Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Ordination d’une diaconesse au sein de l’Eglise arménienne

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Josué

avatar
Administrateur
[size=36]Iran : Ordination d’une diaconesse au sein de l’Eglise arménienne apostolique[/size]

16 janvier 2018 par Cath.ch


Ani-Kristi Manvelian, une anesthésiste âgée de 24 ans, a été ordonnée diaconesse en la cathédrale arménienne orthodoxe de Saint-Sarkis (Saint-Serge) à Téhéran. Son ordination, considérée comme « historique », a eu lieu alors que  l’Eglise apostolique arménienne doit encore formellement restaurer l’office du diaconat féminin.
L’ordination diaconale, qui a été conférée le 25 septembre dernier par Mgr Sebouh Sarkissian, archevêque arménien apostolique de Téhéran, a été confirmée au travers de la diffusion d’un certain nombre de clichés qui montrent la diaconesse pendant qu’elle sert à l’autel durant la Divine liturgie de la veille de Noël, le 5 janvier dernier.
Une première historique
Même si le ministère de diaconesse existait dans les couvents de l’Eglise arménienne depuis des siècles, il s’agit d’une première historique. C’est la première fois, en effet, qu’une femme laïque, qui n’appartient à aucune congrégation monastique féminine, est ordonnée « diaconesse de paroisse ».
Ani-Kristi est impliquée dans la vie de l’église de Téhéran depuis son plus jeune âge. Elle avait l’habitude d’accomplir les tâches d’acolyte pendant les offices religieux, comme lire les psaumes et porter la bougie cérémonielle. En expliquant le but de cette ordination, Mgr Sarkissian a estimé que sa décision avait pour but de « revitaliser la participation des femmes à notre vie liturgique ». « Ce que j’ai fait est en conformité avec la Tradition de l’Eglise et rien d’autre », a insisté l’archevêque Sarkissian, dont l’archevêché dépend de la juridiction du Catholicossat de la Grande Maison de Cilicie des Arméniens, dont le siège se trouve à Antélias, près de Beyrouth.

Revivifier l’Eglise
Pour le chef de l’Eglise apostolique arménienne dans la capitale iranienne, il est impératif de rajeunir la participation des personnes dans les sphères sociales, éducatives et de service de l’Eglise. « Nous sommes profondément convaincues que la participation active des femmes à la vie de notre Eglise permettra aux femmes arméniennes d’être impliquées avec plus d’enthousiasme et de vigueur », a-t-il insisté.Les 80’000
arméniens iraniens sont la plus importante minorité religieuse du pays, qui compte encore 20’000 chaldéens et syriaques et quelques catholiques et évangéliques. La communauté des Iraniens chrétiens élit trois députés au parlement iranien, le Majlis. Les juifs et les zoroastriens disposent également d’un statut de minorité religieuse et ont droit à un député chacun. Ce statut de minorité religieuse est inscrit dans la constitution iranienne.
Parmi les Eglises d’Orient, le synode du Patriarcat grec orthodoxe d’Alexandrie a, lui aussi, décidé, en novembre 2016 de restaurer l’institut du diaconat féminin, nommant une Commission d’évêques pour « un examen approfondi de la question ». La discussion de l’éventuelle restauration d’un diaconat féminin et du rôle potentiel de diaconesses dans les activités pastorales et dans l’animation missionnaire est par ailleurs ouverte depuis longtemps au sein des institutions théologiques de l’Orthodoxie chalcédonienne, relève l’agence d’information vaticane Fides.

Cath.ch (fides/com/be)

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum