Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

pourquoi le tétragramme a disparue dans le NT?

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 6 sur 21]

Psalmiste


Rappel du premier message :

Admin a écrit:depuis quand l'Eternel est il un nom propre?

Sur le Mont Blanc il se trouve de la neige éternelle !!!

Cela veut-il dire que la chaine de montagne s'appelle "Eternelle" et non plus les Alpes ???


philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
C'est bien Alexandre aussi de temps en tant de se renseigner pour voir le sens d'un verset qui ne va pas dans ton sens...EN S'aidant d'autres traductions possibles......

Josué


Administrateur
concenant JEAN 17/26 voila ce que dit le cd bible one ligne sur le mot.
Nom

Nom. Chez les Orientaux et, en particulier, chez les Hébreux, tous les noms avaient, en règle générale, une signification appellative plus ou moins claire et simple, comme cela se voit encore assez souvent chez les peuples modernes, et, en français, dans des noms tels que Dumoulin, Deschamps, Leroy, Hardy, Agricol, Legendre, etc. C’étaient ordinairement les mères qui donnaient le nom aux enfants, et ce nom rappelait, soit les circonstances qui avaient précédé ou accompagné leur naissance, soit des préoccupations, des craintes ou des désirs, des souvenirs ou des vœux. Ils faisaient ainsi connaître, tantôt un détail de l’histoire de l’enfant, tantôt les pressentiments de la mère ; on peut voir ce que dit l’Écriture au sujet des noms d’Ève, de Caïn, d’Abel, de Noé, etc. (#Ge 3:20; 4:1; 5:29; 29:32, etc.).
Tous les noms hébreux commençant ou finissant par El, Éli, Jo, Jéh, tels que Elkana, Samuel, Éliakim, Josias, Jéhoachaz, etc., ont une signification dont Dieu est le sujet ou l’objet (#Ge 29:35). De même les noms araméens, assyriens ou phéniciens, dans lesquels se rencontrent les syllabes Bel, Bahal, Nébo et Nébu, ont trait aux faux dieux de ces nations. En français, nous avons les noms de Louis de Dieu, de Dieudonné, d’Espérandieu, qui rappellent l’antique usage des Hébreux. En allemand aussi Gottlieb, Ehregott, etc. D’autres noms, tels que Rachel, Thamar, Ketsiha, donnés plus généralement à des femmes, rappellent des idées aimables et gracieuses ; ce sont parfois des noms de fleurs ou de jolis animaux, rose, biche, etc. Plus tard, lorsqu’on a suffisamment usé du droit d’inventer, on se mit à donner aux enfants des noms déjà existants, que l’on choisit tantôt par goût, tantôt parmi ceux des parents les plus rapprochés ou les plus considérés. Le nom du père passait ordinairement à son fils aîné, #/APCJ Tob 1:10 ; #Lu 1:61 ; parfois aussi le préfixe \@bar\@, qui signifie fils, s’ajoutait simplement au nom d’un homme pour désigner son fils, ainsi Barthélémi, Bartimée, Barjona, peut-être Barrabas ; les exemples de ce dernier mode appartiennent surtout aux derniers temps de la nation juive et à la domination romaine.

Les Juifs postérieurs abrégèrent souvent les anciens noms : ainsi Jésuah pour Jéhosuah, Lazare pour Éléazar ; ils admirent des noms araméens, tels que Marthe, Caïphe, Tabitha. Sous les Séleucides, les Juifs prirent des noms grecs, ou traduisirent en grec leurs noms hébreux : Lysimaque, Antipatros, Bérénice, Hérode, se trouvent, soit dans les Maccabées, soit dans Josèphe ; Dosithée est la traduction de Sabdiel ; Nicolas, de Balaam ; Ménélas, de Jonia. D’autres noms hébreux, enfin, furent grécisés dans leur forme, et Alkimos n’est autre qu’Éliakim. Ce qui n’était peut-être d’abord qu’une manie ou une obligation passa bientôt dans les mœurs : on prit des noms grecs par goût, on y joignit même des noms latins, tels que Justus. Avec le temps, et par suite de ce mélange des deux langues, il se trouva des hommes qui portaient deux noms : Jean Marc, Jésus Juste (#Col 4:11). Si ces cas n’étaient pas très rares, on les a cependant trop généralisés en voulant y trouver la solution d’un grand nombre de difficultés historiques ou généalogiques des livres saints. Un homme pouvait porter, à côté de son nom, celui de son père avec l’affixe Bar, comme Joseph Barrabas, ou bien tel nom ou surnom de circonstance, Simon Céphas ou Pierre, Joses Barnabas, Simon Cananite, Simon de Cyrène, ou bien encore pour distinguer plusieurs personnes de même nom, un nom du lieu d’origine, Marie Magdeleine, Judas Iscariote, etc. C’était, comme nous l’avons dit, la mère ou, en général, les plus proches parents qui donnaient le nom à l’enfant (#Ge 29:32; 35:18 ; #1S 1:20; 4:21 ; \@Homère, Odyssée 18,6\@) ; des voisins amis, espèces de parrains, y contribuaient quelquefois comme chez nous (#Ru 4:17 ; #Lu 1:59).

Il arrivait aussi que le nom d’une personne était changé dans le cours de sa vie, par suite d’une destination divine nouvelle, d’une promesse, ou d’un changement de dispositions, soit que le nouveau nom remplaçât entièrement l’ancien, soit qu’il en prît la place petit à petit, et que le surnom finît par éclipser le nom véritable, Abraham pour Abram, Israël pour Jacob, Josué pour Osée, Pierre pour Simon, Barnabas pour Joses, etc. Le nom des rois changeait souvent à leur avènement (#2R 23:34; 24:17), exemple que les princes-papes ont imité. Il en était de même de personnes subalternes dans des moments importants de leur vie (#No 13:17 ; #Jn 1:42 ; #Ac 4:36), comme les moines, à leur entrée dans le cloître, prennent, pour ensevelir leur passé, un nom nouveau, qui est censé en faire des hommes nouveaux. Nathan donne à son royal élève le nom de Jédidja (#2S 12:25). Éliakim fut nommé Jéhojakim par Pharaon-Néco qui, par ce changement, voulut rendre sensible la dépendance du roi de Juda (#2R 23:34).

-  Le surnom de Boanergès, que Jésus donna à Jean et à Jacques (#Mr 3:17), ne paraît pas leur être resté ; il n’avait trait qu’à une circonstance bientôt effacée, et ne portait qu’un jugement momentané sur un caractère parfois trop fougueux. Les exemples cités (#Ge 41:45 ; #Da 1:7; 5:12) sont des changements de noms nécessités non seulement par un changement de carrière, mais encore et surtout parce que ces hommes, Joseph et Daniel, appelés à remplir de hautes fonctions dans une cour étrangère, ne pouvaient pas continuer d’y porter leurs noms hébreux. Voir encore l’article \@Paul\@, et d’autres.

Copyright Bost/Éditions Clé

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Maintenant accroche toi car comme tu vas le voir des rabbins vont jusqu'à dire qu'on peut prononcer le NOM DE JEHOVAH SI ON RESPECTE un procédé et cela dans l'un des livres les plus respecté du monde juif: Le Zoar voici

alexandre


concenant JEAN 17/26 voila ce que dit le cd bible one ligne sur le mot.
Nom

Quel rapport avec notre discussion ????

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Alors dans certains milieu juif Alexandre certains ne te suivent pas ni ne suivent tous les rabbins qu'en penses-tu
En tous cas même le Nom de Jéhovah est cité par les rabbins cheers a+

Josué


Administrateur
philippe83 a écrit:
ça contredis les affirmations de notre ami alexandre.

alexandre


Tu devrais lire ces liens, franchement tu vas t'instruire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kiddoush_Hashem


http://fr.wikipedia.org/wiki/Noms_de_Dieu_dans_le_juda%C3%AFsme


Question :

Jésus dit-il « J’ai manifesté ton nom, Yhwh, aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde » ?

NON !


Les TdJ, qui citent souvent ce verset comme preuve que Jésus fait référence au "Nom" de Dieu, ne se rendent jamais compte que le nom en lui-même, “Yhwh”, n’apparait justement pas dans ces versets. Jésus parle seulement “du Nom”.

Ils remarquent encore moins que deux autres références au Nom apparaissent un tout petit peu plus loin, dans cette même prière (vts. 11 et 12) :

« En outre, je ne suis plus dans le monde, mais eux sont dans le monde et moi je viens vers toi. Père saint, veille sur eux à cause de ton nom que tu m’as donné, afin qu’ils soient un comme nous le sommes. Quand j’étais avec eux, je veillais sur eux à cause de ton nom que tu m’as donné ; et je les ai gardés »

Est-ce que les TdJ diraient encore de ces versets : « Ce nom, c’est Jéhovah ! » ?

Le Père a-t-il donné au Fils le nom de Jéhovah ?

Je ne pense pas que les TdJ se hasarderaient à ce genre de déclaration. Ils comprennent bien ici que l’expression “ton Nom” ne désigne pas à proprement parler le vocable “Yhwh”, mais bien quelque chose de beaucoup plus large.


Quel est donc ce « nom » manifesté par Jésus à ses disciples ?


Il est formulé en toutes lettres à 6 reprises dans cette belle prière : il s’agit de « Pater », c'est-à-dire « Père » (Jean 17, 1, 5, 11, 21, 24 , 25).

Jésus dit aussi : « Père saint, garde-les en ton nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un comme nous sommes un. Lorsque j’étais avec eux, je les gardais en ton nom que tu m’as donné » (Jean 17, 11, 12). Et encore, à un autre moment : « Père, glorifie ton nom » (Jean 12, 28).


Rappel :

Ces paroles de Jésus font partie intégrante d’une prière que Jésus adresse à son Père (Jean 17, 1-26). On remarque encore une fois que le nom divin n’y figure pas une seule fois, ni même Kurios qui aurait accessoirement pu être mis à sa place, il y ajuste "Père".



Dernière édition par alexandre le Lun 27 Juin - 16:28, édité 1 fois

Josué


Administrateur
alexandre a écrit:
concenant JEAN 17/26 voila ce que dit le cd bible one ligne sur le mot.
Nom

Quel rapport avec notre discussion ????
tout simplement qu'un nom a une signification précise et en traduisant le tétragramme par SEIGNEUR il perd sa signification original.

alexandre


tout simplement qu'un nom a une signification précise et en traduisant le tétragramme par SEIGNEUR il perd sa signification original.

Quel est donc ce « nom » manifesté par Jésus à ses disciples ?


Il est formulé en toutes lettres à 6 reprises dans cette belle prière : il s’agit de « Pater », c'est-à-dire « Père » (Jean 17, 1, 5, 11, 21, 24 , 25).

Jésus dit aussi : « Père saint, garde-les en ton nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un comme nous sommes un. Lorsque j’étais avec eux, je les gardais en ton nom que tu m’as donné » (Jean 17, 11, 12). Et encore, à un autre moment : « Père, glorifie ton nom » (Jean 12, 28).

C'est Jésus qui fournit ce NOM.

Le vrai nom de Dieu est ainsi clairement révélé par Jésus qui l’emploie à de nombreuses reprises. Cependant, la formule : « Je leur ai fait connaître ton nom » a une signification plus profonde que le seul sens littéral. Il s’agit en fait d’un sémitisme (façon de parler propre aux langues sémites dont l’hébreu et l’araméen font partie) que l’on pourrait aussi bien rendre par : « Je leur ai fait connaître qui tu es (ou étais) vraiment », c'est-à-dire « Notre Père céleste », « un Dieu d’Amour », etc. En hébreu en effet, l’expression « mon nom », « ton nom », « son nom » est fréquemment mise pour : « moi », « toi », « lui » (Deutéronome XIV, 23 ; II Samuel XXII, 50 ; I Rois VIII, 41, 44, 48 ; Isaïe LXIV, 1 ; Jérémie XXIII, 27 ; Malachie I, 6…)



Dernière édition par alexandre le Lun 27 Juin - 16:51, édité 1 fois

Josué


Administrateur
justement je te pose la question car JESUS et venu pour faire connaître le nom ça fait partie de sa mission?

Josué


Administrateur
justement je te pose la question car JESUS et venu pour faire connaître le nom ça fait partie de sa mission?
la Bible établit aussi un lien fort et dynamique entre certaines personnes et leur nom. C’est ainsi par exemple que le grand prophète du salut, Ésaïe, porte un nom qui signifie « Yahweh sauve ». D’une façon générale, l’Écriture montre que la providence de Dieu dirige le cours de la vie et elle voit dans le nom
Dit nous que signifie le nom de JESUS?

alexandre


justement je te pose la question car JESUS et venu pour faire connaître le nom ça fait partie de sa mission?
la Bible établit aussi un lien fort et dynamique entre certaines personnes et leur nom. C’est ainsi par exemple que le grand prophète du salut, Ésaïe, porte un nom qui signifie « Yahweh sauve ». D’une façon générale, l’Écriture montre que la providence de Dieu dirige le cours de la vie et elle voit dans le nom

Verbiage inutile et sans intêret !

Dit nous que signifie le nom de JESUS?

Vous êtes un "poseur de questions" ... vous êtes amusant, vous posez des questions comme un professeur qui n' a aucune connaissance, voir unr certaine ignorance !

La question je pose est la suivante :

Les rédacteurs du NT et les chrétiens nommaient-ils et designaient-ils Dieu par le Tétragramme ?

La réponse est sans equivauque .... NON et encore NON.

Le fait est que dans le texte grec du NT, Dieu est systématiquement désigné par les mots grec “Kurios” (c’est-à-dire : “Seigneur”) ou “Théos” (“Dieu”, évidemment). Il y est bien sûr également souvent question du “Père” (“Pater”, en grec), qui est d’ailleurs l’appellation exclusive de Jésus pour s’adresser à Dieu (jusque dans la “prière modèle” reconnue par les TdJ, en Matthieu 6.9s). Ce sont là les seuls termes grecs par lesquels est désigné Dieu dans le NT.

La signification du Nom de Jésus ne nous renseigne pas sur la façon de faire des chrétiens.

Josué


Administrateur
comme a tes bonnes habitudes tu fuis quand il faut te servir de la bible.
alors je repose la question quel est la signification du nom JESUS ?

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Tiens une petite dernière pour voir que certaines traductions n'ont pas compris Jean 17:11,12 comme notre ami Alexandre et compère voici [img] [/img]

Josué


Administrateur
PHILIPPE j'ais fais une fausse manip j'ais enlevé ta citation Embarassed Embarassed
remet là s t p.

Pierrot



Supprimé ...car en double ...!!!

Errare humanum est ...
Pardonnez moi ...
J'avais pas vu ...!!!



Dernière édition par Pierrot le Mar 28 Juin - 8:34, édité 1 fois (Raison : Doublon)

Pierrot


La question initiale (déjà changée par Admin!)EST :

pourquoi le tétragramme a disparue dans le NT?

Il a été démontré que , jusqu'à PREUVE du contraire , celà est impossible ...

Il a été démontré que le Tétragramme n'apparait pas dans les textes du Nouveau Testament Grec ...

Il a été démontré que les TJ font plus confiance aux "témoins indirects" qu'aux "témoins directs" pour étayer leurs Théories à ce sujet ...

Il a été démontré que les TJ admettent que les "Textes recus" sont "dignes de confiance " et n'ont "pas été altérés" ...mais choses bizarre par ailleurs , qu'ils ont été trafiqués et ne sont pas dignes de confiance ...

Dieu aurait préservé SA PAROLE ....oui , mais très mal et n'aurait pas pu empêcher que certains "trafiquent avec son NOM" ...

Le problême , c'est qu'il n'Y A AUCUN ARGUMENT ...RIEN ...LE VIDE ...AUCUNE explication plausible ...mais des questions encore et encore ...et des argument encore et encore sans aucun véritable LIEN avec le sujet ....

Vous en "êtes réduits " à argumenter sur des "commentaires " et des "traductions" qui datent du moyen âge ...en prenant BIEN SOIN d'éviter de parler des TEXTES grecs Anciens ....

POURQUOI ...?

Pas de post en double oui en triple Pierrot merci.

Czana


Pour répondre à ta question foireuse disons que nous sommes désolé pour ton manque de culture et ton esprit tordu mais hélas le problème vient de là et nous ne pouvons rien pour toi.

Pierrot


Odessa a écrit:Pour répondre à ta question foireuse disons que nous sommes désolé pour ton manque de culture et ton esprit tordu mais hélas le problème vient de là et nous ne pouvons rien pour toi.

C'était bien pour pallier à mon manque de culture que je posais la question ....(à ceux qui en ont!) ....malheureusement , c'est peut être pour ne pas "donner leurs perles aux pourceaux " qu'ils ne partagent pas leur culture ....

Concernant "l'esprit tordu" ....c'est "autre chose" ... Very Happy

Il a été démontré que le Tétragramme n'apparait pas dans les textes du Nouveau Testament Grec ...

Il a été démontré que les TJ font plus confiance aux "témoins indirects" qu'aux "témoins directs" pour étayer leurs Théories à ce sujet ...

Il a été démontré que les TJ admettent que les "Textes recus" sont "dignes de confiance " et n'ont "pas été altérés" ...mais choses bizarre par ailleurs , qu'ils ont été trafiqués et ne sont pas dignes de confiance ...

Dieu aurait préservé SA PAROLE ....oui , mais très mal et n'aurait pas pu empêcher que certains "trafiquent avec son NOM" ...
Je ne vois pas pourquoi un "pourquoi" serait une question "foireuse" ...
foireux,euse
(adjectif et nom commun).
[familier] Qui a la colique.
Peureux, lâche.
Qui ne fonctionne pas.
Manqué, raté.
Se dit d'une affaire, d'une entreprise qui n'est pas claire.

Manque de culture ...?
Esprit tordu ...?

Que le seigneur te bénisse ...

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Donc vous en êtes réduits à dire que le Nom du Dieu de Jésus est: """Père""" mais je regrette dans l'AT CE MÊME PERE A UN NOM!!!!
Voici ce que déclare Esaie 64:8:"YHWH tu es NOTRE PERE"!
Donc quand Jésus s'adressait à son Père il s'adressait à qui????

C'est si difficile que cela???
Auriez-vous peur Alexandre et Pierrot de reconnaitre qu'il s'adressait à YHWH????

Au fait pour revenir sur la façon de comprendre autrement le passage de Jean 17 :11,12 à la sauce d'Alexandre comment se fait-il que de nombreuses versions issues de votre milieu semble t-il car finalement on ne s'est pas quelle est votre appartenance religieuse dite chrétienne....NOUS APPRENNENT CE QUI SUIT SUR LES PAROLES DE JESUS...Voici

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
[img] [/img]

Josué


Administrateur
je voudrais rajouté une chose a pierrot que si le sujet a été divisé c'est indépendamment de nous c'est le robot qui la fait suite a un nombre de messages

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
" ils étaient fidèles A TON NOM QUE TU M'A CHARGE DE FAIRE CONNAITRE....."""
Alors Pierrot et Alexandre vous -êtes sur que votre compréhension de Jean 17:11,12 est la seule????
Cette traduction Synodale et d'autres d'ailleurs vous apprennent quoi sur le sens de ce passage????

Et je regrette mais pour un juif de notre époque qui veut lire dans sa langue celle que parler peut être Jésus au premier siècle pour lui le Père dans le NT SERA AUSSI YHWH!!!!!!

la preuve en lisant Jacques 3:9 dans le NT Hébreu/Français de Segond puisque côté hébreu c'est bien le Tétragramme (YHWH) qui est le Seigneur et le Père !!
voici:

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
[img] [/img]

Czana


Pierrot a écrit:
Odessa a écrit:Pour répondre à ta question foireuse disons que nous sommes désolé pour ton manque de culture et ton esprit tordu mais hélas le problème vient de là et nous ne pouvons rien pour toi.

C'était bien pour pallier à mon manque de culture que je posais la question ....(à ceux qui en ont!) ....malheureusement , c'est peut être pour ne pas "donner leurs perles aux pourceaux " qu'ils ne partagent pas leur culture ....

Concernant "l'esprit tordu" ....c'est "autre chose" ... Very Happy

Il a été démontré que le Tétragramme n'apparait pas dans les textes du Nouveau Testament Grec ...

Il a été démontré que les TJ font plus confiance aux "témoins indirects" qu'aux "témoins directs" pour étayer leurs Théories à ce sujet ...

Il a été démontré que les TJ admettent que les "Textes recus" sont "dignes de confiance " et n'ont "pas été altérés" ...mais choses bizarre par ailleurs , qu'ils ont été trafiqués et ne sont pas dignes de confiance ...

Dieu aurait préservé SA PAROLE ....oui , mais très mal et n'aurait pas pu empêcher que certains "trafiquent avec son NOM" ...
Je ne vois pas pourquoi un "pourquoi" serait une question "foireuse" ...
foireux,euse
(adjectif et nom commun).
[familier] Qui a la colique.
Peureux, lâche.
Qui ne fonctionne pas.
Manqué, raté.
Se dit d'une affaire, d'une entreprise qui n'est pas claire.

Manque de culture ...?
Esprit tordu ...?

Que le seigneur te bénisse ...


C'est ta déclaration ci dessous qui est foireuse et la question qui va avec mais je ne t'apprends rien n'est-ce pas?

Il a été démontré que les TJ admettent que les "Textes recus" sont "dignes de confiance " et n'ont "pas été altérés" ...mais choses bizarre par ailleurs , qu'ils ont été trafiqués et ne sont pas dignes de confiance ...

Et ça ne vaut pas le coup de relever....
A présent va monter tes embrouilles ailleurs on a pas de temps à perdre avec tes élucubrations. On te l'a dit 100 fois. Et merci de cesser de faire des copiés collés de ce que j'écris vers d'autres forums car c'est illégale.
J'imagine que tu n'es venu que pour ça.

Je vais t'avouer un truc, j'ai été surprise d'apprendre que tu étais un homme car tu as tellement de la volaille que je te croyais femme.
Tu ne serais pas né dans un poulailler par hasard ?

Josué


Administrateur
philippe83 a écrit:[img] [/img]
pour aller dans ton sens voila la traduction CHOURAQUI sur ce verset.
9. Par elle nous bénissons IHVH-Adonaï, le père;
et par elle nous maudissons les hommes,

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Alors parfois quand il y a une impasse c'est logique et juste de commencer par le commencement!
Et malheureusement pour vous le tétragramme apparait plus de 6000 fois dans l'AT relié à des termes tels que YHWH/Adonai=(Jéhovah/Yahvé Seigneur) par exemple en ¨Ps 71:5,16. Mais aussi YHWH notre Père en Esaie 66:8(7).

Donc comme Jésus était auprès de son Père dans les cieux à cette période de l'histoire Jésus savait obligatoirement comment son Père s'appelait y compris quand des titres tels que "Seigneur =adonai, ou encore Dieu= elohim étaient reliés au Tétragramme n'est-ce pas?
Aller t-il une fois sur terre """oublié"""volontairement le nom YHWH DE SON PERE ET DE SON DIEU???
Alors puisque le tétragramme est le Nom qui apparait le plus dans la Bible quelle est la raison qui a amener sa disparition dans les copies?? ET......SON RETOUR DANS L'AT??????
Oui ou non les copistes ont-ils repris ENTIEREMENT CE QU'ILS AVAIENT SOUS LES YEUX AU DEPART AU DEPART AU DEPART??????

En fait si le Nom avait totalement disparu y compris de l'AT ALORS OUI LE nOM DE dIEU SERAIT SECONDAIRE MAIS SON APPARITION ET LE FAIT QU'IL SOIT ENCORE MAINTENUE DANS L'AT Y COMPRIS APRES L'ERE CHRETIENNE EST UNE PREUVE IRREFUTABLE QUE DIEU ATTACHE DE L'IMPORTANCE A SON NOM UNIQUE QUI SELON EXODE 3:15 devait demeurer POUR TOUJOURS!!!
a+

alexandre


Comment peut-on imaginer que TOUS les manuscrits disponibles furent falsifiés en si peu de temps (98 / 125) sur 3 continents d'une manière aussi généralisée et systématisée ?

Josué


Administrateur
et comment explique tu que dans d'autres mss le tétragramme apparaît
au fait j'attend toujours ma réponse sur la signification de nom de JESUS.
Tu ne va pas faire comme pour le proverbe 30:4 me répondre au calandres grecques.

alexandre


Le terme « pour toujours » (« temps indéfini » dans la traduction du monde nouveau) contenu dans Ecclésiaste 1/4 est traduit du mot hébreu « ohlam » qui ne signifie pas toujours éternel, mais qui est souvent employé dans la loi Mosaïque, et en relation avec la prêtrise Aaronique pour des choses de longue durée mais pas éternelles ; Vous pourrez vérifier cela dans la concordance.

samuel


Administrateur
Admin a écrit:comme a tes bonnes habitudes tu fuis quand il faut te servir de la bible.
alors je repose la question quel est la signification du nom JESUS ?
nous avons l'habitude avec alexandre concernant ce genre de question qui le met dans ses retranchements il louvoie.

alexandre


"Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit"

Quel est le Nom du Saint Esprit ?

Être baptisé au Nom du fils signifie-t-il l'être au Nom de Jésus ?


"Que ton Nom soit sanctifié"

Jésus fait-il allusion au Tétragramme quand il parle du Nom ?


La prière le "Notre Père" est inspiré d'une prière juive, or les juifs ne prononcaient le Tétragramme mais le remplacaient par l'occurence "Le Nom".
Le Kaddish (hébreu : קדיש qaddish, « sanctification ») est l'une des pièces centrales de la liturgie juive et a également influencé plusieurs prières chrétiennes, dont le Notre Père.
Il a pour thème la magnification et sanctification du Nom divin, en référence à l'une des visions eschatologiques d'Ézéchiel.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kaddish


Josué


Administrateur
samuel a écrit:
Admin a écrit:comme a tes bonnes habitudes tu fuis quand il faut te servir de la bible.
alors je repose la question quel est la signification du nom JESUS ?
nous avons l'habitude avec alexandre concernant ce genre de question qui le met dans ses retranchements il louvoie.
tu as raison il ne répond toujours pas Very Happy
il veux nous faire croire que JESUS était influencé par la tradition juive.
malin malin et demi.
alors alexandre ça vient cette réponse concernant la signification du nom de JESUS?

alexandre


il veux nous faire croire que JESUS était influencé par la tradition juive.
malin malin et demi.

Votre ignorance n'a d'égal que votre aveuglement .... instruisez vous en lisant le lien suivant :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kaddish

alors alexandre ça vient cette réponse concernant la signification du nom de JESUS?

Voilà une question interessante !

“ Yhwh est salut ” = Jésus

C'est encore une diversion qui ne vise qu'à éluder la vraie question :

Comment les chrétiens et les rédacteurs du NT designaient-ils Dieu ?

Qu"un nom contienne le le Tétragramme ne répond pas à cette question !

Pas plus qu'une personne qui se nomme "Christain" (Messie, grec), a une connaissance spécifique du Messie.

Pour en revenir à la question cruciale, Comment les chrétiens et les rédacteurs du NT designaient-ils Dieu ...... Or, au risque de nous répéter, le fait est que dans le texte grec du NT, Dieu est systématiquement désigné par les mots grec Kurios (c’est-à-dire : “Seigneur”) ou Théos (“Dieu”, évidemment). Il y est bien sûr également souvent question du “Père” (“Pater”, en grec), qui est d’ailleurs l’appellation exclusive de Jésus pour s’adresser à Dieu (jusque dans la “prière modèle” reconnue par les TdJ, en Matthieu 6.9s).
Ce sont là les seuls termes grecs par lesquels est désigné Dieu dans le NT.



Dernière édition par alexandre le Mar 28 Juin - 13:06, édité 1 fois

samuel


Administrateur
alors c'est quoi la signification du nom de JESUS?
car si nous nous somme aveugle toi tu est sourd

alexandre


alors c'est quoi la signification du nom de JESUS?
car si nous nous somme aveugle toi tu est sourd
Je suis atteré par la faiblesse de votre position, des phrases sans intêret, à la limite du ridicule, vide et sans fondement !

Comment les chrétiens et les rédacteurs du NT designaient-ils Dieu ?

Qu"un nom contienne le le Tétragramme ne répond pas à cette question !

Pas plus qu'une personne qui se nomme "Christain" (Messie, grec), a une connaissance spécifique du Messie.

Pour en revenir à la question cruciale, Comment les chrétiens et les rédacteurs du NT designaient-ils Dieu ...... Or, au risque de nous répéter, le fait est que dans le texte grec du NT, Dieu est systématiquement désigné par les mots grec Kurios (c’est-à-dire : “Seigneur”) ou Théos (“Dieu”, évidemment). Il y est bien sûr également souvent question du “Père” (“Pater”, en grec), qui est d’ailleurs l’appellation exclusive de Jésus pour s’adresser à Dieu (jusque dans la “prière modèle” reconnue par les TdJ, en Matthieu 6.9s).

Ce sont là les seuls termes grecs par lesquels est désigné Dieu dans le NT.

Pierrot


Admin a écrit:je voudrais rajouté une chose a pierrot que si le sujet a été divisé c'est indépendamment de nous c'est le robot qui la fait suite a un nombre de messages

Je voulais juste dire qu'au départ , le sujet , c'était
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/t789-le-grand-nom-mysterieux

et qu'à partie du post 27 , tu l'as mis "ailleurs" avec le post d'Alexandre avec le "nouveau titre" ...

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Et je repose la question qui est le Père de Jésus???????
Esaie 66:8 "YHWH TU ES NOTRE PERE"

A l'époque de Jésus YHWH EST-IL ENCORE LE PERE DE JESUS ET SON DIEU???
Sinon....?????

Pierrot


Moressa a dit
A présent va monter tes embrouilles ailleurs on a pas de temps à perdre avec tes élucubrations. On te l'a dit 100 fois. Et merci de cesser de faire des copiés collés de ce que j'écris vers d'autres forums car c'est illégale.
J'imagine que tu n'es venu que pour ça.
Je suis venu car c'était le moment où se terminait ma "mise à l'écart" , "au frigo" , "au vert" , "à la trappe" ...et que je peux de nouveau m'exprimer ... Very Happy

Je vais t'avouer un truc, j'ai été surprise d'apprendre que tu étais un homme car tu as tellement de la volaille que je te croyais femme.
Tu ne serais pas né dans un poulailler par hasard ? Voilà une réponse "toute en finesse" que j'apprécie grandement ! Merci pour cette marque d'affection ...! La prochaine fois , je signerais "PIERROTTE" afin que tu ne sois pas "surprise" ...!!! Entre "poules" on devrait s'entendre ...NON ??? Very Happy Laughing Razz
Very Happy

Pierrot


[quote="alexandre"]


alors alexandre ça vient cette réponse concernant la signification du nom de JESUS?

Voilà une question interessante !

“ Yhwh est salut ” = Jésus

C'est encore une diversion qui ne vise qu'à éluder la vraie question :

Comment les chrétiens et les rédacteurs du NT designaient-ils Dieu ?

Qu"un nom contienne le le Tétragramme ne répond pas à cette question !

Pas plus qu'une personne qui se nomme "Christain" (Messie, grec), a une connaissance spécifique du Messie.

Pour en revenir à la question cruciale, Comment les chrétiens et les rédacteurs du NT designaient-ils Dieu ...... Or, au risque de nous répéter, le fait est que dans le texte grec du NT, Dieu est systématiquement désigné par les mots grec Kurios (c’est-à-dire : “Seigneur”) ou Théos (“Dieu”, évidemment). Il y est bien sûr également souvent question du “Père” (“Pater”, en grec), qui est d’ailleurs l’appellation exclusive de Jésus pour s’adresser à Dieu (jusque dans la “prière modèle” reconnue par les TdJ, en Matthieu 6.9s).
Ce sont là les seuls termes grecs par lesquels est désigné Dieu dans le NT.

Je pense qu'ils n'ont pas le courage de seulement penser à la question qui est posée ...et que le seul moyen , c'est d'essayer de "FAIRE diversion" depuis le post 27 du sujet
http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/t789-le-grand-nom-mysterieux

Comment les chrétiens et les rédacteurs du NT designaient-ils Dieu ...?

Question TRES difficile ...semble t'il ....
Même avec la Réponse donnée juste en dessous , comme dans "la Tour de garde" ...!!!
Il suffit de la lire , de la répéter et de dire : "bon sang , mais c'est bien sur !!!!"

"" le fait est que dans le texte grec du NT, Dieu est systématiquement désigné par les mots grec “Kurios” (c’est-à-dire : “Seigneur”) ou “Théos” (“Dieu”, évidemment). Il y est bien sûr également souvent question du “Père” (“Pater”, en grec), qui est d’ailleurs l’appellation exclusive de Jésus pour s’adresser à Dieu (jusque dans la “prière modèle” reconnue par les TdJ, en Matthieu 6.9s).

Ce sont là les seuls termes grecs par lesquels est désigné Dieu dans le NT.""

alexandre


Et
je repose la question qui est le Père de Jésus???????
Esaie 66:8 "YHWH TU ES NOTRE PERE"

A l'époque de Jésus YHWH EST-IL ENCORE LE PERE DE JESUS ET SON DIEU???
Sinon....?????

OUI, bien sûr .... et alors ?!?!

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Eh Alexandre tu peux nous expliquer le sens de l'expression "mémorial""de génération en génération" qui suit le mot "toujours" en Exode 3:14 au sujet du Nom de Dieu??

Enfin dans ta réponse message 292 tu reconnait que le Père de Jésus est YHWH cheers
Donc le nom du Père de Jésus c'est YHWH??????????????????

alexandre


Enfin dans ta réponse message 292 tu reconnait que le Père de Jésus est YHWH cheers
Donc le nom du Père de Jésus c'est YHWH??????????????????

Je ne vois pas en quoi cela te réjouis ?? ..... cela ne répond à la question, Comment les chrétiens et les rédacteurs du NT designaient-ils Dieu ?

Eh Alexandre tu peux nous expliquer le sens de l'expression "mémorial""de génération en génération" qui suit le mot "toujours" en Exode 3:14 au sujet du Nom de Dieu??

Yhwh était le Dieu d'un peuple, les Israëlites, dans le cadre d'une alliance éternelle, une prétrise éternelle, d'une loi éternelle et avec des célébrations éternelles. Le Nom "Yhwh" engageait Dieu a réaliser les promesses faites au peuple .... sauf que l'ancienne alliance (éternelle) fût aboli.

Eternelle ne signifie pas "pour toujours" mais "pour longtemps" !

Voici des exemples ou l'emploie des mots "éternelle", "de génération en génaration", "à perpétuité" ne signifièrent "pour toujours" mais" pour longtemps" !


"De génération en génération, vous commémorerez ce jour par une fête que vous célébrerez en l'honneur de l'Eternel. Cette fête est une institution en vigueur à perpétuité." Exode 12,14


"Aaron et ses fils les porteront quand ils entreront dans la *tente de la Rencontre ou quand ils s'approcheront de l'autel pour faire le service dans le lieu saint; ainsi, ils ne se rendront pas coupables d'une faute qui entraînerait leur mort. C'est une ordonnance en vigueur à perpétuité pour Aaron et pour ses descendants." Exode 28,43


" Cela appartient à Aaron et à ses fils selon une ordonnance en vigueur à perpétuité pour les Israélites, car c'est une offrande, et celle-ci, ils auront à la prélever pour l'Eternel sur leurs sacrifices de communion" Exode 29,28

"Tous les hommes descendants d'Aaron pourront en manger. C'est la part qui leur revient pour toujours, de génération en génération, sur les offrandes consumées par le feu qui appartiennent à l'Eternel. Tous ceux qui y toucheront seront sacrés." Lev 6,11

"C'est une ordonnance immuable que vous respecterez de génération en génération partout où vous habiterez: vous ne consommerez aucune graisse, ni aucun sang." Lev 3,17

Le terme « pour toujours » (« temps indéfini » dans la traduction du monde nouveau) contenu dans Ecclésiaste 1/4 est traduit du mot hébreu « ohlam » qui ne signifie pas toujours éternel, mais qui est souvent employé dans la loi Mosaïque, et en relation avec la prêtrise Aaronique pour des choses de longue durée mais pas éternelles ; Vous pourrez vérifier cela dans la concordance.



Dernière édition par alexandre le Mar 28 Juin - 15:51, édité 1 fois

Pierrot


Merci Alexandre ...!!!
J'avais ouvert un sujet "spécial" , mais c'est encore mieux ici ....

En espèrant que Philippe comprenne ...! Very Happy

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Tu ne répond qu'à moitié cher ami.
En effet le mot "olam" veut dire aussi éternel voir Ps 90:1,2 "O YHWH tu as été pour nous une véritable demeure de générations en générations avant que les montagnes soient nées ....OUI DEPUIS DES TEMPLS INDEFINIS ET POUR DES TEMPS INDEFINIS TU ES DIEU."

Alors Dieu aurait-il une fin???
Et son Nom aussi???? Et bien je vous invite à lire le Ps 135:13 qu'en pensez-vous? """""O YHWH TON NOM EST POUR DES TEMPS INDEFINIS O YHWH TON MEMORIAL EST DE GENERATION EN GENERATION.""""
Voila pourquoi le sens de Exode 3:15 n'est pas seulement sur le mot 'toujours' mais aussi sur l'expression:" de génération en génération (mémorial)!!!

C'est Dieu lui-même qui veut que son Nom soit un "mémorial" ors à quoi sert un mémorial si ce n'est pour se rappeler et ne pas oublier scratch scratch

Enfin je vous repose ma question autrement qui est le DIEU ET PERE DE Jésus ??????
Dieu, le Père, ou YHWH???????????????????????
Aller encore une fois pour le plaisir... Esaie 64:8 "O JEHOVAH (YHWH) TU ES NOTRE PERE"
Alors quand Jésus prier, ou parler de son PERE DE QUI PARLAIT-IL??
C'est si difficile pour vous de comprendre et d'accepter cette simple vérité logique et biblique??????

Et oui en Esaie NOTRE PERE ET (LE VOTRE N'EST-CE PAS?) A UN NOM: YHWH! OUI/NON???
J'espère que vous comprendrez aussi!!! Kdo

alexandre


Merci Alexandre ...!!!
J'avais ouvert un sujet "spécial" , mais c'est encore mieux ici ....

En espèrant que Philippe comprenne ...! Very Happy

Je me permet d'emettre quelques doutes et une réserve mais je n'exclue pas une bonne surprise de la part de Phillipe 83 qui est le SEUL à argumenter (maladroite et faiblement certes) !

alexandre


Tu ne répond qu'à moitié cher ami.

NON cher Ami, ma réponse est complète !

J'ai prouvé que les expressions "DE GENERATION en GENERATION" et à PERPETUITE" (donc pas uniquement éternelle) ne signifie pas toujours "pour toujours". Ces expressions sont employaient en rapport avec l'allaince mosaïque, la prétrise, la loi et les célébrations prescrites par la loi .... pourtant toutes ces choses qui devaient durer "à PERPETUITE" furent abolies.
Dans la mesure ou les chrétiens et les rédacteurs du NT choisirent de ne plus utiliser le Tétragramme (c'est ce que prouvent les 5400 manuscrits du NT), les expressions employées en rapport avec le Tétragramme en Exode 3 ne signifie pas "pour toujours" MAIS "pour longtemps".

Les versets qui prouvent que je n'ai juste analysé le mot "éternel" mais aussi "de génération en génération" et "à perpétuité" :
" Cela appartient à Aaron et à ses fils selon une ordonnance en vigueur à perpétuité pour les Israélites, car c'est une offrande, et celle-ci, ils auront à la prélever pour l'Eternel sur leurs sacrifices de communion" Exode 29,28

"De génération en génération, vous commémorerez ce jour par une fête que vous célébrerez en l'honneur de l'Eternel. Cette fête est une institution en vigueur à perpétuité." Exode 12,14

Et oui en Esaie NOTRE PERE ET (LE VOTRE N'EST-CE PAS?) A UN NOM: YHWH! OUI/NON???

Dans le NT , il ne s'appelle plus Yhwh et je n'y suis pour rien, se sont les 5400 manuscrits du NT qui le montrent.

Au risque de nous répéter, le fait est que dans le texte grec du NT, Dieu est systématiquement désigné par les mots grec Kurios (c’est-à-dire : “Seigneur”) ouThéos (“Dieu”, évidemment). Il y est bien sûr également souvent question du “Père” (“Pater”, en grec), qui est d’ailleurs l’appellation exclusive de Jésus pour s’adresser à Dieu (jusque dans la “prière modèle” reconnue par les TdJ, en Matthieu 6.9s). Ce sont là les seuls termes grecs par lesquels est désigné Dieu dans le NT.

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Et bien moi dans Esaie 64:8 JE LIS QUE "YHWH EST NOTRE PERE " je n'y peux rien surtout que si en plus tu reconnais que Jésus s'adressait à CE PERE PUISQU'IL ETAIT BIEN SON PERE N'EST-CE PAS AU PREMIER SIECLE ENCORE,ALORS...............................

Le Père de Jésus est donc YHWH ET DONC IL EST AUSSI SON DIEU ET PERE!!
Oui/Non?????????

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
A moins que le Père est devenu le Père/Fils??????? idée

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 6 sur 21]

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum