Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

25 juin–1er juillet LUC 4-5

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Lun 25 Juin - 15:48

Josué

avatar
Administrateur
25 juin–1er juillet

LUC 4-5

Dieu a guidé son propre Fils au moyen de l’esprit saint. C’est là une deuxième raison de nous laisser guider par cet esprit. Avant de venir sur la terre, le Fils unique-engendré de Dieu avait entendu cette prophétie : “ Sur lui se posera l’esprit de Jéhovah, l’esprit de sagesse et d’intelligence, l’esprit de conseil et de force, l’esprit de connaissance et de crainte de Jéhovah. ” (Is. 11:2). Jésus désirait sans doute ardemment recevoir l’aide de l’esprit de Dieu pour affronter la vie sur la terre.
 Les paroles de Jéhovah se sont réalisées. L’évangéliste Luc rapporte ce qui s’est produit aussitôt après le baptême de Jésus : “ Jésus, plein d’esprit saint, revint du Jourdain, et il fut conduit par l’esprit çà et là dans le désert. ” (Luc 4:1). Là, tandis que son Fils jeûnait, priait et méditait, Jéhovah lui a vraisemblablement fourni des instructions et des éclaircissements sur la mission qui lui était confiée. La force agissante de Dieu s’est exercée sur l’esprit et le cœur de Jésus pour guider ses pensées et ses décisions. Par conséquent, Jésus a su comment agir en toutes circonstances, et il a fait exactement ce que son Père attendait de lui.

2 Re: 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Lun 25 Juin - 16:21

samuel

avatar
Administrateur
Jésus tenté au désert.
Comparer Matthieu 4.1-11, notes, et Marc 1.12,13, notes. Par ces premiers mots de son récit, Luc rattache la tentation au baptême. (Luc 3.21,22)
Les trois évangiles synoptiques mettent ces deux faits dans un rapport intime. Luc marque la réalité du don fait à Jésus lors de son baptême en disant qu'il revint du Jourdain, rempli de l'Esprit-Saint. Et c'est alors précisément qu'il dut subir la tentation.
Le texte reçu dit : "Il fut conduit par l'Esprit dans le désert" (avec la particule du mouvement), ce qui suppose qu'il n'y était pas encore.
Luc, d'après le texte de Sin., B. D, admet qu'il y était déjà, après être revenu du Jourdain, et nous apprend que là il était conduit(imparfait indiquant l'action continue) par l'Esprit dont il était rempli, et qui était le principe dirigeant sa vie intérieure. (Comparer pour les termes, Romains 8.14)

3 Re: 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Mar 26 Juin - 8:45

samuel

avatar
Administrateur
Et Jésus lui répondit : est écrit : L'homme ne vivra pas de pain seulement.
Le texte reçu ajoute : mais de toute parole de Dieu.
Ces mots manquent dans Sin., B. version égypt. Ils ont été probablement introduits dans le texte. La pensée qu'ils expriment est implicitement contenue dans le premier membre de la phrase.

Matthieu et les Septante portent : "de toute parole qui sort de la bouche de Dieu ;" le texte hébreu : "ce n'est pas de pain seulement que l'homme vivra, mais c'est de tout ce qui sort de la bouche de l'Eternel que l'homme vivra."

4 Re: 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Mer 27 Juin - 8:59

Josué

avatar
Administrateur
LORSQUE Jésus revient dans le territoire où il habitait après une longue campagne de prédication en Judée, ce n’est pas pour se reposer. Au contraire, il commence un ministère accru en Galilée, la région où il a été élevé. Mais au lieu de rester avec lui, ses disciples rejoignent leur famille et reprennent les activités qu’ils avaient abandonnées.
Quel est le message que Jésus commence à prêcher? Celui-ci: “Le royaume de Dieu s’est approché. Repentez-vous et ayez foi en la bonne nouvelle.” Comment réagissent les Galiléens? Ils acceptent Jésus et tous l’honorent. Cependant, ce n’est pas particulièrement grâce à son enseignement, mais plutôt parce que beaucoup d’entre eux étaient présents à Jérusalem lors de la Pâque, quelques mois auparavant, et qu’ils ont vu les signes remarquables accomplis par Jésus.
Il semble que le grand ministère de Jésus en Galilée débute à Cana. Rappelez-vous: c’est dans cette ville que, quelque temps plus tôt, de retour de Judée, Jésus a transformé de l’eau en vin lors d’un festin de mariage. Lors de ce second séjour de Jésus à Cana, le fils d’un certain fonctionnaire de la cour du roi Hérode Antipas est très malade. Quand ce fonctionnaire apprend que Jésus est arrivé de Judée à Cana, il parcourt un long chemin depuis Capernaüm, la ville où il habite, pour le voir. Accablé de douleur, il supplie ainsi Jésus: ‘S’il te plaît, viens immédiatement avant que mon enfant ne meure.’
Jésus lui répond: ‘Retourne chez toi. Ton fils est guéri!’ Le fonctionnaire le croit et reprend son long voyage pour rentrer chez lui. Sur son chemin il rencontre ses serviteurs qui viennent vers lui et qui ont hâte de lui dire que tout va bien, car son fils s’est rétabli. ‘Depuis quand va-t-il mieux?’ demande-t-il.
‘Depuis hier, à 1 heure de l’après-midi’, lui répondent ses serviteurs.
Le fonctionnaire se rend compte que c’est à l’heure même où Jésus lui a dit: ‘Ton fils est guéri!’ Après cela, cet homme et toute sa maisonnée deviennent disciples du Christ.
Cana a donc été une ville favorisée. En effet, Jésus y a accompli à deux reprises un miracle en revenant de Judée. Bien sûr, ce ne sont pas les seuls miracles qu’il a réalisés depuis le début de son ministère, mais ils sont significatifs parce qu’ils marquent son retour en Galilée.
Jésus se dirige maintenant vers Nazareth, la ville où se trouve sa famille. Que va-t-il lui arriver là-bas? Jean 4:43-54; Marc 1:14, 15; Luc 4:14, 15.

5 Re: 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Jeu 28 Juin - 9:26

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Luc place la Predication de Jésus dans la synagogue de Nazareth en exergue de tout son compte-reçu du ministère publique de Jésus .
Car pour Luc, cet épisode résume et annonce tout ce qui se passe par la suite.

6 Re: 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Jeu 28 Juin - 14:04

papy

avatar
*** it-1 p. 399 Capernaüm ***
CAPERNAÜM
(de l’héb., “ Village de Nahoum ” ou : “ Village de Consolation ”).
Ville d’une grande importance dans le ministère terrestre de Jésus, située sur la rive nord-ouest de la mer de Galilée. Il s’y trouvait un bureau des impôts, où Jésus invita Matthieu à devenir son disciple (Mt 9:9), ainsi peut-être qu’un poste militaire, car un centurion y résidait (Mt 8:5). Ces renseignements et le fait qu’un serviteur du roi assez riche pour avoir des esclaves y vivait (Jn 4:46-53) semblent indiquer que Capernaüm était une localité assez grande et assez importante et, par conséquent, méritait d’être appelée une “ ville de Galilée ”. — Lc 4:31.

7 Re: 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Ven 29 Juin - 4:01

Josué

avatar
Administrateur
*** w79 1/7 p. 17 Le Royaume de Dieu — seul espoir des hommes ***
TOUTES sortes de maux affligent l’humanité. Mais il existe une solution. Il faut que soit établi un gouvernement mondial à la fois juste et capable d’administrer les affaires de la terre avec amour et considération pour le bien de tous. Ne pensez-vous pas que cette solution aurait dû logiquement constituer le thème de l’enseignement de Jésus?
Il en fut bien ainsi. Une revue religieuse (Christianity and Crisis) fait observer que “le Royaume était le thème dominant de son enseignement” et elle ajoute: “Aucun autre sujet n’occupait une place aussi importante dans son esprit et dans son message. Il est mentionné plus de cent fois dans les Évangiles.” Oui, Jésus déclara: “Je dois annoncer la bonne nouvelle du royaume de Dieu (...), car c’est pour cela que j’ai été envoyé.” (Luc 4:43). Il enseigna à ses disciples qu’il fallait prier pour la venue du Royaume de Dieu.

8 Re: 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Ven 29 Juin - 8:14

samuel

avatar
Administrateur
Or il arriva, comme la foule le pressait et qu'elle écoutait la Parole de Dieu, qu'il se tenait, lui, debout au bord du lac de Génézareth ;
 Premiers disciples et premiers opposants.

Chapitre 5.
1 à 11 Vocation des premiers disciples.
5.3Or, étant monté dans l'une des barques, qui était à Simon, il le pria de s'éloigner un peu de la terre, et s'étant assis, il enseignait de la barque les foules.
 Comparer Matthieu 4.18-22 ; Marc 1.14-20.

- Luc n'établit pas de lien chronologique entre le fait qu'il va raconter et ceux qui précèdent. Jésus était au bord du lac de Génézareth ; (comparez Matthieu 4.18, note) la foule le pressait et écoutait. (Le texte reçu, avec C. D, Itala, version syr., porte : pour écouter.)

9 Re: 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Sam 30 Juin - 7:46

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
C'est Carpenaüm et non Nazareth qui sera le quartier générale de Jésus .
Il se présente comme un enseignant un maître dont le ministère est itinérant et accompagné de miracles.

10 Re: 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Sam 30 Juin - 14:10

papy

avatar
Jésus avait déjà accompli une bonne partie de son ministère, et il venait de se concentrer sur la Galilée. Dans une ville de cette région, il a rencontré un homme qui faisait peine à voir (Marc 1:39, 40). Le malheureux souffrait d’une maladie effroyable : la lèpre. Confirmant le stade avancé de sa maladie, le médecin Luc a écrit qu’il était « plein de lèpre » (Luc 5:12). « Quand il aperçut Jésus, il tomba sur sa face et le pria en disant : “Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur.” » L’homme ne doutait pas que Christ eût le pouvoir de le guérir, mais il voulait savoir s’il en avait le désir. Comment le Fils de Dieu allait-il réagir à sa supplication ? Qu’a-t-il pensé à la vue de cet homme, probablement défiguré ? Allait-il réagir comme les Pharisiens, qui portaient sur les lépreux un regard impitoyable ?

11 Re: 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Dim 1 Juil - 11:45

Josué

avatar
Administrateur
*** w04 1/7 p. 10-11 § 9-10 ‘ Allez et faites des disciples ’ ***
Le récit de la pêche extraordinaire montre aussi l’importance d’avoir la bonne motivation pour obéir au Christ : l’amour. Quand Pierre lui a dit : “ Éloigne-toi de moi, Seigneur, parce que je suis un homme pécheur ”, Jésus ne s’est pas éloigné ni ne l’a condamné pour un péché quelconque (Luc 5:Cool. Jésus ne l’a pas non plus critiqué parce qu’il lui demandait de partir. Au lieu de tout cela, il a répondu gentiment : “ Cesse d’avoir peur. ” Si quelqu’un avait obéi au Christ parce qu’il aurait ressenti une crainte morbide à son égard, sa motivation n’aurait pas été bonne. Jésus a dit à Pierre que ses compagnons et lui se rendraient utiles en devenant pêcheurs d’hommes. De la même façon aujourd’hui, nous ne faisons pas appel à la peur ni à d’autres sentiments négatifs, comme la culpabilité et la honte, pour obliger autrui à obéir au Christ. Seule l’obéissance, consentie de toute son âme et fondée sur l’amour pour Dieu et pour Christ, réjouit le cœur de Jéhovah. — Matthieu 22:37.
“ Faites des disciples de gens d’entre toutes les nations ”
10 La deuxième question que soulève l’ordre du Christ est : où fallait-il faire des disciples ? Jésus a dit à ceux qui le suivaient : “ Faites des disciples de gens d’entre toutes les nations. ” Avant l’époque où il a accompli son ministère, les gens des nations étaient les bienvenus en Israël s’ils venaient servir Jéhovah (1 Rois 8:41-43). Jésus lui-même avait prêché principalement aux Juifs selon la chair, mais à présent il disait à ses disciples d’aller vers les gens d’entre toutes les nations. C’était comme si la zone de pêche de ses disciples (le territoire où ils prêchaient) s’était limitée jusque-là à un “ étang ” (les Juifs selon la chair), mais allait bientôt s’étendre à toute la “ mer ” (l’humanité). Ce changement a compliqué la tâche des disciples, mais ils ont obéi aussitôt à l’instruction de Jésus. Moins de 30 ans après la mort de Jésus, l’apôtre Paul pouvait écrire que la bonne nouvelle avait été prêchée non seulement aux Juifs, mais encore “ dans toute la création qui est sous le ciel ”. — Colossiens 1:23.

12 Re: 25 juin–1er juillet LUC 4-5 le Lun 2 Juil - 8:11

samuel

avatar
Administrateur
jours viendront, et quand l'époux leur sera ôté, alors ils jeûneront en ces jours-là.
 Voir, sur le sens de cette réponse, Matthieu 9.15, note, et Marc Marc 2.19,20, notes.

Sin., D, l'Itala portent : Les amis de l'époux peuvent-ils jeûner ? Leçon probablement tirée de Matthieu et de Marc.
- Luc rend cette pensée d'une manière pleine de solennité et de tristesse : "Les amis de noce ne peuvent pas jeûner maintenant ; mais des jours viendront."
Quels sont ces jours ? On le pressent : cependant Jésus le dit expressément dans un second membre de phrase : et quand l'époux leur sera ôté, alors ils jeûneront en ces jours-là.
Il faut remarquer la répétition de ces derniers mots : Jésus prévoit dans un prochain avenir ces jours redoutables pour ses pauvres disciples. Dans Sin., C, quelques majuscules et des versions, et, devant quand l'époux, est omis.
Il est authentique, mais sa vraie place est probablement celle qu'il occupe dans Matthieu 9.15 : et alors ils jeûneront.
5.36Or il leur disait aussi une parabole : Il n'y a personne qui déchirant une pièce d'un habit neuf la mette à un vieil habit ; autrement, d'un côté il déchire le neuf, et d'autre part, la pièce prise du neuf ne s'accorde pas avec le vieux.
 Le texte reçu omet : déchirant de.

La traduction est dès lors : "Personne ne met une pièce d'un habit neuf à un vieil habit."
Cette leçon a au fond le même sens, mais elle indique moins clairement qu'il faut déchirer l'habit neuf pour se procurer la pièce.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum