Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

la santé et les ondes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 la santé et les ondes. le Sam 8 Jan - 17:54

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Les ondes émises par les téléphones mobiles présentent-elles un risque pour la santé ? Que faire pour réduire cette exposition aux ondes ? Pour en savoir plus, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) propose de consulter le site www.lesondesmobiles.fr.
Ce site est composé de 8 rubriques, chacune indiquant les gestes à adopter afin d'éviter d'être trop exposé aux ondes électromagnétiques des téléphones mobiles :
protéger encore plus les enfants et les jeunes,
téléphoner avec (...)

2 Re: la santé et les ondes. le Jeu 14 Juil - 8:42

Josué

avatar
Administrateur
Ondes et enfants : les études manquent
Mots clés : téléphone portable, ondes, Radiofréquence
Par figaro iconMarielle Court - le 08/07/2016
L'Agence sanitaire française constate l'absence de consensus scientifique sur l'exposition des plus jeunes.
Le «babyphone» est posé sur la table de chevet. Quoi de plus rassurant pour des parents inquiets du sommeil de leur petit dernier. Au salon, les aînés se chamaillent en jouant avec les talkies-walkies. Quant à la jeune adolescente, elle se concentre sur le téléphone portable qu'elle vient d'obtenir et dont elle découvre avec bonheur l'usage illimité…
La famille est totalement fictive mais le tableau, réaliste. Et c'est «cet usage précoce des dispositifs radioélectriques par les enfants et la longue exposition qui en résultera une fois adultes » qui a conduit l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) - saisie par les pouvoirs publics - à se pencher sur les conséquences que cela pouvait avoir en matière de santé. Et leurs conclusions, sans être inquiétantes, ne permettent malheureusement pas de lever tous les doutes, car le sujet est loin d'avoir été suffisamment exploré. «Les enfants forment par ailleurs une population particulièrement sensible en raison notamment du fait qu'ils sont en cours de développement de leurs organes et de leurs fonctions physiologiques », explique le rapport d'expertise de l'Agence publié ce matin. Des enfants qui sont soumis à diverses sources de rayonnement électromagnétique présentes dans l'environnement.
Des effets sur la mémoire
La première conséquence possible «de l'exposition aux radiofréquences» serait un effet «sur le bien-être des enfants » et surtout «sur leurs fonctions cognitives (mémoire, fonctions exécutives, attention…)». Une grande majorité des études s'intéressant surtout aux conséquences sur la santé de la téléphonie mobile, et peu d'enfants ayant un téléphone avant 6 ans, «les études portant sur les enfants plus âgés ont été prises en compte pour étudier les effets aux radiofréquences», précise l'Anses. En ce qui concerne les fonctions cognitives, «toutes les études ne sont pas forcément cohérentes mais elles mettent en évidence des effets sur la mémoire », commente Olivier Merckel, chef de l'unité Agents physiques à l'Anses.
On peut citer par exemple une étude où les scientifiques fixent un téléphone aux oreilles d'enfants, sans que ceux-ci sachent s'ils sont en état de marche ou pas, avant d'être soumis à des tests. Résultat: à court terme, les enfants équipés d'un vrai téléphone avaient un temps de réaction amélioré mais une qualité de réponses dégradée. «Ce qui est compliqué, explique Olivier Merckel, c'est qu'il est très difficile de faire de grandes études au long cours sur ces effets.» Car une mesure précise de l'exposition nécessiterait de disposer d'un enregistrement permanent du niveau d'ondes électromagnétiques émises par le téléphone. «On peut dire au mieux combien un téléphone peut émettre au maximum mais pas réellement à quoi la personne est exposée », précise encore le chercheur.
«Pas de résultat qui émerge du bruit de fond global»
La deuxième grande conséquence soulignée par le rapport est à la fois moins spectaculaire et plus inquiétante: la littérature scientifique internationale «ne permet pas de conclure à l'existence ou non d'effets des radiofréquences chez l'enfant sur le comportement, les fonctions auditives, le développement, le système de reproduction, le système immunitaire et la toxicité systémique ni d'effets cancérogènes ou tératogènes », note-t-il. Et ce pour des raisons que l'on peut grossièrement résumer ainsi: soit il y a trop peu d'études concluantes, soit elles sont de médiocre qualité, soit elles sont contradictoires. «Il n'y a pas de résultat qui émerge du bruit de fond global », constate Olivier Merckel.
De ces travaux, l'Anses tire plusieurs recommandations. Elle demande à ce que l'ensemble des dispositifs radioélectriques, notamment ceux destinés aux enfants, soient soumis aux mêmes obligations (contrôles, niveaux d'exposition et information) que les téléphones. Elle insiste aussi pour que les valeurs limites d'exposition réglementaires soient établies en fonction «des conditions raisonnables d'utilisation des appareils ». Enfin, elle suggère que certaines normes référentes soient réévaluées. Et, dernier conseil: «réduire l'exposition des enfants aux téléphones mobiles ».
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/07/08/25183-ondes-enfants-etudes-manquent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum