Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

seulement 26% des Français lisent la bible.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

samuel

avatar
Administrateur
Rappel du premier message :

37% des Français ont dans leur foyer une Bible, mais seulement 26% la lisent de temps en temps. Ces chiffres proviennent d’un sondage IPSOS fait pour l’Alliance biblique française.


A l’occasion de l’exposition itinérante « La Bible, patrimoine de l’humanité » (voir ici notre article), l’Alliance biblique française a publié le 7 février les résultats d’un sondage. A la question « Possédez-vous dans votre foyer une Bible ? », 37% des 1.017 personnes interrogées (1) répondent oui. Mais 62% des Français n’ont pas de Bible à la maison.
Ce sont des chiffres très surprenants. Selon un sondage CSA fait en 2001, 42 % des Français possédaient alors une Bible.

Autre résultats à méditer : 3% seulement des Français disent lire la Bible « tous les jours ou presque », 2% au moins une fois par semaine et 2% une à trois fois par mois. On peut noter que 9% des « catholiques pratiquants » (terme non défini) lisent la Bible « tous les jours ou presque », alors que 12% des « autres religions » ont cette pratique. Il s’agit très vraisemblablement de protestants. Mais retenons surtout ce chiffre choc : 74% des Français ne lisent jamais la Bible ! Et pas moins de 80% des jeunes n'ouvrent jamais une Bible.
Les Français sont-ils donc en train de sortir de la culture chrétienne ?
Il serait très prématuré de tirer des conclusions aussi radicales. Par rapport aux Américains par exemple, les Français sont avant tout de mauvais lecteurs de la Bible. Les évêques et beaucoup de prêtres et de laïcs engagés dans l'Eglise catholique de France consacrent des efforts importants pour que les fidèles ouvrent la Bible de temps en temps. Mais pour le moment, ce travail ne porte pas de fruits très manifestes dans les statistiques. Les catholiques en général - et surtout les non pratiquants - surprennent par leur inculture biblique : 69% de ceux qui se disent catholiques n'ouvrent jamais la Bible. Cela n'enlève rien à l'importance d'un autre fait relevé par beaucoup d'observateurs spécialisés : le nombre de catholiques pratiquants qui ont une Bible ont tendance à la lire de plus en plus fréquemment (si on compare le résultat de ce sondage Ipsos à un autre sondage fait il y a quelques années). Pour compléter l'analyse et pour mieux faire votre propre opinion, lisez cette page sur le site de la Fédération protestante.
Néanmoins, et c'est le seul point plutôt positif de ce sondage, à notre avis : une majorité des Français disent connaître certains « épisodes bibliques ». Ainsi, 91% disent connaître « Marie, Joseph et la naissance de Jésus ». Et 70% disent « bien » connaître « la mort et la résurrection de Jésus ».


Josué

avatar
Administrateur
Oui C'est bien vrais mais l'église à fait quelques efforts pour que cela change, mais le mal et fait et les préjugés concernant la bible sont encore très forts.

BenFis

avatar
vulgate a écrit:
BenFis a écrit:Nous savons tous très bien que dans la réalité, la grande majorité des Catholiques, en dehors des quelques passages cités lors de la messe (encore faudrait-ils qu'ils s'y rendent), ne lisent jamais la Bible.
Oui, c'est l'évidence. Mais ça n'est pas entièrement leur faute.
Pourquoi dis-tu que ce n'est pas de leur faute?
On a tous à priori une volonté individuelle, personnelle, de croire ou de ne pas croire en Dieu, et aussi de croire ou de ne pas croire en l'utilité d'une religion.

gnosis

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Il y a des bergers qui on la responsabilité de faire paître le troupeau et qui on une grande responsabilité.
Ils doivent donner la directive.

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Nos bergers ne sont-ils pas trop vieux et quelque peu prisonniers dans les infirmités de leurs âges trop avancés ?





Jésus est le bon berger, notre modèle. Lui ne s'est pas accroché au pouvoir. Il est mort à 33 ans, sain de corps et d'esprit. Certains de nos bergers ont fini détruits, indignes, dans leurs maladies et leurs âges trop importants, sénile ou alcoolique dépravé, mais baignant dans un luxe choquant, immoral.





Quelle image donnons-nous avec un tel passé d'anciens dirigeants choquant ?

vulgate

avatar
BenFis a écrit:
vulgate a écrit:
BenFis a écrit:Nous savons tous très bien que dans la réalité, la grande majorité des Catholiques, en dehors des quelques passages cités lors de la messe (encore faudrait-ils qu'ils s'y rendent), ne lisent jamais la Bible.
Oui, c'est l'évidence. Mais ça n'est pas entièrement leur faute.
Pourquoi dis-tu que ce n'est pas de leur faute?
Parce que c'est le cas. Depuis des siècles les catholiques dans leur grande majorité étaient tenus dans l'ignorance de la Bible. Comment auraient-ils pu y accéder, d'autant que jusqu'au 19ème siècle une forte proportion d'entre eux ne savait pas lire et écrire.

BenFis a écrit:On a tous à priori une volonté individuelle, personnelle, de croire ou de ne pas croire en Dieu, et aussi de croire ou de ne pas croire en l'utilité d'une religion.
Tu crois vraiment que les catholiques avaient la possibilité de faire un choix religieux en toute connaissance de cause ?

gnosis

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR

Quelle image donnons-nous avec un tel passé d'anciens dirigeants choquant ?

C'est au fruits qu'on reconnait l'arbre, chez les Témoins, la Bible est connue et très respectée en tant que guide contrairement à la majorité des catholiques qui préfèrent d'autres lecture. Je prie vraiment qu'ils puissent se ressaisir.

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
gnosis a écrit:
Quelle image donnons-nous avec un tel passé d'anciens dirigeants choquant ?

C'est au fruits qu'on reconnait l'arbre, chez les Témoins, la Bible est connue et très respectée en tant que guide contrairement à la majorité des catholiques qui préfèrent d'autres lecture. Je prie vraiment qu'ils puissent se ressaisir.

Nous sommes deux Very Happy

BenFis

avatar
vulgate a écrit:
BenFis a écrit:
vulgate a écrit:

Oui, c'est l'évidence. Mais ça n'est pas entièrement leur faute.
Pourquoi dis-tu que ce n'est pas de leur faute?
Parce que c'est le cas. Depuis des siècles les catholiques dans leur grande majorité étaient tenus dans l'ignorance de la Bible. Comment auraient-ils pu y accéder, d'autant que jusqu'au 19ème siècle une forte proportion d'entre eux ne savait pas lire et écrire.

BenFis a écrit:On a tous à priori une volonté individuelle, personnelle, de croire ou de ne pas croire en Dieu, et aussi de croire ou de ne pas croire en l'utilité d'une religion.
Tu crois vraiment que les catholiques avaient la possibilité de faire un choix religieux en toute connaissance de cause ?
Il me semble que tu ne parles pas de notre époque !? Moi, si!

...
La majorité des Catholiques ne le sont que par leur baptême. Ils se fichent pas mal de la Bible et des religions en général. C'est leur choix; ils n'ont pas du tout l'intention de se "ressaisir".

Il existe par contre, des Catholiques pratiquants qui étudient la Bible individuellement et/ou en groupe à l'instar des TJ.

vulgate

avatar
BenFis a écrit:Il me semble que tu ne parles pas de notre époque !? Moi, si!

...
La majorité des Catholiques ne le sont que par leur baptême. Ils se fichent pas mal de la Bible et des religions en général. C'est leur choix; ils n'ont pas du tout l'intention de se "ressaisir".
Mais les catholiques de notre époque sont les héritiers de ceux du 19ème et du 20ème siècle. Ils n'ont pas été habitués à se poser des questions sur la religion. Et s'y ajoutent les théories scientifiques comme l'évolution et des idéologies politiques comme le marxisme qui ont contribué à les éloigner de la religion. Tu ne peux pas reprocher à des gens que la vie a rendus athées de ne pas s'intéresser à la Bible que par ailleurs ils ne connaissent pas ou qu'on leur présente dans les médias et ailleurs comme un livre complètement dépassé.

BenFis a écrit:Il existe par contre, des Catholiques pratiquants qui étudient la Bible individuellement et/ou en groupe à l'instar des TJ.
Oui, c'est le fait que l'église catholique s'est ressaisie et a complètement changé son fusil d'épaule concernant la Bible, mais c'est assez nouveau et concerne peu de monde car cette prise de conscience de l'église a été bien trop tardive.

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Quand tu posais une question qui sortait de l'ordinaire par exempluse sur la trinité la réponse etait c'est un mystère.
Ce qui mettait fin à la discution.

BenFis

avatar
vulgate a écrit:Mais les catholiques de notre époque sont les héritiers de ceux du 19ème et du 20ème siècle. Ils n'ont pas été habitués à se poser des questions sur la religion. Et s'y ajoutent les théories scientifiques comme l'évolution et des idéologies politiques comme le marxisme qui ont contribué à les éloigner de la religion. Tu ne peux pas reprocher à des gens que la vie a rendus athées de ne pas s'intéresser à la Bible que par ailleurs ils ne connaissent pas ou qu'on leur présente dans les médias et ailleurs comme un livre complètement dépassé.

C'est plus une constatation qu'un reproche de ma part.

Comme tu le dis, d'autres enseignements que ceux prônés par les religions ont détourné les fidèles de leurs croyances. Souvent parce qu'ils se sont aperçu qu'elles n'étaient plus crédibles.
Pour beaucoup, il n'était plus possible par ex. de cautionner l'idée que l'homme n'aurait que 6000 ans d'existence. Ce n'est pas seulement l'enseignement prodigué, mais aussi la conduite des membres du Clergé, par ex. leur immoralité, ou leur accointance avec les dirigeants politiques.

Josué

avatar
Administrateur
La question n'est pas sur le fait que les religions ont détournés leurs fidèles de leurs croyances, mais plutôt pourquoi si peut de français lisent la bible ?

BenFis

avatar
Josué a écrit:La question n'est pas sur le fait que les religions ont détournés leurs fidèles de leurs croyances, mais plutôt pourquoi si peut de français lisent la bible ?
Hé bien, la réponse se trouve dans ta question !

Josué

avatar
Administrateur
Mais le sujet ne fait allusion a aucune religion en particulier il  est question de  26% de français qui lisent la bible et dans ce chiffre il peut avoir toutes les confessions et même des non croyants.

vulgate

avatar
Josué a écrit:Mais le sujet ne fait allusion a aucune religion en particulier il  est question de  26% de français qui lisent la bible et dans ce chiffre il peut avoir toutes les confessions et même des non croyants.
Les français étaient catholiques à plus de 90% il y a encore peu, et leur ignorance de la Bible vient de ce que l'église catholique les a maintenus à dessein dans cette ignorance. Les 26% de lecteurs de la Bible doit être revu à la baisse dans la mesure où on ne sait pas qui le sondage a pris en compte : ceux qui lisent la Bible tous les jours, ceux qui en lisent un passage de temps en temps, par exemple à l'occasion des fêtes religieuses (Noël, Pâque etc), ou ceux qui n'en lisent un extrait que très occasionnellement ?

Lechercheur


vulgate a écrit:
Josué a écrit:Mais le sujet ne fait allusion a aucune religion en particulier il  est question de  26% de français qui lisent la bible et dans ce chiffre il peut avoir toutes les confessions et même des non croyants.
Les français étaient catholiques à plus de 90% il y a encore peu, et leur ignorance de la Bible vient de ce que l'église catholique les a maintenus à dessein dans cette ignorance. Les 26% de lecteurs de la Bible doit être revu à la baisse dans la mesure où on ne sait pas qui le sondage a pris en compte : ceux qui lisent la Bible tous les jours, ceux qui en lisent un passage de temps en temps, par exemple à l'occasion des fêtes religieuses (Noël, Pâque etc), ou ceux qui n'en lisent un extrait que très occasionnellement ?
Il faut définir que veut dire exactement lire la bible.

vulgate

avatar
Lechercheur a écrit:Il faut définir que veut dire exactement lire la bible.
Et c'est justement ce que le sondage ne dit pas.

samuel

avatar
Administrateur
Et il y a aussi une différence entre lire la bible et à méditer sur la lecture faite .

gnosis

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Ce n'est pas le fait de lire ou ne pas lire quelques versets de la bible qui m’inquiète, mais le fait de voir que pour nombreux qui la lise elle n'a aucune influence dans leurs vie, elle est lettre morte, chez les TJ c'est différent.

vulgate

avatar
samuel a écrit:Et il y a aussi une différence entre lire la bible et à méditer sur la lecture faite .
C'est certain. Mais les sondages ne prennent pas cela en compte.

vulgate

avatar
gnosis a écrit:Ce n'est pas le fait de lire ou ne pas lire quelques versets de la bible qui m’inquiète, mais le fait de voir que pour nombreux qui la lise elle n'a aucune influence dans leurs vie, elle est lettre morte, chez les TJ c'est différent.
Chez les TJ comme chez tous ceux qui accordent de la valeur à la Bible et en font leur guide.

gnosis

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Je suis d'accord idem pour les protestants.

Lechercheur


gnosis a écrit:Je suis d'accord idem pour les protestants.
Les témoins n'ont pas l'apanage exclusif de la lecture de la bible.

vulgate

avatar
Lechercheur a écrit:
gnosis a écrit:Je suis d'accord idem pour les protestants.
Les témoins n'ont pas l'apanage exclusif de la lecture de la bible.
Non, mais il faut bien reconnaître qu'ils sont de ceux qui la lisent le plus (et le mieux).

Rene philippe

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Lechercheur a écrit:
gnosis a écrit:Je suis d'accord idem pour les protestants.
Les témoins n'ont pas l'apanage exclusif de la lecture de la bible.
Jéhovah a fait en sorte que sa parole soit à disposition de l'humanité, riche, pauvre, chinois ou arabe. C'est à Lui que revient le privilège non seulement de nous l'offrir, mais aussi de nous en faire comprendre la profondeur, la compréhension. Alors, quand tu dis :

Les témoins n'ont pas l'apanage exclusif de la lecture de la bible

je me pose la question; existe-t-il une différence entre divers cultes, possédant une Bible ? Je crois que oui, que Jéhovah, quand il nous voit "lire" sa parole, est capable aussi de discerner ce qui se passe dans notre esprit, notre cœur. Je crois aussi que c'est cela, ce qu'il lit dans nos esprits, qui l'honore, lui fait plaisir, et non pas seulement les apparences comme une belle Bible reliée et pleine de dorures qui fait bien dans une bibliothèque.



Dernière édition par Rene philippe le Mar 13 Mar - 14:37, édité 1 fois

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Quand quelqu'un commence à bien lire la bible si il a les yeux bien ouverts il doit se rendre compte que les religions ne suivent pas vraiment les enseignements des écritures.

samuel

avatar
Administrateur
Il faut lire dans le but de comprendre. Lire un seul chapitre par jour en cherchant à le comprendre et en le méditant est beaucoup mieux que de lire plusieurs chapitres .

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
La Sorbonne avait déconseillé de traduire la bible en langue vulgaire .
C'est un peu rester dans les mœurs chez les catholiques et ce n'est pas vraiment leurs tasse de thé de lire la bible.

Josué

avatar
Administrateur
Mais le commun peuple n’était pas le seul à ignorer la Bible. On raconte que sous le règne d’Edouard VI (1547-1553) un évêque de Gloucester s’est aperçu que sur 311 ecclésiastiques, 168 étaient incapables de citer les Dix Commandements et 31 inaptes à les trouver dans la Bible. Quarante n’étaient pas en mesure de réciter le Notre Père et une quarantaine ne savaient pas qui a énoncé cette prière. Il est vrai que John Wyclif avait publié une Bible en anglais en 1384, et que diverses parties paraphrasées des Écritures existaient dans cette langue, comme les Évangiles et les Psaumes. Néanmoins, la Bible restait en réalité un livre hermétique.

Josué

avatar
Administrateur
La France est un pays où, malgré un passé chrétien plus que millénaire remontant au moins aux IVème et Vème siècles, les références chrétiennes ne dominent pas, pour le moins, la société. La France est un pays qui se veut « laïc », ce que signifie concrètement sans Dieu, que ce soit au niveau de la société, de la superstructure politique ou des individus. Une minorité religieuse puissante et bruyante se manifeste certes ; toutefois elle est nullement catholique mais musulmane et se réclame donc d’Allah, qui n’est en aucune manière le Dieu trinitaire des chrétiens. Quant à la grosse moitié des Français se déclarant spontanément « catholiques » dans les sondages anonymes et extrêmement peu contraignants, elle vit complètement en dehors des cadres mentaux effectifs de cette croyance déclarée un court instant et de ses exigences, à commencer par la pratique religieuse effective, qui reste extrêmement faible.

De quand date cet effondrement du christianisme en France ? Et précisément du catholicisme ? Le catholicisme est la croyance affichée et pratiquée par quasiment la totalité des Français en 1789. Il est encore très présent, avec certes une érosion sur le long terme, en 1950, avec encore plus de 90 % de catholiques ! Aujourd’hui, on en est très loin. L’effondrement a suivi non une pente longue et constante mais résulte d’une rupture brutale et récente qui date des années 1960-70.

Josué

avatar
Administrateur
[size=33]Pourquoi lire la Bible ?[/size]

« Je pensais que la Bible serait trop difficile à comprendre » (Jovy).

« Je me disais que ce serait ennuyeux » (Queennie).

« Quand j’ai vu l’épaisseur de la Bible, j’ai perdu toute envie de la lire » (Ezekiel).

Avez-​vous déjà eu l’intention de lire la Bible, mais abandonné l’idée à cause d’une raison semblable à celles qui viennent d’être évoquées ? Pour beaucoup, lire la Bible semble rebutant. Mais qu’en serait-​il si vous appreniez que la Bible peut vous aider à avoir une vie plus heureuse et plus satisfaisante ? Et si vous vous rendiez compte qu’il existe des moyens de rendre sa lecture plus intéressante ? Aimeriez-​vous découvrir ce que la Bible peut vous apporter ?
À travers les témoignages qui suivent, notez quelques bienfaits que retirent ceux qui commencent à lire la Bible.
https://www.jw.org/fr/publications/revues/tour-garde-no1-2017-janvier/pourquoi-lire-la-bible/

chico.

avatar
Je suis d'une famille catholique et il n'y avait pas de bible à la maison juste un missel et le livre de catéchisme.

chico.

avatar

Les décrets et instructions

 
L'interdiction portée par l'Église romaine de lire les livres saints remonte, comme on l'a vu point 5 – chapitre 2 de la partie 1 (Jusqu’au 16° siècle), au concile de Toulouse en 1229. Voici les principales décisions ou instructions qui sont intervenues depuis.
Citons d'abord les décrets du concile de Trente. Voici les paragraphes 16 et 17 de la session IV, sur «l'usage des saints livres» (*).
 
(*) Histoire du Concile de Trente de PALLAVICINI, traduite et publiée par l'abbé Migne (1844), colonnes 20, 21. Nous modifions la traduction dans deux ou trois endroits pour la rendre plus exacte. On trouvera plus loin (point 29.4 du texte global = point 1.4 de la partie 7 «L’Église romaine et la Bible»), le paragraphe 15, qui indique l'adoption de la Vulgate par le Concile, et le sens de cette adoption.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum