Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Origine du Sida

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Origine du Sida le Ven 12 Jan - 20:50

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Origine du Sida, fléau mondial




1 La théorie d’Edward Hopper : un vaccin animal contaminé en RDC
La contre-théorie des origines du sida qui connaît probablement la plus grande audience est celle du vaccin anti-polio oral de Hilary Koprowski comme cause avancée du passage du chimpanzé à l’homme.
Le journaliste Edward Hooper suggère en 1999 que l’introduction du VIH dans la population humaine est due à un vaccin antipoliomyélique oral, administré par le docteur Hilary Koprowski entre 1957 et 1960 dans l’ex-Congo Belge, aujourd’hui République démocratique du Congo.
Reportage Arte
 
Hooper fait le lien entre le laboratoire de Stanleyville en RDC sur le camp Lindi – un camp d’élevage de chimpanzés installé à proximité – et la recherche que menait alors le virologue Hillary Koprowski sur l’hépatite et la polio dans cette région d’Afrique.

 
Selon lui, les premiers vaccins de ce type ont été en effet « produits à l’aide de cellules de chimpanzés contaminées par le virus du sida du singe ». Cette thèse est d’ailleurs reprise par d’autres courants révisionnistes du sida et utilisé par les groupes de pression anti-vaccination, y voyant là une preuve des méfaits vaccinaux.
En 2000, la première contre-expertise de la Royal Society est menée par le chercheur vaccinal Stanley Plotkin. En commençant par interroger les protagonistes de la campagne africaine de vaccination dans les années 1950. Tous démentent l’utilisation de cellules de reins de chimpanzés.
 
2 La théorie de Peter Duesberg : le sida est une invention
Peter Duesberg publie en 1996 le livre "Comment on a inventé le virus du sida"
Il propose que le sida ne soit pas considéré comme une maladie contagieuse provoquée par un virus ou un microbe classique, car aucun virus ou microbe ne mettrait en moyenne huit ans pour provoquer une première maladie, ni ne toucherait de façon sélective uniquement les individus qui ont habituellement un comportement à risque, ni ne serait capable de provoquer un cumul de plus de vingt maladies dégénérescentes et néoplasiques.
 
3 La théorie Big Pharma : l’industrie du médicament a tout provoqué
 C’est toujours la même vieille combine, que l’on parle de cancer du col de l’utérus, de grippe porcine ou de sida, tout ne serait que complots.
 
En utilisant assez habilement au passage les errances de Luc Montagnier, corécipiendaire du prix Nobel de médecine 2008 pour la découverte en 83 du VIH. Des errances qui risquent de refaire surface avec le ralliement partiel de Luc Montagnier à la " mémoire de l’eau" de Jacques Benveniste.
 
4 La théorie australienne : rien ne prouve que c’est une maladie
 Selon ce groupe, fondé par des médecins australiens :
Les experts du VIH/sida n’ont pas prouvé :
- l’existence d’un unique rétrovirus exogène acquis, c’est-à-dire, l’existence du VIH ;
- que les tests d’anticorps du “ VIH ” sont spécifiques au “ VIH ” infectieux iIl s’agit d’une prise de conscience qui a un succès fou. Ça indique que tous les soi-disant “ tests du sida ” sont fondamentalement du charlatanisme) ;
- la théorie du VIH dans le sida, c’est-à-dire que le VIH provoque l’immunodéficience acquise (que la destruction des lymphocytes T4 entraîne l’immunodéficience acquise) ou que l’immunodéficience acquise entraîne le développement du syndrome clinique du sida ;
- que le “ génome du VIH ” (ARN ou ADN) provient d’une unique particule rétrovirale, exogène, acquise, infectieuse ;
- que le VIH/sida est contagieux, que ce soit par le sang, les produits sanguins ou les rapports sexuels  ;
- la transmission de la mère à l’enfant d’un rétrovirus VIH ou son inhibition par l’AZT ou la névirapine.

Le Perth Group estime par ailleurs que :
L’AZT (principale panacée de Big Pharma contre le sida) ne peut pas tuer le “VIH” et est si toxique qu’il se peut, en fait, qu’il provoque effectivement quelques cas de sida. 
Le Perth Group a proposé le stress oxydatif comme étant la cause unique du sida.
Source

2 Re: Origine du Sida le Sam 13 Jan - 5:34

papy

avatar
Et tu en penses quoi de cette théorie ?

3 Re: Origine du Sida le Sam 13 Jan - 16:03

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Je n'en sais rien.
Je me méfie toujours des théories du complôt, et des menaces divines.
C'est bien pour cela que je pose la question en résumant les théories principales.

4 Re: Origine du Sida le Sam 7 Juil - 8:26

Josué

avatar
Administrateur
[size=33]Sida: Progrès encourageants vers un vaccin contre le VIH[/size]

SANTE Un vaccin expérimental qui a provoqué une réaction immunitaire chez des humains et protégé des macaques de l'infection...

20 Minutes avec AFP
 
Publié le 07/07/18 à 01h17 — Mis à jour le 07/07/18 

Se dirige-t-on vers un vaccin contre le VIH ? Des chercheurs ont fait état samedi d’un progrès encourageant, avec un vaccin expérimental qui a provoqué une réaction immunitaire chez des humains et protégé des macaques de l’infection. Le développement de ce potentiel vaccin, sûr pour l’homme, est maintenant suffisamment avancé pour lancer un test sur 2.600 femmes en Afrique australe.
« Ces résultats représentent une étape importante », a souligné le directeur de l’étude, le virologue Dan Barouch, dans un communiqué de la revue The Lancet. Rejoint par d’autres experts, il a cependant prévenu qu’il n’y avait aucune garantie que les tests suivants soient aussi positifs. « Nous devons rester prudents », a-t-il déclaré à l’AFP.

Deux macaques sur trois protégés


Deux tiers des macaques rhésus ont été protégés par le vaccin dans les tests de laboratoire. Les résultats du test grandeur nature, appelé Imbokodo (rocher, en zoulou), sont attendus en 2021 ou 2022. « Ce sera seulement le cinquième concept de vaccin contre le HIV dont l’efficacité sera testé dans les 35 ans et quelques d’histoire de l’épidémie », a souligné le Pr Barouch.
Un autre, appelé RV144, a montré qu’il protégeait l’homme du VIH dans une certaine mesure. En 2009, une étude indiquait qu’il avait réduit de 31,2 % le risque d’infection chez 16.000 volontaires en Thaïlande.
L’étude publiée samedi rapporte les résultats d’un test chez 393 adultes en bonne santé, séronégatifs, âgés de 18 à 50 ans en Afrique de l’Est, Afrique du Sud, Thaïlande et aux États-Unis. Certains ont reçu l’une des combinaisons vaccinales possibles ou un placebo, via quatre injections en 48 semaines. Ces combinaisons étaient faites de différents types de virus VIH, rendus suffisamment inoffensifs, avec l’espoir de provoquer une réponse immunitaire. Or celle-ci a été « robuste », s’est félicité le Pr Barouche.

Encore beaucoup de travail


Les tests ont montré l’innocuité. Seuls cinq participants ont fait état d’effets indésirables, comme des douleurs abdominales, une diarrhée, des vertiges ou des douleurs au dos. Dans une étude séparée, ces mêmes vaccins ont offert une protection à deux tiers des 72 macaques auxquels les chercheurs ont ensuite tenté d’inoculer le virus.
D’autres spécialistes interrogés par l’AFP ont salué ce progrès. « Je ne peux pas répéter assez à quel point nous avons besoin d’un vaccin », a souligné François Venter de l’université du Witwatersrand (Afrique du Sud). Mais « on a déjà connu ça, des vaccins expérimentaux prometteurs qui ne se sont pas concrétisés ».
Pour le Français Jean-Daniel Lelièvre, du Vaccine Research Institute (Agence nationale de recherches sur le sida) : « Ce n’est probablement pas le vaccin définitif, mais ça peut être une avancée phénoménale ». Selon lui, « dans le meilleur des cas », ces recherches produiront un vaccin administrable dans « presque 10 ans ».
Quelque 37 millions de personnes vivent avec le VIH ou le sida, d’après l’Organisation mondiale de la santé, et 1,8 million de cas sont contractés chaque année. La maladie a tué quelque 35 millions des 80 millions de personnes qu’elle a infectées depuis qu’elle a été diagnostiquée pour la première fois au début des années 1980.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum