Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

boire de l'eau

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 boire de l'eau le Jeu 15 Sep - 20:36

Josué

avatar
Administrateur
A lire attentivement..... de l'Institut Pasteur, l'étude pratique et surprenante "EAU "
Un verre d'eau enlève la sensation de faim pendant la nuit pour presque 100% des personnes au régime comme le démontre l'université de Washington.
Le manque d'eau est le facteur N° 1 de la cause de fatigue pendant la journée.
Des études préalables indiquent que de 8 à 10 verres d'eau par jour pourraient soulager significativement les douleurs de dos et d'articulations pour 80% des personnes qui souffrent de ces maux.
Une simple réduction de 2% d'eau dans le corps humain peut provoquer une incohérence de la mémoire à court terme, des problèmes avec les mathématiques et une difficulté de concentration devant un ordinateur ou une page imprimée.
Boire 5 verres d'eau par jour diminue le risque de cancer du colon de 45 % et peut diminuer le risque de cancer du sein de 79% et de 50% la probabilité de cancer à la vessie.
Bois-tu la quantité d'eau que tu devrais, tous les jours ?
_________________________________________________________________________________________
LE SAVIEZ VOUS ?
PERIODES APPROPRIEES POUR CONSOMMATION DE L'EAU...TRES IMPORTANT !!!!!!
Boire de l'eau à des périodes bien précises maximise son efficacité dans le corps humain :
2 verres d'eau au réveil- contribuent à activer les organes internes ;
1 verre d'eau trente minutes avant le repas- aide à bien digérer ;
1 verre d'eau avant de prendre une douche- aide à baisser la tension artérielle ;
1 verre d'eau avant d'aller au lit- vous évite des attaques ou crises cardiaques.
Envoyez cette information aux personnes qui vous sont chères... Comme moi !
Bonne journée
N'oublie pas d'envoyer ce message à tes Amis, ils te remercieront et leurs enfants, plus tard, aussi.
Ces informations émanent de :
INSTITUT PASTEUR
Unité de Génétique Mycobactérienne
25-28, rue du Dr. Roux
75724 Paris Cedex 15
FRANCE

2 Re: boire de l'eau le Ven 16 Sep - 0:38

Yirmeyah Jérémie

avatar
Saviez-vous que la soif, contrairement à la faim, n'est pas un signe normal pour l'humain ? La soif est en fait un signe de détresse signalant que nous manquons trop d'eau dans le corps.

Quand la soif se fait ressentir de façon notable, il manque déjà en moyenne 2 Litres d'eau dans le corps. Vite allez boire. pale

En autre, en société, 80% des maux de tête sont dû à un manque d'eau. Le 20% d'autre sont le stress et le mauvais sommeil et quelques autres situations rares.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

3 Re: boire de l'eau le Mar 1 Nov - 19:41

Josué

avatar
Administrateur
Nitrates : le gouvernement accélère les réformes pour protéger l'eau
Les dégâts sur la santé et l'environnement provoqués par les nitrates d'origine agricole qui se sont accumulés dans la terre depuis une bonne cinquantaine d'années oblige le gouvernement, sous la pression de la Commission Européenne, à durcir enfin la réglementation pour renforcer la protection des eaux.
En France, environ 70% des nitrates contenus dans l'eau proviennent de l'utilisation de doses massives d'engrais azotés par les agriculteurs et de l'épandage des effluents d'élevage (lisier). Ils représentent la principale source de pollution des nappes phréatiques et de l'eau du robinet. Et, alors que la dose limite en nitrates fixée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est de 50 milligrammes par litres, ce seuil est souvent dépassé, ce qui rend l'eau du robinet impropre à la consommation dans de nombreuses régions.

En outre les nitrates provoquent un déséquilibre biologique des milieux aquatiques à l'origine notamment de la prolifération catastrophique des algues vertes.

Bien sûr le recours à cet engrais est parfois nécessaire dans l'agriculture. Mais les doses utilisées sont tellement importantes, même si elles ont diminué, que les plantes ne peuvent pas les absorber en totalité. L'excédent en nitrates a ainsi été évalué par le Ministère de l'Agriculture à plusieurs centaines de milliers de tonnes il y a une dizaine d'années. Ces nitrates se sont donc accumulés dans les sols. Et même si on arrêtait aujourd'hui de les utiliser il faudrait attendre une bonne trentaine d'années avant qu'ils ne soient éliminés.

Aujourd'hui les régions les plus touchées par cette pollution massive sont la Bretagne, la Champagne-Ardenne, le Centre, le Poitou-Charentes et l'Île-de-France.

Accélérer la réforme

Sous la pression de la Commission Européenne, le ministère de l'écologie et le ministère de l'agriculture, ont donc engagé depuis plusieurs mois une vaste réforme de l'application de la " Directive nitrates " de 1991, " afin d'améliorer la lisibilité, la cohérence territoriale et l'efficacité de son dispositif et ainsi de réduire encore les risques de pollution ". Les réformes sont axées d'une part sur le contenu des programmes d'actions nitrates et d'autre part sur le classement en zones vulnérables aux pollutions par les nitrates.

Elles porteront, notamment, sur l'obligation de couverture des sols à l'automne pour limiter les ruissellements des eaux de surface ; la mise en place de bandes enherbées le long des cours d'eau pour capter les nitrates avant qu'ils ne s'y déversent ; l'organisation des zonages plus cohérents avec la gestion des enjeux " eau et agriculture ", tels que les petites régions agricoles ou les bassins versants hydrographiques ; l'allongement des périodes d'interdiction d'épandage ; le relèvement des normes de rejets des vaches laitières ; le contrôle plus strict du respect de l'équilibre entre l'apport et les besoins en azote pour chaque parcelle ; la clarification des modalités de dimensionnement et de contrôle des capacités de stockage des effluents d'élevage ; la limitation des excédents d'azote à l'échelle de l'exploitation ; la transparence concernant les échanges d'effluents entre exploitations...

" L'ensemble de la réforme, sera mis en place progressivement à compter de mi 2012, et sera pleinement opérationnelle mi 2013 ", précise le ministère de l'écologie.
Il était temps. Mais les dégâts seront de toutes façons très difficiles à récupérer. Et il va falloir attendre de très, très, longues années avant d'espérer retrouver une situation normale.
http://news.fr.msn.com/ecologie/bioaddict/nitrates-le-gouvernement-acc%C3%A9l%C3%A8re-les-r%C3%A9formes-pour-prot%C3%A9ger-leau

4 Re: boire de l'eau le Mar 1 Nov - 21:25

Pro-TJ

avatar
L’eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d’eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d’eau pour une personne de 70 kilogrammes.
La teneur totale en eau du corps humain dépend de plusieurs facteurs. Elle est fonction de la corpulence : plus une personne est maigre, plus la proportion d’eau de son organisme est importante. Elle dépend également de l’âge : elle diminue avec les années, car plus les tissus vieillissent, plus ils se déshydratent, l’eau étant remplacée par de la graisse.
À l’intérieur de l’organisme, l’eau n’est pas répartie uniformément. Sa concentration varie d’un organe à l’autre, de 1 % dans l’ivoire des dents à 90 % dans le plasma sanguin. Outre le sang, les organes les plus riches en eau sont le cœur et le cerveau.

Le corps humain ne peut pas stocker l’eau. En effet, l’organisme élimine en permanence de l’eau via les excrétions (principalement l’urine), la respiration (au moment de l’expiration), et surtout la transpiration. Les quantités d’eau ainsi perdues varient en fonction des conditions atmosphériques et des activités : plus la chaleur et/ou l’activité physique sont importantes, plus la transpiration est abondante. L’homme doit donc chaque jour subvenir à ses besoins en eau, en buvant, et en mangeant car les aliments en contiennent beaucoup. La respiration apporte également de l’eau mais pour une faible part.
Pour maintenir l’organisme en bonne santé, les pertes en eau doivent toujours être compensées par les apports. La soif est d’ailleurs un mécanisme par lequel l’organisme " avertit " qu’il est en état de déshydratation et c’est pourquoi il n’est pas bon d’attendre d’avoir soif pour boire.
La quantité globale d’eau nécessaire à un adulte de taille moyenne, vivant en région tempérée et ne fournissant pas d’effort physique particulier, est d’environ 2,5 litres par jour dont environ 1 litre est apporté par les aliments et 1,5 litre par les boissons. Sans apport d’eau d’aucune sorte, il ne peut vivre plus de deux ou trois jours ; s’il boit sans manger, il peut survivre environ quarante jours, à condition de ne fournir aucun effort.

La plus grande part de toute l’eau de l’organisme siège à l’intérieur des cellules. Une autre partie occupe l’espace intercellulaire, servant de réserve aux cellules et aux vaisseaux sanguins. Le reste est contenu dans le sang et la lymphe, et circule en permanence dans tout l’organisme.
Outre d’être le constituant essentiel des cellules, l’eau remplit plusieurs fonctions :
- elle participe aux nombreuses réactions chimiques dont le corps humain est le siège,
- elle assure le transit d’un certain nombre de substances dissoutes indispensables aux cellules,
- elle permet l’élimination des déchets métaboliques,
- elle aide au maintien d’une température constante à l’intérieur du corps.
Au moment de la digestion, outre l’eau apportée par les boissons et les aliments ingérés, l’organisme fournit lui-même plusieurs litres d’eau à l’estomac et à l’intestin grêle pour faciliter la circulation et la digestion des aliments. En fin de digestion, une faible proportion de toute cette eau descend dans l’intestin qui l’élimine avec les résidus de la digestion sous la forme de fèces. Mais la plus grande part traverse les parois de l’intestin grêle et du colon pour aller rejoindre le sang et la lymphe, qui la transportent dans tout l’organisme, notamment vers les reins, la peau et les poumons, les principaux organes par lesquels elle sera ensuite éliminée de diverses manières :
- les reins filtrent le sang : ils retiennent les déchets métaboliques qu’il contient en vue de leur élimination par l’urine,
- les glandes dites sudoripares situées dans la peau "puisent" l’eau des capillaires sanguins qui les entourent, sous la forme d’une urine très diluée qui est ensuite éliminée par les pores cutanés sous la forme de sueur ; lorsqu’il fait chaud, la sueur, qui produit du froid en s’évaporant, permet de réguler la température corporelle,
- à chaque expiration, les poumons rejettent de l’air qui contient de la vapeur d’eau.

5 Re: boire de l'eau le Mer 2 Nov - 3:56

Psalmiste

avatar
Sanse forcer, je bois mes 2 à 3 litres d'eau par jour Wink

6 Re: boire de l'eau le Mer 2 Nov - 5:48

Josué

avatar
Administrateur
Psalmiste a écrit:Sanse forcer, je bois mes 2 à 3 litres d'eau par jour Wink
par contre 3 litres je pense que c'est un peut trop.

7 Re: boire de l'eau le Mer 2 Nov - 6:20

Psalmiste

avatar
Admin a écrit:
Psalmiste a écrit:Sanse forcer, je bois mes 2 à 3 litres d'eau par jour Wink
par contre 3 litres je pense que c'est un peut trop.

Non, je pense que ça va encore Smile

Faut dire que je bois a chaque fois 1 granverre de 1/2 litre. Voila pourquoi j'arrive à 3 litres par jours !

Sans quoi, ceux qui boivent beaucoup trop, ça s'appelle "la potomanie" !

C'est 1 peu comme la boulimie, à par que l'on ne se remplie pas de nourriture, mais de liquide !

Et je ne suis pas comme ça, heureusement, car eux peuvent boire de 9 à 12 litres par jours, ce qui a long terme peu provoquer 1 intoxication a l'eau !

8 Re: boire de l'eau le Mer 2 Nov - 11:25

Yirmeyah Jérémie

avatar
3 litres n'est pas trop ! Un homme normal devrait boire entre 2 et 3 litres idéalement, mais du moment qu'il boit entre 1,5 et 2 litres c'est très bien. Dès que quelqu'un fait moindrement un exercice, ces chiffres augmentent.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

9 Re: boire de l'eau le Mer 1 Juil - 16:48

Josué

avatar
Administrateur
BOIRE DE L’EAU GAZEUSE PLUTÔT QUE DE L’EAU PLATE A-T-IL UN IMPACT SUR LA SANTÉ ?

avec
Prisée de certains, l'eau gazeuse se différencie de l'eau plate par les bulles qu'elle contient, mais aussi par un goût légèrement différent. Pour autant, les effets sur l'organisme de ces deux breuvages sont semblables.
Les eaux pétillantes sont des eaux qui contiennent du gaz carbonique.
Les eaux pétillantes sont des eaux qui contiennent du gaz carbonique.
PUBLICITÉ
Atlantico : Quels peuvent être les effets sur la santé de l'eau gazeuse ?

Jean-Michel Cohen : Il faut rappeler que les eaux pétillantes sont des eaux qui contiennent du gaz carbonique, ou dioxyde de carbone. Ce gaz peut être de diverses origines. On peut distinguer les eaux naturelles gazeuses, les eaux gazéifiées, les eaux pétillantes. Lorsqu'il s'agit d'un produit naturel, cela provient de la source même de l'eau, d'ailleurs liée à l'activité terrestre volcanique. Pour celles qui sont gazéifiées on ajoute simplement du gaz carbonique au moment de l'embouteillage.

Comme ces différentes eaux sont riches, la plupart du temps, en bicarbonate de sodium, on leur prête la propriété d'avoir une action de lutte contre l'acidité de l'estomac et de faciliter la digestion. Aucune preuve formelle de cela n'a été mise en évidence. A l'inverse, il n'y a aucun problème, la plupart du temps, à les consommer en dehors de la possibilité d'avoir des ballonnements qui sont consécutifs à l'absorption supplémentaire d'air dans l'estomac puis dans le tube digestif.

Peut-on parler d'effets réellement bénéfiques ou négatifs ? Par rapport à une eau plate, note-t-on des différences ?

Non, on ne peut pas parler d'effets bénéfiques ou négatifs. Il s'agit simplement d'un choix personnel qui consiste à favoriser une eau gazeuse plutôt qu'une eau plate. Il n'y a aucune différence dans la composition en minéraux entre eau plate et eau gazeuse, tout dépend simplement de la source ou de l'eau que l'on a utilisée pour fabriquer l'eau gazeuse

Existe-t-il des cas où l'eau gazeuse peut être contre-indiquée ? Si oui, lesquels ?

En fait les quelques cas ou elle est contre-indiquée concerne plus la nature de l'eau, que le fait qu'elle soit gazeuse. Si cette eau est soit contaminée, soit trop riche en sodium, elle se révèle impropre à la consommation ou dangereuse à la consommation pour des personnes qui contrôlent leurs taux de sodium dans le sang.

10 Re: boire de l'eau le Jeu 26 Jan - 14:50

Josué

avatar
Administrateur
26.01.2017
2,8 millions de Français boivent de l'eau polluée
Par Armelle Bohineust Mis à jour le 26/01/2017 à 12:30 Publié le 26/01/2017 à 10:00
VIDÉO - Selon une étude de UFC-Que Choisir, si 96% des habitants de l'Hexagone ont accès à une eau de bonne qualité, elle est encore polluée par les pesticides, les nitrates ou le plomb pour une partie de la population.
Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein? Du bon côté de la lorgnette, la quasi-totalité de la population, soit 95,6% des habitants, a accès à une eau potable de bonne qualité, estime l'association UFC-Que choisir, qui a «passé au peigne fin les réseaux de distribution des 36.600 communes de France», en examinant 50 critères réglementaires. Une bonne nouvelle car, à 0,004 euro par litre, l'eau du robinet coûte 65 fois moins cher que l'eau en bouteille.
La mauvaise nouvelle, c'est que 2,8 millions de Français boivent toujours «une eau polluée, notamment par les pesticides, les nitrates ou le plomb», pointe UFC-Que choisir. La faute en incombe largement aux agriculteurs. Dans 2271 communes, dans les régions d'agriculture intensive mais aussi dans des villes comme Tremblay en France ou Lens, les pesticides contaminent l'eau desservie à près de 2 millions de consommateurs. Les nitrates (0,8% des réseaux contaminés dans 370 communes) sont aussi présents dans le Loiret, la Seine et Marne, l'Yonne, l'Aube, la Marne, le Pas de Calais et la Somme.
La dépollution payée par les pollués, pas par les pollueurs

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, l'eau potable n'est pas très pure non plus en montagne. Dans les petites communes, les contaminations bactériennes dues aux défauts de surveillance ou à la vétusté des installations, constituent la troisième pollution la plus fréquente. Enfin, sur l'ensemble de la France, les logements des centres villes anciens à La Rochelle, Nice, Toulon, Dijon, Avignon ou Créteil, ont des canalisations vétustes qui contiennent plomb, cuivre, nickel ou encore chlorure de vinyle.
Et, si ces pollutions sont limitées, souligne UFC-Que Choisir, ce n'est pas vraiment parce que les pratiques, celles des agriculteurs notamment, ont changé. C'est surtout parce que l'eau subit de coûteux traitements de dépollution. «Or 87%de cette dépollution est financée par les consommateurs contre seulement 6% par les agriculteurs, en application de l'inadmissible principe du pollué-payeur»!, déplore l'association.
http://www.lefigaro.fr/conso/2017/01/26/20010-20170126ARTFIG00102-28-millions-de-francais-boivent-de-l-eau-polluee.php

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum