Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le trouble bipolaire

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

1 Le trouble bipolaire le Dim 16 Jan - 13:49

Invité


Invité
Rappel du premier message :

Le trouble bipolaire est l'une des maladies sur lesquelles circule le plus de contre-vérité, sur le net, il y a plus de choses à laisser que de choses à prendre.

Si vous voulez en discuter, je suis d'accord.

Je vous conseille :

http://www.bipolaire.org/

http://www.troubles-bipolaires.com/

http://www.camh.net/fr/About_Addiction_Mental_Health/Mental_Health_Information/Bipolar_Disorder/bipolar_infoguide_families_fr.html

Excusez si j'ai la prétention d'être un de vos proches maintenant que je fais partie des membres de ce forum

Que se passe-t-il lorsqu’un proche est atteint de trouble bipolaire ?

Lorsqu’une personne est atteinte d’une maladie chronique, qu’elle soit physique comme le diabète ou mentale comme le trouble bipolaire, tous les membres de sa famille en subissent les conséquences, et souffrent eux aussi. Quand un parent ou un conjoint a une maladie mentale, il faut composer avec de nouveaux facteurs de stress. La population en général est mieux renseignée et sensibilisée qu’auparavant au sujet des maladies mentales qui demeurent, malgré tout, un sujet quelque peu tabou. Craignant les préjugés, vous et votre famille préférerez peut-être faire face à la maladie mentale dans l’isolement. Le trouble bipolaire influence l'humeur et le comportement de la personne atteinte. De temps à autre, il lui est plus difficile de gérer sa maladie, et de collaborer avec vous pour résoudre les problèmes qui se présentent.

En tant que membre de la famille, vous trouverez sans doute très pénibles les épisodes maniaques et dépressifs de la maladie. Si votre proche ne présente que des sautes d’humeur légères, vous pourrez sans doute composer avec elles sans trop de problèmes. Cependant, les sautes d’humeur intenses sont très difficiles à traverser.

Conseils pour communiquer avec une personne Qui traverse un épisode maniaque

1. Réduisez les stimulations. Les personnes en état maniaque sont souvent trop stimulées. Accueillez moins de visiteurs en même temps, ou réduisez le niveau de bruit et d’activité à la maison.
2. Ayez des conversations brèves avec la personne.
3. Ne traitez que des questions d’intérêt immédiat. N’essayez pas de raisonner avec la personne ni de discuter.
4. Évitez de parler d’émotions.
5. Essayez de ne pas être autoritaire, mais soyez ferme, concret et réaliste.
6. Ne faites pas systématiquement tout ce que la personne vous demande.
7. Ne vous laissez pas emporter par l’euphorie ou les attentes irréalistes de la personne.
8. N’essayez pas de convaincre la personne que ses projets sont irréalistes. Assurez-vous qu’elle est bien en sécurité (p. ex., prenez-lui ses clés de voiture ou ses cartes de crédit).


51 Re: Le trouble bipolaire le Jeu 24 Mar - 17:07

Josué

avatar
Administrateur
merci et content de te relire. Bye

52 Re: Le trouble bipolaire le Jeu 24 Mar - 17:13

Invité


Invité
Le bipolaire peux rire quand il a mal et être triste quand tout va bien

53 Re: Le trouble bipolaire le Jeu 24 Mar - 17:27

Coeur de Loi

avatar
Peut-il retrouver le calme et la tranquilité d'esprit ?

C'est ce que je te souhaite de tout coeur.

54 Re: Le trouble bipolaire le Ven 25 Mar - 10:34

samuel

avatar
Administrateur
Coeur de Loi a écrit:Peut-il retrouver le calme et la tranquilité d'esprit ?

C'est ce que je te souhaite de tout coeur.
bien vrais. Kdo

55 Re: Le trouble bipolaire le Sam 26 Mar - 16:45

Invité


Invité
Merci flower

56 Re: Le trouble bipolaire le Sam 26 Mar - 21:49

Aude

avatar
Coucou Florence Bye

J'espère que tu vas mieux Kdo

57 Re: Le trouble bipolaire le Sam 2 Avr - 14:50

Invité


Invité
Aujourd'hui et demain je suis à la maison, je rentre demain en fin d'après-midi

Mercredi j'ai un examen de philosophie, de 15 h à 19 h pensez à moi I love you

58 Re: Le trouble bipolaire le Sam 2 Avr - 16:13

Josué

avatar
Administrateur
alors bonne révision de ta philo.

59 Re: Le trouble bipolaire le Ven 15 Avr - 17:54

samuel

avatar
Administrateur
[img] [/img]

60 Re: Le trouble bipolaire le Mar 26 Avr - 16:47

Josué

avatar
Administrateur
un article similaire ici
http://www.watchtower.org/f/20040108/article_01.htm

61 Re: Le trouble bipolaire le Sam 4 Juin - 19:50

Psalmiste

avatar
Comment vas-tu Florence en ce moment ?

62 Re: Le trouble bipolaire le Sam 4 Juin - 20:00

Psalmiste

avatar
Comment vas-tu Florence en ce moment ?

Je te souhaite bon courage dans ta lutte de tous les jours contre tes troubles Smile

63 Re: Le trouble bipolaire le Sam 4 Juin - 20:00

Aude

avatar
Psalmiste a écrit:Comment vas-tu Florence en ce moment ?

Et bien justement je me pose la même question car je ne suis pas sûr que les polémiques soient favorables aux bipolaires.
Et du coup je ne sais plus quelle attitude adopter.
Dans tout les cas il ne faudrait pas que nos paroles et par extension ce fofo soit la cause d'une rechute pour Florence.

Rolling Eyes scratch

64 Re: Le trouble bipolaire le Sam 4 Juin - 20:09

Psalmiste

avatar
Et bien justement je me pose la même question car je ne suis pas sûr que les polémiques soient favorables aux bipolaires.
Et du coup je ne sais plus quelle attitude adopter.

Je ne suis pas médecin, je ne sais donc pas si c'est bon ou mauvais, mais ce que je sais, c'est que si 1 personne (Florence, ou quelqu'un d'autre) nous dit 1 chose d'inexacte, nous devons le ou la remettre à sa place... et cela dans l'amour, sans blesser la personne Wink

Et comme il semblerait justement que l'une de mes réponse l'ait blessé, je lui demande pardon, car je ne souhaitais pas lui faire du mal !




Dans tout les cas il ne faudrait pas que nos paroles et par extension ce fofo soit la cause d'une rechute pour Florence.

Ou pour quelqu'un d'autre !

65 Re: Le trouble bipolaire le Sam 4 Juin - 20:22

Josué

avatar
Administrateur
la langue nous fait chuter bien des fois nous dit JACQUES

66 Re: Le trouble bipolaire le Sam 4 Juin - 21:32

Invité


Invité
J'en profite pour dire qu'un malade bipolaire ne parle pas tout seul, il y a peut-être des gens qui le font, mais c'est une autre maladie que je ne connais pas

Je pardonne volontiers je ne suis pas rancunière

67 Re: Le trouble bipolaire le Sam 4 Juin - 22:02

Psalmiste

avatar
Ouf Smile

68 Re: Le trouble bipolaire le Ven 16 Sep - 11:37

samuel

avatar
Administrateur
[img] [/img]

69 Re: Le trouble bipolaire le Ven 16 Sep - 11:44

samuel

avatar
Administrateur
[img] [/img]

70 Re: Le trouble bipolaire le Ven 16 Sep - 12:56

Josué

avatar
Administrateur
c'est très dure a vivre tant pour le malade que pour sa famille.

71 Re: Le trouble bipolaire le Ven 16 Sep - 15:31

Invité


Invité
samuel a écrit:[img] [/img]

Tu n'a pas plus lisible ? :boukk

72 Re: Le trouble bipolaire le Ven 16 Sep - 15:55

samuel

avatar
Administrateur
a non désolé
c'est un article du Dauphiné libéré d'aujourd'hui.

73 Re: Le trouble bipolaire le Ven 16 Sep - 16:10

Invité


Invité
samuel a écrit:a non désolé
c'est un article du Dauphiné libéré d'aujourd'hui.

De quel département ?

74 Re: Le trouble bipolaire le Ven 16 Sep - 16:12

samuel

avatar
Administrateur
région RHONE ALPES.

journal très connue dans cette région.

75 Re: Le trouble bipolaire le Sam 17 Sep - 12:38

Invité


Invité
samuel a écrit:région RHONE ALPES.

journal très connue dans cette région.

Comment je peux me procurer l'original ?

76 Re: Le trouble bipolaire le Sam 17 Sep - 13:10

Josué

avatar
Administrateur
florence_yvonne a écrit:
samuel a écrit:région RHONE ALPES.

journal très connue dans cette région.

Comment je peux me procurer l'original ?
essaye ici
http://www.ledauphine.com/

77 Re: Le trouble bipolaire le Sam 17 Sep - 14:25

Invité


Invité
J'ai trouvé

http://www.lest-eclair.fr/article/france-monde/sante-trouble-bipolaire-quand-lhumeur-dicte-sa-loi-au-malade

78 Re: Le trouble bipolaire le Lun 19 Sep - 13:38

samuel

avatar
Administrateur
tant mieux.

79 Re: Le trouble bipolaire le Lun 19 Sep - 15:04

Invité


Invité
Mais je n'ai rien appris que je ne savais déjà

80 Re: Le trouble bipolaire le Lun 19 Sep - 15:12

samuel

avatar
Administrateur
mais ce n'était pas non plus mon but.
c'est une pierre de plus sur cette question.
ne cherche pas autre chose.

81 Vivre avec des troubles de l’humeur le Sam 24 Sep - 16:41

Josué

avatar
Administrateur
Vivre avec des troubles de l’humeur
LES troubles de l’humeur sont très répandus. On estime que plus de 330 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression grave, un mal qui se traduit par une tristesse irrésistible et un désintérêt pour les activités quotidiennes. On estime aussi que, dans 20 ans, cette maladie sera la plus répandue après les maladies cardiovasculaires. Voilà pourquoi on l’appelle “ le rhume des troubles psychiatriques ”.
Les symptômes de la dépression grave
● Humeur chagrine la plupart du temps, presque tous les jours, pendant au moins deux semaines
● Désintérêt pour des activités qui étaient auparavant source de plaisir
● Prise ou perte importante de poids
● Excès ou insuffisance de sommeil
● Ralentissement ou intensification anormale des fonctions motrices
● Épuisement sans cause apparente
● Sentiments de médiocrité et/ou de culpabilité injustifiée
● Diminution des facultés de concentration
● Idées suicidaires chroniques
Certains de ces symptômes peuvent être aussi le signe d’un trouble dysthymique, une forme plus modérée, mais plus durable, de dépression.

82 Re: Le trouble bipolaire le Sam 24 Sep - 17:14

VENT

avatar
Admin a écrit:Vivre avec des troubles de l’humeur
LES troubles de l’humeur sont très répandus. On estime que plus de 330 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression grave, un mal qui se traduit par une tristesse irrésistible et un désintérêt pour les activités quotidiennes. On estime aussi que, dans 20 ans, cette maladie sera la plus répandue après les maladies cardiovasculaires. Voilà pourquoi on l’appelle “ le rhume des troubles psychiatriques ”.
Les symptômes de la dépression grave
● Humeur chagrine la plupart du temps, presque tous les jours, pendant au moins deux semaines
● Désintérêt pour des activités qui étaient auparavant source de plaisir
● Prise ou perte importante de poids
● Excès ou insuffisance de sommeil
● Ralentissement ou intensification anormale des fonctions motrices
● Épuisement sans cause apparente
● Sentiments de médiocrité et/ou de culpabilité injustifiée
● Diminution des facultés de concentration
● Idées suicidaires chroniques
Certains de ces symptômes peuvent être aussi le signe d’un trouble dysthymique, une forme plus modérée, mais plus durable, de dépression.

oui c'est assez bien décrit, mais ça c'est les conclusions des médecins, la réalité du malade c'est autre chose !

Bref, on fait quoi en attendant ? Basketball

83 Re: Le trouble bipolaire le Sam 24 Sep - 17:37

Josué

avatar
Administrateur
VENT a écrit:
Admin a écrit:Vivre avec des troubles de l’humeur
LES troubles de l’humeur sont très répandus. On estime que plus de 330 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression grave, un mal qui se traduit par une tristesse irrésistible et un désintérêt pour les activités quotidiennes. On estime aussi que, dans 20 ans, cette maladie sera la plus répandue après les maladies cardiovasculaires. Voilà pourquoi on l’appelle “ le rhume des troubles psychiatriques ”.
Les symptômes de la dépression grave
● Humeur chagrine la plupart du temps, presque tous les jours, pendant au moins deux semaines
● Désintérêt pour des activités qui étaient auparavant source de plaisir
● Prise ou perte importante de poids
● Excès ou insuffisance de sommeil
● Ralentissement ou intensification anormale des fonctions motrices
● Épuisement sans cause apparente
● Sentiments de médiocrité et/ou de culpabilité injustifiée
● Diminution des facultés de concentration
● Idées suicidaires chroniques
Certains de ces symptômes peuvent être aussi le signe d’un trouble dysthymique, une forme plus modérée, mais plus durable, de dépression.

oui c'est assez bien décrit, mais ça c'est les conclusions des médecins, la réalité du malade c'est autre chose !

Bref, on fait quoi en attendant ? Basketball
je ne suis pas toubib. Very Happy

84 Re: Le trouble bipolaire le Sam 24 Sep - 20:27

Invité


Invité
VENT a écrit:
Admin a écrit:Vivre avec des troubles de l’humeur
LES troubles de l’humeur sont très répandus. On estime que plus de 330 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression grave, un mal qui se traduit par une tristesse irrésistible et un désintérêt pour les activités quotidiennes. On estime aussi que, dans 20 ans, cette maladie sera la plus répandue après les maladies cardiovasculaires. Voilà pourquoi on l’appelle “ le rhume des troubles psychiatriques ”.
Les symptômes de la dépression grave
● Humeur chagrine la plupart du temps, presque tous les jours, pendant au moins deux semaines
● Désintérêt pour des activités qui étaient auparavant source de plaisir
● Prise ou perte importante de poids
● Excès ou insuffisance de sommeil
● Ralentissement ou intensification anormale des fonctions motrices
● Épuisement sans cause apparente
● Sentiments de médiocrité et/ou de culpabilité injustifiée
● Diminution des facultés de concentration
● Idées suicidaires chroniques
Certains de ces symptômes peuvent être aussi le signe d’un trouble dysthymique, une forme plus modérée, mais plus durable, de dépression.

oui c'est assez bien décrit, mais ça c'est les conclusions des médecins, la réalité du malade c'est autre chose !

Bref, on fait quoi en attendant ? Basketball

En attendant va consulter un psychiatre, on ne sait jamais ?

85 Re: Le trouble bipolaire le Sam 24 Sep - 21:12

VENT

avatar
Ah Ah c'est mes parents qui auraient dû m'emmener voir un psy quand j'étais môme, j'aurais compris plus tôt pourquoi ils me tabassaient. Mais ils ont été plus malin en m'amenant chez un médecin généraliste pour lui dire carrément de me prescrire des calmants, je n'en croyais pas mes oreille ! et le doubib lui de s'exécuté aux ordres de mon père, il ne ma même pas examiné, il a prescrit l'ordonnance illico et basta !

Quand je pense que des parents le fond encore de nos jours à leurs enfants pour avoir la paix ! affraid

86 Re: Le trouble bipolaire le Sam 24 Sep - 21:30

Aude

avatar
C'était l'époque, tous les parents tabassaient leurs gosses + ou - .

Ou ça passait ou ça cassait comme on dit affraid

Moi aussi j'étais tabassée j'ai même eu la mâchoire et 3 dents de cassées. Et souvent j'étais tellement amochée que je ne pouvais même pas aller à l'école.
Je retournais ensuite avec un mot comme quoi j'avais eu mal au ventre

cc\'laoui

Et des instructions à suivre à la lettre ► Si on te demande qlq chose tu la boucles ou j'irais en prison et toi t'iras en foyer....

Au fond ils savaient bien ce qu'ils faisaient, les monstres boulet

Mais ça ne les empêchait pas de recommencer...

87 Re: Le trouble bipolaire le Sam 24 Sep - 22:39

VENT

avatar
Odessa a écrit:C'était l'époque, tous les parents tabassaient leurs gosses + ou - .

Ou ça passait ou ça cassait comme on dit affraid

Moi aussi j'étais tabassée j'ai même eu la mâchoire et 3 dents de cassées. Et souvent j'étais tellement amochée que je ne pouvais même pas aller à l'école.
Je retournais ensuite avec un mot comme quoi j'avais eu mal au ventre

cc\'laoui

Et des instructions à suivre à la lettre ► Si on te demande qlq chose tu la boucles ou j'irais en prison et toi t'iras en foyer....

Au fond ils savaient bien ce qu'ils faisaient, les monstres boulet

Mais ça ne les empêchait pas de recommencer...
Eh bah sa a eu du mal à sortir Odessa, je savais bien que toi aussi tu avais morflé ! pafff

88 Re: Le trouble bipolaire le Sam 24 Sep - 22:54

Aude

avatar
Eh bah sa a eu du mal à sortir Odessa, je savais bien que toi aussi tu avais morflé !

Et encore je raconte pas les coups des repas aux huîtres
crevées ou au vomi de chat, et il y avait intérêt de finir son assiette...mais bon si je continues, on ne va pas me croire tellement c'était................

89 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 9:47

VENT

avatar
Odessa a écrit:
Eh bah sa a eu du mal à sortir Odessa, je savais bien que toi aussi tu avais morflé !

Et encore je raconte pas les coups des repas aux huîtres
crevées ou au vomi de chat, et il y avait intérêt de finir son assiette...mais bon si je continues, on ne va pas me croire tellement c'était................

Je vois, je vois... tu en as vu de toutes les couleurs aussi !
Mais sans nous raconter toute ta vie (il y en aurait pour des années) je ne connaissais pas "les coups des repas aux huîtres
crevées ni le vomi de chat" c'est quoi ? sans t'obliger à le raconter si ça te fait mal ! Embarassed

90 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 10:51

Aude

avatar
C'était les repas spéciaux pour rendre malade pendant au moins 8 jours, mais il y avait aussi les oeufs pourris et la viande trop faisandée....Ou au pire c'était peut-être bien pour nous faire passer l'arme à gauche qui sait..

Mais bref y'a tant à dire en passant par les ongles arrachés et le fer à repasser sur le bras..Et en plus ce n'est pas le sujet.

91 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 15:21

VENT

avatar
Odessa a écrit:Et en plus ce n'est pas le sujet.
Pour moi oui, je suis en plein coeur du sujet, parce que je me suis toujours demandé si mes troubles bipolaire (ça me fais drôle qu'on appel ça ainsi aujourd'hui) sont dû aux actes de maltraitance que j'ai subit de mes parents, parce que j'ai toujours eu ce sentiment que les traumatisme psychique en sont à l'origine. Alors quand je vois des gens qui ne souffre pas de cette maladie et qu'ils ont aussi été maltraité dans leur enfance, je cherche à comprendre comment ils ont vécu cette maltraitance et s'ils en ont subit des séquelles psychique.

Je trouve que ça m'est plus utile d'en parler avec des personnes sensées sur un forum que de me confier à un psy, je ne dis pas qu'il ne faut pas aller consulter un psy non, j'en ai vu pas mal aussi, d'ailleurs c'est un psy qui m'a appris comment en parler aux autres.

Maintenant répond qui veut... Wink

92 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 16:27

Aude

avatar
Comparativement, mon frère a été beaucoup moins maltraité que moi vu qu'il était le chouchou de marâtre.

Et pourtant c'est lui le dépressif, c'est lui qui est aux somnifères, aux antidépresseurs et aux anxiolytiques et encore maintenant.
Perso je ne sais pas ce qu'est la dépression et même la déprime.

Mon frère lui ne voulait pas identifier ses problèmes, c'était un refus aveugle et catégorique.
Quand je lui disais qu'on était tombés dans un foyer de cinglés, il me haïssait et prenait la défense des parents... pffff papaf
Mon père n'était pas méchant mais c'était un homme superficiel et inconscient, que la mégère se faisait un plaisir d'exploiter. Une vraie marionnette le pauvre bougre!

Moi j'ai appris à les combattre toute petite, à traquer la marâtre, à fouiner dans le buffet pour voir s'il n'y avait pas encore du pâté mis à pourrir. A vérifier qu'il n'y avait pas encore des croix sur certains oeufs.
Des fois mon père rentrait vert du boulot, malade à mourir, je me disais que j'avais échoué, mais j'avais du courage, je repartais à chercher partout derrière le dos de la mégère pour trouver quoi qui pourrait encore nous rendre malade.

Ça arrivait que je me fasses pincer dans le frigo à faire des croix sur tous les oeufs pour que la marâtre ne ne sache plus lesquels étaient les frais (pour elle ) et lesquels étaient pourris. Je payais ça au prix fort...............

Enfin tu vois VENT je ne manquais pas d'occupation.

Le seul souci c'est que comme je n'avais plus confiance je mangeais très peu, juste histoire de tenir debout et encore, ça n'a pas aidé à me construire une santé et surement -outre la cause génétique- la cause de mon invalidité et même celles de mes enfants.

Je dirais pour finir que lorsqu'on est prisonnier d'une vie infernale, il faut la combattre dès le début . La combattre avec violence avant qu'elle nous dépasse et qu'elle ait prise sur nous.

Mais je connais des gens qui n'ont pas été maltraités proprement dit. Disons seulement abandonnés affectivement ds leur enfance et ils sont bipolaires.
Il y a des prédispositions auxquelles on ne peut guère échapper. Probablement que beaucoup de facteurs viennent se greffer pour construire un individu de telle ou telle manière.

93 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 16:55

VENT

avatar
Merci pour ton témoignage Odessa Kdo

94 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 19:05

christelle

avatar
Je suis désolée et attristée de ce que certains d'entre vous ont enduré...

Dans tous ces malheurs, vous avez eu le bonheur de connaître Jéhovah et qu'il mette du baume sur vos plaies.

Ma chère soeur Odessa, je pense que si tu n'es pas dépressive c'est parce que tu as une certaine force de caractère qui t'a "protégé". Ton frère est probablement plus fragile, ce qui est mon cas.

Je n'ai pas vécu tout ce que vous avez vécu mais je me suis laisser envahir par le désespoir et la dépression.

Que Jéhovah vous entoure de son amour !

95 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 19:19

Josué

avatar
Administrateur
christelle a écrit:Je suis désolée et attristée de ce que certains d'entre vous ont enduré...

Dans tous ces malheurs, vous avez eu le bonheur de connaître Jéhovah et qu'il mette du baume sur vos plaies.

Ma chère soeur Odessa, je pense que si tu n'es pas dépressive c'est parce que tu as une certaine force de caractère qui t'a "protégé". Ton frère est probablement plus fragile, ce qui est mon cas.

Je n'ai pas vécu tout ce que vous avez vécu mais je me suis laisser envahir par le désespoir et la dépression.

Que Jéhovah vous entoure de son amour !
Et si la dépression était dans les gènes ?

96 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 19:24

christelle

avatar
Peut-être aussi !

97 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 19:25

Josué

avatar
Administrateur
La question de l’origine génétique de la dépression est unserpent de mer. Des chercheurs américains déclarent cette fois-ci avoir découvert de nouvelles preuves… accablantes pour nos gènes ! Ils ont même désigné un coupable, puisqu’il s’agirait du gène gouvernant la production de sérotonine.
Le Dr Srijan Sen et ses collègues de l’Université du Michigan, ont employé les grands moyens. Compilant toutes les études réalisées sur le sujet depuis 2001, ils ont réuni pas moins de 54 travaux rassemblant près de 41 000 participants ! Une somme !
Cette méta-analyse « confirme que les gènes jouent bien un rôle dans notre réponse à l’adversité », expliquent les auteurs. Et ils pointent du doigt le gène de la sérotonine, le neurotransmetteur chargé deréguler nos humeurs.
A leurs yeux, tout dépendrait de la longueur des allèles sur les chromosomes. « Les porteurs d’un allèle court sur une partie bien spécifique du ‘gène de la sérotonine’ présentent un risque plus élevé de dépression que les autres, dont l’allèle est long », assurent-ils. Un constat confirmé par le Pr Rudolf Uher, de l’Institut de Psychiatrie de Londres. Dans un commentaire publié dans le même numéro des Archives of General Psychiatry, il affirme en effet que le fait de porter « une forme courte du transporteur de la sérotonine augmente la vulnérabilité » au stress et aux difficultés.
Les auteurs toutefois, mettent le lecteur en garde : « Inutile de se jeter sur les tests génétiques » lancent-ils. « Cette composante génétique ne serait qu’une raison parmi d’autres, à la manière dont nous réagissons au stress ou un événement traumatisant. Des recherches complémentaires seront encore nécessaires, pour mieux comprendre le rôle des gènes ».
Rappelons que la dépression constitue l’une des principales causes de suicide. Chez ses victimes en effet, le risque suicidaire est de 24 à 36 fois plus élevé que dans le reste de la population.
D’après le Baromètre santé de l’INPES (2006), près d’un Français sur dix aurait traversé un épisode dépressif majeur au cours des 12 mois précédant l’étude. C’est un phénomène inquiétant et pour l’OMS, la dépression pourrait bientôt constituer « la deuxième cause de maladie incapacitante, en termes d’arrêt de travail, au niveau mondial ». Juste derrière les maladies cardiovasculaires.
Source : Archives of General Psychiatry, 4 janvier 2011 – Ministère de la Santé , 13 juillet 2009– OMS, Thème de Santé Suicide
http://www.destinationsante.com/Le-gene-de-la-depression-mythe-ou-realite.html

98 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 20:48

VENT

avatar
christelle a écrit:Je suis désolée et attristée de ce que certains d'entre vous ont enduré...

Dans tous ces malheurs, vous avez eu le bonheur de connaître Jéhovah et qu'il mette du baume sur vos plaies.

Ma chère soeur Odessa, je pense que si tu n'es pas dépressive c'est parce que tu as une certaine force de caractère qui t'a "protégé". Ton frère est probablement plus fragile, ce qui est mon cas.

Je n'ai pas vécu tout ce que vous avez vécu mais je me suis laisser envahir par le désespoir et la dépression.

Que Jéhovah vous entoure de son amour !
Ne te culpabilise pas christelle on ne fait pas un concours du plus dépressif. L'essentiel est de plaire à notre créateur Very Happy

99 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 20:53

Aude

avatar
christelle a écrit:Je suis désolée et attristée de ce que certains d'entre vous ont enduré...

Dans tous ces malheurs, vous avez eu le bonheur de connaître Jéhovah et qu'il mette du baume sur vos plaies.

Ma chère soeur Odessa, je pense que si tu n'es pas dépressive c'est parce que tu as une certaine force de caractère qui t'a "protégé". Ton frère est probablement plus fragile, ce qui est mon cas.

Je n'ai pas vécu tout ce que vous avez vécu mais je me suis laisser envahir par le désespoir et la dépression.

Que Jéhovah vous entoure de son amour !

C'est vrai que j'ai la chance d'être stupidement positive heu

100 Re: Le trouble bipolaire le Dim 25 Sep - 20:56

VENT

avatar
Odessa a écrit:
C'est vrai que j'ai la chance d'être stupidement positive heu
Ben oui, tu vas finir par nous gâcher notre tristesse Odessa lol!

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum