Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

querelle du filioque.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 querelle du filioque. le Dim 11 Déc - 12:00

Josué

avatar
Administrateur
la querelle du filioque ,connaissez-vous son origine?
Querelle entre catholiques est orthodoxes.

2 Re: querelle du filioque. le Dim 11 Déc - 20:34

VENT

avatar
Et quelle particularité a-t'elle cette querelle du filioque ?

3 Re: querelle du filioque. le Dim 11 Déc - 22:32

Josué

avatar
Administrateur
VENT a écrit:Et quelle particularité a-t'elle cette querelle du filioque ?
ça concerne la trinité et un rajout dans ce dogme.
mais je pense que les catholiques ou les orthodoxes nous expliquerons cela en détail.

4 Re: querelle du filioque. le Lun 12 Déc - 1:44

Pro-TJ

avatar
http://fr.wikipedia.org/wiki/Querelle_du_Filioque

5 Re: querelle du filioque. le Lun 12 Déc - 8:20

VENT

avatar
Ah bon, et qu'est ce qu'il y a de passionnant dans ce débat stérile ?

6 Re: querelle du filioque. le Lun 12 Déc - 8:34

Josué

avatar
Administrateur
VENT a écrit:Ah bon, et qu'est ce qu'il y a de passionnant dans ce débat stérile ?
C'est ce que l'on appel une querelle byzantine.querelle qui n'est toujours pas réglé ce qui prouve que la trinité n'est qu'un dogme humain.

7 Re: querelle du filioque. le Lun 12 Déc - 11:02

samuel

avatar
Administrateur
[img] [/img]

8 Re: querelle du filioque. le Lun 12 Déc - 11:12

samuel

avatar
Administrateur
[img] [/img]
extrait d quid.
vous pouvez constater que ( et le fils ) et un rajout dans le dogme trinitaire.

9 Re: querelle du filioque. le Lun 12 Déc - 14:26

chico.

avatar
sacré Charlemagne comme le dit la chanson. Very Happy
La querelle du Filioque (prononciation : /filjɔkwe/) est un débat théologique qui, à partir du viiie siècle, a lieu entre l'Église romaine et l'Église grecque, à propos du dogme de la Trinité.
Cette querelle est un des facteurs qui conduisent au Grand Schisme d'Orient de 1054, séparant l'Église catholique de l'Église orthodoxe.
Le débat porte sur le rapport entre le Saint-Esprit, d'une part, le Père et le Fils, d'autre part, autour de la question : « De qui procède le Saint-Esprit ? », ou, en langage théologique, sur le problème de la « procession du Saint-Esprit », point de doctrine qui a eu des effets sur le texte du Credo

10 Re: querelle du filioque. le Lun 12 Déc - 17:37

Josué

avatar
Administrateur
De quel droit l'église peut elle rajouté un mot a un dogme établie ?

11 Re: querelle du filioque. le Mar 13 Déc - 8:01

chico.

avatar
Josué a écrit:De quel droit l'église peut elle rajouté un mot a un dogme établie ?
du droit divin Very Happy

12 Re: querelle du filioque. le Mar 13 Déc - 11:15

VENT

avatar
chico. a écrit:
Josué a écrit:De quel droit l'église peut elle rajouté un mot a un dogme établie ?
du droit divin Very Happy
Mais l'église n'a aucun droit sur le divin !

13 Re: querelle du filioque. le Mar 13 Déc - 11:40

Josué

avatar
Administrateur
VENT a écrit:
chico. a écrit:
Josué a écrit:De quel droit l'église peut elle rajouté un mot a un dogme établie ?
du droit divin Very Happy
Mais l'église n'a aucun droit sur le divin !
elle à prit le gauche. Very Happy

14 Re: querelle du filioque. le Mar 13 Déc - 16:04

VENT

avatar
Josué a écrit:
VENT a écrit:
chico. a écrit:
du droit divin Very Happy
Mais l'église n'a aucun droit sur le divin !
elle à prit le gauche. Very Happy
Very Happy

15 Re: querelle du filioque. le Mar 13 Déc - 17:42

Josué

avatar
Administrateur
quand l’Église d’Occident ajouta le mot latin filioque (“et du Fils”) au Credo de Nicée pour indiquer que le Saint-Esprit procédait à la fois du Père et du Fils. Finalement, cette addition datant du VIe siècle aboutit à un désaccord quand “en 876 un synode [d’évêques] réuni à Constantinople condamna le pape d’une part en raison de ses activités politiques, d’autre part parce qu’il ne corrigeait pas la clause du filioque, qui constituait une hérésie. Cette action était un aspect du rejet total par l’Orient de la prétention du pape à la juridiction universelle sur l’Église”. (Les religions de l’humanité.) En 1054, le représentant du pape excommunia le patriarche de Constantinople, qui riposta en maudissant le pape. Cette scission fut à l’origine de la formation des Églises orthodoxes d’Orient — grecque, russe, roumaine, polonaise, bulgare, serbe, et d’autres Églises autocéphales.

16 Re: querelle du filioque. le Jeu 15 Déc - 13:08

chico.

avatar
VENT a écrit:
chico. a écrit:
Josué a écrit:De quel droit l'église peut elle rajouté un mot a un dogme établie ?
du droit divin Very Happy
Mais l'église n'a aucun droit sur le divin !
0 bon 20 10 20 sans 0 Very Happy

17 Re: querelle du filioque. le Jeu 15 Déc - 13:09

chico.

avatar
chico. a écrit:
VENT a écrit:
chico. a écrit:
du droit divin Very Happy
Mais l'église n'a aucun droit sur le divin !
0 bon 20 10 20 sans 0 Very Happy
c'était l'enseigne d'un café.

18 Re: querelle du filioque. le Sam 17 Déc - 20:28

Ronny


Josué a écrit:De quel droit l'église peut elle rajouté un mot a un dogme établie ?

La querelle ne porte pas sur l'ajout d'un mot mais plutôt sur un mot différent d'une confession à l'autre.

Les orthodoxes parlent de l'Esprit Saint qui procède du Père PAR le Fils.

Les catholiques parlent de l'Esprit Saint qui procède du Père ET du Fils.

Mais tu es tellement avide de salir l'Église catholique que tu racontes n'importe quoi. Quitte à paraître ridicule aux yeux de ceux qui acceptent de réfléchir.

19 Re: querelle du filioque. le Sam 17 Déc - 21:25

Josué

avatar
Administrateur
tu joues sur les mots car il bien question de rajout ( et le fils)

20 Re: querelle du filioque. le Dim 18 Déc - 11:18

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
monsieur Ronny un peu plus d'objectivité et d'impartialité vous serais des plus utile.regardez ce que dit se dictionnaire.


[img] [/img][img] [/img]
Il est question d'addition.et que signifie le mot addition d'après vous ?

21 Re: querelle du filioque. le Lun 19 Déc - 16:14

chico.

avatar
que de mauvaise foi monsieur Ronny.
il faut savoir admettre la vérité c'est bel et bien un rajout.

22 Re: querelle du filioque. le Ven 23 Jan - 11:19

Josué

avatar
Administrateur

Historia Février 215

23 Re: querelle du filioque. le Mer 22 Nov - 19:37

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Filioque

Bientôt, la réflexion s'approfondit en Occident, principalement par l’œuvre de st Augustin dans son Traité consacré à la Trinité. A la suite de ce docteur, les occidentaux enseignèrent que l'Esprit saint procède non seulement du Père, comme terme de la Trinité, mais qu'il procède du Père et du Fils (en Latin: filioque), comme leur lien d'amour mutuel. Cela ne signifie pas qu'il y ait deux principes, ou que l'Esprit procède du Père et du Fils au même sens et de la même manière. Il reste bien finalement un seul principe, le Père qui, pourtant, donne au Verbe qu'il engendre de faire procéder (2).
On alla même, en Occident, jusqu'à insérer le filioque dans le Symbole (3e concile de Tolède, en 589).
Cette façon d'exposer le mystère souleva des difficultés aux orientaux et même de graves querelles. Ainsi, au IXe siècle, Photius, le patriarche de Constantinople, consacra de grands efforts contre la façon occidentale de présenter la doctrine (3).
Néanmoins, le patriarche d'Occident (l'évêque de Rome) s'étant solennellement engagé à ne pas insérer la doctrine du filioque dans le Symbole, la controverse ne brisa pas l'unité.
Ce n'est que lorsque ce même patriarche auto-proclamé chef de l’Église universelle, se mit à approuver et même à ordonner l'ajout du filioque dans le Credo que "l'unique tunique" fut déchirée et que la 'chrétienté' s'en trouva divisée pour mille ans (schisme de 1054).
Ce faisant, il est évident que le pape de Rome, en plus de s'être excommunié par son entreprise de remaniement du Credo, porte la responsabilité exclusive de la division.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum