Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les Pères de l'Eglise et le Sabbat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Les Pères de l'Eglise et le Sabbat ! le Mar 19 Juin - 22:09

Psalmiste

avatar
Bonjour,

Je voudrais savoir ce que les Pères de l'Eglise pensaient de l'enseignement du sabbat ?

J'ai tenté de faire des recherches à ce sujet à l'aide de 2 ouvrages adventistes + le logiciel WTL + le catéchisme catholique, mais je n'ai rien trouvé concernant les Pères de l'Eglise et le sabbat !

Donc si quelqu'un se trouvant sur ce forum pouvait me donner quelques pistes, ce serait sympa Wink

Merci d'avance !

Josué

avatar
Administrateur
j'ai trouvé ceci.
Le Sabbat est le jour de repos hebdomadaire dans le judaïsme, du vendredi soir au samedi soir. Il est consacré à Dieu, en souvenir de la création.
Les premiers chrétiens, dans la suite de l'Église de Jérusalem, continuaient d'observer les prescriptions la Torah et en particulier le Shabbat juif. On parle alors de judéo-christianisme. La chrétienté, subdivisée en trois principales confessions (catholicisme, orthodoxie et protestantisme), a décalé ce jour de repos, souvent nommé « jour du Seigneur », vers le dimanche, jour du repos dominical.
Cependant, divers mouvements religieux chrétiens (adventisme, Église de Dieu (Septième Jour), Baptistes du Septième Jour) continuent de garder le samedi au lieu du dimanche comme « jour à part ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sabbat_(christianisme)

Josué

avatar
Administrateur

Psalmiste

avatar
Merci pour le lien Smile

Psalmiste

avatar
Est ce qu'Irénée de Lyon parle du sabbat dans ses livres ?

Josué

avatar
Administrateur
Psalmiste a écrit:Est ce qu'Irénée de Lyon parle du sabbat dans ses livres ?
j'ai trouvé ceci
Pour les millénaristes, comme Irénée de Lyon, il rappelle au croyant le Règne de Christ promis pour les justes lors de la première résurrection.[réf. nécessaire] C'est un point de vue également adopté par Papias.[réf. nécessaire]
Au tout début du christianisme, un courant rapidement minoritaire, le judéo-christianisme, garda cependant le samedi comme jour de repos.[réf. nécessaire]
Les Pères de l'Église (catholique) jouèrent un rôle important dans l'adoption du dimanche en souvenir de la résurrection. Ainsi, au IIe siècle, Barnabé atteste dans son épître (apocryphe) de l'importance du sabbat, mais affirme également que « nous célébrons aussi le huitième jour avec joie, car en celui-ci Jésus ressuscita des morts, et apparu, et monta aux cieux ».
L'empereur romain Constantin Ier, converti au christianisme, appréciait également le culte solaire3. Il imposa le dimanche comme jour de repos dans l'Empire romain par décret le 7 mars 321. Ainsi le jour du soleil chez les romains devient le jour du seigneur. Samuele Bacchiocchi montre l'importance du culte solaire dans le choix du dimanche4.
En 364, le concile de Laodicée interdit aux chrétiens de « judaïser » en observant le sabbat sous peine d'anathème5.
Dans l'Église d'Angleterre, les "sabbatarians" célèbrent le dimanche en s'appuyant sur le sabbat du quatrième commandement. C'est une tendance longtemps associée au puritanisme, mais qui serait une idée bien établie dans l'histoire du christianisme anglais6. Cependant on observe aussi quelques "saturday-sabbatarians", peu nombreux.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sabbat_(christianisme)

Psalmiste

avatar
Merci Smile

Josué

avatar
Administrateur
Bien que les Évangiles rendent compte que Jésus observait le sabbat, il y a plusieurs incidents où il est accusé de violer la loi du culte du sabbat (Jn 9, 16 ; Jn 7, 23 ; Mc 3, 4). Il est intéressant de remarquer que dans différents passages, le Seigneur citent tous les commandements sauf un. « Jésus reprit : « Tu ne tueras pas, tu ne commettras pas d’adultère, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas de faux témoignage, honore ton père et ta mère, et tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Mt 19, 18-19). « Il est écrit : ‘C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, et à lui seul tu rendras un culte’. » (Mt 4, 10). Finalement, « … moi Je vous dis de ne pas jurer du tout ; ni par le Ciel, car c’est le trône de Dieu… » (Mt 5, 34). Quel est le commandement que Jésus ne cite pas ? De garder saint le culte du jour du sabbat.

Psalmiste

avatar
Ah oui, c'est vrai que je n'avais jamais fais attention à ce détail.

Josué

avatar
Administrateur
Psalmiste a écrit:Ah oui, c'est vrai que je n'avais jamais fais attention à ce détail.
comme quoi on en apprend tous les jours. Very Happy

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum