Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Connaissez vous la franc maçonnerie ?

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

pedro

avatar
Rappel du premier message :

Bonjour, tout est dans le titre Very Happy
Bon dial à tous.


Josué

avatar
Administrateur
qui dit ici que les FM ne son pas des gens comme les autres ?
Le sujet avait été fermer car il sortait de la question posé.c'est aussi simple que cela.

fm2012


Josué a écrit:qui dit ici que les FM ne son pas des gens comme les autres ?
Le sujet avait été fermer car il sortait de la question posé.c'est aussi simple que cela.
s'il est fermé, pourquoi repostes-tu ? c'eatit ce qui me surprenait..

Josué

avatar
Administrateur
fm2012 a écrit:
Josué a écrit:qui dit ici que les FM ne son pas des gens comme les autres ?
Le sujet avait été fermer car il sortait de la question posé.c'est aussi simple que cela.
s'il est fermé, pourquoi repostes-tu ? c'eatit ce qui me surprenait..
j'ai dit pourquoi il avait été fermé.il faut bien lire les réponses.

Josué

avatar
Administrateur
pendant des années, les Étudiants de la Bible ont porté une broche représentant une croix et une couronne pour s'identifier, et ce symbole a figuré sur la couverture de "La Tour de Garde" de 1891 à 1931. Or ces symboles seraient également utilisés dans la franc-maçonnerie.Pourtant tout le monde sait bien que la couronne fait référence à notre seigneur Jésus Christ. De la même manière, la croix n'est-elle pas le symbole par excellence utilisé dans la chrétienté pour représenter la crucifixion de Christ?
Qu'y a-t-il de franc-maçonnique la dedans? Ou alors Jésus était-il franc-maçon?

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Fait intéressant, Russell a écrit des articles concernant la franc-maçonnerie. On note qu'à travers ceux-ci il exprime sans animosité mais très clairement ce qu'il pense refléter le message biblique.

TRADUCTION:Nous remarquons aussi que l'ordre des Francs-maçons, s'il on en juge par son histoire, poursuit des objectifs ou buts secrets, autre que la fraternité et l'aide financière en cas de maladies ou de mort. Et pour autant que nous puissions en juger, il y a un certain degré de vénération païenne ou de momeries liées aux rites de cet ordre et de quelques autres, que les membres ne comprennent pas, mais qui, dans beaucoup de cas, servent à satisfaire le penchant de l'esprit naturel, pour l'adoration, et par conséquent les empêche de chercher l'adoration de Dieu en esprit et en vérité -- à travers Christ, le seul Médiateur établi et Grand Maître.
Dans la mesure où, de telles sociétés gaspillent un temps précieux en rites et cérémonies futiles et dénués de sens, et substituent l'adoration de leurs officiers, et l'utilisation de mots et de symboles qui n'ont pas de sens pour eux, à la vénération de Dieu, de façon appropriée -- par Christ et selon la connaissance et le bon sens d'un esprit sain -- dans cette mesure, ces sociétés sont cruellement mauvaises, quelque soient les gains ou les pertes financières qui découlent de l'adhésion à l'une d'entre elles.
Zion's Watch Tower, June 15, 1895, page 144.

fm2012


Josué a écrit:
fm2012 a écrit:
Josué a écrit:qui dit ici que les FM ne son pas des gens comme les autres ?
Le sujet avait été fermer car il sortait de la question posé.c'est aussi simple que cela.
s'il est fermé, pourquoi repostes-tu ? c'eatit ce qui me surprenait..
j'ai dit pourquoi il avait été fermé.il faut bien lire les réponses.
ah ! il est juste fermé pour les autres ... ce qui est amusant, c'est que les FM vous ont dit que vos pratiques étaient incompatibles avec la FM(pas les croyances, la FM ne s'y interesse pas), la question ne se pose donc pas.
La FM n'est pas en compétition avec vous puisque n'a pas vocation de religion.
Comme un club de petanque, la FM a en son sein des catholiques, musulmans, protestants, athées, boudhistes, y compris des prêtres, pasteurs, eveques.
Il n'y a aurait d'ailleurs pas de probleme particulier avec vos croyances. Ce sont simplement vos pratiques qui posent probleme.
alors il est connu de tous en effet que la FM a largement inspiré les mouvements de libération, la laïcité, les lois de protection de l'enfance, l'ouverture à toute religion. Si la FM est analysée comme une religion, en effet ses rites sont ridicules, ses pratiques internes derisoires. Apres, les aspects polemiques qu'a développé Russel ne meritent pas de commentaire.

Josué

avatar
Administrateur
mais qui parle de compétition ici?

Josué

avatar
Administrateur
Mais, quel était l'attitude des franc-maçons eux mêmes envers Russell ?
Voila leurs paroles :
"Des affirmations ont été faites selon lesquelles "Pasteur" Russel (1852/02/16-1916/10/31), fondateur de l' International Bible Students Association - précurseur des Témoins de Jéhovah - était un Franc-maçon; que la bannière figurant sur les anciens numéros de La Tour de Garde contenait des symboles maçonniques; et que la pierre tombale de Russel porte un symbole maçonnique de la croix et de la couronne.
Russel n'était pas un Franc-maçon. Pas plus que les symboles trouvés sur La Tour de Garde, ni celui de la croix et de la couronne, ne sont exclusivement maçonniques. Le symbole de la croix et de la couronne n'apparaît pas sur la pierre tombale de Russel au Rosemont United Cemetery, Pittsburgh, Pennsylvania , mais il apparaît sur un mémorial érigé quelques années plus tard (...) Russel déclara très clairement : "Je n'ai jamais été Franc-maçon" (...) Bien que Russel écrivit à propos des pyramides et des Templiers, les pyramides ne sont pas une partie de la Franc-maçonnerie, et la compréhension de Russel à propos des relations entre les Francs-maçons et les Templiers modernes révèle une ignorance étrangère de ces deux organisations". _ http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Ffreemasonry.bcy.ca%2Fanti-masonry%2Fanti-masonry03.html&hl=fr&ie=UTF-8&sl=en&tl=fr

Josué

avatar
Administrateur
Russell affirme sa non-appartenance à la maçonnerie (« terrestre » nous rajouterons), les tenants de la thèse de l’appartenance à la maçonnerie de Russell explique qu’il appartenait en fait au Knight Templar (Chevaliers du temple) qui était une organisation paramaçonnique, et donc pas tout à fait maçonnique ce qui lui permettait de dire qu’il n’était pas maçon. Malheureusement, les Knight Templar sont bien des maçons, il faut être franc-maçon pour devenir Knight Templar comme le révèle le site de ce mouvement aux Etats-Unis à l’adresse http://www.knightstemplar.org/ (Sous l’intertitre « Comment devenir un Knight Templar » )

Josué

avatar
Administrateur
fm2012 a écrit:Bonjour,
je me suis inscrit sur votre forum à la lecture de ce sujet.
En tant que franc-maçon, je peux vous donner la reponse FM à la question posée par Pedro.
Les TJ, dans leurs croyances, leurs pratiques sont aux antipodes de la franc-maçonnerie. Il n'y a donc rien à craindre pour vos adeptes.
La FM a pour fondement essentiel liberté, fraternité, realisation personnelle, indépendance, ouverture, laïcité.
Chacun peut se retrouver sur des valeurs qui sont mainteant devenues banales dans nos sociétés, la FM ayant participé à l'independance des E.U., de la fin des guerres de religion en angleterre et aux ouvertures de droits aux plus faibles femmes, enfants.

La FM n'est pas prosélithe. au contraire, elle refuse beaucoup de candidats. (parce qu'ils ne seraient pas bien) Ainsi un TJ serait en grave opposition dans la FM avec ce qui vous est enseigné.

Nombre de Grandes Loges intedisent tout simplement à quiconque faisant partie d'un mouvement repertorié dans les sectes de faire partie de la FM.
Il y a un point amusant, l'intérêt commun FM et TJ sur le tetragramme YHWH. Mais le parallèle s'arrête vite, l'approche ensuite etant totalement differente.

Pour les signes maçonniques, il est largement connu que Russel, qui n'a jamais été f-maçon etait fasciné par la FM et son renom et aussi passionné de la religion egyptienne. C'est ainsi qu'on retrouve aussi le signe d'Isis sur nombre de publications WT.
en fait notre 'ami'fm 2012 n'est pas plus franc-maçon que moi qui serait curé.car sur un autre forum il se présente comme protestant.
comme quoi tous se dévoilent avec le temps.

samuel

avatar
Administrateur
j'en était sur.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Et il s'appelle Janot2012.
A+

Josué

avatar
Administrateur
philippe83 a écrit:Et il s'appelle Janot2012.
A+
tout a fait.

Martur

avatar
Dire que nous sommes franc maçon, c'est prouver deux choses.
Prouver qu'on ne connaît pas les témoins,
Prouver qu'on ne connaît pas les FM.

Bref. Aucun intérêt de débattre dessus, l'accusateur ne peut que se ridiculiser

Josué

avatar
Administrateur
Martur a écrit:Dire que nous sommes franc maçon, c'est prouver deux choses.
Prouver qu'on ne connaît pas les témoins,
Prouver qu'on ne connaît pas les FM.

Bref. Aucun intérêt de débattre dessus, l'accusateur ne peut que se ridiculiser
il a du temps a perdre.

Josué

avatar
Administrateur
Christianisme et franc-maçonnerie : "On peut tout faire si on y donne du sens !"
propos recueillis par Fabien Leone - publié le 25/04/2014

Suite à des courriers anonymes, le père Pascal Vesin a dû rendre compte de son appartenance à la franc-maçonnerie. Suspendu et excommunié depuis le 23 mai 2013, Pascal Vesin n'a donc plus le droit de donner les sacrements mais aussi de les recevoir. Nous l'avons rencontré lors du salon du livre de la franc-maçonnerie où il présentait son livre « Être frère, rester père » (Presses de la Renaissance, 2014).
© LE MOINE MICHEL/SIPA
Pourquoi êtes-vous rentré en franc-maçonnerie ?

Mon entrée en franc-maçonnerie est certainement multiple. Le discours social de l'Église est un peu trop pauvre pour moi. Je me sentais invité à une rencontre avec le monde politique au sens noble du terme, celui de la vie de la cité. Il y a aussi la fraternité que je pouvais appréhender. Je l'ai découverte depuis le 23 mai quand une vraie entraide s'est mise en place autour de moi. La solidarité chez les Francs-Maçons n'est pas un vain mot. J'en ai vraiment fait l'expérience.
Toutefois, je voulais surtout trouver une pluralité de pensées. Dans ma tradition catholique, tout de suite après mon ordination diaconale, j'ai fait des études dans un institut de théologie orthodoxe russe. À Annemasse comme jeune prêtre, j'ai eu un contact avec l'islam. J'ai toujours voulu découvrir l'autre dans sa spécificité. Cela a nécessité un approfondissement de ma tradition catholique afin de vivre une rencontre vraie avec d'autres traditions religieuses ou ésotériques. C'est suite à cela que j'ai frappé à la porte de la maçonnerie.

À la lecture de votre ouvrage, nous avons l'impression que votre entrée à la GOF s'est faite par hasard. Qu'en est-il réellement ?

Les raisons qui m'ont fait rentré au Grand Orient de France (GOF) ne sont pas les mêmes qui me font rester aujourd'hui. C'est d'abord la rencontre d'un ami. S'il était dans une autre loge, j'y serais peut-être rentré.
Toutefois, après 10 ans de maçonnerie, je peux dire que c'est une grâce car c'est vraiment l'obédience pour laquelle je suis faite: elle répond à mes inspirations les plus profondes.
Je suis très attaché à la démarche symbolique mais aussi aux questions sociétales. Cela a certainement compté de faire mienne cette obédience quand j'ai découvert que nous prenions à bras le corps ces questions.

La franc-maçonnerie a-t-elle nourri votre foi ou faîtes-vous la distinction entre vos deux engagements ?

Je ne peux pas faire de distinction entre les deux. Je n'ai jamais été maçon avec les maçons et prêtre avec les paroissiens. Je suis Pascal avec une double appartenance.
Les symboles et les rites initiatiques de la foi chrétienne sont éclairés par une lumière particulière grâce à mes travaux en maçonnerie. Et l'inverse vaut également. C'est un double éclairage qui confirme mon engagement de prêtre et affermit ma démarche maçonnique.
Cela permet d'aller au-delà des dogmes. La foi chrétienne, c'est donner du sens à la vie et à ce que nos contemporains vivent. On peut tout faire en maçonnerie et dans la foi chrétienne si on n'y donne du sens. Travailler ces symboles m'a permis de donner aux paroissiens qui m'étaient confié du sens à ce qu'ils étaient en train de célébrer.

Vous êtes très critique vis-à-vis de Benoit XVI. Vous écrivez également que l'action de François se résume à des effets d'annonces. N'entretenez-vous pas d'espoir quant à une évolution de l'Église sous ce Pape ?

Ce qui m'a blessé énormément, en tant que prêtre, c'est la main tendue de Benoit XVI à nos frères de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X. Une main tendue je suis toujours pour mais comment revenir sur une décision conciliaire ? La liturgie avait pris un nouvel essor, on redonnait du sens à ce que l'on vivait. Je comprends qu'il y ait des Églises qui se créent et que des schismes aient lieu suite à des Conciles. Qu'un Pape revienne sur des décisions conciliaires, je n'ai pas pu l'accepter. C'est pour cela que j'ai un peu de mal avec la manière dont Benoit XVI a géré l'Église pendant ces huit années.
Concernant le Pape François, j'ai beaucoup d'espoir. Je n'aurais pas entrepris une marche jusqu'à Rome si c'était un autre Pape. À sa décharge, j'ai peur qu'il n'ait que la liberté de la langue. Lors d'un prêche ou une interview, il peut dire ce qu'il veut. A-t-il les moyens de mettre en place les idées qu'il est en train d'annoncer comme la réforme de la curie ? Nous verrons mais j'ai peur que cela se résume, pour l'instant, qu'à des paroles.

Comparer Benoit XVI à Torquemada (premier inquisiteur de l'Inquisition espagnole) traduit-il la douleur et l'humiliation que vous avez subi ?

Dans mon écriture, il y a plusieurs périodes. Probablement des chapitres ont été rédigés quand ma douleur était encore très vive. Le bienfait de l'écriture est de pouvoir prendre de la distance avec l'événement. À la fin du livre, j'aurais pu relire et atténuer quelques chapitres et certaines de mes positions. Toutefois, c'est mon histoire il y a eu des périodes de révoltes énormes et de la rancœur. Aujourd'hui, je suis en paix et j'ai confiance.

En vous lisant, nous ne sommes pas loin de penser que l'Église serait plus secrète que la franc-maçonnerie !

C'est clair ! Toutefois, je n'ai pas choisi la franc-maçonnerie contre l'Église. Comme le GOF, elle est marquée par ses limites. Je me bats à l'intérieur du GOF pour sortir de ce secret qui fait naître tant de fantasmes. Le seul secret qui vaille est celui de notre initiation et ce qui est dit lors de nos tenues. C'est grâce à cela, si les frères arrivent à se livrer les uns aux autres. De la même manière dans un groupe de prières ou de partage de l'Évangile, on a cette même discrétion. J'ai peur que ceux qui freinent les demandes de clarification d'une institution, c'est ceux qui marchent par réseau. La clarification ne va pas les aider. Il y a des cercles de pouvoir dans toutes les institutions humaines.

Pensez-vous que la position de l'Église va évoluer sur la franc-maçonnerie ?

Marguerite Yourcenar écrivait: « c'est avoir tort que d'avoir raison trop tôt ». J'ose croire que cela est vrai ! D'ici une quinzaine d'années, cette question de la double appartenance sera prise à bras le corps. La théologie de la libération était vilipendée en 1984. En 2013, le cardinal Mullër, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, cosigne un livre avec Gustavo Gutiérrez, père de cette doctrine en Amérique du sud. Il a fallu trente ans, ce qui est un sacrifice à l'échelle d'une vie mais c'est nécessaire pour que cela soit bien vécu par une institution.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum