Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Faire 1 jeûne thérapeutique

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas  Message [Page 5 sur 5]

1 Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 12 Oct - 22:25

Psalmiste

avatar
Rappel du premier message :

Bonjour à tous,

Ayant à coeur de faire 1 jeûne thérapeutique (ce qui n'a rien a voir avec le jeûne religieux) pour évacuer 1 maximum de toxines dans mon organisme et pour me sentir mieux dans mon corps, je voudrais savoir ce que vous en pensez !

D'après vous, est-ce bon pour l'organisme ?

Ou au contraire, est ce dangeureux ?


Mon but serais de jeûner 15 jours en faisant 1 maximum d'exercices physiques ; en ne prenant que du bouillon et des jus de fruits ; et en buvant de grandes quantités d'eau (pour evacuer les toxines).


201 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 9 Mai - 4:28

Yirmeyah Jérémie

avatar
Moi un de 40 jours... Wink Et j'ai des réserves. Je dis n'importe quoi, peut-être bien un jour 10 jours.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

202 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 9 Mai - 4:37

Psalmiste

avatar
Sans rire, j'ai connu quelqu'un qui a réellement jeuné 40 jours !

203 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Dim 12 Jan - 9:41

Josué

avatar
Administrateur
Le jeûne, bon ou mauvais pour la santé ?

Jeûner fait-il du bien à notre corps ou nous met-il en danger ? Peut-on le faire sans risque ? Comment ? Medisite a interrogé le Dr Bruno Raynard, chef de l’unité transversale Diététique et Nutrition de Gustave Roussy.


Que se passe-t-il lorsque l’on jeûne ?

Pendant le jeûne, on supprime les apports en nutriments (protéines, glucides, lipides, vitamines et oligo-éléments), donc les apports caloriques. De plus, on arrête certains processus cellulaires néfastes (comme lors d'une inflammation par exemple).Les études récentes (1) relatives aux effets du jeûne ont par ailleurs montré les effets de la privation de nourriture sur les cellules. En chimiothérapie, quand on réduit l'apport en glucose par exemple, on protège les cellules saines tout en aggravant le stress cellulaire sur les cellules cancéreuses (un effet positif).

(1) La plus célèbre est celle parue en février 2012 dans la revue Science Translational Medecin Lee, 2012. Fasting cycles retard growth of tumors and sensitize a range of cancer cell types to chemotherapy (Des cycles de jeûne retardent la croissance des tumeurs et augmente la sensibilité de lignée de cellules cancéreuses types à la chimiothérapie) par Changhan Lee et Valter Longo.

204 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Dim 12 Jan - 20:36

luc1947


Bonjour,

Il y a quelques temps que je n'étais pas venu sur ce forum et aujourd'hui, afin de pouvoir écrire un message j'ai dû m'inscrire avec une nouvelle adresse et un nouveau mot de passe.  Donc mon nouveau pseudo est maintenant luc1947 (luc47)




Sur la réponse précédente il est question des recherches de V. Longo de l'Université de la Californie.

Voici ce qu'on pouvait lire à ce sujet dans le journal Le Monde

Le jeûne, nouvelle arme de lutte contre le cancer ?
Le Monde.fr avec AFP | 08.02.2012

De courtes périodes de jeûne sont dans certains cas aussi efficaces que la chimiothérapie pour lutter contre certains cancers chez les souris, selon une étude publiée mercredi 8 février aux Etats-Unis, qui montre que combiner les deux méthodes prolonge leur durée de vie.

Le jeûne seul permet de traiter efficacement une majorité de cancers chez des animaux de laboratoire, y compris les tumeurs cancéreuses provenant de cellules humaines, soulignent les auteurs de cette étude parue dans la revue Science Translational Medicine datée du 8 février. Selon eux, sur huit types de cancer observés chez des souris de laboratoire, cinq ont réagi aussi bien au jeûne qu'à la chimiothérapie.




Tant qu'aux craintes du docteur Bruno Raynard (cité dans la réponse de Josué), chef de l’unité transversale Diététique et Nutrition de Gustave Roussy, les recherches montrent qu'en période de jeûne, l'organisme est nourri adéquatement de ses réserves en glucides, protéines, lipides, vitamines, minéraux et oligo-éléments ... et ça pour plusieurs semaines sans que le corps en souffre.  Aucun aliment, liquide ou solide n'a besoin d'être donné au jeûneur écrit le docteur Duverey-Guichard dans sa thèse de doctorat.

1.1.6.4. Dans le cadre de la physiologie du jeûne, un rôle central est dévolu aux mécanismes d'adaptation à la dénutrition énergétique

Il faut souligner l'intrication des différents problèmes soulevés.

Ainsi, la mobilisation des protéines en particulier musculaires, pour la néoglucogénèse entraine une diminution des dépenses énergétiques. Elle permet peut-être la libération d'acides aminés, d'oligo-éléments, de vitamines de minéraux indispensables au reste de l'organisme. On peut de ce fait concevoir qu'une intervention extérieure par exemple par un apport d'une quantité minime de glucose, puisse bouleverser tous ces processus complexe d'adaptation. II suffit de 4 g de glucose par heure pour supprimer la néoglucogénèse d'origine protidique (113), c'est à dire moins de 2 litres de glucosé isotonique par 24 heures.

Pour lire la suite et obtenir plus d'informations sur cette thèse, se rendre sur le site "Jeûne et Santé" forum canadien (vous n'avez qu'à inscrire cela sur Google et cliquer, vous devriez arriver sur le site en question.  Je ne peux pas mettre de liens directs car je me suis inscrit uniquement aujourd'hui.



Dernière édition par luc1947 le Dim 12 Jan - 20:44, édité 1 fois

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

205 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Dim 12 Jan - 20:43

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Bonjour'
Pourquoi uniquement aujourd'hui?

206 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Dim 12 Jan - 20:47

luc1947


Mikael a écrit:Bonjour'
Pourquoi uniquement aujourd'hui?

Je me suis inscrit à nouveau aujourd'hui car, tel que spécifié, je n'étais pas venu ici depuis plusieurs mois et je ne pouvais pas entrer avec mon ancien pseudo luc47 et mon ancien mot de passe ... ça ne fonctionnait pas. J'ai donc fait une nouvelle demande avec le pseudo luc1947 et une nouvelle adresse électronique.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

207 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Dim 12 Jan - 20:48

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Ok
Alors bonne participation avec nous.

208 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Lun 13 Jan - 2:18

luc1947


Sur un des messages de cette discussion, un des participants s'inquiétait des besoins en protéines lors du jeûne.

La fameuse question des protéines hante les consommateurs que nous sommes: où prend-on ses protéines quand on jeûne?

Chez une personne apte à jeuner, les pertes de protéines ne sont pas dangereuses puisque l'organisme en repos a des besoins moins grands sur ce plan. Le jeûne provoque une importante diminution de la synthèse des protéines dans les muscles, dans le tube digestif et dans le tissu cutané. Il entraîne également une réduction de la masse du foie et de la rate. L'organisme utilse de préférence les gras comme carburant énergétique pour épargner les protéines de l'organisme.

Par ailleurs, le corps en jeûne épargne ses matériaux et les recycle; toutes les protéines issues de l'autolyse des tissus endommagés sont recyclées, de même que les protéines générées par la dégradatioon des toxines, écrit la biologiste Nicole Boudreau.

Un indice de l'absence de carence en protéines est le maintien de toutes les fonctions essentielles de l'organisme: la multiplication des cellules sanguines demeure intacte; la production d'anticorps se maintient au même niveau; les protéines plasmatiques, les hormones (qui sont protéines) et les messagers du système nerveux (neuromédiateurs) continuent d'être produits au même taux qu'en période d'alimentation; le nombre de globules rouges et la formule sanguine sont stables au cours des jeûnes longs, ajoute la biologiste.




On sait que l'organisme en jeûne se nourrit de ses réserves de glucides, de protéines et de lipides. Dans sa thèse,  Duverney-Guichard étudie les différents mécanismes. À propos des protéines, il écrit :

1.2.1.2.1. La masse protéique

Elle représente 17 % du poids du corps c'est à dire 11 kilogrammes pour un homme de 65 kilogrammes. D'un point de vue énergétique, elle correspond à 14 % des calories potentiellement utilisables. Le niveau des pertes protéiques globales peut être évalué à partir de l'azote urinaire en sachant que 1 gramme d'azote correspond à 5.25 grammes de protéines et en tenant pour négligeables les pertes fécales et cutanées.

Il faut préciser que le catabolisme protéique n'est qu'un des éléments intervenant dans les pertes azotées et qu'ainsi on ne peut assimiler le catabolisme protéique et l'azote urinaire. La diminution de la masse protoplasmique peut également être établie à partir des pertes en potassium puisqu'il est un cation essentiellement intracellulaire. MARLISS (65) trouve une perte azotée de 170 g pour un jeûne de 21 jours, ce qui correspond à une perte protéique supérieure à 1.1 Kilogramme c'est à dire une moyenne de 52 grammes par jour.

Cette perte protéique n'est pas régulière au cours du jeûne. Elle est en effet plus importante au début pour diminuer ensuite avant d'atteindre un plateau relativement stable vers le 14e jour. Pour CAHILL (24) la perte azotée s'élève à 12 g les premiers jours et à 3 à 4 grammes après 1 à 2 semaines ce qui correspond donc à des pertes protéiques variant de 8O grammes à 20 grammes par jour. Il est très intéressant de noter que l'on rejoint donc approximativement les pertes minimales du jeûne protéique.

Tiré du livre : "Le jeûne, approche médicale et scientifique" (Duverney-Guichard)

Voir le Forum : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/



Dernière édition par luc1947 le Mar 21 Jan - 17:36, édité 1 fois

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

209 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Lun 13 Jan - 7:40

Josué

avatar
Administrateur
merci de ses précisions.

210 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Lun 13 Jan - 16:51

chico.

avatar
Merci c'est bon à savoir.

211 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 14 Jan - 3:59

luc1947


Josué a écrit:merci de ses précisions.

Bienvenue Josué et Chico,  

Si vous et d'autres avez des interrogations à propos du jeûne, n'hésitez surtout pas!

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

212 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 14 Jan - 9:16

Josué

avatar
Administrateur
Bonjour
pour le moment ma santé va pas trop mal alors je ne pratique pas le jeûne.mais que celui qui est debout prene garde de ne pas tomber.

213 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 14 Jan - 9:44

chico.

avatar
luc1947 a écrit:
Josué a écrit:merci de ses précisions.

Bienvenue Josué et Chico,  

Si vous et d'autres avez des interrogations à propos du jeûne, n'hésitez surtout pas!
Merci j'en prend note.
Bonne journée.

214 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 14 Jan - 16:49

luc1947


Pour ceux et celles qui s'intéressent au jeûne, particulièrement si un membre de leur famille ou des amis proches sont aux prises avec le cancer ... ou encore, s'ils veulent apprendre comment le prévenir, un excellent livre vient de paraître en France :

Le jeûne, une nouvelle thérapie? (Thierry De Lestrade)

Je suis en train de le lire actuellement.  C'est, je crois, ce qui a été produit de mieux jusqu'à maintenant dans le domaine.

À noter que ce livre traite d'autres sujets que le cancer, en fait, il y a deux chapitres sur ce problème de santé particulier.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

215 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 14 Jan - 18:29

chico.

avatar
C est ta tasse de thé se sujet

216 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 14 Jan - 19:17

luc1947


chico. a écrit:C est ta tasse de thé se sujet

Disons que cela l'est devenue lorsque mon épouse qui avait d'importants problèmes de santé dont les médicaments et les diètes alimentaires n'arrivaient pas à guérir ou à améliorer.

En dernier, elle se déplaçait en fauteuil roulant et ne pouvait presque plus rien faire, elle qui était une femme active; tricot, couture, jardinage, activité physique etc. ...

Suite à un jeûne, son problème fut réglé presqu'à 100%. Depuis, le jeûne est devenu le principal moyen utilisé pour nous soigner.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

217 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 14 Jan - 21:57

chico.

avatar
Je comprend et votre femme va bien mieux maintenant?

218 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 15 Jan - 12:06

luc1947


chico. a écrit:Je comprend et votre femme va bien mieux maintenant?

Merci pour votre compréhension et votre intérêt pour la situation de mon épouse, c'est apprécié.  

Voici donc en résumé les étapes menant à sa guérison de le polyarthrite-rhumatoïde.  Ce problème attaque toutes les articulations dont plus spécifiquement les épaules, les coudes, les poignets, les mains les hanches les genoux et les chevilles. Et ça de façon symétrique, autant du côté gauche que du côté droit.

Lise (mon épouse) développa ce problème de santé peu de temps après l'arrivée de la ménopose il y a une dizaine d'années.  Elle était passablement découragée compte tenu que cet handicap l'empêchait de fonctionner normalement.  

Au départ, Lise tenta une cure de raisin qui dura 24 jours mais les résultats furent nuls.

Environ 6 mois plus tard, suite à la lecture d'études Norvégiennes dans le domaine donnaient des résultats surprenants.  L'étude proposait 7 à 10 de jeûne intégral à l'eau, suivi d'un régime lacto-végétarien.

Elle jeûna donc et à la septième journée, au réveil, se rendit compte que ses articulations de ses mains, quoique toujours raides l'étaient moins qu'à l'habitude ainsi que les douleurs.  Heureuse de ces résultats partiels, elle décida de poursuivre le jeûne jusqu'à 10 jours.  Quelle ne fut pas la surprise de constater, dès le 9e jour au matin, que toutes ses articulations bougeaient sans douleur et sans raideur.  

Nous nous demandions bien combien de temps cela allait durer!!  Dans l'étude il était question d'environ 9 mois avant que certaines raideurs et douleurs reviennent.  Effectivement, vers le 9e ou 10e mois, certaines raideurs et douleurs apparurent, mais de façon beaucoup moindre qu'avant son jeûne. Lise pouvait tout de même marcher sans canne ni fauteuil roulant. Quelques mois plus tard, soit environ une année après le premier, qui remit à nouveau les pendules à l'heure, elle entreprit un nouveau jeûne.

Depuis cette époque, un court jeûne par année d'une semaine environ, lui redonne la souplesse de ses articulations... tout ça sans aucun médicament dont les effets à long terme provoquent des problèmes d'estomac et souvent cardiaques.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

219 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 15 Jan - 12:24

Zayin


Cure Breuss ? Cure Gerson-Kelley ??

220 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 15 Jan - 14:01

Josué

avatar
Administrateur
moi j'ai connue aussi une dame qui avait une maladié neurologique et qui a fait aussi une cure de raisins mais ça n'a pas marché non plus.

221 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Jeu 16 Jan - 14:37

samuel

avatar
Administrateur
Bonjour LUC ont ne peut pas se soigner uniquement qu'avec cette méthode!

222 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Jeu 16 Jan - 14:43

Psalmiste

avatar
samuel a écrit:Bonjour LUC ont ne peut pas se soigner uniquement qu'avec cette méthode!

Je ne pense pas non plus sue le jeune puisse tout guérir.

223 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Jeu 16 Jan - 16:21

Zayin


Il existe des bons remèdes Phyto pour la Polyarthrite Rhumatoide, on y trouve des plantes Cortisone-Like qui remplacent avantageusement le traitement classique néfaste aux Corticoides.
Seulement c'est un peu plus long.

224 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Jeu 16 Jan - 20:05

luc1947


samuel a écrit:Bonjour LUC ont ne peut pas se soigner uniquement qu'avec cette méthode!

Dans les faits, il y a peu de problèmes de santé qui réistent à un jeûne thérapeutique exécuté uniquement à l'eau et au repos.  Bien sûr, on peut également, en dehors du jeûne, utiliser les plantes médicinales pour soulager certains symptômes, c'est ce que nous faisons dans notre famille.  À titre d'exemple, cette semaine, un membre de la famille a eu une gastro-entérite : 4 jours au repos et à l'eau puis un peu de gelée d'aloès et de chlorophyille. (aucun médicament ingéré)




"Puisque le jeûne stimule la régénération de tout l'organisme, la plupart des problèmes de santé, pris en charge avant qu'ils ne soient irréversibles, peuvent se résoudre. N'oublions pas que la capacité de régénération de l'organisme est fabuleuse et que des personnes qui se croyaient atteintes à jamais de problèmes pathologiques ont reconquis une pleine santé en jeûnant."  (Boudreau, biologiste)

Sans être exhaustive, voici une liste des principaux dérèglements que le jeûne améliore d'après la biologiste.

l'obésité et les problèmes qui y sont associés; taux élevé de cholestérol ou de triglycérides, diabète précoce, foie gras;

les problèmes glandulaires (les glandes se régénèrent facilement); hypothyroïdie, problèmes liés au système de reproduction (règles douloureuses, irrégulières), au foie (qui est une glande), aux surrénales, aux parathyroïdes (qui régularisent, entre autres, le calcium sanguin) et au pancréas;

les troubles digestifs: constipation, diverticules, ulcérations diverses, cristallisations;

Les problèmes circulatoires: artériosclérose, hypertension, prévention des caillots, varices, problèmes liés à la circulation veineuse, migraines, frilosité;

les problèmes sanguins: anémie, polyglobulie (excès de globules rouges), déséquilibres divers de la formule sanguine;

la dégénérescence de l'appareil locomoteur: arthrite, rhumatisme, myosites, arthrose, ostéoporose;

les problèmes liés au système de défense: faiblesse immunitaire, allergies, maladies des ganglions, arthirite rhumatoïde, infections bactériennes récurentes;

les maladies virales: mononucléose, grippes, bronchites, laryngites, vaginites;

les maladies de la peau: acné, eczéma, séborrhée, hyperacidité;

les maladies du système nerveux; insomnie, irritabilité, maladies dégénératives au stade précoce (sclérose en plaques), épuisement;

les problèmes du métabolisme des tissus: kystes, tumeurs bénignes, fibromes, inflammations, cancers précoces.

Lorsque les pathologies sont causées par la toxémie (alimentation, surmenage, mauvaises habitudes de vie ...) le corps peut se régénérer par le jeûne.  Cependant, si nous sommes affectés par une maladie génétique, le jeûne n'y peut rien.

Précisons cependant, écrit Boudreau, on peut prévenir une faiblesse héréditaire par le jeûne. Une faiblesse héréditaire n'est pas inéluctable;  elle se manifeste dans un organe ou un tissu moins résistant, qui se dérègle en premier lorsque l'organise atteint un certain degré de toxémie.  En évitant ce seuil de toxémie pathoghène, on évite la manifestation de la faiblesse héréditaire.  Un mode de vie sain et des jeûnes de régénération périodiques nous permettront de vivre aussi longtemps que notre ancêtre le plus endurant.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

225 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Jeu 16 Jan - 20:47

luc1947


Naturellement, dans certains cas, un long jeûne est nécessaire.  Sur notre forum, certains ont éliminé des cancers : 2 cancers de la vessie, le premier jeûna 28 jours et l'autre monsieur 39 jours.  Dans le cas du premier, ce jeûne fut exécuté il y a plusieurs années et il n'y a jamais eu de récidive, tout comme le deuxième qui a jeûné il y a environ 7 ou 8 ans.  Une dame a jeûné plus de 40 jours pour un cancer du sein et tout semble aller bien maintenant.  

Bien sûr, certains problèmes se règlent en jeûnant moins longtemps, quelques jours à quelques semaines.

Sur notre foruom, certains ont jeûné avec succès pour des problèmes d'arthrite, de diabète de type 2, spondylarthrite ankylosante, d'eczéma, d'asthme, des fibromes, herpès labial, psoriasis, sinusites, nodules thyroïdiens  ...

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

226 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Lun 20 Jan - 11:58

samuel

avatar
Administrateur
Bonjour ce probléme te travail au point d'avoir ouvert un forum qui ne parle que de ça!

227 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 21 Jan - 17:32

luc1947


samuel a écrit:Bonjour ce probléme te travail au point d'avoir ouvert un forum qui ne parle que de ça!

Bonjour Samuel,

Disons que tout comme toi, qui a entendu parler de Jéhovah, tu ne peux t'empêcher de partager avec les autres tes découvertes, il en est de même pour moi.

Je veux aider de façon naturelle ceux qui ont des problèmes de santé. Je le fais bénévolement tout comme toi d'ailleurs.

Sincèrement!

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/



http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

228 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 21 Jan - 17:36

samuel

avatar
Administrateur
Ok
Je comprend ta démarche.sauf que pour moi il y que Dieu qui enlévera la maladie.
Bonne soirée.

229 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 22 Jan - 2:30

Psalmiste

avatar
Bonjour Luc, connais tu Jéhovah ?

230 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Dim 23 Fév - 12:16

chico.

avatar
Les nombreux séjours "jeûne et randonnée", en vogue depuis quelques années en France, le prouvent : il est possible de ne rien manger pendant une semaine sans dépérir, tout en marchant plusieurs heures par jour.
Non sans quelques désagréments, certes : nausées, maux de tête et de ventre, crampes, essoufflements, palpitations, et... faim accompagnent ce petit accomplissement, avant de s'évanouir au bout de deux à trois jours, en général. Ces symptômes sont compensés par un sentiment de légèreté et de clarté d'esprit qui monte, lui, au fil de cette parenthèse qu'on s'accorde, hors du cours ordinaire de sa vie, de ses besoins corporels, du rythme quotidien des courses et des repas.
1 001 FAÇONS DE NE RIEN MANGER

Evoluant dans un nuage de mots aux vagues promesses – "bien-être", "vitalité", "détox", "régénération" –, les stages de la fédération Jeûne et rando séduisent chaque année quelque 5 000 stagiaires dans une trentaine d'organismes, d'après Gilbert Bölling. Cet ancien professeur de gym est le premier à avoirimporté le concept en France, en 1990. Pour lui, le jeûne représente "un moment pour libérer son corps des tâches digestives, pour qu'il puise dans ses réserves et se nettoie"

Ce type de jeûne, qu'on pourrait qualifier de diététique, vient rejoindre les mille et une manières de ne rien manger, éprouvées par diverses sociétés depuis la nuit des temps : jeûne religieux (pratiqué dans toutes les grandes traditions, du ramadan au carême) ; jeûne mystique (avec des cas extrêmes comme la chrétienne Marthe Robin) ; jeûne politique (les multiples grèves de la faim de Gandhi par exemple) ; sans compter les jeûnes imposés par les aléas des disponibilités alimentaires, ou le jeûne nocturne, chaque matin cassé par le petit "dé-jeûner".  
PROMESSES THÉRAPEUTIQUES
Le jeûne thérapeutique, aussi, connaît un certain succès dans certains pays – mais moins en France. La thèse de médecine publiée en 2012 par Jérôme Lemar (PDF) évoque son usage dans le cadre de psychothérapies dans des hôpitaux du Japon. En Russie, l'institut de psychiatrie de Moscou y a recours dans la prise en charge de diverses maladies, de la dépression aux troubles obsessionnels compulsifs, en passant par les troubles digestifs ou cardiovasculaires. En Allemagne, où il est pratiqué dans quelques cliniques, il peut même faire l'objet d'un remboursement par des assurances.
Si les jeûnes diététiques proposés en France revendiquent moins directement une portée médicale, ils s'inspirent néanmoins de la méthode Büchinger, pratiquée dans une clinique ouverte en 1953 en Allemagne. Son fondateur, qui affirme s'être guéri d'un rhumatisme articulaire aigu grâce au jeûne, a mis au point une recette à base de 250 kcal par jour de jus de fruits et de bouillons de légumes, assortie de divers ingrédients : repos et activité physique, massages et bains, médecine naturelle, etc. La méthode est censée convenir à une liste pléthorique d'indications, en particulier les maladies des articulations, mais aussi les cas d'inflammation chronique et d'allergie, les maladies cardio-vasculaires, les troubles du foie et du tube digestif, la fatigue...

"NON SCIENTIFIQUEMENT PROUVÉ"
Que dit la médecine conventionnelle occidentale devant cette kyrielle de promesses ? La question a pris un nouveau tour en février 2012, lorsqu'une étude scientifique américaine du Pr Valer Longo a montré que la combinaison de cycles courts de jeûne avec une chimiothérapie pouvait nettement favoriserla guérison du cancer. Dans le cas de cancers peu étendus, 40 % des souris atteintes ont guéri grâce à cette méthode, alors qu'aucune ne survécut à la chimiothérapie seule. Même sans chimiothérapie, elle retardait le développement d'un cancer du sein, d'un mélanome et d'une tumeur du cerveau. Sa faiblesse pourtant : les résultats, produits sur des souris de laboratoire, ne peuvent encore être extrapolés à l'homme. 
C'est aussi la faiblesse des preuves qui est pointée dans la thèse de Jérôme Lemar, qui passe au crible la bibliographie médicale sur le jeûne. Et conclut que"la majeure partie [des bénéfices supposés] du 'jeûne thérapeutique' relèvent de la croyance non scientifiquement prouvée". Il recense pourtant de nombreuses études montrant son effet sur diverses pathologies : la polyarthrite rhumatoïde, le syndrome de l'intestin irritable, le syndrome douloureux chronique, la qualité du sommeil, la détoxification de certains pesticides et dioxines, le cancer, et même l'amélioration de l'humeur. Mais de nombreux biais et des protocoles scientifiques peu conformes interdisent, selon le docteur, de prendre ces résultats trop au sérieux. 
"UNE HÉRÉSIE"
En France, globalement, le corps médical ne croit guère aux vertus du jeûne."C'est une hérésie", assène le Dr Laurence Plumey, médecin nutritionniste. "Il faut privilégier le bon sens alimentaire, la constance, l'équilibre. Le corps humain est conçu pour recevoir de la nourriture toutes les quatre heures. Sinon, on est dans une logique de survie, on crée du stress pour l'organisme."
Daniel Tomé, nutritionniste à l'INRA, s'oppose lui aussi à un jeûne radical. Il y a trop de risques, estime-t-il, à renoncer aux apports journaliers en nutriments fondamentaux, comme les protéines, les vitamines, les minéraux, les acides gras essentiels... Outre les carences, le jeûne a aussi la fâcheuse tendance àprovoquer l'"effet yo-yo", à savoir l'alternance de pénurie et d'excès, de restriction et de compensation alimentaire. Et c'est alors pire : car "quand on mobilise un tissu adipeux, il suractive tous les mécanismes de réserves pourrevenir à son état initial", souligne le nutritionniste.
"ON MANGE TROP"
Néanmoins, si un jeûne total n'est pas recommandé, de courtes cures, durant lesquelles on met de côté le sucre et les graisses saturées, par exemple, ne peuvent pas faire de mal, nuance Daniel Tomé. "En fait, c'est une manière decompenser le fait qu'on en mange trop, explique-t-il. Mais une personne qui a un bon comportement alimentaire n'a pas besoin de se restreindre." 
Dans le contexte du mode de vie occidental marqué par l'abondance alimentaire et la sédentarisation, les bienfaits du jeûne peuvent en effet tout simplement s'expliquer par la perte de poids occasionnée – bienfaits de courte durée, donc. De manière générale, "le bénéfice du jeûne repose à l'origine sur des arguments scientifiques sérieux : des expériences sur des souris ont montré qu'une restriction énergétique de 30 % augmentait leur longévité"note Daniel Tomé.

231 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 7 Mar - 17:10

luc1947


samuel a écrit:Ok
Je comprend ta démarche.sauf que pour moi il y que Dieu qui enlévera la maladie.
Bonne soirée.

Peut-être ....

Mais en attendant, si le jeûne peut nous soulager, pourquoi pas!

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

232 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 7 Mar - 17:12

Josué

avatar
Administrateur
pourquoi pas .il faut essayer.

233 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 7 Mar - 17:15

luc1947


Psalmiste a écrit:Bonjour Luc, connais tu Jéhovah ?

Oui, je connais les Témoins de Jéhovah, ils sont très nombreux ici au Canada.

Tant qu'à Jéhovah lui-même, je le connais par mes lectures.

J'ai des amis qui le sont, j'ai justement parlé avec l'un d'eux avant-hier.

Vous faites un excellent travail d'enseignement.

Bravo!

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

234 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 7 Mar - 17:19

Josué

avatar
Administrateur
merci.le CANADA c'est grand.

235 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 7 Mar - 21:14

Psalmiste

avatar
Merci Luc Smile

236 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 8 Mar - 15:44

luc1947


chico. a écrit:Les nombreux séjours "jeûne et randonnée", en vogue depuis quelques années en France, le prouvent : il est possible de ne rien manger pendant une semaine sans dépérir, tout en marchant plusieurs heures par jour.
Non sans quelques désagréments, certes : nausées, maux de tête et de ventre, crampes, essoufflements, palpitations, et... faim accompagnent ce petit accomplissement, avant de s'évanouir au bout de deux à trois jours, en général. Ces symptômes sont compensés par un sentiment de légèreté et de clarté d'esprit qui monte, lui, au fil de cette parenthèse qu'on s'accorde, hors du cours ordinaire de sa vie, de ses besoins corporels, du rythme quotidien des courses et des repas.

Lorsque nous visitons les sites de "Jeûne et randonnée", il est spécifié que ce type de cure où des jus, bouillons, tisanes, miel ... sont consommés, est fait pour les personnes en bonne santé.  

Il est vrai que manger peu et faire de l'activité ne nuit pas, bien au contraire, mais pour éliminer un problème de santé aigü ou chronique, le jeûne doit être exécuté à l'eau et au repos, si nous voulons qu'il soit thérapeutique.  C'est ce qu'écrit la biologiste Nicole Boudreau et spécialiste du jeûne dans son livre "Jeûner pour sa santé"
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t164-que-fait-on-durant-le-jeune-2

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

237 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 22 Juil - 8:12

Josué

avatar
Administrateur
Le jeûne, bon ou mauvais pour la santé ?
Jeûner fait-il du bien à notre corps ou nous met-il en danger ? Peut-on le faire sans risque ? Comment ? Medisite a interrogé le Dr Bruno Raynard, chef de l’unité transversale Diététique et Nutrition de Gustave Roussy.

Que se passe-t-il lorsque l’on jeûne ?

Pendant le jeûne, on supprime les apports en nutriments (protéines, glucides, lipides, vitamines et oligo-éléments), donc les apports caloriques. De plus, on arrête certains processus cellulaires néfastes (comme lors d'une inflammation par exemple).Les études récentes (1) relatives aux effets du jeûne ont par ailleurs montré les effets de la privation de nourriture sur les cellules. En chimiothérapie, quand on réduit l'apport en glucose par exemple, on protège les cellules saines tout en aggravant le stress cellulaire sur les cellules cancéreuses (un effet positif).

(1) La plus célèbre est celle parue en février 2012 dans la revue Science Translational Medecin Lee, 2012. Fasting cycles retard growth of tumors and sensitize a range of cancer cell types to chemotherapy (Des cycles de jeûne retardent la croissance des tumeurs et augmente la sensibilité de lignée de cellules cancéreuses types à la chimiothérapie) par Changhan Lee et Valter Longo.

238 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 22 Juil - 20:55

Psalmiste

avatar
Jeûner ou faire du sport ?

Je choisis le sport... Et comme il est impossible de faire de la rando le ventre vide, je mange  bouff 

239 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 6 Jan - 15:28

luc47


Psalmiste a écrit:Bonjour Luc, connais tu Jéhovah ?

Bonjour Psalmiste,

Afin de faire suite à ma dernière réponse datant de 2012, il y a eu des changements dans ma vie.

En 2015, un Témoin de Jéhovah nous a contacté pour nous invité au mémorial. Cependant, nous n'y sommes pas allés, avec regrets.

En 2016 nous y sommes allés, et depuis cette date (23 mars 2016), nous n'avons pour ainsi dire jamais manqué une réunion (dimanche et mardi).

Je dois précisé un point important : mon épouse et moi avons connu la Vérité en 1972 et baptisés en 1973 et 1974. Nous avons été fidèles pendant plus de 25 ans. Mais, pour des raisons (non valables) nous nous sommes retirés. Puis nous sommes revenus et nous avons été réintégrés en août 2016.

Tant qu'au jeûne, nous continuons toujours de discuter avec les gens de notre forum.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Autre point, depuis notre réintégration, nous discutons de vérité (en messages-privé) avec certains membres de notre forum depuis notre réintégration. Nous avons d'excellentes conversations d'ailleurs.

Voilà

Agapé,

Luc (et Lison mon épouse)

PS. Bravo pour votre forum, il est bien intéressant !

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

240 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 6 Jan - 15:53

samuel

avatar
Administrateur
Merci et content de te relire.
Concernant Pslamiste il ne vient plus sur le forum depuis pas mal de temps.
Bonne continuation avec nous.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 5 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum