Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Fête d'El Mawl.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Fête d'El Mawl. le Ven 1 Déc - 15:47

Josué

avatar
Administrateur
01.12.2017


[ltr]Fête d'El Mawlid: Entre hausse des prix et pénurie de pétards[/ltr]


[ltr]Rédaction du HuffPost Algérie  |  Par Yasmine Taouint[/ltr]

[ltr]Publication: 29/11/2017 17h43 CET Mis à jour: 29/11/2017 20h24 CET[/ltr]

[ltr][/ltr]

[ltr]Dans quelques heures, les Algériens célèbreront El Mawlid, la fête qui marque la naissance du prophète Mohamed. Ces dernières heures, les allées du marché Clauzel, situé en plein cœur du centre ville d’Alger ne désemplissaient pas. Les clients affluant de toutes parts pour s’approvisionner en légumes, en rechta et surtout en feux d’artifices.
Cette année, les stands traditionnellement remplis de "zarbout", pétards, ou "dynamites" ont laissé place à des bougies en tous genres.

Les pétards "traqués par la police et les douanes"


Parfumées, en verre ou même à l'effigie de personnages de dessins animés, elles ont pris la place des traditionnels pétards d'El Mawlid. En cause, la flambée des prix. "Ca a doublé, explique Rachid, vendeur de produits pyrotechniques. D’habitude, on vendait les paquets de "Zenda" à 100 dinars et cette année, ils sont à 250 dinars… Tout ce que voyez là ce sont les invendus de l'année dernière", affirme le jeune homme avec un geste des mains qui traduit son impuissance.
Selon la version confirmée par plusieurs vendeurs, cette véritable "pénurie" s’expliquerait par un blocage des produits au niveau des douanes algériennes. Selon Nourredine, "Au port, ils ont décidé d'arrêter d'importer et c'est nous qui en pâtissons."
Seulement, aucun des vendeurs ne semble comprendre cette nouvelle "interdiction" appliquée. A l'approche des policiers qui viennent vérifier s'il y a vente de produits pyrotechniques, ils se précipitent pour cacher le peu de pétards disponibles à la vente
Un manque sur le marché qui se traduit directement par une augmentation des prix. D’où la ruée vers les bougies. "Alors que les enfants achetaient plusieurs paquets à l'occasion d'El Mawlid, ils n'en prennent plus que quelques unités à cause des prix. Par conséquent, les clients se dirigent vers les bougies que nous vendons entre 40 et 150 dinars pour les modèles les plus travaillés. "

Cette pénurie de produits pyrotechniques ne déplaît pas à tous les clients, rassurés de voir la tradition du pétard quelque peu effacée par la variété de bougies maintenant disponible à l'achat. Des bougies de toutes les couleurs et tailles possibles, aux senteurs et aux formes diverses qui font le plaisir de certains : "J'ai trois enfants et je préfère largement leur acheter des bougies en forme de personnage de dessin animé, qu'un paquet de pétards qui risque de les blesser, confie une maman interrogée sur place. Avant, les enfants jouaient dehors et passaient des soirées entières dans leur quartier à faire éclater des pétards. Aujourd'hui, les choses ont changé et les enfants passent plus de temps chez eux, sur Internet et y voient moins d'intérêt qu'avant, les mentalités ont changé.
La fête a changé de sens
Une évolution et un changement des procédés de la fête du Mawlid aussi souligné par Fatma. Pour elle, le changement ne se situe pas seulement pas dans l'utilisation des pétards, mais aussi dans la manière de fêter El Mawlid : « A mon époque, c'était une vraie fête familiale, que nous fêtions même avec les voisins. Tout le monde se réunissait tout au long de la soirée, nous mettions des tenues spéciales aux enfants et du henné », se souvient-elle avec nostalgie. Désormais, elle constate que les Algériens ne se répandent plus en préparatifs et préfèrent se contenter du "strict minimum". « Un petit plat de Rechta, deux ou trois bougies et c'est fini. », regrette la grand-mère.
Hausse des prix
Une "rechta" qui elle aussi, n'a pas échappé à la hausse des prix. En effet, un vendeur de légumes nous explique qu'à l'approche d'El Mawlid, le prix du kilo de courgettes est passé de 120 à 160 dinars. « Les gens prennent un demi-kilo de courgettes plutôt qu'un kilo. Ils prennent le minimum, juste pour faire leur plat d'El Mawlid et marquer l'occasion" Une augmentation qui oblige encore une fois les clients à diminuer les quantités achetées, fait remarquer le vendeur de légumes.[/ltr]

2 Re: Fête d'El Mawl. le Ven 1 Déc - 17:24

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Je ne savais pas que les musulmans consacraient une fête à Mahomet, c'est pas contraire au Coran ce culte de la personnalité ?

3 Le mawlid le Ven 29 Déc - 1:25

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour

La cérémonie organisée à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du Prophète  est interdite pour plusieurs considérations :

Premièrement ni le Prophète lui-même ni ses compagnons ne l’avaient faite. Or toute pratique religieuse qu’ils n'avaient pas faite est une innovation à interdire compte tenu de la parole du Prophète : « Tenez fortement à ma Sunna et à celle des guides qui me succéderont ; accrochez-vous-y ( mordez les avec vos incisives). Méfiez-vous des pratiques innovées car toute pratique (religieuse) inventée constitue une innovation et toute innovation est une aberration » (cité par Ahmad, 4/126 et par at-Tirmidhi, n° 2676).


Deuxiemement  La célébration du mawlid est une pratique instaurée par les Fatimides après les meilleurs siècles pour corrompre la religion. Or quiconque invente, pour se rapprocher d’Allah, une pratique que le Messager d’Allah et ses compagnons n’avaient ni ordonnée ni accomplie, accuse le Messager implicitement de n’avoir pas bien expliqué  la religion aux gens et démenti la parole du Très Haut : «Aujourd'hui, J' ai parachevé pour vous votre religion. » (Coran, 5 : 3) dans la mesure où il a apporté un surplus qu’il présente comme une partie de la religion, bien que n’ayant pas été enseignée par le Messager d’Allah.

Troisièmement  La célébration de l’anniversaire de la naissance du Prophète revient à imiter les chrétiens qui fêtent la Noël. Or leur imitation fait l’objet d’une interdiction aggravée. Les hadith nous interdisent de nous assimiler aux infidèles et nous ordonnent de ne pas les suivre (dans leurs pratiques).

Quatrièmement  La célébration de l’anniversaire du mawlid, en plus de son caractère innové et d’imitation des chrétiens, conduit à l’excès et à l’exagération de sa vénération voire à son invocation et l’imploration  de son secours à la place d’Allah. Ceci est la réalité constatée à nos jours chez bon nombre de ceux qui célèbrent l’anniversaire innové du mawlid. En effet, ils invoquent le messager d’Allah au lieu de celle d’Allah et implore le secours du Prophète et déclament des poèmes entachés de polythéisme pour faire son éloge.

Or le Prophète a interdit qu’on le loue de manière exagérée et a dit : « Ne me faites pas des éloges excessives comme les chrétiens le font pour le fils de Marie car je ne suis que Son serviteur. Dites donc : il est l’esclave serviteur d’Allah et Son messager » (cité par al-Boukhari, 4/142 n° 3445, al-Fateh 6/551)

C’est-à-dire : ne commettez pas d’excès dans les louanges et la vénération que vous faites à mon endroit comme les chrétiens l’ont fait à l’égard de Jésus qu’ils ont fini par adorer, malgré l’interdiction divine qui leur avait été adressée en ces termes : « O gens du Livre (Chrétiens), n' exagérez pas dans votre religion, et ne dites d' Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n' est qu' un Messager d' Allah, Sa parole qu' Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui.» (Coran, 4 : 171).

Notre Prophète nous a interdit les excès afin de nous éviter le sort qui les a frappés. C’est ainsi qu’il a dit : « Méfiez-vous des excès car ils ont entraîné la perdition de vos devanciers » (cité par an-Nassaï, 5/268 et déclaré authentique par al-Albani dans Sahihi Sunani an-Nassaï, n° 2862.

Cinquièmement La perpétuation de l’innovation que constitue le mawlid ouvre la porte à d’autres innovations et détourne les gens des pratiques enseignées par la Sunna. C’est ainsi  qu’on voit les partisans des innovations s’y livrer ardemment tout en négligeant les pratiques sunnites ... ils en viennent même à réduire leur pratique religieuse à des commémorations innovées et des mawlid. En outre, ils se sont divisés en groupes et chaque groupe célèbre l'anniversaire de la naissance de ses grandes figures. C’est ainsi que l’on voit les mawlid d’al-Badawi, d’Ibn Arabi, d’ad-Doussouqui et d’ach-Chadhili… Ils passent d’un mawlid à un autre, et il en a résulté des manifestations exagérées à l'endroit de ces défunts et à l’endroit d’autres. Ils les invoquent à la place d'Allah et croient qu’ils peuvent leur profiter et leur porter préjudice.

Wa Salam

.

http://www.aimer-jesus.com

4 Re: Fête d'El Mawl. le Jeu 18 Jan - 15:16

papy

avatar
Alors ceux qui font cette fête ne sont pas de bon musulman ?

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum