Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

12-18 février MATTHIEU 14-15

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Lun 12 Fév - 10:20

Josué

avatar
Administrateur
12-18 février

MATTHIEU 14-15

Hérode Antipas, fils d’Hérode le Grand et de Malthace, une Samaritaine. Il fut élevé à Rome avec Archélaüs, son frère. Dans son testament, Hérode avait désigné Antipas pour la royauté ; en fin de compte, cependant, il le modifia et nomma Archélaüs. Antipas contesta le testament devant César Auguste, qui appuya la revendication d’Archélaüs, mais divisa le royaume et donna à Antipas la tétrarchie de la Galilée et de la Pérée. Le terme “ tétrarque ”, qui signifie ‘ chef d’un quart ’ de province, désignait le chef d’un petit district ou le prince d’un territoire. Toutefois, ce personnage était peut-être communément appelé roi, au même titre qu’Archélaüs. — Mt 14:9 ; Mc 6:14, 22, 25-27.

2 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Lun 12 Fév - 17:49

samuel

avatar
Administrateur
Et voulant le faire mourir, il craignait la foule, parce qu'on le regardait comme un prophète.
 Marc Marc 6.19,20 nous apprend que ces desseins meurtriers furent inspirés à Hérode par Hérodias ; car lui-même, au moment où Marc nous le dépeint, avait des sentiments tout différents pour Jean Baptiste. (Voir Marc 6.19, note, et comparez Luc 9.9)

Au reste cette crainte qu'il avait de la foule et qui le retenait, nous est aussi confirmée par Josèphe. (Antiq., XVIII, 5, 2.)
14.6Mais comme on célébrait le jour de la naissance d'Hérode, la fille d'Hérodias dansa au milieu de l'assemblée, et plut à Hérode ;
 

3 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Mar 13 Fév - 9:06

Josué

avatar
Administrateur
Hérodiade épousa tout d’abord son oncle, plus précisément le demi-frère de son père, autre fils d’Hérode le Grand (par Mariamne II, sa troisième femme). On l’appelait ordinairement Hérode Philippe pour le distinguer de Philippe le chef de district d’Iturée et de Trachonitide (Lc 3:1). Hérode Philippe, cet oncle et mari d’Hérodiade, lui engendra Salomé, qui fut apparemment la seule enfant de celle-ci. Cependant, Hérodiade divorça pour se marier avec Hérode Antipas, le demi-frère de son ex-mari, qui était également fils d’Hérode le Grand (le grand-père d’Hérodiade) par sa quatrième femme, Malthace. Hérode Antipas, qui était chef de district (littéralement : “ le tétrarque ”) à cette époque-là et que Jésus Christ appela “ ce renard ” (Lc 13:31, 32), divorça aussi d’avec sa première femme, une fille du roi nabatéen Arétas d’Arabie, pour épouser Hérodiade.
Jean le baptiseur avait donc tout lieu de condamner le mariage d’Hérodiade et d’Hérode Antipas, union qui était à la fois illégale et immorale sous la loi juive. Toutefois, pour avoir agi ainsi, il fut jeté en prison, puis décapité. Sa condamnation courageuse et juste de cette union lui avait attiré la haine implacable d’Hérodiade, qui saisit la première occasion de le faire mettre à mort. — Mt 14:1-11 ; Mc 6:16-28 ; Lc 3:19, 20 ; 9:9.

4 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Mer 14 Fév - 14:06

Josué

avatar
Administrateur
Jésus a également gardé un amour fort pour Jéhovah en priant beaucoup. Il est frappant de constater que, tout en étant amical et sociable, il aimait la solitude. Luc 5:16 déclare : “ Il se tenait retiré dans les déserts et priait. ” Et Matthieu 14:23 : “ Finalement, ayant renvoyé les foules, il monta dans la montagne, seul, pour prier. Bien qu’il se fît tard, il était là, seul. ” En ces circonstances et en d’autres, Jésus recherchait la solitude, non par goût ou par misanthropie, mais parce qu’il voulait être seul avec Jéhovah, qu’il voulait prier son Père librement

5 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Jeu 15 Fév - 8:38

Josué

avatar
Administrateur
Jésus se trouve peut-être à Capernaüm lorsque des Pharisiens et des scribes de Jérusalem viennent à lui. Ils cherchent des raisons de l’accuser d’infidélité religieuse. “Pourquoi tes disciples passent-ils outre à la tradition des hommes d’autrefois? lui demandent-ils. Ainsi, ils ne se lavent pas les mains au moment de prendre un repas.” Il ne s’agit pas là d’une exigence divine, mais aux yeux des Pharisiens c’est un péché grave de ne pas observer le rite qui consiste à se laver les mains jusqu’aux coudes avant de manger.
Au lieu de répondre à leur accusation, Jésus leur fait remarquer qu’ils enfreignent volontairement la loi divine. Il déclare: “Et vous, pourquoi passez-vous outre au commandement de Dieu à cause de votre tradition? Ainsi, Dieu a dit: ‘Honore ton père et ta mère’, et: ‘Que celui qui insulte père ou mère disparaisse dans la mort!’ Mais vous, vous dites: ‘Quiconque dit à son père ou à sa mère: “Tout ce que j’ai et dont tu pourrais tirer profit de ma part est un don qui a été voué à Dieu”, celui-là n’a absolument pas à honorer son père.’

6 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Jeu 15 Fév - 9:24

papy

avatar
La tradition des anciens, reçue des pères, c’étaient les usages religieux qu’ils avaient par degrés ajoutés aux prescriptions de la loi. Cette tradition avait plus d’importance aux yeux du pharisaïsme que la loi elle-même. On fondait cette opinion sur des passages mal compris de l’Écriture, tels que Deutéronome 17:10.

7 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Jeu 15 Fév - 11:14

samuel

avatar
Administrateur
Et ayant appelé à lui la foule, il leur dit : Ecoutez et comprenez :
 Jésus va revenir à la question des pharisiens, (verset 2) à laquelle il n'a pas encore répondu. Mais cette réponse, il l'adresse à la foule qui l'entoure et qui avait entendu la question. Par là, il montre à ses adversaires qu'il ne les juge pas dignes de son enseignement, parce que leur cœur n'est pas sincère. (verset 7)
15.11ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, c'est là ce qui souille l'homme.
 La nourriture, même quand elle est prise avec des mains qui n'ont pas été purifiées par des ablutions, (verset 2) ne peut souiller moralement (grec rendre commun, profane, par opposition à la pureté légale) ; mais bien ce qui, venant du cœur, sort de la bouche, en paroles, etc. (versets 17-20)

- Dans cette déclaration, Jésus a en vue la tradition des Juifs (v. 3), et non encore les prescriptions de la loi relatives aux aliments purs ou impurs, mais il est certain que ces dernières elles-mêmes sont atteintes par le principe nouveau et spirituel que le Seigneur pose ici..

8 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Ven 16 Fév - 8:41

Josué

avatar
Administrateur
Cependant, notez comment Jésus a réagi, peu de temps après, quand ses disciples lui ont fait remarquer: “Sais-tu qu’en entendant ce que tu viens de dire les Pharisiens ont trébuché?” Ces Pharisiens avaient “trébuché”: ils n’étaient pas simplement irrités, mais ils sont devenus des opposants irréductibles que Jésus a rejetés. Celui-ci a donc répondu: “Laissez-les. Ce sont des guides aveugles.” Toute conversation avec de tels adversaires était vaine, inutile et aurait débouché sur des controverses stériles (Matthieu 7:6; 15:12-14; voir aussi Matthieu 27:11-14). La réponse de Jésus montre qu’il y a “un temps pour se taire et un temps pour parler”. — Ecclésiaste 3:7.

9 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Ven 16 Fév - 9:05

samuel

avatar
Administrateur
ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, c'est là ce qui souille l'homme.
 La nourriture, même quand elle est prise avec des mains qui n'ont pas été purifiées par des ablutions, (verset 2) ne peut souiller moralement (grec rendre commun, profane, par opposition à la pureté légale) ; mais bien ce qui, venant du cœur, sort de la bouche, en paroles, etc. (versets 17-20)

- Dans cette déclaration, Jésus a en vue la tradition des Juifs (v. 3), et non encore les prescriptions de la loi relatives aux aliments purs ou impurs, mais il est certain que ces dernières elles-mêmes sont atteintes par le principe nouveau et spirituel que le Seigneur pose ici..
15.12Alors ses disciples s'approchant, lui dirent : Sais-tu que les pharisiens, en entendant ces paroles, ont été scandalisés ?

10 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Sam 17 Fév - 15:00

Josué

avatar
Administrateur
Toutefois, la Bible établit une nette distinction entre le “cœur” et l’“esprit”. Par exemple, citant Ésaïe 40:13 (selon la Septante grecque), Paul écrivit: “Car ‘qui a connu la pensée de Jéhovah pour pouvoir l’instruire’? Mais nous, nous avons la pensée de Christ.” (I Cor. 2:16). Il écrivit encore en Philippiens 4:7: “La paix de Dieu, qui surpasse toute pensée [en grec nous, esprit], gardera vos cœurs et vos facultés mentales par l’entremise de Christ Jésus.” Quant à Jésus, selon Matthieu 22:37, il déclara: “Tu dois aimer Jéhovah, ton Dieu, de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de tout ton esprit.” Marc 12:30 ajoute: “Et de toute ta force.” (Voir aussi Luc 10:27).

11 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Dim 18 Fév - 8:35

Josué

avatar
Administrateur
APRÈS avoir dénoncé les traditions des Pharisiens égoïstes, Jésus s’en va avec ses disciples. On se souvient qu’un peu auparavant il n’avait pas pu se retirer avec eux pour prendre quelque repos, parce que les foules les avaient rejoints. Mais maintenant, il les emmène dans les régions de Tyr et de Sidon, situées à des kilomètres plus au nord. C’est semble-t-il le seul voyage qu’il fera avec ses disciples au delà des limites d’Israël.
Après avoir trouvé une maison pour loger, Jésus dit qu’il ne veut pas qu’on sache où ils se trouvent. Mais, même dans ce territoire non israélite, il ne peut passer inaperçu. Une Grecque native de la contrée, la Phénicie de Syrie, le trouve et se met à le supplier: “Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David! Ma fille est fort démonisée.” Cependant, Jésus ne lui répond pas un mot.
Au bout d’un certain temps, les disciples disent à Jésus: “Renvoie-la, car elle continue à crier derrière nous.”
Expliquant son silence, Jésus dit: “Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël.”

12 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Dim 18 Fév - 11:01

papy

avatar
De la région côtière de Sidon, Jésus et ses disciples traversent le pays en direction du haut Jourdain, qu’ils passent sans doute à gué au-dessus de la mer de Galilée. Ils pénètrent ensuite dans la région de la Décapole, à l’est. Là, ils montent sur une montagne, mais les foules les trouvent et amènent à Jésus des boiteux, des estropiés, des aveugles, des muets ainsi que beaucoup d’autres infirmes et malades. On les jette à ses pieds, pour ainsi dire, et il les guérit. Les gens sont stupéfaits, car les muets parlent, les boiteux marchent et les aveugles voient, et ils glorifient le Dieu d’Israël.
Un sourd qui parle difficilement reçoit une attention particulière de la part de Jésus. Les sourds se sentent facilement mal à l’aise, surtout dans une foule. Ayant peut-être remarqué l’émotion de cet homme, Jésus fait preuve de compassion en le prenant à part. Une fois seul avec lui, il lui indique ce qu’il va faire pour lui. Il lui met ses doigts dans les oreilles et, après avoir craché, il lui touche la langue. Puis, regardant au ciel, il pousse un profond soupir et dit: “Ouvre-toi!” Aussitôt, l’homme retrouve le sens de l’ouïe et se met à parler correctement.
Après avoir vu Jésus accomplir toutes ces guérisons, les foules expriment leur gratitude en disant: “Il a bien fait toutes choses. Il fait même entendre les sourds et parler les muets.” Matthieu 15:21-31; Marc 7:24-37.

13 Re: 12-18 février MATTHIEU 14-15 le Lun 19 Fév - 11:47

papy

avatar
Jésus n’attendait pas toujours qu’on le sollicite pour exprimer sa compassion. Qualité active, la compassion l’incitait à prendre des initiatives. Par exemple, quand une grande foule est restée trois jours près de lui sans nourriture, personne n’a eu besoin de lui faire remarquer que ces gens avaient faim ni de lui suggérer de faire quelque chose. Nous lisons : “ Jésus appela à lui ses disciples et dit : ‘ J’ai pitié de cette foule, parce que voilà déjà trois jours qu’ils restent près de moi et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun. Ils pourraient défaillir en route. ’ ” De lui-même, il les a alors nourris miraculeusement. — Matthieu 15:32-38.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum