Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.

anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

levé l'interdiction contre les Témoins de Jéhovah au sud SOUDAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Josué

avatar
Administrateur
[img] [/img]
Le gouverneur du "Sudan West Equatoria" a rétablit l'activité des Témoins de Jéhovah dans l'état.

28 janvier 2011 (YAMBIO) - Jeudi, le gouverneur de l'Etat d'Equatoria occidental, Bangasi Bakosoro Joseph, a levé l'interdiction contre les Témoins de Jéhovah au barreau de l'État.
alle du Royaume des Témoins de Jéhovah à Yambio était vide ce 26 décembre 2010 (ST)

Pour plus d'un mois les activités du groupe religieux ont été interdits à la suite que certains n'ont pas participé à l'enregistrement pour le référendum sur l'indépendance sud du Soudan en raison de leurs croyances religieuses. Avec l'enregistrement se déroulant au début décembre pour un scrutin historique, le vote au référendum a eu lieu le 9 Janvier à 15. La minorité religieuse n'avait pas non plus pris part aux élections du Soudan en avril de l'année dernière.

Les Témoins de Jéhovah à Yambio, la capitale du Western Equatoria, avaient accusé par l'état de harcèlement et de suspension de culte par les autorités de l'état. Les membres du groupe religieux disent qu'ils ont été accusés à tort d'empêcher ses partisans de prendre part pour des raisons religieuses dans le vote de dimanche qui verra probablement le sécession du sud.



Le mois dernier, pendant la campagne référendaire, les communautés de l'Equatoria occidental avait des problèmes avec certains problèmes en été avec les membres des Témoins de Jéhovah pour "ne participe pas à des droits nationaux", a déclaré Bakosoro.

La ligne dur envers les Témoins de Jéhovah ont conduit à ce qu'un lieu de culte fut brûlé ce 1 janvier 2011. Taban Jamba Lemi, un témoin de Jéhovah basée à Juba, a déclaré à Reuters que l'attaque a été incendié par des «locaux», mais à «l'instigation du gouvernement.» (voir post précédent ci-dessus)


source : Sudan Tribune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum