Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Dormir 8 heures n'est pas naturel

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mar 28 Fév - 16:52

Yirmeyah Jérémie

avatar
http://fr-ca.etre.yahoo.com/dormir-huit-heures-ne-serait-pas-naturel--.html

Une enquête scientifique, relayée par GMA News, a livré la conclusion suivante : dormir pendant huit heures d’affilée ne serait pas quelque chose de naturel.
Deux chercheurs, Craig Koslofsky et Russell Foster, qui collaborent avec la BBC, se sont intéressés à des études antérieures menées sur le sujet. Et plusieurs de ces dernières révèlent un constat implacable : le vrai sommeil naturel correspond à quatre heures puis réveil de deux heures pour finir avec un autre dodo de quatre heures.

Au début des années 1990, selon la même source, un psychiatre a placé des personnes 14 heures par jour dans un noir total pendant un mois. Résultat, tous ces individus ont régulé de manière identique leur cycle de sommeil : ils dorment quatre heures, se réveillent durant deux heures pour se recoucher ensuite pendant encore quatre heures.
L'historien Roger Ekirch de Virginia Tech a publié aussi, en 2001, un article fondamental sur la base de 16 années de recherche, montrant des preuves historiques que l’on dormait les siècles derniers de cette manière, avec cette interruption de deux heures.

On dort huit heures en continu à cause de la société industrielle
Mais que faisait-on durant ces deux heures ? Selon Ekirch, citée par la même source, on priait, méditait, fumait, allait aux toilettes ou rendre visite aux voisins. On avait aussi évidemment des relations sexuelles et ces deux heures étaient même considérées comme le moment propice.
Mais d’où vient alors cette règle de la nuit complète de huit heures que l'on croyait intangible.
Ce cycle continu, sans interruption, est né tout simplement avec l’apparition de la lumière artificielle et du développement de la société industrielle qui a imposé des horaires de travail strictes au XIXe siècle à la majorité de la population.

Le problème est qu'un nombre incalculable de personnes ont subi, et subissent encore aujourd’hui, ce changement de rythme : apparition des phénomènes d’anxiété nocturne, des maladies d’insomnies avec l’envahissement des anxiolytiques en accessoire.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

2 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mar 28 Fév - 16:54

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
et bien mince moi qui aime bien dormir.

3 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mar 28 Fév - 17:55

Yirmeyah Jérémie

avatar
Dormir 8 heures est naturel, mais pas d'un coup, ce qui doit expliquer pourquoi je me réveille la nuit avec l'envi de faire autre chose que dormir...

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

4 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mar 28 Fév - 17:58

Josué

avatar
Administrateur
moi j'ai le sommeil profond.d'ailleurs ma femme me demande comment je fais pour dormir si vite ! je lui dis je ferme les yeux. bonheur

Josué

avatar
Administrateur
SOMMEIL - Quelques entreprises proposent à leurs salariés des pauses dodo...

Avis à tous les salariés qui se sentent crevés, stressés ou débordés… Ce vendredi se tient la Journée nationale du sommeil. L’occasion de rappeler qu’en France, 30% des travailleurs ne dorment pas suffisamment. Ils sont sans doute bien plus nombreux à rêver de piquer, de temps en temps, un bon petit somme sur leur lieu de travail. Anthony Bleton, PDG de la société lyonnaise Novius, le fait très régulièrement. «Je suis un adepte de la sieste, mais au travail, c’est le tabou absolu. Pour dormir, il faut se cacher dans les toilettes ou dans sa voiture… Ce que je faisais souvent. Un jour, je me suis dit qu’en tant que patron, je devais être cohérent avec mes actes et j’ai décidé d’aménager une salle de sieste ouverte à tous les salariés… A commencer par moi-même!»

Plus d’accidents en début d’après-midi

A Neuilly, la société d’audit et de conseil PwC est allée plus loin en proposant à ses 2.500 salariés une salle de sieste avec des poufs, des fauteuils de massage et un espace dédié aux modelages et aux séances de yoga, tai-chi et gym suédoise. «Le succès est dithyrambique: un peu plus de deux ans après sa création, plus de 6.000 siestes et 3.500 massages ont été pratiqués», se réjouit David Filiol, analyste à l’origine du projet.

Reste que ces exemples sont rares. Sixta, cabinet de conseil spécialisé dans ce domaine, a bien du mal à signer des contrats. «Les dirigeants montrent de l’intérêt, mais ils ont peur de l’image qu’un tel espace pourrait véhiculer auprès de leurs clients et même de leurs équipes. La clé selon moi, c’est que la demande émane des salariés, via le médecin du travail ou le CHSCT.» Pour convaincre, il suffira peut-être de rappeler que la sieste est essentielle à l’être humain. Les courbes d’accidentologie le confirment: les pics se produisent pendant la nuit et en début d’après-midi. Une étude de la Nasa a par ailleurs démontré qu’une sieste d’une vingtaine de minutes accroît la concentration de 34% et la productivité
de 25%.

>> Retrouvez le sommeil grâce à nos conseils par ici

Céline Boff
http://www.20minutes.fr/economie/899385-journee-sommeil-sieste-sort-travail-torpeur

Invité


Invité
Josué a écrit:moi j'ai le sommeil profond.d'ailleurs ma femme me demande comment je fais pour dormir si vite ! je lui dis je ferme les yeux.



Idem. Very Happy

Josué

avatar
Administrateur
Une étude américaine a établi un lien entre manque de sommeil et risques cardiovasculaires. Une mauvaise nouvelle pour les Français, dont la durée moyenne de sommeil a chuté d'une heure et demie en 50 ans.
Selon une étude américaine dévoilée le 25 mars lors de la conférence annuelle de l’American College of Cardiology à Chicago, le manque de sommeil serait dangereux pour la santé.
L’enquête, menée sur 3019 personnes âgées de plus de 45 ans, montre que les personnes dormant moins de 6 heures par nuit ont deux fois plus de risques d’accident vasculaire cérébral et d’infarctus. La probabilité de défaillance cardiaque est quant à elle multipliée par 1,6.
Au-delà de ces risques, diverses études internationales ont déjà prouvé que le manque de sommeil avait (entre autres) un lien avec les troubles de l’humeur, la dépression chez les adolescents, le diabète, l’hypertension ou l’obésité.
En France, l’institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) a publié, à l’occasion des "journées du sommeil" (organisées mi-mars) des chiffres peu rassurants :
En 50 ans, le temps de sommeil moyen des Français a diminué d’1 heure 30.
La durée moyenne de sommeil est d'environ 7h en semaine, et de 8h le week-end.
Même si ces chiffres sont restés stables entre 2011 et 2012, cela ne veut pas dire que la durée de sommeil des Français est suffisante : s’ils dorment une heure de plus le week-end, c’est qu’ils en ont besoin.
31 % des personnes interrogées affirment qu’elles dorment entre 2 et 6 heures par nuit, en semaine. Pour l’INSV, cette durée est une véritable restriction du temps de sommeil, bien trop courte pour répondre aux besoins physiologiques de l’individu.
Quatre personnes sur dix déclarent également souffrir d’au moins un trouble du sommeil, notamment d’insomnie (22%) et de troubles du rythme du sommeil (16%). 45% des femmes sont touchées, contre 34 % des hommes.
Seulement 16 % des personnes atteintes de troubles du sommeil sont traitées (un tiers de façon non médicamenteuse, deux tiers en utilisant un médicament).
Mais attention : si le manque de sommeil impacte grandement la santé, trop dormir peut également avoir des conséquences néfastes.
D’après la récente étude de l’American College of Cardiology, chez les personnes dormant plus de huit heures par nuit, le risque de souffrir d’angine de poitrine est doublé et celui d’avoir une maladie coronarienne est multiplié par 1,1. On ignore pourquoi dormir trop est si néfaste...
L’idéal serait donc de dormir entre 6 et 8 heures par nuit, et d’éviter les nuits blanches comme les grasses matinées.

Josué

avatar
Administrateur
Les médicaments qui empêchent de dormir
Le 06/06/2011 - Lucie Pehlivanian, journaliste santé - Validé par Dr Sylvie Royant-Parola, médecin spécialiste du sommeil

Certains médicaments peuvent être la cause de vos troubles du sommeil. Medisite fait le point sur ceux qu'il faut surveiller pour dormir comme un bébé.
Antidépresseurs: risques de syndrome des jambes sans repos

Le syndrome des jambes sans repos (ou ‘impatiences dans les jambes’) et celui des mouvements périodiques des membres inférieurs sont deux pathologies du sommeil. Ces syndromes peuvent apparaître ensemble ou séparément et se caractérisent par un besoin irrépressible de bouger les jambes, en étant éveillé ou durant le sommeil. Ils empêchent la personne de s'endormir et/ou dégradent la qualité de son sommeil.
'D’une façon générale, on estime que les médicaments antidépresseurs provoquent ces troubles dans 30% des cas, sans que l'on sache précisément par quel mécanisme', indique le Dr Sylvie Royant-Parola, médecin spécialiste du sommeil et présidente du Réseau Morphée.
Attention: Ne stoppez jamais un traitement de votre propre chef. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin.

Josué

avatar
Administrateur
On sait que le sommeil est essentiel pour rester en bonne santé. Il le serait aussi pour garder la ligne ! Selon une nouvelle étude américaine, publiée dans le journal scientifique de l'American Academy of Sleep Medicine, dormir au moins sept heures par nuit protégerait de la prise de poids.
Comment ? Grâce aux gênes. Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont collecté des données sur la taille, le poids et le temps de sommeil d'environ 600 jumeaux et « faux » jumeaux. Agés en moyenne de 37 ans, ils ont été répartis en différents groupes, selon leur durée de sommeil. Résultat : les plus gros dormeurs ont un indice de masse corporelle moins élevé et les autres - qui dorment moins de 7 heures - augmentent leurs risques génétiques de prise de poids. Les chercheurs ont expliqué que le manque de sommeil augmentait le niveau des hormones de la faim (la ghréline) et diminuait la production des hormones qui donnent la sensation d'être repus. Affaire à suivre.

Josué

avatar
Administrateur
De la gelée royale pour bien dormir et lutter contre le stress

La gelée royale est utilisée depuis longtemps de façon traditionnelle pour réduire le stress. « C'est sa richesse en tryptophanes, un acide aminé, qui induirait cet effet. Le tryptophane est nécessaire à la synthèse de la sérotonine, une hormone qui joue un rôle primordial dans le fonctionnement du cerveau, l'adaptation au stress et le sommeil », explique Nicolas Cardinault.
En pratique : prendre 1g par jour de gelée royale européenne fraîche (valeur d'un « petit-pois »), à jeun le matin 20 min avant le repas, en cure de 20 jours. A renouveler 2 à 4 fois par an en fonction de l'état de surmenage.
Où l'acheter : magasins diététiques, chez les apiculteurs labellisés GPGR (Groupement des producteurs de gelée royale).
Prix : 16 à 25€ les 10g.
Contre-indications : En cas de cancer du sein ou hormonaux-dépendants. Demandez conseil à votre pharmacien en cas de doute.

11 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mer 30 Mai - 14:37

VENT

avatar
Josué a écrit:
Prix : 16 à 25€ les 10g.
Les escrocs ont encore de beau jours devant eux, en toute légalité cat

12 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mer 30 Mai - 14:49

chico.

avatar
VENT a écrit:
Josué a écrit:
Prix : 16 à 25€ les 10g.
Les escrocs ont encore de beau jours devant eux, en toute légalité cat
mais la gelé royale à toujours été des plus cher.les abeilles n'en produisent pas beaucoup.d'ou son prix.

13 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mer 30 Mai - 15:17

VENT

avatar
chico. a écrit:
VENT a écrit:
Josué a écrit:
Prix : 16 à 25€ les 10g.
Les escrocs ont encore de beau jours devant eux, en toute légalité cat
mais la gelé royale à toujours été des plus cher.les abeilles n'en produisent pas beaucoup.d'ou son prix.
Ce n'est pas une question de prix, cette gelé peut-être vendu à cent euros le gramme, ça me dérange pas qu'il y en ai qui ai les moyens de se la payer. L'escroquerie est de faire croire à ces vertus médicinale qui apportent soit disant un bien du être sommeil, comme l'homéopathie qui est plus du domaine de la croyance que de l'efficacité, parce que sans l'esclavage de cette croyance, tout ces marchants de sommeil auraient mit la clef sous la porte depuis longtemps, et se seraient endormi en attendant le client Sleep

14 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mer 30 Mai - 15:32

chico.

avatar
je ne suis pas si catégorique que toi sur cette question.les vertus de la gelée royale sont prouvées.

15 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mer 30 Mai - 16:22

VENT

avatar
Ah mais je ne dis pas que la gelée royale n'a pas de vertu, mais elle ne fait pas non plus de miracle,et tu vas me répondre que personne n'a dit qu'elle faisait des miracles. Alors il n'y a pas besoin de croire à des vertus que le corps humain possède naturellement pour ce qui est du sommeil sans avoir recours à une gelée royale,seul les vraies malade savent cela.

Mais il n'y a pas que la gelée royale qui a ces vertus, la camomille donne le même résultat pour un prix dix fois moins cher

16 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mer 30 Mai - 16:24

Josué

avatar
Administrateur
mais des fois c'est aussi à nous d'aider notre corps en prenant des choses de la nature comme la gelé royale par exemple.

17 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mer 30 Mai - 16:56

VENT

avatar
Oui mais ce ne sont que des produits de confort sans plus, comme le soleil nous procure un apport en calcium et aussi d'autre bienfait encore, mais ne produit pas les éléments indispensable à la place du corps.

18 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mer 30 Mai - 17:02

Josué

avatar
Administrateur
C'est ta vision des choses.je n'en fit pas un débat.

19 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mer 30 Mai - 20:16

VENT

avatar
Moi non plus je n'en fait pas un débat Very Happy

Josué

avatar
Administrateur
Ces aliments qui vous empêchent de dormir !
Le 30/09/2012 à 23:00 - Marion Guégan, rédactrice santé - Validé par Dr Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste

Sommeil agité, réveils fréquents, insomnies… Tous ces soucis viennent peut-être des aliments que vous avez mangé avant de vous coucher. Voici la liste de ceux à éviter et les conseils de notre nutritionniste, le Dr Arnaud Cocaul, pour retrouver un sommeil profond et réparateur.
Charcuteries, fromages et fritures favorisent le réveil pendant la nuit


Un repas trop riche et trop proche de l'heure du coucher ralentit la digestion, retarde l’endormissement et favorise les insomnies. Une étude brésilienne menée sur 52 personnes a démontré que plus celles-ci mangeaient gras, plus elles se levaient la nuit et plus elles se retournaient pendant leur sommeil (1).
Les conseils du nutritionniste : Il faut éviter les aliments riches en graisses saturées (ex : charcuteries, beurre, fromages, fritures, sauces) et en graisses trans (ex : margarine, beignets, gâteaux industriels, biscuits) le soir. Pour s'endormir de manière optimale, il est conseillé de se coucher 2 à 3 heures après le repas.
A savoir : Les personnes souffrant d’obésité abdominale ont généralement des problèmes de sommeil à cause des reflux gastro-oesophagiens. Dans ce cas, il est conseillé de traiter les troubles du sommeil en traitant d’abord la surcharge pondérale.

(1) American Academy of Sleep Medicine, 10 juin 2008 Fat Intake Negatively Influences the Sleep Pattern in Healthy Adults,Cibele Crispim, MS, Federal University of Sao Paulo, Brazil.

21 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mer 6 Fév - 16:11

Josué

avatar
Administrateur
Février : le mois où on dort le plus mal !
Réagissez !
En ce moment, que vous vous reposiez ou pas, vous êtes fatigué(e) ? Rien d'étonnant à en croire l'enquête menée par Sleepio, un programme en ligne visant à améliorer le sommeil par le suivi de thérapies cognitives et comportementales. Après avoir interrogé plus de 20800 britanniques entre 2010 et 2012, les auteurs ont constaté que les insomnies étaient plus importantes en février. Le temps moyen pour s'endormir était ainsi de 56 minutes et le temps d'éveil au milieu de la nuit de 59 minutes, contre respectivement 48 et 49 minutes en mars. Toujours en février, 26% des interrogés étaient d'humeur négative et 32% se sentaient frustrés par leur manque de sommeil, contre 10% et 8% en mars. Enfin, 68% se plaignent de manque d'énergie, contre 39% en mars. Les femmes seraient encore plus affectées puisque leur qualité de sommeil chute de 7% en février contre 5% pour les hommes, par rapport au reste de l'année. Pourquoi février ? Selon les chercheurs, plusieurs raisons expliquent cette fatigue de février. Les jours sont plus courts, les nuits plus longues, on manque de lumière, on fait tourner le chauffage à plein régime... Bref, vivement mars !
Source : Sleepio.com

Yirmeyah Jérémie

avatar
Je me suis procuré une machine pour contrer l'apnée du sommeil... Du coup, les problèmes de sommeil et ma vie ont changé. Cela est graduel, mais le problème était majeur. Je n'avais plus jamais d'énergie à long terme et j'avais appris à tenir debout, mais maintenant, en dormant peu, je récupère beaucoup car mon corps s'était habitué au manque de sommeil.

Je crois que ça prendra plusieurs mois à mesurer correctement tous les bienfaits.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Josué

avatar
Administrateur
tu vas être content de cette appareil.

Yirmeyah Jérémie

avatar
Il y a un mouvements importants des inhalothérapeutes ici parce les statistiques démontrent que près de 40% de la population serait atteint d'apnée du sommeil, dont environ 60% des personnes ayant un surpoids.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Josué

avatar
Administrateur
Yirmeyah a écrit:Il y a un mouvements importants des inhalothérapeutes ici parce les statistiques démontrent que près de 40% de la population serait atteint d'apnée du sommeil, dont environ 60% des personnes ayant un surpoids.
cette appareil change la vie des gens.le fait qu'ils dorment mieux.

olya


Yirmeyah a écrit:Je me suis procuré une machine pour contrer l'apnée du sommeil...
quel genre d'appareil ?

Yirmeyah Jérémie

avatar
Il l'appelle un Respitronic Série 60, faudrait que j'ai plus de détails... c'est dispendieux, mais s'était couvert en partie par mes assurances. Il faut payer au Canada environ 1200 Euros pour l'avoir. . . et c'est un minimum.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

olya


D'accord c'est très cher effectivement, trop pour moi en tous cas Sad
J'ai eu ce problème pendant très longtemps avant que quelqu'un à la salle il n'y a pas si longtemps ne me parle des symptômes et de la manifestation de ce problème.
Il a mis un nom sur quelque chose que je pensais être normal et je l'en remercie beaucoup ( Jéhovah aussi au passage hihihi )

Pour ma part j'ai vu que le simple fait d'empêcher la mâchoire inférieur de se relâcher lors de l'endormissement ou pendant le sommeil permettait d'éviter qu'elle ne vienne appuyer et obstruer en partie les voies respiratoires, provoquant ronflement et micro réveil dû à la gène.
Pour faire quelques tests sans dépenser des dizaines d'euros, je me suis entraîné à dormir avec un petit chewing-gum entre les mâchoires en me disant que je ne devais pas décoller des empreintes Laughing et ça à marché !! Very Happy

c'est vrai que c'est le jour et la nuit ensuite niveau forme dans la journée .

Yirmeyah Jérémie

avatar
Si tu crois en souffrir, tu dois traiter. Je t'explique pourquoi.

Normalement, l'apnée du sommeil n'existe qu'en phase de sommeil profond. Lorsque l'on dort légèrement, les muscles et la mâchoire sont bien retenu, mais en sommeil profond, c'est comme l'inconscience, on relâche tous les muscles accessoires. Alors il arrive que les voies respiratoires s'obstrue. Alors le cerveau vérifie les signaux qu'il a envoyé de respirer et revérifie pendant un certain temps. Au bout de 40 à 50 secondes il constate que s'il ne trouve pas une solution immédiate, c'est la mort assurée, alors il ramène la personne en sommeil léger ce qui règle le problème.

Le sommeil profond est le vrai sommeil, celui qui permet de récupérer. Il ne suffit d'en avoir que 1 ou 2 heures par nuit pour être bien, mais c'est dur à avoir. Si une personne souffre d'apnée du sommeil à raison de plus de 5 occurences par heure, c'est considéré comme dangereux pour la santé. Le manque d'oxygène va aussi causer une prise de volume des organes internes à cause du CO2. Ces organes vont finir par avoir des problèmes et ne fonctionneront plus correctement.

Parmi les effets à moyen ou long terme : l'obésité, insuffisante cardiaque et rénale, insuffisance hépatique, diabète, irrégularisation de la pression sanguine, AVC etc.. L'AVC est tristement une conséquence trop fréquente, c'est pourquoi il faut traiter.

Toutefois, il arrive parfois que ce soit un problème seulement buccale, la mâchoire, alors dans un tel cas, un appareil coûtant moins de 300 euros est suffisant, c'est une prothèse.

Cela dit, cet appareil qui coûte 1200 Euros et plus est peut-être couvert par une assurance dans ton pays ou à ton travail. Ici, on lutte pour que l'appareil soit couvert par le régime public, mais à défaut de quoi, moi il était couvert par mon assurance privée au travail. Matière d'assurance le Canada avance. Désormais il y a une loi qui oblige les compagnie pharmaceutique canadienne ou les divisions canadienne, comme Pfizer, à baisser le coût des produits. Au bout du temps, les produits, surtout les médicaments, coûteront environ 12% du coût original.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

olya


Oui il y a de nombreux niveaux dans ce problème, et les effets peuvent être insidieux et très graves.
Pour ma part je n'ai pas fait de test plus poussés vu que le fait d'avoir pris conscience qu'une bonne position de la tête et du corps me permettait d'avoir de bon résultats.

Yirmeyah Jérémie

avatar
olya a écrit:Oui il y a de nombreux niveaux dans ce problème, et les effets peuvent être insidieux et très graves.
Pour ma part je n'ai pas fait de test plus poussés vu que le fait d'avoir pris conscience qu'une bonne position de la tête et du corps me permettait d'avoir de bon résultats.

C'est toutefois généralement gratuit de faire le test. Ça en vaut le coup.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

olya


C'est vrai, ça serait plus sage de le faire, au moins on a une bonne idée de son niveau.

Josué

avatar
Administrateur
je pense que se genre d'appareil est pas mal remboursé en France.

Josué

avatar
Administrateur
Ne pas dormir tue : dépression, maladies cardiaques, diabète... ces dangers méconnus du manque de sommeilavec

Dormir moins de six heures par nuit n'est pas qu'un frein à la productivité, mais cause également de graves problèmes de santé.


Atlantico.fr

On sait que le manque de sommeil est un frein à la productivité. Mais pour une fois, oublions un peu le sempiternel "métro boulot dodo" pour nous intéresser un peu à notre santé. Car il n'y a pas que notre travail dans la vie, en particulier quand le manque de sommeil peut avoir un impact néfaste sur notre santé.

Comme nous l'indiquions déjà il y a quelques mois, le manque de sommeil peut entraîner l'obésité. Mais il y a pire. Comme le montrait dernièrement le site américain Business Insider avec un graphique, il suffit d'une semaine pour que le manque de sommeil altère le fonctionnement de vos gènes, qui contrôlent notre réaction au stress, aux maladies, et plus largement notre état de santé global.

Le manque de sommeil a des effets néfastes sur le fonctionnement cardiaque. Tout d'abord, car le manque de sommeil affecte négativement la santé du système cardiovasculaire, augmentant donc les risques de crise cardiaque (d'après l'étude SLEEP 2012, le manque de sommeil a d'ailleurs plus d'incidence sur les maladies cardiaques que tous les autres phénomène, selon le Medical News Today) . De plus dormir entre 5 et 6 heures par nuit augmente les risques d'avoir de l'hypertension, puisque dormir fait retomber notre pression sanguine.

Une étude publiée dans le journal Science Translational Medicine a montré que les gens qui ont des rythmes de sommeil irréguliers et les personnes qui sont dorment mal ont un risque plus important de développer des syndromes métaboliques et du diabète : en effet le manque de sommeil entraîne du stress qui lui-même entraîne la production de norepenephrine et de cortisol, associés avec la résistance à l'insuline.

En plus du stress, le manque de sommeil augmente l'anxiété et la dépression, puisque moins on dort, moins on produit de neurotransmetteurs qui régulent l'humeur.

Si jamais vous avez vous-mêmes des problèmes de sommeil, vous n'êtes pourtant pas les seuls ...

35 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Lun 20 Mai - 22:29

Josué

avatar
Administrateur
Pour bien dormir, la couleur de votre chambre doit être...

dormir,sommeil,troubles du sommeil
Vous savez peut-être que la couleur des murs de la chambre à coucher ont un impact sur la qualité du sommeil. Dans une étude menée sur 2000 personnes, il a été démontré qu'en choisissant une couleur plus qu'une autre, on pouvait gagner 2 heures en sommeil en plus !
Prêt pour un coup de pinceau dans votre chambre ? Il va le falloir si votre chambre n'est pas actuellement bleue ! En effet, d'après l'étude menée pour Travelodge, c'est la meilleure couleur pour faire de bonnes nuits. Elle permettrait de dormir en moyenne 7 heures et 52 minutes quand d'autres comme le violet font chuter la moyenne à 5h56 ! Trop stimulante, elle nous fait dormir deux heures de moins. "Ce sont des résultats incroyables. Il y a des récepteurs appelés "cellules ganglionnaires" sur la rétine qui sont plus sensibles à la couleur bleue. [...] Cette intercation entre la lumière, le sommeil et l'éveil est d'une importance suprême" a commenté Chris Idzikowski, spécialiste du sommeil à l'Edinburg Sleep Centre" (DailyMail).

Josué

avatar
Administrateur
Les 5 ennemis de notre sommeil

café,insomnie,sommeil
De nombreux éléments de notre environnement peuvent perturber nos nuits en jouant sur l'endormissement ou le maintien du sommeil. Mieux vaut apprendre à les repérer pour retrouver un sommeil vraiment réparateur.
Une température trop élevée dans la chambre

"Le cycle veille/sommeil est directement lié au rythme de la température du corps : l'endormissement se produit ainsi au moment où la température interne corporelle est en phase descendante" explique Marie-Françoise Vecchierini, praticien hospitalier au Centre du Sommeil à l'Hôtel-Dieu (Paris). Cette phase intervient généralement autour de 22h et il faut essayer de la respecter pour ne pas décaler l'endormissement.
La solution : Eviter les activités qui font monter la température interne du corps (sport, bain chaud...) après 18-19h. Penser également à maintenir la température de la chambre autour de 18-20°C, pas plus. En revanche, rien n'empêche de porter des chaussettes au lit si on a froid aux pieds, au contraire, elles permettent une vasodilatation périphérique qui aide à faire baisser la température centrale.

37 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Lun 10 Juin - 7:38

Josué

avatar
Administrateur
Les femmes qui dorment moins de 6 heures par nuit mettent en danger leur coeur !

coeur,dormir,problèmes cardio-vasculaires,sommeil
Une recherche menée sur 700 personnes a démontré que les femmes dormant moins de 6 heures par nuit et se réveillant de bonne heure ont un risque plus élevé de maladies coronariennes.




Si jusqu'ici des scientifiques avaient mis en évidence que les troubles du sommeil étaient néfastes pour la santé cardiovasculaire, on ne savait pas que les risques étaient si conséquents chez les femmes. Après avoir interrogé, à 5 ans d'intervalle, 700 personnes souffrant de maladies cardiovasculaires sur leurs habitudes de sommeil, les chercheurs de l'Université de Californie (San Francisco) ont constaté que dormir moins de 6 heures par nuit et se réveiller tôt doublaient les niveaux d'inflammations dans le corps des femmes. Cette relation n'a pas été observée chez les hommes. "L'inflammation est un facteur prédictif bien connu de la santé cardiovasculaire. Maintenant, nous avons la preuve que le mauvais sommeil semble jouer un rôle plus important que ce que nous avions déjà pensé dans l'augmentation à long terme des niveaux d'inflammations" a commenté le Dr Aric Prather, psychologue clinique et professeur adjoint de psychiatrie à l'Université de Californie. Selon les scientifiques, la baisse du niveau d'oestrogènes associé à la ménopause pourrait expliquer le lien entre le sommeil et l'inflammation. Les hommes, gardant un niveau de testostérone relativement stable, seraient eux protégés.
Source : Telegraph.

Le 07/06/2013 - La rédaction

Josué

avatar
Administrateur
Crise cardiaque : le manque de sommeil aussi dangereux que la cigarette.
Une étude publiée dans le European Journal of Preventive Cardiology révèle que le manque de sommeil peut être aussi dangereux que le tabac dans le déclenchement d'une crise cardiaque.

On sait qu'un bon sommeil est le garant d'une bonne santé. Mais à ce point ! Des chercheurs néerlandais ont analysé quatre habitudes de vie chez 14 000 personnes : faire de l'exercice, avoir une alimentation saine, boire de l'alcool avec modération et ne pas fumer. Ils ont ensuite étudié la qualité et la quantité du sommeil des sujets. Verdict : ceux qui appliquent les quatre comportements sains réduisent de 57% leur risque de maladies cardiovasculaires, et de 67% celui de mourir d'un accident cardiaque. En prenant en compte le facteur "sommeil", les chercheurs ont pu constater que les personnes dormant au moins 7 heures par nuit réduisaient de 65% leur risque cardiovasculaire et de 83% celui de mourir d'une affection cardiaque. Une amélioration des résultats similaire à celle retrouvée pour les sujets qui ne fument pas. "L'importance du sommeil devrait maintenant être mentionnée comme un moyen supplémentaire de réduire le risque de maladies cardiovasculaires" a commenté le Dr Monique Vershuren de l'Institut national de la santé publique et de l'environnement des Pays-Bas. Interrogé par le DailyMail, Doireann Maddock de la British Heart Foundation a tempéré ces résultats en indiquant qu'il ne faut alarmer les personnes ayant des problèmes de sommeil. "Les nuits blanches ne provoquent pas de maladies du coeur" a-t-il estimé bon de rappeler.

Josué

avatar
Administrateur
Manquer de sommeil peut faire grossir
Selon une étude américaine, publiée dans la revue Nature Communications, le manque de sommeil affecte le cerveau et donne envie de manger d'avantage.


Selon les chercheurs de l’université de Californie (Etats-Unis), le manque de sommeil provoque une stimulation du cerveau qui nous pousse à manger plus. Grâce à des appareils IRM (imagerie par résonance magnétique), ils ont étudié l’activité cérébrale de 23 personnes. L’analyse s’est faite en deux fois : la première après une bonne nuit de sommeil et l’autre sans avoir dormir de la nuit. Résultat ? Chez les personnes en manque de sommeil, les scientifiques ont noté une perturbation dans la région du cerveau responsable de satiété. En revanche, la zone liée de l’envie de manger était fortement stimulée.

L’envie de manger des aliments caloriques
"Nous avons fait une autre découverte intéressante, c'est que les aliments les plus caloriques étaient particulièrement recherchés par les personnes privées de sommeil", précise à l’AFP Matthew Walker, chercheur de l’étude. Selon lui, ces résultats confirment un lien entre le sommeil et la prise de poids. Mais rien de prouve encore qu’un sommeil suffisant permettrait de garder la ligne.

Mots clés Médisite:
sommeil
minceur
cerveau
prise de poids

40 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mar 13 Aoû - 8:08

Josué

avatar
Administrateur
Mal dormir accélère le vieillissement de la peau chez les femmes
Selon une étude dermatologique américaine, mal dormir nuit à la santé de la peau chez la femme et accélérer son vieillissement.

Et si le meilleur remède antiride, c’était le sommeil ? Selon une étude lancée par la marque de cosmétique Estée Lauder, manquer de sommeil ou mal dormir, affecte le système de régénération de la peau, chez les femmes. Pour en arriver à cette conclusion, l’équipe du Dr Elma Baron à l’UH Case Medical Center de Cleveland (Etats-Unis), a étudié les cas de 60 femmes pré-ménopausées, âgées de 30 à 49 ans. Après avoir répondu à un questionnaire sur la qualité du sommeil, plus de la moitié d’entre elles ont déclaré avoir un mauvais sommeil. Ensuite, grâce à plusieurs tests sur la peau des volontaires, les scientifiques ont donné une note de vieillissement. Plus la peau paraissait vieillie, plus la note est élevée. Résultat ? Les femmes ayant déclaré avoir un bon sommeil ont obtenu une note de vieillissement de 2,2. Celles qui n'étaient pas satisfaites de leurs nuits ont eu un score de 4,4. Des résultats qui confirment la théorie du lien entre le sommeil et l’accélération de la peau, mais uniquement chez les femmes. En ce qui concerne ces messieurs, aucun test n’a encore été effectué.

Source: Esteé Lauder Clinical Trial Finds Link between Sleep Deprivation and Skin Aging,Uh News, 17 juillet 2013

41 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Ven 16 Aoû - 8:31

Josué

avatar
Administrateur
9 choses fausses sur l’insomnie
Les heures défilent, vous tournez dans votre lit… mais impossible de fermer l’œil ! Découvrez les 9 choses fausses que l’on entend souvent dire sur l’insomnie, et vous retrouverez des nuits complètes !

L’insomnie, c’est dans la tête !

insomnie, anxieteL’anxiété et la dépression sont souvent les raisons principales d’une insomnie, mais il peut y avoir beaucoup d’autres facteurs. Il existe des cas d’insomnies occasionnelles liées à un agent organique comme un problème respiratoire, l’environnement, où même l’hygiène de vie. "La prise de médicaments, comme des corticoïdes, peut aussi avoir un effet éveillant", précise le Dr Agnès Brion. Et il peut arriver que les maux déclencheurs disparaissent mais pas l’insomnie. Dans le jargon médicale, on parle alors d’insomnie primaire.

Josué

avatar
Administrateur
Trop dormir peut vous rendre malade
Tout comme un manque de sommeil peut nuire à votre santé, trop dormir peut augmenter les risques de développer des pathologies telles que la coronaropathie, le diabète, l'angoisse et l'obésité.

Pour rester en bonne santé, il faut dormir... mais pas trop... ni trop peu ! C'est ce qu'a annoncé l'équipe du Dr Safwan Badr, de l'Academy of Sleep Medicine. Après avoir analysé les dossiers médicaux de 54 000 Américains âgés de plus de 45 ans, ils les ont classé en trois catégories : un tiers dans les "petits" dormeurs (moins de 6h de sommeil), deux tiers dans les dormeurs "optimaux" (7 à 9h de sommeil), et quelques-uns comme des "gros" dormeurs (plus de 10h de sommeil). Au final, ils se sont rendus compte que beaucoup de repos n'était pas nécessairement bon pour la santé. Coronaropathie, AVC, diabète... Les gros dormeurs y seraient plus à risque, et même plus que les petits dormeurs.

Des modèles de sommeil associés aux maladies psychologiques et physiologiques

"Les troubles du sommeil communs - tels l'apnée du sommeil et l'insomnie - apparaissent souvent chez les personnes ayant une maladie chronique et peuvent entraver votre capacité à dormir à poings fermés", explique le Dr Badr dont les recherches portaient précisément sur le lien entre le sommeil et les maladies chroniques. Selon lui, il faut consulter un spécialiste du sommeil en cas de sensations régulières de fatigue au réveil.

Comme le souligne le Dr Janet Croft, experte en maladie chronique, "certaines relations entre une durée de sommeil néfaste pour la santé et des maladies chroniques sont en partie expliquées par une détresse psychologique fréquente et par l'obésité. Ainsi les médecins devraient prendre en considération la surveillance de la santé mentale et du poids en plus de la santé concernant le sommeil chez les patients atteints de maladie chronique".

Lire aussi : Troubles du sommeil : quelles maladies cachent-ils ?

Mots clés Médisite:

Josué

avatar
Administrateur
Sept conseils pour mieux dormir

L’insomnie n’est pas une maladie. C’est pourtant le signe que quelque chose ne va pas. Et quand la dette de sommeil s’accumule, le spectre de l’épuisement et de la dépression surgit. Voici sept conseils pour conserver ou retrouver un sommeil réparateur.

Ne faites pas de sieste

Chacun possède son propre rythme biologique. Il existe une courte période en fin de soirée ou en début de nuit où il est plus facile de s’endormir. Soyez attentif à cette fenêtre d’endormissement et ne résistez pas à votre envie de vous endormir si vous la percevez. Cette courte période d’endormissement existe aussi en début d’après-midi après le déjeuner, propice à la sieste. Si vous avez des troubles du sommeil, mieux vaut ne pas faire cette sieste. Votre envie de vous endormir la nuit sera ainsi plus forte

Josué

avatar
Administrateur
Sommeil : Comment bien gérer le passage à l'heure d'hiver ?

Ce week-end, on recule nos horloges d'une heure ! Voici quelques conseils et astuces pour que le passage à l'heure d'hiver se fasse en douceur, sans gêner votre sommeil.


Bonne nouvelle, vous pourrez dormir une heure de plus ce week-end ! Nous passerons en effet à l'heure d'hiver dans la nuit de samedi à dimanche : à 3h du matin, il sera en fait 2h. Une grasse matinée prolongée c'est toujours sympa, mais ce changement d'horaire peut engendrer des dérèglements du sommeil.

Certains spécialistes du sommeil considèrent qu'il peut perturber le rythme biologique, et plus particulièrement chez les sujets vulnérables commes les enfants et les personnes âgées. En plus de troubles du sommeil, cette gêne aurait également un impact sur l'appétit, la capacité de travail, et même l'humeur. Le passage à l'heure d'hiver serait cependant moins perturbant pour le sommeil que celui à l'heure d'été, où la nuit est amputée d'une heure...

Les bons gestes à adopter

- Décaler ses heures de sommeil : si vous en avez la possibilité, vous pouvez vous coucher une heure plus tard le samedi soir (ça devrait plaire aux fêtards !). Ainsi vous vous réveillerez à un horaire considéré par l'organisme comme habituel, puisque le nombre d'heures de sommeil restera inchangé.

- Programmer ses horloges la veille : la possibilité d'oublier de modifier l'heure sur les appareils électroniques dans la journée de dimanche peut être une source de stress pour les Français. Certains ont notamment peur d'arriver trop tôt ou en retard au travail le surlendemain. Pour éviter une telle angoisse, il est préférable de régler l'ensemble des équipements la veille au soir.
Une action qui a pour avantage d'habituer l'organisme au changement d'heure avant même qu'il ne survienne.

Alors, demain, n'oubliez pas !

Josué

avatar
Administrateur
Quelles plantes pour mieux dormir ?
Le Point.fr - Publié le 04/11/2013 à 05:54
Les problèmes de sommeil plombent non seulement nos nuits mais aussi nos jours ! Et si on faisait appel aux plantes pour éviter les somnifères ?
Un tiers de notre vie, soit en moyenne 25 ans, se passe... au lit ! Mais pour huit personnes qui partagent leurs nuits avec Morphée, deux ne connaîtront pas le Graal d'un sommeil réparateur. L'insomnie touche de 20 à 30 % des Français, et près de 10 % consomment régulièrement un anxiolytique ou un hypnotique. Et pourtant, sans sommeil point de salut ! Il est aussi indispensable que l'air ou la nourriture, et en être privé altère rapidement notre santé. Quelques mauvaises nuits entraînent tout de suite des difficultés de concentration, de mémoire et des troubles de l'humeur, et, en cas de privation de sommeil chronique, des troubles plus graves surviennent : baisse de l'immunité, hypertension, diabète, prise de poids, vulnérabilité au stress et dépression. Le cercle vicieux s'installe alors, car anxiété et dépression sont justement à l'origine des insomnies dans 50 % des cas. Pour éviter l'insomnie chronique - quand les cycles du sommeil sont déréglés -, le recours aux plantes, associé à une meilleure hygiène de vie, permet souvent de passer ce cap et d'éviter la spirale infernale des somnifères.

S'endormir avec la valériane

La valériane ou "herbe à chat" (Valeriana officinalis) est la plante la plus fameuse des troubles du sommeil : son usage remonte à l'Antiquité, et Hippocrate, Dioscoride ou Galien la recommandaient déjà pour cet usage. Jusqu'à la découverte des somnifères, elle était très populaire, ce qui lui vaut aujourd'hui encore le surnom de "Valium végétal". Elle agit plutôt comme antidépresseur ou pour contrer l'anxiété et, à dose plus forte, devient somnifère et sédatif. Idéale en cas de ruminations sans fin, elle est surtout conseillée pour les problèmes d'endormissement liés à l'anxiété ou à un stress prolongé. Il faut souvent attendre de 2 à 4 semaines pour voir ses effets. En revanche, elle agit peu sur les réveils nocturnes. On peut la prendre en tisane, à raison de deux ou trois tasses en soirée, ou sinon en gélules, son goût n'étant pas toujours très apprécié. Elle présente peu d'effets indésirables, sauf en cas de troubles du foie, mais il faut éviter de la consommer plus de six semaines d'affilée, et il convient d'être prudent si on conduit (baisse de vigilance possible). En cas de traitement, demandez un avis médical, car elle peut interagir avec certains médicaments (anticoagulants, molécules qui augmentent la somnolence, etc.).

Pavot de Californie et cônes de houblon

Pavot et cône de houblon, duo gagnant ? Détrompez-vous, il ne s'agit nullement d'un cocktail pour soirée déjantée mais bien de substances végétales reconnues pour leur efficacité ! S'il fallait choisir une seule plante pour accompagner vos nuits, ce serait le pavot de Californie (Eschscholzia californica). "Elle agit comme la valériane, mais son action hypnotique est plus intense, et elle peut être prescrite aux enfants de moins de 12 ans, contrairement à la valériane", explique le Dr Lorrain, phytothérapeute et auteur de 100 questions sur la phytothérapie (Éd. La Boétie). L'Eschsholzia était déjà connue des Amérindiens, qui la consommaient pour soulager maux de dents et coliques. Elle a fait l'objet de nombreuses études qui ont démontré son efficacité comme sédatif, surtout en cas d'anxiété ou d'hyperactivité. Grâce à elle, l'endormissement est plus rapide et la durée du sommeil augmente... à condition d'attendre quelques semaines pour les premiers résultats. On la trouve surtout sous forme de teinture mère ou d'extraits fluides, mais les fleurs peuvent aussi être utilisées en tisane.

Le houblon, quant à lui, peut être consommé en tisane ou gélules, plutôt que sous forme de bière, l'alcool n'étant pas le meilleur ami du marchand de sable... Ce sont les cônes de houblon qui sont utilisés traditionnellement : ils contiennent une huile essentielle sédative et hypnotique si parfumée que les ouvriers des brasseries qui la respirent auraient parfois d'irrépressibles envies de dormir ! Pour passer une nuit tranquille, une tradition anglaise consiste d'ailleurs à glisser quelques cônes de houblon à côté de son oreiller. Plus particulièrement, on conseille le houblon lors des insomnies liées aux troubles de la ménopause comme les bouffées de chaleur. Une tisane une heure avant le coucher est traditionnellement recommandée. Là encore, il convient d'être prudent en cas de traitement médicamenteux et d'en parler avec son médecin. Par mesure de précaution, on le déconseille lors d'antécédents de cancer du sein en raison de son action oestrogénique.

Réveils nocturnes

En cas de réveils nocturnes, d'autres plantes pourront venir à votre rescousse. Prudence cependant : l'insomnie de seconde partie de nuit avec réveil précoce ou sommeil morcelé en fin de nuit peut être le symptôme d'une dépression, qui nécessite alors une autre prise en charge. L'association du lotier corniculé (Lotus corniculatus) et du mélilot (Melilotus officinalis) est la plus souvent citée pour réduire les réveils nocturnes.

Pour les enfants, une jolie tisane de coquelicots (Papaver rhoeas) permettra de calmer les garnements excités, car c'est, dit-on, le somnifère des enfants. Enfin, la traditionnelle tisane de tilleul le soir a bien sûr toute sa place pour favoriser une bonne nuit. Rarement, chez certaines personnes très sensibles, elle aurait un effet paradoxalement excitant. Enfin, en cas de stress, respirer quelques gouttes d'huile essentielle d'orange amère améliore aussi notablement le sommeil. Faites de beaux rêves...

Josué

avatar
Administrateur
Café : 6 heures avant de vous coucher, c'est déjà trop tard !

Oui, le café empêche de dormir. Mais saviez-vous que même 6 heures avant le coucher, il peut nuire à votre sommeil ? C'est ce que montre une étude publiée dans le Journal of Clinical Sleep Medicine.



Si vous avez du mal à dormir, il va falloir bannir le café... dès l'après-midi ! Une étude réalisée par la Wayne State University (USA) a analysé les effets d'une prise de café 6 heures, 3 heures ou juste avant de se coucher. Douze personnes sans troubles du sommeil ont ainsi reçu 3 pilules, une contenait 400mg de caféine (2 à 3 tasses de café) et les deux autres n'étaient que des placebos. Sur un des quatre jours de l'expérience, les sujets n'ont pris que des placebos. Leur sommeil a été observé via des moniteurs installés à domicile et leurs ressentis. Verdict : Que les 400mg de caféine soit pris 6 heures, 3 heures ou juste avant le coucher, le résultat est identique. Ils perturbent très fortement l'endormissement et la qualité du sommeil pendant la nuit. A noter que quand on boit un café 6 heures avant d'aller au lit, il réduit quand même de plus d'une heure notre sommeil !

47 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Jeu 5 Déc - 12:23

Josué

avatar
Administrateur
Le manque de sommeil aide à soigner la dépression
Mis à jour le 11.11.2013 1 Commentaire
Les personnes dépressives peuvent améliorer leur humeur en se privant de sommeil. Des chercheurs zurichois ont permis de lever une partie du mystère en montrant que cette thérapie a pour effet de restructurer certaines régions du cerveau.
Lors d'une privation de sommeil contrôlée, la plupart des patients se font réveiller en seconde partie de nuit et doivent rester éveillés jusqu'au soir, explique lundi l'Université de Zurich dans un communiqué. Le processus est répété trois ou quatre fois.

En suivant ce protocole, 40 à 60% des patients dépressifs voient une amélioration immédiate de leur humeur. Dans la plupart des cas toutefois, l'effet positif ne dure que trois jours environ.

Aucune caractéristique biologique n'a été découverte jusqu'à présent qui permette de prédire quels sont les patients qui réagiront positivement à cette thérapie. Il a toutefois été observé que chez les personnes qui souffrent de dépression, les régions du cerveau responsables des processus émotionnels sont hyperactives alors que celles attribuées aux prestations rationnelles sont inhibées.

De récentes études ont en outre montré qu'un noeud de connexion suractivé entre diverses aires cérébrales est à l'origine de la dérégulation cognitive et émotionnelle observée lors d'une dépression. Les travaux publiés lundi dans la revue PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences) par l'équipe zurichoise, dirigée par Erich Seifritz de la clinique psychiatrique universitaire, ont montré que la privation de sommeil relâche ce noeud.

Moins émotionnel, plus rationnel

Les aires cérébrales responsables des processus émotionnels sont alors désactivées tandis que celles régissant le contrôle cognitif sont activées. «Il s'agit d'un mécanisme biologique spécifique de la privation de sommeil», écrit le professeur Seifritz dans le communiqué.

Pour cette étude, les chercheurs ont examiné l'activité cérébrale de 12 personnes en bonne santé, avec ou sans privation de sommeil. Dans une étude précédente, la même équipe avait démontré que des antidépresseurs agissant à court terme avaient également pour effet de réduire les connexions dans le noeud concerné. L'étude actuelle confirme cette observation.
(ats/Newsnet

48 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Ven 6 Déc - 11:10

Josué

avatar
Administrateur
Couche-tard ou lève-tôt, ce serait génétique !
Réagissez ! - 1 commentaire
Des études ont montré que notre prédisposition à être plutôt du matin ou du soir aurait des origines génétiques.

© lightwavemedia - Fotolia.com
PUBLICITÉ
Plutôt alouette ou oiseau de nuit ? Debout aux aurores ou couché au petit matin ? Chacun a un rythme de sommeil différent. Mais nos dispositions pourraient être définies par des éléments biologiques et génétiques. Récemment, une variation génétique capable de modifier le rythme sommeil-éveil jusqu’à 60 min sur 24h, était découverte par le Salk Institute for Biological Studies. Dans le même temps, des scientifiques du département de neurologie du Beth Israel Deaconess Medical Center de Boston, aux Etats-Unis ont détecté un gène "alarme" qui activerait l’horloge biologique du corps le matin, relatait le site ScienceDaily. De nouvelles recherches permettront de mieux comprendre sa fonction et son impact sur le sommeil et la santé.

Les couche-tard plus dépressifs que les lève-tôt
De récentes études, publiées sur ScienceDirect ont amené la preuve de différences physiques entre les cerveaux de personnes ayant une organisation différente des périodes d’activité et de repos. Des scientifiques de la RWTH Aachen University à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, ont découvert que les couche-tard avaient une densité plus faible de substance blanche, un tissu adipeux facilitant la communication entre les cellules, dans certaines zones du cerveau.
Cela favoriserait les risques de dépression chez ces personnes. Les oiseaux de nuit seraient également plus enclins à l’alcoolisme et au tabagisme. En revanche, ils seraient plus productifs et dotés d’un meilleur raisonnement que les lève-tôt.

49 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Mar 17 Déc - 9:11

Josué

avatar
Administrateur
Ces aliments qui vous empêchent de dormir !
Sommeil agité, réveils fréquents, insomnies… Tous ces soucis viennent peut-être des aliments que vous avez mangé avant de vous coucher. Voici la liste de ceux à éviter et les conseils de notre nutritionniste, le Dr Arnaud Cocaul, pour retrouver un sommeil profond et réparateur.




Charcuteries, fromages et fritures favorisent le réveil pendant la nuit

Un repas trop riche et trop proche de l'heure du coucher ralentit la digestion, retarde l’endormissement et favorise les insomnies. Une étude brésilienne menée sur 52 personnes a démontré que plus celles-ci mangeaient gras, plus elles se levaient la nuit et plus elles se retournaient pendant leur sommeil (1).

Les conseils du nutritionniste : Il faut éviter les aliments riches en graisses saturées (ex : charcuteries, beurre, fromages, fritures, sauces) et en graisses trans (ex : margarine, beignets, gâteaux industriels, biscuits) le soir. Pour s'endormir de manière optimale, il est conseillé de se coucher 2 à 3 heures après le repas.

A savoir : Les personnes souffrant d’obésité abdominale ont généralement des problèmes de sommeil à cause des reflux gastro-oesophagiens. Dans ce cas, il est conseillé de traiter les troubles du sommeil en traitant d’abord la surcharge pondérale.



(1) American Academy of Sleep Medicine, 10 juin 2008 Fat Intake Negatively Influences the Sleep Pattern in Healthy Adults,Cibele Crispim, MS, Federal University of Sao Paulo, Brazil.

50 Re: Dormir 8 heures n'est pas naturel le Sam 15 Fév - 8:19

Josué

avatar
Administrateur
Le manque de sommeil augmenterait le risque de fibromyalgie

Plus fréquente chez les femmes, la fibromyalgie se caractérise par des douleurs diffuses et une fatigue importante. Des chercheurs britanniques démontrent que les personnes ayant des troubles du sommeil sont plus à risque.



Une maladie mal connue mais de plus en plus répandue. La fibromyalgie pourrait être liée à un manque de sommeil, d'après une étude britannique menée sur 4326 sujets. Le Dr John McBeth de l'université de Keele a ainsi suivi ces personnes de plus de 50 ans pendant 3 ans. 1562 n'avaient aucune douleur au début de l'analyse, 2764 en avaient de légères. Le but était de repérer les facteurs de fibromyalgie. Au final, 19% ont signalé l'apparition d'une douleur généralisée caractéristique de la fibromyalgie pendant les 3 années de suivi, principalement chez les sujets atteints de douleurs au début de l'étude. Le manque de sommeil et/ou l'insomnie était associé à un risque accru de développement de ce type de douleur. Mais aussi l'anxiété, les troubles de la mémoire et une mauvaise santé physique. Les chercheurs ont par ailleurs noté que plus l'âge avance sans qu'il n'y ait de douleurs, plus le risque d'apparition est faible. Selon eux, il faudrait prendre en compte de ces multiples facteurs lors du traitement de la fibromyalgie.

Source : Arthritis & Rheumatology.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum