Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Enfin une solution à l'obésité ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas  Message [Page 3 sur 4]

1 Enfin une solution à l'obésité ? le Mer 11 Juil - 23:06

Yirmeyah Jérémie

avatar
Rappel du premier message :

http://blog.slate.fr/globule-et-telescope/2012/07/08/un-vaccin-pour-maigrir-en-mangeant-gras-paradis-des-futurs-ex-obeses/

C'est un article à lire. Le sérieux de cette découverte apporte un espoir sérieux. Un vaccin qui serait commercialisé d'ici quelques années.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

101 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Jeu 21 Fév - 7:58

Josué

avatar
Administrateur
L'impressionnante perte de poids de Boy George !
Réagissez !
régime

©eonline.fr
Méconnaissable. Boy George a publié une photo de lui sur son compte twitter où il apparait très amaigri ! Rapidement questionné sur les secrets de sa transformation physique, le chanteur du groupe mythique des années 1980 Culture Club, n'a pas hésité à faire l'apologie de son nouveau régime "Freer Nutrition". Mise au point par la nutritionniste britannique Amélia Freer, cette diète consiste à manger par petites portions et à espacer chaque repas de 5 heures. Boy George a également précisé qu'il avait supprimé le thé et le café pendant les repas et qu'il s'accordait "seulement de l'eau plate ou gazeuse entre les repas, mais jamais de pain ou de sucre". Sans vouloir révéler le nombre de kilos perdus, la vedette de 51 ans prend plaisir à partager au quotidien les photos de ses repas allégés avec ses fans. Après le régime Lagerfeld, peut-être que la tendance Boy George sera le nouveau régime des stars de cet été !
Le 20/02/2013 - Bénédicte Demmer, rédactrice santé

102 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Jeu 28 Fév - 14:55

Josué

avatar
Administrateur
Idée reçue n° 22 : l'ananas fait fondre la cellulite
Le Point.fr - Publié le 28/02/2013 à 08:56
Faux. Le fruit des îles a bien des vertus contre les oedèmes, mais sa principale substance, la bromélaïne, ne fait pas disparaître les disgracieux capitons.
Dans les années 60 et 70, on a découvert que la principale substance de l'ananas frais, la fameuse bromélaïne, avait des vertus anti-oedémateuses et anti-inflammatoires, deux propriétés a priori intéressantes pour lutter contre la cellulite. Après la naissance d'un grand espoir, les laboratoires pharmaceutiques commencèrent à développer des compléments alimentaires qui firent rêver bien des femmes... Les scientifiques supposaient que les compléments à base d'ananas pourraient libérer les graisses en déstructurant les fibres de collagène qui les maintiennent prisonnières. Presque cinquante plus tard, le mythe demeure, mais aucune étude n'a pu démontrer que ce joli fruit exotique pouvait gommer d'un coup de baguette magique cette satanée cellulite.

Si la réputation de l'ananas sur les capitons est désormais sérieusement écornée, on continue souvent de croire à ses vertus "brûle-graisses" ou tout au moins amaigrissantes. En fait, la bromélaïne, ce super enzyme de l'ananas, brûle effectivement des cellules dans notre organisme, en l'occurrence les protéines, mais pas les lipides de la graisse corporelle. S'il n'est donc pas un bon allié minceur, il pourrait en revanche permettre une meilleure digestion - notamment de la viande -, ce qui engendre une sensation de légèreté après les repas.

Étonnantes propriétés

À défaut d'affiner votre silhouette, les extraits enzymatiques d'ananas possèdent d'étonnantes propriétés. Ils permettraient ainsi d'accélérer la guérison des plaies et des brûlures, et de réduire les oedèmes, les ecchymoses et les hématomes, ainsi que la douleur et le temps de guérison après un traumatisme ou une chirurgie. De même, ses propriétés anti-inflammatoires pourraient être utiles pour soulager l'arthrose. Les Allemands, versés dans l'utilisation des remèdes naturels, conseillent aussi la bromélaïne de l'ananas pour accompagner efficacement les rhumes des enfants : le temps de leur maladie s'en trouve réduit à six jours et demi, contre huit avec un traitement conventionnel.

Enfin, on lui prête des propriétés vermifuges. Dans l'attente d'une découverte miracle pour effacer la cellulite, les femmes devront donc patienter. À ce jour, seule l'action mécanique du drainage lymphatique ou la liposuccion ont réellement fait leurs preuves...

Le magazine La Recherche et ses partenaires de la presse quotidienne régionale présentent le premier numéro des Dossiers santé, en kiosque dès le 7 février. Objectif : apporter informations et conseils sur ce qui nous intéresse au plus haut point : notre santé. Des réponses claires aux questions que chacun se pose, validées par des médecins et des scientifiques, agrémentées de schémas quand c'est nécessaire. Un guide à lire en famille et à conserver.

Retrouvez notre dossier spécial "Idées reçues sur la santé"

Josué

avatar
Administrateur
http://video.planet.fr/sante-comment-savoir-si-ce-regime-est-bon-pour-moi.163742.12256.html

Josué

avatar
Administrateur
Ces aliments gras qui font maigrir !

aliment,maigrir,minceur
Chocolat, oeuf, noix, porc... Arrêtez de vous priver sous prétexte que vous faites attention à votre ligne ! Certains aliments gras peuvent au contraire vous aider à maigrir. La liste.
L’avocat, aliment minceur !

Étiqueté injustement au rang d’aliment trop gras, l’avocat peut vous aider à surveiller votre ligne. Il contient des fibres naturelles qui se gorgent d’eau à la digestion ce qui procure une sensation de satiété dans le cerveau.
En pratique : Pendant un régime, on peut consommer un demi avocat par jour avec un filet de citron sans y ajouter de matières grasses.
Le 09/04/2013 - Bénédicte Demmer, rédactrice santé - Validé par Hélène Poux-Aubouin, nutritionniste

Josué

avatar
Administrateur
Régime sans résidus : en quoi ça consiste ?

coloscopie,côlon,digestion,intestin,régime
Coloscopie, maladie de l’intestin, du côlon… Vous devez suivre un régime sans résidus ? Medisite vous donne la marche à suivre.
Quels sont les principes du régime sans résidus ?

Un régime sans résidus a pour but d’éliminer les aliments qui laissent trop de résidus au cours de la digestion. "Les résidus correspondent à tout ce qui n’est pas digéré au niveau de l’intestin grêle et qui arrive au niveau du côlon" explique le Pr Robert Benamouzig, chef du service gastro-entérologie à l'hôpital Avicenne à Bobigny. Les fibres alimentaires végétales sont par exemple des résidus. En suivant ce régime, on observe une diminution du volume des selles, du transit intestinal et on prévient toute irritation de la muqueuse intestinale.
A noter : Aucun aliment n’est digéré à 100%. Il y a donc une tolérance.

Josué

avatar
Administrateur
Certaines cellules graisseuses peuvent faire maigrir...

maigrir
Toutes les graisses ne sont pas forcément mauvaises quand on surveille sa ligne. La preuve, des scientifiques suisses ont isolé certaines cellules graisseuses dites "brunes", les ont multiplié et ont constaté qu'elles pouvaient chasser le gras !
On trouve dans le corps deux types de cellules graisseuses : des blanches qui participent au surplus graisseux et des brunes qui brûlent les graisses et le sucre quand il fait froid. Ces dernières se forment dans les blanches, notamment chez les animaux en phase d'hibernation. Partant de ce constat, des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich ont sélectionné des souris et les ont placées en situation de froid -dans un environnement à 8°c- pendant une semaine, puis à température ambiante. A l'arrivée, les cellules blanches se sont converties en brunes quand il faisait froid puis sont redevenues blanches avec la hausse des températures. Comme la souris est assez proche de l'Homme au niveau cellulaire, le même effet pourrait être possible chez lui. Les scientifiques espèrent désormais réussir à convertir définitivement les cellules blanches en brunes pour aboutir un nouveau traitement de l'obésité.
Source : Bi-directional interconversion of brite and white adipocytes, Matthias Rosenwald, Aliki Perdikari, Thomas Rülicke, Christian Wolfrum. Nature Cell Biology. (2013)

Josué

avatar
Administrateur
Maigrir avec le régime 5:2

maigrir,régime
C'est LE nouveau régime tendance de cette année. Mise au point en Angleterre, cette diète consiste simplement à manger normalement pendant 5 jours, puis à semi-jeûner les 2 jours restants de la semaine.

C'est en suivant des femmes atteintes d'un cancer du sein que la nutritionniste Michelle Harvie et l'oncologue Tony Howell ont découvert l'intérêt du régime 5:2. Partant du postulat que le surpoids peut favoriser l'apparition de nouvelles tumeurs, ces spécialistes ont proposé à des patientes un régime strict de deux jours par semaine, alterner avec 5 jours d'alimentation normale. A la fin de leur étude menée à l'hôpital universitaire de South Manchester, ils ont constaté que la perte de poids était plus importante avec cette diète qu'avec un régime mené 7 jours/7. "On sait depuis longtemps qu’il faut réduire les apports caloriques de 25 % pour que l’organisme commence à puiser dans ses réserves, explique Michelle Harvie. Pendant cette étude, nous nous sommes rendus compte qu'il était aussi plus efficace de réduire de manière importante son alimentation deux jours par semaine, plutôt que de réduire tous les jours 25% de ses apports alimentaires."

Josué

avatar
Administrateur
Artichaut : ne faites plus l’impasse !
Réagissez !
aliments maigrir,cancer du côlon,foie,rétention d'eau
Kilos en trop, rétention d’eau, problèmes pour digérer… Quand vous aurez vu toutes les vertus de l’artichaut, c’est sûr, vous ne passerez plus devant au supermarché sans l’acheter !
Il lutte contre la rétention d’eau

Marre d’être gonflé à cause de la rétention d’eau ? Prenez de l’artichaut ! Comme il contient de l’inuline (prébiotique) et du potassium (minéraux), il agit en tant que draineur hépato-rénal. Du coup, il facilite la diurèse c'est-à-dire l’élimination de l’eau.

109 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Lun 17 Juin - 7:28

Josué

avatar
Administrateur
Maigrir avec le régime pomme
pomme,régime
Mis au point par une nutritionniste américaine, le régime pomme a prouvé qu'il pouvait faire perdre jusqu'à 5 kilos par semaine ! Principes, menus type, avantages, inconvénients, risques... Medisite vous livre les secrets de cette méthode simple à suivre, peu coûteuse et efficace !
5kg par semaine !
e "régime pomme" ou "régime trois pommes par jour" est né à partir d'une simple suggestion. Tammi Flynn, nutritionniste américaine, n'arrivait pas à faire perdre du poids à l'une de ses patientes. "A la base j'ai juste conseillé une fois de manger une pomme avant chaque repas pour augmenter la consommation de fibre". Et là miracle ! La patiente a perdu 2,3 kilos en une semaine. "Plus tard, j'ai combiné cette idée avec un plan de repas équilibré qui a fait ses preuves chez des milliers de personnes." La perte de poids peut aller jusqu’à 5 kilos chez certaines.
Le 01/03/2013 - Bénédicte Demmer, rédactrice santé

110 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Sam 29 Juin - 7:28

Josué

avatar
Administrateur
200 calories, ça représente quoi dans l'assiette ?
aliments,calories
Quand on surveille sa ligne, on surveille le nombre de calories ingérées. Mais pas toujours facile de s'y retrouver entre les différents aliments. Une vidéo postée par Asap Science montre ce que représente vraiment 200 calories.
quantité de brocolis qu'il faut manger avant d'atteindre 200 calories ! En moyenne, une personne a besoin de 2000 à 2700 calories par jour. Celles-ci nous procurent l'énergie nécessaire pour la journée et sont apportées uniquement par la nourriture. Cette vidéo clarifie certaines idées reçues que l'on peut avoir sur les aliments et montre que la taille des portions varie en fonction de ce qu'on mange. Par exemple, il y a plus de calories dans un litre de lait entier que dans un litre de coca. Et pourtant le lait apporte plus de bonnes graisses et de nutriments que le coca. Au lieu de penser à la quantité, il serait peut-être mieux de penser à la qualité !

Josué

avatar
Administrateur
Psychotropes : attention à la prise de poids !

Vous n’arrivez pas à mincir, et vous ne comprenez pas pourquoi ? Tranquillisants, antidépresseurs, neuroleptiques… certains psychotropes qui luttent contre l’anxiété, la déprime ou la dépression font beaucoup grossir ! Voici ceux à éviter.

Les antidépresseurs dont il faut se méfier

Les premiers antidépresseurs dits tricycliques, comme l’Anafranil®, sont les plus puissants contre la dépression, mais ce sont aussi ceux qui font le plus grossir, parce qu’ils provoquent des pulsions sucrées. Les nouveaux antidépresseurs, dits sérotoninergiques, sont moins puissants sur les symptômes dépressifs, mais ils ont l’avantage d’entraîner une prise pondérale nettement moindre. Ils peuvent même, dans certains cas, conduire à une perte de poids !

112 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Mar 27 Aoû - 20:23

Josué

avatar
Administrateur
Ces aliments gras qui font maigrir !
Chocolat, oeuf, noix, porc... Arrêtez de vous priver sous prétexte que vous faites attention à votre ligne ! Certains aliments gras peuvent au contraire vous aider à maigrir. La liste.

L’avocat, aliment minceur !

avocat maigrirÉtiqueté injustement au rang d’aliment trop gras, l’avocat peut vous aider à surveiller votre ligne. Il contient des fibres naturelles qui se gorgent d’eau à la digestion ce qui procure une sensation de satiété dans le cerveau.
En pratique : Pendant un régime, on peut consommer un demi avocat par jour avec un filet de citron sans y ajouter de matières grasses.

113 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Mar 27 Aoû - 20:26

Michael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Et moi qui est trop mince, et je veux prendre du poid savoir que ce que je prend me fait maigrir la liste, ca crain

114 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Mar 27 Aoû - 20:28

Josué

avatar
Administrateur
tant fait pas avec l'age le poid arrive assez vite.

115 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Mar 27 Aoû - 20:39

Michael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Josué a écrit:tant fait pas avec l'age le poid arrive assez vite.
Merci Very Happy

116 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Mer 16 Oct - 12:38

Josué

avatar
Administrateur
Trop gros, trop maigres : Doing Good Doing Well, publie, avec Ipsos, une étude sur les 18-35 ans en France qui révèle que 40% d'entre eux sont concernés par des problèmes de poids. Solitude, stress, habitudes alimentaires, manque de sport, précarité : tout est passé au peigne fin...
Seuls. Près d’un jeune sur quatre (22%) se dit "souvent" très seul. 80% des sondés prennent seuls leur petit déjeuner une fois sur deux.

Dîner... devant son écran. 50% des 18-35 ans prennent leur petit déjeuner devant un écran. mais c'est au dîner que l’utilisation des écrans reste importante : 63% jeunes le prennent au moins une fois sur deux devant un écran.

26 minutes pour déjeuner. En moyenne, le petit-déjeuner est avalé en 10 minutes, le déjeuner en 26 minutes et le dîner en 29 minutes. Au moins une fois sur deux, 21% des jeunes se restaurent sans s’asseoir.

Stress élevé. 54% des sondés estiment vivre dans leur vie professionnelle ou étudiante, "un niveau de stress élevé". Au point, pour 22% des jeunes, d'être trop stressés pour pouvoir avaler un morceau.

Précarité. Il est parfois difficile de boucler le mois pour un jeune sur deux. Ce facteur n’influe pas seulement sur les aliments qui finissent dans l’assiette, c’est une véritable variable d’ajustement.

Le manque de sport. Les jeunes ne sont pas très sportifs. 41% d’entre eux ne font pas une seule heure de sport. Ce nombre passe à 47% chez les 30-35 ans.

Pas conscients du phénomène. 54% des personnes concernées ont le sentiment de manger plus équilibré qu'il y a deux ou trois ans. une majorité déclare ne pas manger trop de matières grasses ou ne pas savoir l'évaluer (52%), ne pas manger trop de sucre (64%) ou ne pas consommer trop de sel (71%). En fait, plus d'un tiers (35%) des jeuens en surpoids pensent qu'ils sont dans la norme.

Enquête Ipsos réalisée du 20 au 25 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.001 personnes âgées de 18 à 35 ans selon la méthode des quotas.

Josué

avatar
Administrateur
Régime loup-garou : perdre 3 kilos en 1 journée

Manger en fonction de la lune, c'est ce que propose le régime "loup-garou" très prisé chez nos célébrités ! Medisite vous donne ses principes surprenants.



Selon certaines femmes déjà adeptes, le régime loup-garou permettrait de perdre 3 kilos en une journée. Aussi appelé "régime lunaire", il se base sur l’hypothèse que la lune a une influence sur les eaux du corps comme sur les marées des océans. Cette dernière stimulerait l’activité rénale et favoriserait l’élimination d’excès d’eau et de toxines accumulées dans l’organisme à cause de la nourriture grasse, du stress et des problèmes de digestion.

On mange quoi ?

Il faut jeûner et ne boire que de l’eau ou des jus au cours des 24h suivant le début d’une phase de nouvelle lune. MoonConnection.com, un site d'informations sur ce régime surprenant explique aussi les détails d’une variante qui durerait six jours et qui comprend un apport quotidien en fruits et légumes. Déjà en vogue chez les stars dont Madonna et Demi Moore, le régime loup-garou reste critiqué chez les experts. Pour Jeanette Crosland, directrice de l'Association britannique de diététique, interrogée par le DailyMail, il s'agit encore d'un régime "qui essaye d’attirer l’attention, basé sur un fait scientifique qui n’existe pas et qui implique une importante baisse de calories". Le problème comme toujours c'est la reprise des kilos après !

118 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Jeu 30 Jan - 11:09

Josué

avatar
Administrateur
Selon une étude mondiale sur la santé, le nombre de personnes obèses a augmenté de 82 % entre 1990 et 2010. Le surpoids tue trois fois plus que la sous-alimentation, bien que la faim soit toujours un problème dans de nombreux pays. Majid Ezzati, l’un des auteurs de l’étude, constate : « En 20 ans, on est passé d’un monde où les gens souffraient de sous-alimentation à un monde où l’excès de nourriture et une alimentation malsaine rendent les gens malades, même dans des pays en développement. »
source rv Avril 2014.

119 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Ven 31 Jan - 10:13

chico.

avatar
L'obésité infantile déterminée dès l'âge de cinq ans
Mis à jour le 30.01.14
L'obésité chez les enfants aux Etats-Unis commence dès la maternelle, affirme une recherche publiée mercredi dans la revue médicale américaine New England Journal of Medicine.





L'étude révèle que plus de 12,4% des enfants américains entrant à l'école maternelle étaient obèses et 14,9% en surpoids, selon les auteurs. (Photo: AFP Photo d'illustration)
A l'âge de 14 ans, près de la moitié des enfants qui sont devenus obèses l'étaient déjà à cinq ans.
L'étude montre également que les enfants, qui étaient en surpoids à l'école maternelle, avaient quatre fois plus de risques que ceux d'un poids normal de devenir obèse en classe de quatrième.
«Si les tendances dans la prévalence de l'obésité sont bien établies, l'on savait très peu sur les enfants qui deviennent obèses et à quel âge«', explique Solveig Cunningham, professeur adjointe à la faculté de santé publique de l'université Emory (Géorgie, sud-est), principal auteur de cette recherche.
Les chercheurs ont analysé des données provenant d'enfants qui ont participé à une étude dans les maternelles en 1998 et 1999. L'enquête est un échantillon représentatif de tous les enfants inscrits à l'école maternelle durant ces deux années aux Etats-Unis, soit environ 3,8 millions, précisent les auteurs.
Age de grande vulnérabilité
«Examiner l'incidence de l'obésité à ce jeune âge et son évolution pourrait nous informer sur la nature de cette épidémie, les âges de plus grande vulnérabilité et les groupes qui courent le plus grand risque de devenir obèse», explique le professeur Cunningham.
L'étude révèle que plus de 12,4% des enfants américains entrant à l'école maternelle étaient obèses et 14,9% en surpoids, selon les auteurs. Ils se sont basés sur l'indice de masse corporel infantile, établi par les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).
Le taux d'obésité augmente ensuite pour atteindre 20,8% quand les enfants ont 14,1 ans (âge médian).
La prévalence de l'obésité était la plus élevée à 14 ans parmi les enfants noirs (17%), suivis par les Hispaniques (14%). Ce taux était de seulement 10% chez les enfants blancs et ceux d'autres races.
Pauvreté et obésité
Les enfants issus de 20% des familles les plus riches avaient la plus faible incidence d'obésité à l'école maternelle comparativement à ceux de tous les autres groupes socio-économiques, indique l'étude.
A tous les âges, entre cinq et quatorze ans, la prévalence de l'obésité était la plus élevée (25,8%) chez les enfants venant des familles les plus pauvres du groupe.
Les enfants qui avaient un poids élevé à la naissance (au-dessus de quatre kilogrammes) et étaient en surpoids à l'école maternelle courent le risque le plus élevé de devenir obèse avant 14 ans, selon cette recherche. Environ 36% des enfants devenus obèses avant quatorze ans, pèsent plus de quatre kilogrammes en naissant.
«Nous avons des indications selon lesquelles certains facteurs avant la naissance et pendant les cinq premières années de la vie jouent un rôle important dans l'obésité», précise le professeur Cunningham.
(ats/afp)

samuel

avatar
Administrateur
Comment maigrir avec l’homéopathie !

L’homéopathie serait LA solution efficace pour maigrir d’où on veut, facilement... et pour longtemps ! Ventre plat, fringales, rétention d’eau, cellulite : voici les solutions homéopathiques !
Pour retrouver un ventre plat




Des rondeurs au niveau du ventre ? Pas de panique ! Certains

remèdes homéopathiques
permettraient de retrouver un joli ventre plat en agissant, non pas directement sur la perte de poids, mais plutôt sur le transit (en limitant les ballonnement, notamment). Ce qu’il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun :Lycopodium 5CH (haut du ventre gonflé), Carbo Vegetabilis 5CH (bas du ventre gonflé) ou China Rubra 5CH (si tout le ventre est gonflé). Posologie : 2 granules trois fois par jour, de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après. A noter : Le traitement doit être arrêté quand les ballonnements disparaissent.

121 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Lun 10 Fév - 8:29

Josué

avatar
Administrateur
Incapable de bouger depuis 2 ans et demi, Khaled Mohsen Chaïri a perdu 320 kilos grâce à une cure d'amaigrissement. Images.

©youtube.com /euronews
PUBLICITÉ


Il y a six mois, le saoudien Khaled Mohsen Chaïri, âgé de 20 ans, pesait plus de 610 kilos. Envoyé en cure d’amaigrissement sur ordre du roi Abdallah, il a aujourd'hui perdu la moitié de ce qu'il pesait en août dernier. Ne pouvant sortir de chez lui, il a fallu détruire la façade de son immeuble et le transporter avec un chariot élévateur jusqu'au centre d’amaigrissement. Après six mois d'hospitalisation et de régime intensif le jeune homme pèse maintenant 290 kilos. Un poids qui reste impressionnant mais qui ne dépasse pas celui du mexicain Manuel Uribe. Pesant 590 kilos, il avait été déclaré "homme le plus gros du monde" par le Guinness des records en 2006.

Voir la vidéo de l'évacuation de Khaled Mohsen Chaïri :

122 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Mar 25 Fév - 8:28

chico.

avatar
[size=13.142854690551758]L'obésité devient-elle la norme en Europe?[/size]
Mis à jour à 02:23
L'obésité risque de devenir «une nouvelle norme», tant le surpoids est répandu chez les jeunes. Selon l'OMS, jusqu'à 33% des enfants européens de onze ans sont concernés.
L'obésité est si répandue en Europe, en particulier chez les jeunes, qu'elle risque d'y devenir «une nouvelle norme», met lundi en garde l'OMS. Selon une étude menée dans 53 pays, jusqu'à 27% des adolescents de 13 ans et 33% des enfants de onze ans sont en surpoids.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) salue toutefois les efforts de certains gouvernements, notamment en France et dans les pays scandinaves, qui sont parvenus à endiguer le phénomène grâce à une série de mesures comme la promotion des fruits et légumes ou la taxation de certains aliments.
Mais, en moyenne, l'obésité gagne du terrain pour deux raisons, selon Zsuzsanna Jakab, directrice de l'OMS pour l'Europe: le peu d'activité physique et la consommation de produits riches en sucre, en sel et en graisse. Cette combinaison de facteurs est «mortelle», dit-elle, d'autant que le phénomène n'étonne plus.
Être en surpoids est commun
«Notre perception de ce qui est normal a changé. Être en surpoids est désormais davantage vu comme quelque chose de commun, plutôt qu'inhabituel. Nous ne devons pas laisser une génération de plus grandir avec l'idée que l'obésité est une nouvelle norme», avertit-elle.
L'obésité chez les enfants de onze ans atteint les niveaux les plus élevés en Grèce, au Portugal, en Irlande et en Espagne, et les niveaux les plus bas aux Pays-Bas et en Suisse, d'après le rapport de l'OMS.
Dans 23 pays où l'étude a été menée, plus de 30% des personnes de 15 ans et plus ne pratiquent pas suffisamment d'exercice. L'OMS préconise de faire au moins 60 minutes d'activité par jour pour les enfants de 5 à 17 ans et au moins 150 minutes d'exercice modéré par semaine pour les adultes.
Encourager la pratique du sport
Selon Joao Breda, l'un des spécialistes de ces questions à l'OMS, il faut revoir jusqu'à la physionomie des villes pour encourager la pratique du sport, et donc la lutte contre l'obésité.
«Nous devons créer un environnement dans lequel l'exercice physique est encouragé et où la nourriture saine est le premier choix, quel que soit le groupe social auquel on appartienne», affirme-t-il dans un communiqué diffusé avec le rapport.
«L'activité physique et la nourriture saine devraient être des sujets pris au sérieux, partout - à l'école, à l'hôpital, en ville, et au travail. La clef peut venir de l'urbanisme, autant que du secteur agroalimentaire», ajoute-t-il.
[right](ats)

Josué

avatar
Administrateur
Boire de l’eau n’aiderait pas à maigrir
Selon une nutritionniste américaine, l’eau ne présenterait que peu d’intérêt pour perdre du poids.

De nombreuses personnes souhaitant perdre du poids pensent que boire beaucoup d’eau leur facilitera la tâche. Elles sont convaincues qu’en plus de favoriser l’élimination, elle remplira leur estomac, limitant ainsi leur envie et consommation de nourriture.

Pourtant, l’eau ne serait pas l’alliée minceur que nous pensons, avance le Dr Beth Kitchin, nutritionniste à l’université de l’Alabama aux Etats-Unis. "Je ne dis pas que l’eau potable n’est pas bonne. Mais seule une étude a démontré que des personnes buvant plus d’eau brûlaient quelques calories supplémentaires, et ce n’était réellement que quelques calories par jour", a-t-elle déclaré au DailyMail. Même l’eau froide ne serait pas si efficace. En fait, la perte calorique serait trop infime pour être à l'origine d'un amaigrissement.

Pour la nutritionniste, la seule façon de mincir serait de diminuer son apport calorique journalier, en privilégiant les fruits et légumes ainsi que les soupes.

Publié par Sarah Frise, rédactrice santé le Lundi 17 Mars 2014 à 14h12

epourkwapa


Bonjour,

samuel a écrit:Comment maigrir avec l’homéopathie !

L’homéopathie serait LA solution efficace pour maigrir d’où on veut, facilement... et pour longtemps ! Ventre plat, fringales, rétention d’eau, cellulite : voici les solutions homéopathiques !
Pour retrouver un ventre plat




Des rondeurs au niveau du ventre ? Pas de panique ! Certains

remèdes homéopathiques
permettraient de retrouver un joli ventre plat en agissant, non pas directement sur la perte de poids, mais plutôt sur le transit (en limitant les ballonnement, notamment). Ce qu’il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun :Lycopodium 5CH (haut du ventre gonflé), Carbo Vegetabilis 5CH (bas du ventre gonflé) ou China Rubra 5CH (si tout le ventre est gonflé). Posologie : 2 granules trois fois par jour, de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après. A noter : Le traitement doit être arrêté quand les ballonnements disparaissent.

Je suis choqué par la photo qu'a mise Samuel sur ce forum. Trouverions-nous une telle image dans Réveillez-Vous pour traiter le sujet de l'obésité ? La photo en elle-même n'est pas plus choquante si c'était dans un magazine " Femme " ou "Santé". Mais ici on est sur un forum religieux TJ.
Toute la différence est là. Encore si la culotte était entièrement opaque ! Mais ce n'est pas le cas. Svp, qu'on coupe cette photo juste à la ceinture ou qu'on l'enlève tout simplement et ce serait très bien. Merci d'avance.
(Je sais que certains vont penser que je suis coincé ou rétrograde, mais tout de même, un peu de décence dans un forum chrétien !)

125 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Mer 19 Mar - 15:11

chico.

avatar
Mais c'est ici une section santé.ce genre de photo n'a rien de choquant.enfin c'est mon avis.

126 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Jeu 20 Mar - 16:29

Karlnar2


Josué a écrit:la solution la plus simple c'est de ne pas vivre à l'américaine.et d'arrêter les Mac -do.

Exact!! Au lieu de manger gras avec des vaccins (ce qui aura tôt fait d'être démontré comme étant nuisible aussi), et bien il faut manger équilibré!

127 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Sam 22 Mar - 11:08

epourkwapa


Bonjour,

Si nous aimons la bonne chère, si devant un buffet je ne sais pas me maîtriser, si je suis rondelet voire obèse, alors il existe une solution qui va m'aider à prendre les meilleurs décisions qui soient.
Le problème c'est que beaucoup d'obèses veulent changer, mais c'est la volonté qui leur manque. Si je suis chrétien, voilà la solution qui nous insufflera la volonté :

Je dois méditer longtemps dans la prière sur Romains 12: 1-3. Je dois peser et sous-peser chaque phrase et chaque mot et me demander en quoi ce mot, cette phrase m'encourage à rejeter l'envie de manger plus qu'il n'en faut. Dans ces versets il est aussi question de faire usage de sa raison. Question : Comment puis-je utiliser ma raison par rapport à mon embonpoint ou mon obésité ? Je peux me raisonner ainsi : Si Jéhovah se mettait à roder de par la terre aujourd'hui un serviteur au corps "saint, agréable à [Lui]" est-ce que c'est moi qu'il verrait ? Si je pense au plus profond de moi que ça ne peut pas être moi, alors je dois mettre tout en oeuvre pour que ce soit le cas. Cela vaut aussi pour notre hygiène corporelle ou notre hygiène de vie. Quand Dieu m'examine, est-ce qu'il voit un corps sain, agréable ? Est-ce qu'il voit un esprit "sain", agréable ? Si je suis un fumeur ou un alcoolique, est-ce que je peux dire que j'ai renouvelé mon esprit pour avoir un esprit "sain" et un intérieur sain ? ça fait réfléchir.


128 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Sam 22 Mar - 21:57

chico.

avatar
Il faut cultiver la maîtrise de soit.pas facile .

129 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Mar 25 Mar - 21:04

Psalmiste

avatar
Je vous invite à calculer votre IMC : http://www.doctissimo.fr/asp/quizz/visu_form_bmi.asp

chico.

avatar
La salive pourrait jouer un rôle dans l'obésité
Mis à jour le 31.03.14
Avoir une salive pauvre en amylase, une enzyme qui sert à digérer des sucres complexes que l'on trouve dans les pâtes et le riz, favoriserait la propension à devenir obèse

(Photo: DR)
La salive pourrait jouer un rôle dans l'obésité.

Chacun possède plus ou moins de copies du gène de l'amylase salivaire, avec des variations allant de une à vingt copies.

Les personnes qui ont le plus petit nombre de copies du gène de l'amylase salivaire (et ainsi peu de cette enzyme dans leur sang) ont un risque multiplié par 10 de devenir obèses, selon l'équipe internationale, coordonnée par le Pr Philippe Froguel (CNRS/Institut Pasteur de Lille/Imperial College London).

Chaque copie de ce gène en moins augmente de 20% le risque d'obésité, d'après ces travaux, parus dimanche dans la revue spécialisée Nature Genetics, qui démontrent pour la première fois le lien génétique entre la digestion des glucides complexes et l'obésité.

Les céréales et le pain, les pâtes, le riz et les pommes de terre, les légumes secs, contiennent de l'amidon encore appelé sucre lent.

Un milliard de personnes en surpoids

Depuis le début de l'agriculture, il y a 10.000 ans, le nombre des copies du gène «AMY1» de l'enzyme salivaire, situé sur le chromosome 1, a augmenté dans l'espèce humaine, dotant les hauts sécréteurs d'amylase salivaire d'un avantage nutritionnel sélectif.

Un milliard de personnes sont actuellement en surpoids. La sédentarité, l'alimentation déséquilibrée font partie des éléments favorisant l'obésité, mais il existe également des facteurs génétiques prédisposants. Environ 5% des personnes très obèses sont porteuses d'une mutation d'un des gènes contrôlant l'appétit qui est suffisante pour les rendre obèses.

Des études récentes ont par ailleurs identifié 70 gènes de l'obésité commune, mais leur impact est faible et n'explique qu'une petite partie du risque génétique (4%). A elle seule, la région du génome contenant le gène AMY1 expliquerait près de 10% du risque génétique.

Deux hypothèses sont avancées pour expliquer ce rôle, favorisant l'obésité, de la déficience en amylase salivaire. La mastication des aliments et leur digestion partielle dans la bouche pourrait avoir un effet hormonal entraînant une satiété moindre chez ceux ayant moins d'amylase.

Modification de la flore intestinale

Selon l'autre hypothèse, la mauvaise digestion des amidons pourrait modifier la flore intestinale et ainsi contribuer indirectement à l'obésité voire au diabète comme le suggèrent de premières études réalisées chez des personnes dont la salive est riche ou pauvre amylase. Les personnes qui ont peu d'amylase salivaire ont ainsi une glycémie anormalement élevée quand elles mangent de l'amidon.

Ces résultats ouvrent des perspectives de prévention et de traitement de l'obésité prenant en compte la digestion des aliments et leur devenir intestinal, selon les chercheurs.

(afp)

Josué

avatar
Administrateur
Régime Starter : 8 kilos en 1 mois !
Perdre jusqu'à 8 kilos en un mois et sans se priver, c'est ce que propose le régime Starter. Comment y arriver ? Comment ne pas reprendre après ? Est-ce risqué ? Mode d'emploi.

Combien de kilos perd-on ?

Le régime Starter est un programme alimentaire sur 4 semaines. Il promet une perte de poids entre 4 et 8 kg. Il peut donner lieu à plusieurs cas de figure :
On perd entre 4 et 6 kg : on peut faire 1 mois de plus maximum pour atteindre les 8 kilos.
On perd entre 6 et 8 kg : on stoppe le programme à 4 semaines, on fait une pause de 4 semaines, puis on reprend pendant un mois pour atteindre les 8 kilos si nécessaire.
"Si l'on perd rapidement, l'organisme a besoin de faire une pause pour deux raisons", explique le Dr Delabos. "D'abord parce que le corps a besoin de temps pour que la peau se retende, et deux parce qu'en perdant du poids trop rapidement, on puise dans les réserves musculaires, ce qui est dangereux (fatigue...)."

chico.

avatar
Manger lentement pourrait aider à perdre du poids
Mis à jour il y a 14 minutes
Les personnes obèses sont plus vite rassasiées que celles qui ont un poids normal. La vitesse à laquelle ces personnes mangent pourrait donc jouer un rôle dans l'obésité, selon une étude bâloise

Une équipe de chercheurs de l'Hôpital universitaire de Bâle ont comparé la satiété ressentie par des personnes au poids normal et des personnes obèses. (Photo: AFP Archives/photo d'illustration)
La vitesse à laquelle les personnes mangent pourrait jouer un rôle dans l'obésité, selon une étude bâloise soutenue par le Fonds national suisse (FNS).

Une équipe de chercheurs de l'Hôpital universitaire de Bâle (USB), réunie autour du professeur Christoph Beglinger, a comparé la satiété ressentie par des personnes au poids normal et des personnes obèses, a annoncé mardi le FNS dans un communiqué. Les scientifiques ont ainsi constaté que les personnes obèses mangent plus vite, mais absorbent également davantage de calories.

Les résultats de l'étude permettent en outre de penser que les thérapies allant dans le sens d'un changement du comportement alimentaire sont bonnes, selon les chercheurs. «Non seulement il est sain de manger lentement, mais cela pourrait aider aussi à perdre du poids», a déclaré Christoph Beglinger.

Plus vite rassasiés

Pour leur étude, les chercheurs ont demandé à 20 personnes de poids normal et 20 personnes obèses de prendre une boisson nutritive le matin à jeûn. Les participants devaient indiquer toutes les trois minutes leur sensation de satiété. En moyenne, les personnes obèses ont indiqué être rassasiées au bout de dix minutes déjà, soit près de quatre minutes avant les autres.

Durant ces dix minutes, les personnes obèses avaient consommé en moyenne près de 85 kilocalories, contre 50 pour les personnes de poids normal. Les personnes obèses ont ainsi pris environ 140 kilocalories de plus avant que la sensation de satiété n'apparaisse, explique le FNS.

«Cent kilocalories par jour au-dessus de la quantité recommandée suffisent déjà pour provoquer une prise de poids», écrivent encore les chercheurs dans leur étude. La vitesse à laquelle on mange est donc un facteur susceptible de contribuer à l'obésité, selon eux.

Depuis 1980, le nombre de personnes obèses dans le monde s'est multiplié par deux, selon le FNS. L'obésité augmente le facteur de risque des accidents cardio-vasculaires, du diabète et de certains cancers.

133 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Sam 26 Juil - 21:05

samuel

avatar
Administrateur
Maigrir avec le  régime pomme.
Mis au point par une nutritionniste américaine, le régime pomme a prouvé qu'il pouvait faire perdre jusqu'à 5 kilos par semaine ! Principes, menus type, avantages, inconvénients, risques... Medisite vous livre les secrets de cette méthode simple à suivre, peu coûteuse et efficace !

regime pommes kilos
PUBLICITÉ

5kg par semaine !
Le "régime pomme" ou "régime trois pommes par jour" est né à partir d'une simple suggestion. Tammi Flynn, nutritionniste américaine, n'arrivait pas à faire perdre du poids à l'une de ses patientes. "A la base j'ai juste conseillé une fois de manger une pomme avant chaque repas pour augmenter la consommation de fibre". Et là miracle ! La patiente a perdu 2,3 kilos en une semaine. "Plus tard, j'ai combiné cette idée avec un plan de repas équilibré qui a fait ses preuves chez des milliers de personnes." La perte de poids peut aller jusqu’à 5 kilos chez certaines.

134 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Sam 2 Aoû - 16:08

samuel

avatar
Administrateur
Comment maigrir avec l’homéopathie !

L’homéopathie serait LA solution efficace pour maigrir d’où on veut, facilement... et pour longtemps ! Ventre plat, fringales, rétention d’eau, cellulite : voici les solutions homéopathiques !


 
Pour retrouver un ventre plat

Des rondeurs au niveau du ventre ? Pas de panique ! Certains

remèdes homéopathiques

permettraient de retrouver un joli ventre plat en agissant, non pas directement sur la perte de poids, mais plutôt sur le transit (en limitant les ballonnement, notamment). Ce qu’il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Lycopodium 5CH (haut du ventre gonflé), Carbo Vegetabilis 5CH (bas du ventre gonflé) ou China Rubra 5CH (si tout le ventre est gonflé). Posologie : 2 granules trois fois par jour, de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après. A noter : Le traitement doit être arrêté quand les ballonnements disparaissent.

135 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Ven 22 Aoû - 11:53

chico.

avatar
ALIMENTATION
Les nouilles instantanées sont nocives pour les femmes
Une étude américaine a démontré des risques pour la santé si la consommation était d'au moins deux fois par semaine. Les hommes seraient moins touchés.






Les femmes seraient plus sensibles aux effets des hydrates de carbone. (Photo: Keystone)
Les femmes qui mangent des nouilles instantanées au moins deux fois par semaine accroissent de 68% le risque de cholestérol élevé, de diabète et d'hypertension, selon une recherche américaine publiée jeudi.
Indépendant du régime alimentaire
Ils ont analysé les données d'une enquête effectuée en Corée du Sud, plus grand consommateur mondial de ces nouilles, auprès d'un échantillon de 10'771 adultes représentatif de la population, dont un peu plus de la moitié de femmes.
«La consommation de nouilles instantanées est liée à une augmentation de la prévalence du syndrome métabolique chez les femmes, indépendamment de leur régime alimentaire dominant», écrivent ces chercheurs de l'université de Harvard dont les travaux paraissent dans le Journal of Nutrition du mois d'août.
Le syndrome métabolique désigne la présence d'un ensemble de signes physiologiques qui augmentent le risque de diabète et de maladies cardio-vasculaires.
Ainsi, même si les femmes coréennes avaient un régime alimentaire traditionnel à base de riz, de poisson et de légumes ou mangeaient surtout de la viande et des aliments frits moins sains, le fait de consommer des pâtes instantanées deux fois par semaine accroissait fortement leur risque métabolique.
Une ou deux fois par mois conseillé
«Manger des nouilles une ou deux fois par mois ne présente aucun problème mais plusieurs fois par semaine est problématique», a déclaré Frank Hu, professeur de nutrition et d'épidémiologie à Harvard, principal auteur, cité par le New York Times.
Le fait que les données proviennent d'une enquête peut expliquer pourquoi les hommes ne semblent pas autant affectés que les femmes, relève le professeur Hu dans l'étude.
Il explique que ces dernières semblent décrire leur régime alimentaire de façon plus exacte. Mais, selon lui, il est aussi possible que les femmes soient plus sensibles aux effets des hydrates de carbone, des graisses et du sel.
(afp)

136 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Sam 18 Oct - 10:16

samuel

avatar
Administrateur
[size=30]manger des pommes de terre ne fait pas grossir[/size]
Selon une étude américaine, les pommes de terre ne doivent pas être bannies d'un régime amincissant, elles aideraient même à perdre du poids.

PUBLICITÉ
[size][size]
Si vous faites attention à votre ligne, bonne nouvelle ! Selon la fondation The United State PotateBoard, rien ne montre que la pomme de terre fait prendre du poids. A condition de contrôler son apport calorique à côté. Pour en arriver à cette conclusion les scientifiques ont étudié l'indice glycémique de la pomme de terre et son impact sur l'organisme.
La pomme de terre inclue dans trois régimes différents
Pour cette étude, 90 personnes obèses ont été réparties en trois groupes et soumises à des régimes différents. Le premier groupe a dû manger des aliments avec un indice glycémique élevé. Cela augmente le taux de glucose dans le sang rapidement et favorise le stockage des graisses. Le deuxième groupe a consommé des aliments avec un indice glycémique bas pour stabiliser le taux de glucose dans le sang et être rassasié plus longtemps. Pour le dernier groupe, aucune indication particulière sur la nourriture. En plus de leurs régimes, tous les groupes ont dû inclure quatre à sept portions de pommes de terre par semaine.
Aucune prise de poids après avori mangé des pommes de terre
Au bout de 12 semaines d'étude, les scientifiques ont constaté la même perte de poids dans les trois groupes. Selon le groupe d'étude, maigrir "n'est pas une question d'éliminer certains aliments de son alimentation mais de réduire son apport caloriques."[/size][/size]

137 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Mer 26 Nov - 12:28

Josué

avatar
Administrateur
Surpoids et obésité responsables de 3,6% des cancers
Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 26/11/2014 à  07:40, mis à jour à  08:51

Le surpoids serait à l'origine d'environ un demi-million de cancers par an dans le monde, selon une étude de l'OMS datée de jeudi. Les pays riches sont les plus touchés, avec près de deux tiers de ces pathologies. 

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/surpoids-et-obesite-responsables-de-3-6-des-cancers_1626042.html#YFXUYgrlmrIsF7MY.99

138 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Sam 17 Jan - 16:03

samuel

avatar
Administrateur
[size=30]Un implant pour réduire son appétit, bientôt en France ?[/size]
-20150117#comment-form][size=12]Réagissez !
Des chercheurs ont mis au point un implant qui empêche le nerf responsable de la faim de prévenir le cerveau quand l'estomac est vide.

[/size]


Le "Maestro Rechargeable System" sera-t-il une alternative à l'anneau gastrique ? Cet implant créé par le laboratoire américain "EnterMedics" qui permet de réduire l'appétit vient d'obtenir l'autorisation d'être commercialisé par l'Agence du médicament américaine.

samuel

avatar
Administrateur
Les Européens sont de plus en plus en surpoids et la situation va s'aggraver encore à l'avenir, met en garde une étude présentée mercredi à Prague au cours d'un congrès de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les scientifiques cherchent intensément un moyen d'inverser cette tendance alarmante.

>> Lire aussi: L'OMS s'inquiète de la montée de l'obésité en Europe

Gema Frühbeck, expert en nutrition et président du comité exécutif de l'Association européenne d'étude de l'obésité, évoque des solutions.

Pourquoi est-il si difficile de faire face à ce problème?

L'obésité n'est pas quelque chose comme une infection (qui peut être soumise à un traitement). C'est quelque chose qui va être avec nous pendant toute notre vie.

Les technologies rendent la vie des gens plus facile mais, dans le même temps, elles les poussent à l'inactivité. Même, pendant leur temps libre, ils restent trop souvent collés à un écran d'ordinateur. Il est donc surtout nécessaire de modifier la mentalité de la société.

L'actuelle crise économique a également un impact négatif, poussant les gens à faibles revenus et les chômeurs à manger des aliments à densité énergétique élevée moins chers plutôt que de suivre un régime alimentaire sain, mais plus cher.

Il s'avère nécessaire de collaborer avec les hommes politiques, les urbanistes, les architectes et les sociologues, en vue d'apporter un véritable changement du cadre au sein duquel la société aborde le problème de l'obésité.

Pourquoi la tendance est-elle en revanche à la baisse dans certains pays, par exemple aux Pays-Bas ?

Il est facile de s'adonner au vélo aux Pays-Bas, ce qui n'est pas toujours le cas dans de nombreux autres pays européens. La société néerlandaise a toujours été très sensibilisée aux initiatives liées à la lutte contre l'obésité.

Il nous faut vraiment être pro-actifs. Si ceux qui décident de la politique dans ce domaine ne lancent pas une opération d'envergure contre l'obésité, la situation deviendra très compliquée. Ce que nous voyons aujourd'hui, c'est plutôt le contraire. Un grand nombre de gens ont plutôt la tendance à minimiser le danger de l'obésité, persuadés qu'elle ne représente pas une maladie.

Que proposez-vous pour combattre le fléau de l'obésité ?

Il faut vraiment faire beaucoup d'efforts dans l'éducation de nos enfants, pour les sensibiliser au mode de vie sain. La plupart de nos fêtes et des événements sociaux sont liés à l'alimentation. Essayez d'agir autrement : vous pouvez certes passer des moments agréables pendant un repas avec vos amis, mais vous pouvez aussi savourer une belle promenade avec eux, pour ne pas être assis toute la journée. Ce qu'il nous faut, c'est un changement de mentalité.

Une taxe sur la malbouffe n'est pas une bonne idée, car elle frapperait surtout les gens à faibles revenus. L'emballage est très important, tout comme l'étiquetage des produits. Il faut dire aux gens comment lire les étiquettes.

Il est impossible de lutter contre l'obésité sans se rendre compte du fait qu'elle représente une passerelle vers une mauvaise santé. (afp/Newsnet)

(Créé: 06.05.2015, 20h02)

140 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Dim 27 Mar - 16:30

chico.

avatar
Monter les marches c'est bon pour le cerveau.
Chaque étage grimpé quotidiennement fêtait gagner 7 mois à notre matière grise.
Sur ce : université de Concordia , Canada.

141 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Mar 10 Mai - 14:10

Josué

avatar
Administrateur
Pour lutter contre l'obésité, arrêter l'alimentation machinale
Ne pas prêter attention à ce que l'on ingère pourrait bien contribuer aux problèmes de poids, toujours plus importants à l'échelle de la planète.
PAR ANNE JEANBLANC
Publié le 10/05/2016 à 12:00 | Le Point.fr
Avant d'ouvrir le réfrigérateur ou le placard, prenez une bonne inspiration et posez-vous les questions suivantes : Avez-vous vraiment faim ? Ou soif ? Êtes-vous stressé(e) ? Vous ennuyez-vous ? Prenez un temps pour réfléchir et faire le tri entre vos besoins et vos envies. » C'est l'une des recommandations des auteurs d'un très intéressant article qui fait la part entre l'alimentation machinale et l'alimentation consciente. Publié dans Food Today - le dernier bulletin d'information de l'EUFIC* (Conseil européen de l'information sur l'alimentation) et basé sur des études scientifiques –, il donne des conseils pour l'adoption d'une alimentation raisonnée.
Tout d'abord, il faut bien choisir la taille de son assiette. Plus elle est grande, plus elle sera remplie… Des études le prouvent. Selon leurs conclusions, le fait de recevoir des aliments conditionnés dans des emballages plus grands, de plus grosses portions dans les restaurants, ainsi que des assiettes plus larges augmente en moyenne de 30 % la quantité de nourriture ingérée. La différence n'est pas mince…, ses effets sur le poids non plus… « Cependant, 70 % des personnes interrogées pensaient avoir consommé la même quantité que lors de leurs repas habituels, et 94 % d'entre elles étaient convaincues de ne pas avoir été influencées par la taille du conditionnement, de la portion ou de l'assiette », peut-on lire. Au quotidien, mieux vaut donc garder les petits plats, plutôt que de vouloir les mettre dans les grands !
Savourer plus pour manger moins

Autre série de conseils : « Éliminez toute distraction. Éteignez la télévision et tous les appareils à écran, tels que les ordinateurs, téléphones, etc. Réglez une minuterie, et accordez-vous une vingtaine de minutes pour votre repas. » Là encore, cela repose sur les résultats de travaux prouvant que l'on mange plus quand on s'occupe d'autre chose que du contenu dans son assiette. « Ce phénomène pourrait être dû au fait que la distraction parasite la perception des attributs des aliments, tels que le goût, la texture et l'apparence, ce qui retarde la sensation de satiété qui nous pousse à arrêter de manger. » En d'autres termes, prêter attention à ce que l'on ingère participe à la réduction de la surconsommation machinale. C'est le principe même de l'alimentation consciente.
L'abandon d'une façon machinale de se nourrir est particulièrement utile en cas de surpoids. D'ailleurs, selon cet article, 86 % des études d'intervention basées sur la conscience pour changer les habitudes alimentaires liées à l'obésité montrent une amélioration des comportements alimentaires, de la consommation d'aliments et du poids corporel. De plus, six études d'intervention à court terme sur huit indiquent une perte de poids considérable chez les personnes ayant adopté une alimentation consciente. « D'autres travaux sont nécessaires pour comprendre les mécanismes psychologiques, comportementaux et biologiques derrière ce processus et les interventions à l'efficacité la plus constante », concluent les auteurs. En attendant, ils conseillent de prendre de petites bouchées, de les mâcher longtemps en se concentrant sur l'odeur, le goût et la texture des aliments. Bref, de savourer plus pour manger moins.

(*) Cette organisation à but non lucratif qui fournit aux médias, aux professionnels de la santé et de la nutrition et aux enseignants des informations claires sur la sécurité sanitaire et la qualité des aliments ainsi que sur la santé et la nutrition s'appuyant sur des recherches sciehttp://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/pour-lutter-contre-l-obesite-arreter-l-alimentation-machinale-10-05-2016-2038174_57.php?M_BT=52544877662&m_i=QtSQG09jpWOOj0t1B7520Me1iOBDS6tjbakzfCWPVHnDOjZoVfoKmkS7bn1mRTVIlXUdWNbbbEDBPmsfKPsenDqaMRQQQ6#xtor=EPR-6-[Newsletter-Mi-journee]-20160510ntifiques.

142 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Mer 11 Mai - 11:56

Josué

avatar
Administrateur
Le suivi insuffisant des obèses opérés
Mots clés : obésité
Par figaro icondamien Mascret - le 10/05/2016
VIDÉO - Un collectif de patients veut améliorer le suivi des 50.000 personnes opérées tous les ans en France.
Deux ans après une opération de chirurgie bariatrique (chirurgie de l'obésité portant sur l'estomac), «rares sont les centres qui suivent encore plus de la moitié de leurs patients». Ce constat inquiétant fait par l'Académie nationale de chirurgie en janvier 2015 a conduit le Collectif national des associations d'obèses (CNAO) à rédiger un livre blanc riche de 13 propositions pour améliorer le suivi postopératoire. Il vient d'être publié.
«Opérer d'accord, mais il faut assurer le service après-vente, illustre Anne-Sophie Joly, présidente du CNAO, 400 centres faisant de la chirurgie de l'obésité, c'est sans doute trop pour garantir un haut niveau de qualité partout», ajoute-t-elle. L'une des propositions du CNAO vise d'ailleurs clairement à «formaliser le suivi postopératoire comme une condition de la chirurgie bariatrique», via un contrat tripartite portant sur les obligations de chacun: patient, établissement de soin, équipe médicale.
«Maisons de l'obésité labellisées»
Mais le collectif va plus loin encore puisqu'il propose la création de «maisons de l'obésité labellisées», afin de réunir sur un même site toutes les compétences nécessaires au suivi des malades. «Car l'obésité est une maladie, rappelle le Dr Renaud Chiche, chirurgien digestif à Paris et membre du groupe de travail mis en place par le CNAO. Quel que soit le type d'intervention choisi, il nécessitera une supplémentation nutritionnelle à vie ainsi que des changements de comportement alimentaire, une activité physique régulière et une prise en charge psychologique.»

Le problème, c'est que les consultations de diététiciens et de psychologues, cruciales en postopératoire, ne sont pas remboursées par l'Assurance-maladie. «On pourrait imaginer un suivi avec notamment des psychologues et des diététiciens dans le cadre d'un programme bien défini», suggère le Pr Faredj Cherikh, psychiatre au CHU de Nice, ayant contribué au livre blanc.
«Les maisons de l'obésité doivent être pensées, conviviales et relaxantes, pour permettre l'échange entre patients sans être aussi anxiogènes que ne l'est souvent le monde médical», insiste le Dr Chiche. «Le parcours de soins doit se faire dans le plaisir, abonde Anne-Sophie Joly, on ne fait avancer personne dans la peur et le punitif.» Un défi que pourraient relever les maisons de l'obésité. Les pharmaciens, qui sont parfois les seuls professionnels de santé à voir encore certains obèses qui se sont détournés du système de soins à force de stigmatisations, pourraient aussi y réorienter ceux-ci.
Le livre blanc a reçu le soutien de l'Académie de chirurgie et celui de la Société française et francophone de la chirurgie de l'obésité (Soffco). «Il servira également de base pour la commission d'information des patients de la Haute Autorité de santé (HAS)», précise Anne-Sophie Joly qui en est membre. Enfin, on attend dans les mois à venir les propositions du groupe de travail multidisciplinaire de l'Académie de chirurgie, qui réalise actuellement une enquête auprès des patients, des chirurgiens et des généralistes. Un module de formation, destiné aux généralistes volontaires, pourrait notamment être formalisé.
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/05/10/24955-suivi-insuffisant-obeses-operes

143 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Dim 29 Mai - 18:33

Josué

avatar
Administrateur
Obésité : une pilule qui se change en ballon dans l'estomac pour perdre du poids
+VIDEO Ce système développé par la société Obalon est présenté comme une alternative à l'anneau gastrique.

Tandis que l'Europe s'apprête à faire face à une véritable épidémie d'obésité d'ici à 2030, selon les chiffres alarmants de l'OMS, la solution pourrait peut-être venir d'une nouvelle pilule. Celle-ci a permis à des obèses de perdre près de 7 % de leur poids, selon les résultats d'un nouvel essai clinique réalisé aux Etats-Unis.

Comment ? Il s'agit en fait d'une pilule contenant un ballon. Une fois le médicament avalé, celui-ci se gonfle dans l'estomac. Le dispositif permet de couper la sensation de faim. Développé par la société américaine Obalon, il est présenté comme une alternative à l'anneau gastrique. Mais aussi au ballon intra-gastrique car il ne nécessite pas d'endoscopie ou d'anesthésie.
À LIRE AUSSI
L'obésité serait-elle moins dangereuse ?
Obésité, une épidémie mondiale qui exige des mesures radicales
347 patients l'ont essayé

"Ce système de ballons peut aider des personnes obèses à perdre deux fois plus de poids qu'en modifiant leur mode de vie", affirme le Dr Shelby Sullivan, directeur du service de gastroentérologie à la faculté de médecine de l'Université Washington à Saint-Louis, dans le Missouri, et qui a dirigé cette étude.

Les 347 participants à cet essai mené aux Etats-Unis avaient un indice de masse corporelle (le poids divisé par la taille au carré) de 30 à 40. Un IMC normal se situe entre 18,5 et 25. Au-delà, le sujet est en surpoids (jusqu'à 30) ou obèse (au-delà de 30). Par ailleurs, les patients connaissaient tous une grande difficulté à perdre du poids avec seulement un régime et de l'exercice.

La moitié des participants ont avalé au total trois capsules, soit une toutes les trois semaines. Chaque capsule contient un ballon qui se gonfle ensuite avec 250 m3 d'azote par un cathéter. L'autre partie du groupe a absorbé des capsules mais sans ballon. Après un traitement de six mois, les chercheurs ont déterminé que la perte moyenne de poids dans le groupe des ballons Obalon a été de 6,81% comparativement à 3,59% dans le groupe témoin. Par ailleurs, 64,3% des participants ayant avalé ces ballons avaient réduit leur poids d'au moins 5%, contre seulement 3,2% dans l'autre groupe.


Une amélioration de la tension artérielle

Les chercheurs ont présenté ces résultats à la Digestive Diseases Week (DDW), le plus grand colloque international de gastroentérologie, d'hépatologie et de chirurgie gastro-intestinale qui se tient cette semaine à San Diego en Californie (ouest). De précédentes études cliniques avec ce nouveau système avait déjà montré des pertes de poids comparables.

D'autres points positifs ressortent aussi de cette étude. Les patients traités ont ainsi connu une amélioration de la tension artérielle, de la glycémie et des taux de mauvais cholestérol (LDL). Toujours est-il que, pour l'instant, la Food and Drug Administration (FDA), l'agence des médicaments américaine, n'a toujours pas fourni d'autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis. Il est cependant déjà commercialisé dans l'Union Européenne, au Mexique et au Proche-Orient.
À LIRE AUSSI
L'obésité en France coûterait 54 milliards d'euros
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/021973694263-obesite-une-pilule-qui-se-change-en-ballon-dans-lestomac-pour-perdre-du-poids-2002048.php?pwOgKEyhbFd5Q07R.99#xtor=RSS-2055

144 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Dim 29 Mai - 18:36

Patrice1633

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
J'aurais un peu de poid a perdre mais je sais que je mange trop de fast Food, alors meme si j'essayerais plein de chose il faudrait que je commence par manger santé ...

145 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Lun 4 Juil - 15:00

Josué

avatar
Administrateur
L’espoir d’un traitement contre l’obésité ? C’est en tout cas le souhait des chercheurs du Dana-Farber Cancer Institute et d’une équipe de l’université de Californie à Berkeley (Etats-Unis) à l’origine de cette découverte. Sous la direction de Bruce Spiegelman, directeur du département Métabolisme et maladies chroniques au Dana-Farber, les scientifiques se sont intéressés à la combustion des cellules graisseuses. Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue américaine Cell.

EN SAVOIR + >> Non, l’obésité n’est pas un choix de vie mais une maladie

Cette étude, relayée par Top Santé, a permis d’identifier une enzyme à l’origine de la production de dérivés d’acides aminés baptisés N-acylés. Ce sont ces derniers qui peuvent permettre une perte de poids. Comment ? Ces acides aminés stimulent la production de chaleur dans les cellules. Un booster qui permet, au repos, d’accélérer la perte de poids en brûlant des calories plutôt que de les stocker sous forme de graisses.
EN SAVOIR + >> Le cuivre, une solution contre l’obésité

Afin d’évaluer précisément le résultat, ils ont injecté ces acides aminés...

146 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Lun 4 Juil - 15:52

chico.

avatar
L'obésité une maladie ?
Je n'en suis pas si sur,c'est notre société de sédentaire qui créent les obéses et aussi notre maniéré de manger.

147 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Lun 4 Juil - 17:14

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Et en plus il y bien trop de sucre dans nos aliments ou aussi trop de sel dans les plats tout préparés.

148 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Jeu 25 Aoû - 18:48

samuel

avatar
Administrateur
Etre en surcharge pondérale peut augmenter la probabilité de développer des cancers de l'estomac et de l'appareil digestif mais également des tumeurs au cerveau ou aux organes reproducteurs. Selon une étude internationale, le surpoids peut accroître le risque de cancer de l'estomac, du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas, des ovaires et de la thyroïde, selon un compte-rendu du Centre international de la recherche sur le cancer (CIRC/IARC), basé à Lyon, en France, paru dans la revue The New England Journal of Medicine.

À LIRE AUSSI
A long terme, le régime végétarien accentue les risques de cancer et de maladie cardiaque
Cancer de l'enfant : la France réalise une première mondiale
Les boissons très chaudes probablement cancérogènes, selon l'OMS
Cancer : la piste très prometteuse des nanoparticules
Le risque de méningiome - un cancer du cerveau - et de myélome - atteinte de la moelle osseuse - est également supérieur chez une personne en excès de poids, a ajouté le CIRC. En 2002, cet organisme qui dépend de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait fait savoir que l'excès de poids pouvait favoriser le développement du cancer du colon, de l'oesophage, du rein, du sein et de l'utérus.

Le rôle de l'hygiène de vie

Les chercheurs ont épluché plus d'un millier d'études sur le lien entre surpoids et risque de cancer, et ont conclu que limiter la prise de poids au fil des ans pouvait permettre de réduire le risque de souffrir de ces cancers.

« Le fardeau du cancer dû au surpoids ou à l'obésité est beaucoup plus important que ce que l'on pensait auparavant », a indiqué Graham Colditz, président du groupe de travail du CIRC, et membre de l'école de médecine de l'université Washington de St-Louis. « De nombreux cancers récemment identifiés comme étant liés à un excès de poids ne figuraient même pas sur les radars comme ayant une composante "poids" », a-t-il relevé.

Les cancers se développent souvent sans raison particulière. Ils peuvent parfois être rattachés à des virus, des polluants, un terrain génétique, des radiations... mais l'hygiène de vie peut aussi jouer un rôle marquant (fumer, prise de poids). Environ 9% des cancers chez les femmes en Amérique du Nord, en Europe et au Proche-Orient seraient liés à l'obésité, selon l'étude.

Le surplus de graisse peut en effet favoriser les inflammations et entraîner une surproduction d'oestrogène, de testostérone et d'insuline, autant de sécrétions pouvant alimenter la croissance d'un cancer, a-t-elle relevé. Environ 640 millions d'adultes et 110 millions d'enfants dans le monde sont obèses.

« Des éléments d'hygiène de vie comme un régime alimentaire équilibré, une stabilité pondérale et de l'exercice physique, en plus de ne pas fumer, peuvent avoir un effet important pour réduire le risque de cancer », a indiqué M. Colditz.

Source AFP

149 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Jeu 20 Oct - 18:05

chico.

avatar
9 % des Européens sont considérés comme obèses tandis que la totalité des personnes en surpoids représente 51,6 % de la population.

Plus de la moitié des Européens est en surpoids. C'est le constat de la dernière étude Eurostat publiée jeudi et s'appuyant sur des données de 2014. Selon le document, 51,6 % de la population affiche un indice de masse corporelle (IMC) excessif. Parmi eux, 15,9 % sont en situation d'obésité. Des chiffres qui évoluent en fonction du pays, de l'âge et du niveau d'études.

En étudiant le phénomène pays par pays, on constate que celui comptant le plus de personnes obèses est Malte. Plus d'un quart de la population de la petite île méditerranéenne (26 %) est en surpoids sérieux. Quatre autres Etats membres dépassent la barre des 20 % de leur population atteinte d'obséité : la Hongrie, la Lettonie, l'Estonie et le Royaume-Uni.


A l'inverse, le seul pays dont la part de population obèse se situe sous la barre des 10 % est la Roumanie (9,4 %). L'Italie (10,7 %) et les Pays-Bas (13,3 %) complètent le podium des pays comptant la part la plus faible d'adultes en situation d'obésité. Quant à la France, elle se situe très légèrement sous la moyenne européenne avec 15,3 % de sa population concernée.

L'âge et le niveau d'éducation facteurs d'explication, pas le sexe

Les chiffres d'Eurostat indiquent que l'âge influe sur le risque d'obésité. Celui-ci augmente régulièrement au cours de la vie. Ainsi, 5,7 % des européens de 18 à 24 ans sont considérés comme obèses. Un chiffre qui monte régulièrement jusqu'à atteindre les 22,1 % chez les 65-74 ans. Après 75 ans, la proportion de personnes obèses retombe à 17,3 %.


Autre facteur conditionnant le risque de surcharge pondérale, le niveau d'éducation. Plus celui-ci est faible, plus le risque de devenir obèse est grand. 19,9 % des européens au niveau d'éducation faible sont considérés comme obèses, contre 11,5 % chez les plus diplômés, soit un écart de 8,4 points. Un écart qui monte même à 16,8 points en Slovénie, 14,5 points au Luxembourg ou encore 13 points en Espagne. La France présente aussi un écart sérieux (12,1 points). 20,9 % des Français au niveau d'éducation faible sont considérés comme obèses, contre 8,8 % chez ceux au niveau d'éducation élevé.

En revanche, le sexe n'influe pas sur le risque d'obésité. Si au niveau européen, les hommes (16,1 %) sont très légèrement plus concernés que les femmes (15,7 %), les résultats pays par pays sont très variés. Ainsi, les hommes de Malte, de Croatie et de Slovénie sont plus sujets à l'obésité que leurs compatriotes féminines. Au contraire, en Lituanie, en Lettonie et aux Pays-Bas, ce sont les femmes qui sont plus exposées. A ce niveau, la France affiche une égalité parfaite entre les sexes. Hommes et femmes y affichent tous les deux 15,3 % de personnes obèses.

Tous droits réservés - Les Echos 2016 Facebook Twitter LinkedIn Newsletter

150 Re: Enfin une solution à l'obésité ? le Lun 24 Oct - 15:12

Josué

avatar
Administrateur
INFOGRAPHIES - D'après une enquête menée par Eurostat, le taux d'obésité augmente avec l'âge et diminue avec le niveau d'éducation.
L'obésité a de quoi préoccuper les Européens. D'après l' enquête européenne par interview sur la santé(EHIS) menée par Eurostat en 2014, près d'un adulte sur six serait considéré comme obèse sur le continent
http://vosmedias.actualites.sante.lefigaro.fr/Interstitial/Figaro/SanteV2/2016/10/24/580dd13dd4f4a.html

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 3 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum