Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Faire 1 jeûne thérapeutique

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 5]

1 Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 12 Oct - 22:25

Psalmiste

avatar
Rappel du premier message :

Bonjour à tous,

Ayant à coeur de faire 1 jeûne thérapeutique (ce qui n'a rien a voir avec le jeûne religieux) pour évacuer 1 maximum de toxines dans mon organisme et pour me sentir mieux dans mon corps, je voudrais savoir ce que vous en pensez !

D'après vous, est-ce bon pour l'organisme ?

Ou au contraire, est ce dangeureux ?


Mon but serais de jeûner 15 jours en faisant 1 maximum d'exercices physiques ; en ne prenant que du bouillon et des jus de fruits ; et en buvant de grandes quantités d'eau (pour evacuer les toxines).


151 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 22 Oct - 17:05

Invité


Invité
Psalmiste a écrit:
florence_yvonne a écrit:cher Psalmiste, c'est toi qui jeune et c'est moi qui suis tombée malade, Very Happy

Oh pas de chance Sad

J'espère que ce n'est pas trop grave ?


Moi en revanche, je suis à mon 6ème jour de jeûne, et je suis toujours en pleine forme !

C'est même incroyable quand on y pense, car chaque jour je fais de la marche le ventre vide, et ça ne me fais rien... Aucune fatigue, aucun malaise, rien du tout !

Alors en même temps tant mieux, mais je ne te cache pas que je ne m'attendais pas à ce que ce jeûne soit aussi simple !

Pour te dire, je n'ai même pas faim !


Mais bon, pour en revenir à toi, soigne toi bien Wink


Eddy.

Une bonne bronchite

152 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 22 Oct - 17:09

Invité


Invité
VENT a écrit:
Psalmiste a écrit:
christelle a écrit:Comment te sens-tu ?

Je me sent toujours aussi bien Wink

D'ailleur, je suis encore sortie marcher cette après midi !

Puis je n'ai aucun vertige, je n'ai pas le visage pâle, je n'ai mal nulle part... Non, la seul chose est que j'ai la bouche pateuse depuis plusieurs jours, mais aujourd'hui c'est vraiment très très fort !

Et j'ai beau boire, ma bouche reste sèche !
Psalmiste tu es hors sujet.

Le but du sujet était de recueillir des informations et témoignages de personnes qui ont fait un jeune thérapeutique et non de nous faire le bilan de ton état de santé chaque jour.




Excuses-moi, mais il me semble que c'est Psalmiste qui a créé ce sujet pour parler de SON jeune thérapeutique

153 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 22 Oct - 17:34

VENT

avatar
florence_yvonne a écrit:
VENT a écrit:
Psalmiste a écrit:

Je me sent toujours aussi bien Wink

D'ailleur, je suis encore sortie marcher cette après midi !

Puis je n'ai aucun vertige, je n'ai pas le visage pâle, je n'ai mal nulle part... Non, la seul chose est que j'ai la bouche pateuse depuis plusieurs jours, mais aujourd'hui c'est vraiment très très fort !

Et j'ai beau boire, ma bouche reste sèche !
Psalmiste tu es hors sujet.

Le but du sujet était de recueillir des informations et témoignages de personnes qui ont fait un jeune thérapeutique et non de nous faire le bilan de ton état de santé chaque jour.




Excuses-moi, mais il me semble que c'est Psalmiste qui a créé ce sujet pour parler de SON jeune thérapeutique
Oui tout à fait

154 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 22 Oct - 17:56

VENT

avatar
Admin a écrit:si ça fait du bien de le dire pourquoi pas! notre ami montre de ce fait que chaque jour pour lui est une victoire.
Bien sûr !

Mais ne viens pas te plaindre si les échanges dévient du sujet !

D'ailleurs je rappel que ce forum a pour but d'échanger sur des sujets
biblique.
Ce n'est pas un forum fourre tous, je l'ai déjà dis.

Le sujet ne doit pas être axé uniquement autour des conséquences bonne ou mauvaise de la santé de Psalmiste. Ce forum n'a pas pour but de faire des expériences qui pourrait encourager d'autres à en faire autant.

Si Psalmiste fait un jeune, ça ne nous regarde pas, et encore moins de suivre son état de santé, parce que si un jour il nous dit que ça a mal tourné pour lui, tu feras quoi derrière ton ordinateur Admis ?

C'est pourquoi je ferme à nouveau le sujet.

Admis tu prendras tes responsabilités en l'ouvrant de nouveau, mais tu sauras à quoi t'en tenir.


155 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Dim 23 Oct - 21:35

Josué

avatar
Administrateur
si il voulait en parler c'est que cela lui faisait du bien.
il faut voir le coté positif de la chose.

156 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 26 Oct - 15:55

Josué

avatar
Administrateur
alors tu as fini ton jeûne?

157 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 26 Oct - 20:41

Yirmeyah Jérémie

avatar
Moi j'ai décidé de commencer un jeûne de friture. Je ne mangerai pas de friture désormais ! Razz

Sérieusement, plus que le jeûne, il existe la bonne alimentation !

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

158 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 26 Oct - 22:23

Psalmiste

avatar
Je l'ai arrêté dimanche soir Wink

159 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Jeu 27 Oct - 6:33

Josué

avatar
Administrateur
Psalmiste a écrit:Je l'ai arrêté dimanche soir Wink
et ta conclusion?

160 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Jeu 27 Oct - 12:24

Yirmeyah Jérémie

avatar
Sa conclusion : ça donne faim ! rendeer blll

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

161 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Jeu 27 Oct - 17:10

Psalmiste

avatar
Non, non, ce n'est pas la faim qui m'a fait rompre le jeûne, car honnêtement, je n'avais pas la sensation de faim.

Non, si j'ai arrêté, c'est parce que j'ai jugé que le fait d'avoir jeûné 9 jours était suffisant Wink

Et pour info, je constate que je me sentais mieux à jeun, que maintenant...

Donc peut être qu'au printemps je recommencerais 1 jeûne d'une semaine Wink

162 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 17 Déc - 10:56

chico.

avatar
alors la finalité de ce jeune!a t-il été profitable ?

163 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 17 Déc - 15:53

Josué

avatar
Administrateur
chico. a écrit:alors la finalité de ce jeune!a t-il été profitable ?
je ne suis pas sur que psalmiste va te répondre.

164 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Lun 19 Déc - 16:05

chico.

avatar
Josué a écrit:
chico. a écrit:alors la finalité de ce jeune!a t-il été profitable ?
je ne suis pas sur que psalmiste va te répondre.
c'est bien dommage alors.

165 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Dim 1 Jan - 7:23

Psalmiste

avatar
chico. a écrit:alors la finalité de ce jeune!a t-il été profitable ?

Oui, ce jeûne m'a fait beaucoup de bien !

Je pense en refaire 1 au printemps, car je pense vraiment que c'est bon pour notre organisme (si c'est bien fait bien entendu).

Si tu as besoin de conseil, je peux toujours t'en donner, mais je ne pense pas que ce soit le meilleurs momement de l'année pour jeûner !

166 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Dim 1 Jan - 9:52

Pierrot


Je pense au contraire que c'est maintenant le meilleur moment ....juste après toutes ces "ripailles" ...!

Bonne Année ...Psalmiste !

Que le Seigneur te bénisse ...

luc47


Le spécialiste incontesté du jeûne thérapeutique : le docteur Herbert M. Shelton écrit :

"Si on ne prend aucune nourriture, le corps se nourrit de ses réserves accumulées et de ses tissus les moins vitaux. Si celà est nécessaire, et jusqu'à ce que l'état squelettique soit atteint, il est capable de maintenir un équilibre entre ses éléments et ne créera pas, au-delà de l'émaciation, d'autres 'maladies de carence'. Le jeûne tend à maintenir et même à rétablir l'équilibre chimique, alors qu'un régime déséquilibré ou inadéquat tend à déséquilibrer la chimie corporelle."

Nous savons, naturellement, que le corps nourri d'aliments dénaturés est capabble d'extraire les minéraux de ses propres tissus, mais sa réserve minérale n'est jamais suffisemment grande pour satisfaire les demandes constantes faites par un régime déminéralisé. Le régime déminéralisé épuise ces réserves très rapidement.

Pendant un jeûne, il n'y a pas de demande semblable faite aux réserves minérales du corps. Les réserves de vitamines (complétines) qu'on suppose être stockées dans le foie et dans quelques autres organes internes, sont aussi beaucoup plus rapidement épuisées par un régime défectueux que pendant un jeûne.

L'expérimentation faites sur les animaux a montré que lorsqu'on fait suivre à ceux-ci des régimes déminéralisés, c'est leur système nerveux qui souffre le plus. A la suite de tels régimes, on voit apparaître, chez ces animaux, de la nervosité, des mouvements faibles et incertains et des crises de rage. D'autre part, c'est le système nerveux qui souffre le moins, il ne souffre pratiquement pas chez les animaux à qui on ne donne aucune nourriture excepté de l'eau."

Voir le site "Le JEÛNE thérapeutique" Windows Live Groups pour plus d'informations

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

168 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 14 Avr - 8:30

Josué

avatar
Administrateur
merci de ses renseignements.

169 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 14 Avr - 14:54

luc47



tiré du livre: "Jeûner pour sa santé" de Nicole Boudreau, biologiste

Jeûne et oligo-éléments

Les oligo-éléments sont des éléments chimiques présents en faibles quantités, mais néanmoins essentiels à l'organisme.

Le Dr Duverney-Guichard* n'a rapporté aucune carence en fer, en zinc, en cuivre, en manganèse et en sélénium pendant le jeûne de quarante-deux jours qu'il a analysé. D'ailleurs, le plupart des études effectuées à ce sujet ont révélé un taux de zinc sanguin plus élevé que la normale.

Jeûne, vitamines et minéraux

Le Dr Duverney-Guichard n'a relevé aucune carence en vitamines et en minéraux au cours d'un jeûne de quarante-deux jours qu'il a surveillé et mesuré. Le potassium, le calcium, le chlore, le magnésium, le phosphore, le sodium n'ont subi aucune modification significative. De même, aucune déficience en bitamine B2, B6, B9 et A n'a été observée.

On a vu que la dégradation des protéines musculaires fournit à l'organisme des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments.. Le foie, qui est un important réservoir de vitamines, participe aussi au maintien de l'équilibre minéral et vitaminique.

Le phénomène d'économie des nutriments produit par la diminution de la masse active des muscles, du tissu cutané et du tissu digestif réduit les besoins vitaminiques: nos tissus moins actifs ont des besoins plus restreints.

* Dr Michel Duverney-Guichard; thèse de doctorat présentée en 1985 à l'Université de Grenoble en France.dans laquelle il étudie l'évolution d'un jeûne.

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

170 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 17 Avr - 16:43

chico.

avatar
luc47 a écrit:
tiré du livre: "Jeûner pour sa santé" de Nicole Boudreau, biologiste

Jeûne et oligo-éléments

Les oligo-éléments sont des éléments chimiques présents en faibles quantités, mais néanmoins essentiels à l'organisme.

Le Dr Duverney-Guichard* n'a rapporté aucune carence en fer, en zinc, en cuivre, en manganèse et en sélénium pendant le jeûne de quarante-deux jours qu'il a analysé. D'ailleurs, le plupart des études effectuées à ce sujet ont révélé un taux de zinc sanguin plus élevé que la normale.

Jeûne, vitamines et minéraux

Le Dr Duverney-Guichard n'a relevé aucune carence en vitamines et en minéraux au cours d'un jeûne de quarante-deux jours qu'il a surveillé et mesuré. Le potassium, le calcium, le chlore, le magnésium, le phosphore, le sodium n'ont subi aucune modification significative. De même, aucune déficience en bitamine B2, B6, B9 et A n'a été observée.

On a vu que la dégradation des protéines musculaires fournit à l'organisme des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments.. Le foie, qui est un important réservoir de vitamines, participe aussi au maintien de l'équilibre minéral et vitaminique.

Le phénomène d'économie des nutriments produit par la diminution de la masse active des muscles, du tissu cutané et du tissu digestif réduit les besoins vitaminiques: nos tissus moins actifs ont des besoins plus restreints.

* Dr Michel Duverney-Guichard; thèse de doctorat présentée en 1985 à l'Université de Grenoble en France.dans laquelle il étudie l'évolution d'un jeûne.

serais tu pour le jeune ?

171 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 17 Avr - 21:21

luc47



Bonjour,

Lorsque nous examinons la création, nous remarquons que le jeûne fait partie intégrante du règne animal. Les animaux jeûnent lorsqu’ils sont blessés ou malades. Nous avons tous vu un chien ou un chat ne voulant pas manger lorsqu’il est souffrant.

Le jeûne devrait être la première option envisagée lorsque nous ne sommes pas dans « notre assiette »! Une grippe, la nausée, de la fièvre, maux de ventre … etc. … on ne mange pas, on prend du repos et on boit uniquement de l’eau. On peut jeûner une journée, deux jours … une semaine et même davantage selon le problème de santé à régler. Instinctivement les animaux le font alors que chez l’humain, cet « instinct » semble s’être perdu au fil des temps. On dit même à un enfant qui est malade et qui n’a pas faim (naturellement) … « mange si tu veux guérir! ». C’est le monde à l’envers!

Luc


https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

172 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 17 Avr - 22:33

Yirmeyah Jérémie

avatar
On n'a pas été créé pour manger 3 fois par jour, mais pour manger quand on a faim et ne pas manger quand on est occupé. C'est simple et évident. Si donc on a trop faim pour s'en empêcher il faut manger et manger doucement, selon l'envi du moment, peut-être quelques fruits, sinon plus.

Si on fait quelque chose trop important, on oublie de manger et c'est tout. Le problème est que le corps n'est plus parfait comme à l'origine.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

173 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 17 Avr - 23:22

olya


Au bout de combien de temps l'équilibre entre les oligo-éléments, vitamines et minéraux s'obtient par le jeûne si l'on a une carence ?

174 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mar 17 Avr - 23:49

luc47



Il est vrai que généralement nous mangeons trop. Cependant, même si nous mangions moins, un autre problème nous mine insidieusement, soit la dénaturation de notre alimentation. Avec les années, plus particulièrement depuis la fin de la seconde guerre mondiale, une foule de produits chimiques ont vu le jour, qu’on retrouve dans les champs comme pesticides, insecticides, herbicide, engrais … etc. … pour nourrir les animaux domestiques et les humains, sans parler des polluants atmosphériques et autres.

Le jeûne, pratiqué occasionnellement peut justement éliminer les agents toxiques qui s’accumulent dans l’organisme et rééquilibrer l’organisme. La biologiste Nicole Boudreau, auteur du livre « Jeûner pour sa santé » écrit :

« Pour vieillir et traverser les âges en conservant notre vitalité, il est essentiel d'entretenir le corps, d'en prendre soin, de le dépolluer et de le purifier périodiquement.

La pratique du jeûne nous offre la possibilité de demeurer en forme jusqu'à la fin de nos jours. Elle nous montre que vieillier en beauté est possible, pour autant que l'on prenne les moyens essentiels pour y arriver.

Les études de la physiologie humaine nous le pourvent: le coprs en jeûne se nourrit de ses réserves, répare ses structures endommagées et se régénère de façon accélérée et autonome.

Le corps orchestre tout seul sa guérison et sa dépollution. Le jeûne est donc la thérapie la plus naturelle qui soit, puisqu'elle ne nécessite aucune intervention et que le cours normal de la guérison s'accomplit sans effets secondaires.

On préserve sa qualité de vie 'en ne l'abîmant pas', a écrit Jean-Pierre Willem. Le jeûne permet d'effacer les outrages du surmenage et de la fatigue et de rénover le corps avant qu'il ne dépérisse. Il est une véritable halte, un moyen sûr de guérir ses plaies et de repartir à zéro. »

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

175 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 18 Avr - 2:28

luc47


En lisant quelques-unes des réponses précédentes, on se rend compte que certaines craintes sont soulevées concernant le jeûne. La plupart des craintes des gens ne sont pas nécessairement fondées sur des ouvrages traitant de la question mais plutôt sur des ouï-dire. Voici quelques précision sur la façon dont l’organisme se nourrit en période de jeûne. Tirées du livre « Jeûner pour sa santé »

"Pendant le jeûne, notre organisme se nourrit en fouillant dans ses réserves de sucre, de gras, de protéines, de vitamines et de minéraux. Quand notre corps démantèle ses réserves, il le fait avec minutie: il puise exactement ce qu'il lui faut pour survivre, sans plus. Sa consommation de nutriments est minimale et économique, et le corps n'a pas à gérer des surplus qui le fatiguent et l'engorgent. Notre corps fonctionne selon son métabolisme de base, avec les nutriments strictement nécessaires à sa survie, et la composition sanguine demeure très équilibrée.
L'autolyse sélective permet dans un temps limité un 'apport nutritionnel' plus adapté aux besoins des cellules impliquées dans des fonctions essentielles de l'organisme. L'évolution de l'état du zinc est, à cet égard, très démonstrative.
La régulation précise des composants nutritionnels par l'autolyse des réserves répond parfaitement bien aux besoins de l'organisme. Qui plus est, le Dr Duverney-Guichard rapporte qu'il existerait un certains avantage à l'utilisation intense des gras pendant le jeûne sous forme de corps cétoniques. Comme les corps cétoniques sont très diffusibles et que leur rendement énergétique est très élevé, ils pourraient représenter un carburant mieux adapté à certains cas pathologiques, tels les troubles d'approvisionnement des tissus en sang."

Concernant la crainte de la perte musculaire, la biologiste écrit :

"Les muscles contiennent des réserves de protéines, comme les cellules graisseuses renferment des réserves de gras.
Les muscles sont de véritables mines d'énergie et de nutriments pendant le jeûne. Ils constituent 70% de la masse protéique du corps; les acides aminés qu'ils contiennent peuvent être dégradés en sucres ou être utilisés pour construire les protéines fonctionnelles, telles que les hormones, les protéines sanguines ou les protéines de transport. Enfin, les muscles recèlent des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments utilisables par le corps.
Les muscles comblent si bien les besoins en protéines de l'organisme, que le cerveau, le coeur et le sang ne sont aucunement privés de protéines au cours d'un jeûne long. La synthêse protéique au niveau du coeur est maintenue intégralement comme le sont tous les processus hormonaux et immunitaires.

La mobilisation des protéines musculaires présente un autre avantage pour l'organisme: en démentelant une partie de ses structures musculaires, notre corps échappe à l'entretien onéreux de ces structures. Moins il y a de fibres musculaires, moins le corps doit dépenser d'énergie pour les entretenir. C'est comme si on démentelait un hangar pour construre une maison; ce faisant, on échappe aux coûts d'entretien de ce hangar.
Les muscles diminuent donc de volume au cours du jeûne, mais le nombre de cellules musculaires demeure identique. Nos muscles se vident de leurs réserves, mais ils conservent la même structure. Il faut noter par ailleurs que, puisqu'ils se vident de leurs réserves de sucres (le glycogène), les muscles du jeûneur ne sont pas aptes à des exercices importants; une personne qui jeûne supporte moins bien les exercices longs, mais bien des gens prennent, à tort, ce phénomène pour une dégénérescence des muscles.
Lors de la réalimentation, on assiste à une formidable reprise de l'activité des muscles, qui se régénèrent et se renflouent complètement." (Boudreau)


https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

176 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 18 Avr - 20:51

olya


Intéressant ce passage sur les muscles , c'est ce qui me rebute le plus à l'idée de jeûner , la perte du volume musculaire .
Quand à l'élimination des mauvaises toxines ,elles se situe plutôt dans les muscles ou dans "la graisse" ?
Laquelle de ces deux parties du corps est utilisé en priorité lors d'un jeûne ?

177 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Jeu 19 Avr - 2:59

luc47


Pour te répondre Olya, voici ce qu’écrit le biologiste Jean Rocan * :

« Les causes d’intoxication chez l’homme, sont nombreuses et variées.
Il y a des toxiques exogènes et des toxiques endogènes. Les premiers lui viennent de son milieu ambiant ; l’air vicié, la mauvaise alimentation, les médicaments, les vaccins, les drogues, les produits chimique en liberté, les stress somatiques et psychiques, bref, tous les facteurs externes capables de perturber les processus normaux de la physiologie humaine et de provoquer la production de toxines au niveau cellulaire. Les toxines endogènes sont les résidus métaboliques (métabolites) des processus normaux internes.

Mais l’homme, comme tous les vivants d’ailleurs, grâce à ses moyens de défense très puissants, peut se détoxiquer en excrétant ses toxines au fur et à mesure qu’elles sont produites.
Pour expulser par voies naturelles, les toxines au fur et à mesure qu’elles sont produites, l’homme doit avoir une réserve d’énergie nerveuse suffisante, un réseau de fibres nerveuses saines, des glandes hormonales et enzymatiques en santé et par-dessus tout un bagage génétique (génome) sain, car ce sont les gènes qui sont à la base de tous les processus biochimiques du corps. Sans gènes, aucune fonction ne peut s’effectuer, y compris celle de se défendre contre les agresseurs, en les expulsant. Cette opération de nettoyage, en langage hygiéniste, est appelée « crise de toxémie ».

L'autolyse commence véritablement après l'épuisement des réserves intestinales. L'organisme doit alors se nourrir de ses réserves, bonnes et mauvaises, de ses foyers infectieux, de ses tissus endommagés; en recyclant la matière obtenue par la désintégration des réserves et des tissus endommagés, notre organisme fait d'une pierre deux coups: il se régénère tout en se nourrissant.
Ce sont les pires foyers infectieux qui sont autolysés en premier, et les toxines les plus irritantes sont neutralisées. Notre organisme procède donc par la résolution des problèmes organiques les plus urgents, et l'autolyse démarre en grand.

Tous les organes participent à l'élimination des toxines: les reins, les poumons, la gorge, les cheveux, les intestins, les organes génitaux ... L'urine devient malodorante et foncée; l'odeur corporelle devient âcre, la langue s'épaissit et blanchit et les cheveux deviennent ternes. » (Jean Rocan *)

N’est-ce pas que nous sommes créé de façon prodigieuse!

* Jean Rocan (1911-2002): biologiste et hygiéniste canadien fondateur de la première maison de jeûne au Canada.

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

178 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Jeu 19 Avr - 23:06

olya


Merci Luc pour ces bonnes réponses ,c'est un plaisir d'apprendre sur les facultés de notre corps .

179 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 20 Avr - 3:31

luc47



J'avais fait une mauvaise manipulation et recopié le message. Je l'ai donc enlevé.





Dernière édition par luc47 le Ven 20 Avr - 3:41, édité 1 fois

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

180 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 20 Avr - 3:33

luc47



J'avais fait une mauvaise manipulation et recopié le message. Je l'ai donc enlevé.



Dernière édition par luc47 le Ven 20 Avr - 3:39, édité 1 fois

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

181 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 20 Avr - 3:36

luc47


Yirmeyah a écrit:On n'a pas été créé pour manger 3 fois par jour, mais pour manger quand on a faim et ne pas manger quand on est occupé. C'est simple et évident. Si donc on a trop faim pour s'en empêcher il faut manger et manger doucement, selon l'envi du moment, peut-être quelques fruits, sinon plus.

Si on fait quelque chose trop important, on oublie de manger et c'est tout. Le problème est que le corps n'est plus parfait comme à l'origine.

Notre organisme, tout comme nous, a occasionnellement besoin de vancances!!!

"Dans notre vie courante, nous mangeons pluieurs fois par jour. Le passage et la digestion continus des aliments empêchent la cicatrisation et la régénération des parties usées ou endommagées du tube digestif. En période de jeûne, le tube digestif est en vacances. Finies les digestions laborieuse, les fermentations, les ulcérations! Les muqueuses digestives peuvent enfin se réparer. L'estomac reconstruit ses parois, et ses glandes se nettoient. Les cellules du pancréas, préposées à la fabrication d'insuline, et celles des autres glandes disgestives sont au repos. Le foie élimine les gras, de même que les calculs et les déchets qui l'engorgent, et perd jusqu'à 50% de son volume pendant un long jeûne.

Le jeûne permet également à l'intestin de se régénérer. Celui-ci rééquilibre sa flore bactérienne après avoir éliminé les déchets qui la pertubaient. Les diverticules se vident et se rétractent. Les occlusions se détendent et disparaissent. La paresse intestinale se corrige. Le nettoyage de la menbrane intestinale amène une meilleure assimilation des nutriments vers le sang.

En cessant d'ingérer de la nourriture, notre corps est soulagé d'un important front d'invasion de toxines: les produits chimiques de l'industrie alimentaire, l'alcool et les déchets de la fermentation digestive n'envahissent plus le corps à jeun. Au lieu de s'affairer à la neutralisation de ces toxines, notre organisme peut s'attaquer à la chasse aux déchets déjà emmagasinés dans les tissus ou se consacrer à d'autres tâches, telle la lutte contre les maladies, comme le faisait remaqrquer Françoise Wilhelmi à la Commission internationale sur le jeûne thérapeutique." (Nicole Boudreau, biologiste)

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

182 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 20 Avr - 11:49

chico.

avatar
il ne faut pas non plus en faire une obligation morale.

183 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 20 Avr - 12:17

luc47


chico. a écrit:il ne faut pas non plus en faire une obligation morale.

Bonjour Chico,

À ceci on pourrait répondre : Avons nous une obligation morale de nous reposer lorsque nous sommes fatigués? Naturellement non mais généralement, nous n'avons pas besoin que quelqu'un nous dise : "repose-toi tu vas t'épuiser!"

En fait, lorsque notre organisme est en état de toxémie avancé, naturellement nous tentons de remédier à la situation par divers moyens. Certains vont décider de manger moins, d'autres vont suivre une cure de produits de santé naturels pour leur foie ... alors que certains jeûneront à l'eau tout simplement tout en se reposant.

Si tu veux en apprendre davantage sur le jeûne thérapeutique, va sur le site suivant :

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

184 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 20 Avr - 12:31

chico.

avatar
la fatigue et une chose le jeune autre chose .
les écritures nous mettent en garde contre toues sortes de mortifications imposés pour x raisons.

185 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 20 Avr - 13:10

luc47


chico. a écrit:la fatigue et une chose le jeune autre chose .
les écritures nous mettent en garde contre toues sortes de mortifications imposés pour x raisons.

À noter que le but du jeûne n'est pas de se mortifier mais de nettoyer son organisme et de régler quelques problèmes de santé. Certains jeûnent sans pour ainsi dire rencontrer aucun effets secondaires désagréable alors que d'autres réagissent plus fortement aux effets de l'autolyse. Encore là, même si nous souffrons quelque peu et que par la suite, un problème de peau, d'allergie, d'articulations ou autre est amélioré ou même réglé, le but est atteint. On ne souffre pas pour souffrir. D'ailleurs, certains traitements médicaux sont très souffrants (ex: chimiothérapie) mais celui atteint d'un caner est prêt à souffrir pour régler son problème.

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

186 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 20 Avr - 13:50

Josué

avatar
Administrateur
quand quelqu'un est fatiguer après une dure journée de travail je ne suis pas sur qu'un jeûne est des plus approprié.

187 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Ven 20 Avr - 18:43

olya


Ce n'est pas du tout ce qui est dit , le jeûne est à la malbouffe ,surbouffe ce que le sommeil, le repos est à l'excès d'activité ,réparateur !
Ne pas mélanger les deux choses .

188 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 21 Avr - 0:13

luc47


Josué a écrit:quand quelqu'un est fatiguer après une dure journée de travail je ne suis pas sur qu'un jeûne est des plus approprié.

En fait, lorsque la biologiste parle de surmenage, il est question ici, tel que le mentionne Olya, de fatigue métabolique. Les organes deviennent épuisés par les agressions subies de toute part. (alimentaion, pollulion, médicaments, produits chimiques, stress ...)

Dans les semaines précédant un jeûne, il est souhaitable que la personne se reposer davantage et s'alimente très bien afin d'augmenter ses réserves en vitamines, minéraux et oligo-éléments. L'auteur dit même de mettre ses choses en ordre afin d'éviter les tress durant le jeûne. Boudreau écrit :

"Le jeûne est une période de repos et de vacances. On s'y prépare donc en mettant de l'ordre dans ses affaires familiales, professionnelles et sociales, afin de jeûner la tête tranquille. C'est très important.

Quant à la préparation physiologique, elle a pour but de renflouer les réserves de minéraux et vitamines avant le jeûne et de prédisposer l'organisme au repos.

Dans les semaines qui précèdent le jeûne, on conseille donc une consommation accrue de fruits et de légumes frais, afin d'approvisionner au maximum les tissus en vitamines et en minéraux.

On délaisse les excitants tels que le café, le thé, le sucre blanc, le chocolat et les condiments s'ils font partie de notre alimentation, et on évite les excès de viande et de poisson, le tabac et les drogues. Notre métabolisme peut alors se réajuster à son rythme naturel, au lieu d'être énervé par la présence de stimulants. Au moment où l'on entame le jeûne, la relaxation est plus facile.

Dans les jours qui précèdent le jeûne, il n'est pas souhaitable de sauter des repas si on mène toujours une vie active. Toute réduction importante de la quantité des repas doit être associée à un repos accru de l'organisme. Comme on travaille souvent plus fort avant le jeûne pour faire ses préparatifs et éviter les inconvénients causéés par notre retrait de la vie active, on a besoin de manger à sa faim et de consommer de bons aliments. Réduire sa consommation d'aliments lorsque les derniers préparatifs se déroulent en vitesse nous prédispose à entamer le jeûne dans un état de fatigue très inconfortable."

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

189 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 21 Avr - 6:08

Yirmeyah Jérémie

avatar
Toutes les fois que quelqu'un veut faire un jeûn il lui est recommandé de voir un thérapeute approprié. Cela dit, le sujet a assez duré à mon avis et il n'est pas recommandable de suggérer un jeûn. Le principe est simple : l'être humain n'a certainement pas été créé pour ne pas manger.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

190 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 21 Avr - 15:50

luc47


Yirmeyah a écrit:Toutes les fois que quelqu'un veut faire un jeûn il lui est recommandé de voir un thérapeute approprié. Cela dit, le sujet a assez duré à mon avis et il n'est pas recommandable de suggérer un jeûn. Le principe est simple : l'être humain n'a certainement pas été créé pour ne pas manger.

Dans les faits, à titre d'exemple, sur les plus de 700 participants de notre groupe "Le JEÛNE thérapeutique" les près de 400 jeûnes effectués par les membres ont été exécutés sans thérapeute mais avec beaucoup d'information prises dans les livres spécialisés ainsi que sur le site.

En terminant voici ce qu'écrit la biologiste Boudreau, qui sont des paroles de sagesse :

"Le jeûne n'est pas un mode de vie: il est un moyen correctif. On ne passe pas sa vie à jeûner, mais on jeûne pour se régénérer de la fatigue métabolique engendrée par le surmenage. Dans la vie de tous les jours, il est préférable de rechercher l'équilibre par une alimentation saine et un repos adéquat. En fait, dormir chaque nuit est un jeûne ; pendant le sommeil, le corps ne bouge plus, ne mange plus, et la fatigue de la journée peut se dissiper. C'est le jeûne quotidien."

Je te cite Yirmeyah : "l'être humain n'a certainement pas été créé pour ne pas manger." je suis d'accord avec cet énoncé mais en y ajoutant ceci : "l'être humain n'a certainement pas été créé pour manger lorsqu'il est malade!"

Peut-être que certains participants du présent site ne s'intéressent pas au jeûne thérapeutique mais, d'autres oui. Je suis disponible pour répondre à leurs questions. Je le ferai, comme jusqu'à maintenant, de façon logique et poliment. Cependant, si je ne suis pas le bienvenue sur votre site, je quitterai.

Luc

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

191 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 21 Avr - 15:56

Josué

avatar
Administrateur
attend tu n'est pas en train de suivre un espèce de gourou? pardon pour ma franchise.

192 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 21 Avr - 17:21

luc47


Ce qu'il faut comprendre est que le jeûne est une méthode naturelle parmi tant d'autre pour améliorer sa santé. Certains sont végétariens, d'autres se soignent par les plantes, des cures de jus, des cures de raisin, d'autres par la chiropratique, l'ostéopathie, la massothérapie ... alors que certains utilise la macrobiotique ou d'autres régimes particulier.

Notre famille fait usage du jeûne occasionnellement depuis plus de 30 ans. En 2005, nous avons créé un site donnant de l'information sur le jeûne où tous les participants s'incrivent volontairement et quittent s'ils n'y trouvent pas d'intérêt. Nous sommes loin, très loin d'être une secte. Les ouvrages utilisés pour répondre aux gens datent aussi bien des années 20 (La Toxémie expliquée par le Dr. John Tilden), des années 50 (Le Jeûne du Dr H.M. Shelton), des années 80 (Jeûner pour Revivre d'A. Mosséri) ou encore des années 2000 (Jeûner pour sa santé de la biologiste Nicole Boudreau).

Pour t'en rendre compte par toi-même, viens tout simplement visiter le site.

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Désolé si je vous ai causé des ennuis!

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

193 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 21 Avr - 17:45

Josué

avatar
Administrateur
un jeune doit être ponctuel c'est pas un mode de vie .

194 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 21 Avr - 18:45

luc47




C'est d'ailleurs ce qui est écrit précédemment où je citais les écrits de Nicole Boudreau :

"Le jeûne n'est pas un mode de vie: il est un moyen correctif. On ne passe pas sa vie à jeûner, mais on jeûne pour se régénérer de la fatigue métabolique engendrée par le surmenage. Dans la vie de tous les jours, il est préférable de rechercher l'équilibre par une alimentation saine et un repos adéquat. En fait, dormir chaque nuit est un jeûne ; pendant le sommeil, le corps ne bouge plus, ne mange plus, et la fatigue de la journée peut se dissiper. C'est le jeûne quotidien."

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

195 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 21 Avr - 20:12

Lepetiqohéleth


Paix, faveur et miséricorde divines,

Personnellement, J'ai eu l'occasion de jeûner à plusieurs reprises, une fois ou plusieurs fois à l'année, sur douze comme sur vingt quatre heures, partiellement (aliment seul) comme totalement (aliment + eau), se priver du repas du soir comme du repas du midi. Presque toujours au-delà de 30 jours et parfois au-delà des 40 jours.

Le but ? ça n'a jamais été thérapeutique pour moi. Mais uniquement, pour me rapprocher de Dieu et parfois par punition. En effet, quand je prenais conscience que j'ai manqué le but, il arrivait que je jeûnais pour m'auto discipliner.
Le plus souvent cependant c'était en période pré-mémorial pour passer plus de temps dans la méditation. Puis j'ai fait une trêve de quatre ans au moins. Cette année j'ai repris un jeûne qui a commencé le 29 février pour s'achever le 6 avril.

Un jour un ancien qui fut emmené à connaître que je jeûnais m'a dit que ce n'est pas biblique de jeûner. Je lui ai dit gentiment que c'est à chacun de voir pourvu qu'il n'en fasse pas une religion. Puis je lui ai dit que la Bible n'autorise ni n'interdit le jeûne. Témoin les propos du Seigneur Jésus lui-même : " Quand vous jeûnez ne vous donnez pas un air triste comme font les hypocrites " L'on voit que le jeûne n'est pas interdit bibliquement parlant. Faire croire le contraire n'est pas biblique ! Mais bien sûr, dans les paroles du Christ rien est obligatoire non plus.

Pour quelqu'un qui ne supporte pas de rater ne serait-ce qu'un repas, c'est plus facile pour lui de dire que ce n'est pas biblique ! Il ne faudrait pas non plus que celui qui jeûne juge son frère qui ne jeûne pas comme quelqu'un qui manque de foi. Ce que notre Seigneur nous enseigne c'est d'aimer Yah notre Dieu de toute notre âme, de tout notre coeur et de tout notre esprit.

Cependant, comme je l'ai dit plus haut, bien que je n'ai jamais jeûné dans un but thérapeutique, j'ai pu observer (et là j'approuve les interventions de Luc)que ma santé s'en trouvait améliorée de façon évidente. Mais mieux que cela, durant cette période j'arrivais mieux exercer des qualités divines faisant partie du fruit de l'esprit telle que la maîtrise de soi. Par dessus tout je me sens beaucoup plus proche de mon Créateur dans ces moments.

l

http://www.jehovahyhwh.org/

196 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 21 Avr - 20:24

luc47


Merci lepetitqohéleth pour cet éloquent témoignage basé sur la logique et la Bible!

Que Jéhovah te bénisse! :papillon

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

197 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Sam 21 Avr - 22:14

Josué

avatar
Administrateur
je ne suis pas sur que les premiers chrétiens pratiquaient régulièrement le jeûne.

Certains ont vu en Matthieu 9:15 un ordre donné aux chrétiens de jeûner. En réalité, Jésus expliquait seulement ce qui se produirait quand il mourrait. Tant qu’il était avec ses disciples sur la terre, il n’était pas approprié que ceux-ci jeûnent. Lorsqu’il mourut, ils furent bel et bien dans le deuil et ils jeûnèrent. Toutefois, ils n’eurent plus aucune raison d’observer un jeûne funèbre après sa résurrection et surtout après l’effusion prodigieuse de l’esprit saint (Mc 2:18-20 ; Lc 5:33-35). La preuve que les chrétiens n’étaient pas tenus de jeûner le jour anniversaire de la mort du Seigneur, c’est que, pour réprimer les abus liés au dîner consommé sur le lieu de réunion de la congrégation avant la célébration du Repas du Seigneur, Paul dit : “ Vous avez bien des maisons pour manger et boire, n’est-ce pas ? [...] Par conséquent, mes frères, lorsque vous vous réunissez pour manger ce repas [le Repas du Seigneur], attendez-vous les uns les autres. Si quelqu’un a faim, qu’il mange chez lui, afin de ne pas vous réunir pour le jugement. ” — 1Co 11:22, 33, 34.

198 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Dim 22 Avr - 2:13

luc47


Lepetiqohéleth a écrit:"... se priver du repas du soir comme du repas du midi. Presque toujours au-delà de 30 jours et parfois au-delà des 40 jours."

Cette façon de faire, quelques jours ou quelques semaines à l'occasion au fil des années. qu'on le veuille ou non donne des résultats positifs sur la santé. D'ailleurs, Bernard Clavière auteur du livre "Et si on s'arrêtait un peu de manger, de temps en temps" ne prend qu'un seul repas par jour, celui du soir, et ça depuis des décennies. Son livre traite du jeûne mais également du "demi-jeûne" exécuté comme tu le fais.

Vidéos: interviews de Bernard Clavière

http://www.dailymotion.com/video/xejbhh_pourquoi-jeuner-y-bernard-claviere_news

http://www.dailymotion.com/video/xbzx3t_comment-jeuner-y-bernard-claviere_lifestyle



https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

199 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Jeu 26 Avr - 16:23

chico.

avatar
Nous vivons dans une civilisation du paraître et il faut que tout le monde suive le canon de la minceur et certains sois disant nutri-logues ont compris que c'est un marché et en profite pour vendre des livres et des régimes.ne tombons pas dans leurs panneaux.

200 Re: Faire 1 jeûne thérapeutique le Mer 9 Mai - 1:36

Psalmiste

avatar
Il n'est pas impossible que je refasse 1 jeûne de 10 jours Wink

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum