minutes et en secondes est fondée sur un système babylonien. Pourtant, il n’y a aucune objection à ce qu’un chrétien utilise cette division du temps, car cela n’implique aucune pratique de la fausse religion.

Évidemment, l’usage de l’anneau nuptial retiendra davantage notre attention, car il ne concerne pas des choses de moindre importance, mais le mariage que le chrétien considère fort justement comme sacré aux yeux de Dieu. En fait, la question n’est pas tellement de savoir si l’anneau nuptial fut utilisé en premier lieu par des païens, mais plutôt si, à l’origine, cet usage faisait partie de pratiques de la fausse religion et s’il comporte encore aujourd’hui cette signification religieuse. Comme nous l’avons vu, les faits historiques ne permettent pas de tirer une conclusion précise à ce sujet. Mais que dit la Bible quant à l’utilisation des anneaux ?

Elle nous montre que certains serviteurs de Dieu du passé portaient des bagues, qui avaient parfois une signification particulière. Ainsi, le port d’un anneau sigillaire indiquait que l’on avait reçu l’autorité d’agir au nom du propriétaire de cet anneau (Gen. 41:42 ; Nomb. 31:50 ; Esther 8:2, 8 ; Job 42:11, 12 ; Luc 15:22). Ainsi, bien que les anneaux nuptiaux ne soient pas mentionnés, il est clair que ces vrais adorateurs n’avaient aucune objection contre l’usage d’anneaux qui étaient plus que de simples parures.


Certains disent qu’une alliance est un gage d’amour et d’attachement éternels entre les conjoints. Cependant, le nombre croissant de divorces dans de nombreux pays où les personnes mariées portent généralement une alliance montre que cette signification est plus imaginaire que réelle. Néanmoins, dans les pays où le port de l’alliance est courant, la majorité des gens, y compris les chrétiens, considèrent qu’il s’agit d’un signe extérieur indiquant que celui qui la porte est marié. En d’autres endroits, une personne mariée indique sa situation d’une manière différente, les femmes portant par exemple un vêtement d’un certain style.

Bien sûr, le port de l’alliance n’est absolument pas exigé du chrétien. Celui-ci peut décider de ne pas porter d’alliance, par motif de conscience, par goût personnel, à cause de son prix ou d’une coutume locale, ou pour une autre raison encore. Cependant, un autre chrétien décidera de montrer qu’il est marié en portant une alliance. En résumé, il s’agit d’une décision personnelle que chacun doit prendre en tenant compte de sa conscience.

------------
Ma réponse

Ainsi donc, on comprend que l'article traite de la question que certains ont soulevé, et n'est donc pas ni dans un sens, ni dans l'autre, une recommandation en soit. Le fait de porter ou pas une alliance (une bague) relève de la question de conscience, pour la simple et bonne raison que le paganisme (les autres religions) s'est inspiré d'une pratique qu'Israël pratiquait déjà avant. Ainsi, si une personne est mal à l'aise, il peut ainsi ne pas en porter, c'est son choix et ça ne regarde que lui. C'est loin d'être une pratique emprunté à une autre religion.

Il y a beaucoup de question du genre. Par exemple, depuis les années 1970, on dénonce le port de la barbe, mais dans le temps grec, il faut se rappeler que se raser était le culte de la beauté qui était voué à un dieu. Les hommes se faisaient beau, s'entraînaient, se rasaient tout le corps et faisait une promotion de l'homosexualité dans ce même sens. Doit-on éviter de se raser pour autant ? Non, la pratique existait avant en Israël, alors cela est une question de conscience. Ce qui est loin d'être le cas de la Noël ou de la croix etc...

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

18 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 4:49

Josué

avatar
Administrateur
avec ma femme quand nous avions connu la vérité il nous avait été suggérer de ce débarrassé de notre alliance car elle avait été bénie par le curé.
depuis nous n'avons plus d'alliance.

19 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 12:45

Alistair


Yirmeyah, je n'ai pas copié entièrement le texte parce que c'étais trop long j'ai mis l'essentiel, je n'ai rien "ommis" du tout. Smile

Le fait de porter ou pas une alliance (une bague) relève de la question de conscience, pour la simple et bonne raison que le paganisme (les autres religions) s'est inspiré d'une pratique qu'Israël pratiquait déjà avant.

Source ?

Où as-tu lus que les israélites portais des bagues de MARIAGES ?

20 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 12:56

Psalmiste

avatar
Josué a écrit:avec ma femme quand nous avions connu la vérité il nous avait été suggérer de ce débarrassé de notre alliance car elle avait été bénie par le curé.
depuis nous n'avons plus d'alliance.

Je trouve que c'est 1 peu dommage Sad

21 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 14:17

Josué

avatar
Administrateur
Psalmiste a écrit:
Josué a écrit:avec ma femme quand nous avions connu la vérité il nous avait été suggérer de ce débarrassé de notre alliance car elle avait été bénie par le curé.
depuis nous n'avons plus d'alliance.

Je trouve que c'est 1 peu dommage Sad
tant fait pas ma femme ma offert bien plus tard une chevalière.normal je suis son chevalier servant.

22 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 15:14

Psalmiste

avatar
Ah ah ah... Smile

Notre administrateur est 1 chevalier Wink

23 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 15:34

christelle

avatar
Josué a écrit:avec ma femme quand nous avions connu la vérité il nous avait été suggérer de ce débarrassé de notre alliance car elle avait été bénie par le curé.
depuis nous n'avons plus d'alliance.

C'est une question de conscience alors ?

24 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 15:35

christelle

avatar
Josué a écrit:
Psalmiste a écrit:
Josué a écrit:avec ma femme quand nous avions connu la vérité il nous avait été suggérer de ce débarrassé de notre alliance car elle avait été bénie par le curé.
depuis nous n'avons plus d'alliance.

Je trouve que c'est 1 peu dommage Sad
tant fait pas ma femme ma offert bien plus tard une chevalière.normal je suis son chevalier servant.

lol Smile

25 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 16:30

Alistair


Bien alors puisque l'article que notre ami Yirmeyah nous as si bien citée (après moi) dis qu'il y a des origines païennes dans l'"Alliance de mariage" mais que comme ça remonte à très longtemps et que nous savons même pas la signification exacte, on s'en remet à la conscience de chaque chrétien, jusque là on est d'accord.

Il y a un raisonnement que je voudrais vous faire partager.

Il y a un sous titre dans "Gardez vous dans l'amour de Dieu" qui parle d'une pratique que font les gens des fois, ce qu'on appelle "porter un toast" ou "trinquer".

Bien que ce sois une pratique qui n'as plus aucune signification religieuse aujourd’hui le livre condamne cela, je ne suis pas vraiment d'accord, évidemment je serais étonné que cela se fasse dans un repas entre chrétien, mais par contre, dans le monde du travail cela peut se faire, et là je pense que c'est à la conscience du chrétien de décider car aujourd'hui ça n'as vraiment plus du tout la signification que ça avait avant, "Zeus" n'est pas invoqué c'est souvent juste une manière de se féliciter pour, par exemple, avoir fais un bon travail ou pour le départ d'un collègue.

Un peu comme l'Alliance de mariage (nous y revenons donc Wink ), il est possible qu'à l'origine cela viennent du paganisme, mais c'est tellement lointain et comme la signification à totalement disparue chaque chértien est libre de décider selon sa conscience si il en portera une ou pas.

Franchement, je pense que ce serai dommage de se compliquer la vie au travail pour avoir refuser de trinquer, mais bon chacun fais comme il veut, là où je suis pas d'accord c'est que ce sois condamné dans le livre, je pense que ça devrais être une question de conscience.


Alistair

26 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 16:55

Alistair


C'est vrai quoi.

27 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 16:56

Alistair


J'attend de lire la contre-offensive de Yirmeyah.^^

28 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 17:00

Psalmiste

avatar
Et toi, as-tu 1 alliance ?

29 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 17:02

Psalmiste

avatar
* Moi ça ne me concerne pas, car je ne suis pas marié - lol Wink

30 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 17:19

christelle

avatar
Alistair a écrit:Bien alors puisque l'article que notre ami Yirmeyah nous as si bien citée (après moi) dis qu'il y a des origines païennes dans l'"Alliance de mariage" mais que comme ça remonte à très longtemps et que nous savons même pas la signification exacte, on s'en remet à la conscience de chaque chrétien, jusque là on est d'accord.

Il y a un raisonnement que je voudrais vous faire partager.

Il y a un sous titre dans "Gardez vous dans l'amour de Dieu" qui parle d'une pratique que font les gens des fois, ce qu'on appelle "porter un toast" ou "trinquer".

Bien que ce sois une pratique qui n'as plus aucune signification religieuse aujourd’hui le livre condamne cela, je ne suis pas vraiment d'accord, évidemment je serais étonné que cela se fasse dans un repas entre chrétien, mais par contre, dans le monde du travail cela peut se faire, et là je pense que c'est à la conscience du chrétien de décider car aujourd'hui ça n'as vraiment plus du tout la signification que ça avait avant, "Zeus" n'est pas invoqué c'est souvent juste une manière de se féliciter pour, par exemple, avoir fais un bon travail ou pour le départ d'un collègue.

Un peu comme l'Alliance de mariage (nous y revenons donc Wink ), il est possible qu'à l'origine cela viennent du paganisme, mais c'est tellement lointain et comme la signification à totalement disparue chaque chértien est libre de décider selon sa conscience si il en portera une ou pas.

Franchement, je pense que ce serai dommage de se compliquer la vie au travail pour avoir refuser de trinquer, mais bon chacun fais comme il veut, là où je suis pas d'accord c'est que ce sois condamné dans le livre, je pense que ça devrais être une question de conscience.


Alistair

L'important n'est pas ce que toi, tu penses mais ce que Jéhovah nous demande de faire ou de ne pas faire.

Si pour toi c'est se compliquer la vie que suivre ce que Jéhovah demande alors pour toi les commandements de Jéhovah doivent être pesants.


(1 Jean 5:3) 3 Car voici ce que signifie l’amour de Dieu : que nous observions ses commandements ; et pourtant ses commandements ne sont pas pesants [...]


Jéhovah ne mérite-t'il pas plus d'amour et d'abnégation de notre part ?

31 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 17:22

christelle

avatar
Pour savoir que faire dans certaines circonstance il serait excellent pour nous de nous rapprocher de Jéhovah et de voir les choses comme lui les voit

32 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 17:55

Alistair


Et toi, as-tu 1 alliance ?

Non, peut-être que je suis marié, ou peut-être pas. Razz

L'important n'est pas ce que toi, tu penses mais ce que Jéhovah nous demande de faire ou de ne pas faire.

Ok si je suis ton raisonnement la Bible dis :

" Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ou de dominer sur l’homme, mais qu’elle soit dans le silence. ” — 1 Timothée 2:12. "

Donc tais-toi femme !! Mad

Wink

La Bible énonce des principes, mais vois-tu ces principes ne sont pas forcément si évidents, ce n'est pas toujours "noir ou blanc", sinon on aurais pas besoin de toutes ces publications. Smile

Si pour toi c'est se compliquer la vie que suivre ce que Jéhovah demande alors pour toi les commandements de Jéhovah doivent être pesants.

Bien écoute si tout est simple et léger pour toi tans mieux je t'envie ! Wink

33 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 17:59

christelle

avatar
Alistair a écrit:
Et toi, as-tu 1 alliance ?

Non, peut-être que je suis marié, ou peut-être pas. Razz

L'important n'est pas ce que toi, tu penses mais ce que Jéhovah nous demande de faire ou de ne pas faire.

Ok si je suis ton raisonnement la Bible dis :

" Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ou de dominer sur l’homme, mais qu’elle soit dans le silence. ” — 1 Timothée 2:12. "

Donc tais-toi femme !! Mad

Wink

La Bible énonce des principes, mais vois-tu ces principes ne sont pas forcément si évidents, ce n'est pas toujours "noir ou blanc", sinon on aurais pas besoin de toutes ces publications. Smile

Si pour toi c'est se compliquer la vie que suivre ce que Jéhovah demande alors pour toi les commandements de Jéhovah doivent être pesants.

Bien écoute si tout est simple et léger pour toi tans mieux je t'envie ! Wink


Ok pas de problèmes je me tais

Mets ta confiance en Jéhovah et ce sera peut-être moins lourd.

Agâpé

34 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 18:09

Alistair


Mets ta confiance en Jéhovah et ce sera peut-être moins lourd.

Ok mais une fois que je fais ça qu'est-ce que je fais, j'attends ?

Jéhovah nous as dotés d'un cerveau et Il nous demande (demande Wink ) d'utiliser notre intelligence critique pour discerner ce qui est bon ou pas, ce qui tiens de la conscience ou pas etc...

Ok pas de problèmes je me tais

Si tu te couvre la caboche ça va, tu peux parler. Very Happy

Wink


Alistair

35 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 18:30

Psalmiste

avatar
Ecoute mon cher, fais comme bon te semble !

Si tu estimes que c'est paien que de porter 1 bague, alors n'en porte pas... Et laisse le choix aux autres d'en porter ou non Wink


Une dernière chose : Je sais que lorsque tu dis à Christelle de se taire, c'est pour rire (enfin j'espère), mais ça me gène 1 peu... Voila je voulais te le faire savoir.

36 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 18:36

Alistair


Bien sur, que c'est pour rire. Je voulais lui montré qu'en étant aussi radical qu'elle étais, elle ne pourrais même pas s'exprimer devant des frères !

Non il faut faire preuve de pondération, si les choses étais si simple ça se saurais voilà. Wink

37 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 19:27

Yirmeyah Jérémie

avatar
J'avais fourni l'article complet sur la bague, car contrairement à ce que tu dis, les éléments principaux de compréhension sont dans deux paragraphes omis. L'un explique que l'origine est inconnu l'autre les conséquences.


Pour ce qui est de trinquer, on peut toujours faire ce qui nous plaît, mais la position chrétienne est claire, le "Toast", trinquer, est une pratique inconvenante et condamnable, c'est pas une question de conscience.

L'origine du Toast vient d'une superstition qui voulait que le diable pouvait entrer en nous par la bouche et trinquer l'éloignait. Ensuite, il y a un article très clair à propos du fait que c'est de source païenne, faut éviter de propager de nouveau enseignement, bien qeu c'est vrai, nous somems que sur un forum comme un autre. Mais les vrais chrétiens suivront ceci :

*** w07 15/2 p. 30-31 Questions des lecteurs ***

Questions des lecteurs

Pourquoi les Témoins de Jéhovah refusent-ils de suivre la coutume consistant à boire à la santé d’une personne, puisque la Bible n’en parle pas expressément ?

La coutume consistant à boire du vin (ou une autre boisson alcoolisée) à la santé de quelqu’un est ancienne et répandue, même si le cérémonial diffère d’un pays à l’autre. Ainsi, parfois, on trinque avant de boire. Habituellement, celui qui propose un toast en l’honneur de quelqu’un propose de boire à son bonheur, à sa santé, à sa longue vie... Les autres convives expriment leur accord verbalement ou lèvent leurs verres avant de boire. Pour beaucoup de personnes, il s’agit d’une coutume banale, voire d’une marque de politesse. Les Témoins de Jéhovah ont toutefois de bonnes raisons de ne pas y prendre part.

Cela ne veut pas dire qu’ils ne souhaitent pas que la personne soit heureuse ou qu’elle jouisse d’une bonne santé. Le collège central du Ier siècle a lui-même conclu une lettre adressée aux congrégations par une formule qu’on peut traduire par “ Portez-vous bien ”, ou “ Soyez forts ”. (Actes 15:29.) D’autres pratiquants du vrai culte ont dit à des rois humains : “ Que mon seigneur [...] vive pour des temps indéfinis ! ”, ou encore : “ Que le roi vive pour des temps indéfinis ! ” — 1 Rois 1:31 ; Nehémia 2:3.

Cependant, d’où vient la coutume de boire à la santé de quelqu’un ? La Tour de Garde du 1er novembre 1968 reproduisait cet extrait de l’Encyclopædia Britannica (1910), tome XIII, page 121 : “ La coutume de boire ‘ à la santé ’ des vivants tire très probablement son origine de l’ancien rite religieux selon lequel on buvait en l’honneur des dieux et des morts. Aux repas, les Grecs et les Romains faisaient des libations en l’honneur de leurs dieux, et au cours des banquets de cérémonie ils buvaient à la santé de leurs dieux et de leurs morts. ” L’encyclopédie ajoutait : “ La coutume de boire à la santé des vivants se rattache étroitement à ces habitudes d’ivrognerie quasi sacrificielles. ”

Cette interprétation est-elle encore valable ? Le Guide international des alcools et des cultures (angl.), paru en 1995, déclare : “ [Cette coutume profane] est probablement un vestige des libations sacrificielles de l’Antiquité, au cours desquelles on offrait aux dieux un liquide sacré, sang ou vin, en contrepartie de l’exaucement d’un vœu, d’une prière résumée par les expressions ‘ longue vie ’, ou ‘ à ta santé ’. ”

Reconnaissons-le, ce n’est pas parce que des objets, des motifs décoratifs ou des coutumes tirent leurs origines du paganisme antique ou y trouvent un parallèle qu’ils sont forcément inacceptables pour un pratiquant du vrai culte. On peut penser par exemple à la grenade. Une encyclopédie biblique déclare : “ La grenade aussi semble avoir été utilisée comme symbole sacré par les religions païennes. ” Pourtant, Dieu a demandé qu’on fasse des grenades en fil sur le bord inférieur du vêtement du grand prêtre, et les piliers de cuivre du temple de Salomon étaient également ornés de grenades (Exode 28:33 ; 2 Rois 25:17). Citons encore l’anneau de mariage, ou alliance, qui avait jadis une signification religieuse. Aujourd’hui, toutefois, la plupart des personnes ignorent ce fait et voient simplement dans l’alliance le signe qu’une personne est mariée.

Qu’en est-il de l’usage du vin en rapport avec des rites religieux ? Un jour, des hommes de Shekèm qui adoraient Baal “ entrèrent dans la maison de leur dieu, mangèrent et burent, puis ils appelèrent le mal sur Abimélek ”, le fils de Guidéôn (Juges 9:22-28). À votre avis, un fidèle serviteur de Jéhovah aurait-il bu avec eux, sollicitant peut-être une action divine contre Abimélek ? Amos, quant à lui, vivait à une époque où beaucoup d’Israélites s’étaient rebellés contre Jéhovah. Il décrit ainsi ce qui se passait : “ Ils s’étendent à côté de tout autel ; et le vin de ceux qui ont été frappés d’amende, ils le boivent dans la maison de leurs dieux. ” (Amos 2:Cool. Des pratiquants du vrai culte se seraient-ils joints à eux, que le vin ait été versé en libation aux dieux ou qu’il ait juste été bu dans leur temple (Jérémie 7:18) ? Un adorateur de Jéhovah lèverait-il son verre de vin en demandant à un dieu d’agir sur l’avenir de quelqu’un ou de bénir cet avenir ?

On notera que des adorateurs de Jéhovah ont parfois élevé leurs mains pour demander une issue favorable. Mais c’est vers le vrai Dieu qu’ils levaient les mains. Ainsi, nous lisons : “ Salomon se tint devant l’autel de Jéhovah, [...] et il étendit alors ses paumes vers les cieux ; et il dit : ‘ Ô Jéhovah le Dieu d’Israël, il n’y a pas de Dieu comme toi [...] ; et toi, puisses-tu entendre dans le lieu où tu habites, dans les cieux, et tu devras entendre et pardonner. ’ ” (1 Rois 8:22, 23, 30). Pareillement, “ Ezra bénit Jéhovah [...] ; à quoi tout le peuple répondit : ‘ Amen ! Amen ! ’ en levant les mains. Puis ils s’inclinèrent et se prosternèrent devant Jéhovah ”. (Nehémia 8:6 ; 1 Timothée 2:8.) De toute évidence, ces fidèles ne levaient pas les mains vers les cieux pour implorer la bénédiction d’un quelconque dieu de la chance. — Isaïe 65:11.

De nos jours, beaucoup de ceux qui boivent en l’honneur de quelqu’un n’ont pas forcément le sentiment de demander à un dieu de faire quelque chose ou de bénir cette personne ; mais ils ne sauraient pas non plus expliquer pourquoi ils lèvent leur verre de vin vers le ciel. Or, ce n’est pas parce que ces personnes ne cherchent pas à connaître la raison de leur geste que les vrais chrétiens doivent se sentir tenus de les imiter.

Il est de notoriété publique que, dans d’autres domaines également, les Témoins de Jéhovah s’abstiennent de faire certains gestes que la plupart des gens accomplissent. Par exemple, beaucoup saluent d’une façon ou d’une autre les emblèmes nationaux ou le drapeau, sans considérer cela comme un acte d’adoration. Les vrais chrétiens ne cherchent pas à les en empêcher, mais eux-mêmes ne les imitent pas. Lorsqu’ils savent qu’une cérémonie de ce genre aura lieu, de nombreux Témoins s’efforcent d’agir avec sagesse pour ne pas froisser inutilement les autres. Quoi qu’il en soit, ils sont résolus à ne pas accomplir de geste patriotique, car cela serait contraire à ce que demande la Bible (Exode 20:4, 5 ; 1 Jean 5:21). Boire à la santé de quelqu’un n’est plus considéré aujourd’hui comme un geste religieux. Toutefois, les chrétiens ont de bonnes raisons de ne pas le faire, en raison des origines religieuses de ce geste, qui peut aujourd’hui encore être vu comme une demande de bénédiction faite au ‘ ciel ’, comme un appel à une force suprahumaine. — Exode 23:2.



http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

38 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 22:24

christelle

avatar
Psalmiste a écrit:Ecoute mon cher, fais comme bon te semble !

Si tu estimes que c'est paien que de porter 1 bague, alors n'en porte pas... Et laisse le choix aux autres d'en porter ou non Wink


Une dernière chose : Je sais que lorsque tu dis à Christelle de se taire, c'est pour rire (enfin j'espère), mais ça me gène 1 peu... Voila je voulais te le faire savoir.

Merci Eddy Smile

39 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 22:25

christelle

avatar
Yirmeyah a écrit:J'avais fourni l'article complet sur la bague, car contrairement à ce que tu dis, les éléments principaux de compréhension sont dans deux paragraphes omis. L'un explique que l'origine est inconnu l'autre les conséquences.


Pour ce qui est de trinquer, on peut toujours faire ce qui nous plaît, mais la position chrétienne est claire, le "Toast", trinquer, est une pratique inconvenante et condamnable, c'est pas une question de conscience.

L'origine du Toast vient d'une superstition qui voulait que le diable pouvait entrer en nous par la bouche et trinquer l'éloignait. Ensuite, il y a un article très clair à propos du fait que c'est de source païenne, faut éviter de propager de nouveau enseignement, bien qeu c'est vrai, nous somems que sur un forum comme un autre. Mais les vrais chrétiens suivront ceci :

*** w07 15/2 p. 30-31 Questions des lecteurs ***

Questions des lecteurs

Pourquoi les Témoins de Jéhovah refusent-ils de suivre la coutume consistant à boire à la santé d’une personne, puisque la Bible n’en parle pas expressément ?

La coutume consistant à boire du vin (ou une autre boisson alcoolisée) à la santé de quelqu’un est ancienne et répandue, même si le cérémonial diffère d’un pays à l’autre. Ainsi, parfois, on trinque avant de boire. Habituellement, celui qui propose un toast en l’honneur de quelqu’un propose de boire à son bonheur, à sa santé, à sa longue vie... Les autres convives expriment leur accord verbalement ou lèvent leurs verres avant de boire. Pour beaucoup de personnes, il s’agit d’une coutume banale, voire d’une marque de politesse. Les Témoins de Jéhovah ont toutefois de bonnes raisons de ne pas y prendre part.

Cela ne veut pas dire qu’ils ne souhaitent pas que la personne soit heureuse ou qu’elle jouisse d’une bonne santé. Le collège central du Ier siècle a lui-même conclu une lettre adressée aux congrégations par une formule qu’on peut traduire par “ Portez-vous bien ”, ou “ Soyez forts ”. (Actes 15:29.) D’autres pratiquants du vrai culte ont dit à des rois humains : “ Que mon seigneur [...] vive pour des temps indéfinis ! ”, ou encore : “ Que le roi vive pour des temps indéfinis ! ” — 1 Rois 1:31 ; Nehémia 2:3.

Cependant, d’où vient la coutume de boire à la santé de quelqu’un ? La Tour de Garde du 1er novembre 1968 reproduisait cet extrait de l’Encyclopædia Britannica (1910), tome XIII, page 121 : “ La coutume de boire ‘ à la santé ’ des vivants tire très probablement son origine de l’ancien rite religieux selon lequel on buvait en l’honneur des dieux et des morts. Aux repas, les Grecs et les Romains faisaient des libations en l’honneur de leurs dieux, et au cours des banquets de cérémonie ils buvaient à la santé de leurs dieux et de leurs morts. ” L’encyclopédie ajoutait : “ La coutume de boire à la santé des vivants se rattache étroitement à ces habitudes d’ivrognerie quasi sacrificielles. ”

Cette interprétation est-elle encore valable ? Le Guide international des alcools et des cultures (angl.), paru en 1995, déclare : “ [Cette coutume profane] est probablement un vestige des libations sacrificielles de l’Antiquité, au cours desquelles on offrait aux dieux un liquide sacré, sang ou vin, en contrepartie de l’exaucement d’un vœu, d’une prière résumée par les expressions ‘ longue vie ’, ou ‘ à ta santé ’. ”

Reconnaissons-le, ce n’est pas parce que des objets, des motifs décoratifs ou des coutumes tirent leurs origines du paganisme antique ou y trouvent un parallèle qu’ils sont forcément inacceptables pour un pratiquant du vrai culte. On peut penser par exemple à la grenade. Une encyclopédie biblique déclare : “ La grenade aussi semble avoir été utilisée comme symbole sacré par les religions païennes. ” Pourtant, Dieu a demandé qu’on fasse des grenades en fil sur le bord inférieur du vêtement du grand prêtre, et les piliers de cuivre du temple de Salomon étaient également ornés de grenades (Exode 28:33 ; 2 Rois 25:17). Citons encore l’anneau de mariage, ou alliance, qui avait jadis une signification religieuse. Aujourd’hui, toutefois, la plupart des personnes ignorent ce fait et voient simplement dans l’alliance le signe qu’une personne est mariée.

Qu’en est-il de l’usage du vin en rapport avec des rites religieux ? Un jour, des hommes de Shekèm qui adoraient Baal “ entrèrent dans la maison de leur dieu, mangèrent et burent, puis ils appelèrent le mal sur Abimélek ”, le fils de Guidéôn (Juges 9:22-28). À votre avis, un fidèle serviteur de Jéhovah aurait-il bu avec eux, sollicitant peut-être une action divine contre Abimélek ? Amos, quant à lui, vivait à une époque où beaucoup d’Israélites s’étaient rebellés contre Jéhovah. Il décrit ainsi ce qui se passait : “ Ils s’étendent à côté de tout autel ; et le vin de ceux qui ont été frappés d’amende, ils le boivent dans la maison de leurs dieux. ” (Amos 2:Cool. Des pratiquants du vrai culte se seraient-ils joints à eux, que le vin ait été versé en libation aux dieux ou qu’il ait juste été bu dans leur temple (Jérémie 7:18) ? Un adorateur de Jéhovah lèverait-il son verre de vin en demandant à un dieu d’agir sur l’avenir de quelqu’un ou de bénir cet avenir ?

On notera que des adorateurs de Jéhovah ont parfois élevé leurs mains pour demander une issue favorable. Mais c’est vers le vrai Dieu qu’ils levaient les mains. Ainsi, nous lisons : “ Salomon se tint devant l’autel de Jéhovah, [...] et il étendit alors ses paumes vers les cieux ; et il dit : ‘ Ô Jéhovah le Dieu d’Israël, il n’y a pas de Dieu comme toi [...] ; et toi, puisses-tu entendre dans le lieu où tu habites, dans les cieux, et tu devras entendre et pardonner. ’ ” (1 Rois 8:22, 23, 30). Pareillement, “ Ezra bénit Jéhovah [...] ; à quoi tout le peuple répondit : ‘ Amen ! Amen ! ’ en levant les mains. Puis ils s’inclinèrent et se prosternèrent devant Jéhovah ”. (Nehémia 8:6 ; 1 Timothée 2:8.) De toute évidence, ces fidèles ne levaient pas les mains vers les cieux pour implorer la bénédiction d’un quelconque dieu de la chance. — Isaïe 65:11.

De nos jours, beaucoup de ceux qui boivent en l’honneur de quelqu’un n’ont pas forcément le sentiment de demander à un dieu de faire quelque chose ou de bénir cette personne ; mais ils ne sauraient pas non plus expliquer pourquoi ils lèvent leur verre de vin vers le ciel. Or, ce n’est pas parce que ces personnes ne cherchent pas à connaître la raison de leur geste que les vrais chrétiens doivent se sentir tenus de les imiter.

Il est de notoriété publique que, dans d’autres domaines également, les Témoins de Jéhovah s’abstiennent de faire certains gestes que la plupart des gens accomplissent. Par exemple, beaucoup saluent d’une façon ou d’une autre les emblèmes nationaux ou le drapeau, sans considérer cela comme un acte d’adoration. Les vrais chrétiens ne cherchent pas à les en empêcher, mais eux-mêmes ne les imitent pas. Lorsqu’ils savent qu’une cérémonie de ce genre aura lieu, de nombreux Témoins s’efforcent d’agir avec sagesse pour ne pas froisser inutilement les autres. Quoi qu’il en soit, ils sont résolus à ne pas accomplir de geste patriotique, car cela serait contraire à ce que demande la Bible (Exode 20:4, 5 ; 1 Jean 5:21). Boire à la santé de quelqu’un n’est plus considéré aujourd’hui comme un geste religieux. Toutefois, les chrétiens ont de bonnes raisons de ne pas le faire, en raison des origines religieuses de ce geste, qui peut aujourd’hui encore être vu comme une demande de bénédiction faite au ‘ ciel ’, comme un appel à une force suprahumaine. — Exode 23:2.




Smile

40 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 22:52

Yirmeyah Jérémie

avatar
Si pour quelqu'un, les commandements sont pesants, c'est parce qu'il avance seul sur son chemin. Quand Jéhovah est de la partie, aucun commandements n'est lourd, c'est pourquoi Jésus lui-même disait que son joug est doux et sa charge légère.

Une telle personne aurait avantage à renouer avec Jéhovah. Ce qui est bien, c'est que constamment, Jéhovah nous envoit des perches pour nous sauver de la noyade. Parfois on ne le voit pas. Mais si on la saisit, on se retrouve rapidement à ses côtés et il va nous guider et nous instruire de façon très personnelles, comme un père qui vient de retrouver un enfant qu'il avait perdu.

Le pire, c'est quand cette situation nous arrive en tant que chrétien actif et mûr. Certains ont cessé lentement les études et les méditations pour comprendre tout ce qui est de longueur et largeur et la profondeur de la vérité. Sans s'en rendre compte, ils peuvent aussi se trouver seul sur leur route et avoir besoin de saisir une perche. Ce qui est bien, toutefois, c'est que ce n'est pas de l'infidélité, mais de l'imperfection, et si une personne se ressaisie, elle ne perd rien de ce qu'elle avait déjà fait comme chemin.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

41 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 23:01

christelle

avatar
Yirmeyah a écrit:Si pour quelqu'un, les commandements sont pesants, c'est parce qu'il avance seul sur son chemin. Quand Jéhovah est de la partie, aucun commandements n'est lourd, c'est pourquoi Jésus lui-même disait que son joug est doux et sa charge légère.

Une telle personne aurait avantage à renouer avec Jéhovah. Ce qui est bien, c'est que constamment, Jéhovah nous envoit des perches pour nous sauver de la noyade. Parfois on ne le voit pas. Mais si on la saisit, on se retrouve rapidement à ses côtés et il va nous guider et nous instruire de façon très personnelles, comme un père qui vient de retrouver un enfant qu'il avait perdu.

Le pire, c'est quand cette situation nous arrive en tant que chrétien actif et mûr. Certains ont cessé lentement les études et les méditations pour comprendre tout ce qui est de longueur et largeur et la profondeur de la vérité. Sans s'en rendre compte, ils peuvent aussi se trouver seul sur leur route et avoir besoin de saisir une perche. Ce qui est bien, toutefois, c'est que ce n'est pas de l'infidélité, mais de l'imperfection, et si une personne se ressaisie, elle ne perd rien de ce qu'elle avait déjà fait comme chemin.

Tu as raison Smile

Voilà un peu plus d'un mois Jéhovah m'a tendu la perche, une fois de plus...
Et cette fois je m'y suis accrochée.

La vie n'est pas facile, d'ailleurs pour personnes encore moins pour nous qui sommes les proies de satan mais malgré tout ça, personnellement je suis heureuse et Jéhovah fait partie intégrante de ma vie Very Happy

42 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 23:30

Yirmeyah Jérémie

avatar
Ça m'est déjà arrivé. Un jour je faisais énormément pour la congrégation, en fait, même pour plusieurs congrégations, sans entrer dans les détails. Puis quelques personnes amères m'ont fait une bien mauvaise réputation, non méritée, basée sur des mensonges, simplement par haine j'imagine. Je me suis retrouvé bien seul, mais Jéhovah était là, à me tendre cette perche pour ne pas rester seul.

Je te le dis, il y a des moments comme celui-là, où la meilleure conclusion est : d'apprendre à se taire, endurer, et aller aux réunions simplement pour voir ce que Jéhovah veut t'apprendre. Tu passes de l'enseignant à l'enseigné et tu laisses Jéhovah faire, tu agis comme un tout-petit. C'est très gratifiant et Jéhovah nous apprend beaucoup. Cela a duré un an, mais l'épreuve a continué et j'ai appris à faire avec jusque tout se tasse et se règle.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

43 Re: La bague de mariage le Lun 6 Aoû - 23:59

christelle

avatar
Yirmeyah a écrit:Ça m'est déjà arrivé. Un jour je faisais énormément pour la congrégation, en fait, même pour plusieurs congrégations, sans entrer dans les détails. Puis quelques personnes amères m'ont fait une bien mauvaise réputation, non méritée, basée sur des mensonges, simplement par haine j'imagine. Je me suis retrouvé bien seul, mais Jéhovah était là, à me tendre cette perche pour ne pas rester seul.

Je te le dis, il y a des moments comme celui-là, où la meilleure conclusion est : d'apprendre à se taire, endurer, et aller aux réunions simplement pour voir ce que Jéhovah veut t'apprendre. Tu passes de l'enseignant à l'enseigné et tu laisses Jéhovah faire, tu agis comme un tout-petit. C'est très gratifiant et Jéhovah nous apprend beaucoup. Cela a duré un an, mais l'épreuve a continué et j'ai appris à faire avec jusque tout se tasse et se règle.

Ce n'est pas toujours facile et moi j'ai appris à me reposer entièrement sur Jéhovah, j'ai beaucoup souffert mais j'ai obéi à Jéhovah et il m'a béni grandement. Ma foi s'est agrandie et mon amour pour Lui s'est amplifié et pour la première fois de ma vie je connais la joie dans mon coeur. Il me manque seulement une chose pour être entièrement heureuse mais je m'en remets à Jéhovah car j'ai foi en Lui et quoiqu'il fera sera toujours pour mon bonheur.

Que Jéhovah te bénisse Yirmeyah pour tes efforts et ton amour pour Lui Smile

44 Re: La bague de mariage le Mar 7 Aoû - 1:34

Josué

avatar
Administrateur
Alistair a écrit:J'attend de lire la contre-offensive de Yirmeyah.^^
pourquoi une contre offensive nous ne somme pas en guerre entre ?

45 Re: La bague de mariage le Mar 7 Aoû - 3:43

Psalmiste

avatar
Yirmeyah a écrit:Ça m'est déjà arrivé. Un jour je faisais énormément pour la congrégation, en fait, même pour plusieurs congrégations, sans entrer dans les détails. Puis quelques personnes amères m'ont fait une bien mauvaise réputation, non méritée, basée sur des mensonges, simplement par haine j'imagine. Je me suis retrouvé bien seul, mais Jéhovah était là, à me tendre cette perche pour ne pas rester seul.

Je te le dis, il y a des moments comme celui-là, où la meilleure conclusion est : d'apprendre à se taire, endurer, et aller aux réunions simplement pour voir ce que Jéhovah veut t'apprendre. Tu passes de l'enseignant à l'enseigné et tu laisses Jéhovah faire, tu agis comme un tout-petit. C'est très gratifiant et Jéhovah nous apprend beaucoup. Cela a duré un an, mais l'épreuve a continué et j'ai appris à faire avec jusque tout se tasse et se règle.

Sad

J'ai connu la meme chose Sad

Une pseudo-soeur m'a salit et m'a accuser de tas de choses... Elle m'a complètement déstabilisé Sad

Elle se croyait superieur aux autres... Tellement superieur qu'après avoir vomis sur moi, elle s'est retiré de la vérité !

Et le comble, c'est qu'aujourd'hui elle va chez les pentecotistes pour avoir des colis alimentaires !

46 Re: La bague de mariage le Mar 7 Aoû - 4:10

Josué

avatar
Administrateur
je rappel le titre du sujet ( la bague de mariage)

47 Re: La bague de mariage le Mar 7 Aoû - 5:03

Invité


Invité
Alistair a écrit:Psalmiste, puisque tu es si impatient voilà la réponse. Smile
mais plutôt si, à l’origine, cet usage faisait partie de pratiques de la fausse religion et s’il comporte encore aujourd’hui cette signification religieuse.
Comprend pas! si à l'origine c'est païens même si c’est plus le cas on doit pas en porter non? par exemple noël fêtes païenne les gens d'aujourd'hui ne font plus noël pour la fête de saturne, alors demain un Chrétien Tj dit bah je fais pas noël pour la fête païenne mais pour être en famille il peut faire noël alors? je pense pas
allez un dernier exemple la st valentin, plus personne ne fait la st valentin pour les raison original alors? on peut l'a faire?

ou la galette des rois, trinquer etc....etc.....

le problème il me semble, n'est pas de savoir si à notre époque ça a lieu à des fêtes païenne encore en cours, mais plutôt si c'est à l'origine paien, donc si c'est à l'origine païen, bin il n'y a pas à hésiter non?

imaginer on apprend que l'alliance est lié aux fête de baal, mais bon aller comme ça n'a plus court on continu de mettre l'alliance?

48 Re: La bague de mariage le Mar 7 Aoû - 5:08

Invité


Invité
Alistair a écrit:

Franchement, je pense que ce serai dommage de se compliquer la vie au travail pour avoir refuser de trinquer, mais bon chacun fais comme il veut, là où je suis pas d'accord c'est que ce sois condamné dans le livre, je pense que ça devrais être une question de conscience.


Alistair
c'est plutôt une question d'intégrité

49 Re: La bague de mariage le Mar 7 Aoû - 6:22

Alistair


Ce pavé !!! Shocked

J'avais fourni l'article complet sur la bague, car contrairement à ce que tu dis, les éléments principaux de compréhension sont dans deux paragraphes omis. L'un explique que l'origine est inconnu l'autre les conséquences.


Pour ce qui est de trinquer, on peut toujours faire ce qui nous plaît, mais la position chrétienne est claire, le "Toast", trinquer, est une pratique inconvenante et condamnable, c'est pas une question de conscience.

L'origine du Toast vient d'une superstition qui voulait que le diable pouvait entrer en nous par la bouche et trinquer l'éloignait. Ensuite, il y a un article très clair à propos du fait que c'est de source païenne, faut éviter de propager de nouveau enseignement, bien qeu c'est vrai, nous somems que sur un forum comme un autre. Mais les vrais chrétiens suivront ceci :

*** w07 15/2 p. 30-31 Questions des lecteurs ***

Questions des lecteurs

Pourquoi les Témoins de Jéhovah refusent-ils de suivre la coutume consistant à boire à la santé d’une personne, puisque la Bible n’en parle pas expressément ?

La coutume consistant à boire du vin (ou une autre boisson alcoolisée) à la santé de quelqu’un est ancienne et répandue, même si le cérémonial diffère d’un pays à l’autre. Ainsi, parfois, on trinque avant de boire. Habituellement, celui qui propose un toast en l’honneur de quelqu’un propose de boire à son bonheur, à sa santé, à sa longue vie... Les autres convives expriment leur accord verbalement ou lèvent leurs verres avant de boire. Pour beaucoup de personnes, il s’agit d’une coutume banale, voire d’une marque de politesse. Les Témoins de Jéhovah ont toutefois de bonnes raisons de ne pas y prendre part.

Cela ne veut pas dire qu’ils ne souhaitent pas que la personne soit heureuse ou qu’elle jouisse d’une bonne santé. Le collège central du Ier siècle a lui-même conclu une lettre adressée aux congrégations par une formule qu’on peut traduire par “ Portez-vous bien ”, ou “ Soyez forts ”. (Actes 15:29.) D’autres pratiquants du vrai culte ont dit à des rois humains : “ Que mon seigneur [...] vive pour des temps indéfinis ! ”, ou encore : “ Que le roi vive pour des temps indéfinis ! ” — 1 Rois 1:31 ; Nehémia 2:3.

Cependant, d’où vient la coutume de boire à la santé de quelqu’un ? La Tour de Garde du 1er novembre 1968 reproduisait cet extrait de l’Encyclopædia Britannica (1910), tome XIII, page 121 : “ La coutume de boire ‘ à la santé ’ des vivants tire très probablement son origine de l’ancien rite religieux selon lequel on buvait en l’honneur des dieux et des morts. Aux repas, les Grecs et les Romains faisaient des libations en l’honneur de leurs dieux, et au cours des banquets de cérémonie ils buvaient à la santé de leurs dieux et de leurs morts. ” L’encyclopédie ajoutait : “ La coutume de boire à la santé des vivants se rattache étroitement à ces habitudes d’ivrognerie quasi sacrificielles. ”

Cette interprétation est-elle encore valable ? Le Guide international des alcools et des cultures (angl.), paru en 1995, déclare : “ [Cette coutume profane] est probablement un vestige des libations sacrificielles de l’Antiquité, au cours desquelles on offrait aux dieux un liquide sacré, sang ou vin, en contrepartie de l’exaucement d’un vœu, d’une prière résumée par les expressions ‘ longue vie ’, ou ‘ à ta santé ’. ”

Reconnaissons-le, ce n’est pas parce que des objets, des motifs décoratifs ou des coutumes tirent leurs origines du paganisme antique ou y trouvent un parallèle qu’ils sont forcément inacceptables pour un pratiquant du vrai culte. On peut penser par exemple à la grenade. Une encyclopédie biblique déclare : “ La grenade aussi semble avoir été utilisée comme symbole sacré par les religions païennes. ” Pourtant, Dieu a demandé qu’on fasse des grenades en fil sur le bord inférieur du vêtement du grand prêtre, et les piliers de cuivre du temple de Salomon étaient également ornés de grenades (Exode 28:33 ; 2 Rois 25:17). Citons encore l’anneau de mariage, ou alliance, qui avait jadis une signification religieuse. Aujourd’hui, toutefois, la plupart des personnes ignorent ce fait et voient simplement dans l’alliance le signe qu’une personne est mariée.

Qu’en est-il de l’usage du vin en rapport avec des rites religieux ? Un jour, des hommes de Shekèm qui adoraient Baal “ entrèrent dans la maison de leur dieu, mangèrent et burent, puis ils appelèrent le mal sur Abimélek ”, le fils de Guidéôn (Juges 9:22-28). À votre avis, un fidèle serviteur de Jéhovah aurait-il bu avec eux, sollicitant peut-être une action divine contre Abimélek ? Amos, quant à lui, vivait à une époque où beaucoup d’Israélites s’étaient rebellés contre Jéhovah. Il décrit ainsi ce qui se passait : “ Ils s’étendent à côté de tout autel ; et le vin de ceux qui ont été frappés d’amende, ils le boivent dans la maison de leurs dieux. ” (Amos 2:Cool. Des pratiquants du vrai culte se seraient-ils joints à eux, que le vin ait été versé en libation aux dieux ou qu’il ait juste été bu dans leur temple (Jérémie 7:18) ? Un adorateur de Jéhovah lèverait-il son verre de vin en demandant à un dieu d’agir sur l’avenir de quelqu’un ou de bénir cet avenir ?

On notera que des adorateurs de Jéhovah ont parfois élevé leurs mains pour demander une issue favorable. Mais c’est vers le vrai Dieu qu’ils levaient les mains. Ainsi, nous lisons : “ Salomon se tint devant l’autel de Jéhovah, [...] et il étendit alors ses paumes vers les cieux ; et il dit : ‘ Ô Jéhovah le Dieu d’Israël, il n’y a pas de Dieu comme toi [...] ; et toi, puisses-tu entendre dans le lieu où tu habites, dans les cieux, et tu devras entendre et pardonner. ’ ” (1 Rois 8:22, 23, 30). Pareillement, “ Ezra bénit Jéhovah [...] ; à quoi tout le peuple répondit : ‘ Amen ! Amen ! ’ en levant les mains. Puis ils s’inclinèrent et se prosternèrent devant Jéhovah ”. (Nehémia 8:6 ; 1 Timothée 2:8.) De toute évidence, ces fidèles ne levaient pas les mains vers les cieux pour implorer la bénédiction d’un quelconque dieu de la chance. — Isaïe 65:11.

De nos jours, beaucoup de ceux qui boivent en l’honneur de quelqu’un n’ont pas forcément le sentiment de demander à un dieu de faire quelque chose ou de bénir cette personne ; mais ils ne sauraient pas non plus expliquer pourquoi ils lèvent leur verre de vin vers le ciel. Or, ce n’est pas parce que ces personnes ne cherchent pas à connaître la raison de leur geste que les vrais chrétiens doivent se sentir tenus de les imiter.

Il est de notoriété publique que, dans d’autres domaines également, les Témoins de Jéhovah s’abstiennent de faire certains gestes que la plupart des gens accomplissent. Par exemple, beaucoup saluent d’une façon ou d’une autre les emblèmes nationaux ou le drapeau, sans considérer cela comme un acte d’adoration. Les vrais chrétiens ne cherchent pas à les en empêcher, mais eux-mêmes ne les imitent pas. Lorsqu’ils savent qu’une cérémonie de ce genre aura lieu, de nombreux Témoins s’efforcent d’agir avec sagesse pour ne pas froisser inutilement les autres. Quoi qu’il en soit, ils sont résolus à ne pas accomplir de geste patriotique, car cela serait contraire à ce que demande la Bible (Exode 20:4, 5 ; 1 Jean 5:21). Boire à la santé de quelqu’un n’est plus considéré aujourd’hui comme un geste religieux. Toutefois, les chrétiens ont de bonnes raisons de ne pas le faire, en raison des origines religieuses de ce geste, qui peut aujourd’hui encore être vu comme une demande de bénédiction faite au ‘ ciel ’, comme un appel à une force suprahumaine. — Exode 23:2.

Tu peux faire plus court, s'il te plait ? Surprised


50 Re: La bague de mariage le Mar 7 Aoû - 6:55

Psalmiste

avatar
Si on commence à dire à tous les étudiants de la bible de se débarasser de leurs bagues, il n'y en a plus un qui viendra à la salle !

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum