Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

l'influence grec sur l'immortalité de l'âme!

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 7 sur 7]

Josué

avatar
Administrateur
Rappel du premier message :

[img] [/img]
d'ailleurs il y que dans le livre de la sagesse livre apocryphe qu'il est question de l'immortalité de l'âme car cette expression ne se trouve pas dans la bible.


Josué

avatar
Administrateur
La bible Osty a l'imprimatur et le Nihil Obstat,sais tu ce que cela signifie?

gnosis

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Marmhonie a écrit:
Rene philippe a écrit:
Ais-je bien compris que les enseignements, les croyances et les dogmes de l'église catholique peuvent être influencés par les philosophes grecs ?
Non.


Cher Marmhonie, d'abord je tiens à te dire que je t’apprécies énormément et je te considère comme un homme bon de cœur car je te vois honnête dans tes propos.

Sans la Trinité tu peux très bien expliquer la figure du Christ en restant complètement dans le contexte biblique, mais si tu acceptes Nicée ou Constantinople tu es contraints, par la force des circonstances, de recourir à la métaphysique grecque et les concepts philosophiques raffinés sinon tu ne peux prouver quoi que ce soit. ..

Comprends tu la différence?

Je ne nie pas que pour un philosophe la trinité puisse avoir un certain attrait, car il lui permet d'harmoniser certain versets de la bible avec une certaine rigueur de la pensée,  mais je dis tout  simplement que la trinité  ne peut être déductibles à travers les seuls écriture.

Les Trinitaires ont besoin de l'aide de la philosophie: sans les concepts métaphysiques et anthropologique tu ne peux réussir à prouver  quoi que ce soit de la Trinité.

Marmhonie je pense sincèrement que ni Jésus ni ses disciples utilisé la philosophie, ni ils savaient ce quelle était. Donc le fait de l’insérer pour expliquer ce que disent les Écritures, cela ne me semble pas nécessairement correct car ni Jésus ou Paul auraient compris ce que signifié cette fameuse trinité!

Les versets que nous lisons doivent être expliqués comme les auraient compris eux-même et certainement pas comme un illustre Aristote.

Ce que je veux te faire comprendre c'est que pour pouvoir parler correctement de la trinité, que ce soit de la consubstantialité ou l'engendrement éternel ou une ousia trois hypostasis il faut avoir les compétences en patrologie et en philosophie ce que tout le monde na pas forcement.

Est-ce réellement cela que voulait notre Dieu.?!!
N'est-ce pas plus simple de nous contenir exclusivement à la révélation divine.

Le même discours tient pour l'immortalité de l'ame



Dernière édition par gnosis le Mar 22 Sep - 15:38, édité 6 fois

Josué

avatar
Administrateur
Mais ici nous palons sur la doctrine de l'immortalité de l'âme pas sur la trinité.

Josué

avatar
Administrateur
“L’immortalité de l’homme était un des principes fondamentaux de la religion philosophique, le platonisme qui a été adoptée en partie par l’Eglise Chrétienne” (Werner Jaeger, “La conception grecque de l’immortalité”, Harvard Theological Review, Volume LII, July 1959, Numéro 3, version emphatique).

gnosis

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Josué a écrit: Mais ici nous palons sur la doctrine de l'immortalité de l'âme pas sur la trinité.

Sa devient difficile Josué, lit les post avant d'intervenir, je ne parle pas spécifiquement de la trinité mais de la philosophie qui est utilisé soit pour la trinité mais également pour l'immortalité, j'ai utilisé le mot trinité mais j'aurai pu utilisé le mot immortalité. le discours est identique.



Dernière édition par gnosis le Mar 22 Sep - 15:35, édité 1 fois

Josué

avatar
Administrateur
Ok j'ai répondu trop vite.

Josué

avatar
Administrateur
Psyché
Le culte de l’âme chez les grecs et leur croyance à l’immortalité.

Traduit par : Auguste REYMOND, Paul GAILLARDON, Révisé par : Alexandre MARCINKOWSKI
https://www.lesbelleslettres.com/livre/2883-psyche?utm_medium=email&utm_campaign=Quest-ce%20que%20lme&utm_content=Quest-ce%20que%20lme+CID_22c22cbcd48d787f643bf591e57ba4c4&utm_source=Campaign%20Monitor&utm_term=En%20savoir%20plus

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Les témoins de Jéhovah sont très proche du judaïsme et loin du christianisme.


C'est clair.
Encore faut-il ouvrir les yeux.
Pas de résurrection en chair de Jésus, qui n'est pas Dieu, pas de fête de Pâques chrétienne mais de a Pâque juive, célébrant a mort de Jésus. Un monothéisme dur, le combat agressif contre 2000 ans de christianisme, c'est exactement du judaïsme.

En regardant de près la vie de Russel, il était bien financé par des familles juives exclusivement. Étrange, non ?
Il fut même salué par le mouvement américain pour le sionisme comme étant un des leurs. Russell avait proclamé que Théodore Herzl serait l'homme "suscité par la Providence comme conducteur du peuple juif."

Tout change avec Rutherford qui en fit un mouveent anti-sioniste.

La mort de l'âme et la tombe, lieu d'oubli, sont des thèes spécifiques au judaïme et contraires au christianisme.



Dernière édition par Marmhonie le Mar 18 Avr - 9:45, édité 1 fois

samuel

avatar
Administrateur
Les témoins de Jéhovah suivent la bible sur la question de l'immortalité de l'âme et pas la conception platonicienne.
Conception reprise malheureusement par la chrétienté qui a préféré la philosophie grecque sur cette question au dépend de la bible.

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
11.06.2017
Les fidèles de la plupart des grandes religions croient que l'âme humaine est immortelle.
La bible montre que Dieu n'a pas créé les humains avec une âme qui serait immortelle,mais que chaque humain est une âme vivante ou un être vivant.
C'est pourquoi dans la bible nous ne trouvons pas un texte qui dit âme immortelle.

Josué

avatar
Administrateur
Hérodote, historien grec du Ve siècle avant notre ère, a écrit que les Égyptiens ont été « les premiers à avoir énoncé cette doctrine, que l’âme de l’homme est immortelle ». Un autre peuple de l’Antiquité, les Babyloniens, pensait aussi que l’âme était immortelle. Quand Alexandre le Grand a conquis le Moyen-Orient en 332 avant notre ère, les philosophes grecs avaient déjà rendu populaire cet enseignement qui s’est ensuite rapidement répandu dans tout l’Empire grec.
Au Ier siècle de notre ère, deux sectes juives importantes, les Esséniens et les Pharisiens, enseignaient que l’âme survit à la mort du corps. Une encyclopédie déclare :
« Les Juifs découvrirent la notion d’âme immortelle au contact de la pensée grecque, principalement de la philosophie de Platon »
(The Jewish Encyclopedia). De même, l’historien juif Josèphe, qui a vécu au Ier siècle, a attribué cet enseignement, non pas aux Saintes Écritures, mais aux croyances des « fils des Grecs », qu’il considérait par ailleurs comme étant une compilation de mythes et de légendes.
Alors que la culture grecque continuait de se propager, de prétendus chrétiens ont eux aussi adopté cet enseignement païen. Selon l’historien Jona Lendering, « l’hypothèse de Platon selon laquelle notre âme qui était autrefois dans un endroit meilleur vit aujourd’hui dans un monde déchu a favorisé la fusion de la philosophie platonicienne et du christianisme » (livius.org). Le dogme païen de l’immortalité de l’âme a ainsi été adopté par l’Église dite chrétienne pour devenir l’une de ses croyances fondamentales.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 7 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum